Profitez des offres Memoirevive.ch!
L’Apple Pencil: cette humeur va être courte

Aujourd'hui, l'humeur ne va pas être longue.

Il y a peu à dire, mais c'est pour moi assez intense.

En fait, cette humeur aurait pu n'avoir qu'une ligne:

"Vous pouvez enfin écrire avec l'Apple Pencil et l'iPad Pro comme avec un vrai crayon et du papier".

Capture d’écran 2015-12-17 à 22.10.15

Regardez, le poignet touche le verre, et… ça ne pose aucun problème!

 

Mais bon… je vais développer un peu tout de même…

J'ai acheté le jour de sa sortie, même le jour avant en fait, l'iPad Pro, et depuis ce premier jour, je suis à la recherche de l'Apple Pencil, pour cette tablette.

Ils sont forts d'avoir raté ce coup-là, Apple, au niveau de la vente!

J'en avais entendu dire le plus grand bien de ce crayon électronique.

Or, ce mercredi, j'ai téléphoné à l'un de mes revendeurs, dont vous avez le logo tout en haut de notre site, un peu par hasard, et bingo, ils en avaient en stock.

Je suis vite allé le chercher, je me suis fourré dans un bistrot du centre de Lausanne, avec une petite bière.

Et hop, déballage.

Bon… déjà, avec ma main handicapée (elle va mieux, elle va mieux, mais bon…), impossible d'enlever le cellophane. J'ai dû demander un couteau au sommelier qui a dû me l'ouvrir, j'avais un peu honte.

J'ai déballé ensuite la chose, l'ai trouvée fort belle et pour le moins épurée.

 

Capture d’écran 2015-12-17 à 22.13.37

Plus simple dehors, tu meurs, par contre dedans…

 

J'ai planté l'Apple Pencel dans le port lightning de l'iPad, la reconnaissance a pris trois secondes, et j'ai pu commencer.

Hop, ni une ni deux, je lance Noteshelf qui voit immédiatement que j'utilise le crayon d'Apple et me le signale.

J'ouvre un carnet d'adresses et là…

Le miracle: je me rends compte que, pour la première fois, oui, Mesdames Messieurs, pour la PREMIÈRE fois, je peux écrire sur un iPad comme je le ferai avec un crayon sur du papier.

D'abord, l'inertie est très faible, même si elle est encore présente, mais sans déranger le moins du monde.

Mais surtout, je peux enfin poser le poignet sur mes "feuilles" comme je le fais avec une plume sur du papier.

Avant, ce n'était pas possible: quel que soit le réglage choisi dans les préférences système, dans les préférences du programme lui-même, j'avais toujours des taches là où je posais le poignet malgré le petit "rideau pose-poignet" inventé par les éditeurs, ou alors ladite pose était prise pour un geste particulier qui faisait par exemple changer de page.

J'avais pourtant tout essayé, des stylos Bluetooth, des stylos normaux, qui glissaient, qui crochaient, qui étaient mous, durs et j'en passe.

Rien n'y faisait. Il fallait que j'écrive le poignet en l'air, ce qui ne m'a jamais convenu.

Et là miracle: je peux sans problème travailler poignet sur la feuille.

Le glissé est juste excellent, magnifique.

La pression est superbement gérée par les logiciels.

Une autre tentative avec Penultimate: génial.

Ce crayon porte bien son nom: c'est un… vrai crayon.

Alors je ne vous parlerai pas d'autonomie, de temps de charge, de technologie, de toute manière, il se recharge suffisamment pour bosser une demi-heure en 15 secondes.

Capture d’écran 2015-12-17 à 22.21.04

Bon… là, il en a pour 12 heures d'autonomie, le petit truc.

 

Oui il est un peu ridicule lorsqu'il se recharge au c… de l'iPad, mais c'est tellement rapide que je m'en fiche un peu.

Oui, il aurait pu avoir un système d'accroche pour le mettre dans la poche d'une chemise (pas de risque de tache d'encre avec lui!).

Oui, je risque de perdre assez vite le petit capuchon qui protège le port Lightning, tout comme je vais peut-être perdre le petit adaptateur qui permet de relier le stylo à un chargeur USB (attention: cet adaptateur se trouve dans une petite enveloppe, dans le carton, avec une mine de rechange, ne jetez rien avant de les avoir récupérés).

Je ferai attention.

Je vous dirai que ce nouveau crayon changera certainement mon usage de mon iPad Pro.

Alors bon, certains vont rire en disant que je suis tout fou pour un crayon qui coûte gentiment 100 fois plus cher qu'un crayon "papier".

Mais moi Mesdames Messieurs, si j'écris sur une feuille… je la perds.

Tandis que pas mon iPad.

Et mes feuilles virtuelles se rangent automatiquement dans Evernote.

Il vous permet ça votre crayon à un balle?

20 commentaires
2)
Renaud LAFFONT
, le 18.12.2015 à 06:33
[modifier]

Je l’ai trouvé à la FNAC alors qu’Apple store ne proposait de livraison qu’en janvier. Il est génial ce Pencil. De loin la meilleure appli de prise de note c’est Noteshelf pour moi

3)
djtrance
, le 18.12.2015 à 08:00
[modifier]

Sérieux François, tu as un certain talent de vendeur :)

Mais, je ne craquerais pas, il ne serait d’aucune utilité pour moi (pour le moment)!

4)
Modane
, le 18.12.2015 à 08:39
[modifier]

Ils n’auraient pas pompé le design chez Bic? Espionnage industriel? Ives ne serait-il pas trop payé? Y a-t-il eu des complicités chez Criterium?

Ok. Je sors… :)

5)
ysengrain
, le 18.12.2015 à 09:17
[modifier]

Mais moi Mesdames Messieurs, si j’écris sur une feuille… je la perds.

Et bien, heureusement que tous les grands auteurs de littérature ne fonctionnaiement pas comme toi. Tiens, Gustave Flaubert par exemple. Tu nous vois sans pouvoir accéder à ça
Quand au rangement sans risque de perte du pencil, tu as sans doute vu ça

6)
Tilékol
, le 18.12.2015 à 13:09
[modifier]

Il était temps qu’Apple s’y mette. Mais à mon avis ce n’est pas encore tout-à-fait ça.
Explications :
Depuis des années, Samsung, avec sa gamme Note (smartphones et tablettes, y compris une 12,2 pouces) propose un stylet. Ce stylet est fin, se loge dans le corps de l’appareil, et est réellement excellent au niveau de l’écriture ou du dessin. Il n’a pas besoin de recharge, ne contient probablement pas d’électronique, et d’après ce que j’ai compris est géré par une grille invisible qui se situe au niveau de l’écran. Et lorsqu’il est en service, la main posée sur l’écran ne vient pas interférer avec l’écriture.

Un stylet sur un smartphone est quelque chose de très pratique, de très naturel. C’est le calepin universel. Samsung propose sa propre appli, « S-Note », mais un éditeur indépendant, Squid (ex-Papyrus) propose lui aussi un outil très complet : multiples carnets, sauvegarde automatique, et même export automatique des notes au format PDF directement dans un carnet Evernote.

C’est ce stylet qui m’a fait posséder le Note 2, le Note 3, le Note 4, ce qui est un peu crispant parce que je me trimballe en plus un iPhone Plus :-)

Ceci dit, Samsung a raté le coche de l’app ultime, et j’espère qu’elle sera proposée par Apple lorsque la déclinaison du stylet sur toutes les tablettes et smartphones se fera (si elle se fait). Cela consisterait en une app de « carnets » ou « cahiers », avec sauvegarde automatique en ligne et possibilité de commander des carnets ou cahiers physiques qui seraient imprimés à partir des notes, un peu comme iPhoto avec les albums papier…

Rêvons, rêvons… En attendant, l’iPad Pro est vraiment sympa. Cet écran, et cette qualité sonore !

7)
Pom
, le 18.12.2015 à 13:54
[modifier]

Question, par curiosité et pour comparaison: est-ce que l’une ou l’un d’entre vous a essayé la tablette de Microsoft (Surface ou Surface Pro) avec « stylet » qui semble aussi permettre l’écriture en posant la main ?
Si oui, alors qu’en dire ? Y a-t’il une comparaison possible?

8)
Tilékol
, le 18.12.2015 à 14:50
[modifier]

@Hi-Phil

Le « gardien du temple » a l’esprit ouvert, je ne me fais pas de souci là-dessus.

Concernant la Surface Pro, mon opinion est que Microsoft n’a toujours pas compris qu’une tablette, c’est une tablette. Faire entrer un PC dans un corps de tablette pour pouvoir utiliser Photoshop, je ne vois pas trop l’intérêt : il y a les ordinateurs pour ça…

L’iPad Pro a les qualités de l’iPad, en plus grand et avec un son d’enfer. Ce n’est pas un ordinateur, et c’est tant mieux…

9)
ysengrain
, le 18.12.2015 à 15:12
[modifier]

Un stylet n’équivaut pas à l’Apple Pencil, sinon le Palm, l’emate en possédait un.

Ce Pencil me parait – sans aucun expérience personnelle – comme une sacrée évolution que la concurrence n’a pas encore rejoint.

10)
ToTheEnd
, le 18.12.2015 à 15:28
[modifier]

Depuis des années, Samsung, avec sa gamme Note (smartphones et tablettes, y compris une 12,2 pouces) propose un stylet.

Comme d’autres l’ont fait remarquer, les stylets proposer par les autres n’ont rien à voir avec ce Pencil… et dire que c’est naturel d’avoir un stylet, ce n’est pas l’impression que j’ai eu et surtout, ce n’est pas ce qui a guidé le développement de l’iPad et l’iPhone avec le succès qu’on connait.

Si Apple avait proposer un stylet dès le départ pour l’iPhone et ensuite l’iPad, le succès aurait été à la hauteur des autres… c’est à dire nul.

T

11)
Tilékol
, le 18.12.2015 à 16:19
[modifier]

@ToTheEnd

J’ai essayé des tonnes de stylets, y compris des modèles très chers, en bluetooth, etc… Pas un n’arrive à la cheville du stylet de Samsung, ni pour sa précision, ni pour la qualité de son tracé, ni pour sa facilité d’utilisation : on le sort du corps du smartphone, et on écrit.
Pour l’écriture, il est réellement excellent, il y a même un mode qui reproduit fidèlement la tracé d’un stylo-plume, ce n’est pas un hasard si MontBlanc en a sorti « sa » version.

Concernant le dessin, il n’est pas mal non plus …

Ceci dit, je ne doute pas un seul instant que celui d’Apple soit lui aussi excellent et même meilleur pour les graphistes, associé à l’écran de l’iPad Pro. Heureusement, d’ailleurs, vu le concentré de technologie qui le compose :-)
Je ne demande qu’une chose, c’est qu’il soit disponible, pour pouvoir m’en procurer un. Je n’aime pas l’un au détriment de l’autre, j’aime les deux. C’est bien pour cela que j’ai un iPhone 6+ et un Note 4.

12)
François Cuneo
, le 18.12.2015 à 18:15
[modifier]

Et je doute de faire le chemin inverse étant donné que mes produits Samsung sont plus fiables, qualitatifs et moins chers que les produits Apple…du moins ceux auxquels je peux accéder dans mon entourage direct (comme ça au moins je peux suivre en parallèle l’évolution des deux géants…:-)).

Alors excuse-moi, mais plus fiables, ça m’étonnerait! J’ai tellement de matériel Apple sans jamais avoir de pannes que je peux dire qu’Apple, c’est vraiment fiable. Et que dire de ce que j’ai à l’école, des centaines de Macs et d’iPad, sans pratiquement jamais de panne.

Donc Apple pas fiable, je ne peux pas laisser passer ça.

Merci de parler des Note de Samsung, je n’ai pas osé par « crainte » de me faire sauter dessus par le « gardien du temple » (:-)),

Oh, il n’y a pas vraiment de risque. Même si la première partie de mon commentaire pourrait faire penser le contraire.

Si tu savais ce qu’Apple m’énerve sur tellement de points!

Mais bon, pas sur la fiabilité!:-)

13)
zit
, le 18.12.2015 à 18:31
[modifier]

voilà le mien, de Pencil, vous noterez qu’il s’agit du modèle « Doré BlingBling » en aluminium aviation (il y est même écrit « AÉROPLANES CAUDRON ») de 1927.

Avec son MiniPad :

François, attention, c’est une invention révolutionnaire :

en l’ouvrant (au bon endroit grâce au très astucieux Signet™ BleuSansLesDents), on a un accès immédiat à toutes les informations stockées dans un format libre de droits, et universel, la capacité de stockage est impressionnante, d’ailleurs…

C’est là que ça va te plaire, rendu possible par la formidable innovation technique appelée « Reliure », les feuilles de papier RESTENT ENSEMBLE ! ainsi, impossible de les perdre ;o).

Bon, il reste le problème non encore résolu de la gomme que je ne sais pas où ranger, si vous avez des pistes…

Et les températures de fonctionnement, de – 80 °Celsius à 451 ° Fahrenheit quand même ;o).

z (par contre, le son n’est pas terrible, je répêêêêêêêêêêêête : mais alors l’autonomie, un truc de dingue : À VIE !)

14)
ToTheEnd
, le 18.12.2015 à 18:32
[modifier]

Il y a malentendu et mon intervention portait sur la remarque:

Il était temps qu’Apple s’y mette. Mais à mon avis ce n’est pas encore tout-à-fait ça.

Plein de smartphone avant l’iPhone avaient un stylet et ce n’est pas cet accessoire qui a permis de faire décoller le genre. Le BlackBerry a un peu révolutionné son monde en apportant un clavier en dur et sans stylet… et puis est arrivé l’iPhone avec son interface au « doigt », sans stylet donc!

Que le stylet « intelligent » Apple arrive uniquement pour l’iPad Pro pour le moment n’est pas un hasard… à un moment où la marque tente d’élargir la gamme avec un modèle « pro » et un système qui répond un peu mieux aux besoins d’utilisateurs plus exigeants ou avec des besoins différents.

Toutefois, je serais surpris que ce machin fonctionne un jour avec un iPhone, un iPad mini et voire même sur un iPad… Pour le moment, il ne fonctionne qu’avec le Pro et donc, les ventes seront confidentielles… est-ce que ça donnera des idées à la marque pour d’autres appareils? J’en doute.

Donc, de dire qu’il était temps que la marque sorte ça parce que Samsung le propose sur toute la gamme depuis des lustres, je pense que ce n’est pas comprendre à qui s’adresse cette affaire.

Et puis le succès commercial de l’iPhone prouve que les gens n’étaient pas dans l’attente d’un stylet…

T

15)
ZITOO
, le 18.12.2015 à 19:59
[modifier]

ZITOO bien d’accord avec ZIT,

Et pour ranger la gomme, j’ai une piste.

Suffit d’acheter un crayon en bois avec mine graphite à un bout et gomme encerclée dans une bague laiton sur l’autre bout du dit crayon-gomme. 0,59€ TTC chez B…..V…..

C’est même gratuit le machin dans les hôtels (:>)))
Façon porte-mine plastique coloré…

(:>)))

16)
Migui
, le 18.12.2015 à 22:23
[modifier]

Quelqu’un peut-il m’expliquer ce qui, techniquement, fait que le stylet est compatible avec l’iPad Pro et pas les autres iPad? Dit autrement, quelle est la particularité de l’iPad Pro?

17)
jdmuys
, le 19.12.2015 à 06:05
[modifier]

*Ce* stylet ne fonctionne que avec *cet* iPad (Pro) parce que l’électronique des deux collabore. L’écran connait le stylet et quand il le reconnaît, il passe dans mode spécial, dans lequel se passent plusieurs choses:

– l’écran accepte des touchés avec peu de pixels en contact (rejetés sur les autres iPad pour éviter les touchés accidentels)
– l’écran accepte les touchés non capacitifs, contrairement aux autres iPads qui ne veulent pas réagir sur d’autres touchés que ceux d’un doigt
– l’écran double sa fréquence de balayage (ce qui lui permet de suivre un toucher au déplacement plus précis, puisque échantillonné deux fois plus souvent)

Donc il y a zéro chance que l’Apple Pencil puisse un jour fonctionner avec les appareils qui l’ont précédé. Il est possible que Apple incorpore l’électronique correspondante dans les écrans de futurs appareils. Je pense que c’est probable pour les iPads (même les iPads mini), et assez peu probable pour les iPhone.

J’ajoute mon avis extrèmement enthousiaste pour l’Apple Pencil. J’ai dépensé des fortunes dans des stylets depuis des annéees. Ils sont au fond d’un tiroir. Celui-ci je l’utilise tout le temps, depuis les trois semaines que je l’ai.

Pour prendre des notes. Plus que pour dessiner (pour le moment). Et dans cet usage, quelques constatations:

Je ne savais plus utiliser un stylo ou un crayon, au point qu’en utiliser un devenait physiquement désagréable, et presque douloureux après quelques minutes. Même effet avec l’Apple Pencil, mais cet effet a maintenant disparu. Je sais à nouveau écrire à la main

Les logiciels ne sont pas encore là. J’ai testé pas mal de logiciels et aucun n’est encore vraiment abouti. Noteshelf a un rendu de trait trop grossier à mon goût, et Penultimate est un peu *trop* sensible à la pression. J’utilise pour l’instant GoodNotes qui a un « look and feel » presque parfait, mais dont les fonctionnalités informatiques sont encore insuffisantes. Tout cela à mon goût bien sûr.

Le logiciel de mes rêves apporterait (apportera!) un bien meilleur support pour le Sketch Noting, reconnaissance de l’écriture manuscrite (essayez l’application Smart Note, c’est bluffant pour ça), les cartes heuristiques (Mind Mapping) dans une offre unique intégrée, mariant harmonieusement le style, le doigt, les gestes. Vivement demain!

L’iPad pro est trop gros pour être tenu à la main. Sa position naturelle est sur une table. Comme un cahier. D’ailleurs il a grosso modo les dimensions d’uen feuille A4. Et je ne peux m’empêcher de constater avec un sourire l’évolution de cette informatique personelle depuis longtemps (depuis mon premier Apple ][ en 1978 d’ailleurs):

– au commencement était le desktop. Lourd. Conçu pour être mis sur le bureau, que son écran soit intégré (Pet Commodore) ou séparé (Apple ][, TRS-80).

– évolution à peine digne d’être mentionnée: la tour qu’on pose par terre. Car l’écran reste sur le desktop, inamovible, tout en passant du CRT lourd et mastodonte (ah! mes écrans 21″ Apple) au LCD plus léger et plus fin.

– après un bref et peu intéressant intermède du portable (Osborne, Macintosh portable), apparaissent les laptops. Ce fut une révolution. La mobilité apparaît. L’ordinateur est maintenant fait pour être utilisé sur les genoux.

– les laptops se perfectionnent, deviennent de plus en plus légers, de plus en plus fins, de plus en plus mobiles. Jusqu’au jour ou la technologie permet un tellement petit qu’il tient dans la poche. L’ère de l’iPhone commence. L’ordinateur communique. Il est même devenu un téléphone. Il tient dans la poche, il est conçu pour être utilisé dans la main. Le prix à payer est bien sûr un écran de petite taille.

– une branche évolutive apparaît et se développe: les écrans grandissent. Ce sont les tablettes. Elle s’alourdissent un peu, redeviennent un peu plus encombrantes, mais restent fines, autonomes, communicantes, suffisamment légères pour être tenues à la main un certain temps.

– l’iPad Pro s’est encore agrandi. Il est mal adapté à la tenue à la main. Il est mal adapté à la tenue sur les genoux. Ce n’est pas un laptop. Sa place naturelle est… à nouveau le bureau:

L’iPad Pro est le nouveau Desktop. Retour à la case départ. L’ère post-PC peut vraiment commencer.

18)
François Cuneo
, le 19.12.2015 à 07:59
[modifier]

Superbe commentaire!

Je suis 100% d’accord avec tout ce qui est écrit.

Sauf peut-être pour la dernière phrase: j’ai encore pas mal de peine à bosser pour le travail avec iOS. Il faudrait plus d’ouverture, plus de transparence.

Typiquement, tant qu’Antidote ne corrigera pas sur mon iPad, j’aurai besoin de passer par le Mac pour produire une circulaire, un rapport ou un PV.

Donc l’ère post-PC a encore un peu de travail pour vraiment commencer.

Mais on avance!

Ah, au fait, une grande tristesse tout de même: être si nul en dessin. J’aimerais tellement savoir dessiner pour profiter encore un peu plus de ce crayon!

20)
Alain Le Gallou
, le 19.12.2015 à 09:58
[modifier]

Merci de parler des Notes de Samsung, je n’ai pas osé par « crainte » de me faire sauter dessus par le « gardien du temple » (:-)), perso je suis entièrement satisfait d’avoir quitté (partiellement et temporairement?) la Pomme pour Galaxy Note…et par impatience de voir venir (trop tard) le même genre de produits chez Apple.

Il y a belle lurette que je l’ai dit ici, puisque j’ai abandonné mon iPhone 1 pour un Note 1 voulant plus grand pour mieux voir, et aussi pour la facilité de transfert de fichier. Au démarrage de mon Mac le Finder ouvre une fenêtre montrant la structure des fichiers d’Android. Je transfère donc mes photos en glisser-déposer avec la structure de dossiers que je veux, pas celle imposée par iPhoto et successeur.

Ce mois-ci étant assez sédentaire donc peu besoin de prendre des notes sur téléphone, je suis passé à un téléphone plus petit sans crayon. Pour 436€ j’ai pris un S6. Je ne vois pas l’intérêt de payer le double pour le dernier iPhone et son obligation d’enfermement de son iCloud.