Profitez des offres Memoirevive.ch!
Pourquoi il n’y aura qu’une petite brève ce jour

J'ai reçu ce mail de Modane, dimanche…

 

Salut François,
 
Je suis très choqué par ce qui s'est passé hier à Paris. J'avais beaucoup d'amis dans ce quartier, j'aimais beaucoup le Bataclan. Sans avoir été directement touché, la mort a frôlé mon monde et son remugle stagnant m’oppresse.
 
Sonné... Irruption du nécessaire et du vital. Je manque de mots, je manque de recul, je me contente de vérifier que tout le monde est  là, autour de moi et que personne ne souffre de la disparition de quelqu'un. Et il y en a. La tristesse et le désarroi se transmettent d'une poignée de main à l'autre.
 
Je suis totalement incapable de maîtriser mes mots. Je dois faire un deuil. Je n'écrirai pas mon article de mardi.
 
Je te remercie pour ton message de soutien d'hier.
 
Amicalement,
Modane
Remets-toi le mieux possible.
5 commentaires
1)
auxoisnature
, le 17.11.2015 à 00:25
[modifier]

Bonjour,
C’est mon tout premier commentaire ici. En vrai, j’aurais aimé jamais ne le poster. Mais je ne peux faire autrement que d’apporter mon soutien à Modane, et par la même occasion, à tous ceux qui souffrent suite à ces atrocités.

3)
ToTheEnd
, le 17.11.2015 à 08:39
[modifier]

Eventuellement, vu qu’on est un peu dans la peur et qu’on commence à bombarder gaiement, une petite conférence TED qui vaut quelque chose dans le contexte actuel et à la veille de prendre des décisions lourdes de conséquences.

Comment la peur dicte la politique américaine

Malgré les 10 sous-titres disponibles, pas de Français… dommage parce que d’après ce que j’ai pu entendre jusqu’à aujourd’hui, l’élite de la politique française ne parle pas franchement anglais. Il y a pourtant des enseignements à tirer…

T

4)
Saluki
, le 17.11.2015 à 11:25
[modifier]

Mon bureau a longtemps été entre le faubourg Saint-Antoine et la rue de Charonne, à 200 mètres du restaurant « La Belle Équipe ».Et puis, la rue Faidherbe, j’y suis né.

Ce quartier était le « quartier du meuble » avec toute sa cohorte de métiers d’art : ébénistes, bien sûr, mais aussi sculpteurs, marqueteurs, doreurs, bronziers, vernisseurs,… et tous les commerces qui vont avec : marchands de couleurs, marchands d’outillage, entrepôts de placage,…

Ce quartier a toujours été d’une paisible donc insolente mixité sociale et ethnique : les immigrés ritals du début du siècle, la bande des piémontais de Grignasco et alentour, plutôt ébénistes en série, c’est à dire ennemis des pièces uniques, comme le fut mon parrain qui arrangea la boîte du premier téléviseur « Arphone » .
Les polaks des années vingt qui n’étaient pas allés jusqu’aux mines de charbon du Nord, mais se sont vite …intégrés à la nouvelle vague d’italiens fuyant le fascisme : je me souviens d’une dame Wischnyevski qui fabeddada Sassarezzu, parlait la langue sarde puisqu’elle était de Cagliari et mariée à un Polonais.

C’est dans ce quartier qu’ont vécu les résistants du groupe Manouchian, tous ces « métèques » morts pour la France. C’est dans ce quartier que la famille Ks… a échappé à la rafle du Vel’ d’Hiv’ et vécu deux ans dans une cave, nourrie par les voisins qui partageaient leurs tickets de rationnement.

Je suis allé à l’école, rue de Reuilly, en symétrie de la rue Faidherbe, et mes camarades de classe avaient des noms…variés et ont connu des parcours tout aussi divers : L… qui a dirigé la Brigade Anti-Gang après François Le Mouël ou Ch… qui a pris perpète, le petit Kn… russe dont le papa était pompier à la Caserne Chaligny, B… fils d’un accordéoniste célèbre, Sz… au nom imprononçable et GROS entrepreneur de l’internet, P… ponte d’un parti politique, Meloni qui n’est plus et dont je peux donner le nom, G… qui tremblait dès qu’il entendait parler espagnol.

Tout cela, c’est la France. C’est MA France. C’est NOTRE France.

Tous ces connards sectaires qui se sont faits sauter voulaient aller au paradis, qu’on leur a promis, retrouver tout plein de vierges : pas de chance pour eux, les gars de Charlie Hebdo, R.I.P., sont arrivés avant eux et des vierges… y’en a plus !

5)
Saluki
, le 17.11.2015 à 14:34
[modifier]

J’en rajoute un peu avec le lien qu’une amie m’a envoyé :

Edit : il semble y avoir un problème signalé par Jean-Yves, alors voici le lien complet :
http://www.voici.fr/news-people/actu-people/video-john-oliver-rend-un-hommage-drole-et-direct-a-paris-et-a-la-france-575501#xtor=EPR-205-%5BNL_quotidienne%5D-20151117

Donc le rire est un bon bouclier !

J’ai reçu plein, tout plein de messages d’interrogation sur notre « état de santé » mais, vendredi, samedi et dimanche, nous étions chez nos enfants, dans le Val de Loire, dont je vous ai parlé ici.
Edit 2
Là aussi, le lien ne fonctionne pas :
http://www.cuk.ch/articles/19225

Pas de signal, zone blanche kommildizz donc les SMS n’ont été reçus que…lundi quand nous sommes repartis.
Je ne vous décris pas et épargne l’évolution du ton des messages au fil des heures.

Ce qui m’a le plus touché sont ceux d’amis du Liban qui priaient pour nous, alors qu’ils ploient sous les menaces eux-mêmes.