Profitez des offres Memoirevive.ch!
Die Portale von Moltar

Au mois d'octobre, nous sommes partis en Allemagne pour notre traditionnel rendez-vous à la plus grande convention autour des jeux de société. Nous en avons profité pour faire quelques échanges de jeux et une connaissance nous a proposé de prendre l'une des boîtes qui ne l'intéressait pas, Die Portale von Molthar. Nous n'avions jamais entendu parler de ce jeu, mais comme c'était une petite boîte, on s'est dit : "Pourquoi pas ?"

05780_frontshot

Et nous avons eu là une excellente idée ! C'est le jeu auquel nous avons le plus joué depuis notre retour ! Pas moins de 7 parties. Le fait que les parties soient courtes (20-30 minutes) aide évidemment... Mais il n'y a pas que ça.
Cependant, je suis bien embêtée pour vous dire ce qui me plait dans ce jeu. Il n'a pas grand-chose d'original et pourtant il est très plaisant. C'est peut-être ça qui me plait : son immédiateté. Il ne s'agit pas d'un party game (un jeu d'ambiance), il y a un peu de stratégie, mais aussi beaucoup de hasard. Les illustrations sont plutôt jolies et font référence aux contes et histoires qui ont bercé notre enfance. (Vous aurez d'ailleurs reconnu le dragon de l'histoire sans fin sur la boîte ?)
En écrivant cet article, je comprends enfin ce qui me plait : c'est un jeu immédiat, sans prise de tête, qui s'explique rapidement et qui est malgré tout tendu.
Laissez-moi vous présenter rapidement les règles. Vous êtes des magiciens et vous allez devoir accomplir des invocations en prenant des cartes ingrédients (de valeurs 1 à 9) dans vos mains.

05780_spielsituation

A votre tour vous pouvez faire trois actions au choix parmi :
  • Piocher 1 carte Ingrédient parmi les 4 visibles ou la première de la pioche
  • Défausser les 4 cartes Ingrédient visibles et les remplacer
  • Réserver un sort : prenez une carte Invocation parmi les 2 visibles ou la première de la pioche et posez-la sur votre plateau personnel. Vous pouvez avoir au maximum 2 invocations en cours, mais vous pouvez en défausser si nécessaire.
  • Valider une invocation : il faut défausser les cartes de votre main pour remplir l'objectif. Par exemple : avoir deux cartes identiques, avoir 4 cartes de valeur 1, 3, 5 et 7, avoir 2 cartes de valeur 5 (voir l'image ci-dessous).
Les invocations validées vous donnent des points de victoire et des bonus. Le premier joueur qui arrive à 12 points de victoire marque la fin de la partie. On finit le tour pour que tout le monde ait joué le même nombre de fois et c'est fini.
Trois_Cartes

La première carte n'a pas de pouvoir.

La deuxième carte permet d'immédiatement faire 3 actions supplémentaires

La troisième carte met à disposition une carte 5 à chaque tour pour valider un invocation

Les bonus sont de deux sortes. Les rouges se jouent une fois immédiatement après validation. Les bleus sont activables à chaque tour.
Quelques exemples :
  • Carte 1 à disposition pour valider un sort
  • Une action supplémentaire
  • Défausser le sort réservé par un autre joueur
Je pense que vous l'aurez compris, il ne s'agit pas du jeu de l'année, et pourtant si vous voulez une petite boîte qui se joue aussi bien à 2 qu'à 5 joueurs, sans y perdre 1000 neurones à chaque action, je pense que ce jeu est fait pour vous !

Les règles en anglais (à ma connaissance, il n'y a pas de règles françaises disponibles).

Die Portale von Molthar
de Johannes Schmidauer-König
Illustré par Dennis Lohausen
Édité par Amigo
Prix public : 10€
De 2 à 5 joueurs
Env. 30 min.

7 commentaires
1)
Renaud LAFFONT
, le 26.11.2015 à 15:07
[modifier]

J’adore ces chroniques sur les jeux de société. Juste une question. En période de fête, est il possible que Puzzo nous fasse une liste de jeux pour enfants (perso ils ont 6 et 9 ans)? Ca me donnerait des idées.
Merci

3)
Zallag
, le 26.11.2015 à 20:40
[modifier]

Moi aussi j’approuve, et j’ai plaisir et intérêt à lire ces chroniques.
Mais le plus simple serait peut-être que Puzzo nous indique les dates ou titres de ses chroniques parlant de jeux pour enfants de 4 à 9 ans, par exemple.

4)
François Cuneo
, le 26.11.2015 à 21:16
[modifier]

c’est un jeu immédiat, sans prise de tête, qui s’explique rapidement et qui est malgré tout tendu.

Ouah, un jeu pour moi!

5)
Jean-Yves
, le 27.11.2015 à 15:50
[modifier]

@ Puzzo, Renaud, ThierryS et tous les amateurs de jeux de société.

Martin Vidberg (Dessinateur, cultivateur, interprète) vient de publier son :
Guide des meilleurs jeux de société de l’année 2015 (À offrir pour Noël !).

C’est documenté, commenté et illustré sur son blog du « Monde ».
On peut chercher par tranche d’âge, nombre de joueurs …

À consulter sans modération ;D

6)
Ange
, le 27.11.2015 à 21:12
[modifier]

Merci à Puzzo pour ses chroniques en effet (en autres, celle qui nous a fait découvrir love letter), et à Jean-Yves pour le site de martin Vidberg : intéressant.
Perso, j’utilise aussi TricTrac.net et ses listes pour trouver voir en détail des jeux (bien que j’ai du mal avec leur nouveau site), ou l’excellent site perso de François Haffner (jeuxsoc.fr).
en tout cas, ce Molthar est tentant ! (bien que les sites cités ici ne le citent pas !)
et juste quelques images sur boardgamegeek.com…

Bons jeux à tous,
Ange

7)
Puzzo
, le 30.11.2015 à 11:21
[modifier]

Merci pour vos commentaires.

Merci Jean-Yves.

J’allais justement vous rediriger vers un site comme celui de Martin Vidberg, car je suis bien incapable de vous conseiller des jeux pour enfant de 4 à 7 ans.

A partir de 8 ans, ça devient plus jouable.