Profitez des offres Memoirevive.ch!
Courir avec l’AppleWatch, c’est bonnard avec Runkeeper et le bracelet milanais

Et voilà.

J'ai lâchement abandonné ma fidèle Garmin Forerunner 620 que j'avais testée ici.

Ben oui…

J'ai une AppleWatch que voulez-vous, et, depuis l'arrivée de Watch OS 2, il se trouve que cette montre est tout à fait capable de se montrer un outil d'aide à la course très agréable.

Oh… Pas avec le programme "Course" livré avec la montre, mais avec Runkeeper (et aussi je crois le savoir, avec Runtastic).

En effet, Runkeeper a désormais le droit, avec Watch OS 2, d'utiliser les données du capteur cardiaque, et la petite application pourrait même être autonome.

J'écris "pourrait", parce que pour moi, une montre doit vous montrer le chemin parcouru pendant la course, or sans iPhone, pas de salut, puisque c'est sur ce dernier qu'est greffé le GPS.

Mais si vous vous passez du GPS, alors la montre est bel et bien autonome, mais pour cela, il aura fallu courir au moins une vingtaine de fois avec l'iPhone, pour qu'elle puisse vous connaître.

Bon…

Franchement?

Je n'ai pas essayé.

Comme je l'ai dit, je veux pouvoir être parfaitement exact au niveau de la distance, et voir le chemin parcouru.

Il faut donc courir avec l'iPhone au bras, ce qui tout compte fait ne me dérange pas trop puisque je peux:

  • téléphoner en cas de petit pépin (comme un arrêt cardiaque);
  • me passer de la ceinture de poitrine pour capturer mon rythme cardiaque, puisque la montre est tout à fait capable de le faire elle-même (avec une petite limite, voir plus bas).

Première chose à faire: installer l'application Runkeeper sur l'iPhone, ce qui l'installera automatiquement sur la montre.

Dans l'application "Ma Montre" sur l'iPhone, descendez jusqu'à voir l'application Runkeeper et cochez "Afficher sur l'Apple Watch".

Ensuite, et c'est important pour avoir plus de confort, toujours dans l'application Ma Montre sur l'iPhone, allez dans Général, Afficher l'écran, puis dans la rubrique "Au lever du poignet", choisissez "Reprendre la dernière activité".

Cela permettra d'afficher Runkeeper à chaque fois que vous regarderez la montre, sans avoir à sélectionner l'application ou la rappeler en faisant un double-clic sur la couronne.

Il faut ensuite lancer l'application sur la montre, en cliquant sur le R dessiné avec un lacet.

En ce qui me concerne, je lance également l'application sur l'iPhone.

Je lance la course sur la montre, ce qui est particulièrement important pour que le travail du capteur cardiaque soit enregistré ensuite sous forme de graphique.

IMG_1939

Ici, choix de l'activité Course, sans entraînement.

IMG_1942

Ici, l'option marche: on clique sur Marche pour choisir Course et inversement

IMG_1943

L'option Course avec un entraînement de 30 minutes.

 

Quand la course est finie, vous revenez en balayant l'écran de la montre sur l'écran qui affiche le bouton pause, vous cliquez dessus, puis ensuite sur le bouton "Arrêter".

IMG_1951

On clique sur ce bouton pour mettre la course en pause

IMG_1952

On clique sur Arrêter

IMG_1953

On lit nos données

IMG_1954

Et on clique sur Enregistrer. Attention à cliquer bien en haut du bouton vert, pour ne pas effacer l'activité: pas terrible comme ergonomie, ça…

 

Là, encore une fois, vous devez absolument enregistrer la course sur la montre et pas sur le téléphone, si vous voulez qu'un rapport sur votre rythme cardiaque tout au long de la course soit affiché dans Runkeeper et qu'il soit pris en compte.

Si vous lancez et enregistrez votre course sur l'iPhone, ces données ne seront pas enregistrées.

À noter qu'à une ou deux reprises, la montre n'a pas vraiment fait ce travail, et pour ne pas perdre la course, j'ai dû appuyer sur le bouton "Enregistrer" sur l'iPhone.

En fait, tant que vous voyez le bouton Enregistrer sur le téléphone, c'est que le travail d'enregistrement sur le site n'a pas été fait, encore une fois, ça peut arriver, je n'ai pas compris pourquoi.

Et pendant la course?

En configuration normale (hors entraînement programmé), la montre vous présente les renseignements les plus importants, à savoir:

Première page: le démarrage, la pause ou le stop;

IMG_1951

La pause

IMG_1952

Ou l'arrêt (à moins de vouloir reprendre son activité)

 

Deuxième page

  • l'heure,
  • le temps de course
  • la distance parcourue
  • la vitesse moyenne
  • votre rythme cardiaque en temps réel

IMG_1947

Clair, net, précis

 

Tout cela est tout à fait lisible, confortable, bref, agréable.

Troisième page, vos différents segments, selon les entraînements choisis. Parce que c'est désormais possible, et très bien fait, ma foi.

IMG_1948

IMG_1949

IMG_1950

 

Que faut-il faire pour voir où l'on en est? Personnellement, je reste la plupart du temps sur la page 2, et lorsque je regarde ma montre, c'est cette page qui apparaît. Au bout d'une seconde, la distance est mise à jour et à partir de là, vous pouvez suivre en fixant la montre (ce qui n'est pas tout à fait recommandé) votre course en temps tout à fait réel.

Donc normalement, à chaque fois que vous regarderez votre montre, vous aurez cette petite seconde de mise à jour, ce qui ne pose aucun problème.

Une fois arrivé en fin de course, on appuie sur "Pause", puis sur "Arrêter", on consulte les données de la montre, et puis on enregistre l'activité sur la montre.

Comme indiqué plus haut, il sera parfois nécessaire de confirmer encore une fois la chose sur l'iPhone, dans l'application Runkeeper.

Tout n'est pas encore absolument parfait

J'ai remarqué tout de même un problème qui peut être ennuyeux: il se peut que le capteur cardiaque s'emballe pendant quelques minutes.

Lorsque je cours, je pulse entre 135 et 145, en montée, je peux monter à 155 voire 160.

Or avec l'Apple Watch et Runkeeper, les choses se passent ainsi:

  • il faut entre une et deux minutes au système pour que la montre affiche les premiers renseignements en matière de pulsation cardiaque (normal, je pense);
  • souvent, le premier affichage montre un 175 bpm et fluctue ensuite entre 170 et 185, pour retomber soudainement, au bout de 3 à 5 minutes, à un affichage normal;
  • il se peut que tout se passe bien, que l'affichage soit correct, puis que soudain, ce phénomène d'emballement apparaisse pour redisparaître ensuite.

C'est bien ennuyeux tout de même, alors que je sais parfaitement que mon coeur n'est pour rien là-dedans (je commence à me connaître à force de courir et je n'ai jamais eu ce phénomène avec mon capteur cardiaque sous forme de ceinture).

Je précise que je n'ai aucun poil sur les bras et que je ne transpire pas outre mesure par ces temps incroyablement tempérés pour un hiver. Que bien sûr, je n'ai aucun habit entre la montre et la peau, je ne suis pas non plus complètement stupide.

Je crois que j'ai tout de même quelques pistes pour améliorer la chose:

  • d'abord, je constate que ce phénomène apparaît plus particulièrement quand il fait froid. Lorsque je cours à 12° ou 13°, je n'ai pas constaté ce problème;
  • il apparaît tant avec le bracelet milanais que le bracelet en plastique;
  • si je place ma montre assez loin de ma main, le phénomène est beaucoup plus rare;

IMG_1975 (1)

J'aurais envie naturellement d'avoir la montre plus près de la main (ce qui m'arrange par grand froid, pour ne pas avoir besoin de remonter trop haut ma manche pour voir la montre)

 

  • en d'autres termes, ce phénomène apparaît lorsque la montre est basse dans le poignet (tout près de l'articulation de la main) même lorsque le bracelet est bien serré. Il disparaît lorsque je remonte la montre plus loin de la main.

Je limite pratiquement complètement le phénomène depuis que je fais attention à la bonne tenue de l'Apple Watch.

L'avantage du bracelet milanais

Il est clair que courir avec une montre de sport implique pratiquement le fait d'avoir un bracelet en matière synthétique. D'ailleurs, l'AppleWatch Sport est livrée avec un bracelet en plastique.

Mais le bracelet milanais est, me semble-t-il, absolument parfait pour régler au dixième de millimètre le serrage sur le poignet. On fait exactement ce que l'on veut, et cela avec une grande facilité. Il tient bien, ne se détend pas.

IMG_1977

Toujours parfaitement adapté, vive le bracelet milanais, même pour courir!

 

Mieux, il ne souffre pas de l'éventuelle transpiration, au contraire, il laisse mieux passer l'air à travers ses mailles fines.

Alors d'accord, il n'a pas tellement le look sportif, mais qu'est-ce qu'il est agréable pour courir.

En conclusion

La toute dernière application Runkeeper pour l'Apple Watch permet même de suivre un entraînement, avec ses segments et ses vitesses conseillées.

Malgré quelques défauts de jeunesse, le couple Apple Watch Runkeeper, associé par exemple au bracelet milanais, est tout à fait performant et confortable.

J'apprécie de pouvoir synchroniser le tout avec RubiTrack, que j'ai testé ici est qui est désormais disponible en version 4.

Un petit regret: avec un iPhone, Runkeeper est tout à fait capable de lire et de faire un graphique de notre cadence (nombre de pas par minutes, devant se situer idéalement entre 170 et 180). Mais sur l'iPhone seulement… Pourquoi ne transmet-il pas cette donnée au site? Mystère.

Bref, une jolie solution qui peut encore s'améliorer (Runkeeper semble avoir déjà quelques projets, et en général, ils les mettent rapidement à disposition, et Apple va certainement encore améliorer sa montre).

Le fait d'avoir l'iPhone sur le bras ne me dérange aucunement et aurait même une légère tendance à me rassurer.

Tant mieux, parce que même s'il est moins indispensable en théorie pour courir depuis quelques semaines, il le reste selon moi en pratique, si l'on veut un tant soit peu de précision.

 

 

 

 

7 commentaires
1)
cvanquick
, le 30.12.2015 à 08:31
[modifier]

@François, toutes les montres avec capteur cardiaque intégré ont des problèmes de fiabilité quant à la captation des données même Garmin avec son nouveau système à trois diodes.

Je ne pourrais pas courir avec le bracelet aussi serré que sur l’avant dernière photo.

2)
Noisequik
, le 30.12.2015 à 12:55
[modifier]

Je cours régulièrement avec et j’ai également remarqué que les premières minutes, les pulsations peuvent être trop élevées. Par contre, cela fonctionne mieux quand la montre est la plus proche de l’os du poignet dans mon cas.

Je me contente de l’application de base avec ou sans iPhone car je ne regarde que les pulsations et la durée de la course.

3)
Mirou
, le 30.12.2015 à 12:56
[modifier]

Perso je suis pas fan de l’idée de prende le pouls au poignet. Je constate que j’ai toujours ma montre fixée sur la manche de ma veste quand je cours et je randonne l’hivers.

Est-ce que tu peux visualiser un plan/une carte tout en courant? Moi qui ai le sens d’orientation d’une huître, ça m’aiderait beaucoup. :-)

5)
Noisequik
, le 31.12.2015 à 18:29
[modifier]

Quelle carte ? Car Plans n’est vraiment pas détaillé ; je rêve que SuisseMobile soit compatible Apple Watch…

6)
Noisequik
, le 02.01.2016 à 11:33
[modifier]

Hier, j’ai testé Runtastic Pro car il était gratuit sur l’App Store.

Je lance donc ma course depuis la montre. Au bout de quelques minutes, je ne vois pas mes pulsations ; il fallait donner les droits d’accès depuis l’iPhone.

Ensuite, cela fonctionne bien. Je note une latence au niveau du relevé des pulsations qui met environ une seconde à rafraîchir la valeur quand je lève le poignet. Il n’y a pas ce problème dans l’application Apple Activité. Je ne comprends pas pourquoi je ne peux pas voir les pulsations et le chrono sur le même écran ?

J’avais pris soin de paramétrer que la dernière application s’affiche comme précisé dans cet article mais il semblerait qu’il n’y ait pas besoin de faire cette manipulation avec Runtastic qui profite pleinement de l’API WatchOs2. Je verrai à la prochaine course.

En conclusion, c’est vraiment sympa de voir son parcours et de le partager sur les réseaux sociaux pour obtenir quelques encouragements mais je ne suis pas certain d’utiliser cette app pour chaque course par rapport à Activité.

7)
dololudo
, le 06.06.2016 à 11:33
[modifier]

Bonjour,

cela fait plusieurs fois que je cours ou fait du VTT avec runkeeper. Il n’est pas rare que lorsque je lance l’application sur mon apple watch, le chrono se lance mais pas les données kilométriques. Mais le plus gênant est que je n’ai jamais les données sur le rythme cardiaque. J’avoue ne pas comprendre pourquoi… Néanmoins, je précise que j’utilise la version basique de runkeeper.