Profitez des offres Memoirevive.ch!
Orthoculture

Notre ministère de la Culture de la France estime qu'il est actuellement totalement impossible d'écrire correctement le français avec les claviers tels qu'ils existent. À cause des accents et autres E dans l'O. Entre autres.

Le ministère de la Culture de la France, souhaitant donc mettre en avant les particularités de la langue française et rompre avec les claviers classiques disponibles en Europe, en Azerty, donc, va éditer une norme en collaboration avec l'AFNOR, censée aboutir à la conception de claviers dédiés au Français, dits claviers souverains, avec les accents là où il faut, et le symbole Euro au milieu, bien sous les doigts.

Merci, merci, merci, cher Ministère! Il vous fallait, vous, intelligences pointues et pertinentes, pour accéder à ce degré de pragmatisme dans l'inutile.

Clavier

Il y a des langues pour lequel c'est réellement nécessaire. L'allemand, par exemple...

 

C'est sûr qu'avec ce matériel, la langue va enfin pouvoir être respectée! Fini de bousiller de la Lætitia en la transformant en d'improbables et incompréhensibles Laetitias. Finis les cœurs approximatifs et si laborieusement scriptés "coeurs". Le progrès, toujours le progrès! Soyons pointus dans l'exigence! Une langue contrôlée et experte! Pas de demi mesures! Avec ces claviers, nous allons aenfin pouvoir mètre des axents quand nous aen avont besoin, alors qu'actuailement, ses tellement diffissille avèque ses claviets. Flûte, j'ai dû faire une faute à avèque, je crois qu'il y a deux V et un accent sur le A, mais c'est pas humain, cette culture qu'il faut se coltiner pour écrire droit!

Apprécie, d'ailleurs, ami lecteur, la peine extrême que nous prenons, nous, rédacteurs, à écrire chaque jour une humeur sur un clavier qui n'est pas fait pour ça, un clavier qui rend notre français si approximatif et tellement impur! Chaque accent nous laisse exsangue et hébété, argh, triple É,  de fatigue, chaque Ç nous tourmente à son approche, chaque € nous coûte!

Nous, Sisyphes de l'humeur, nous devons gravir chaque billet un clavier inepte au doigt, signe de la malédiction étrangère qui frappe le littérateur français. Nous nous luxons les phalanges à fournir de l'arobase  et nous perdons pieds à chaque copyright.

Non, non, ne nous remerciez pas! C'est la vocation qui veut ça, sans ce cheminement de damnés, nous ne serions plus rien! Heureusement, le Ministère de la Culture a pensé à nous, et nos lendemains en chantent déjà! Et aussi notre budget, grevé d'une étude imbécile et coûteuse de plus.

 

hemicycle

 

Surtout que les idées progressent encore avec l'adoption d'un amendement CL129, qui prévoit l'étude et la mise en place d'un système d'exploitation souverain, français de chez français, donc. Vous imaginez bien que je n'ai rien contre, sinon que ça me rappelle furieusement le SECAM, signal vidéo de de Gaulle, français et archi chic, comme tout ce qui est français, qui nous a obligés à moult transcodages et finalement nous a fait perdre un fric fou en matériels annexes et heures de travail, parce que finalement, il n'a servi qu'aux Français de France, et aussi un peu dans les colonies. Une époque, quoi...

Là, évidemment, ça ne va pas être coûteux du tout, cet OS, puisque ce n'est somme toute que du logiciel, et chacun sait que ça ne coûte pas cher, le logiciel, justement. Il n'y a qu'à voir les buget étriqués qui y sont alloués chez Microsoft ou chez Apple! Dans le meilleur des cas, celui qui nous ferait réussir ce pari stupide, il nous faudra juste cinq ou six ans, une cinquantaine de personnes et un petit milliard d'Euros. Ça tombe bien, parce qu'en France, on en a plein, des milliards, en ce moment, et qui ne servent à rien, justement.

Heureusement, dans ce combat de chaque jour pour améliorer la vie, les ministères, dont je rappelle l'étymologie, mini : petit, stère : mètre cube de bois, ce qui fait d'un ministère un cube de bois plus petit que la normale, les ministères, donc, ne sont pas seuls. Nous avons aussi des députés, capables, courageux et pertinents, pointus sur le numérique, qui ont, eux aussi, détecté un problème.

Il paraitrait, notez le conditionnel, je n'en suis pas sûr moi-même, il paraitrait qu'en cliquant sur certains mots, sur certains sites, cela fasse apparaître un nouveau site, contenant des informations non contenues dans le premier. Ça s'appellerait des liens hypertextes, et ça serait la base de l'interactivité. Rien que ça.

Eh bien deux représentants de la Nation, tout échevelés du bulbe par une idée hors-norme, de celles qu'on n'a même pas une fois par siècle, et heureusement, viennent de déposer un amendement à la loi pour la confiance numérique, visant à interdire la plupart des liens hypertextes intégrés sans le consentement de leur auteur. Cet amendement entend ainsi responsabiliser les FAI et hébergeurs qui « donnent accès au public à des œuvres ou à des objets protégés par le code de la propriété intellectuelle, y compris au moyen d’outils automatisés ».

Je comprends qu' on n'ait pas le droit de pomcépomver la création d'autrui. Mais il me semblait tout à fait respectable, soit de citer, soit de renvoyer vers, ce qui est un hommage à l'original.

Eh bien fini, tout ça, finie la culture gratuite pour tous, qui ferait avancer une nation et rendrait le citoyen concerné et responsable, bienvenue à la culture à 9,99€, à la discrétion de l'ayant-droit, auteur ou pas, d'ailleurs.

Je ne vous raconte pas l'imbroglio administratif que la demande d'autorisation créerait, ni les délais dans l'information. Ce serait une vraie réussite, administrative comme l'aime l'Administration, quelque chose de lent, lourd, opaque et inefficace. Et finalement aussi rétrograde qu'inefficace.

Je sais pas vous, mais moi, à votre place, je sortirais la faucille : les plantations de connerie sont en pleine floraison!

 

 

35 commentaires
1)
fxc
, le 25.01.2016 à 00:17
[modifier]

sinon que ça me rappelle furieusement le SECAM, signal vidéo de de Gaulle,

Et le pal quel supplice.

2)
Jean Claude
, le 25.01.2016 à 05:21
[modifier]

Avec la taxe sur l’hypertexte nos députés ont également un autre problème de taille : le droit au panorama.
La loi semble si complexe que je me demande si nos églises ne vont pas en profiter pour mettre un © sur les paysages qui, selon leur dire, auraient été créer par un ou plusieurs dieux en quelques jours.

Il y a des langues pour lequel c’est réellement nécessaire. L’allemand, par exemple…

A la vue de l’illustration, je comprends enfin mes problèmes pour l’apprentissage de cette langue.

3)
Tilékol
, le 25.01.2016 à 05:59
[modifier]

Nous sommes en plein dans le principe de Peter : patiemment, obstinément, sûrement, nos dirigeants se sont hissés jusqu’à leur niveau d’incompétence absolue.

Une petite remarque concernant le clavier. Il y aurait quand même une amélioration à apporter, une toute petite amélioration avec de grandes conséquences, une amélioration qui mériterait des pétitions, des manifestations pacifiques, voire même une page FesseBouc dédiée.

Cette amélioration concerne la touche du point et du point-virgule. Une toute petite inversion, et il n’y aurait plus besoin d’appuyer sur « majuscule » pour taper un simple petit point.
Bien entendu, cela ne signifie nullement la mise au placard de notre cher point-virgule…

4)
Renaud LAFFONT
, le 25.01.2016 à 06:48
[modifier]

le clavier dédié, l’OS « souverain » et les liens hypertextes. Je dois dire qu’autant de conneries en si peu de temps ca frôle le génie….

6)
Modane
, le 25.01.2016 à 07:39
[modifier]

La loi semble si complexe que je me demande si nos églises ne vont pas en profiter pour mettre un © sur les paysages

Ne va pas leur donner l’idée, malheureux!

Quant à à l’allemand, c’est pas chinois… ;)

8)
Argos
, le 25.01.2016 à 08:12
[modifier]

A propos des délires technocratiques de nos amis français, il y a mieux encore que le SECAM, qui, rappelons-le, ne permettait qu’une seule piste de sonore : à la fin du siècle dernier s’engage la préparation d’une norme européenne pour la TVHD. Et les mêmes technocrates nous pondent une sorte OVNI : le D2 Mac Paquets. La Commission de Bruxelles verse des millions. Mais voilà, c’est une véritable usine à gaz mélangeant numérique et analogique. Toutes les oppositions affirmant qu’il fallait passer le plus rapidement au tout numérique ont été balayées par un consortium d’industriels et de politiques jusqu’au moment où en 2000 on adopte enfin la TVHD numérique numérique.

A propos, moi je n’ai jamais pu me faire à l’AZERTY. Je trouve que ce n’est pas spécialement adapté à la langue français et trouve que la solution helvétique me convient parfaitement.

9)
Lutoblerone
, le 25.01.2016 à 08:34
[modifier]

Modane, si je pouvais me permettre une telle familiarité, mais sur Cuk ne sommes nous pas en famille ??, je dirais tout de go : Je t’aime. Quel bonheur d’ouvrir son ordi le matin et de pouvoir lire le billet de Cuk. Merci encore à tous les rédacteurs et au Boss d’ici.

10)
Zallag
, le 25.01.2016 à 09:14
[modifier]

Quand j’ai lu cette histoire de clavier dans des news ici ou ailleurs, j’ai cru faire une crise d’hypertension.
Après l’apprentissage de la lecture globale, et plein de conneries de ce genre, voici qu’arrive le clavier renouvelé au service de l’orthographe et du français renouvelés dans l’enseignement renouvelé.
Téléchargez-vous le pdf du bas de la page signalée ci-dessus, c’est édifiant.
Un avenir radieux pour la scolarité et l’avenir de nos enfants et petits-enfants, quoi. Sauf si on se dit qu’on est assez intelligents chez nous pour se passer des normes de notre voisin.
Manque plus que la réforme du clavier numérique : commencer par les chiffres formés de segments de droite, soit les touches pour le 1, le 4, le 7. Poursuivre par les chiffres dérivés d’arcs de cercle ou d’arcs d’ellipses, comme le 3, le 6, le 8, le 9 et le 0, et enfin achever avec les chiffres mixtes, les plus complexes, formés à la fois de segments et de courbes, le 2, et le 5.
Ou alors, comme pour les caractères typographiques, les ranger selon leur fréquence d’utilisation. Il reste du boulot pour parachever une telle idiotie.

11)
ysengrain
, le 25.01.2016 à 09:42
[modifier]

CEs 2 événements m’évoquent une citation de

Les hommes politiques sont des dindons qui se prennent pour des aigles en faisant la roue comme des paons.

Il n’y a rien de plus urgent, c’est vrai que de s’occuper d’un nouveau clavier et d’un OS souverain…

12)
ToTheEnd
, le 25.01.2016 à 10:05
[modifier]

J’ai aussi vu passer ces news et j’ai bien ri… un OS français. Je ne me suis pas penché sur les détails mais le projet parait bien absurde en 2016. Mais bon, la France n’a pas de pétrole mais des idées… un concept lourd à porter.

T

15)
ysengrain
, le 25.01.2016 à 10:37
[modifier]

Écoutez moi. APRÈS ce début, en affût,
L’œil de Lætitia n’est pas celui du Bœuf

Même pas compliqué. Et sans le nouveau clavier nommé par MacG l’AZERTYIUDE ;•DDD

16)
Marcolivier
, le 25.01.2016 à 11:17
[modifier]

Cette amélioration concerne la touche du point et du point-virgule. Une toute petite inversion, et il n’y aurait plus besoin d’appuyer sur « majuscule » pour taper un simple petit point.

Quoi! Il faut taper majuscule + point virgule pour obtenir un bête point sur le clavier français AZERTY? Utilisateur du clavier suisse romand, je n’en croyais pas mes yeux mais cette image,

Clavier français AZERTY

tirée de la page AZERTY de Wikipedia semble le confirmer.

Aussi, je comprends la prise de tête, non seulement pour le point mais également pour les accents. Mais plutôt que de développer des idées farfelues et couteuses, pourquoi ne pas faire comme Argos et se rabattre sur le clavier suisse-romand, tellement plus simple et pratique.

Clavier suisse-romand QWERTZ

Un clavier simple, pratique, qui a sans doute ses défauts, mais qui a le mérite d’exister et ne demande pas de réinventer la roue. Qui plus est, en ces temps de crises économiques, voilà une manière simple de s’épargner des dépenses somptuaires…

17)
okgenial
, le 25.01.2016 à 11:23
[modifier]

Ce n’est peu être pas une idée si débile que ça que de proposer de standardiser le clavier Français, pourquoi, parce que la plupart des utilisateurs et des jeunes ne savent pas où se trouvent les caractères spéciaux.

Comment fait-on un caractère € sur un PC ou un mac, l’apostrophe connait pas, l’accent circonflexe c’est compliqué et je ne parle pas des {} []; %, ≥ ≤ ≠, # et tout le reste et les règles des ponctuations ( ou est l’espace pour , ; . ? ! …)

Pour faire simple, l’utilisateur lambda n’utilise que ce qu’il voit sur le clavier, et n’a rien compris de la touche (shift) majuscule (le CAPS LOCK); le pavé numérique, “ à mais / c’est pour diviser, je savais pas “.
Et oui, je travaille avec un public de 10 à 21 ans et ceux-ci ne savent pas, jamais appris, pas curieux, « on s’en fout on se comprend nous », le con sacré.

Pour nous tous nous n’avons pas ce problème là, uniformiser un clavier c’est permettre à tous d’écrire de la même manière

Alors oui, les normes sont utiles, elles permettent de savoir, de mettre une règle commune à tous, c’est aussi du protectionnisme, mais quel état ne le fait pas. Pourquoi les anglais roulent-ils à gauche ? Sont pas nombreux pourtant ces pays qui ne roulent pas du bon côté, mais là, pas d’English bashing ou de left-bashing.

D’ailleurs pourquoi écrire avec des lettres, emojitons.
🇫🇷👎, 🇺🇸💪. 😋

18)
ToTheEnd
, le 25.01.2016 à 11:51
[modifier]

Bien entendu que l’idée d’améliorer cette merde de clavier AZERTY n’est pas une mauvaise idée… mais comme tout en France, il faut un débat national sur une question de bon-sens. Aussi loin que je me rappelle, en Suisse, on a toujours eu un clavier QWERTZ et j’espère bien que nos élus ont autre chose à faire que de débattre sur des trucs comme ça.

On me dit dans l’oreillette que la France va aussi sortir son mobile OS… d’ici 5 ou 20 ans, ça dépendra des discussions.

Good luck.

T

20)
François Cuneo
, le 25.01.2016 à 12:35
[modifier]

Celui qui touche à mon clavier QWERTZUIOP, je fais un malheur.

Merci Modane pour la définition du ministre, j’ai bien ri!:-))

22)
benoit
, le 25.01.2016 à 12:52
[modifier]

Vous avez tendance à monter en épingle quelques élucubrations de députés qui n’auront jamais aucune suite mais qui permettent sans doute à leurs auteurs d’avoir leur jour de gloire dans des journaux qui annoncent tout cela en gros titres bien gras pleine page mais qui reconnaissent tout aussi vite à l’intérieur de l’article l’ineptie de la chose. Cà c’est pour l’OS souverain.
Pour le clavier, quelques modifications mineures seraient les bienvenues pour simplifier la frappe. Vous savez tous que l’ordre des lettres a été fait pour éviter que les tiges des machines à écrire s’entremêlent sous une frappe trop rapide. Il ne correspond pas forcément à une disposition intelligente et efficace et certains caractères mériteraient d’être plus facilement accessible. Mais jamais il n’a été question de modifier l’ordre des lettres de l’alphabet de base.

23)
M.G.
, le 25.01.2016 à 13:40
[modifier]

Le respect de la syntaxe, de la typographie et de l’orthographe est un peu la « signature » de Cuk.ch. J’adore !

Pour une frappe conforme au français, jusqu’à Mac OS 9 j’ai longtemps utilisé ResEdit pour reconfigurer mes claviers AZERTY à ma façon.

Depuis, j’utilise systématiquement PopChar édité par Ergonis Software et dont nous devons la traduction en français à Hervé Bismuth (sic).

Quant aux règles de typographie, je pense que l’ouvrage le plus accessible est celui de Jacques André : Petites leçons de typographie – Jacques André 2014. En cinquante pages, il fait le tour de la question et les nombreux liens qu’il propose sont une mine d’information sur le sujet. À lire absolument !

Un OS « souverain » en français ? Quelle prétention vaniteuse !

À l’époque de l’Apple II, une tentative avait été faite avec « BASICOIS». Ce fut un flop lamentable…

Au risque de me répéter, je rappelle que je travaille sur mes bases de données FileMaker Pro en anglais car je ne comprends rien aux commandes affichées dans la version française !

En revanche, mes équipes utilisent la version française de FM Pro pour travailler sur mes bases et avoir les menus en français. Les développeurs de FM Pro ont en effet réalisé un splendide travail de « tokenisation » des commandes. Mes scripts écrits en anglais apparaissent bien en français s’ils sont ouverts avec l’application française mais je m’avère incapable de les modifier dans cette langue…

25)
M.G.
, le 25.01.2016 à 18:01
[modifier]

Et pendant ce temps, Daech continue à publier ses vidéos sur le Web…

Je me faisais la même remarque, souvenir de la discussion sur le sexe des anges !

Nous sommes en plein Byzantinisme [P. réf. au comportement du peuple de Byzance discutant de questions religieuses alors que les Turcs assiégeaient leur ville].

Étymol. et Hist. 1838, juill. « état d’un peuple où les querelles sur les sujets futiles occupent et divisent les esprits » (MICHELET, Journal, p. 275).

Quant aux vidéos que publie Daech, elles nous rappellent que l’Internet, c’est bien « La Langue d’Ésope » qui peut être le meilleur comme le pire des instruments de communication !

28)
Modane
, le 25.01.2016 à 20:38
[modifier]

Il paraît que l’os souverain existe déjà : CLIP. Vous connaissez?

CLIP est un système d’exploitation sécurisé conçu et développé par l’ANSSI sur une base Linux. D’abord simple maquette interne, il a évolué graduellement vers un prototype puis un outil effectivement déployé au sein de l’administration.
La conception de CLIP privilégie la défense en profondeur, par la mise en place de multiples barrières de sécurité redondantes, plutôt qu’une unique ligne de défense. Son architecture de sécurité repose notamment sur des mécanismes de durcissement générique qui complexifient les attaques informatiques, sur un cloisonnement fin du système qui limite la portée de ces attaques lorsqu’elles réussissent, et sur un système de mise à jour sécurisées et fiables permettant de maintenir la sécurité du système dans la durée.

CLIP est par ailleurs conçu pour répondre en priorité à un certain nombre de cas d’usage spécifiques, en particulier ceux de postes informatiques nomades traitant simultanément des informations sensibles et non sensibles, ou de postes à l’usage des administrateurs d’un système d’information, offrant une isolation forte entre les fonctions d’administration d’une part et de consultation Internet d’autre part. Déjà déployé dans ces cas d’usage au sein de certaines administrations, il est en phase préliminaire de déploiement, de type preuve de concept, chez certains opérateurs d’importance vitale.

29)
Borak
, le 25.01.2016 à 20:38
[modifier]

Je m’en fous, sur Macintosh en France, nous avons le clavier Belge. C’est sur les PC qu’il y a un clavier Français.

D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi Apple a choisi un clavier Belge pour les Français ?

Donc si le gouvernement modifie le clavier Français, ça ne touchera pas les Macintosh…

Sinon, l’agencement des claviers a été créé spécialement pour ralentir la frappe sur les 1ères machines à écrire, sinon il y avait un blocage :)

30)
fxc
, le 25.01.2016 à 21:27
[modifier]

D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi Apple a choisi un clavier Belge pour les Français ?

pour une fois qu’on peut vous pourrir la vie sans le vouloir (;D

Une fois…

31)
Ange
, le 25.01.2016 à 23:03
[modifier]

Ces claviers et dérivations sont un vrai problème pour les gens qui font de la maintenance à distance sur des machines de différents pays à partir d’un pays avec son propre clavier. Certes des outils comme VNC s’occupent en général de la transcription mais sur les caractères spéciaux, c’est souvent galère…
D’ailleurs, pendant un temps habitué de passer de clavier anglais, allemand, suisse à français, je me suis toujours demandé pourquoi en France on a « monté » les chiffres en majuscule, ainsi que le « . », comme dit plus haut…
La gestion des accents est plus facile aussi sur les claviers mac que windows, jouant sur des actions différentes entre majuscule fixe et temporaire, ou l’appui long sur les touches « accentuables »…

Enfin j’ai retrouvé l’anecdote suivante sur wikipedia sur les claviers QWERTY :
« Une anecdote veut que les lettres du mot typewriter (« machine à écrire » en anglais) se trouvent toutes sur la même ligne pour le bien des démonstrations des vendeurs. » Toujours aussi bon commerçant ces américains !

32)
ToTheEnd
, le 26.01.2016 à 09:15
[modifier]

Vous avez tendance à monter en épingle quelques élucubrations de députés qui n’auront jamais aucune suite mais qui permettent sans doute à leurs auteurs d’avoir leur jour de gloire dans des journaux qui annoncent tout cela en gros titres bien gras pleine page mais qui reconnaissent tout aussi vite à l’intérieur de l’article l’ineptie de la chose.

Jamais de suite?

Si la disposition est conservée jusqu’à la promulgation de la loi, le gouvernement devra remettre au Parlement un rapport précisant les conditions de mise en place de ce « système d’exploitation souverain ».

T

33)
Modane
, le 26.01.2016 à 22:31
[modifier]

CLIP est un système d’exploitation sécurisé conçu et développé par l’ANSSI

C’est sur le site propre de l’Anssi, Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, que je ne connais pas plus que ça.

34)
Modane
, le 27.01.2016 à 09:06
[modifier]

Pour ceux que ça intéresse : … »On rappellera que l’Anssi a déjà développé un OS souverain, CLIP, qui se veut au contraire ultra-sécurisé. Mais il s’agit d’un système d’exploitation basé sur FreeBSD réservé aux activités de fonctionnaires couverts par le secret-défense. Il n’est pas librement accessible pour la population. »

Un article en parle chez Numerama…

35)
rolando
, le 28.01.2016 à 19:49
[modifier]

Le Ministère de la Culture devrait faire une petite recherche sur Google (avant d’en payer une autre très cher). Le clavier qui permet d’écrire facilement tout en respectant les spécificités de notre langue existe. C’est le Bépo http://bepo.fr/wiki/Accueil

Dans les versions Azerty, c’est le Français qui me semble le plus simple vu qu’une pression sur ‘caps lock’ suffit pour avoir les majuscules accentuées.