Profitez des offres Memoirevive.ch!
Audirvana plus 2.3 devient le meilleur lecteur pour Qobuz, ou quand le meilleur des deux mondes se retrouve.

Cela faisait quelques mois que je profitais de la chose…

Mais là, Damien Plisson (que vous pouvez  écouter en postcast sur Qobuz ici), le développeur de l'excellentissime Audirvana Plus a officialisé la sortie de son logiciel, qui intègre, et comment, tout le catalogue de Qobuz.

Cela tombe magnifiquement bien, puisque Qobuz est officiellement sauvé. Un moment, j'ai eu peur pour Damien que tout son travail parte en fumée, mais ouf, ce ne sera pas le cas.

Cela tombe bien  également parce que la seule chose qui est fort mauvaise sur Qobuz, c'est son lecteur officiel sur Mac (c'est immensément mieux sur iPhone).

C'est sans doute pour cette raison que Qobuz lui-même officialisé la chose sur son site, tout content de pouvoir proposer une alternative  sa solution.

Il faut vous dire que l'intégration de Qobuz dans Audirvana est tout bonnement excellente: j'en avais entendu parler, de ce projet, mais jamais je n'aurais pu penser que tout soit aussi bien réalisé, même si je commence à connaître ce logiciel et le sens de la perfection de son auteur (juste pour dire, ce logiciel a  primé au Japon, d'où viennent 30% de ses utiti saturés, et quand on connaît les Japonais pour leur sens de la perfection jusque dans les détails…).

Première chose à faire si vous êtes abonnés à Qobuz, vous connecter. Cela se passe par les préférences,

2016-01-04_16-42-51

Onglet bibliothèque, vous entrez votre identifiant et votre mot de passe, et magie!

 

La réussite est donc totale, pensez:

  • Vous pouvez sans problème écouter tout le catalogue en qualité CD, sans passer par tout le bordel d'Apple (voir mon article  ce sujet sur ce logiciel) et donc profiter de la a qualité comme si vous aviez les fichiers à la maison;
  • mieux: si vous avez acheté la version Hi-Res, automatiquement, vous streamerez en qualité 24 bits avec tous les Herz disponibles. Il faut voir comme le couple fonctionne bien: vous aimez un album, pendant que vous l'écoutez, vous vous dites que vous vous le payez en 24 bits, et hop, le morceau qui suit est écouté immédiatrement dans cette nouvelle résolution.
  • La recherche est excellente tant dans votre catalogue que dans celui de Qobuz.
  • Les livrets sont immédiatement disponibles à l'intérieur de l'application Audirvana;
  • Les commentaires de Qobuz sont lisibles dans Audirvana.

C'est le pied je vous dis: vous n'avez à la limite même pas besoin d'avoir vos morceaux sur disque dur avec vous, pour autant que vous ayiez une bande passante correcte. Sur ce point, je précise que partout où je suis allé, je n'ai jamais rencontré de coupures dans la lecture, ça passe sans problème, même en Hi-RES.

Attention cependant: si vous avez déjà une bibliothèque dans Audirvana, avec des albums téléchargés sur Qobuz (vous êtes donc dans VOTRE bibliothèque de fichiers sur VOTRE disque dur), si vous voulez profiter des livrets pour ces albums déjà téléchargés, vous devrez simplement forcer la re-synchronisation dans les préférences.

2016-01-07_15-25-13

Il faut cliquer une fois sur Sync, pour que les livrets déjà sur le disque apparaissent, les nouveaux albums offriront ledit livret automatiquement par la suite.

 

Autre petit truc sympa: lorsque vous écoutez un album dans la section Qobuz, il vous suffit d'afficher dans les colonnes la quantification (24 bits ou 16 bits) et la fréquence d'échantillonnage pour savoir si ledit album existe bel et bien en Hi-Res.

2016-01-07_15-52-34

Si l'album n'a pas été acheté, vous l'écouterez en 16 bits qualité CD, par contre, s'il a été acheté, vous profiterez immédiatement de la meilleure qualité.

 

L'interface a été revue, pour plus de confort (nous avons des onglets matérialisés par un trait bleu sous celui qui est actif), la recherche, dans la bibliothèque sur le disque, ne porte toujours pas sur tous les champs d'un album: si je cherche Wagner et que ce nom n'apparaît pas sur la "fourre" du "disque", Audirvana ne va pas le trouver. C'est dommage, j'aimerais bien que le champ compositeur soit également scanné dans ma bibliothèque "ce d'autant plus que cette recherche multi-champs fonctionne parfaitement lorsqu'on est dans la bibliothèque Qobuz d'Audirvana.

 

2016-01-04_16-48-04

Ici, l'onglet "Charts et téléchargements" est activé. Mais vous pouvez voir par exemple les nouveautés par style, les charts d'écoute, les sélections de Qobuz, tout y est!

 

Cela dit, Damien Plisson m'a expliqué que l'une des toutes prochaines étapes de développement du logiciel consisterait dans l'unification de la recherche sur Qobuz et dans la bibliothèque personnelle, cette dernière profitera donc des avancées de la première.

Vous pouvez également gérer vos listes de lecture Qobuz depuis Audirvana, soit par clic droit, soit en profitant du petit menu en bas à droite de chaque album.

2016-01-07_16-07-13

Le petit menu caché derrière les trois points blancs, à droite des jaquettes, en bas

2016-01-07_16-06-45

Ou le clic droit

 

De même, les favoris peuvent être sélectionnés ou ajoutés dans Audirvana, vous les retrouverez sur tous vos périphériques mobiles.

2016-01-07_16-11-02

On peut le mettre sans problème dans les favoris, celui-là! Il est toujours là, Monsieur Aznavour.

Petite chose qui manque encore, mais qui va être ajoutée très vite selon Damien: la vue "Album" dans les listes de lecture.

En conclusion

C'est vraiment un bonheur de voir un logiciel évoluer à un tel point entre deux versions.

Et quand cette amélioration apporte un tel plus, on en redemande.

Qobuz peut dire merci à Damien Plisson: il a son logiciel sur Mac. Aucun autre service n'est aussi qualitatif que Qobuz, encore faut-il pouvoir en profiter, que ce soit en 16 ou en 24 bits. Rien n'arrive à la cheville du duo Qobuz Audirvana Plus testé ici en version 2.3.2.

Bien évidemment, cela a un prix puisqu'Audirvana Plus coûte 59 €.

Mais franchement, si ce logiciel vous intéresse, c'est parce que vous avez une chaîne Hi-Fi de qualité.

Et 59 € ce n'est même pas le prix de dix centimètres de bon câble, alors…

Avec tout ce qu'il va vous apporter…

 

 

 

22 commentaires
2)
soizic
, le 08.01.2016 à 08:53
[modifier]

Toujours hélas l’ordre alphabétique aberrant des compositeurs par le prénom plutôt que par le nom.

3)
Alain Le Gallou
, le 08.01.2016 à 09:57
[modifier]

J’avais abandonné l’abonnement Qobuz à cause de leur application de mauvaise qualité, me contentant de tester sur Spotify et d’acheter chez Qobuz au cas par cas et d’écouter via Audirvana. Je vais voir à essayer de nouveau.

Mais, c’est quand même lamentable, que ce soit un développeur externe qui fasse le travail. Vous me direz que c’est pareil chez Apple. Je n’ai plus aucun logiciel Apple tournant sur mon OS X, tous de développeurs indépendants.

4)
ToTheEnd
, le 08.01.2016 à 10:05
[modifier]

Vous me direz que c’est pareil chez Apple. Je n’ai plus aucun logiciel Apple tournant sur mon OS X, tous de développeurs indépendants.

Non, ce n’est pas pareil chez Apple. A la vue des ventes de Mac en constantes hausses, tu dois faire partie d’une minorité qui pense ça.

T

5)
opeitrequin
, le 08.01.2016 à 11:53
[modifier]

Que voici d’excellentes nouvelles en ce début d’année, d’autant que je suis abonné classique sublime à Qobuz depuis quelques mois, et j’utilise Audirvana plus.
A propos, j’ai une installation BW MM-1 sur Macbook pro, et je constate que je ne peux lire des fichiers 24/96 kHz. Il me semble que la limite avec cette installation est 16/48 kHz.
Que faudrait-il ajouter pour pouvoir bénéficier de la Hi-res ?

6)
Renan Fuhrimann
, le 08.01.2016 à 12:21
[modifier]

@Opeitrequin
Tu ne peux rien rajouter sur les MM-1. Il faut malheureusement changer de système.

Mais pour ordinateur, il est très difficile de trouver un système de qualité qui gère le Hi-Res. Si tu veux en profiter, même si la question fait débat sur son utilité, il faudra passer sur un système plus « gros » comme le Zeppelin dernière génération ou du Phantom (pour ce qui est des systèmes tout en un).

8)
François Cuneo
, le 08.01.2016 à 14:18
[modifier]

Il faudra simplement acheter un DAC lorsque tu auras changé de système.

De toute manière, un DAC devient nécessaire, l’ordinateur n’a pas grand-chose à voir là-dedans, tu n’es pas d’accord Renan?

9)
cvanquick
, le 08.01.2016 à 14:22
[modifier]

En branchant les mm-1 par la prise jack, cela devrait passer sans problème sauf erreur de ma part ?

Lecture des fichiers par AUDIRVANA (largement plus qualitatif que iTunes) , raccord enceintes par jack.
Normalement avec ce schéma ça passe. En revanche cela n’utilise pas le DAC des MM-1.

10)
Renan Fuhrimann
, le 08.01.2016 à 15:39
[modifier]

@François
Je me suis mal exprimé : je parlais d’enceintes pour ordinateur, soit des enceintes ne prenant pas la moitié du bureau sur lequel est posé le dit ordinateur. Mais les MM-1 possède un DAC audiophile de classe D malgré le fait qu’elles ne prennent pas en compte la Hi-Res (normal pour un système produit en 2009).

@cvanquick
Bonne question pour la prise jack, je n’en ai aucune idée. Mais bon, autant utiliser l’USB et le Direct Mode d’Audirvana, vu que les MM-1 sont compatibles.

@HP
J’adore ta notion de « volume restreint »… 28 cm x 18 cm x 25cm pour les KEF, c’est pas vraiment ce que j’appel restreint. A moins d’avoir un bureau vraiment très grand et profond sans rien d’autre dessus.

Par contre, ce dogme irascible qu’il faille absolument courir après les gros chiffres pour avoir une écoute de qualité m’exaspère de plus en plus. A la manière d’une voiture de sport, ce n’est pas seulement la puissance qu’il faut prendre en compte mais des éléments bien plus importants comme le couple, le poids, la structure du châssis, la géométrie ou la rigidité de l’engin. En écoute, c’est exactement la même chose et quand je vois la réponse en fréquence des KEF, 49Hz – 45kHz selon le site du fabricant, je dois avouer ne pas vraiment comprendre l’utilité d’un DAC allant jusqu’à 192kHz vu que les HP ne restitueront que les fréquences audibles.

Exclure les MM-1 juste parce qu’elles ont pas un DAC allant dans les sacrosaintes hautes fréquences de la hi-res (inaudible et non perceptible par l’ossature auriculaire et cranienne selon les standards physiologique internationaux) est un manque de clairvoyance et la marque d’un conseil basé sur une vision tronquée par le dogme.

11)
cvanquick
, le 08.01.2016 à 15:51
[modifier]

Effectué le downsample est toujours meilleur que le upsample.

Reste que si cela passe par le jack, le travail fait par AUDIRVANA sera d’excellente qualité et devrait bien rendre sur ces enceintes.

12)
opeitrequin
, le 08.01.2016 à 17:06
[modifier]

J’ai trouver une solution : Intercaler entre le Mac et le MM-1 un DAC Audioengine D1 (que je possédais déjà) raccordé sur le jack AUX du MM-1

13)
Renan Fuhrimann
, le 08.01.2016 à 19:27
[modifier]

Qui dit monobloc ne dit pas mono : c’est aussi absurde que de dire qu’on entend un violon ou une trompette en mono car il y a qu’un point d’émission !

De plus en plus de personnes se posent légitimement la question de savoir si le Hi-Res apporte vraiment une plus-value objective ou si cela n’est au final qu’un outil marketing. Autant, comme je l’ai écrit ici, je m’oppose avec vigueur aux formats destructeurs, autant aucune preuve raisonnable et argumentée ne permet de prouver que le graal de la musique est le hi-res. Bien au contraire vu que les tests en double aveugle tendent à démontrer que le taux de reconnaissance du hi-res est dans la moyenne statistique du hasard.

Je serai d’ailleurs ravi qu’on puisse apporter la preuve que l’oreille humaine puisse entendre au-delà des 20kHz de fréquence, cela ferait un magnifique papier dans la presse scientifique. Malheureusement, comme ceux qui clament qu’il faille un cable d’un cm de diamètre en platine pour faire passer quelques pauvres ampères, cela n’a aucune sens scientifique actuellement. Mais contrairement aux ayatollahs, je suis totalement prêt à changer mon jugement si une démonstration venait à contredire cet état de fait physiologique.

14)
Jean-Yves
, le 08.01.2016 à 23:04
[modifier]

(juste pour dire, ce logiciel a  primé au Japon, d’où viennent 30% de ses utiti saturés, et quand on connaît les Japonais pour leur sens de la perfection jusque dans les détails…).

Quand on connait François et son sens de la perfection, trois hypothèses s’imposent :
– Une main droite pas tout à fait rétablie :(
– Des correcteurs mal intégrés à El Capitan ? M’enfin …
– Un simple manque de temps.

Au cas où :
Amitiés à tous nos lecteurs et amis “utiti saturés” japonais, même non francophones mais utilisant les mêmes dictionnaires ou traducteurs que nous, et surtout pratiquant et appréciant Audirvana Plus. Et ils semblent nombreux ces utilisateurs.
Pfiouu ! En espérant nous faire échapper à l’incident diplomatique.
Bon, en même temps, je suis pas suisse, hein :D

Ce dogme irascible qu’il faille absolument courir après les gros chiffres pour avoir une écoute de qualité m’exaspère de plus en plus.

Merci, et respect pour tes convictions.
J’adhère d’autant plus que l’audition, que ça nous plaise ou non, décline avec l’âge.
Et le subjectif, souvent prénommé “Madeleine”, reste bien ancré au plus profond de nos circonvolutions cérébrales.
Je ne doute pas que les professionnels et amateurs éclairés habitués à un minimum d’exigence soient très sensibles.
Je suppose l’être un peu aussi, ayant progressivement remplacé des ensembles audio à éléments séparés (chers et volumineux, mais ça ne semble pas avoir changé), par des mini-chaînes, pour n’utiliser actuellement qu’un Mac mini pour lire ma bibliothèque musicale (Très hétéroclite vu l’âge de certaines sources, j’en conviens :), et accéder à cette nouvelle forme de distribution/commercialisation dont je suis aussi client.

Cependant, je n’ai toujours pas abandonné cette anachronique Wega Studio 3211 Hifi. Rien que pour sa Platine Dual 1214 et le plaisir d’y glisser un bon vieux 33 tours apprécié et introuvable en version numérisée.

Les sauvegardes dans le dur auraient-elles encore un avenir ?

15)
cvanquick
, le 08.01.2016 à 23:11
[modifier]

Je viens de récupérer un vieux lecteur audio portable qui accepte le 24 bits sur le FLAC et est limité au 16 bits sur le wav.
Son DAC est un antique NOS-DAC TDA1543 de Philips apparu dans les lecteurs CD de la firme.
Il est d’un romantisme fou.
A part ça, c’est catastrophique.
Mais pour son rendu sonore c’est incroyable et pas besoin de gros chiffres il s’exprime le mieux avec les .wav et enterre le rendu parfois trop numérique de lecteurs plus cher ou plus récent sur le traitement du 24bits.

16)
Sirrensis
, le 08.01.2016 à 23:43
[modifier]

Merci François et Renan pour vos textes.
Depuis le canapé, j’utilise prioritairement sur l’iPad l’app d’Audirvana qui permet de lire à distance les musiques achetées sur Qobuz et gérées avec Audirvana. J’alterne entre une écoute au casque ou sur les enceintes.
Quand j’écoute sur Qobuz les musiques non achetées, soit je prends directement l’App Qobuz pour iPhone ou iPad et la musique est diffusée via l’Apple TV (3ème génération) avec sa sortie numérique raccordée au DAC, soit je suis avec l’iMac et le logiciel Audirvana.
Deux manières différentes et complémentaires pour découvrir les albums, au casque ou sur les enceintes.
C’est très plaisant.
J’ai aussi commencé à transférer quelques CD – ceux dont je ne trouve pas trace sur Qobuz – avec le logiciel XLD. Le dossier de fichiers numériques est ensuite synchronisé dans Audirvana comme pour les musiques achetées avec Qobuz.
Je suis content de tout ça, même avec un câble USB de 10 m. entre l’iMac et le DAC. Je n’ai pas perçu de différence avec un câble plus court.
Bonnes écoutes.

17)
Saluki
, le 08.01.2016 à 23:58
[modifier]

Merci Hi-Phil!

Belle soirée commencée sur Mezzo avec le concert des Jeunes Talents et bascule à 22h sur le D17 et … Bonheur.

19)
Oliv
, le 13.01.2016 à 21:21
[modifier]

href= »ADRESSE »>http://www.trustmeimascientist.com/2013/02/04/the-science-of-sample-rates-when-higher-is-better-and-when-it-isnt/

Pour ceux qui lisent l’anglais…..

Moi j’ai besoin de comprendre ce qu’apporte de sampler en 192khz …

Eh bien, cet article m’éclaire parfaitement. En résumé, si vous avez un DAC qui a été conçu spécialement pour travailler en 24bits 44.1 ou/et 48khz, vous aurez le meilleur rendu possible.

Prenez aussi en considération le point suivant: quand vous faites des enregistrements multipistes, en enregistrant à 192khz, vous induisez, par la masse énormément plus grande de données à traiter par le processeur de votre ordi, des latences et autres. Donc une baisse de fidélité.

Je me répète, mais lisez l’article jusqu’au bout…. pendant ce temps, je vais me chercher un DAC renommé pour être nickel à 24bits 44.1khz. (event. 96khz puisque l’idéal se situe entre 60 et 70 kHz)

Mes PSI Audio se réjouissent déjà et mon disque dur va maigrir de quelques Go.

PS: je suis aussi client chez Qobuz… et vais acheter Audirvana…

20)
Olivier_S
, le 14.01.2016 à 08:09
[modifier]

Merci à tous pour ces riches informations et pour le débat.

Je voudrais porter à votre connaissance que Qobuz n’est, ni « le seul », ni « le meilleur » — car est-ce que ça existe vraiment « le meilleur », dans l’absolu ? — des services de streaming en qualité CD. En effet, il existe aussi Tidal.com qui diffuse en 16/44 et dont le catalogue est d’une richesse équivalente à celui de Qobuz. Pas exactement superposable — ce serait tout de même étonnant — mais tout aussi riche. On trouve chez Qobuz des choses qui ne sont pas chez Tidal et inversement. Ils sont donc complémentaires. Tidal a aussi une application « Mac » et une application « iOS » ainsi qu’« Android ».

Pour la qualité sonore, je dirais qu’en « direct », c’est tout à fait équivalent à Qobuz. Pour l’améliorer, je voudrais signaler la solution Amarra SQ. Je ne vous présente plus Amarra, que tous, ici doivent connaître. Je sais qu’il a ses détracteurs — ce qui me chagrine, car il a d’indiscutables qualités. Amarra SQ se présente comme un driver — ou un « pipe-line » pour les non technophiles — qui se place entre la source sonore et la sortie du Mac — USB ou optique et veille à diminuer le jitter. Je le pense donc au moins équivalent à Audirvana, avec l’avantage qu’il fonctionne avec tout ce qui donne du son : lecture iTunes, Qobuz, Tidal, YouTube, Vimeo, lecteur DVD… Je pense que vous en comprenez assez vite l’intérêt.

Encore une information qui pourrait vous intéresser : le service « Roon ». C’est en anglais, mais bon… ce n’est pas de l’anglais difficile. Il s’agit d’un service qui permet d’explorer tant sa librairie « en local » que le catalogue Tidal. Cela fonctionne ainsi :

1. Roon catalogue — à la manière d’Audirvana, je pense — la librairie locale. Une fois que c’est fait, cela permet :

2. d’écouter ses morceaux avec une interface de recherche différente ;

3. à Roon de faire des propositions pertinentes :
• artistes semblables
• même genre ou genre semblable

4. Ces propositions se font soit dans sa propre librairie, soit dans le catalogue Tidal, d’une manière totalement transparente. Et, si l’on dispose d’un abonnement Tidal, on peut bien évidemment tout écouter.

5. Il dispose d’un contenu éditorial — un peu comme Qobuz, mais en mieux, je dirais — qui est directement intégré à son interface. On accède directement aux biographies des artistes et à des commentaires et critiques sur les albums « significatifs » des artistes.

6. Pour chaque artiste, il donne des informations sur les artistes qui l’on inspirés et qu’il a inspiré/influencé. C’est ce que je trouve le plus intéressant, quand on n’est pas un spécialiste du domaine. Une bonne manière d’étendre sa culture.

Comme d’habitude pour ce genre de services, ce n’est pas génial pour le « classique », mais pour toute la variété, le jazz, le rock, c’est extrêmement riche, à mon avis. En ce qui me concerne, je n’ai pas besoin d’être « pris par la main » pour la musique classique. Mais j’aime découvrir, dans le jazz ou la chanson, par exemple. Alors j’apprécie beaucoup les propositions de Roon. À partir de tel batteur qu’il sait être dans tel morceau de ma phonothèque, il m’a fait découvrir d’autres batteurs, d’autres album de jazz que j’ignorait totalement. Sachant qu’il me reste, statistiquement, moins de 350’000 heures à vivre, il est clair que je n’aurai pas le temps de tout écouter…

Ah, une petite dernière info technique : Roon a une architecture « client serveur » : on peut le lancer sur le Mac ou le PC qui est attaché au DAC, puis le piloter à l’aide d’un « client » sur un autre Mac ou PC du réseau ou via iPad (sur iPad, il n’existe qu’en client, mais cela fonctionne très bien). C’est rapide et très pratique, surtout si l’on dispose d’un grand écran. La qualité sonore est très bonne, je n’en dirais pas plus, pour ne pas exciter les débats partisans. En ce qui me concerne, je préfère le diriger vers Amarra SQ plutôt que de le laisser piloter directement mon DAC, mais sachez qu’il peut le faire — en mode “exclusif”, de plus, voire même en “integer mode”.

Bien amicalement à tous.

Olivier S.

21)
blaise
, le 18.01.2016 à 21:22
[modifier]

Audirvana+ avec Quobuz c’est top, bravo. Et heureux possesseur d’un FDA Fx-Audio 802C. c’est le nirvana ! Par contre je n’arrive pas à dépasser les 16 bits 44.1khz avec Qobuz, alors que la lecture des pistes iTunes (ALAC) ne pose aucun problème jusqu’en 24 bits 192khz. Suis-je le seul ?

22)
Yves from Geneve
, le 11.09.2016 à 18:12
[modifier]

Bonjour Blaise,
La lecture 24/96 en streaming avec Quobuz est seulement réservée aux possesseurs de l’abonnement « sublime ». En installation bureau, je travaille également avec un FDA Fx-Audio 802 (sans le C) mais ne peux pas utiliser Quobuz faute d’accès à une liaison internet. A la maison la lecture 24/96 (je n’écoute jamais de fichier en 24/192) fonctionne normalement tant via le réseau WiFi qu’en liaison câble.
Maintenant, j’utilise beaucoup plus Tidal car son catalogue est beaucoup plus fourni que celui de Quobuz (enfin dans les catégories musicales que j’affectionne). Le souci (mais cela n’en ai pas un vraiment) c’est que l’écoute streaming est limitée à 16/44.1.