Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le quartier du Vallon

Dans chaque ville se trouve au moins un quartier délabré, sale, oublié des promoteurs, habité par des marginaux, mais qui exprime néanmoins l’âme de la cité… À Lausanne, ce quartier s’appelle le Vallon, ancienne zone industrielle aujourd’hui désaffectée. Comme on s’en doute, cet endroit est bien au fond d’un trou, et comme on s’en doute aussi, il n'est pas des plus ensoleillés de cette ville ! Coincé qu'il est entre la Place du Nord, l’usine de traitement des déchets Tridel, et surplombé par la falaise qui mène aux bâtiments de l’Hôpital.

Il reste encore quelques vestiges de l’industrie du XIXe et début du XXe siècle, mais plus grand chose, hélas. Juste une ancienne fabrique de confiserie très délabrée, qui abrite maintenant un atelier d’artisanat, et une sorte de vieux four à briques (?) derrière le bâtiment des deux théâtres.

On connaît cet endroit surtout pour «la Marmotte», lieu d’hébergement des sans-abri, géré par l’Armée du Salut. Et aussi, juste au dessus, «la Terrasse», une unité d’accueil pour toxicomanes, rattachée au CHUV. Mais aussi pour le très sympathique café «la Bossette».

Ce qu’on connaît moins, c’est l’ancienne gare de funiculaire du Signal, fermée en 1948, et transformée en bistrot.

C’est aussi, depuis quelques années, un quartier très animé, notamment par la présence de deux petits théâtres: le Pulloff et le 2.21, situés dans les anciens magasins et ateliers de la ville de Lausanne. Ce bâtiment insolite, tout en longueur comprend aussi les anciennes écuries de Lausanne. Un effort important est fait pour rénover et réhabiliter certains immeubles très délabrés, tels que celui-ci, tout en conservant leur cachet ancien. Un projet immobilier est actuellement en cours pour construire des logements à l’emplacement de l’ancienne usine de traitement des déchets, qui a été détruite et remplacée par Tridel.

Depuis des années, je photographie ce coin de Lausanne, sachant que ces vieux bâtiments finiront par tomber en ruines… et que le bétonnage continuel finira par masquer les points de vue. Bien m’en a pris, car actuellement, d’importants chantiers d’entretien rendent certains accès difficiles, voire impossibles.

Par exemple le petit sentier entre le chemin du Calvaire et la rue du Bugnon - d’où on a une vue extraordinaire sur tout le coin – fermé pour cause de travaux.

Et juste en dessous, le long du bâtiment des théâtres, un joli jardin bien entretenu par les habitants du quartier, au pied de cet étrange four, toujours debout, on ne sait trop pourquoi…

Malgré la pénurie de logements, cet endroit ne connaît qu’un développement très limité : peu d’ensoleillement, mauvaise réputation liée à la présence de marginaux, absence de commerces et de desserte de bus en sont probablement la cause. Pour ma part, j'y vais très souvent, jamais personne ne m'a importuné…

Aucun transport public ne s’arrête dans ce quartier. Ce n’est pas grave, les distances sont courtes depuis l’arrêt de bus de la place du Nord… Et puis la marche, ça fait du bien, surtout la montée (ou la descente dans le verglas) du chemin du Calvaire - le bien-nommé - probablement le plus pentu de Lausanne !

Un autre quartier de Lausanne avait un peu le même aspect sombre et délabré, mais a été entièrement rénové il y a quelques années, dans un style architectural pour le moins discutable… Au début du XXe siècle, il avait même la réputation d’être un véritable coupe-gorge avec ses ruelles étroites ! Je veux parler du Rôtillon, dont hélas je n’ai pas fait de photos avant sa transformation complète.

Espérons que le Vallon conservera son charme, quand le plan de revalorisation sera terminé…

 

Place du Vallon Lausanne

La place du Vallon.

Funiculaire Vallon Café Dalat

L'ancienne gare de funiculaire du Signal.

La Terrasse Vallon Lausanne

La Terrasse, structure d'accueil des toxicomanes.

Théatre 2.21 Lausanne Vallon

Le Théâtre 2.21, dans les anciens magasins et écuries de Lausanne.

Theatre221_escalier

À l'intérieur du bâtiment.

Theatre 2.21 rue de l'Industrie

Entrée du 2.21.

Anciens magasins Vallon Lausanne

L'extérieur du bâtiment…

Fenetre canape Vallon

… Et ses appartements squattés.

Echange partage

Échange, partage…

 Café Dalat

Ils ont déplacé l'armoire!

Decharge Vallon Lausanne

L'ancienne décharge, actuellement en chantier pour de nouveaux logements.

Cheminée four Vallon Lausanne

La cheminée du vieux four, derrière le bâtiment.

Jardin du Vallon

Le petit jardin du Vallon.

Arrosoirs jardin Vallon

Vue du Vallon depuis le Calvaire

Vue depuis le chemin du Calvaire.

Yeux rouges Vallon

Visions étranges derrière des vitrines sales…

Vitrine Place du Nord

… Et peu transparentes.

Cabanon Vallon

Un cabanon de jardin.

 

12 commentaires
1)
Gokart
, le 08.02.2016 à 09:03
[modifier]

Merci pour ce reportage.
A coup sûr, une mine d’idées pour les amateurs d’urbex.
Dommage, un peu loin pour moi (Cannes)…

2)
quark
, le 08.02.2016 à 09:12
[modifier]

Sur la deuxième photo, à droite, on entr’aperçoit le Café Dalat. Cuisine thaï, j’y étais vendredi. Ça paie pas de mine, mais on y mange bien pour un prix très avantageux.

3)
Jean Claude
, le 08.02.2016 à 09:12
[modifier]

Beau travail de photographe. L’oeil, le cadrage, les couleurs : tout ce que j’aime en photos !
Mamiya ZD ?
Une vue amoureuse de ce coin de Lausanne.
Un « j’adore » pour le cadrage de « Visions étranges derrière des vitrines sales… ». j’ai toujours pensé qu’en délimitant un cadrage n’importe quel élément de notre environnement prenait une beauté insoupçonnée.
Un autre pour « La place du Vallon » ou le personnage dans le rayon de soleil rappelle les Cartier-Bresson et Willy Ronis, la couleur en plus.
Merci.

4)
ToTheEnd
, le 08.02.2016 à 09:30
[modifier]

Pour y avoir passé les premières années de ma vie, eu des amis (dans vieux immeuble délabré), une copine (dans même immeuble mais totalement rénové), vomis une fondue (plus mangé pendant 10 ans), un accident de voiture (rien à voir avec la fondue) et après avoir monté un nombre incalculable de fois le Calvaire après des soirées endiablées à la Bossette ou Dolce Vita, cette petite chronique m’a fait sourire et rappeler plein de souvenirs.

Hasard de la vie, je viens d’octroyer l’exploitation d’un restaurant dans une infrastructure que je gère à un ancien gérant de la Bossette… ouverture fin avril. On va bien se marrer.

T

6)
mff
, le 08.02.2016 à 11:40
[modifier]

Oui merci :)

Ayant l’habitude de photographier les villes par « la porte de derrière » je l’ai aussi capté plusieurs fois.

Il y a aussi une forêt et comble du confort une corbeille pour les seringues ;)

7)
pcst
, le 08.02.2016 à 16:40
[modifier]

La station de départ du funi n’est pas un simple bistrot, c’est le Dahlat, un excellent restaurant très sympa :)

8)
greg11
, le 08.02.2016 à 17:42
[modifier]

Merci pour cet article sur mon quartier préféré de Lausanne. Et c’est vrai que la Bossette vaut le détour ne serait-ce que pour sa belle collections de bières et ses habitués haut en couleur. Très belle photos également

10)
Blues
, le 09.02.2016 à 10:29
[modifier]

Espérons que le Vallon conservera son charme, quand le plan de revalorisation sera terminé…

Et son âme …

MERCI, coooool les images ! J’adore ce coin « grunge » en plein milieu de la ville, j’y ai aussi comme TTE des souvenirs (mi 70’s à début 80’s).

Le mot « revalorisation » ne me plait pas, mais alors pas du tout … Dommage que l’on ne puisse laisser en l’état; faut croire que laisser « ça » en plein milieu de la ville, ça ne se fait pas ou plus (pour une Suisse si « in ordnung » en tout cas)

PS: pour moi le « Dalat » surtout pas, à moins que l’ambiance (et la qualité) aient changé ? (il y a quelques années le proprio était un monstre débile/détestable qui engueulait son personnel, et la bouffe très moyenne)

11)
djtrance
, le 09.02.2016 à 11:07
[modifier]

Marrant de retrouver un article sur le Vallon lundi alors que j’y étais dimanche :)

@Ellipse: on en parlait déjà dans le commentaire 2, après avoir vu le site, je ne trouve pas du tout les prix abordables, c’est plus cher (3-4 balles l’assiette) que certains restos thaï où les commentaires sont mieux que « plutôt bien » :)