Profitez des offres Memoirevive.ch!
iRobot Roomba 980, un aspirateur avec caméra et piloté par iPhone, serait-ce plus efficace?

Il y a de cela bien des années, je testais pour vous l’un des premiers aspirateurs robots.

Il s’agissait du Roomba Discovery, et l’article s’appelait: il faut que je vous parle d’Helmuth.

Il date de 2005.

Purée, j’ai toujours été à la pointe, moi…

Le principe n’a pas tellement changé.

L’aspirateur robot, quelle que soit la marque, ressemble toujours un peu à un disque qui se promène sur votre sol, aspire tout ce qu’il trouve, et va ensuite retrouver sa petite maison pour se recharger.

Ou alors, s’il ne ressemble pas à un disque, c’est que c’est l’un des aspirateurs de Gr@g, de marque Neato. Il les a testés ici et ici.

Pour finir, j’ai encore testé ici le Roomba 530. Ah ben non en fait, je l’avais aussi celui-là, mais c’est Alain Le Gallou qui l’avait testé sur cuk.

Alain, s’était occupé également du Scooba, également d’iRobot, qui passait la serpillière que j’ai utilisé deux ou trois ans.

Bref, je m’y connais un peu dans le domaine, et à nous tous, nous pourrions presque ouvrir un site concurrent des Numériques.

Mais tous ces aspirateurs ont fini ainsi en ce qui me concerne:

  • Roomba Discovery, mort après trois ans, la mécanique était vraiment trop fragile, et la batterie posait de gros problèmes
  • Roomba 530, je dois lui changer la batterie, et je l’utilise dans mon bureau
  • Scuba: mort mécaniquement et au niveau batterie.

On dira qu’iRobot ne sort pas des mécaniques fiables.

C’était assez vrai.

Le nouveau modèle dont je voudrais vous parler ici, c’est le Roomba 980, qui innove sur bien des points, en tout cas pour la marque.

Une caméra pour savoir où il va et pour cartographier votre appartement

Le défaut principal d’iRobot jusqu’à ce jour, c’est qu’ils ne voulaient pas entendre parler d’une caméra pour pouvoir passer l’aspirateur un peu méthodiquement.

Son système était aléatoire. Certes, il était efficace, à force, il passait vraiment partout, mais trop souvent trois ou quatre fois au même endroit.

Cette fois, c’est la bonne, Roomba adopte la caméra et une méthode d’aspiration appelée iAdapt® 2.0 Navigation.

Et il faut bien avouer que, si l’appareil n’est pas tout à fait aussi méthodique que ce que montre la figure ci-dessous, il se montre vraiment malin, et l’on est très très loin du système aléatoire d’avant.

2016-02-03_17-38-32

Toutes les photos sont pompées sur le site d’iRobot, qu’on se le dise.

Cette caméra, contrairement à celles des autres marques, ne regarde pas seulement vers l’avant, mais cartographie vraiment votre appartement y compris dans la hauteur (elle est inclinée à 30 °).

2016-02-03_17-40-48

Ceci n’est pas une vidéo, mais juste une image

La vidéo, c’est juste en dessous…

 

 

Alors oui, ça marche vraiment très bien. Chez moi, il a commencé par travailler par petites zones, pendant lequel justement Roomba cartographie l’appartement.

Et si votre appartement est trop grand, pas de problème, Roomba va se recharger, et repart quand il est prêt, sans votre intervention.

2016-02-03_17-48-09

 

Ça c’est pas mal non? Cela dit, l’aspirateur est endurant, il a une autonomie assez incroyable de deux heures. Il s’agit d’une batterie de technologie li-ion, beaucoup plus résistante que les précédentes, selon le constructeur. Nous verrons.

Alors oui, le progrès est immense par rapport à ce que je connaissais chez iRobot.

Je ne vous raconte pas l’incroyable complication de notre appartement, eh bien iRobot s’en sort vraiment à merveille. J’ai juste dû m’adapter un peu, mais rien de grave, voir plus bas.

Une aspiration étonnante

iRobot sait reconnaître les sols qu’il nettoie. Il est sur un tapis, son sensor le lui dit, et la puissance d’aspiration augmente.

Par rapport aux anciens modèles (je ne connais pas la série 800 qui intégrait déjà cette technique), le progrès est important.

2016-02-03_17-52-11

Les deux brosses en caoutchouc sont bien plus pratiques que celles que je connaissais. D’une part, elles se nettoient plus facilement, de l’autre, les cheveux qui se prennent dans les axes (ce ne sont pas les miens, ça, c’est sûr) sont très faciles à retirer en deux pincées.

En cas de gros débris, le système peut un peu paniquer, il vaut mieux ne pas laisser traîner de grosses briques de verre par exemple, ou des languettes de carton épaisses.

Là où je passais presque plus de temps à nettoyer l’aspirateur que celui que j’aurai passé à le… passer (ouaouh, un peu trop de verbe «passer» dans ce début de phrase), je règle le problème de nettoyage en 1 minute, en comptant le nettoyage des différents capteurs. C’est vraiment un immense progrès par rapport aux versions que je connaissais.

Ce qu’il faut savoir, avant de l’acheter

J’ai dû tout de même modifier un tout petit peu notre appartement (heureusement que Madame K est souple).

En effet, Roomba supporte parfaitement les tapis.

Mais pas tous.

Ce ne sont pas tant les franges qui le dérangent, il s’en sort même très bien avec. Non, ce sont les tapis fins et un peu «pattes», comme on peut en trouver par exemple chez Ikea.

Là, Roomba les retourne, et, s’il ne se prend plus dedans (comme le faisait le 530, raison de son passage dans mon bureau), il est bien embêté avec ce genre de tissus.

J’ai donc supprimé trois tapis de ce type à la maison.

De plus, nous avions un tapis épais à poils courts un peu spécial: on pouvait aspirer 30 fois de suite avec un gros aspirateur, on pouvait remplir le réservoir à poussière à chaque coup. C’est la matière même du tapis que nous aspirions.

Roomba passait sans problème dessus, mais remplissait son bac rien qu’en le nettoyant une fois, ce qui fait qu’il rentrait à sa base et m’indiquait qu’il fallait vider ledit bac.

J’ai donc remplacé ce tapis par un autre, épais aussi, mais qui ne se désagrège pas.

Et là, tout est parfait!

Incroyable d’ailleurs, comme il monte sur les tapis, avec sa suspension de grande amplitude.

Vous devez savoir également qu’il vaudra mieux éviter de trop remplir la gamelle d’eau du chat, et si possible la caler pour qu’elle ne puisse plus bouger, ce qui évitera que de l’eau gicle sur le sol, et que Roomba l’aspire, ce qui est très mauvais pour son système. Cela dit, deux petites bornes sont livrées, qui vous permettent d’interdire à Roomba soit de franchir une ligne, soit d’entrer dans un cercle de 60 cm de rayon.

Avant de partir, jetez un coup d’œil à votre appartement: comme indiqué plus haut, si des déchets trop grands traînent par terre, vous devez les enlever.

Les escaliers ne seront pas un problème pour l’aspirateur. Il ne tombera jamais, il les sent.

L’aspirateur passe bien les seuils pour autant qu’ils ne soient pas trop hauts, ce qui lui permet de passer sans problème de pièce en pièce.

Cela dit, j’ai fermé la chambre de jeux et celle des enfants: trop de câbles et trop de feuilles de papier qui traînent par terre.

De temps en temps, nous les rangeons, et nous ouvrons les portes…

Je ferme la plupart du temps les salles de bain, parce que j’ai peur que l’aspirateur aspire des gouttes d’eau résiduelles. Cela n’avait pas plu aux générations précédentes de mes petites bêtes.

Et le bruit?

Il n’est pas un problème.

Pas parce que l’appareil est particulièrement silencieux, mais parce que vous ne serez pas là puisque vous allez le programmer en un clin d’œil pour qu’il démarre quand vous êtes au travail par exemple.

Mais si vous devez rester à la maison, prévoyez de travailler dans une chambre où vous ne le ferez pas passer, parce qu’il dérange tout de même un peu.

Une jolie connexion à iOS ou Android

L’autre grande nouveauté de cette série 900, c’est la connectivité.

Et pas la connectivité nunuche hein, la vraie, celle qui est utile.

L’installation est fort simple, se fait en trois minutes.

Il s’agit de connecter le Roomba à votre réseau Wi-Fi, ce qui lui permettra, entre autres choses, d’être mis à jour pratiquement automatiquement. Intéressant lorsqu’on sait qu’iRobot met à jour très régulièrement depuis sa sortie cet aspirateur.

Une fois l’installation effectuée, vous allez programmer votre Roomba en deux temps trois mouvements, tellement c’est simple de le faire.

Mieux: vous êtes au travail, vous vous rendez compte que vous avez oublié de démarrer votre aspirateur en partant (parce que vous avez des amis le soir), hop, depuis tout ailleurs, vous lancez à distance le nettoyage.

Vous êtes au courant de ce qui se passe en temps réel.

Une vraie réussite.

Vous pouvez également consulter l’état du bac à poussière et de différentes parties de l’aspirateur.

Vous avez accès immédiat aux modes d’emploi.

Vous saurez ce que fait votre aspirateur en votre absence en consultant l’historique!

Amusant d’ailleurs de voir que votre aspirateur a nettoyé 40 m2 alors que vous avez ouvert les portes de toutes les grandes chambres de votre appartement, sauf deux. Vous vous attendiez à bien plus? Normal: Vous avez des armoires, des meubles un peu partout qu’iRobot ne nettoie pas.

IMG_2009

 

L’accueil de l’application. Un clic sur le bouton Clean lance le nettoyage.

 

IMG_2012

La programmation du robot, un jeu d’enfant!

 

IMG_2015

L’historique de vos nettoyages. Un clic sur une activité l’affiche.

 

IMG_2016

L’activité elle-même.

IMG_2013

Vous surveillez l’état de propreté de l’aspirateur lui-même.

IMG_2014

L’aide de l’application est intégrée au téléphone.

 

 

IMG_2010

Les préférences.

Si vous activez la dernière option, l’iRobot 980 finit son nettoyage par un passage complet le long de toutes les parois de votre appartement.

 

En conclusion

J’en suis maintenant à une quinzaine de nettoyages de la maison.

Eh bien les résultats sont tout simplement excellents.

Je suis un fourbe, je sème des petits bouts de papier un peu dans tous les coins pour voir si Roomba passe bien partout, en mon absence.

Le 100 % des papiers est aspiré.

Vraiment, le travail est excellent.

À chaque fois, ce Roomba 980 retrouve sa base sans le moindre problème, et je le retrouve bien rangé lorsque je rentre.

Mieux, l’appartement est impeccable, je dirais même qu’il n’a jamais été aussi propre.

Parce que Roomba passe sous les meubles, et cela assez facilement, ce que nous faisions rarement.

Je constate d’ailleurs que depuis que nous avons fait deux ou trois passages, le bac est nettement moins plein.

Certes, l’utilisation de ce genre d’auxiliaires implique quelques concessions (mieux vaut ne pas laisser traîner les câbles), mais qu’est-ce que c’est chouette de ne plus avoir à passer l’aspirateur.

Ou alors 30 secondes, sous la table de la salle à manger, parce qu’il y a trop de chaises.

Mais comme j’ai un balai rechargeable Dyson qui prend et se remet en place au mur en quelques secondes, cela ne pose vraiment pas de problème.

Bref, un vrai progrès, celui-là, il va m’être utile. Vraiment, et j’espère qu’il va durer un peu.

Parce qu’à ce prix… Encore heureux que j’aie pu le payer en grande partie avec mes points Coop (chez Fust).

28 commentaires
1)
Gr@g
, le 12.02.2016 à 06:18
[modifier]

C’est quoi le prix?

Parce que mon Igor de chez Neato remplit parfaitement tout ce que tu dis, la connectivité en moins, ce qui n’est plus le cas sur les nouveaux modèles me semble-t-il. Et la cartographie systématique est son grand point fort!

Et du coup, ce qui était à prévoir arrive, les marques commencent à avoir des produits avec des qualités similaires, et les différences se font sur les détails.

Le bac est-il grand?
Y a-t-il un filtre Hepa?

2)
jp
, le 12.02.2016 à 08:54
[modifier]

Il a l’aire pas mal ce nouveau roomba !
J’ai un vieux modèle increvable et très facilement réparable. J’ai déjà changé la batterie, le bac avec aspirateur, le bloc avec les brosses et un moteur avec sa roue. Acheté il y a 6-7 ans, reparé y a deux ans. Il fonctionne au minimum trois jours par semaine depuis son achat et fonctionne toujours super bien.

3)
JCP
, le 12.02.2016 à 09:11
[modifier]

Quelqu’un a-t-il un Samsung? Le dernier-né semble faire tout ça pour… un peu plus de la moitié du prix du Roomba.

Est-ce que l’on peut accéder au flux vidéo de l’aspirateur à distance? Voire le guider?

Bonne journée à tous,

JCP

5)
lvme
, le 12.02.2016 à 10:32
[modifier]

Tiens, j’y songe depuis un certain temps, mais il n’est pas question que le temps gagné se reporte sur la connectivitédrlamortquitue (il y a une application pour aspirer).

Je cherche un machin, costaux, qu’il suffit de programmer avec quelques boutons, et que je ne toucherais plus que pour vider le bac et entretenir les filtres. Tout le reste est gadget.

Si vous avez une piste, je suis preneur

7)
Alain Le Gallou
, le 12.02.2016 à 11:20
[modifier]

Mom Roomba 530 acheté en janvier 2008 marche toujours sans problème. Seule maintenance, j’ai dû changer la roue avant usée, et j’ai changé l’accu une fois. Soit, le même rythme que pour le changement d’une batterie voiture. Je l’utilise un jour sur deux en moyenne.

Pour le Scooba, j’ai rapidement arrêté de l’utiliser, car je trouvais cela trop long à nettoyer.

8)
fredb
, le 12.02.2016 à 11:37
[modifier]

En ce qui me concerne, j’ai acheté un Neato Signature Plus il y 8 mois et j’en suis vraiment très content. Il passe partout, et aspire très bien. Seul bémol, j’ai eu un soucis de batterie (l’aspirateur ne réussissait plus à se recharger,j’avais un message d’erreur). L’achat d’une nouvelle batterie a tout résolu.

11)
François Cuneo
, le 12.02.2016 à 15:43
[modifier]

Les Numériques donnent l’iRobot « meilleur robot ».

Cela dit, c’est cher, oui.

Il a le filtre HEPA.

Bac de 0.6l.

12)
ToTheEnd
, le 12.02.2016 à 16:58
[modifier]

Mon 560 que j’avais depuis 2008 a rendu l’âme il y a quelques mois… et après pas mal d’hésitations, j’ai acheté un 780… la série 8 étant hors de prix et la série 9 n’était pas encore sortie. Content de voir que ça se modernise un peu mais le prix est vraiment délirant.

Dans 5 ou 8 ans, ça sera mûre et j’achèterai leur milieu de gamme.

Pour ceux qui se demande si c’est rentable, ça dépend combien vous payez votre femme de ménage ou à combien vous estimez votre temps… faire le calcul est assez édifiant.

T

14)
Jean Claude
, le 12.02.2016 à 18:13
[modifier]

Merci à Gr@g, parmi les mille choses qui envahissent ma maison suite à la lecture de Cuk, j’ai acquis un Neato XV.
Et je dois dire qu’il fait bien ce pour quoi je l’ai acheté.
Il fait le ménage et me fous une paix royale.
Trouvant curieux ces gens scotchés à Facebook ou Twitter je ne me vois pas, inquiet, fixant sur mon Iphone le travail de ce robot. Je le programme pour lorsque je ne suis pas là. Point. Et au boulot Néato !
Maintenant il faut reconnaitre qu’à ses débuts chez moi il à fallu s’habituer. Manifestement il y avait désaccord entre mes fauteuils Poäng et lui. Il se bloquait de travers, une roue en l’air, l’autre patinant du mieux qu’elle pouvait jusqu’à épuisement. Et je le retrouvais, honteux, le soir au milieu du salon.

Depuis j’ai résolu le problème, en plus des câbles qui trainaient, je range les fauteuils sur le repose-pied de la même collection Ikéa.

15)
zit
, le 12.02.2016 à 18:20
[modifier]

Alors bon, là, je crois que l’on a affaire à une dérive sérieuse et pour le moins inquiétante : le titre de l’article laisse imaginer des merveilles de technologies embarquées et connectées, et quoi ? juste un ramasse miettes !

Ôôôôh, BigBossPatronD’ici, entends ma complainte : tu nous promets un test d’un appareil muni d’une caméra, et on ne sais même pas quelle est sa résolution, la profondeur de pixels et la sensibilité iso, si c’est un stabilisateur optique ou numérique, et quelle est l’amplitude du zoom, la focale, son ouverture, rin de rin… même pas une image pour voir la qualité de la bête !

Quoi ? la caméra ne sert qu’à Roomba ? pour qu’ils puissent repérer les lieux, afin de transmettre aux services concernés (fisc, brigade des mœurs, des stups, immigration et autres) les images les concernant.

Déçu je suis… moi qui pensais que j’allais pouvoir contrôler grâce à cet engin, tranquillement depuis le guidon de mon dragon, les allées et venues de mes chats : qui pisse dans le pot du ficus, qui se fait les griffes sur mes vinyles, les réveiller pendant la sieste, voire, si j’en achetais deux, faire une petite course dans le couloir.

Et bin non, rin de rin !

z (en tout cas, j’espère que le mot passe ouifi du machin n’est pas du genre 12345 ou password, je répêêêêêêêêêêêêête : des fois qu’un esprit malintentionné aie l’intention d’utiliser la chose pour inspecter l’appartement… où sont les Jean Maurer, les toiles de maîtres et la réserve de coca zéro…)

16)
Gr@g
, le 12.02.2016 à 18:53
[modifier]

>>> Jean-Claude:

je suis ravi d’avoir conquis qqun. Et en effet, comme je l’avais dit, il y a quelques adaptations des locaux à faire. Dans mon cas, il s’agit des pieds des tabourets de bar essentiellement, et des chaises de la table à manger, surtout si je veux qu’il la fasse à fond… Car la forêt de pied de table, si elle n’est pas un obstacle, l’oblige à un nombre incroyable de manoeuvre pour passer partout…

Et en effet, vous êtes plusieurs à m’avoir fait réfléchir au-delà du simple comparatif entre aspirateur…

à quoi sert la connectivité, vraiment, dans ce cas?
Et franchement, à la moitié du prix, il existe des appareils avec les mêmes performances, dont il est garanti qu’ils ne travaille hors réseaux et sans caméra. Sans être parano, c’est une réflexion qui doit nous habiter…

Et juste pour être sûr de ce qu’on lit, je vois cela sur les numériques:
Choix de la rédaction: Neato Robotics XV Signature Pro
Meilleur rapport qualité/prix: Neato Robotics BotVac 85
Experts et pro: iRobot Roomba 980

et sur les onze appareils avec 5 *****, cinq sont des Neatos, 2 Vorwerk (les cousins) et 4 iRobot.
Je ne vois pas la notion de « meilleur robot » parmi ces 11 principalement recommandé.

>>> TTE: c’était la base de nos calculs à l’époque… et en effet… c’est édifiant… même s’il faut changer les brosses tous les 6 mois ainsi que les filtres selon leur degré d’usure.

17)
Zallag
, le 12.02.2016 à 19:18
[modifier]

En fait, je me demande souvent si de tels appareils sont utilisés par des nettoyeurs professionnels, ce qui attesterait d’une certaine utilité réelle de ces bidules, et éviterait de payer du personnel pour certaines tâches spécifiques (couloirs d’hôpitaux, immeubles, etc).
Et ça n’aspire pas, ça balaie seulement ou bien ?

18)
isell
, le 13.02.2016 à 07:38
[modifier]

@TTE : ce truc passe l’aspirateur (et certains modèles lavent), c’est cool pour le sol et l’investissement est vite rentabilisé pour cette tâche seulement. Mais la femme de ménage va pouvoir nettoyer absolument TOUT le reste, lavabos, tables, toilettes etc., quand on est un couple qui bossent tous les deux, l’investissement que ça représente, à savoir 200 balles par mois pour avoir un appart propre, est de loin le plus rentable pour la paix du ménage ;-) ;-)

19)
François Cuneo
, le 13.02.2016 à 08:42
[modifier]

C’est dans l’article qu’ils disent un peu partout que le 980 fait mieux que les autres.

Cela dit je m’en fiche, j’ai acheté celui-là, il fonctionne à merveille, peut-être que la marque concurrent fait tout aussi bien ou mieux pour moins cher.

La connectivité est extrêmement sympathique ne serait-ce que pour le confort de programmation, le lancement à distance.

Zit, il ne trouvera plus la réserve de coca zéro, cela fait 1 an et demi que je n’en bois plus.

20)
François Cuneo
, le 13.02.2016 à 15:29
[modifier]

isell, nous avons aussi une dame qui vient nettoyer chez nous. C’est le jeudi.

Le vendredi matin, c’est de nouveau sale (avec 2 à 4 gamins, un chat… et nous).

Donc avec l’aspirateur, le sol est en permanence impeccable, et comme il t’impose en plus d’être un peu rigoureux dans le fait de ne pas laisser traîner des trucs…

22)
Jean Claude
, le 13.02.2016 à 23:33
[modifier]

Histoire de troller un peu.

Gr@g, lorsque tu vas voir cette page, tu constates bien que le 980 est celui qui a le plus d’étoiles partout.

Sur le lien des « numériques » on constate que le Neato Robotics BotVac Connected a strictement le même nombre d’étoiles mais 450€ mois cher.
On prend le rapport qualité/prix, on y ajoute la qualité et comme dirait François, c’est le meilleur, trois petits points.:-)

23)
Amely
, le 15.02.2016 à 08:06
[modifier]

Bonjour les cukiens, pour ma part on a acheté le modèle IRoomba 866 en novembre dernier sur le site QoQa.ch, avec une offre en béton. Il tourne 2 à 3 fois par semaine dans l’espace cuisine-salon et au moins 1x par semaine partout. Il a aussi les rouleaux caoutchouc genre silicone et je peux le programmer pour toute la semaine également, mais en général je l’enclenche en partant.
Après 4 mois d’utilisation dans 160m2, je me dis qu’on aurait dû s’y mettre avant. Quand je passe mon dyson animal pro, en lavant le sol après il y a toujours des petits résidus de poussière pourtant je m’acharne et là oh magie avec Roomba plus de résidus dans ma serpillière. On est enchanté de notre achat.

24)
Amely
, le 15.02.2016 à 08:08
[modifier]

J’ai été vetifier le prix, on l’a payé 399.- pour un modèle qui était dans les 700.- quand il est sorti.

25)
Jean-Yves
, le 31.03.2016 à 21:18
[modifier]

Le temps passe et nombre de sujets restent d’actualité!
Il même arrive que « Le Monde » en parle.
Comme celui-ci, par exemple ;D

Bien vu François!

26)
M.G.
, le 18.11.2016 à 10:34
[modifier]

Mon Roomba 530 fonctionne en Normandie depuis le 10 juillet 2008. Je l’avais acheté 299,00 €.

C’était suite à l’article d’Alain Le Gallou publié par François !

J’ai changé la batterie le 30 juillet 2012, achetée 49,00 € chez Amazon.

Les 2 piles R20 du « Virtual Wall » datent du 10 juillet 2008. Elles ont 8 ans ;-)

Certes, il faut prendre des précautions avec les câbles qui traînent et déplacer les chaises mais il fonctionne toujours très bien, que ce soit sur le carrelage ou la moquette. Bref, « petit nègre est très content » !

Avec le Roomba 980, on passe à la vitesse supérieure et bien entendu à la mode des objets connectés. Problème : le prix (999,99 €) !

Cela dit, iRobot est une très belle marque qui mérite le respect.

Je viens de trouver le nouveau 966 sur le site de iRobot.fr. À 899,99 €, ce nouveau modèle regroupe pratiquement toutes les fonctions du 980 avec des performances à peine inférieures. Je suis tenté (une fois de plus, merci François !). Pourtant, j’entends mon 530 qui vient de finir un cycle d’une heure dans la chambre. Quand il sera rechargé, je le placerai dans le salon.

J’aurais vraiment le sentiment de trahir un ami fidèle si je le remplaçais aujourd’hui :-(

27)
M.G.
, le 18.11.2016 à 10:38
[modifier]

Quoi ? la caméra ne sert qu’à Roomba ? pour qu’ils puissent repérer les lieux, afin de transmettre aux services concernés (fisc, brigade des mœurs, des stups, immigration et autres) les images les concernant.

Remarque amusante… Serait-ce du second degré ou l’affirmation d’une inquiétude légitime ?

28)
zit
, le 18.11.2016 à 14:03
[modifier]

Un peu des deux : un gros morceau d’ironie et un bon zeste de la parano que tout geek doit avoir… quand on lit ce genre d’article chez Korben, ça fait un peu froid dans le dos. Les objets connectés, c’est chouette, mais il faut quand même s’en méfier.

z (même les paranos ont des ennemis, je répêêêêêêêêêêêêêête : on n’est jamais trop prudents)