Profitez des offres Memoirevive.ch!
Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

Bon allez, ce test n'est pas encore écrit sous Dragon Dictate, j'avais pris de l'avance avant mon opération (voir vendredi passé).

J'adore mes colonnes Jean-Maurer (dont je parle ici et ici), mon ampli Prima Luna à lampes, mon TEAC UD-501 testé ici. Tout cela me donne un son dingue, certes, mais très, mais alors vraiment très peu transportable.

Et vous voyez, les fichiers Hi-Res, et tout simplement le son sublimissime apporté par le matériel dont je viens de parler au paragraphe précédent, on s'y fait.

Alors bon, pour le mobile mobile de chez mobile, il y a toujours l'iPhone avec le Parrot Zik 2 que j'ai testé ici.

Ou peut-être ce que vous a proposé Renaud ici.

Mais le Hi-Res, s'il peut passer désormais à l'aide de Quobuz sur iPhone, je n'en profite pas vraiment, puisque le Zik 2 ne sait rendre toute leur substantifique moelle.

Tout d'abord, que je m'explique sur ce "Qobuz sait passer des fichiers Qobuz sur iPhone". C'est le cas, mais à deux conditions:

  • que vous ayez acheté l'album (ou le morceau) en Hi-Res;
  • que vous ayez téléchargé ledit album (ou morceau) sur votre iPhone.
  • que vous possédiez un DAC (digital audio convertir, voir cet article) que vous brancherez sur votre iPhone via le port lightning à l'aide du câble du même nom,ce qui fait que même si Apple passe en USB-C en remplaçant la chose, cela ne posera pas de problème: en effet, les sorties casque de l'iPhone, de l'iPad d'ailleurs, tout comme celle du Mac et des bornes Wi-Fi Express ne savent pas sortir la Hi-Res. La musique, vous l'entendrez, mais en qualité CD. Et encore, rien à voir avec ce que peut vous donner un bon convertisseur, même à ce niveau.

Mais la musique Hi-Res, ou même de qualité CD, voire, mp3 ou AAC, vous pouvez également la mettre sur une carte SD ou micro-SD selon le DAC portable que vous allez utiliser et l'écouter directement dans l'appareil.

Le DAC dont je vais vous parler aujourd'hui est un petit appareil de marque TEAC.

Le TEAC HA-P90SD, un DAC ampli casque

main

Les images sont tirées du site de TEAC. Vous voyez que le TEAC HA-P90SD existe en deux couleurs.

 

Le TEAC HA-P90SD est un DAC et un ampli casque intégré.

Vous pouvez l'utiliser de trois manières:

  • en tant que "Baladeur Hi-Res" autonome, en glissant ses fichiers Hi-Res sur une carte Micro-SD et en les écoutant à l'aide d'un casque
  • en tant que "Baladeur Hi-Res dépendant d'un iPhone ou équivalent", via le port lightning en ce qui concerne l'iPhone et l'iPad.
  • en tant que DAC portable, relié à votre ordinateur par USB.

Prise en mains pour le moins laborieuse

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la prise en mains de cet appareil a pour moi été laborieuse (encore heureux que j'en avais 2, de mains, à l'époque…).

Certes, la chose est belle, un peu lourde, solide, on la sent bien construite.

Premier problème? Je reçois le TEAC HA-P90SD avec 3 ou 4 % de recharge.

Pas grave me direz-vous, il n'y a qu'à le recharger.

Oui, mais:

  • si un chargeur existe bel et bien, il est en option;
  • le câble USB fourni est censé recharger l'appareil à partir du Mac ou d'un chargeur Apple pour iPad, or il ne le fait pas… sauf… sauf si vous atteignez vraiment le 0%. Vous tombez alors sur une alerte qui vous propose de brancher l'appareil, et là miracle, la petite lumière rouge de charge daigne s'allumer, et vous pouvez recharger votre appareil. Jusqu'à ce qu'il retombe à zéro, entre deux, pas de miracle, rien ne se passe.

Imaginez: il me reste 20% d'énergie, je dois d'abord les vider pour pouvoir attendre 9 heures et recharger la chose… C'est tout de même dingue!

Alors, peut-être qu'avec le chargeur dédié, c'est autrement, mais je ne le saurai jamais, vous verrez pourquoi.

ha-p90sd_r_bottom

Le chargeur n'est pas compris. Il faut passer par la prise du milieu, micro USB. Ben elle ne charge que si l'appareil est absolument vide. Incroyable non?

 

Bref, même avec une mise à jour du Firmware, cela ne fonctionne pas, et ce n'est pas tenable.

ha-p90sd_r_top

Ah ben tiens, la prise "charge" est en fonction ici, je ne l'ai pas vue souvent allumée chez moi…

 

Deuxième problème: le format ALAC n'est pas reconnu

On dit que le TEAC HA-P90SD est compatible avec l'iPhone (voir plus haut): je ne me suis même pas posé la question de savoir si le format ALAC, qui est le FLAC d'Apple, et recommandé par Qobuz pour tout utilisateur de Mac allait être reconnu, surtout que mon TEAC de salon le reconnaît parfaitement, lui.

Eh bien non! Donc il me faut retélécharger (gratuitement) mes 400 albums Hi-RES en FLAC? Impensable.

Heureusement, en mode DAC, les fichiers ALAC en provenance du Mac sont reconnus.

En parlant de cette micro carte SD, la solution peut passer par un adaptateur pour le Mac (si vous avez un port pour les cartes SD) ou passer les morceaux à travers un câble USB. Préférez la première solution, le passage via le câble est d'une lenteur que l'on a un peu oublié depuis l'arrivée de l'USB3.

Troisième problème: l'interface catastrophique.

Le TEAC HA-P90SD est doté d'un écran qui n'est pas tactile. Rien de grave.

Mais voyez-vous, il faudra qu'on m'explique comment et pourquoi les ingénieurs ont décidé de le monter à l'envers par rapport à l'entrée du câble et des réglages de volume.

ha-p90sd-r_front

Alors debout, OK, ça semble dans le bon sens, sauf que cet appareil n'est pas fait pour être dans cette position, mais à plat… Et lorsque l’appareil l’est (à plat donc) vous le regardez face à la molette du volume et face à la prise casque, c’est logique: on voit donc l'écran à l'envers…

 

En plus, nous avons une molette qui pourrait très bien servir de navigation.

Elle le fait, mais pour remonter dans le menu. Tout le reste se passe par le côté, ce qui est incroyablement inconfortable.

ha-p90sd-r_side

C'est la molette de droite qui règle pas mal de choses sur cet appareil… Alors que la molette du haut aurait été bien plus pratique d'usage.

 

Franchement, cela fait des années que j'utilise des appareils de tous genres, cela faisait longtemps que je n'avais pas eu quelque chose d'aussi mauvais en matière d'ergonomie.

À noter que deux albums sur quatre installés sont vus comme des dizaines d'albums, autant qu'ils ont de pistes puisque ce sont elles qui sont reconnues. Alors que ces mêmes albums sont parfaitement reconnus comme tels dans Audirvana.

Quatrième problème (pour moi): la prise casque

Là c'est de ma faute, je n'avais qu'à me rendre compte moi-même que la prise proposée était un mini jack 3.5, comme sur les prises casques d'Apple. Pourtant, sur les images, je me suis laissé tromper et ai pensé à une prise Jack 6.5. C'est de ma faute.

Or mon casque pour écouter le Hi-Res n'est doté que d'une prise 6.5. Il me faut un adaptateur.

J'en ai acheté deux, de marques différentes, les contacts passent mal. Ce n'est pas de la faute au TEAC, mais cela ne me va pas.

Et le son avec tout ça?

C'est tout de même le plus important.

Le TEAC HA-P90SD supporte tout plein de formats (mais pas le ALAC!) dont les formats DSD64 et DSD 128, tout comme les 24 bits jusqu'à 192 kHz. Excusez du peu…

Je vous laisse regarder les spécifications techniques ici, vous verrez qu'elles sont assez impressionnantes.

Bon, il faut vous dire qu'habitué à mes Jean-Maurer, je suis devenu un peu difficile en matière de musicalité.

Alors que nous propose ce TEAC HA-P90SD?

Associé au Beyerdynamic T1 que j'ai testé ici, d'une manière générale, on est frappé par une clarté absolument faramineuse.

Le premier essai que j'ai fait, c'était avec l'iPhone, sur lequel j'avais téléchargé un ou deux albums en qualité Hi-Res, via l'application Qobuz.

Melody Gardot est ressorti tout à fait agréablement, mais tout de même… il y avait quelque chose de… pas naturel.

Comme un "trop de clarté" justement.

Et la lumière fut lorsque j'ai utilisé le TEAC HA-P90SD comme un DAC, à partir du Mac.

Là, les fichiers, tant ALAC que FLAC passent sans problème via Audirvana.

Là également, avec une clarté dingue.

Mais pour quelle musicalité?

Force m'est de constater que si les aiguës sont bien là, et comment, le reste manque totalement de rondeur.

Vite, remettons exactement les mêmes morceaux (un Rachel Podjer 24 bits 192 kHz, un Frank Sinatra tout pareil, et le dernier Melody Gardot) via la prise casque du TEAC UD-501 de salon, toujours avec l'extraordinaire Beyerdynamic T1: rien à voir! La rondeur est de retour!

Oui, la musicalité est là, je retrouve les immenses qualités de mon Beyerdynamic T1.

Repassage sur le TEAC HA-P90SD: même côté un peu criard, beaucoup trop dans les aiguës.

En conclusion

J'ai dit tout le bien que je pensais de mon TEAC de salon UD-501, et je vous parlerai certainement en bien du nouveau UD-503 qui arrive prochainement en Europe, et qui semble être une vraie tuerie.

Mais là, il me semble que la firme s'est un peu plantée, ou alors je n'ai strictement rien compris.

Au vu de ce qui précède, vous comprendrez que j'ai remis mon TEAC HA-P90SD dans son petit carton, sans oublier de retirer la carte micro-SD, et j'ai retourné cet appareil chez mon fournisseur, qui me l'a repris sans le moindre problème (ils sont assez super et très réglo, chez Digitec, il faut bien l'admettre).

C'est rare n'est-ce pas que je teste pour Cuk des produits que je n'apprécie pas!

Eh bien en voilà un. Du moment que j'ai fait le boulot, autant en faire profiter.

Cela dit, si vous lisez le test de Qobuz par rapport à ce TEAC HA-P90SD, vous verrez qu'eux en disent le plus grand bien.

Même s'ils émettent quelques réserves sur l'ergonomie tout à la fin.

Quant à moi, je le répète, rien que cette ergonomie complètement catastrophique explique que je ne peux absolument pas recommander cet appareil.

Et 690 francs d'économisés, c'est toujours bon à prendre.

 

41 commentaires
1)
Dom' Python
, le 16.10.2015 à 05:51
[modifier]

Et 690 francs d’économisés, c’est toujours bon à prendre.

Purée, quelle belle journée! Pas encore pris ma douche, et déjà économisé 690.- balles! Merci patron!

2)
ysengrain
, le 16.10.2015 à 08:41
[modifier]

un Rachel Podger 24 bits 192 kHz

Trevor Pinnock m’a dit parlant de Rachel: « je ferme les yeux, je l’écoute…j’entends son parfum et sa chevelure rousse.

Ta boiboite, là, elle te dit tout ça ?

Le test de Qobuz, à moins que j’ai zappé, n’évoque pas les problèmes de charge que tu cites.

3)
François Cuneo
, le 16.10.2015 à 09:12
[modifier]

Ma boiboîte non, mais ma chaîne oui!

C’est peut-être la violoniste qui fait le plus attention aux prises de son, avec Janine Jansen.

Qobuz n’a peut-être simplement pas remarqué la chose, comme l’écran à l’envers d’ailleurs…

5)
tal
, le 16.10.2015 à 09:13
[modifier]

« Cela dit, si vous lisez le test de Qobuz par rapport à ce TEAC HA-P90SD, vous verrez qu’eux en disent le plus grand bien. »

Honnêtement, vous trouvez pas que les tests de Qobuz, c’est du grand n’importe quoi ? Les avis sont systématiquement élogieux, c’en est ridicule…

6)
Caplan
, le 16.10.2015 à 10:32
[modifier]

Et la lumière fut lorsque j’ai utilisé le TEAC HA-P90SD comme un DAC, à partir du Mac.

Là, les fichiers, tant ALAC que FLAC passent sans problème via Audirvana.

TEAC, DAC, Mac, ALAC, FLAC! Ne manquent plus que Chirac et Rascar Capac!

7)
François Cuneo
, le 16.10.2015 à 11:00
[modifier]

Caplan:-)

C’est vrai qu’en relisant… Mais en écrivant c’est très clair!:-) Et je n’avais pas vu les terminaisons: c’est vraiment un hasard, parce qu’il y a des choses qui n’ont rien à voir…

@tal: je dois admettre que je suis assez d’accord.

Mais bon… peut-être qu’ils sont comme nous: ils ne parlent pas de ce qu’ils n’aiment pas.

En ce qui me concerne, ça fait bien longtemps que je n’ai pas écrit un article négatif comme celui-ci.

8)
cvanquick
, le 16.10.2015 à 11:23
[modifier]

François, en toute mobilité, je n’ai qu’un conseil après avoir testé plus d’une dizaine d’appareils de ce type : le COWON PLENUE 1 ou M.

Une interface superbe (écran tactile de 3.8 pouces). 64 ou 128 go de mémoire interne plus un port micro SD.
il rend magnifiquement avec les BEYER, disposent de suffisamment de puissance pour ce type de casque et peut faire DAC externe.
Ultra rapide à l’allumage et très discret.

Une sonorité incroyable, très à l’ancienne, analogique, avec beaucoup de matière et de détails.

Tu devrais vraiment l’essayer. Non, je corrige : essaye-le.

Attention pas forcément d’effet WAOUH à la première écoute. Mais sur le long terme, je n’arrive plus à utiliser autre chose. et en plus je peux l’emmener partout. Ultra qualitatif et ultra mobile et ce n’est pas de l’exotique. Cowon est une marque historique qui a toujours été présente sur le marché des lecteurs portables.

9)
cvanquick
, le 16.10.2015 à 11:25
[modifier]

L’écoute du Youn Sun Nah sur le PLENUE m’a donné des frissons dans le dos sans parler du live FIP de Eric BIBB.

10)
ToTheEnd
, le 16.10.2015 à 12:57
[modifier]

Mais bon… peut-être qu’ils sont comme nous: ils ne parlent pas de ce qu’ils n’aiment pas.

Rien à voir. Qobuz parle toujours élogieusement de tout ce qui met en avant leur propre produit ou service… un peut comme si Shell avait une revue automobile et que systématiquement, toutes les voitures testées étaient géniales.

T

12)
cvanquick
, le 16.10.2015 à 14:06
[modifier]

@François, J’attends avec patience ton retour.

Rien que l’interface et son utilisation te feront dire que le TEAC est un petit peu préhistorique.

Et la puce 1792 du P1 fait un travail de décodage magnifique. Attention aux mauvais enregistrements.

13)
pter
, le 16.10.2015 à 14:35
[modifier]

Cowon Plenum 1 est une tuerie que je viens d’écouter pas plus tard que cette après-midi :) a la recherche de mon lecteur musical portable « universel », j’en ai écouté une chiée et pas encore convaincu, et ce car j’ai plusieurs casques…pour mon Shure 1540 un Xuelin 800 me rend de la musique, et sur le Grado (merci@cvanquick) l’Astell & Kern Junior me rend de la musique…Mais le Cowen ma remit tout en jeu, il est assez dément et ce pour tout type de casque (et de musique). Pas facile: le budget, tout ça…

14)
cvanquick
, le 16.10.2015 à 14:58
[modifier]

@pter, de rien.

Le Cowon fait vraiment un très beau travail peu importe le casque à la condition d’aimer ce côté musical, analogique plein de matières.

15)
cvanquick
, le 16.10.2015 à 15:00
[modifier]

Pour un budget moindre, tu as le M (64go et pas de housse) avec un rendu un peu différent : un peu moins de délicatesse et un peu plus de dynamique. En un mot, il est moin « fin » que le P1.
En te séparant du 800 et du Jr, tu ne devrais pas être loin du M.

16)
pter
, le 16.10.2015 à 15:21
[modifier]

@cvanquick: Le M m’a déçu! Le Cowon je le met en parallèle avec le FIIO X5 qui est aussi une bombe, mais un son different suivant les casques (et une interface de geek pas fini). bref, un casse tete (pour rien?)… et zut! Le Cowon Plenum 1 me fait de l’oeil ;)

17)
cvanquick
, le 16.10.2015 à 15:42
[modifier]

Je te comprends pour le M. Quand tu as eu l’occasion d’apprécier le P1, c’est difficile d’aller voir le M.

En revanche, le P1 est je trouve plus qualitatif sur tous les niveaux par rapport au X5 (mkII).

18)
François Cuneo
, le 16.10.2015 à 16:17
[modifier]

Hi-Phil, il semblerait que cet appareil (le UD-503) soit pourtant vraiment un truc immense. J’espère qu’en Suisse, la partie casque sera revue quand il sortira.

Méfie-toi des lecteurs intégrés: j’ai pu voir la différence entre plusieurs DAC, ça vaut vraiment le coup de prendre un spécialiste.

19)
François Cuneo
, le 16.10.2015 à 16:18
[modifier]

Ben moi j’aime ce côté analogique… Pas pour rien que je roupillerais avec mon ampli à lampes tellement je l’aime.

21)
Gr@g
, le 16.10.2015 à 17:59
[modifier]

Tiens, il tourne sous Linux, ce Plenue?

Informatiquement parlant, c’est une révolution pour notre boss. Me réjouis de lire le prochain test!😁

22)
François Cuneo
, le 17.10.2015 à 10:55
[modifier]

Aucun problème pour ressortir du Thorens ou du Revox.

Cela dit, j’adore la chaleur de l’analogique, mais je ne supporte pas les craquements…

Donc a priori non…

23)
cvanquick
, le 18.10.2015 à 11:19
[modifier]

@François, je vais te faire un mail dans la soirée avec le lien vers une mine d’or.

Vinyls et craquements ce n’est pas d’office.

Je t’en parle plus tard.

24)
pter
, le 18.10.2015 à 14:36
[modifier]

@vanquick : je suis preneur aussi (et surement beaucoup des lecteurs) :) a moins que le boss d’ici nous en fasse une humeur plus tard :P

26)
pter
, le 18.10.2015 à 17:43
[modifier]

chuis un pur anarchiste, pas de dieu, pas de maitre. qu’on se le dise. les loi (? mon français est primaire) ok

27)
cvanquick
, le 18.10.2015 à 22:09
[modifier]

Phil, pter, on parle peut être de la même chose ou pas mais en tout cas ni O ni E ni A dans les initiales du site.
Et je ne le mettrais pas sur le site à la demande de l’intéressé.
Illicite, illégal ou pas je ne me pose pas la question.
Je considère que cette personne fait un travail d’artiste et lègue un fonds musical incroyable.

28)
pter
, le 19.10.2015 à 03:44
[modifier]

@Hi-Phil: t’a jamais recopié sur une cassette un vinyle d’un pote? Jamais ripé un CD que l’on t’a prêté? moi je download de la musique partagé gratuitement. Je ne vole pas, je ne monnaie pas non plus. mais la on part sur autre chose que le sujet…

29)
cvanquick
, le 19.10.2015 à 14:55
[modifier]

@Phil, combien d’émission radio ou télévisuel as-tu enregistrées ? Ou de films ?

Cette personne a pris la décision de léguer sa collection de vinyls au plus grand nombre mais de façon raisonnée.
C’est un choix personnel. Les vinyls qu’il a sont pour majorité introuvables et les versions qu’ils contiennent aussi. Il souhaite laisser une trace mais pas n’importe comment.

C’est une trace culturelle qu’il permet de sauvegarder.

Si j’ai le CD ou une version dématérialisée de l’album, je ne me pose pas la question.

J’ai scanné récemment tous les cds de mon épouse qu’elle ne souhaitait pas conserver physiquement.
J’ai donc revendu tous ces CDS. Suis-je dans l’illégalité ? Oui et pourtant j’ai acheté et payé le droit d’écouter ces CDs.
Les textes sont mal foutus et méritent d’être réécrits une bonne fois pour toutes.

En france, nous avons HADOPI. Est-ce qu’HADOPI fonctionne ? Oui mais de façon clientelliste. En gros, certaines maisons de production et certains artistes demandent une surveillance spécifique et prioritaire sur certains films et albums et tous les autres passent à la trappe. C’est donc totalement inefficace et de surcroît hypocrite.

Rien n’est parfait et personne non plus.

Je pense que chaque situation mérite d’être étudiée de façon précise.

30)
pter
, le 19.10.2015 à 16:30
[modifier]

merci @vanquick.
@Hi-Phil: J’ai mis des systèmes en place dans des sociétés d’ou ma retribution. les systèmes ont été copiés/collés a d’autres sociétés et alors? je vais leur faire un procès? avec tes principes on serais encore dans des grottes! A partir du moment que tu rend ton oeuvre publique, la copie est donnée. Tiens, tu n’a jamais utilisé de scanner ou d’appareil photo? jamais pris une oeuvre d’art en photo, ou downloadé une photo, une peinture? mouai…l’art réservé a l’elite et le bas peuple au pipeau des rues, pas vraiment ma vision du progrès.

31)
cvanquick
, le 19.10.2015 à 23:20
[modifier]

@Phil,

Tu penses vraiment que la redevance que nous payons ou la taxe prélevée sur chaque support arrive en part suffisante dans la poche des artistes ?

Je ne crois pas qu’en France la SACEM soit louée par la majorité des artistes.

Les maisons de disques ont loupé le virage des supports et de l’internet et prennent le client pour un imbécile. Le prix du support ne cesse d’augmenter mais pas la partie revenant à l’artiste.
L’industrie du cinéma n’a jamais généré autant d’argent qu’à l’heure actuelle et ce malgré le piratage, le streaming…
Les budgets des séries télé ne cessent d’augmenter et se vendent très bien et pourtant elles n’ont jamais été autant téléchargées.

Si les places de concert ont augmenté ce n’est pas forcément à cause du piratage mais plus à cause des coûts d’infrastructure et des coûts liés aux maisons de production.

Madonna dans le nouveau BERCY c’est 100€ dans la fosse et pourtant elle a vendu plus de 300 millions de disques et le contrat qu’elle a signé avec sa maison de production est de 120 millions de dollars. La vente des disques ne lui rapporte rien à la différence de sa maison de disque.

Je mets quelques euros par mois et plus tant pour la musique que pour les films mais je télécharge pour découvrir aussi et acheter ensuite et je trouve cela parfaitement normal compte tenu du contexte économique actuel et de la somme de merdes dont on nous abreuve.
Avant l’offre n’était pas pléthorique. Maintenant, pour trouver quelque chose de potable, tu devras dépenser une fortune et c’est sur cela que compte les maisons de production.
Je préfère faire un tri à la source et donner mon argent à des artistes que j’ai envie d’entendre plutôt que la somme des merdes que j’entends à la radio. Et je ne parle pas du « je m’en foutisme » avec lequel certains disques sont produits et qui sont vendus à des dizaines ou centaines de milliers d’exemplaires.

Oui c’est un généreux légataire. Il n’en tire aucun profit et tout le monde ne peut pas en profiter gracieusement. Certains même lui envoient leurs vinyls pour étoffer ce fonds.
Comme certains sites de bootlegs. Cela permet de conserver une trace de moments uniques qui seraient perdus et que l’artiste n’a pas cherché à commercialiser pour des raisons X ou Y.

Les textes sont mal écrits et les taxes mal perçues.

Une refonte globale est nécessaire.

Reste que je saluerai toujours les initiatives privées que j’en profite ou non. Dans la société actuelle, cela me fait plaisir que tout et surtout la culture ne soit pas toujours ramené à l’argent.

Les Beatles ou U2 ont fait des concerts gratuits dans la rue.

32)
psychros
, le 20.10.2015 à 08:26
[modifier]

Je me permets de participer pour une petite précision ou un rappel, vu que le mot « illégal » a été lâché… En Suisse, le téléchargement n’est pas illégal, c’est la partage qui l’est.
A partir de là, libre à chacun de se faire sa propre opinion et d’adapter ses pratiques en conséquence, mais le téléchargement n’est pas punissable en Suisse.

33)
psychros
, le 20.10.2015 à 10:40
[modifier]

@Hi-Phil

Tout à fait, moi-même, bien qu’ayant passablement téléchargé dans ma jeunesse, cela fait plusieurs années que je ne le fais plus et que j’achète mes CD par palettes (y compris des CD que j’avais téléchargé à l’époque, je répare ainsi mes « erreurs » ;-) ). Je voulais juste rappeler que ce n’est pas punissable en Suisse, cela ne veut pas dire que c’est bien pour autant. Il y a d’ailleurs passablement de choses qui ne sont pas punissables mais mériteraient de l’être! ;-)

34)
cvanquick
, le 20.10.2015 à 12:11
[modifier]

@Phil,

Tu émets quelques jugements hâtifs et c’est dommage.

Non les supports de la personne ne sont pas des pirates mais des vinyls achetés et réglés rubis sur l’ongle pendant plusieurs décennies.

L’univers du bootleg est autre chose et dans 90% des cas autorisés par l’artiste.

Je ne cherche pas d’excuse et je ne procède pas à de mauvais piratages.

A l’heure actuelle, si tu veux pousser le raisonnement légal jusqu’au bout, si par malheur quelqu’un laisse sur ton ordinateur un fichier mp3 pour que tu fasses une écoute, tu es en tort.

Tous les films que j’ai regardés, j’ai acheté une version sur un support X ou Y à un moment ou un autre.
Tous les albums que j’écoute, j’ai acheté une version sur un support X ou Y à un moment ou un autre.
Mais parce que je n’ai pas conservé ce support aujourd’hui, je suis un pirate ?
Mais parce que je veux écouter un album avant de l’acheter je suis un pirate ?

Je dis que le système actuel est mal foutu.
Je ne dis pas que tout ce que je fais est légal ou pas.
J’essaye de trouver un juste équilibre et je ne spolie personne.

Maintenant, il semblerait que tu appliques toutes les règles à la lettre. Tant mieux.
Pour ma part, certaines règles sont ridicules et doivent être adapétées à l’évolution des moeurs.

A ton avis, pourquoi la justice française ne poursuit que les gens qui font du bénéfice de leur piratage ?

Je n’ai jamais défendu le piratage ou soutenu le piratage.

Ce que fait cette personne avec ses vinyls n’a rien d’illégal. Il n’en tire aucun bénéfice et a payé pour faire ce qu’il veut de ses vinyls.

L’excès n’est jamais bon dans les jugements.

35)
cvanquick
, le 20.10.2015 à 14:38
[modifier]

@Phil pour répondre à tes questions qui n’étaient pas présentes quand j’ai écrit mon message :

– tu as raison, le mot merde est très mal utilisé et j’aurais du m’abstenir. Plutôt des oeuvres inécoutables ou montées par des maisons d’édition non pas avec des artistes mais avec du matériel qui modifie tellement la réalité que l’artiste est bien incapable de se produire en live et il ne faut pas être un artiste pour s’en rendre compte.
– si je fais du travail de merde je suis viré et je ne touche rien.

Tu juges mes articles comme bon te semble sinon à quoi bon débattre mais tu uses de qualificatifs sans savoir : pirates, piratages, spolier.

Quant à me citer fais le bien. tu mélanges trois phrases.

Oui parfois je ne me pose pas la question de l’illégal ou du légal. Parce que je n’ai pas ce réflexe. Et parfois je me la pose vraiment. Et si je me la poste c’est qu’il y a un problème et je m’arrête.

J’ai parlé d’une part d’une personne qui a décidé de partager sa collection de vinyls. Celle-ci contient des versions rares et introuvables.

Et j’ai parlé d’autre part de sites de bootlegs. Ce sont des moments uniques qui ont été captés (légalement ou illégalement je n’en ai aucune idée) mais non commercialisés : version de travail, répétition, concert dans la rue, dans un bar.
Ils sont diffusés publiquement a posteriori avec l’accord de l’artiste (en tout cas pour ceux que je connais). Dans le cas contraire, ils sont retirés et détruits.

Et non je n’utilise pas TOR (et ce n’est même pas du darknet) ni de trucs bizarres et je ne me suis jamais balladé dans le darknet.

Et quand je vois par exemple les conditions d’utilisation relatives à itunes, je suis effaré. Tout élément acheté par itunes ne peut être utilisé que via itunes ou un appareil apple. Si tu fais une liste de lecture, tu ne peux pas la graver plus de sept fois. Si tu veux partager ta musique avec un membre de ta famille, tu dois le déclarer à apple via itunes.

Maintenant je peux comprendre que tu ne sois pas d’accord mais ce n’est qu’un débat d’idée et il n’est pas nécessaire de devenir agressif (mais peut-être que je me trompe à ce sujet).

36)
cvanquick
, le 20.10.2015 à 15:26
[modifier]

@Phil,

Je ne sais pas si c’est un site confidentiel.
A mon avis tu le trouves sans problème par google ou autre vu que c’est comme ça que je l’ai découvert.
La personne a demandé à ne pas le diffuser publiquement le site. Vraisemblablement il s’est fait taper sur les doigts au Etats-Unis. Pour quelles raisons, je ne sais pas. En tout cas il ne fait aucun commerce avec son fonds.
Et je n’ai pas dit que ce qu’il faisait était légal ou illégal. Pour ma part, je trouve que selon le cas, tu devrais pouvoir adapter les textes.
Il a décidé de partager gracieusement sa collection de vinyls. Cela n’a rien d’illégal.
Si moi je telécharge le fichier pour l’écouter et ensuite acquérir le même album sur un autre support, ce n’est pas illégal non plus.

Il n’est pas nécessaire de douter de ma bonne foi. Dans mon comportement, je ne fais rien d’illégal.

Et je suis d’accord avec toi l’art et la culture sont à la fois un hobby et un métier.
Si seulement il y avait moins d’intermédiaire entre un artiste et son publique ce serait plus simple et les gens ne seraient pas forcément à l’affut du gratuit.
Sur un cd vendu dans le commerce 13€, un artiste touche au maximum 1,50 € et encore moins quand c’est du dématérialisé.
Si je pouvais rétribuer directement l’artiste, je le ferais tout de suite comme pour le dernier album de Radiohead ou la dernière bande dessinée de Laurel (financée par ulule mise nécessaire 9000 €, sommes récoltées 165000 €). Et les artistes gagneraient bien mieux leur vie. Et je suis sur que les gens seraient bien plus éduqués pour payer justement ces métiers.

37)
ToTheEnd
, le 20.10.2015 à 15:40
[modifier]

Pour ma part, je trouve que selon le cas, tu devrais pouvoir adapter les textes.

Oui et au hasard, quand ça arrange chacun?

Même si je peux critiquer pas mal de choses dans l’industrie « artistique », il reste que ce n’est pas imaginable d’avoir un monde qui tourne qu’avec le bouche à oreille. Il faut bien promouvoir les spectacles, financer des premiers albums, etc. Penser que tous les artistes pourraient gagner de l’argent en se mettant sur une plateforme de crowdfunding, c’est marrant quand ils sont quelques-uns mais devient absurde dès mille ou le million d’artistes. Plein d’artistes n’auraient pas eu la carrière qu’ils ont eu – à tord ou à raison – si une grosse ou petite boîte n’aurait pas été là pour les soutenir financièrement.

Si seulement il y avait moins d’intermédiaire entre un artiste et son publique ce serait plus simple

Il n’y en a plus tant que ça, surtout depuis l’ère numérique. C’est juste que les marges sont délirantes…

T

38)
cvanquick
, le 20.10.2015 à 17:33
[modifier]

@Tte,

Je me suis mal exprimé. Les textes doivent être adaptés.
On part généralement de la situation la plus stricte possible. Il faut commencer à intégrer les exceptions.
Les pratiques ne doivent pas être sauvages. Elles doivent être encadrées plus judicieusement.

Je ne sais pas si le numérique a vraiment réduit le nombre d’intermédiaires : agent, maison de disque, producteur, site de mise en ligne…

D’ailleurs j’aimerais comprendre pourquoi le % versé à un artiste sur la vente d’un album est moindre quand il s’agit d’une version dématérialisée.

39)
ToTheEnd
, le 21.10.2015 à 09:08
[modifier]

Le numérique est évidemment moins onéreux à produire et distribuer.

Le problème des majors, c’est qu’elles ne supportent pas l’idée d’aller voir ses actionnaires et de leur dire: ok, on va perdre 30% ces 5 prochaines années et il faut faire avec. Tous les moyens sont bons pour non seulement garder les marges mais augmenter les revenus… d’où des stratégies absurdes y compris vis à vis des artistes.

T

40)
Lecoll
, le 31.05.2016 à 17:36
[modifier]

Bonjour à tous,

Désolé par avance si quelqu’un a déjà répondu au « problème de charge » évoqué ci-dessus.
En fait ce problème n’existe que si on utilise le câble OTG.
Le câble de charge (USB d’un côté, prise « chargeur » de l’autre) permet bien de recharger le Teac P90SD (identique à l’ONKYO HA-300) à partir d’un ordi, même si batterie supérieure à 3%.
Je viens de faire le test avec une batterie à 90% : pas de problème.
C’est ce qui permet d’écouter tout en rechargeant : ça c’est bien vu, car faire passer par le même câble d’un DAC, alimentation et source numérique, n’est pas garant d’une pureté sonore et d’un fonctionnement sans anicroche…
En revanche, l’écran est effectivement à l’envers : on s’y fait, il faut prendre le coup pour tourner le bouton du volume dans le bon sens.

Le point noir est le logiciel de lecture : c’est là que Teac et/ou Onkyo doivent faire une mise à jour.
Les fichiers sont considérés comme « artiste inconnu », notamment tous ceux provenant de ma CDthèque.
La solution immédiate doit certainement passer par la création de playlistes, mais c’est très long à faire.
Or mon Ampli/Tuner/Dac Onkyo lit parfaitement tous ces fichiers, classés dans le bon ordre, par la prise USB (et même sur un disque auto-alimenté de 2 To !!!).
Pourquoi ces mêmes fichiers et dossiers sont-ils déclarés « inconnus » sur le P90SD/HA-300 ?

Enfin, autre défaut : avec une carte de 128Go le « scan » de départ est d’une lenteur fastidieuse : on ne peut donc utiliser le lecteur avant plusieurs minutes.

Voilà, sinon le son est super comme pour mon Onkyo HA-200 (c’est le même Dac, avec en moins le lecteur et la carte microSD).
Même avec un casque gourmand comme le HD650 ou le HD700 de Sennheiser, ça passe, pas très fort, mais ça passe et avec une pureté sans égale.

L’idée de ce couteau suisse est excellente, mais il faut absolument régler ce problème logiciel du lecteur de fichiers de la carte microSD afin de rendre complètement performant.

41)
Anarkia333
, le 21.11.2016 à 19:08
[modifier]

Bonjour à tous xD,
Je souhaiterai laissé mon Avis sur ce DAC…. xD

J’ai eu le FiioX3 II en 2015 et j’en était très satisfait, exepté la molette du centre que je n’aimai pas du tout… Mais sinon tous me convenais tous a fais….

Puis j’ai eu le iBasso DX80, le SON monte en Gamme, bcp plus clair et Spatial, et son Ecran IPS super pour naviqué, mais la Batterie ne tiens pas lgt….

Puis j’ai maintenant le HA-P90SD, a 460e sur Amazon…
Alors en effets la Navigation est pas Top du tous… Surtout qu’il faut tout trié par Artiste commme sur ITUNE la galère!
J’attend aussi une MAJ sur ce point….
Mais, en SON on monte nettement en gamme, en clarté….

Pour la Charge en effet sur la Micro USB ca recharge pas j’ai pas compris… Faut utilisé un cable USB/Coaxial fournie avec, un utilisateur ici dis que séparé la charge des Infos Numérique est meilleure pour la qualité pk pas….

Donc pour ce prix je pense qu’il est très bon et à pas de concurents, certains cite les Plenue 1 mais le prix est Double! ce n’est pas comparable…. xD