Profitez des offres Memoirevive.ch!
HydeMyAss! Pro VPN, et tout vous est ouvert

Eh bien voilà un domaine où je n'y connais vraiment rien.

Le VPN (pour Virtual Private Network), on m'en parlait souvent, mais ça m'avait l'air très compliqué.

C'est quoi en fait un VPN?

Je crois que le plus simple, si vous voulez tout savoir sur les VPN, c'est que vous lisiez tout ce qu'en dit l'excellent VPN Mag qui, non seulement, vous explique tout ce qu'il faut savoir sur cette technologie, mais vous offre en plus les meilleurs offres en matière de service VPN.

Donc je peux m'arrêter là en fait?

Non.

Je veux juste vous montrer que même quand on n'y connaît rien, on peut se lancer dans le système, sans la moindre difficulté.

Pourquoi j'ai choisi de passer de temps en temps par un VPN

2015-09-21_13-58-08

Un peu pour tout ça en fait, mais surtout pour le premier argument

 

Prenons un exemple d'un truc qui m'énerve.

Zattoo.

C'est super comme système (en tout cas en Suisse), pour voir la télévision et les principales chaînes qui ont un contrat avec la firme.

Sauf que Zattoo ne me laisse pas faire ce que je veux: si je sors de Suisse, en vacances par exemple, et que je veux regarder le téléjournal suisse, eh bien je ne pourrai pas, Zattoo me signalant que je suis en France (reconnaissance de mon adresse IP), et que je n'ai pas accès à ses services depuis ce pays.

Purée pourtant je paie pour ce service, chaque mois…

Dans le même domaine, impossible depuis la Suisse d'avoir accès à plein de services des chaînes publiques ou privées françaises, leur système voyant que j'ai une adresse IP en Suisse, tout ça pour des histoires de contrats publicitaires entre nos beaux pays et paysages audiovisuels.

Autre exemple qui m'agace souverainement: si vous êtes en Suisse Qobuz affiche son site suisse. Normal me direz-vous?

Oui, mais il y a un problème: les prix du site suisse au téléchargement affichent sans la moindre honte des tarifs supérieurs de 30% aux prix du site français.

 

 

2015-09-21_13-00-40

Le site suisse

2015-09-21_13-02-10

Le site français, sachant qu'un € vaut environ 1.10 ce jour, voire un peu moins.

 

Typiquement ici avec un disque qui n'est pas proposé avec l'abonnement Sublime, mais même avec lui, ça reste dans le même domaine de différence.

2015-09-21_13-07-09

En France

2015-09-21_12-58-40

En Suisse

 

Je dois vous dire que je supporte de moins en moins ces différences. Qobuz n'y est pour rien dans cette histoire, ce sont les distributeurs et éditeurs suisses qui veulent continuer à se faire des c… en or dans notre pays.

Qobuz fait avec.

Idem avec l'abonnement streaming Sublime (le meilleur et de loin): 219 € en France, 279 francs en Suisse, et encore, le catalogue de streaming en Suisse est moins riche qu'en France.

Toujours à cause des éditeurs.

Bon, moi, j'ai du bol: en tant qu'utilisateur de Qobuz de la première heure, le site suisse n'existait pas encore, et je me suis inscrit sur le site français. Depuis, j'en profite et c'est très bien ainsi.

Sauf qu'à chaque fois que je veux aller sur le site de Qobuz, le navigateur commence par m'envoyer sur le site suisse. Je peux demander de changer de pays dans un menu. Depuis Safari, ça marche assez bien, mais pas depuis FireFox qui ne me laisse pas passer sur le site français.

De même, si vous devez conclure un abonnement avec Qobuz, vous ne pourrez le faire depuis la Suisse sur le site français, donc au prix français.

Bref…

Il y a un moyen de contourner tout ça: le VPN.

En effet, lorsque vous lancez votre programme VPN, ce dernier va vous proposer de vous connecter à partir du moment où vous l'enclenchez, à travers une adresse IP qui sera située dans le pays de votre choix.

À partit de ce moment-là, si je choisis un serveur français qui m'affublera d'une adresse IP française, lorsque je me connecte à Qobuz, celui-ci croira que je suis français, et me dirigera vers le site de ce pays.

Chouette non?

Et inversement, lorsque je serai en France et que je voudrai regarder Zattoo, je n'aurai aucun problème, il me suffira de dire à mon service VPN que je veux passer par un serveur suisse.

Vous comprendrez aussi que l'avantage d'un VPN est d'assurer (enfin… assurer complètement, sûrement que non) un certain anonymat. Il sera beaucoup plus difficile de remonter vers vous, voire de prendre possession de certaines données de votre ordinateur si vous travaillez à travers un de ces services.

Bon… Personnellement, je n'ai pas peur de grand chose en informatique, alors je ne me connecte via VPN que lorsque j'en ai besoin.

Mais qu'est-ce qu'un bon VPN?

Un bon VPN doit vous assurer des connexions via de nombreux pays. Plus ils sont nombreux, et plus les points de connexions sont nombreux à l'intérieur même d'un même pays, plus vous avez de chance d'abord de travailler avec de nombreux pays (typiquement, dans mon cas, il faudrait au moins que mon VPN soit présent en Suisse et en France, s'il me manquait un de ces deux pays, ça ne me servirait pas à grand chose).

Il doit aussi crypter vos données et vous garantir la sécurité des données qui transitent pas ses soins.

J'ai donc passé un moment à chercher quel serait celui qui m'offrirait le plus à meilleur prix.

Et j'ai jeté mon dévolu sur HyMyAss! Pro VPN.

Il y en a certainement d'autres, mais celui-là est montré partout comme l'un des trois meilleurs au moins.

Comme vous le constatez, le service a un prix, 6.55 $ par mois, soit 78.6$ par an, mais ledit service est excellent comme vous allez pouvoir le lire plus bas.

2015-09-21_13-35-18

Les différents prix: évidemment, ça vaut bigrement la peine de passer à l'année, sachant que des offres sont souvent proposées (j'ai payé ma première année à moitié prix par exemple)

 

Vous disposez sur Mac d'un programme natif, très facile à configurer.

2015-09-21_13-43-06

 

Dans l'image précédente, vous voyez que je me suis simplement connecté à HMA, que j'ai choisi une connexion en France. Cette dernière est la plus proche de chez moi, et l'une des plus rapides.

J'aime bien cette connexion, elle est toujours classée par le logiciel lui-même comme une des plus rapides:

2015-09-21_13-51-46_01

L'avantage avec HMA!, c'est que le service est quasiment partout puisqu'il est présent dans 210 pays, et très bien représenté dans pas mal d'entre eux..

 

légende

2015-09-21_13-51-46

Quand je vous disais qu'il est partout!

 

 

En deux mots, vous n'avez que deux choses à faire:

  • choisir le pays via le pop-up menu au centre de la fenêtre;
  • cliquer sur Connecter

Et elle est belle!

Juste une petite information: sur Firefox, pour accéder automatiquement au site français depuis la Suisse, j'ai donc bien évidemment choisi un serveur français (voir plus haut), mais j'ai dû encore vider les caches du logiciel qui continuait à m'amener via lesdits caches au site suisse.

Alors bien sûr, HMA vous en propose beaucoup plus, mais franchement, ça me suffit déjà.

2015-09-21_14-05-22

On peut demander des changements fréquents ou non d'adresse IP en cours de travail

 

Il est même possible de faire en sorte que quelques applications ne puissent être lancées par erreur AVANT que HMA soit fonctionnel.

2015-09-21_14-07-03

En ce qui me concerne, je ne l'ai pas fait.

 

Il est également proposé de tester quels sont les meilleurs serveurs du moment dans le pays souhaité (ou plusieurs d'ailleurs).

2015-09-21_20-40-23

Quand je vous disais que Strasbourg était le meilleur choix pour un Birolan (habitant de Bière, 1145, Switzerland) voulant travailler avec un serveur français…

 

En conclusion

Vous allez certainement m'écrire en commentaires que vous utilisez plutôt ce service que celui qui vous est proposé ici.

Tant mieux d'ailleurs, ça montre que plusieurs offres sont disponibles.

Je suis en tous les cas enchanté de ce que m'apporte HideMyAss. Il a réussi à complètement démystifier ces fichus VPN qui me faisaient un peu peur.

Et purée, il fonctionne bigrement bien.

De plus, l'application pour Mac est excellente.

Alors oui, la chose n'est pas donnée, mais elle peut être assez vite rentabilisée à ce qu'il me semble.

 

 

 

 

 

32 commentaires
2)
Batisse
, le 25.09.2015 à 02:06
[modifier]

Pour ce faire, un simple proxy – sans chiffrement –, suffit. J’utilise le logiciel Netshade qui offre les deux services : proxy et VPN. L’option proxy sans VPN ne coûte que 29 $ par an. Cela me permet surtout de regarder d’excellentes séries de la BBC pour travailler mon anglais.

3)
Mirou
, le 25.09.2015 à 08:08
[modifier]

J’utilise un VPN surtout quand je travaille hors bureau et que je dois envoyer par le net des infos plus ou moins sensibles (e-banking, achats avec carte de crédit…). J’ai longtemps utilisé les services de PrivateVPN. J’ai depuis installé l’application « server » sur le mini de mon bureau, et je passe par son VPN. Pas simple à faire fonctionner quand on pas tombé dedans quand on étais petit mais j’y suis arrivé. Par contre, si j’arrive effectivement passer par ce tunnel pour accéder à Internet, je n’arrive pas à accéder au reste de mon réseau (imprimantes etc.).

Sinon, c’est vraiment rentable de payer tant par mois pour économiser un ou deux francs par ci par là (c’est une vraie question, pas une critique)?

4)
ysengrain
, le 25.09.2015 à 09:00
[modifier]

monvpn.com est mon choix pour 39€ annuellement.
Il y a 9 serveurs différents.
Limpide.

Utilisation: navigation ou transaction sensibles; et puis aussi un peu la paranoïa irraisonnée (parano je disais) !!!

5)
ToTheEnd
, le 25.09.2015 à 09:43
[modifier]

Au-delà des différences de prix qui sont souvent artificielles, ce qui m’énerve le plus, c’est ce découpage territorial auquel on a droit. Quand un truc sort mondialement, ça va mais dès qu’on parle sport, film limité à une région, etc. c’est vraiment n’importe quoi.

Vive les VPN… moi j’utilise un truc en local… je l’appelle depuis l’étranger et ce n’est pas pour regarder le JT (quelle idée). Le seul avantage d’un service, c’est de pouvoir se connecter sur un autre continent/pays et donc éviter ces conneries de « limites artificielles ».

T

6)
François Cuneo
, le 25.09.2015 à 10:51
[modifier]

9 serveurs, ysengrain, c’est plutôt maigre…

Mirou, je ne cherche pas vraiment à être rentable, mais avoir le meilleur service possible, c’est pour cela que je paie cette somme.

Et dans tous les tests, HMA sort en tête.

7)
makmic
, le 25.09.2015 à 10:51
[modifier]

+ 1 pour Netshade.
Très bien integré dans Mac OS et iOS. Encore plus simple d’usage que HMA. Mais il ne propose pas de serveur en Suisse, ce qui ne résoud pas le problème « Zattoo à l’étranger.

8)
Diego
, le 25.09.2015 à 12:25
[modifier]

Si le but est de contourner les découpages territoriaux, un service de proxy fait le même boulot pour moins cher, voir gratuitement.

Si c’est pour un usage de protection/confidentialité/illégalité, personnellement je fuis devant toute entreprise dont le siège est aux USA ! (et depuis peu en France ;-))

J’étais chez HMA pendant longtemps pour leur incroyable réseau d’accès. Mais depuis cette année, ma parano a pris le dessus et j’ai opté pour un prestataire islandais que je paye en bitcoin. J’utilise un access point 4G avec une carte SIM prepaid ukrainienne d’avant 2003, j’ouvre une liaison VPN vers les Iles Vierges et je me connecte à TOR, comme ça je peux faire une recherche Qwant sur comment fabriquer une montre digitale dans une valise avec mon fer à souder et ma pince coupante sans être emprisonné pendant 3 jours ensuite !

Bon, je vais remettre ma camisole.

10)
M.G.
, le 25.09.2015 à 13:53
[modifier]

Ah ! Le VPN… Bien pratique pour les pauvres diables qui vivent hors de l’Hexagone et se font jeter par certains sites sous prétexte qu’ils sont connectés à partir d’une adresse IP étrangère. C’est surtout vrai pour la lecture de certaines vidéos.

Mon utilisation a donc le même but que celle de François. Merci à lui pour cet article détaillé qui devrait en éclairer plus d’un.

Personnellement, j’utilise Vpn One Click depuis des années sur iPad.

11)
Zallag
, le 25.09.2015 à 14:03
[modifier]

Pour Mac, il y a Hotspot Shield, qui existe aussi pour PC.
Pour qui veut écouter Pandora ou voir des reportages TV sur des chaînes étrangères, ça marche.
Il existe encore une extension pour divers navigateurs, c’est Hola.
Mais elle me bloque parfois des choses, par exemple l’extension pour se servir de 1Password. Il serait bon de vérifier ce genre de détails avant de l’utiliser. Je dois parfois désactiver Hola. Mais je pense le supprimer.

12)
Mirou
, le 25.09.2015 à 16:21
[modifier]

@François:

Oui j’ai le même critère et du coup j’aime bien PrivateVPN aussi pour ça, donc la qualité. Et je voulais effectivement un truc aux USA.. tant qu’à faire.

Je constate juste maintenant que mon VPN perso ne marche plus.
Bon.
Tant pis.
Quand j’aurai le courage..

:-)

13)
quark
, le 25.09.2015 à 16:43
[modifier]

Je n’ai pas tout lu, mais je pense ne pas avoir besoin de ce logiciel.

En effet, en règle générale, je porte toujours un pantalon.

14)
J-C
, le 25.09.2015 à 17:02
[modifier]

Personnellement, j’utilise Vpn One Click depuis des années sur iPad.

Moi aussi ! ;-)

Il m’est arrivé de me déplacer aux USA, en Asie, et ça fonctionne aussi bien qu’à Dakar. Profiter du replay à l’étranger est assez appréciable…

Mais je n’ai pas essayé la version OsX, et le fil de cette discussion est très informatif.

Question tarifs et serveurs, jugez plutôt ci-dessous ! La Suisse n’est pas oubliée…

Egalement, il y a, me semble t-il, une période d’essai gratuite…

NB hors sujet: François, on attend tes conseils pour les bloqueurs de pub sous iOS9 !

15)
Hervé
, le 25.09.2015 à 17:18
[modifier]

HMA refusant ansilument mon paiement, ke me suis tourné vers le Teddybear, euh non Tunnelbear !

Super : pour 48$ par année, j’ai maintenant accès ici, en Grèce, à toutes les chaînes (250) de Swisscom TV2 en direct, sans passer par un enregistrement préalable (l’accès aux enregistrements de Swisscom box n’était pas limité). Et pas besoin d’un abonnement Zattoo supplémentaires. Et l’iPad est branché sur la TV avec une Apple TV, donc vision sur grand écran en HD !

Merci François !

16)
M.G.
, le 25.09.2015 à 17:33
[modifier]

Et l’iPad est branché sur la TV avec une Apple TV, donc vision sur grand écran en HD !

Idem pour moi ! Apple TV est vraiment la meilleure invention d’Apple ces dernières années ;-)

Que ce soit à partir de l’iPad, de l’iPhone ou du Mac, les vidéos sont toujours splendides. Sans parler du son, restitué via l’installation HiFi connectée à mon Sony Bravia 40″. Je m’amuse parfois à montrer « Avatar » (le seul film que j’aie jamais acheté sur iTunes Store) à partir de mon iPhone 4S en WiFi. Effet garanti sur ceux qui ne connaissent pas Apple…

17)
M.G.
, le 25.09.2015 à 17:58
[modifier]

Moi aussi ! ;-)

Private Quote : la TNT Excaf fonctionne, installée chez moi depuis mardi (42 chaînes). J’ai enfin « France 2 » au bon format d’image, contrairement à celui de la distribution de Canal Horizons par satellite :-)

19)
yomel
, le 25.09.2015 à 22:14
[modifier]

okgenial : merci pour l’info, hop 3 ans gratuit, on sait jamais ça peut servir ;)

20)
com1
, le 25.09.2015 à 23:22
[modifier]

Sans vouloir gacher le plaisir, n’oubliez pas ce qu’est un vpn de ce type. Vous créez une communication chiffrée entre votre ordinateur et un serveur inconnu dont vous ne connaissez rien, tout repose sur la confiance d’un prestataire derrière un beau site internet pleins de promesses. D’autre part, des dizaines voir centaines d’autres personnes passent sur ce(s) même(s) serveurs. Que pensez-vous qu’ils font ? Pas simplement passer les limites d’un fournisseur de programmes, il téléchargent illégalement, consultent des contenus illicites, etc. En cas d’instruction judicaire, vos données de navigation se trouvent également dessus. Dernière chose, rien ne vous dit que les serveurs ne sont pas compromis, et que le fournisseur ou autre n’en profite pas pour lire votre traffic et bien plus. Rien, absolument rien n’est offert comme garantie à ce propos. La solution la plus sérieuse est de monter un petit serveur vous à 2 euros par moi avec openvpn (20 minutes), vous serez seuls pour le traffic, et vous savez qui aura accès à ce serveur. En espérant avoir aidé !

21)
Renaud LAFFONT
, le 26.09.2015 à 07:17
[modifier]

J’utilise checkpointcharlie pour le boulot avec une carte à puce (on n’est pas parano mais on a de bonnes raisons d’être précautionneux….). Pour le perso j’ai IPGhost. J’en ai testé 4 ou 5 avant de tomber sur celui la. 5€/mois je crois. Je l’active quand je suis sur du wifi public.

Com1 tu veux pas rédiger un article sur le système que tu décris?

23)
com1
, le 26.09.2015 à 09:48
[modifier]

Il ne s’agit pas de parano mais de comprendre les technologies utilisées et vendues. Consultant en sécurité je suis souvent choqué par les explications données sur les blogs et même revues plus ou moins grand public, le VPN pour le grand public en fait parti. Dans un usage légal le VPN à du sens, protéger son trafic wifi, tendre vers la neutralité, ne pas être observé par son provider, etc. Mais les VPN sont vendus dans l’optique de l’anonymat et l’optique de la sécurité. Faux, le VPN ne permet pas l’anonymat et expose les utilisateurs lambdas sur des serveurs sollicités pour des contenus illicites. La sécurité c’est une chaine de confiance, si la confiance en bout de chaine n’est pas assurée vous êtes plus exposé par votre VPN que par votre connexion non protégée. Toute la question est donc de connaitre personnellement le serveur en bout de chaine. Pour rappel, le VPN crée un véritable réseau local entre le serveur et votre ordinateur, une superbe porte d’accès à tout votre contenu (ça vaut de l’or à l’échelle de milliers d’utilisateurs). Pour ma part j’irai voir du côté des associations proposant des VPN comme http://neutrinet.be et http://www.fdn.fr évidemment vous n’aurez pas un super logiciel vous permettant de choisir parmi une liste de 35 serveurs. Mais tout fonctionne très bien avec Tunnelblick sur mac. La confiance est déjà meilleure car les valeurs sont autres. Ensuite, pour les utilisateurs un peu plus motivé il est possible de monter son propre serveur VPS pour quelques euros par moi dans le pays de votre choix. Actuellement, plus besoin de s’y connaitre, il est facile d’y arriver avec des solutions clefs en main comme https://yunohost.org/ La question de l’administration du server ne se pose plus vraiment car ces logiciels open source s’occupent des mises à jours, etc et tout est en interface graphique avec d’autres fonctions qu’un simple serveur VPN. Donc mon message, c’est : lisez lisez sur la technologie proposée, lisez les conditions générales de votre VPN, regardez ses coordonnées, son activité, posez lui des questions. Mais ne vous faites pas d’illusion, ce ne sont rien de plus que des serveurs OpenVpn/etc qui sont loués chez un prestataire et installées en 5 minutes. Quand ils sont compromis, on ferme et on en ouvre un autre et ainsi de suite. Il est certain qu’en terme de sécurité vous vous exposez à des risques en passant par des fournisseurs VPN même s’ils sont payants. Je peux prendre le temps de rédiger un article pour une installation clef en main accessible à tout le monde si cela intéresse …

24)
J-C
, le 26.09.2015 à 10:42
[modifier]

Je peux prendre le temps de rédiger un article pour une installation clef en main accessible à tout le monde si cela intéresse …

Bien entendu ! Je suis -comme beaucoup sur ce site- preneur !

La qualité de la rédaction est déjà assurée…

Merci d’avance et très bon week end

25)
ToTheEnd
, le 26.09.2015 à 15:37
[modifier]

La confiance est déjà meilleure car les valeurs sont autres.

Quel argument technique de choc.

T

27)
basil.lebrun
, le 26.09.2015 à 22:26
[modifier]

com-1 : Je n’ai pas bien compris quel est le risque d’utiliser un VPN si, comme François, le but est d’accéder à des médias étrangers ?
Aussi, lorsqu’on utilise un wifi public (par exemple à l’aéroport), qu’est-ce qui est plus risqué : une connection directe ou via un VPN ?
Merci

28)
Diego
, le 27.09.2015 à 21:27
[modifier]

@basil.lebrun

En bref, un VPN encrypte de manière sûre (même vu de la NSA) ta connexion entre ton terminal et le serveur VPN auquel tu es connecté.

Si tu te connectes au serveur VPN d’un fournisseur de service VPN (type HMA ou autre), celui-ci te propose une collection de points de sorties situés dans différent pays. Il achemine ta connexion via internet toujours vers le point de sortie que tu as choisi, en principe, mais c’est invérifiable, de manière cryptée. On part donc du postulat que ta connexion est sécurisée de ton terminal jusqu’au point de sortie.

Au passage, le serveur du point de sortie remplace ton adresse IP (celle de ton terminal) par une autre, prise dans un groupe qu’il a à disposition et faisant partie des IP du pays où se trouve ce point de sortie.

Au delà de ce point, c’est à dire entre le « point de sortie » et le serveur que tu consultes sur internet, ta connexion est aussi vulnérable, identifiable, traçable que si tu n’avais pas utilisé de VPN.

Ton gain en sécurité est donc que :
1) entre ton terminal et le point de sortie, ta connexion est inexploitable (que ce soit par ton gouvernement, un pirate, ton provider, ou tout autre « man in the middle »)
2) tu te connectes au serveur que tu consultes sur internet avec l’adresse IP de ton serveur de sortie VPN, donc identifié comme provenant du pays où se trouve ce point de sortie.

C’est tout.

En pratique, une connexion WIFI est assez facile à « écouter », voir à « dévier » si le « pirate » est connecté au même WIFI (public donc). Une connexion VPN va totalement supprimer ce risque

Si ton gouvernement a décidé de surveiller (ou d’obliger ton fournisseur d’accès internet à surveiller) à quoi tu te connectes (et donc ce que tu fais) sur internet, il dispose évidemment d’autres moyens que le pirate cité plus haut. Pourtant, une connexion VPN te permettra de choisir un point de sortie dans un pays qui n’a pas ce genre d’attitude liberticide et ton gouvernement ne pourra que savoir que tu utilises un VPN, mais pas ce que tu fais au travers de celui-ci.

Par contre, il pourra peut-être obliger le fournisseur de service VPN à lui donner les informations souhaitées (au même titre qu’il le fait pour les fournisseurs d’accès internet) et c’est là que la « confiance » dont parle com1 entre en jeu.

A peu près tout les fournisseurs de service VPN clament haut et fort qu’ils ne journalisent rien, c’est à dire qu’ils ne gardent aucune trace de ce que toi, client, fait au travers de leur connexion. Evidemment, s’ils ne journalisent rien, ils ne pourront répondre à une injonction judiciare.

C’est la que la juridiction du siège social de l’entreprise qui opère le service d’accès VPN entre en jeu. La loi suisse par exemple oblige les prestataires de service internet -accès ou VPN- à garder 6 mois d’historique de chaque client, et j’ai lu que la nouvelle loi française avait porté ce délai à 24 mois. Dans ces deux pays, un fournisseur de service VPN qui ne journaliserait pas serait donc dans l’illégalité (ce qui est peu probable …). Après, la question est de savoir à quelles conditions ces données seront transmises : demande judiciaire en Suisse, demande administrative en France. Aux USA, j’ai cru comprendre qu’il avait été déclaré anticonstitutionnel d’exiger ce genre de journalisation aux prestataires, ce qui est à priori rassurant, mais on peut ensuite constater à quel point la NSA s’assied sur la constitution … c’est moins rassurant !

Finalement, et c’est la raison pour lequel François s’est abonné aux services de HMA, l’adresse IP que tu présentes au serveur auquel tu te connectes est issue du pays dans lequel se trouve le point se sortie VPN que tu as choisi.

Cette « entourloupe » te permets donc de te faire passer pour américain quand tu vas sur Netflix, pour Suisse quand tu es en France et que tu veux regarder la RTS, et pour Français quand tu es en Guinée-Bissau et que tu veux te streamer un Guignols de l’info.

Par contre, ce coup de passe-passe ne fonctionne que parce que les fournisseurs de prestation le veulent bien ! Il leur serait très simple, et certains d’ailleurs le font (Pandora, Poste Suisse, pour ce que j’ai constaté), de vérifier si l’IP provient d’un fournisseur VPN et d’en bloquer l’accès, ou de travailler avec des cookies qui peuvent très bien inclure l’IP des sessions successives, ou de vérifier si l’IP présentée correspond à celle de la machine via un script java … bref, ne sera « piégé » que celui qui n’en a cure. Attendons que l’ASCAP s’en mêle !

Voilà … j’espère avoir été clair et exhaustif.

31)
com1
, le 04.10.2015 à 11:41
[modifier]

@basil.lebrun En réalité, peut importe l’usage que vous faites de votre VPN, qu’il soit légal ou non, qu’il s’agisse de pouvoir contourner une restriction d’un contenu ou autre. Vous passez par un serveur que vous ne connaissez pas, et en soit, cela peut poser problème. Ces serveurs sont exploités par des prestataires qui offrent d’abord une connexion, pas un service qualité sur les serveurs exploités. Même si votre surf est légal l’ensemble de votre traffic passe sur un serveur qui n’est pas nécessairement géré correctement. Ce serveur pourrait aussi être compromis volontairement (scandal déjà vu par le passé). Aussi, vos traces sont associées à un serveurs reprenant des centaines de personnes avec des traces sans doute moins légales … Si le serveur de votre VPN a servi à attaquer des sites internet à un moment donné, on peut toujours venir vous demander ce que vous faisiez sur ce serveur … Vous expliquerez que vous utilisez consciencieusement votre VPN :-)

Il vaut mieux être en VPN sur du wifi public, mais si le prestataire n’est pas fiable je préfère encore ne pas être en VPN … (d’ou ma proposition d’expliquer comment maitriser son propre serveur VPN). Attention, si vous vous connectez au VPN de votre entreprise, c’est autre chose, normalement vous avez toute confiance en sa mise en place et en sa gestion puisque vous l’utilisez tous les jours.

Ce que je disais ne visait pas à économiser un peu d’argent, la question est toujours de savoir qui se trouve de l’autre côté. Je disais simplement qu’avec un peu de travail on peut très bien en être l’administrateur. L’idée étant de mieux comprendre la technologie utilisée et puis pourquoi pas de la maitriser un peu plutôt que de laisser ce point à un prestataire.

Je prépare un petit article avec un script permettant de monter un serveur VPN. Je comprends tout à fait ceux qui ne souhaitent pas se casser la tête et passer par un prestataire, mais cela peut aussi intéresser d’autres profils.

@ToTheEnd d’accord avec toi :-) c’est pas du tout un argument, mais je reste persuadé que les valeurs de départ portent souvent sur la qualité du service. Un prestataire VPN qui vend du flan et qui vend du tarif n’aura pas la même passion à protéger son service …

32)
com1
, le 04.10.2015 à 11:59
[modifier]

@Hi-Phil N’oublions pas que derrière cette question du VPN, il s’agit surtout de renforcer un internet démocratique et libre, notamment en luttant contre cette manie bien ancrée d’analyser, stocker tout ce qui sort de votre connexion. Ceux qui disent qu’ils n’ont rien à cacher se trompent, le débat n’est pas là (ceux-ci étant alors ok pour que l’on installe une webcam chez eux). La question est bien de bousculer un peu les tendances actuelles, utiliser un VPN depuis un pays qui protège les traces des internautes est à mon sens intéressant (surtout pour des traces légales). Il ne faut donc pas parler d’un VPN pour contourner les limites (sauf peut être pour le journalisme et le droit à l’expression). On parle d’un VPN positif, déstabilisant les lois d’espionnage et la gouvernance par la peur. Pas non plus pour lutter contre la NSA, ça c’est trop tard, mais pour compliquer un peu la donne cela devient intéressant. Internet change et est de plus en plus controlé, c’est (pour moi) une perte. Laisser faire est un choix …