Profitez des offres Memoirevive.ch!
Où tout est une question de taille

 

Non, désolé Messieurs, il ne s’agit pas de la nouvelle rubrique érotique de Cuk ! Nous parlons bien ici de technologie, et plus particulièrement de celle de la Pomme.

iPhone

La taille des appareils a souvent été une obsession chez Apple, avec de belles réussites, mais aussi quelques demi-succès. Prenons par exemple les derniers nés de la marque, en commençant pas l’iPhone 6+. Steve Job n’en voulait pas. Quand la « chose » est sortie, il s’est tout de suite trouvé des détracteurs pour accuser cet engin de mille maux. Personnellement, j’ai simplement écouté les retours d’expériences de ceux qui l’avaient acquis. Je n’ai pas trouvé un seul témoin qui voulait repasser à plus petit ! Je ne suis moi-même pas intéressé par ce format et mon prochain smartphone sera de petite taille. Mais force est de constater que les deux formats vont certainement cohabiter en bonne harmonie, ayant chacune trouvé son public.

iWatch

Pour ce qui est de l’iWatch, je suis étonné du manque de débat à ce sujet. Il y a bien pourtant deux formats, une « grande » (42 mm) et une « petite » (38 mm). Les quelques (rares) personnes qui ont fait le pas et que l’ai rencontrées portaient toutes la « grande ». Lorsqu’on voit la (petite) taille du cadran, on peut comprendre pourquoi.

iPad

À sa sortie, l’iPad a déçu certains à cause de son format « cahier d’écolier » et auraient préféré une tablette en 16/9e pour la lecture des vidéos. Force est de constater qu’Apple a ici visé juste. Je ne connais plus grand monde qui conteste la taille d’un iPad aujourd’hui. Par contre, le modèle « mini » a de la peine trouver ses marques. Je l’espérais en 16/9e (toujours pour le visionnement de films), mais non ! Avec l’arrivée de l’iPhone+, notre iPad mini a maintenant du souci à se faire.

MacBook

Un autre demi-succès de la Pomme : le MacBook pro 17". Aujourd’hui retiré de la circulation, ce « monstre » a découragé la plupart des utilisateurs de par sont côté « déplaçable » plutôt que d’être un vrai « transportable ». À l’inverse, les MacBook 13" et 15" cartonnent, alors que le 11" se fait très discret. J’ai personnellement un MacBook pro 15 " et un MacBook Air 13". C’est étonnant comme ces deux machines qui, au premier abord se ressemblent, n’ont pas du tout les mêmes caractéristiques : l’un est vraiment puissant, bien proportionné, mais assez lourd au transport et juste un poil grand pour le nomadisme. Le second est certes plus lent et son écran non Retina me donne toujours l’impression d’avoir la vue embuée. Mais quel plaisir de le poser sans fatigue sur les genoux, et de le trimballer partout ! Et le nouveau MacBook 12" ? Ce sera celui de mon épouse. Il est petit léger, sans ventilateur et a une grande autonomie malgré l’écran Retina. C’est une excellente machine à écrire potentielle. Malheureusement, pour moi, sa lenteur et le fait de ne pas pouvoir insérer mes SD cards était éliminatoire.

Et alors ?

En conclusion, notre vie technologique s’articule de plus en plus autour d’appareils dont les approches sont maintenant subtiles, mais qui font vite de grandes différences à l’usage. À titre personnel, liWatch de m’intéresse pas, l’iPhone 6+ non plus. Je n’utilise plus mon iPad, mais j’ai un MacBook pro «boosté» et un MacBook Air bien musclé également. Ce sont mes choix. Je comprends cependant parfaitement que pour d’autres, le « Big » iPhone ou l’iWatch leur paraissent indispensable.

Alors, mon prochain rêve ?

Que la transmission WIFI de tous ces appareils soit enterrée vite fait au profit d’un système de communication enfin efficace et fiable. Mais ça, ce sera peut-être le sujet d’une prochaine Humeur !

En bonus

Pour ceux qui aiment les chiffres, je vous soumets ici un article paru le 26 janvier 2015 dans le journal "Libération".

21 commentaires
1)
Blues
, le 14.09.2015 à 07:12
[modifier]

notre vie technologique s’articule de plus en plus autour d’appareils dont les approches sont maintenant subtiles…
Alors, mon prochain rêve ?

Une question que je me pose depuis plusieurs années, car raz le bol de ces doublons et triplons et tout ce pognon qui passe là dedans. Moi ce serait « le tout en un » : tél. et appareil photo compris et que je puisse bosser avec des vraies applis (= un vrai syst. d’exploitation pour piloter l’engin)… idéalement entre un tout petit portable et un gros smartphone (on oublie les tablettes -qui ne m’ont jamais convaincu- et les montres, je n’en ai jamais porté, alors bof), ça avec un vrai clavier sur ou à côté de l’engin.
Je précise que ça pourrait être n’importe quelle marque, la pomme commence à me faire chichi :D
Autre précison : l’engin devrait écolo, donc évolutif, quelques pièces pas cher à changer (proc. etc..) et hop c’est reparti pour 3 ans, raz le bol aussi de cette sur-consommation effrénée.
OK, un rêve, c’est pas la réalité, mais on ne sait jamais.

2)
ysengrain
, le 14.09.2015 à 09:38
[modifier]

Un autre demi-succès de la Pomme : le MacBook pro 17″. Aujourd’hui retiré de la circulation, ce « monstre » a découragé la plupart des utilisateurs de par sont côté « déplaçable » plutôt que d’être un vrai « transportable »

Et bien non. Depuis 2006, j’en suis à mon 2 ème 17″. Je bichonne mon petit dernier acheté en Juillet 2010. Non, l’écran n’est pas Retina, mais oui, il mesure 17″.

Une question que je me pose depuis plusieurs années, car raz le bol de ces doublons et triplons et tout ce pognon qui passe là dedans.

Tu sais comment on qualifie notre société ?

3)
Blues
, le 14.09.2015 à 09:49
[modifier]

Comme je voyage de plus en plus, j’ai dû me séparer (à contre-coeur) de mon vieux 17″ il y a 2 ans, car intransportable. Actuellement j’ai un mac-book-air 13.3 acheté d’accasion, mais il est encore trop gros et il ne fait pas de tél. et l’appareil de photo inclus est une vraie daube, raison pour laquelle j’ai en plus un vieux iPhone 4 (on oublie aussi les photos) et en plus mon APN RX100… raz le bol de tous ces appareils !
PS: notre société dans l’état où elle est, je la boycote de plus en plus, et je recycle un max > cela fait 5 ans que je n’ai plus rien acheté de neuf. Mon dernier achat est une tour MacPro à Frs 50.- qui fonctionne super bien.

4)
ToTheEnd
, le 14.09.2015 à 10:18
[modifier]

Avec des phrases comme:

Avec l’arrivée de l’iPhone+, notre iPad mini a maintenant du souci à se faire

J’ai l’impression que ce billet à 12 mois…

De plus, pas très bien compris la remarque sur le WiFi car à l’heure actuelle, c’est quand même la norme la plus simple et suivant la techno, la plus rapide. Enfin, je sais que les codes sont toujours ennuyeux à rentrer mais à part ce point, je ne vois pas ce qui viendrait remplacer cette techno qui est largement répandue et parfaitement intégrée même par le plus « maladroit » des informaticiens.

T

5)
Noisequik
, le 14.09.2015 à 10:23
[modifier]

J’ai toujours eu une préférence pour les appareils compacts
iMac 21.5, MacBook 12, iPad mini…

Pour la Watch, c’est différent, le modèle 42 est déjà petit par rapport à la concurrence. Même sur un poignet fin, cela va très bien donc le modèle plus petit serait à réserver aux femmes.

L’important étant au final la résolution, pour peu que l’on ait une bonne vue.

6)
Roger Baudet
, le 14.09.2015 à 11:00
[modifier]

ToTheEnd, Le WiFi est souvent «galère», car les installations des hôtels ou pour moi, des ports, sont souvent sous-dimensionnées. La réception est donc la plupart du temps très problématique. Il faut dire que les besoins des usagers que nous sommes ont considérablement augmenté.
Je ne vois pas par contre pourquoi ce billet aurait «12 mois». Il y a un an, certains appareils cités n’existaient pas encore :-)

7)
ToTheEnd
, le 14.09.2015 à 11:29
[modifier]

Le WiFi est souvent «galère», car les installations des hôtels ou pour moi, des ports, sont souvent sous-dimensionnées

Le sous-dimensionnement n’a rien à voir avec la techno utilisée… si les mecs mettent une ligne à 128Kbit/s derrière une borne, ça sera galère pour tout le monde que tu te connectes en WiFi, satellite, Wimax, Bluetooth ou que sais-je encore d’existant ou à venir! Le WiFi n’est donc pas le fautif ici…

Je ne vois pas par contre pourquoi ce billet aurait «12 mois».

Bah dans la mesure où l’iPhone 6+ a un an, son introduction a déjà cannibalisé les ventes de l’iPad mini… dire que l’iPad mini a du souci à se faire maintenant alors que ça fait un an qu’il subit cette situation, c’est un peu étrange… les mauvais sont déjà intégrés…

T

8)
Roger Baudet
, le 14.09.2015 à 12:04
[modifier]

ToTheEnd, dans ce cas, on peut s’intéresser au nouvel iPad mini en train de sortir.
Je ne suis pas sûr qu’Apple ait envie d’éradiquer cette petite tablette pour l’instant.
Par contre, pour le WiIf, je te donne raison. Ne confondons en effet pas une technologie et la manière de se l’approprier.

9)
Migui
, le 14.09.2015 à 12:51
[modifier]

Pour ma part, la taille idéale d’un smartphone correspond à celle de l’iPhone 5/5s. Et je ne désespère pas de voir arriver un « iPhone mini », sachant que je peux utiliser l’iPad pour les applications nécessitant un plus grand écran.

C’est d’ailleurs ce qui se passe avec l’iPad: le mini, le « normal » et le pro.

D’autant que le chiffre fétiche de Steve Jobs était précisément le 3: ses présentations étaient généralement structurées en parties et sous-parties correspondant à ce chiffre…

10)
guru
, le 14.09.2015 à 12:53
[modifier]

Entre le Mac Book Air et le Mac Book Pro 15″ il y a le merveilleux Mac Book Pro 13″ Retina qui, dans sa version la plus chère, est une vraie Ferrari, rapide, léger (140 g de plus que le Air) et puissant…

11)
ToTheEnd
, le 14.09.2015 à 13:13
[modifier]

C’est clair qu’il y aurait pas mal à dire sur la dernières Keynote et les produits présentés… mais j’attendais que le chef vénéré publie un truc ce qui n’est pas arrivé… une première sauf erreur.

L’iPad mini 4 a enfin été mis à jour avec des composants évolués… mais pas d’iPad Air 3, dommage, c’était celui que je voulais pour remplacer mon Air 1. Le Pro est définitivement trop gros et trop cher à mon goût.

Enfin, exit l’iPhone C baptisé par la presse « entrée de gamme »… seul le 5s reste au catalogue avec un écran de 4 pouces et sa « petite » puce 64bits… là aussi je pense qu’il y aurait la place pour avoir un 6 light…

M’enfin, mon prochain achat sera l’iPhone 6s et dès la prochaine mise à jour du MBP 13 ou 15 pouces avec les nouveaux processeurs de chez Intel, je franchirai le pas. Peut être même que je me laisserais aller à une « fresh » install car mon 10.x a au moins 6 ou 7 générations et y a des trucs qui commencent à déconner grave.

T

12)
ToTheEnd
, le 14.09.2015 à 14:18
[modifier]

je veux parler de l’iWatch qui sans doute est un « échec » (provisoire?) sinon Apple se serait empressé d’annoncer les fortes ventes et n’aurait pas « dilué » celles-ci avec d’autres produits dans leurs chiffres trimestriels…

En voilà une affirmation. Apple ne publie jamais de détails sur des nouveaux produits… au minimum, elle attend un an avant de les détailler. Ensuite, les ventes d’après plusieurs analyses seraient entre 3 à 5 millions d’exemplaires… c’est 3 fois plus que tout le marché réuni avant le lancement de la Watch. Au niveau des revenus, c’est plus d’un milliard de dollars sur 3 mois. Parler d’échec est donc un mot mal choisi d’autant plus que je tombe régulièrement sur des gens qui ont une Watch au poignet… (et ce ne sont pas des geeks). L’avenir nous dira où se produit finira mais perso, à ce stade, je qualifie déjà ce projet né de l’ère post Jobs d’une certaine réussite.

Enfin, Google renonce à des dizaines de projets par année dans l’indifférence générale… et si ça ne se remarque par, c’est qu’elle se trompe régulièrement dans sa marche forcée vers l’innovation… je rappelle qu’aujourd’hui encore, la pub, c’est 90% des revenus de la marque… et probablement 100% des bénéfices.

T

13)
ToTheEnd
, le 14.09.2015 à 15:34
[modifier]

D’une façon générale, je trouve tout de même navrant de lire ou entendre qu’un produit ne marche pas parce que ce n’est pas l’hystérie ou la queue de x mètres devant un magasin. Comparer le succès d’un produit aux files d’attente ou à l’hystérie collective ne veux pas dire grand chose puisque l’iPhone 1 n’a même pas trouvé 5 millions de client dans sa première année de commercialisation.

Or dans le cas de la Watch, c’est tout de même 3 à 5 millions de bidules vendus en l’espace de 3 mois… c’est tout sauf un « semi-échec ». Même Google serait content d’avoir un hardware qui rapporte 4 ou 5 milliards par an. De plus, il faut ajouter qu’à chaque sortie de matos, Apple anticipe toujours mieux la demande en ayant un supply chain qui colle de mieux en mieux au succès éventuel d’un produit. Même si la marque sortait The Thing demain, il n’y aurait plus forcément la queue devant les 460 magasins dans le monde…

Enfin, les réserves financières d’Apple sont 3 ou 4 fois plus importantes que celles de Google et avec tout le fric qu’ils ont, ce n’est pas nécessaire de trouver le prochain « one more thing »… c’est un truc de journaliste en mal de scoop.

T

14)
Roger Baudet
, le 14.09.2015 à 17:29
[modifier]

l’iWatch est un cas particulier, car à mon sens, il s’agit d’un appareil «non fini», mais qui pourrait bien devenir dans un proche avenir un objet de référence. Personnellement, il ne me viendrait pas à l’idée d’acheter une iWatch actuellement, mais avec son évolution certaine, je changerai certainement d’avis dans quelque temps. Si vous regardez autour de vous, beaucoup de personnes posent systématiquement leur smartphone devant eux (même au restaurant) ou le tiennent dans la main en marchant dans la rue. L’iWatch de demain éliminera ces manières de faire. Elle commence en fait déjà ce travail aujourd’hui.

15)
ToTheEnd
, le 14.09.2015 à 17:49
[modifier]

C’est quand même un signe, non?

Un signe par rapport à quoi? Est-ce qu’Apple devrait sortir un truc qui dans 2 ou 4 ans rapporte 60% des revenus comme l’iPhone?

Bien sûr que non, ce n’est pas possible. Complètement omnibulé par les manchettes des médias, les gens ont des attendent absurdes. Rapporté au marché de la voiture, les gens/medias attendent une espèce de voiture avec salle de bain, plage et une piste de ski dans le coffre. Pour la version 2, elle ira même sur la Lune.

Le raisonnement de dire « y a 600 millions d’iPhone et donc Apple aurait du vendre xx% de watch » est absurde. C’est comme de dire: il y a 2.5 milliards de personnes qui ont un permis de conduire, combien de voiture je vais vendre demain si je sors un modèle inédit?

Le lancement d’un produit doit répondre à une demande, à un segment, à un prix, etc. pas simplement aux client potentiels.

Autrement dit, en prenant le problème sous le bon angle, quel était l’état du marché de la smartwatch? Rien, que dalle, nada! Quelques tentatives précipitées pour être présent avant Apple mais franchement, à l’exception de deux ou trois trucs spécifiques, le secteur ne ressemblait à rien avant qu’Apple sorte sa version.

Je ne dis pas qu’elle soit parfaite ou géniale mais après 3 mois, la marque a vendu 3x ce que tous les concurrents ont vendu en un an… c’est clairement un signe positif que personne ou presque ne voit.

Le business model de Google est bien plus critique car 90% des revenus provient d’une seule activité… les pubs! Alors oui, ils sont leaders, ils écrasent toute la concurrence et comme MSFT, ils peuvent noyer un concurrent en maintenant des prix plus agressifs…. mais ça reste et restera toujours risqué d’avoir une boîte qui repose à 90% sur un « produit ».

A l’inverse, Apple c’est 62% des iPhones, 10% des iPads, 12% des Macs, 10% des services et 6% dans le reste (y compris Watch)… même si la diversification n’est pas délirante, elle est bonne et je rappelle qu’il y a seulement 15 ans, Apple tirait 86% du Mac et il y a 10 ans, c’était 45%. La progression est donc excellente.

T

16)
guillaumegete
, le 14.09.2015 à 22:32
[modifier]

@Hi-Phil,

Tu es sur un site ayant quand même quelques affinités avec Apple, donc parler directement d’échec sur un produit de la marque est quand même en soi une petite provocation qui va forcément provoquer des réactions. Mais bref :)

Pour ce qui est de l’échec, non, ça n’en est pas un. Ne serait-ce que par les chiffres donnés par TTE, et ensuite parce que, même si tu compares les 5m d’iPhone première génération vendus, c’était sur une période d’un an, et après une baisse de tarif substantielle après son lancement, mais avec certes un marché plus restreint (moins d’opérateurs, moins de pays). Donc, chiffres à relativiser.

Mais il ne faut pas oublier non plus que Cook avait annoncé il y a un an qu’Apple ne donnerait aucun chiffre de vente. Stratégie à double tranchant : en ne donnant aucun chiffre, Apple se protège en disant être satisfait de ses ventes, mais on peut lui tomber dessus en déclarant « pas de chiffre donné, donc c’est mauvais ». Non : elle fait juste ce qu’elle a annoncé, et s’y tient.

Maintenant, il faut surtout voir que ce qu’Apple fait aujourd’hui n’a jamais été fait. Placer un produit au carrefour de la mode, du luxe et de la technologie, c’est totalement inédit. Et le fait qu’Apple lance de nouveaux modèles avec un partenaire comme Hermès est un signe très fort de sa direction. Ce ne sont pas les fashionista que ça touche, mais une clientèle bien précise, qui a des moyens, et qui aime une certaine qualité de produits. Ce n’est peut-être pas toi ou moi, mais ça correspond sûrement à une demande, et Apple y répond avec un modèle qui plaira ou pas. Les nouveaux modèles de Watch ont à mon avis été très, très longtemps étudiés pour correspondre à des clientèles précises. Ex : la nouvelle Watch couleur Or rose. Ce n’est pas un modèle Edition, mais il semble que la clientèle chinoise soit TRÈS demandeuse de cette couleur particulière. Elle ne te plait pas ? Pas grave. L’avantage, c’est qu’ici, Apple propose un choix désormais conséquent de couleurs, de tailles, de bracelets, susceptibles de plaire à une clientèl e de plus en plus large. C’est, je le répète, encore une fois totalement inédit, et quelque chose qu’aucun constructeur « informatique » n’a encore proposé (ou ne sera rapidement capable de proposer).

Apple l’a jouée plutôt fine, et la Watch devrait continuer son chemin de plus en plus loin en devenant réellement ce qu’est une montre « smart » : un accessoire pour notre corps, une extension de notre être. Et non pas juste « un accessoire pour geek », ce qu’elle était jusqu’à maintenant. Et de ce côté, si une marque comme Hermès accepte de se mouiller avec Apple, alors le challenge est probablement réussi haut-la-main.

17)
Blues
, le 15.09.2015 à 07:08
[modifier]

Tu es sur un site ayant quand même quelques affinités avec Apple, donc parler directement d’échec sur un produit de la marque est quand même en soi une petite provocation qui va forcément provoquer des réactions. Mais bref :)

Un petit extrait de la page *Esprit du site* Cuk. juste pour préciser que les critiques sont (normalement) les bienvenues 😋

Nous n’hésitons pas à dire du mal d’Apple … (lorsqu’il le faut)

18)
fxc
, le 15.09.2015 à 09:45
[modifier]

En voilà une affirmation. Apple ne publie jamais de détails sur des nouveaux produits… au minimum, elle attend un an avant de les détailler

quoique…. et il ne faut jamais dire jamais

Si l’iwatch était si performante aux niveau des ventes, leur cocorico s’entendraient sur toute la planète…

19)
ToTheEnd
, le 15.09.2015 à 10:24
[modifier]

Si l’iwatch était si performante aux niveau des ventes, leur cocorico s’entendraient sur toute la planète…

Il faut différencier le lancement d’un nouveau produit et une mise à jour d’un produit.

Apple n’a jamais donné de chiffre sur le lancement d’un nouveau produit par contre, il donne régulièrement des informations sur le rafraichissement d’un produit comparé à son prédécesseur. Les données sur le 6s sont comparées au 6. A l’époque, c’était la même chose par rapport au lancement du 6 vis-à-vis du 5s, etc. Par contre, rien quand l’iPhone 1 a été lancé.

Sauf qu’il y en a certain(s) qui démarre(nt) au quart de tour lorsque l’on touche à certains « tabous »…attention à la zone rouge quand même! :-)

Je suis déjà assez gentil d’être didactique dans mes explications mais je peux aussi être plus tranchant:

l’iWatch qui sans doute est un « échec » (provisoire?) sinon Apple se serait empressé d’annoncer les fortes ventes

Le « sans doute » utilisé avant les guillemets c’est tout de même pour affirmer quelque chose ou bien? Et « s’empresser d’annoncer » quelque chose alors que dans le passé, la marque n’a jamais communiquer sur les ventes d’un nouveau produit, ce n’est pas simplement mensonger?

Faut redescendre sur Terre et admettre tout simplement que quand on s’exprime mal, c’est normal que des gens viennent t’expliquer pourquoi tu te trompes.

T

20)
Macgicien
, le 21.09.2015 à 09:10
[modifier]

Niveau écran j’aime bien les extrêmes.
Au minimum 27 pouces pour l’ordinateur, un iPad pour le milieu et un iPhone 5 pour le petit (que je trouve déjà trop grand).
Si Apple se contante d’un iPhone 6s comme petit écran, pour moi ça n’est pas suffisant.
Je rêverais voir revenir un iPhone de la taille d’un 3GS, mais j’imagine malheureusement qu’il faudra que j’aille voir ailleurs.

21)
ToTheEnd
, le 28.09.2015 à 16:19
[modifier]

Dans la même vague que ce que je disais il y a quelques jours… juste avant le lancement dans 40 pays (dont la Suisse!) le 9 octobre prochain, Apple compare le lancement de l’iPhone 6s lors de son premier weekend de commercialisation avec celui de l’année dernière: 10 millions en 2014 et 13 millions cette année. Un bon démarrage donc…

T