Profitez des offres Memoirevive.ch!
Baladeur audio Hifi

Suite au passage chez Qobuz il y a 2 ans et à l'achat d'un ampli DAC TEAC connecté à des enceintes (Kef Coda 7), j'ai eu envie d'avoir un peu plus de qualité sonore lorsque je ne suis pas chez moi: bureau, avion...

J'ai donc lorgné du côté des forums audiophiles et j'ai choisi un baladeur hi fi Fiio X1. C'est une marque chinoise qui offre un excellent rapport qualité/prix. Pour 100 euro, me voici avec le Fiio X1, un tout petit baladeur qui permet d'écouter tout un tas de formats sonores, notamment le WAV, le FLAC, l'ALAC, l'AIFF, l'AAC. Plus de détails ici sur le site du constructeur.

J'ai rajouté un ampli casque E11K de la même marque et un casque AKG 240 Mk2. Il est encombrant pour une utilisation nomade j'en conviens. Il me sert principalement au bureau, pour m'isoler du bruit ambiant (je partage un bureau avec une collègue qui est pendue au téléphone et qui parle fort...). En voyage, je lui préfère des écouteurs Sony avec réducteur de bruit, voire parfois les écouteurs de l'iPhone. Evidemment, le son est moins bon mais c'est ultra portable.

 

IMG_3699

Fiio offre un packaging soigné, avec tout ce qu'il faut: étui silicone pour le baladeur, élastique pour solidariser l'ampli et le baladeur.

IMG_3701

IMG_3700

L'écran n'est pas tactile et on navigue avec une molette façon iPod. Simple et efficace.

IMG_3702

J'ai une carte 64Go micro SD dans laquelle ma musique est classée par artiste, puis par album. Bien sûr, cela demande de classer manuellement sa musique, par rapport à iTunes, mais ce n'est pas un énorme problème pour moi. L'écran affiche la résolution de la musique (ici du Studio Masters de Qobuz).

IMG_3703

En terme de rendu sonore, je suis aux anges. 2 exemples parmi d'autres: l'intro de "Road to Hell" de Chris Rea et "in the air tonight" de Phil Collins. Je découvre des détails, tout ce qui contribue à l'ambiance sonore de la chanson, des bouts de guitare par ci par là, tous les effets du Vocoder sur la voix de Collins, etc... L'ampli casque apporte un plus indéniable en terme d'ouverture, même s'il n'est pas indispensable.

Bref, une super config, pour un total de 300 euros.

 

 

28 commentaires
1)
Biblio2
, le 03.09.2015 à 06:22
[modifier]

Bonjour, le Filio m’intéresse aussi. Mais qu’utilise-tu pour ripper des CDs en haute définition?
Le reste provient de Qobuz, je suppose.

3)
ysengrain
, le 03.09.2015 à 07:48
[modifier]

On a l’âge de ses oreilles !! À bientôt x0ans, je me suis beaucoup calmé avec les reproducteurs sonores.
En 2011, mon lecteur CD haut de gamme rend l’âme. La réparation est hors de prix.
Je rends visite à Denis, mon vendeur-conseil en hifi. Mon choix se porte sur un Rega Apollo.
Denis, mon conseil, me propose aussi d’essayer l’écoute d’un « baladeur audiophile » de marque Astell & Kern dont j’ai oublié la référence. Alors, oui, sans aucun doute, pas la moindre restriction … c’est sublime, mais
-1 l’âge de mes oreilles avance inexorablement
-2 l’investissement proposé dépasse le raisonnable

Je n’ai pas mis mes oreilles dans un lecteur Fiio, c’est sans doute mieux qu’un iPhone-Pad-Pod (surtout avec les écouteurs fournis). Mais non, je ne souscris pas.

5)
ToTheEnd
, le 03.09.2015 à 09:14
[modifier]

Je me permets de glisser un commentaire que j’avais posté sur une vieille humeur et qui était passé inaperçu… il va nickel avec l’essai du jour:

Petit test rigolo à l’aveugle avec 3 types qui, si on en croit leur CV, sont plutôt bons dans la musique. But de l’exercice, reconnaitre la version simple et HD de 9 titres.

Un réussi à faire la différence avec 5/9 et les autres 4/9.

On a testé… la musique en haute définition

Je vous mets une petite note de l’ingénieur du son, celui qui a fait 5/9:

La différence est presque inaudible. Le plaisir est probablement contenu dans l’idée même d’écouter la musique en HD. Chez certaines personnes, ça suffit à trouver une forme de contentement.

T

6)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 09:15
[modifier]

XLD est une pure merveille découverte par ce site. Les rips de CD effectué par ce logiciel sont d’excellente qualité.

si on tient compte de l’interface, de la qualité de fabrication et du rendu, pour 100 euros le fiio X1 est le seul choix valable pour avoir un rendu musical correct.

Après en mettant le double vous passez un vrai gap.

Quant à Astell & Kern, c’est vraiment du haut de gamme mais le tarif de leur modèle passé 1500 € est surfait.

Mais attention, il ne faut pas perdre de vue que chaque lecteur à sa coloration qui vous plaira ou pas et qui se mariera ou pas avec votre casque.

7)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 10:11
[modifier]

Ce peu de différence entre un bon mp3 (320kbps) et un fichier hi-res est aussi dû au peu d’attention que donne les techniciens à ces fichiers.

Beaucoup de marketing mais peu d’investissement.

Reste que sur certains albums, la différence est palpable. On ressent quelque chose, plus de corps de présence. C’est un ensemble de petits détails qui rend le fichier hi-res plus vivant, résolvant…

Sur Qobuz, certains albums hi-res font l’objet d’un test en profondeur. Parfois, la conclusion est que la différence ne vaut pas le coup. Parfois, la différence est très sensible.

Il ne faut pas perdre de vue que pour comparer deux morceaux normalement identiques il est nécessaire de passer par le même master d’origine.

Comparer le fichier rippé d’un CD et/ou d’un vinyl et/ou le même fichier issu de la version Studio Master n’est pas probant parce que le master d’origine n’est pas le même et la production non plus.

Seule la comparaison entre les fichiers issus d’un même master est « crédible ».

8)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 10:48
[modifier]

Pour m’amuser depuis quelques temps dans ces appareils et dans ces tests, le vrai plaisir vient de la version que vous écoutez.

Je ne parle pas de mp3, 16bit, 24bit.. mais plutôt de la version du morceau: pressage vinyl d’origine, version cd japonaise ou allemande, studio master…

Là il y a un monde à découvrir et ce n’est pas une bataille de bit, fréquence… mais juste une question de goût.

J’ai écouté trois versions différentes de « Abbey Road » des Beatles avant de trouver mon graal.

C’est comme le chocolat, le vin, le calva…

Essayez d’en faire l’expérience. Ecoutez deux ou versions différentes du même morceau, c’est très parlant.
Les pressages anglo-saxons ont un côté très vinyl tandis que les versions japonaises sont très dynamiques et claires.
Les versions allemandes sont plus neutres.

9)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 11:18
[modifier]

@Hi-Phil, je te rejoins sur le hardware. et le X1 de Fiio en est d’ailleurs un bel exemple.

Pour ce dont je parle, il suffit déjà de s’intéresser au maison de production. Parfois un changement de maison de production entraîne un nouveau master, parfois non.

Après je ne parle pas que de la musique en ligne, mais aussi des supports physiques (CD, vinyl…). Dans un autre article sur CUK, je prenais l’exemple de l’album « THRILLER » de MJ. J’avais pu comparer le studio master, un rip issu du CD 25th anniversary, un rip issu du CD japonais et un rip issu d’un vinyl. Les différences étaient incroyables sur certains morceaux.

Enfin, même sur Qobuz, tu trouves parfois plusieurs version du même album : orginal, mono, remasterisée, 25ème anniversaire, deluxe… Déjà là parfois une différence s’entend.

10)
ToTheEnd
, le 03.09.2015 à 11:45
[modifier]

Ce qui m’épate le plus dans tout ça, c’est la différence qui existe entre les yeux et l’ouïe.

Au même titre que l’oreille, l’oeil doit aussi être éduqué et avec le temps, j’estime que mes yeux sont toujours aussi bons et que mon « regard » sur l’image ou les couleurs en général s’améliore… de plus, l’oeil subit aussi beaucoup avec le temps tout comme l’oreille.

Par exemple, sur un petit test bête comme ci-après, j’arrive assez facilement à 28/29… au niveau son, je ne suis pas certain que ça serait aussi bon:

Test sur la différenciation des couleurs…

Pourtant, avec la musique, l’évolution de la qualité du son, à mes « yeux » (ou mon interprétation devrais-je dire), n’est pas vraiment meilleure que le CD sorti il y a déjà 30 ans. Alors que dans l’image par exemple, l’évolution est délirante et parfaitement palpable… entre une image télé « classique », la HD et la 4K, l’effet est bluffant. Je ne parle même pas de la photo.

A l’inverse, même si le matos a beaucoup évolué, du côté de la musique, les progrès me semblent moins nettes, moins perceptibles… et même sur le matos, j’ai l’impression qu’une sono de dingue coûte toujours 20K comme il y a 30 ans et qu’aujourd’hui encore, la sono à 20K d’il y a 30 ans sonne encore bien.

C’est tout le contraire au niveau de l’image, un truc à 20K d’il y a 30 ans vaudrait juste plus rien aujourd’hui…

Bref, c’est étrange cette différence.

T

11)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 11:48
[modifier]

J’ai trouvé récemment un rip d’un vinyl enregistré en quadriphonie par Pink Floyd.
C’était tout simplement beau.
J’ai aussi pu écouter un rip d’un live de U2. Issu d’un premier pressage vinyl. A l’époque Bono s’était permis de reprendre le refrain d’un des morceaux de West Side Story en live et c’était présent sur ce pressage. Quelques années plus tard, ce petit instant a disparu des nouveaux pressges.

Ce que je trouve assez incroyable c’est qu’à l’époque du vinyl, ce dernier était exploité à son maximum en terme de dynamique et de rendu.
Normalement un CD bien exploité doit donner beaucoup plus qu’un vinyl et cela arrive parfois mais c’est de plus en plus rare.

12)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 11:54
[modifier]

@Hi-Phil,

Selon le type de musique, certains pressages des années 80 sont bien supérieurs aux versions remasterisées.

@TTE,

Tout à fait d’accord avec toi, l’évolution de l’image est incroyable.
Pour l’oreille, l’industrie musicale a semble-t-il voulu améliorer le support physique mais à parallèlement dégradé la source (loudness war). Donc le bénéfice du support passe à la trappe sauf avec certains artistes.

13)
soizic
, le 03.09.2015 à 12:09
[modifier]

C’est mon iphone qui me sert de baladeur. Je charge du Flac sur Qobuz via un mac et j’évite iTunes grâce à l’application Golden Ear qui permet de charger et d’écouter ce format sur l’iPhone, j’ai un casque pliant Seinnheiser. Je n’écoute pas via le web.
A la maison un veux macBook est dévolu à la musique, il est relié à ma chaine REGA via un DAC du même constructeur.
J’ai pris l’abonnement total sur Qobuz pour écouter plusieurs versions avant un achat éventuel.
Dommage que la date d’enregistrement ne soit pas précisée sur Qobuz.
J’ai autrefois rippé mes CD mais c’est moins bon que le même chargé de Qobuz.

14)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 12:49
[modifier]

@soizic

As-tu ou avez-vous essayé de ripper un CD avec XLD et les recommandations de paramétrage données sur ce site ?

15)
jacques38
, le 03.09.2015 à 13:09
[modifier]

Bonjour,
j’ai un FIIO X3 mk2, c’est une pure merveille. Outre l’ALAC, le FLAC, il lit les images ISO des SACD. Associé à un Focal Spirit One, le DAC interne est largement assez qualitatif pour mes oreilles ;)
Entre le même album en ALAC (et encore plus en iso SACD) et en mp3 320kbps, j’entend la différence avec le X3.
Avec un iPod Nano 16Go, impossible de différencier l’ALAC et le mp3 …
cqfd

16)
ToTheEnd
, le 03.09.2015 à 13:59
[modifier]

j’ai un FIIO X3 mk2, c’est une pure merveille

Je ne connaissais pas et par curiosité, j’ai été voir à quoi ça ressemblait…

Si je n’ai aucun mal à croire que le son est une merveille, le look de la génération 1 était horrible et la génération 2 semble largement s’inspirer du design de l’iPod de première génération mais avec des boutons en plus. Là encore, le résultat est navrant.

Je suis toujours amusé de voir que des boîtes ont les moyens de développer des produits « techniques » de qualité mais n’arrivent pas à engager de bon designers industriels. Comme quoi, ce n’est pas facile d’allier ces deux mondes.

Encore une fois, je ne remets pas en cause les qualités sonores de cette affaire mais bien son exécution…

T

18)
Renaud LAFFONT
, le 03.09.2015 à 14:09
[modifier]

Hi-Phil: j’avais une salle avec des JM Lab Opal 29 (1 par voie, donc 5) et Yam DSP-A1. Avec l’arrivée des enfants, j’ai refilé le matos à mon frère (il en est ravi) et j’ai une barre de son Yamaha (DSP-4000 je crois?). Yam est un précurseur en terme de DSP et c’est un super produit.

19)
ToTheEnd
, le 03.09.2015 à 15:22
[modifier]

@TTE, quand tu dis navrant, tu parles du désign, de la présence des boutons….. ?

Oui, ils font ce que faisait la « wheel » d’Apple avec des boutons intégrés sous le « disque ». Rajouter ces éléments à la périphéries du disque ne fait que, à mes yeux, alourdir l’ensemble qui est déjà pas mal compliqué avec les différentes couleurs et matériaux… visuellement, il y a 5 couleurs et 4 revêtements différents.

A mes yeux, cet appareil ne trouve aucune grâce (mais ça ne remet pas en cause ses qualités sonores).

T

21)
cvanquick
, le 03.09.2015 à 16:23
[modifier]

@TTE

autant visuellement je suis d’accord avec toi, autant sur l’ergonomie cela peut se discuter plus.
Parfois quelques boutons ne font pas de mal.

22)
406
, le 03.09.2015 à 16:42
[modifier]

jetez moi cette version studio master ( SIC ) compressé et pourri de daft punk (RAM) et chargez la version vinyl que l’on trouve sur le net. c’est bien meilleur !! surtout sur giorgio quand on entend juste le métronome du BPM et sa voix. incomparable.

24)
406
, le 03.09.2015 à 17:42
[modifier]

Peut être PhB (topmodele ? ) mais quand y a mieux, autant jeter le moins bon

25)
Jean-Yves
, le 03.09.2015 à 19:46
[modifier]

Bien que le sujet m’ait intéressé au point d’aller voir de plus près l’objet dont il est question, je ne voyais rien à ajouter. Merci Renaud ;-)
Et voilà qu’un pavé tombe dans la mare :

jetez moi cette version studio master ( SIC ) compressé et pourri de (RAM) et chargez la version vinyl que l’on trouve sur le net. c’est bien meilleur !

@406. Ne m’en veux pas si j’ai délibérément et honteusement tronqué ton propos ;-)
Mais pour moi, RAM c’était …
Courts extraits parfaitement audibles, de simples enceintes externes restituant la stéréo du vinyle.

Et c’est parfois aussi le cas sur Youtube.

Comme quoi Pierre Dac n’avait pas tort :
Tout est dans tout et réciproquement :D

26)
Guillôme
, le 03.09.2015 à 20:13
[modifier]

Pour rebondir sur le commentaire de TTE, j’avais donné le lien d’un test à l’aveugle dans mon article sur le Casque audio Sony MDR-ZX550BN.

J’attends toujours d’ailleurs le résultat de François, le Big Boss d’ici, à ce test (il l’a promis en commentaire :p).

27)
François Cuneo
, le 08.09.2015 à 15:22
[modifier]

Eh bien non!

Je ne testerai pas à l’aveugle.

Je ne veux pas.

Comme le dit l’article du monde, que j’ai lu en retard dans l’OpenBar de Sébastien, le fait d’écouter de la musique HD en le sachant me suffit à beaucoup l’apprécier.

Et puis, dans cet article, on parle du Senheiser comme un casque d’exception à 350 €. Peut-être en faut-il un plus haut de gamme encore.

En tout cas moi, un 24 bits 192Khz de Podger ou un 24 bits 96 Khz de Jansen m’apportent un truc, une sorte de plénitude sonore qui me fout des frissons, tant sur mes Jean-Maurer 320 du bureau que mes Jean-Maurer 370 de la maison.

Mais c’est vrai qu’il faut sans doute du matériel haut de gamme pour en profiter.

28)
guymayor
, le 08.09.2015 à 19:00
[modifier]

IBonsoir à tous. Comme j’ai 70 balais, et assez fou de musique depuis l’âge de 14 ans (mon premier revox était un G36, ce qui ne nous rajeuni pas!), voici quelques notes de mon parcours auditif:

1-avant de casser sa tirelire, faites d’abord un audiogramme. La plupart du temps c’est gratuit (en tout cas en suisse). Je l’ai fait, et l’ audioprothésiste m’a signalé une trés petite perte dans les aigus, et m’a proposé de repasser dans 20 ans. J’ai beaucoup de chance. Je recommande un tel examen à tous, jeunes ou vieux. Les concerts/une mauvaise installation peuvent détruire les oreilles à tout âge.

2-pensez à vos oreilles d’abord! C’est le maillon acoustique le plus important. La qualitté des enceintes ou des écouteurs est toujours prioritaire.

3-enceintes haut de gamme + acoustique de la pièce, trop cher pour moi (comptez en dizaines de milliers de francs suisse)

4-une solution (relativement!) meilleure marché c’est de TRÈS bons écouteurs hauts de gamme. Dans mon cas, j’ai craqué d’abord. pour des Graef, puis pour des Audezes. Peu mobiles, mais quels sons!! Pour arriver à cette qualité comme en point 3, il vous faudra casser plusieurs croustilles!

5-ensuite, il vous faut un DAC de première classe (j’oublie le vinyl pour l’instant, tout en reconnaissant ses mérites).
J’ai porté mon choix sur deux crowdfunding faits sur Indiegogo. C’est la même équipe qui a conçu le DAC (probablement?)’un des plus chers du monde , le DA VINCI (comptez 30-40000 francs). Leur idée, leur moteur c’était de « démocratiser » cette qualité de son. La compagnie s’appelle LHLAB.

6-j’ai déjà reçu le petit modèle (taille clé USB, comptez quelques centaines de chfr), parfait pour un ordi portable, et j’attend avec impatience un pulse, plus gros et plus puissant, mais toujours pour écouteurs.

7-en dernier vient la source. Ces 2 DAC jouent pratiqiement tous les formats actuels lossless, High res ou Cds. Et surtout, oubliez les MP3, c’est trop souvent de la daube, même si c’est pratique

Le dernier point c’est que vos oreilles vous diront merci, même pour des réenregistrments de vinyles.
Et surtout vive la musique et bonne écoute!