Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apple Watch: je crois que finalement, je ne vais pas tant mieux que ça…

Bon…

Je pensais aller mieux, avec l'âge.

Je suis déçu.

Il faut tout de même que je vous raconte, on dit toujours qu'il faut que ça sorte et que ça fait du bien de dire les choses.

Jusqu'il y a quelques semaines, je m’étais dit que l'Apple Watch ne passerait pas par moi.

Il faut vous dire que je suis fanatique des montres suisses avec un beau mécanisme et surtout pas de Quartz.

De celles soit qu'il faut remonter, soit auxquelles il faut donner de la force par notre mouvement quotidien et notre sueur, je veux parler des montres automatiques (sans piles donc, pour les ignares).

J'ai bien senti, il y a quelques semaines, quand ils ont dit que la montre allait sortir en Suisse le 26 juin, qu'il y avait comme une petite bestiole qui était entrée en moi, et qui commençait son travail de sape.

Et puis il y a eu l'article de Renaud qui parlait de sa montre, les commentaires de certains lecteurs qui racontaient le plaisir qu'ils avaient avec elle.

Mais tout cela se passait quelque part en tâche de fond, je n'étais pas tellement conscient que la bestiole avait déjà fait quasiment tout son boulot.

Et voilà que jeudi, j'ai dit à Madame K que j'allais me lever à 5 heures le lendemain, ce qui est en fait assez fréquent, mais pas le vendredi où je peux allègrement dormir jusqu'à 6 heures.

Elle a été étonnée et m'a dit que je pouvais profiter d'une heure supplémentaire…

Et là c'est sorti tout seul: ben non, faut que je sois debout pour commander ma montre, pendant que les gens dorment.

Elle m'a regardé, et j'ai vu quelque chose dans son regard.

Comme une incompréhension, mais elle a souri.

Ce n'est pas fini.

Le matin, 5 heures Diane debout.

J'allume mon ordinateur, vais sur le site d'Apple Suisse "Elle arrive là le 26".

Mais purée, on EST le 26!

Bon…

Alors je me prépare, et je rafraîchis de temps en temps ma page pour voir si les choses bougent.

Rien… Elle arrive le 26 et pis c'est tout.

Alors on part pour l'école, Madame K (qui s'était levée dans l'intervalle) et moi-même.

7h30 au bureau, vite, ouvrons la page…

Elle arrive le 26.

Bien…

Commençons à bosser, on a un Conseil de direction à 8 heures, j'ai plein de choses à faire avant.

À 7 heures 50, paf, elle est là!

Viiiite, commandons-la.

10 minutes pour faire la chose, c'est largement suffisant.

Date prévue de réception du paquet: le 6 juillet environ.

Très bien, je règle deux ou trois problèmes et je rejoins le Conseil de direction.

Fin de la première étape, je ne m'excite plus.

Jusqu'à 13 heures.

Parce qu'à cette heure, une notification de MacGénération m'apprend que les montres sont disponibles en Apple Store, à Genève.

Je me dis… et m… si j'avais su.

Bon tant pis.

Mais la bestiole en moi n'avait pas tout à fait fini son travail de sape.

Vers 14 heures, je téléphone à l'Apple Store de Genève, et ils me disent qu'ils ont plein de montres en stock, que je n'ai qu'à en réserver une en ligne et venir la chercher.

Je demande s'il est possible de supprimer ma commande du matin, et le gentil Monsieur m'explique que j'ai dû recevoir un mail, et depuis un lien dans ce mail, je peux supprimer ma commande.

Ce que je fais illico, puis passe à la réservation (il faut télécharger l'application sur l'iPad "Apple Store pour pouvoir le faire).

Puis je pars pour Genève: si tout va bien, en deux heures à tout péter, je suis de retour.

Comme je n'ai pas arrêté à midi, et que je travaille tard ce soir, ça ne pose pas de problème.

Et en voiture Simone.

Pour vous dire, et là, j'aurais dû me dire que ce n'était pas normal, je suis entré comme dans un rêve à Genève, avec une onde verte qui m'a amené au parking souterrain du Mont-Blanc quasiment sans m’arrêter (si si, je vous jure que c’est vrai).

De là, en cinq minutes, je me suis retrouvé à l'Apple Store.

Bourré comme rarement (l'Apple Store, pas moi), avec une petite file d'attente.

On me demande mon nom, et on me met dans ladite file, consacrée à l'Apple Watch.

Super bien organisé, le truc. Avec des gens souriants et tout et tout.

Mon tour arrive: alors Monsieur, vous avez choisi une 42 mm Sport, oui, d'accord, avec trois bracelets de couleurs différentes, et un Apple Care.

Pas de problème, je vous amène tout ça.

Je paie la chose, reçoit le tout dans un sac classe marqué en tout petit "Apple Watch", et je sors avec un sourire qui doit bien aller jusqu'aux oreilles.

IMG_1759

Le sac, tout simple, mais très joli.

 

Je retrouve ma voiture (faut le faire, le parking du Pont du Mont-Blanc est d'un compliqué…, mais j'avais semé des petits cailloux blancs en la quittant) et repars sur Chavannes. Même pas deux heures je vous dis.

J'entre dans mon bureau, et commence juste le déballage de la chose.

Je prends deux ou trois photos avec mon iPhone, ça peut servir pour Cuk.ch.

2015-06-28_18-06-20

Et là… tout s'est arrêté… J'étais encore tout heureux…

 

Je coupe le petit cellophane qui emballe la montre, et, pour le retirer, retourne le carton et tombe sur sa description à l'une de ses extrémités.

Purée NON!

Mais c'est une 38 mm!

J'avais demandé une 42 moi!

C'est pas vrai ou bien?

L'espace d'un moment, je me dis que bon, finalement, une 38, ce n'est pas si mal.

Sauf que mes bracelets étaient des 42 mm, EUX!

Alors j'ouvre la fenêtre.

Non non, pas pour me jeter par icelle, mon bureau est au rez-de-chaussée.

Mais pour pouvoir utiliser mon Mobile (on dit Natel en Suisse), qui ne passe pas dans mon bureau.

Pour vous dire, ça fait des années que tout le monde me téléphone sur mon Natel, que je suis obligé de sortir en courant de la pièce et d'aller dehors, en espérant que la liaison ne coupe pas pendant le court trajet.

Jusqu'à ce qu'un gentil Monsieur me dise l'autre jour qu'il suffirait peut-être que j'ouvre la fenêtre pour que le signal passe.

Il faut dire que le gentil Monsieur est technicien, et que moi pas.

Et là, miracle, mon bureau est inondé de 3 bâtons partout, c'est le bonheur, sauf en hiver je pense, mais je n'ai pas encore testé.

Je disais donc que j'ouvrais la fenêtre, et j'ai téléphoné à l'Apple Store.

Un autre Monsieur très gentil m'a dit qu'il était désolé, qu'il me priait d'attendre.

Trois minutes à écouter je ne sais plus quelle musique, c'est long…

Et puis il est revenu, et m'a dit que les choses n'étaient pas simples, qu'il cherchait un des directeurs de l'Apple Store et me priait de patienter encore quelques minutes.

Moi, je suis sorti en courant, parce que j'avais tellement besoin de faire pipi que le bureau n'était pas assez grand pour que je tourne en rond pour faire passer la chose, et je suis allé faire le tour de la cour de récréation (c'était 17 heures, il n'y avait pas d'élèves) au moins dix fois le crâne fendu par le besoin évoqué plus haut avant qu'il me reprenne, et me dise que ce serait bien que je repasse le même jour, qu'il y avait encore des montres, qu'éventuellement ils pouvaient me réserver une montre jusqu'au lendemain, mais que c'était compliqué.

Comme l'Apple Store fermait à 19 heures 30, après un petit détour par les toilettes, je suis passé voir Madame K dont la bibliothèque est située à 10 mètres de mon bureau pour lui dire que je repartais à Genève, que je n'avais pas le temps d'y aller en voiture (essayez d'entrer à Genève en moins d'une heure après 17 heures) et que j'y allais en train.

Là encore, elle m'a regardé…

Et elle a souri.

Bon, moins fort que la veille hein…

J'ai senti comme un doute en elle…

Mais peut-être que je me trompe, hein.

Je suis parti en courant à la gare de Renens, et à 18 heures 45, j'étais de nouveau à l'Apple Store de Genève.

Bonjour Monsieur, j'ai téléphoné, je viens échanger une montre…

Ah oui! Vous êtes le Monsieur de Lausanne, on a pas mal parlé de vous entre nous, on est désolé, vraiment.

Pour la peine, je vous offre un bracelet.

J'ai donc toutes les couleurs maintenant.

Comme j'étais très inquiet et que je voulais être sûr qu'elle marche, je l'ai installée dans un coin, tranquillement, en profitant du Wi-Fi du magasin.

IMG_1762

C'est bien elle cette fois… enfin je crois…

IMG_1763

Oui, c'est elle!

Reste à vérifier qu'elle fonctionne, je ne veux pas revenir, moi…

 

Faut vous dire que le jumelage et le transfert automatique des applications compatibles sont d'une simplicité déroutante.

Une petite vingtaine de minutes plus tard, la montre était à mon poignet, et je me faisais guider par elle jusqu'à la Gare Cornavin.

IMG_1765

Un peu plus de 5 minutes de transfert des applications se trouvant sur mon iPhone et qui sont compatibles… plus simple que ça, tu meurs.

C'était juste pour rigoler hein, parce que je venais de faire le trajet inverse, je connaissais le chemin.

Sauf que la montre m'en a fait prendre un autre qui me semble ma foi plus rapide (mais moins joli).

Et c'est vraiment génial ces petits tapotements qui nous avertissent que dans 35 mètres, on doit tourner à droite ou à gauche.

J'adore ça, ça va me changer la vie dans les villes que je ne connais pas.

Dans le train, je consulte les modes d'emploi (attention, il y a un petit bout de bracelet supplémentaire pour les petits poignets au milieu des papiers, ne jetez pas le paquet comme ça sans le sauver, ce petit bout).

J'envoie plein de SMS à Madame K, en les dictant à la montre.

Mais c'est que c'est génial ce système!

Et je reçois ses réponses sur la montre, sans même sortir mon iPhone.

Et alors, cette montre?

La suite, vous la connaissez, plein de gens vous ont déjà donné leur avis.

Je ne vais pas m'allonger plus que ça et répéter ce que tout le monde a déjà dit sur tous les tons.

Moi qui n'étais pas très chaud au départ, je suis assez convaincu pas la tocante d'Apple.

Je la trouve très belle, en particulier le modèle sport. J'aime moins les autres, trop classiques et un peu ternes.

En deux jours d'utilisation, je la trouve incroyablement bien pensée.

Une fonction dingue: fais sonner mon iPhone. Elle m'a déjà été utile 3 fois en deux jours (faut dire que je suis assez bordélique).

Et puis un autre petit truc que j'aime bien: toutes mes montres, je les adore, mais elles ont un défaut: le fermoir métallique se trouve pile-poil à frotter le repose poignets des MacBook Pro (et autres), ce qui m'oblige à monter les poignets (oui, surtout le gauche, mais comme je n'aime pas le déséquilibre, je monte les deux) pour ne pas abîmer mon ordinateur.

Je suis bordélique, mais maniaque, c'est comme ça.

Alors que la montre d'Apple en modèle Sport a un bracelet tout doux, qui préserve mon beau MacBook Pro.

Ce que je sais, c'est que comme beaucoup l'ont dit, cette montre vous évite de sortir votre iPhone un nombre incalculable de fois par jour.

Et ça, c'est rudement bien.

Et puis, elle me permet de ne plus rater de SMS, ce dont je suis un grand spécialiste, malheureusement (c'est peut-être parce que je ne suis pas une femme).

Je la trouve incroyablement bien pensée, Apple a fait un superbe travail.

Même en courant, alors que je ne prends pas mon iPhone Plus, avec moi, je garde sur l'autre poignet ma Garmin en liaison avec la ceinture cardiaque, l'Apple Watch me renseigne sur la progression de mes objectifs.

Ce que je regrette bien évidemment, c'est l'absence de GPS qui est pour moi la seule chose qui lui manque pour être indépendante, justement pendant le sport, de l'iPhone.

Autre chose, je suis étonné de voir que l'iPhone au milieu de l'appartement, je peux me promener un peu partout sans perdre la connexion entre lui et la montre. Pas mal le Bluetooth tout de même!

Et vous dire, comme tout le monde, que je suis étonné par l'autonomie de cette montre.

Bien sûr, je regrette qu'elle ne tienne pas 6 mois comme d'autres montres à piles.

Mais ces montres ne font pas le quart du dixième de ce que fait l’Apple Watch.

Pour vous dire, samedi, réveil à 8 heures, départ en course à pied avec consultation de la montre et des objectifs fréquents (juste pour rigoler), et usage assez intensif ensuite du petit écran. Au lit à 2 heures du matin: 33% d'énergie restante.

Alors OK, on pourrait demander qu'elle tienne un peu plus encore, mais combien? Deux jours? Trois jours? Et je me connais, j'oublierais alors de la recharger, et je me trouverais tout penaud en mode réserve avec l'affichage de l'heure uniquement.

Tandis que là, je sais que la montre doit se recharger tous les soirs, c'est un geste de plus à mettre en place soir et matin.

Quoique…

Juste une petite difficulté toute bête, le bracelet de la sport, je ne le trouve pas si facile à fermer.

On est presque obligé d'avoir une petite table ou un soutien pour garder la montre plaquée au poignet pendant qu'on essaie de joindre les deux bouts, parce que sinon, j'ai un peu peur de la faire tomber.

C'est qu'elle vous glisserait facilement des mains.

Et ça voyez-vous, je n'aimerais pas trop.

Bref, je pensais me dire, très vite, que cette montre était un de ces trucs qui n'allait servir à rien ou au mieux un gadget rigolo.

Il n'en est rien, je pense qu'elle a parfaitement sa place dans nos vies.

J'ai même l'impression que Madame K, qui n'a jamais porté de montre, pourrait bien faire le pas d'ici peu de temps.

Il n'y a qu'à voir comme elle trouve la fonction "Fais sonner mon iPhone" juste indispensable.

Parce que si je perds mon téléphone trois fois par jour, elle c'est dix fois.

 

38 commentaires
1)
borelek
, le 29.06.2015 à 02:27
[modifier]

Dès que je serai capable de m’astreindre à courir comme toi : je porterai un jugement sur ton comportement légèrement, en apparence, addictif. En attendant, je reprends un café.
Bravo pour cet achat.

5)
ToTheEnd
, le 29.06.2015 à 09:20
[modifier]

Ahahahaha… Apple aura notre peau (ou notre compte en banque). Tous les articles que je lis sur cette montre tendent vers le même constat: malgré quelques défauts propre à une v1.0, elle apporte réellement une valeur ajoutée dans de multiples activités.

C’est probablement ce qui fait la différence avec la concurrence et je classerais le marché en deux:

A. Les montres qui ne font que un ou des trucs mais très bien… Garmin ou d’autres trucs orientées 100% sport ou activité physique. Une sorte de super bracelet.
B. A l’image de Samsung, des montres qui essaient de tout faire plus ou moins bien… ces montres répondent au plus, plus, plus et plus sans tenir compte de ce qui compte. Vous vous souvenez de la première Samsung avec appareil photo? A part le service marketing de la boîte, personne.

Bref, le but premier de cette montre était d’apporter une solution à l’usage intensif et souvent malpoli de son smartphone dans toutes les circonstances et si j’en crois ce que je lis ici et là, c’est parfaitement réussi. Dans 3 semaines, Apple publiera ses résultats financiers avec cette montre et alors que cette affaire a été en vente uniquement aux USA, je suis prêt à parier que c’est un carton… mieux, je pense qu’il s’est vendu plus de Watch que toutes les « smartwatch » des concurrents.

Impressionnant.

T

6)
ysengrain
, le 29.06.2015 à 09:34
[modifier]

Dès l’annonce du A7 II, la semaine dernière, je le savais !!

François, ne change rien !! J’adore tes enthousiasmes magnifiques !!

Ceci dit la « chose » est tentante.

Dès l’annonce de l’iWatch récemment, je le savais !!

François, ne change rien !! J’adore tes enthousiasmes magnifiques !!

Ceci dit la « chose » n’est absolument pas tentante.

Ce n’est pas mon truc, quoiqu’elle me propose, pour le moment. J’attends la fonction, le petit plus qui me ferait considérer l’idée de souscrire au bidule

7)
Tom25
, le 29.06.2015 à 11:55
[modifier]

C’est rigolo de voir un article de Zit sur l’écologie suivi d’une humeur de François qui fait 2 aller retour de 2 h pour une montre :-) .

Mais un tel enthousiasme fait plaisir.

9)
Tom25
, le 29.06.2015 à 12:47
[modifier]

Oui François, tracté grâce à une énergie électrique provenant de l’éolien (pour partie, et TTE voudra bien ne pas donner les pourcentage cette fois, pour ne pas gâcher ta joie). :-))

Et donc elle est si bien que ça ? Mais tu en mets aux chevilles des montres ? Tu as les bracelets pour ça ? Parce qu’à te lire, avec tes montres automatiques, tes montres GPS, tes montres cardiaques pour le sport, ton (tes ?) iWatch, tu manques de bras non ?
Et l’iWatch répond aux ordres oraux, et communique par vibration si j’ai bien compris. Donc à la cheville ça passerait bien je pense. Et tu disais aimer la symétrie, achètes en une deuxième d’une version différente. :-)

10)
Spyro
, le 29.06.2015 à 12:56
[modifier]

Autre chose, je suis étonné de voir que l’iPhone au milieu de l’appartement, je peux me promener un peu partout sans perdre la connexion entre lui et la montre. Pas mal le Bluetooth tout de même!

Tu es sûr que tu parles de bluetooth ? D’après ce que j’ai lu, elle communique avec l’iPhone via le wifi local si disponible, donc tu devrais vraiment pouvoir te promener partout dans l’appartement. Je crois ?

11)
Zallag
, le 29.06.2015 à 13:06
[modifier]

Moi, quand j’égare mon Natel, je le fais sonner depuis notre téléphone fixe. Et ça marche sans solliciter le wifi, ni le Bluetooth …

12)
M.G.
, le 29.06.2015 à 13:33
[modifier]

Oui François, tracté grâce à une énergie électrique provenant de l’éolien (pour partie, et TTE voudra bien ne pas donner les pourcentage cette fois, pour ne pas gâcher ta joie). :-))

À moins que cette énergie électrique ne soit prise sur les 560 MW que la France exportait vers la Suisse à ce moment-là, à 78 % d’origine nucléaire ;-)

13)
François Cuneo
, le 29.06.2015 à 13:46
[modifier]

On a fait le test avec BT désactivé pour voir (parce que je me disais la même chose): eh bien non.

Le Wi-Fi ne permet pas de communiquer sur ce plan.

14)
M.G.
, le 29.06.2015 à 14:02
[modifier]

En lisant François aujourd’hui, je ne peux m’empêcher de penser à l’exhortation prononcée par Steve Jobs en 2005 en conclusion de son discours aux étudiants de Stanford : « Soyez insatiables ! Soyez fous ! ».

C’est bien la preuve de l’éternelle jeunesse qui anime notre François. Longue vie à lui !

15)
ToTheEnd
, le 29.06.2015 à 14:31
[modifier]

MG et Tom, vous n’y êtes pas. Les CFF ont un réseau séparé et son, à peu de chose près, indépendants du réseau et de la production d’électricité suisse.

Actuellement, les CFF revendiquent une production d’électricité à 90% basée sur leurs centrales hydrauliques. Par conséquent, le déplacement de François était à 90% renouvelable;-)

Pour les curieux, plus d’info sur le site des CFF.

T

16)
bravooo
, le 29.06.2015 à 14:46
[modifier]

Alors là, je m’incline. Bien que n’ayant absolument aucun intérêt pour tous ces gadgets (que je juge) parfaitement inutiles pour technophiles friqués, et un jugement sévère sur ces comportements addictifs, ‘ai lu tout le texte en haletant. Quel style vivant, quel talent d’écriture. Je le sais depuis longtemps à lire vos chroniques de la vie d’un geek hyper actif, mais là , et ce n’est pas du second degré, franchement bravo!

Quand vos genoux auront cédé suite aux courses répétées malgré les chaussures PumpIntel®, quand le dernier reflex 130Mpx dormira dans votre besace (ce Sony R, quelle daube déjà dépassée) faute d’inspiration, quand votre macBookProNewPlusMieux videra sa batterie à chaque connexion Wifi avec l’iTruc (5000€, une broutille pourquoi s’en priver) et, quand Mme K sera partie en vacances dans les îles sans son iPhone, quand votre lecteur audio 256Bits et ses enceintes 600W auront explosé à cause d’une interférence avec l’iWatch, alors s’il vous plait, Mr Cunéo, prenez une ramette de papier, votre stylo (MontBlanc quand même) et écrivez nous des récits, des contes, des nouvelles ou même un roman.

Oui, François, surtout, continuez d’écrire.

17)
Smop
, le 29.06.2015 à 14:54
[modifier]

Alors François, comment vas-tu faire ? Conserver une belle pièce d’horlogerie à un poignet et porter l’Apple Watch à l’autre ? Porter les deux au même bras ?

A vrai dire, c’est la principale raison pour laquelle je me suis abstenu jusqu’à présent de commander cette « smartwatch ». Qu’elle soit d’une utilité discutable passe, car en allant par là, nous utilisons tous une multitude de choses dispensables. Par contre, porter deux montres me semble vraiment bizarre !

19)
Gr@g
, le 29.06.2015 à 15:40
[modifier]

Enthousiaste, déraisonnable, drôle, et effectivement écriture haletante! C’est le François qui m’a fait croché à ce site il y a si longtemps!
Même si je ne partage pas cet enthousiasme, et rarement les objets testés, je reste fan de ce genre d’humeur!!!

20)
coacoa
, le 29.06.2015 à 16:32
[modifier]

Sur le talent d’écrivain du maître de ces lieux, je plussoie. Ayant grandi, le P’tit Nicolas de Goscinny pourrait s’appeler le Grand François.

21)
Diego
, le 29.06.2015 à 16:35
[modifier]

Au contraire François, moi je trouve que tu perds en enthousiasme avec l’âge … relis toi ;-()

Ah, c’était autre chose quand même … 2h59 en 2008, 5h30 en 2015 … pour le prochain iToy, tu attends le facteur ?

22)
jp
, le 29.06.2015 à 16:51
[modifier]

Si si, elle utilise bien le wifi. Les accès sont transférés depuis l’iPhone en Bluetooth.
Je suis un peut moins enthousiaste sur l’utilité de la chose même si je la porte presque tous les jours depuis plus d’un mois…

23)
pter
, le 29.06.2015 à 17:21
[modifier]

si, la montre communique en wifi (y a meme des apps qui ne fonctionnent que si wifi, par example « human »: si pas de wifi pas de transfer de données de la montre vers l’iPhone)

24)
François Cuneo
, le 29.06.2015 à 17:30
[modifier]

Alors comment faire quand on a plusieurs réseaux? Comment elle sait celui sur lequel est l’iPhone? Elle prend vite les données par Bluetooth comme l’indique JP?
Moi, je vois que je me déconnecte tout de même souvent dans mon école, qui est pourtant avec un réseau éducatif. Ah, mais il faut s’identifier avec les devices, ce que la montre ne peut peut-être pas faire.

25)
François Cuneo
, le 29.06.2015 à 17:34
[modifier]

Sinon, merci beaucoup pour vos compliments qui me font bien plaisir:-).

Diego, tu te rappelles de cette humeur? Moi aussi: elle a battu le nombre de commentaires de Cuk.ch. Rends-toi compte, 474 commentaires.

Ah la la, c’était l’bon temps!:-)

Smop, pour rentrer de Genève, j’avais mon Omega à droite, et la Watch à gauche.

Mais Mme K n’assume pas tellement, elle dit que ça fait bling bling.

Comprends pas…

26)
François Cuneo
, le 29.06.2015 à 17:35
[modifier]

bravoo: :-) J’essaie des fois d’écrire sur une feuille, mais c’est affreux… Je ne sais plus, et en plus c’est vrai.

27)
pter
, le 29.06.2015 à 17:37
[modifier]

plusieurs réseaux? elle ne gère pas (encore)! un réseau oui, un password et un nom cela fonctionne, il doit être celui du depart de l’iphone (comme expliqué, l’iPhone transmet via bluetooth le nom du wifi et le password). Si la montre est hors de portée du wifi de l’iphone, elle ne peut pas se connectée car elle ne peut pas (encore) demander de se connectée a une nouvelle borne/password.

28)
Jean Claude
, le 29.06.2015 à 17:40
[modifier]

Dans ma ville, Paris, et dans d’autres villes je suppose, Apple fait une belle pub « Photo prise avec un Iphone 6 ».
Je verrai bien une très, très grande affiche avec le texte de François « J’ai eu une Apple Watch ».
Dans le métro nous avons bien des affichettes avec des fragments de poème.

30)
Dom' Python
, le 30.06.2015 à 21:37
[modifier]

François,

J’ai adoré te lire. un vrai polar!

J’aurais eu envie de réagir, mais j’étais sur le finissage de mon article d’aujourd’hui… Tu sais ce que c’est…!

Il y a une fonction qui me bote, c’est le “tapotage” de poignet: être prévenu par un moyen silencieux et imparable, j’en rêve depuis longtemps. Le vibreur de mon iPhone n’est pas assez puissant quand il est dans ma poche, et trop bruyant quand il est sur la table.

Mais bon. Pour le moment c’est le seul argument qui me donne envie de me l’offrir. Ça fait un peu cher! Mais en te lisant (et déjà en lisant Renaud précédemment), j’avoue que j’ai commencé en en rêver…

31)
Tom25
, le 30.06.2015 à 22:41
[modifier]

Ton titre “ je crois que finalement, je ne vais pas tant mieux que ça… ” n’était pas une question comme c’est la coutume pour d’autres rédacteurs de Cuk, mais je vais quand même faire comme si et y répondre :
NON, tu ne vas pas tant mieux que ça, ou à peine. ;-)

32)
François Cuneo
, le 01.07.2015 à 07:09
[modifier]

Je l’admets Tom25, je l’admets, et finalement, même pas à peine.

Dom, le tapotement est juste onctueux. Mais parfois, il m’arrive de le rater. Donc un petit son en plus est parfois pas mal (on peut l’activer ou le désactiver très très facilement).

34)
François Cuneo
, le 01.07.2015 à 17:36
[modifier]

Aucun problème avec ce plastique, très spécial d’ailleurs, il ne se sent pas.

Pour l’usage, je pense que j’aurais dit comme toi.

La seule chose, c’est qu’il faut l’avoir avec soi pour comprendre.

35)
ToTheEnd
, le 01.07.2015 à 17:47
[modifier]

La seule chose, c’est qu’il faut l’avoir avec soi pour comprendre.

Et oui, comme tous ceux qui critiquaient l’iPhone, l’iPod, l’iPad, etc.

T

36)
zit
, le 02.07.2015 à 12:11
[modifier]

Ça fait quelques lustres que je porte rien aux poignets, à part les petits bracelets en plastique utilisés pour accéder aux loges et coulisses à certains concerts. Je n’y supporte rien, l’impression que toute mon énergie est happée par ce truc au bout du bras.

Alors pour y avoir un machin qui me tapotte si je reçois une notification… comme mon ordinateur de poche ayant une fonction de téléphone est configuré pour ne me prévenir d’aucune notification (quand je réponds à un SMS dans les trois jours, c’est déjà une prouesse ;o) et qu’il est enfermé dans sa petite pochette très longue à ouvrir au fond d’un sac, vidant tout seul sa batterie sans que je ne le sollicite plus de deux ou trois fois par semaine (et d’ailleurs, une fois sur deux ou trois, quand j’ai un peu l’impression d’avoir besoin de ce machin, je le sort pour m’apercevoir que la batterie est épuisée, on a affaire à un cercle vicieux : je n’aime pas ce truc, et il me le rend bien ;o).

Et je ne parle pas aux machines, je déteste les répondeurs téléphonique (n’essayez pas de me laisser un message, je ne consulte la messagerie que tous les deux ou trois mois), et le pauvre Siri est au chômage sur mon engin (il est possible que j’aie été défavorablement imprégné par 2001 Odyssée de l’espace et le sympathique Hal, j’ai vu ce film trop jeune), donc, tenter de discuter avec une extension de Hal au poignet, ça me fait rire (et je ne ne suis pas non plus prêt pour la greffe d’un quelconque machin à puces où que ce soit sur mon anatomie, je ne suis pas l’homme qui valait trois molards).

Et pour me diriger, j’aime bien regarder une carte avant de partir, parfois longuement, et j’essaye de m’en souvenir sur le terrain, mon ordinateur de poche ayant une fonction de téléphone a un bien trop petit écran pour que j’apprécie vraiment de l’utiliser pour ça, alors que c’était la principale et quasi exclusive motivation de cet achat ! Il m’arrive bien sûr de me perdre, mais je ne m’égare jamais longtemps (sauf dans le nord de Paris, il y a pour moi le terrible triangle de la Chapelle une zone entre Stalingrad et la porte susmentionnée où je me perd TOUJOURS, à chaque fois que j’y passe, je fait des kilomètres en plus, et pourtant, ce n’est pas l’attrait du paysage).

z (mais que mon incompatibilité physiologique ne ternisse pas l’enthousiasme du BigBossPatronD’Ici pour l’objet du jour, je répêêêêêêêêêêêêêêête : on n’arrête pas le progrès, c’est le progrès qui nous arrêtera)

37)
Tom25
, le 02.07.2015 à 17:09
[modifier]

Zit, les gens qui te rendent visite ont-ils le droit de garder leur iPhone allumé ou doivent-ils le mettre en mode avion ? (le mode avion coupe toutes les connections, Wifi, Bluetooth, téléphone, etc.). :-))

De plus, je suis sûr que tu as donné ton n° de tél à personne, c’est sûr qu’il doit pas sonner souvent le truc. :-))

38)
Noisequik
, le 14.07.2015 à 11:23
[modifier]

Pour le bracelet sport, j’arrive bien mieux à la fermer qu’au début :
pour cela, je prépare déjà la montre dans la bonne position avant de la passer au poignet puis je pousse le boucleteau (partie la plus petite) en mettant le majeur dans l’encoche afin que les deux parties se rejoignent bien.

Ne pas hésiter à prendre le plus petit bracelet, moi je ferme dans l’orifice du milieu sur le petit bracelet, c’est l’idéal !

Bien sûr, cela ne vaut pas la facilité d’un bracelet « huitre » de chez Roro.