Profitez des offres Memoirevive.ch!
Pourquoi je n’utiliserai pas MailMate

Il y a trois mois, François nous écrivait tout son amour pour le client mail MailMate.

Suivant les conseils du boss, j'ai donc installé la chose. Auparavant, j'utilisais Mail tout simplement. Pour vous situer mon utilisation, je gère sept adresses email, certaines sont privées, d'autres sont professionnelles, d'autres associatives, etc. Donc des adresses email dont l'usage est très différent.

Après avoir installé et configuré MailMate, j'ai renoncé à ouvrir Mail, histoire de me forcer à me familiariser avec MailMate.

Et pourtant, après trois mois, j'ai laissé tomber et je suis revenu à Mail.

Certes, MailMate fait certaines choses très bien, mais pour d'autres, c'est la galère. Les bonnes choses, je vous laisse les découvrir en relisant l'article de François.

Je vais ici vous donner les raisons qui m'ont fait abandonner ce logiciel. Certaines sont propres à mon utilisation personnelle, mais qui sait, peut-être que ça vous parlera aussi.

1. Antidote

Comme beaucoup, je suis un utilisateur d'Antidote, le génial logiciel de Druide. Son intégration avec Mail est parfaite. Il vérifie la grammaire et l'orthographe de mes emails automatiquement avant que je les envoie, et m'avertit également s'il semble manquer une pièce jointe. Alors oui, on peut vérifier son texte avec Antidote avant de l'envoyer, mais pour ça, il faut y penser ! Ce que j'apprécie avec l'intégration d'Antidote dans Mail c'est justement que je n'ai pas à m'en soucier, la vérification se fait automatiquement lors de l'envoi.

Je comparerais ça à Time Machine et aux autres logiciels de sauvegarde. À partir du moment où la sauvegarde est une tâche manuelle qui requiert une discipline, vous pouvez être sûr qu'elle sera régulièrement oubliée. La révolution de Time Machine c'était de faire la sauvegarde de manière transparente en arrière-plan sans que l'utilisateur ait à intervenir.

2. Le stockage local

Sur mes boîtes perso, j'ai quasiment un espace illimité pour mes emails, ce qui fait que je garde pratiquement tout. Mais sur certaines boîtes, typiquement ma boîte professionnelle, l'espace est limité. J'ai donc besoin de faire de la place, sans forcément vouloir effacer des messages. Avec Mail, j'ai créé une boîte locale sur mon Mac dans laquelle je range mes emails. MailMate ne permet pas ça. Alors certes il semblerait qu'il y ait moyen de créer une fausse boîte IMAP pour simuler une boîte locale. Je n'ai pas essayé et je n'ai pas eu envie de me prendre le chou pour ça.

La question est importante pour moi : comment archiver proprement ses emails avec MailMate ?

3. Ajouter puis supprimer une pièce jointe

Lorsqu'on rédige un message dans MailMate, la fenêtre se sépare en deux parties. Dans la première on voit le "code" markdown, alors que dans la seconde, on voit l'email formaté. Lorsqu'on ajoute une pièce jointe, cette dernière n'apparaît que dans le second volet du texte formaté. C'est logique. Mais ce volet n'est pas éditable. Une fois la pièce jointe ajoutée, on ne peut plus l'enlever ! Si on s'est trompé de pièce jointe ou si on veut la modifier, on l'a dans l'os.

Alors François m'a écrit pour me dire qu'en fait oui, c'est possible. Il y a un petit menu déroulant nommé "Attachements" et on y trouve le moyen d'enlever une pièce jointe.

Capture d’écran 2015-06-24 à 20.11.59

Je ne sais pas pour vous, mais en trois mois d'utilisation je ne l'avais pas remarqué. C'est super intuitif !

4. Lire les nouveaux emails

Lorsqu'un nouvel email arrive et qu'il fait partie d'un fil de discussion, la logique voudrait qu'en cliquant sur le fil on voit apparaître les messages non lus. C'est la logique de Mail et c'est également ma logique. Mais ce n'est pas la logique de MailMate. En cliquant sur un fil, on voit apparaître le dernier email lu. Pourquoi ? On l'a déjà lu, on ne veut pas le relire, non ?

Pour voir les nouveaux messages du fil, il faut "ouvrir" tout le fil de discussion (par exemple en cliquant sur la flèche à côté du fil) puis rechercher le dernier message non lu. Bonjour la simplicité.

J'ai fait des recherches à ce sujet, car ce comportement me paraît aberrant, et effectivement, l'auteur lui-même confirme que c'est comme ça que ça se passe et en gros que c'est très bien comme ça.

Ah. Bon. Ben moi j'aime bien pouvoir lire mes nouveaux emails sans avoir à cliquer à quatre endroits différents.

5. Les carnets d'adresses LDAP

Un serveur LDAP est un annuaire qui contient toutes les adresses email d'un groupe, d'une société, d'un département, etc. En configurant un serveur LDAP dans un client mail, on profite de l'autocomplétion des adresses email lorsqu'on rédige un message. C'est extrêmement utile au niveau professionnel. Mail gère ça très bien et la gestion des serveurs LDAP se fait conjointement avec Mail et avec l'application Contacts.

Dans MailMate, il est impossible de configurer un serveur LDAP. En tout cas, pas via l'interface du logiciel. On peut créer à la main un fichier .plist qui indique au logiciel où aller chercher le serveur LDAP. Sauf que ça ne marche pas. J'ai passé beaucoup de temps dessus, mais en vain. Ça ne marche tout simplement pas.

Au niveau de mon adresse professionnelle, c'est indispensable pour moi.

6. La gestion des invitations

Avec Puzzo, nous gérons notre emploi du temps via des calendriers Google partagés. Du coup, on s'envoie des invitations pour s'assurer qu'une date est bien réservée. Ça évite les conflits de dates et nous fonctionnons parfaitement bien comme ça.

Alors voici une invitation telle qu'elle apparaît dans Mail :

Invit_Mail

Le nom de l'événement apparaît clairement, ainsi que les participants et l'organisateur. Pour accepter l'invitation, je clique sur "Oui", sinon, je clique sur "Non". C'est simple et efficace.

Voici le même événement affiché dans MailMate :

 

Invit_MM

Comment puis-je accepter l'événement ?

La différence est flagrante et parle d'elle-même.

7. Les drapeaux

Là, sur ce point, je ne peux pas mettre la faute sur MailMate. C'est plutôt une habitude de travail en collaboration. Nous gérons Puzzo et moi une même adresse email pour une activité bénévole. Certains emails seront traités par elle, d'autres par moi. Certains doivent être traités tout de suite, d'autres plus tard. Pour gérer tout ça, nous utilisons la capacité de Mail à pouvoir mettre des drapeaux de différentes couleurs à un message. Nous avons donc un code qui nous permet de savoir si un email est pour moi ou pour elle. Si nous utilisions tous les deux MailMate, nous pourrions recourir aux tags pour ça. Mais les drapeaux sont plus visuels.

8. L'ordre des boîtes

Vous allez me traiter de psychorigide, et vous auriez certainement raison, mais le fait est que comme mes différentes boîtes ont une fonction bien différente je ne passe jamais par l'affichage de toutes les boîtes en même temps ("Boîte de réception" dans Mail ou "Inbox" dans MailMate). J'aime alors que mes boîtes perso apparaissent en premier dans la liste des boîtes, suivi de ma boîte pro, etc. Dans Mail, je peux par un simple glissé-déposé réordonner mes boîtes à ma guise. Cela est impossible dans MailMate.

Ce n’est pas la mort, hein, mais c'est un peu pénible quand même.

Conclusion sans appel

La recherche dans MailMate est géniale, les boîtes intelligentes le sont vraiment, plein de choses sont géniales dans ce logiciel. Mais les points que je mentionne ci-dessus sont juste trop importants pour moi. En particulier les points 1, 4, 5 et 6 qui me rendent l'utilisation de ce logiciel tout simplement impossible. Et je le regrette vraiment. Parce que Mail a ses défauts aussi, mais ils ne sont juste pas aussi importants pour moi.

J'ajouterais que j'ai un plugin installé dans Mail, il s'agit de DockStar qui est un vrai bijou.

Enfin, mon utilisation de MailMate aura au moins servi à une chose: me pousser à installer SpamSieve qui est tout bonnement excellent. Lui, je l'ai gardé, même s'il a l'icône la plus laide de toute l'histoire de l'informatique moderne.

7 commentaires
1)
borelek
, le 25.06.2015 à 06:09
[modifier]

Ai fait exactement la même chose que toi, Fabien.
Au bout de trois mois, je n’ai toujours pas de feeling avec MailMate.
Je me remets à Mail dès demain !mais je ne regrette rien. C’est tout de même intéressant de casser un peu les habitudes.

2)
Alain Le Gallou
, le 25.06.2015 à 08:31
[modifier]

Au bout de 16 mois, je suis toujours avec Postbox qui appelle automatiquement Antidote comme sous Mail, un point crucial pour moi aussi.

3)
François Cuneo
, le 25.06.2015 à 09:33
[modifier]

Toujours sur MailMate, malgré PostBox 4.

C’est le seul qui gère intelligemment tellement de choses…

Alors oui, il a des défauts, je comprends bien qu’il ne te va pas.

Pour l’instant, je continue avec lui.

Merci pour ce retour.

Ah… et tout à fait d’accord avec toi que le petit menu n’est pas intuitif! J’ai dû demander deux fois à l’auteur comment faire, je ne me souvenais plus du truc après la première fois!:-)

4)
ysengrain
, le 25.06.2015 à 12:27
[modifier]

À partir du moment où la sauvegarde est une tâche manuelle qui requiert une discipline, vous pouvez être sûr qu’elle sera régulièrement oubliée

Et bien non !!
J’ai mis en place l’informatisation du service médicale en 1984. Sauvegarde manuelle TOUS les jours, 10 média de sauvegarde différents. JAMAIS ça n’a été oublié, pas un jour. Nous avons survécu à 3 crashes de serveur, le vol complet de notre installation en 1992.

5)
ToTheEnd
, le 25.06.2015 à 15:20
[modifier]

Et bien non !!

Peut être que dans le milieu médical, les gens suivent à la lettre les instructions mais moi aussi, comme François, j’ai constaté à de nombreuses reprises des gens oublier de faire des backups car la procédure était manuelle… drame garanti le jour où il y a un problème.

Pour ce qui est de Mail, il m’a tellement agacé ces derniers temps que j’ai du désactiver la fonction de « regroupement » des emails tellement c’était le bordel. J’ai un peu testé Thunderbird ces derniers temps sur une autre machine mais pour le moment, je garde Mail avec un espoir que le prochain OS répare certains problèmes…

T

6)
ysengrain
, le 25.06.2015 à 15:24
[modifier]

y a dit: Et bien non !!

Je ne sais pas s’il s’agit de médecine. Je ne comprends pas très bien l’état d’esprit des ceusses qui ne font pas de sauvegardes. À moins que le stress de vivre dangereusement les valorisent. Les pauvres.

7)
Ange
, le 27.06.2015 à 00:13
[modifier]

Pour Dockstar, je comprends l’intérêt… sauf qu’ayant acheté les versions précédentes, le passage du logiciel sous une nouvelle société fait qu’ils demandent de repayer quasi 20€ pour ce logiciel compatibe avec les dernières version OSX. cela aurait été 5€ je ne dis pas, mais 20€ alors que j’ai déjà acheté le logiciel. De fait, j’ai cherché (avec difficulté) un remplaçant et mon choix s’est arrêté sur « Mail Satellite », qui en plus est gratuit (mais certes un peu moins joli et réglable que Dockstar) !