Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les nouveaux Kindle Paperwhite et Voyage

On a déjà parlé du Kindle à plusieurs reprises sur ce site. L'article le plus récent est par ICI.

J'ai un Paperwhite première génération et j'étais tenté par le nouveau modèle, le Kindle Voyage. Je lis beaucoup. Je voyage beaucoup et j'ai donc pas mal de temps pour lire. Dès que j'ai 5 minutes, je sors le Kindle et je me replonge dans un roman ou un business book.

Je vous renvoie vers la page d'information d'Amazon pour le descriptif complet et les photos.

Il était disponible depuis l'an dernier aux US et dans certains pays d'Europe (Allemagne, Angleterre) mais on ne pouvait pas les importer.

A sa sortie en France il y a quelques semaines, Amazon proposait également une mise à jour du Paperwhite pour lui donner le même écran haute résolution. Du coup, il y avait de quoi hésiter: prendre le Voyage ou le nouveau Paperwhite?

Quelles sont les différences entre les 2?

  1. L'épaisseur. 7,6mm pour le Voyage, 9,1mm pour le Paperwhite.
  2. Le poids. 180g pour le Voyage, 205g pour le Paperwhite (en version Wifi)
  3. L'éclairage frontal adaptatif. Comme le dit Amazon "afin de se rapprocher davantage d'un livre papier, nous avons recherché et élaboré un réglage optimal de la luminosité, quelles que soient les conditions d'éclairage. Le nouvel éclairage frontal adaptatif règle automatiquement l'intensité de la lumière à l'écran en fonction de votre environnement et peut être ajusté davantage selon vos goûts. Lorsque vous lisez dans le noir, l'éclairage frontal adaptatif diminue graduellement la luminosité au fur et à mesure que vos yeux s'habituent à la pénombre." Dans la pratique, c'est très efficace, moi qui lit beaucoup au lit.
  4. Le système PagePress. C'est le retour des boutons des premières versions de Kindle (quand l'écran n'était pas tactile). J'avoue que je préfère ne pas avoir à balayer l'écran pour changer de page (d'une part je lis vite, d'autre part c'est fatiguant de changer de page suivant la position dans laquelle on tient sa liseuse). Et par ailleurs, il y a un retour haptique qui signale que le changement a été pris en compte.
  5. Le prix. 60 euro d'écart.

Je n'ai plus le Paperwhite (offert à un ami) donc voici des images par rapport au Kindle 3ème génération de 2010.

IMG_3692

le clavier n'était pas très pratique, je ne le regretterais pas. Surtout vu le gain de place.

La comparaison des écrans montre les progrès en terme de résolution. Les 300 dpi sont un confort de plus. L'écran est devenu bien plus blanc en 5 ans et la luminosité adaptative a fait son apparition.

IMG_3695

 

IMG_3696

 

Ici, les systèmes PagePress.

 

IMG_3697

Rien que pour l'éclairage adaptatif et le système PagePress, j'ai penché pour le Voyage. La finesse et l'écart de poids sont également des facteurs attractifs. L'écran haute résolution est impressionnant de clarté, on se croirait vraiment devant un livre en vrai papier, plus du tout de crénelage sur les lettres (surtout avec de grosses tailles de caractères). Et l'écran est affleurant à la surface, ce qui accentue l'effet de ressemblance avec le livre papier (dans les anciennes versions, il est en retrait par rapport à la surface).

Bref, je suis hyper satisfait de mon achat et j'ai fait cadeau du Paperwhite à un ami.

20 commentaires
1)
cvanquick
, le 19.08.2015 à 07:40
[modifier]

Merci pour ton retour Renaud.

J’ai moi-même craqué il y a quelques temps pour une kobo.
Pour ma part le seul frein au Kindle est sa relative fermeture au niveau des formats acceptés.

2)
Renaud LAFFONT
, le 19.08.2015 à 08:43
[modifier]

cvanquick: la question des formats m’a jamais trop posé problème. sa fermeture non plus. j’y vois le prix de la simplicité. J’ai eu avant mon premier Kindle un eBook Sony avec une offre digital de la FNAC. Le chargement se faisait avec Adobe Digital Edition. Quelle merde ce soft, j’ai abandonné le chargement de l’unique livre acheté dessus. Et je suis passé par Calibre (super outil).

3)
cvanquick
, le 19.08.2015 à 08:57
[modifier]

Calibre est vraiment bien.
Mais toute ma collection est en epub.
La convertir serait un travail de longue haleine avec des risques d’erreurs.
La conversion par Calibre ne t’a jamais posé de problème ou tu n’achètes ou ne prends que le format amazone ?

4)
Patjay68
, le 19.08.2015 à 09:07
[modifier]

cvanquick : j’ai longtemps pensé comme toi, ce qui générait chez moi une véritable frustation car il n’y a que chez Amazon que tu peux synchroniser cross plateformes (IOS et Android en tête) tes statuts de lecture.

J’ai donc décidé de me mettre aussi à Calibre, malgré les quelques soucis de conversion dont j’avais entendu parlé. Mais force est de constater qu’en mode automatique, et en choisissant le bon modèle d’ereader dans le logiciel, le résultat de la conversion vers .mobi fut plus que convaincant chez moi (et je n’ai aussi que des epub).

Du coup je suis passé d’un Kobo à une liseuse Kindle basique, et jamais je n’ai eu à regretter mon choix. Maintenant ceci dit, j’avoue que le paperwhite me fait de l’oeil :-p …

5)
kiwis
, le 19.08.2015 à 10:30
[modifier]

Concernant la partie store, il n’y en a pas en Suisse.
Est-ce que quelqu’un sait si on peut commander une liseuse en Suisse?
Et pour la partie amazone store pour les livres, est ce que l’interface et les livres seront en allemand ?

6)
Patjay68
, le 19.08.2015 à 10:45
[modifier]

Kiwis : Personnellement j’ai acheté mon Kindle sur le site digitec.ch, qui ont pratiquement tous les modèles d’Amazon.

La partie Suisse d’Amazon semble uniquement et intégralement en Allemand en effet. Maintenant même si je n’ai pas essayé, il faudrait voir si l’on ne peux pas acheter des livres électroniques depuis le portail Français/France, j’ai pu le faire à plusieurs reprises, mais pour des articles plus traditionnels…

7)
Renaud LAFFONT
, le 19.08.2015 à 12:21
[modifier]

Cvanquick je me servais de calibre pour des livres libres de droit et des pdf professionnels. Je suis vite passé au Kindle quand il a été enfin disponible. Pas facile la conversion ça marchait plus ou moins bien.

8)
Dom' Python
, le 19.08.2015 à 12:36
[modifier]

kiwis:
J’utilise l’app Kindle sur mon iPhone. Pas de problème pour acheter des bouquins sur Amazon.fr.
Sur liseuse Kindle, je n’ai par contre aucune expérience.

9)
gburnier
, le 19.08.2015 à 12:38
[modifier]

Il est tout-à-fait possible d’acheter des livres électroniques Amazon sur le site français depuis la Suisse. Mieux: Amazon propose pour 9.99€ par mois le download illimité de livres. Si, comme moi, vous avez 5 Kindle à la maison, c’est très vite rentabilisé.

10)
Migui
, le 19.08.2015 à 13:08
[modifier]

Décidément toujours aussi frustrant, Amazon: pas livrable en Belgique!

Comme je l’avais indiqué dans l’article auquel Renaud fait référence, il était possible d’acheter une liseuse Kindle dans une librairie à Bruxelles (voir référence dans mon article). J’ignore si c’est encore le cas. Entretemps, j’avais constaté qu’on pouvait se la procurer dans une boutique « Tech » de l’aéroport de Bruxelles, et pratiquement au prix de la France. Là non plus, je ne sais pas si c’est encore possible, mais si vous partez en avion depuis Bruxelles prochainement, jetez-y un oeil et faites-le savoir sur Cuk!

11)
François Cuneo
, le 20.08.2015 à 08:44
[modifier]

Le problème principal, c’est qu’un iPad et un iPhone, et une montre, et une liseuse, ça commence à faire beaucoup.

Pour l’instant, je lis mes livres électroniques sur iPad.

Le problème secondaire, quoique pour moi également principal, c’est Amazon qui est une entreprise pourrie de chez pourris.

12)
soizic
, le 20.08.2015 à 08:44
[modifier]

J’ai un KOBO Aurea très agréable pour la lecture mais l’organisation n’est pas terrible.
Pas de problème pour convertir avec Calibre des livres achetés sur amazone ou des epub achetés ailleurs.
SAUF pour les livres protégés par DRM ce qui attise la fureur des lbraires ; un livre acheté doit pouvoir se prêter. Ce sont eux qui m’ont fait découvrir l’application EPubsoft DRM Removal, tout est dans le nom.

13)
Renaud LAFFONT
, le 20.08.2015 à 09:04
[modifier]

François, une liseuse n’offre pas le même confort visuel qu’une tablette. Je lis quelques livres sur iPad avec l’appli Kindle. Pas du tout confortable au bout de quelques dizaines de pages. A part les livres de cuisine et les BD, l’iPad me sert peu à lire

14)
Patjay68
, le 20.08.2015 à 09:08
[modifier]

Même chose pour moi. J’ai plus de mal à lire longtemps sur ma tablette (iPad mini 2) que sur mon Kindle.

15)
FMter
, le 20.08.2015 à 17:57
[modifier]

Idem. La lecture avec une liseuse est bien plus agréable qu’avec un iPad/iPhone, en toutes circonstances, et notamment au soleil !

FMter

16)
f1oren
, le 20.08.2015 à 19:42
[modifier]

@cvanquick
@Patjay68

Pour moi aucun souci pour convertir des epub avec Calibre non pas en mobi qui est l’ancien format des Kindle mais en azw3. Quelques secondes par livre et pas de souci de mise en page.

Petite astuce, passer ensuite les azw3 dans le plugin Calibre Hyphenate This! qui permet d’avoir une césure soft sur tous les Kindle http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?p=2456848
L’arrivée de la gestion native de la césure sur le Paperwhite 3 est pour moi une de ses plus grosses nouveautés

18)
f1oren
, le 20.08.2015 à 20:26
[modifier]

Et bien on peut commencer par la césure qui pour moi est indispensable pour une lecture agréable. Avec le mobi ce n’est pas possible.

A priori l’azw3 est plus proche dans sa structure de l’epub et permet davantage de mise en page que le mobi

19)
f1oren
, le 20.08.2015 à 20:31
[modifier]

En clair la conversion ePub -> azw3 sera meilleure que la conversion epub -> mobi car la mise en forme originale sera mieux conservée (perso je n’ai jamais vu de souci)

20)
ToTheEnd
, le 20.08.2015 à 22:04
[modifier]

Le problème secondaire, quoique pour moi également principal, c’est Amazon qui est une entreprise pourrie de chez pourris.

Allons allons, il ne faut pas prendre au pied de la lettre ce que les journaux colportent… Il y a toujours une bonne marge.

T