Profitez des offres Memoirevive.ch!
Nouvelle génération de machine à laver

Bonjour à tous,

je pense faire une première sur Cuk ce matin. Le test de machine à laver :)

En fait ce ne sera pas un test mais plus un constat que je trouvais intéressant. J'ai eu la chance cet été de refaire ma cuisine. Nous avons abattu un mur entre le salon et la cuisine (quel gain de place et de lumière) et refait notre cuisine à neuf. Du coup nous avons profité de récupérer l'espace de l'ancienne porte, devenue inutile, pour y glisser une... colonne de lavage. En effet notre immeuble dispose d'une buanderie commune mais pas d'un espace dédié dans chaque appartement. Etant papa de 3 enfants en bas âge (7, 5 et 2 ans), l'envie de disposer d'une telle infrastructure disponible en permanence était devenu un rêve.  L'épaisseur de la porte nous a permis de gagner un peu de place et de pouvoir intégrer cette colonne dans un meuble de cuisine, dissimulant ce fort pratique duo de la vue de chacun.

Comme ces machines se trouvent dans la partie cuisine de mon appartement, et ne voulant pas manipuler de lessive à côté de nos aliments, nous avons craqué pour la dernière génération de machines disponible. Il nous est donc possible d'intégrer nos bidons de lessive directement dans la machine.

Les réservoirs de produit se mettent directement dans la machine

Les réservoirs de produit se mettent directement dans la machine

Soit en achetant les lessives de la marque, soit en remplissant un bidon "vide" de nos lessives préférées. Au moment du lavage, il suffit de choisir le type de linge lavé (blanc ou couleur) et son degré de saleté. La machine s'occupe des dosages de produit. Le fabricant de notre machine a même pensé à tout en proposant en plus de ce système, des capsules de lessive pour les types de lavage peu fréquents (laine, délicat, sport, imperméabilisant). Cela peut paraitre gadget, cher ou idiot. Moi je trouve cela ingénieux. En effet, je pense que nous sommes nombreux à avoir sur nos placards une vieille bouteille de lessive "spécial laine" recouverte d'une couche de poussière, car cette dernière ne sert que quelques fois par année. C'est sur que cela a un surcoût, mais pour les lessives que nous utilisons peu, cela est génial.

Si par contre nous utilisons beaucoup de lessive d'un type particulier, cela ne serait par contre pas rentable ni écologique d'utiliser se système, et heureusement, le fabricant propose toujours ses bacs à produit "standard".

Ce que je trouve le plus impressionnant, en dehors de la récupération des taches des vêtements des enfants sans aucun effort, ni détachage, c'est sa consommation de lessive. Nous l'avons depuis cet été, et nous ne sommes qu'à notre deuxième jeu de produit de la marque. Et je dois dire qu'elle tourne tous les jours. Alors soit leur système est très écologique, soit je pense maintenant que nous surdosions toujours nos produits avant cela. Et pourtant j'ai toujours tenu compte des valeurs écrites à l'arrière des bouteilles. Et comme je l'ai dis, notre linge est vraiment propre. Je ne pensais pas pouvoir dire cela, mais jamais je n'imaginais que je ferais des économies de produits de lessive en changeant de machine. Et cela est valable même sans compter que nous avons reçu pour une année de produit gratuit.

Ca me donne envie de faire des tests en baissant la quantité de poudre dans mon lave vaisselle. Je vous tiendrai au courant.

 

19 commentaires
1)
Tom25
, le 27.10.2015 à 08:14
[modifier]

Je vois « 1 » et « 2 » écrit en gros, je devrais donc pouvoir l’utiliser. C’est quand il y a 3 étapes et plus que je commence à m’y perdre ;-) .
Elle semble énorme, c’est une 8 kg ? Et tu en fais une par jour ? Tu mets carrément tes gamins tout habillés dedans ou quoi ?

2)
psychros
, le 27.10.2015 à 08:18
[modifier]

Ce « test » tombe drôlement bien, je vais devoir choisir une colonne de lavage ces prochains jours! :-) Du coup pourrais-tu peut-être nous en dire un peu plus, ne serait-ce que sur la marque et une approximation de prix? Ce serait top!

3)
guru
, le 27.10.2015 à 08:53
[modifier]

Il est clair (et c’est confirmé par un technicien de chez Miele) que l’on surdose toujours les produits dans un lave-vaisselle et dans une machine à laver… ce qui rend le lavage moins efficace. Merci de cet avis qui le confirme.

4)
cerock
, le 27.10.2015 à 08:57
[modifier]

Oui Tom c’est bien une 8kg mais bon elle est très souvent bien pleine. Entre les habits, les linges, les draps, les pâtes, etc Je trouve que ça va drôlement vite.
Le 1 et 2 c’est pour designer les réservoirs quand tu définit le type de produit ou alors les lessives du fabricants sont un système a 2 phases.

pyschros je ne l’ai volontairement pas mis dans l’article car c’était plus pour parler des nouvelles fonctionnalités que pour citer un modèle en particulier. J’ai choisi une colonne Miele car ma maman a toujours été super satisfait de cette marque. Les modèles exacte c’est la WMH 100-20 CH je l’ai payée 1900.- (livrée est posée) On la trouve surement moins chère mais j’aime beaucoup mon vendeur :) Donc j’achète en petit magasin. Du coup la livraison et la pose me sont offerte, tous comme j’ai reçu pour 100.- de produits en cadeau par le vendeur et 1 an de lessive par Miele.
Le séchoir est aussi un Miele, je n’ai plus le modèle exacte en tête, c’est celui qui est dans le meme design que la machine, avec l’option defroissage vapeur. Mes deux critères de choix été la consommation électrique et la non manipulation des produits. Si tu as des questions particulières n’hésite pas.

5)
ToTheEnd
, le 27.10.2015 à 08:58
[modifier]

Pas de marque, pas de modèle, pas de spécification, pas de prix, pas de connexion Internet (IoT), pas de comparaison mesurée entre la conso de lessive avant/après si ce n’est « c’est mieux ».

Bref, un test ou plutôt, un constat bien limité qui aurait mérité plus…

T

6)
cerock
, le 27.10.2015 à 09:00
[modifier]

guru ce qui est incompréhensible pour les lave-vaisselle, c’est que tout les fabricants de produits font des doses énorme (y comprit Miele). En fait il faudrait acheter de la poudre et doser soit même (ce que j’ai envie d’essayer)

8)
pioum
, le 27.10.2015 à 09:29
[modifier]

Pour le lave-vaisselle, je coupe toujours les tablettes en 2. Ca suffit largement.

9)
lvme
, le 27.10.2015 à 10:54
[modifier]

Pour le linge courant, nous utilisons des noix de lavage venues d’Inde. Ça marche bien dans notre Brandt bas de gamme qui va avoir 12 ans (nous sommes 5).
Pas de question à se poser, zéro chimie mais comme tout commerce de matière premiere, je suppose que les indiens qui utilisent ces noix depuis des générations ont vu leur prix exploser grave à ces occidentaux bien pensants

10)
Diego
, le 27.10.2015 à 14:18
[modifier]

Je vais passer pour un machin bizarre, mais comment ça se fait que ces « bêtes de technologie » ne soient pas encore connectées ?

Je le demandais l’autre jour à un vendeur Miele justement : Pourquoi je ne reçois pas un mail ou une notification quand ma machine est finie ? Pourquoi je peux pas programmer mon cycle de lavage et mon heure de démarrage avec une interface confortable sur mon smartphone ? Pourquoi je n’ai pas sur mon smartphone un conseil sur le programme à sélectionner en fonction du type de linge ou du type de tache que je veux laver ? Pourquoi je peux pas lire le diagnostic de la panne ou voir la vidéo de comment nettoyer le filtre sur mon smartphone ? Pourquoi j’ai pas un panneau de statistiques sur le nombre de machines, la conso en eau et en électricité ?

J’ai ça pour ma brosse à dents bord@l ! (dirait le chef, quand il perd pas tout dans un restore)

Et bien il m’a répondu : probablement parce que la clientèle ne le demande pas.

Et je lui ai dit : dans 2 ans, toutes les machines le proposeront, mais ce sera des Samsung, des Huawai, des LG ou des Hitachi, pas des Miele, des V-Zug ou des Schultess, malheureusement.

Ou non ?

12)
ToTheEnd
, le 27.10.2015 à 16:17
[modifier]

Les lave-linge connectés, ça existe déjà… Mais effectivement c’est plutôt Samsung ou LG que Zug ou Miele.

+1

D’où ma déception au billet du jours car mes équipements ayants 13 ans, je m’attends à ce que le lave-linge lâche un de ces jours… et justement, j’aurais trouvé bien un vrai essai sur la partie IoT. Pour ce qui est du sèche linge, je ne l’utilise que 2 ou 3 fois l’an donc il devrait encore resté là quelques décennies à ce rythme.

T

13)
Costi
, le 27.10.2015 à 16:36
[modifier]

@ lvme

Tu dis « zéro chimie »…
Elles sont faites avec toi, tes noix de lavage, de la poussière d’ange ;-) ?

14)
Tom25
, le 27.10.2015 à 16:42
[modifier]

Je connecte très facilement ma vieille machine à mon SmartPhone. Je sais qu’elle met une heure, quand je la lance, je lance la minuterie sur 1 heure :-D .
Concernant la programmation de ma machine à laver … ça se limite au bouton marche/arrêt.

Concernant la consommation de lessive, à la décharge de cerock, je me verrai mal peser ma poudre avant de la mettre, et ce pendant 3 mois sur ma vieille machine, et refaire de même avec la neuve.

Personnellement, habitant une région d’eau calcaire, j’ai un adoucisseur, et ça limite pas mal la quantité de lessive à mettre.

15)
lvme
, le 28.10.2015 à 06:29
[modifier]

@ Costi.
De la Saponine.

Pour le linge blanc, on ajoute du bicarbonate ou du vinaigre blanc selon ce qui tombe sous la main.

Très satisfaits depuis deux ans (nouvelle station de pompage d’eau avec de l’eau moins calcaire).

En revanche, pour les taches revêches (graisse, herbe, etc…) il faut encore une bequille chimique.

16)
Costi
, le 28.10.2015 à 23:20
[modifier]

Merci ! Mais la saponine, le bicarbonate, le vinaigre blanc… c’est des molécules. C’est quoi la différence avec la « chimie » honnie ? Qu’elles soient d’origine naturelle ne change rien à l’affaire, sauf qu’elles sont moins purifiées ;-)

17)
lvme
, le 29.10.2015 à 05:54
[modifier]

Ha ha ha , j’utilisais le terme chimie dans son sens commun (donc chimie industrielle = poison) puisque mon cerveau n’est pas capable de chercher plus loin.

18)
OliDa
, le 29.10.2015 à 09:11
[modifier]

« colonne de lavage »…j’ai dû chercher un peu.

Chez nous (on est 4), en empile déjà une lessiveuse normale et un seche-linge électrique « normal ».
Quelle astuce marketing se cache derrière la colonne de lavage ?

19)
CharlesX
, le 03.11.2015 à 18:33
[modifier]

@Diego.

C’est en train d’arriver progressivement.
L’été dernier, intervention d’un technicien pour une machine à laver Indesit qui ne fonctionnait plus après 2 mois.
Il intervient, répare et s’apprête à partir.
Je le rattrape pour discuter et il me dit avoir rechargé le firmware (logiciel interne) de la machine. Ce dernier a été mis à mal par une coupure de courant lors d’un orage.
Je m’étonne de la rapidité d’intervention, du non démontage de la machine, de ne pas avoir vu de PC.
Il me sort son smartphone et m’annonce avoir tout fait en Bluetooth!

J’ai été heureusement étonné de savoir qu’un lave linge assez standard était déjà équipé d’une puce Bluetooth.
Il suffirait d’une mise à jour (et d’une volonté) pour permettre à l’utilisateur de commencer à interagir avec.
Peut être qu’il y a aussi du wifi… :)