Profitez des offres Memoirevive.ch!
Impressions sur le Mac Pro late 2013

MacPro_Back_Glow_PRINT

En préambule, j’aimerai rappeler que j’utilise mes machines quotidiennement pour un usage professionnel, à savoir, de la mise en page sur Indesign, de la gestion et de la retouche photo sur Lightroom et Capture one et de la cartographie sur illustrartor avec le plug-in mapublisher. Tous ces logiciels demandent beaucoup de puissance , particulièrement Illustrator et Mapublisher.

J’utilisai précédemment un Mac Pro 2009 huit cœur boosté de 32 Go de RAM et de 2 disques SSD, un pour le système et l’autre pour les données. Malgré cette configuration puissante, j’avais régulièrement des blocages sur Lightroom et illustrator. L’opportunité de vendre cette machine correctement m’a décidé de prendre un Mac Pro dernière génération, bien que j’attendais son évolution pour sauter le pas, évolution qui ne semble pas intéresser Apple. Je n’ai pas choisi l’iMac 27’ parce que je ne suis pas fan de ces « tout-en-un » et particulièrement des écrans brillants,  j’ai des doutes sur leur capacité à se calibrer correctement. J’aime également que les machines ventilent et ne chauffent pas trop et j'ai des doutes avec illustrator et la cartographie.

J’ai donc choisi un quadricœur avec 32Go de RAM et un disque de 1 To, j’ai fait l’impasse sur les cartes graphiques haut de gamme. Ne traitant que rarement de la vidéo mon fournisseur m’a conseillé de rester sur les Firepro D300, suffisantes pour l’usage PAO et photo. J’ai ajouté un boîtier 4 baies OWC Thunderbolt pour mes différents disques 3’5, deux sont occupées ce qui me laisse de la place pour de futures évolutions. En tout, je dispose d’une capacité de 5 disques là où je n’en avais que quatre précédemment.

Premières impressions

À la mise en route, c’est très rapide, à peine 8 secondes pour être opérationnel. Ma première surprise c’est qu’il ne chauffe pas et qu’il est silencieux ! Mon Mac Pro « camion », en plus d’être bruyant, me permettait de chauffer mon bureau hiver comme été (!). Une agréable surprise qui augure une consommation électrique largement moindre, c’est impressionnant comme nos machines peuvent peser sur nos factures d’électricité.

Tout est très fluide et rapide sous Yosemite, mais c’est vrai que je viens d’une machine qui avait 6 ans. Je pense que je n’aurais pas senti ce décalage entre un iMac récent et ce Mac Pro, décalage que j'avais ressenti pour la dernière fois lorsque j’étais passé d’un G4 867 à un G5 double processeur.

Avec la suite Adobe CC, j’ai retrouvé le défilement des pages sans saccades sur Indesign, même sur des catalogues de plus de 200 pages, presque utilisable en affichage de qualité supérieure. Illustrator est enfin redevenu utilisable avec mes fichiers cartographiques qui pèsent près de 800 Mo (à l’échelle du Grand Lyon, le nombre de vecteurs est monstrueux surtout si l’on rajoute les ombrages du relief).

Lightroom retrouve une nouvelle jeunesse, je souffrais de nombreux ralentissement depuis la 6.0, au point de plus pouvoir exporter en jpg sans la roue de la mort et le blocage de la machine. La gestion de plus de 50 000 images se fait presque en temps réel.  Le passage au mode développement est instantané ainsi que les différents niveaux de zoom. L'import (en 6.1, j'évite le nouveau panneau) et la création des aperçus sont très rapides (temps de traitement diviser par 4 au minimum). J'attends de voir si El Capitan apportera plus de vitesse.

Capture One est également très réactif, comme à son habitude. L’export est par contre sans comparaison, quelques secondes là où il en fallait des dizaines.

J’étais assez inquiet du fouillis de câbles que certains ont décrit à la sortie de la machine. Au final je m’en sors plutôt pas trop mal comme vous pouvez en juger ci-dessous.

Mac Pro

Pas pire qu’au dos de mon ancienne machine, avec les mêmes fonctionnalités, y compris le FireWire 800. Et que la machine soit installée sur le bureau lui évitera peut-être d’avaler moins de poussière.

C’est vrai que le Mac Pro 2013 est moins évolutif que l’ancienne version, mais la baie OWC permet de rajouter des disques, et personnellement je n’ai jamais changé de processeur, rajouté de carte Pcie ni de cartes graphiques, juste de la mémoire de temps en temps. Au final, malgré son absence d’évolution c’est une belle machine, puissante, qui remplace avantageusement l’ancienne.

 

23 commentaires
1)
François Cuneo
, le 21.10.2015 à 12:54
[modifier]

Ah… Eh bien revoilà les commentaires qui avaient disparu jusqu’à maintenant.

Je voulais dire qu’en passant sous El Capitan, tu vas encore voir une différence!

Cela dit, tu es courageux d’avoir acheté cet ordinateur. je me demande bien s’il va être suivi…

2)
Laurent Vera
, le 21.10.2015 à 13:04
[modifier]

Ben s’il n’est pas suivi, il me faudra changer de crèmerie. L’iMac ne sera pas suffisant pour mes besoins.

3)
Blues
, le 21.10.2015 à 13:13
[modifier]

Cela fait 2 ans que je (on) bosse sur des modèles du même type (usage max > soft Adobe) … eh bien, à comparer avec nos anciens Mac pro (la grosse caisse grise) usagé de 4 à 5 ans à l’époque (mais bien upgradé en SSD, RAM et carte graphique), pratiquement vu aucune différence, donc franchement déçu ! Vu les perf’s annoncées et surtout a ce prix-là, c’est se payer le look de l’urne et basta.

J’ai appris plus tard que ces machines étaient surtout bien optimisées pour du FinalCut et autres soft orientés vidéo, etc.. Par contre pour la PAO, bof.. très moyen (et nous sommes au TOP en CC dernière version)

Il y plusieurs générations, quand on attendait 5 ans pour passer à la génération de machines supérieure, la différence était incroyable : on passait de la 2CV à la Ferrari, là force a été de constater que ce n’était pas le cas.

Je conseille donc à tous celles-ceux qui désirent changer de machine (et dont le voeu est de rester sur Mac :D) de se payer plutôt un iMac moyen de gamme plutôt qu’un MacPro

4)
Laurent Vera
, le 21.10.2015 à 13:18
[modifier]

Curieux, moi j’ai vraiment vu une différence et de taille, particulièrement sur illustrator et lightroom.

5)
Smop
, le 21.10.2015 à 13:20
[modifier]

Quel dommage que Apple ait placé le ticket d’entrée si haut pour cette machine magnifique. Cela contribue sans doute à la cote très soutenue que conserve en occasion le Mac Pro. Cela dit une config bi-processeur hexacore haut de gamme (2.93/3.06 GHz) d’une génération 5.1 (mi-2010/2012) + SSD (ou disques durs en RAID 0) ne semble pas très éloignée en termes de performances brutes, et son prix est plus accessible.

Quant à la consommation électrique, elle est certes deux fois moindre (sur le papier, 450 watts contre 950 watts), mais il faut aussi rajouter celle de la baie de disques externe.

J’en profite pour te demander un avis probablement éclairé : sais-tu ce que vaut, en matière de qualité d’image, l’ancien moniteur 30 pouces de chez Apple, comparé à celui de génération suivante, en 27 pouces ? Je voudrais acheter l’un des deux mais je n’arrive pas à me faire une opinion sur la question.

6)
Laurent Vera
, le 21.10.2015 à 13:36
[modifier]

Perso, je suis un grand fan des Dell ultra Sharp. Je connais moins les écrans Apple, je n’ai pas d’avis sur la question blues peut être ?

7)
Blues
, le 21.10.2015 à 13:48
[modifier]

J’ai parlé ci-dessus de nos tests et impressions datant de 2013 sur le MacPro (HEXAchoeurs, 32 gb RM, 512 SSD, avec la carte graphique maximum) en comparant tout ça comme je l’ai précisé avec nos exMacPro super boostés (mais datant de 2008-2009) ceci avec la logithèque dédiée à la PAO (PSD-INDD-AI-ACR surtout), et nous sommes 4 personnes concernées au sein de l’équipe a avoir eu le même avis 😜 et nous continuons à la trouver très « moyenne » cette machine (surtout au vu du prix de malade pratiqué)

8)
Blues
, le 21.10.2015 à 14:03
[modifier]

ECRANS : Après moultes tests et lectures, notre choix au boulot (il y a 3 ans) s’est porté sur un des top = des EIZO 27″ colorgraphic avec colorimétrie intégrée. Perso j’ai encore mon vieil Apple 30″ (que je calibre 1X par mois) que je n’échangerais contre rien au monde, tant qu’il ne meure pas, et après sûr que je prendrais un EIZO aussi.

A la maison j’ai un 30″ de chez ACER excellent rapport prix (500 CHfrs en action il y a 2 ans) mais qualité moyenne, ceci connecté sur un vieux MacPro 2009 … OK il est un peu lent en temps de réponse, mais comme je fait très peu de video, il me va très bien.

Tout les écrans dont je parle ici sont des dalles matte (et « molle »); pour moi rien de pire que les écrans brillants (dalle dure en verre), les reflets c’est la cata, malgré un piqué extra flatteur pour l’image (d’ailleurs i-reproductible), j’éviterais donc en externe le 27″ actuel de chez Apple (à part OK sur les Imac, car pas le choix, et même là je mettrais un 24″ MAT -bon marché- en externe pour traiter/vérifier mes images)

@ Smop, si le DELL est bien une dalle matte et qu’il est adapté à ton budget (mais à vérifier les critiques dans divers tests avant achat).

Cela dit une config bi-processeur hexacore haut de gamme (2.93/3.06 GHz) d’une génération 5.1 (mi-2010/2012) + SSD (ou disques durs en RAID 0) ne semble pas très éloignée en termes de performances brutes, et son prix est plus accessible.

c’est exactementl’impression ressentie que je cite plus haut, donc acheter un MacPro grosse caisse grise en bon état en occaz serait aussi un excellent plan (perso j’ai payé mon 2009 > Frs 50.-)

9)
Alexandre
, le 21.10.2015 à 14:27
[modifier]

Je suis cette discussion avec grand intérêt vu que je suis sur le point de vendre mon venerable MacPro5,1 pour acquérir un « new » MacPro… ou alors un iMac!

12)
Laurent Vera
, le 21.10.2015 à 14:49
[modifier]

Pour les Dell ce sont des dalles mattes avec 99% de l’espace Adobe rvb, attention a bien choisir la série ultra Sharp.
Alexandre, tout dépend de tes usages. Pour la photo, je suis définitivement allergique à l’iMac. Pour le reste je vois beaucoup de studios équipés en iMac 27´.

13)
Blues
, le 21.10.2015 à 14:51
[modifier]

Le 27 pouces devrait passer au Retina bientôt.

Comme la dalle sera de toute façon brillante … perso, je trouve que si on la chance de pouvoir mettre l’écran en externe sur machine Pro, je préfèrerais (et de loin) une dalle 4K > IPS MATE … OK y’aura pas la pomme/look Apple, et alors ? Le confort de travail n’est-il pas prioritaire ? Mais attention la 4k (ou plus) ça bouffe une pétée de ressource en carte graphique !

VOIR ICI des tests valables (Arnaud Frich reste une référence)

15)
ToTheEnd
, le 21.10.2015 à 15:11
[modifier]

A ceux qui hésitent à acquérir cette machine, je recommande de patienter encore un peu car une mise à jour de la machine est prévue pour début 2016 en lien avec, si tout va bien, la série Intel Broadwell-E ou Skylake…

T

16)
Laurent Vera
, le 21.10.2015 à 16:37
[modifier]

TTE à raison et si je n’avais pas eu l’opportunité de vendre à très bon prix mon ancienne machine, j’aurais attendu la révision du mac pro.

17)
ysengrain
, le 21.10.2015 à 17:20
[modifier]

Je ne suis pas allé au salon de la photo depuis plusieurs années, mais j’avais été frappé de voir le grand nombre d’iMac et le peu de Mac Pro. Finances ??

À propos d’écran, allez voir ici. On y dit que Eizo …

18)
ToTheEnd
, le 21.10.2015 à 17:33
[modifier]

Finances ??

C’est probablement un facteur mais le fait est qu’aujourd’hui la puissance des iMac est parfaitement suffisante pour faire beaucoup de choses dans la photo… pour rappel, un benchmark de tous les Macs:

Mac Benchmarks

Comme on peut le voir, le dernier iMac est 20 à 30% plus « puissant » que le Mac Pro de 2013.

T

19)
Smop
, le 21.10.2015 à 18:30
[modifier]

Comme on peut le voir, le dernier iMac est 20 à 30% plus « puissant » que le Mac Pro de 2013.

Tu sais bien que ces benchmarks sont très relatifs car mesurant uniquement la puissance CPU brute, alors que c’est bien souvent les I/O qui font la différence. Même le SSD en option sur l’iMac n’est pas aussi performant que des disques « mécaniques » en RAID 0 sur un Mac Pro 5.1 (pourtant limité au SATA II).

20)
Blues
, le 21.10.2015 à 19:06
[modifier]

allez voir ici. On y dit que Eizo …

Génial, superbe, un must pour les super pros très argentés…car au prix de 5’700 $ le public cible sera très restreint. Lorsqu’on a investi 2’500 chfrs par écran pour nos Eizo 27 il y a 3 ans, ça toussait grave, j’ose pas imaginer si je présentais un tel budget aujourd’hui.

21)
Scal
, le 21.10.2015 à 21:39
[modifier]

Ce MacPro n’est pas un ordinateur mais une Oeuvre d’Art ! je ne me lasse jamais de voir sa carte mère.
Bon … c’est pas ce qu’on lui demande ;-)

Je suis ravi du miens. Des performances excellentes, aucun bruit, beaucoup de connectivité, 2 écrans dessus. Pour moi cette machine est vraiment top (Musique, graphisme, video, photo).

Une belle machine qui n’est pas assez mise à jour.

22)
ToTheEnd
, le 22.10.2015 à 09:13
[modifier]

CPU brute, alors que c’est bien souvent les I/O qui font la différence. Même le SSD en option sur l’iMac n’est pas aussi performant que des disques « mécaniques » en RAID 0 sur un Mac Pro 5.1 (pourtant limité au SATA II).

Oui mais sur la dernière génération d’iMac, Apple a adopté un 2lane bus (contre 4 pour le Mac Pro) pour l’I/O ce qui améliore encore les performances… ça reste inférieur au Mac Pro mais le progrès est notable.

Mon intervention avait pour but de pointer qu’un iMac d’aujourd’hui comparé à un iMac des années 2000 peut parfaitement remplir des tâches professionnelles importantes. C’est d’ailleurs bien pour ça que le marché du « desktop » ou « station de travail » s’est effondré.

Dans la même veine, suivant les processeurs disponibles, mon prochain MacBook Pro sera probablement un 13 pouces vs 15…. l’encombrement et la taille sont des critères plus déterminants que la puissance intrinsèque de la machine.

T

23)
Nicola
, le 27.10.2015 à 21:19
[modifier]

C’est vrai, je ne suis pas non plus fan les ordinateurs tout-en-un… C’est dommage que Apple ne laisse pas les nouveautes de l’unité centrale.

J’ai un Mac Mini au boulot, cela suffit pour développer web et le bureautique mais il n’est pas suffit pour travailler PAO et les montages vidéos. Et Mac Pro, ce n’est pas top et c’est très cher pour un vieux module. Et les prix ne baissent pas… C’est anormal.

Je n’ai jamais compris pourquoi que Apple ne laisse pas un centrale unite, en genre « Mac Amateur » qui offre :
Intel i7
16 go RAM
Nidiva 980 à 4 go
256 go SSD et 1 to de HDD

Comme ça, on peut arriver à 1500 chf.

Si on prend un PC en Hackintosh, il y a des risques…