Profitez des offres Memoirevive.ch!
LibreOffice : La bureautique pour tous et tous les besoins


LibreOffice, parlons-en encore!

Comme de nombreux rédacteurs sur ce site, je reparle souvent de logiciels qui me tiennent à coeur car les logiciels évoluent très vite ou tout simplement les humeurs/tests datant de 1 ou 2 ans se perdent dans les tréfonds de Cuk.ch ignoré des lecteurs qui vivent le moment présent de l'humeur du jour!

D'autant que, concernant LibreOffice, de la nouveauté se profile à l'horizon avec la version 5 (mais n'anticipons pas!).

Ainsi, il n'est pas rare que je lise en commentaire que des lecteurs sont surpris de découvrir qu'il existe une suite bureautique alternative à Microsoft Office, gratuite et qui offre la possibilité d'ouvrir des fichiers MacWrite ou Claris/AppleWorks.

Il y a aussi des lecteurs qui sont perdus entre les différentes versions téléchargeables et qui fait quoi! Et du coup, n'osent pas essayer ou essaie une mauvaise version insatisfaisante car peu stable.

Bref, LibreOffice est une suite bureautique complète, gratuite, stable et permanente évolution. C'est un produit qui offre beaucoup d'intérêt au-delà de sa gratuité même (j'y reviens ci-dessous) et dont j'incite tous les lecteurs à tester (et re-tester car le produit évolue beaucoup en mieux) car la bureautique est un usage de base de tout ordinateur qui se respecte que ce soit pour ses courriers ou sa comptabilité. Autant avoir le choix!

Qui, que, quoi, donc?

Si en 2008, les choses étaient relativement simple avec OpenOffice présenté ici.

Rapidement, tout cela a dégénéré dans un mic mac de versions, de branche et d'alternatives comme j'en faisais état lors de ma présentation de Base.

Pour au final, aujourd'hui, revenir à une situation simple réduit à deux suites gratuites (NeoOffice étant payant) :

  • Apache OpenOffice qui est désormais sous l'égide de la Fondation Apache et qui est le projet d'origine issu de la suite bureautique StarOffice
  • LibreOffice de la fondation The Document Foundation qui est une branche qui s'est désolidarisée du projet initial OpenOffice.org pour développer de façon communautaire la suite bureautique sans dépendre d'une entreprise privée (à l'époque Oracle qui avait racheté Sun qui possédait les droits sur OpenOffice.org)

La suite Apache OpenOffice est sous licence Apache  tandis que la suite LibreOffice est sous licence GNU LGPL 3 (et si vous vous demandez ce qu'est la LGPL ou ces histoires de licence pour des logiciels dits libres, vous pouvez relire cette humeur qui tente d'expliquer tout sans rien expliquer).

La différence entre les deux, c'est comme demander la différence entre un iPhone 6 Gris Sidéral et iPhone Or, juste une question de goût en somme! Pour ma part, j'ai choisi la couleur LibreOffice et c'est de ça dont je vais vous parler!

Si vous voulez essayer LibreOffice, vous allez rapidement être confronté à une multitude de version à télécharger. Bref, pour faire simple, vous avez :

  • Une version Stable qui est celle recommandée pour les utilisateurs intensifs ou qui veulent le moins de bug possible. Actuellement, c'est la version 4.3.7 qui est à télécharger ici. Attention, pour le produit complet, il faudra télécharger la traduction de l'interface en Français ici.
  • Une version Evolution qui est celle recommandée pour les utilisateurs qui préfèrent les dernières nouveautés et la version la plus évoluée du logiciel quitte à subir des bugs et/ou des problèmes de fonctionnement. En général, si on est un utilisateur basique, la version la plus avancée ne pose pas de problème. Actuellement, c'est la version 4.4.4 qui est à télécharger ici. Attention, pour le produit complet, il faudra télécharger la traduction de l'interface en Français ici.
  • Et souvent des versions alternatives qui sont accessibles en fouillant dans les menus (des versions anciennes pour la compatibilité ou des versions très avancées comme la fameuse version 5)

Pourquoi LibreOffice pour un usage personnel?

Utiliser LibreOffice parce qu'il est Libre (Vous pouvez l'installer sur autant d'ordinateurs que vous voulez) ou parce qu'il est gratuit (Pas un sou à dépenser) ne sont pas des raisons suffisantes même si cela peut être des raisons importantes!

En effet, même si OpenOffice.org et le mouvement du libre ont été à la source d'un changement de comportement de Microsoft qui a développé des formats ouverts (.docx, .xlsx...) pour sa suite bureautique et qui a grandement amélioré et innové à marche forcé sur Word, il faut bien reconnaître que le leader Microsoft avec sa suite Microsoft Office utilisée par la plupart des entreprises offre désormais une solution :

  • A un prix raisonnable pour un usage personnel (139 Eur)
  • Avec un support de grande qualité (5 ans minimum par Microsoft) assurant la pérennité malgré les mises à jour d'OS X
  • Avec des logiciels très aboutis qui ont peu d'équivalent fonctionnels et qui sont aujourd'hui très stables (faisant oublier les jours sombres de Word qui plantait toutes les 5 minutes sur de gros documents)

Dans ces conditions, pourquoi s'intéresser à LibreOffice? Autant prendre Microsoft Office, non?

Et bien, pour plusieurs très bonnes raisons :

  • A ma connaissance, c'est la seule suite bureautique sur Mac Os X qui intègre un logiciel de base de données, le bien nommé Base! Si vous doutez de l'intérêt de cette application, je vous invite à relire mon guide complet du logiciel qui vous permettra, si vous êtes motivé, dans la gestion de vos propres besoins comme moi je le fais avec mes dépenses!
  • C'est la seule suite réellement multiplateforme (Windows, Mac et Linux)
  • LibreOffice est totalement multilingue avec 110 langues supportées contre 52 de base pour Microsoft Office;
  • LibreOffice supporte un nombre très étendu de formats pour l'importation ou l'ouverture native;
  • La suite est totalement intégrée avec un centre de démarrage commun à tous les logiciels de bureautique et une interaction entre les logiciels;

Et LibreOffice, ça ressemble à quoi?

Alors, LibreOffice actuellement en version 4.4, ça ressemble à ça :

LibreOffice4_2

Ici l'interface de démarrage qui permet de choisir un document récent ou de démarrer par l'application de son choix

LibreOffice4_1

Ici l'interface standard du traitement de texte Writer


LibreOffice4_3

Ici la boite de dialogue pour enregistrer un fichier qui est native à Mac Os X. En effet, pendant longtemps, la suite n'était pas intégrée à l'interface de Mac Os X, ce qui n'est plus le cas.


Vous trouvez cela moche? Et bien peut être que la version à venir LibreOffice 5.0 vous fera changer d'avis ou vous donnera envie de redonner une chance à cette suite!

En effet, une version 5.0 est aujourd'hui disponible en beta ici et devrait bientôt être proposé comme la branche Evolution.

Cette version sera majeure est apportera de nombreuses nouveautés dont :

  • Une évolution de l'interface graphique, des menus et des boites de dialogues, rendant le tout plus ergonomique
  • Le support et la compatibilité avec les fichiers de la suite Microsoft Office seront encore améliorés
  • Le glisser/déposer d'images dans Writer fonctionnera sous Mac OS X
  • La suite en version 5 assurera un support bien meilleur des écrans Retina

Et voilà, pour vous, cher lecteur, à quoi ressemble cette version 5.

LibreOffice5_2

Ici l'interface de démarrage en version 5

 

LibreOffice5_1

Ici l'interface standard du traitement de texte Writer en version 5

 

Pas de changement à noter côté boite de dialogue!

Conclusion

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que l'amélioration visuelle est très significative. Savoir que le logiciel évolue en permanence est très satisfaisant et un gage de pérennité!

J'espère à travers cette présentation rapide avoir éveillé votre curiosité et que vous saurez donner une chance à un logiciel qui le mérite!

Bonnes vacances d'été si vous avez la chance d'en prendre et bon courage aux autres!

32 commentaires
1)
ysengrain
, le 07.07.2015 à 04:04
[modifier]

Libre Office vs μMou n’est pas le problème. LO fonctionne excellemment, et surtout, il ouvre les doc Appleworks qui me restent.

Mais l’autre, avec cet esprit de vous en coller partout, de faire alors que vous n’avez rien demandé, avec ces interfaces auxquelles il vous faudra vous plier sous peine d’échec, avec ce qui est POUR MOI, insupportable dans ce je perçois comme hégémonique, beurrk !!
Je vis sans aucun logiciel de μcroMou sur mon Mac depuis toujours, j’ai dû installer XP via VMware pour accéder aux dossiers médicaux.
Alors que vivent longtemps tous les autres xyzOffice.

2)
Zallag
, le 07.07.2015 à 06:37
[modifier]

Quand on connaît Word depuis des années, on a de la peine à se faire à Libre Office où tout semble plus rustique, des menus aux icônes, et il y a moins de fonctions, à mon avis. C’est vrai qu’on a l’impression d’être revenu en arrière de dix ans en matière de traitement de texte.
Mais je le recommande aux débutants adultes pour taper des choses simples, et, particulièrement pour sa gratuité, aux collégiens pour leurs travaux scolaires, ça suffit largement pour eux.
C’est aussi intéressant pour des retraités qui ont utilisé professionnellement Word pendant des années et qui, ayant cessé leur activité, hésiteraient à acheter une version de Microsoft Office pour eux-mêmes.

3)
PtitVert
, le 07.07.2015 à 08:11
[modifier]

Salut Guillôme,

juste un petit correctif, OpenOffice n’est plus soumis à la GPL V3, elle est soumise à la Apache License 2.0 (Voici ICI). C’est pour cela que pas mal de grosse compagnie supporte OpenOffice plutôt que LibreOffice, car cette license est plus « business » friendly.

Il est vrai qu’il y a longtemps (époque de OpenOffice 3), OpenOffice était sous GPL V3.

4)
cerock
, le 07.07.2015 à 08:19
[modifier]

J’ai longtemps était un utilisateur d’OpenOffice pour un usage personnel. Cela m’a évité l’achat de bien des suite Office.
Par contre professionelement, même si ce dernier à été le logiciel choisi, nous avons vite du passer chez Microsoft. Le traitement de texte, il n’y a rien a dire (quoi que les outils de mise en page sont vraiment puissant maintenant sur Word). Par contre le tableur de OpenOffice a vraiment des années de retard.

Après OpenOffice ou LibreOffice, mon choix c’est toujours porté sur le premier, je ne vous dis pas le nombre de problèmes que j’ai eu lors des deux tests de LibreOffice sur des fichiers (tableur) OpenOffice. Et comme c’est un logiciel libre… pas de support. Enfin si en perdant des heures et des heures sans solution au final.

Depuis, je suis enseignant un jour par semaine et je suis passé sur Microsoft Office qui est un excellent produit, et j’ai une compatibilité total avec les documents de l’école. (ce qui n’était pas le cas avec OpenOffice). Je l’ai acheté un jour en action chez un grossiste informatique, j’ai payé 60.- pour 1 an en location, donc a se prix je n’hésiterez pas a reprendre un an de service.

5)
cerock
, le 07.07.2015 à 08:31
[modifier]

Au fait un autre truc que j’adore depuis mon passage à office… avoir le quicklook (sans bidouille) sur mes documents depuis le Finder. Quel pied

6)
Gilles Theophile
, le 07.07.2015 à 08:31
[modifier]

En tant que professionnel indépendant, mon choix c’est Microsoft Office, et notamment Word, depuis de nombreuses années, et la totalité de mes clients l’utilisent aussi.

Avec LO, que je dois quand même me farcir car c’est ce que mes filles doivent utiliser au collège, j’ai l’impression, à chaque fois que je l’ouvre, de faire un bond en arrière de 10 ans au moins.

Alors oui, c’est pas trop mal, mais je pense qu’un professionnel bien formé en bureautique se tournera de toute façon vers M$.

7)
illianor
, le 07.07.2015 à 08:48
[modifier]

@Ysengrain & Guillôme: je lis souvent sur cuk des personnes dont leur besoin est d’ouvrir des fichiers appleworks. Il ne serait pas plus simple de convertir ces fichiers dans un format plus récent / mieux supporté? Ou si c’est pour des besoins de consultation, les convertir en pdf?

Discussion sur la conversion

8)
ToTheEnd
, le 07.07.2015 à 09:09
[modifier]

Pour autant qu’on ait été habitué à un outil comme MS, je trouve qu’il est très difficile de s’en éloigner… la seul conversion réussie, c’est PowerPoint à Keynote. Plus simple, plus rapide et permet de se focaliser sur l’essentiel. De plus, le fait qu’il soit pratiquement identique entre Mac et iPad me permet de jouer les caméléons lors de mes présentations ici ou là…

Mais longue vie à OO…

T

9)
Gr@g
, le 07.07.2015 à 10:15
[modifier]

pour ma part, je suis utilisateur occasionnel d’OpenOffice, ou de Pages pour mes travaux privés, et je tente de me faire la main sous OpenOffice à la place de Word au niveau professionnel.

ça vient petit à petit, mais j’avoue que pour les travaux avec un peu de mise en page (basique… = introduction d’une image), je ne trouve pas OO encore très ergonomique.

Et j’avoue que je n’ai touché LibreOffice que sous Ubuntu, mais en débutant total, et je ne peux rien encore en dire. Il faudra que j’essaye de manière plus approfondie ce logiciel, car il correspond à mon intérêt pour la suite à donner à mon informatique personnelle (dans un avenir plus ou moins proche).

10)
soizic
, le 07.07.2015 à 15:50
[modifier]

Bonjour

J’ai abondemment utilisé MS dans mon métier sur Mac et PC ; en retraite j’ai gardé Excel et adopté Pages.
Une ou deux incursions vers OpenOffice que j’ai trouvé infect à l’époque.

Un jour après des changements de système, je me suis aperçue que mes vieux Pages ne s’ouvraient plus sous la version nouvelle, j’ai dû transiter sur mon mac dédié à la musique et resté sous un vieux système. Merci le travail et la colère contre Apple a grondé.

J’ai essayé Libre Office et l’ai totalement adopté. Un peu difficile au début, je me perdais dans les styles, les corps, les couleurs de caractère (je rédige un long échange épistolaire).

J’ai trouvé une aide efficace sur leur forum et j’ai défini mon contexte de travail. Il reste l’accrochage des figures qui ne m’est pas encore naturel.
La partie tableur coule de source.

Donc pour moi c’est un bon logiciel mais je n’oublie plus de conserver des pdf.

11)
François Cuneo
, le 07.07.2015 à 17:45
[modifier]

OpenOffice à l’école pour les élèves, Word pour moi!:-)

Le nouveau Word en abonnement encore en beta est vraiment très bon.

Et purée, mon mémoire, je n’aurais jamais pu le faire avec Pages, en tout cas pas avec autant de finesses sur tout plein de choses.

J’avais un peu honte avant, mais maintenant, j’ose sans crainte: Word est ce qui se fait de mieux en matière de traitement de texte.

Et j’ai une petite pensée pour Anne qui doit gueuler là haut parce que pour elle, c’était Nisus Writer et puis c’est tout.

12)
Tilékol
, le 07.07.2015 à 19:20
[modifier]

Et Excel (créé pour Mac en 1985) est le chef d’oeuvre de Microsoft.
Le tableur Libre Office est loin loin derrière…

13)
cdoublet
, le 07.07.2015 à 21:47
[modifier]

Bonsoir,

Cet article m’a motivé à créer un compte sous cuk.ch que je suis régulièrement depuis plusieurs années. Même si je ne suis qu’un utilisateur bêta de Libre Office, je suis fan depuis pas mal de temps (de LibreOffice mais aussi de cuk.ch!).
Je tenais surtout à faire remarquer que depuis le début du mois, LibreOffice est à présent disponible directement à partir du Mac Appstore – Il s’agit de la version appelée LibreOffice Vanilla – https://goo.gl/sRGSNP
Je l’ai installée à partir de 4.3.7 – le GROS avantage de l’installation via le Mac App Store est que les mises à jour sont intégrées&facilitées (tout comme toute autre app du Mac Appstore).

Es grüessli us Baden!
cdoublet

14)
Guillôme
, le 07.07.2015 à 22:41
[modifier]

Merci à tous pour vos commentaires!

Merci ptitvert pour la correction sur la licence (du coup, je corrige l’article)!

avoir le quicklook (sans bidouille) sur mes documents depuis le Finder.

A noter que Quicklook fonctionne nativement pour les documents texte Writer (.odt) mais pas pour les documents tableur (.ods).

Pour répondre à illianor sur pourquoi vouloir ouvrir des vieux fichiers plutôt que les convertir? Disons, que la réponse à un problème n’est pas de contester le problème qui impliquera 10 pages d’explication pour chaque cas particuliers ;)

j’ose sans crainte: Word est ce qui se fait de mieux en matière de traitement de texte.

Word est le plus flexible, le plus facile à utiliser, le plus utilisé… mais pas le meilleur en traitement de texte. J’ose affirmer sans crainte que le meilleur est LaTeX (meilleur ne veut pas dire qu’il est mieux que Word, mais qu’il est meilleur dans la fonction traitement de texte pur ;) ).

Et Excel (créé pour Mac en 1985) est le chef d’oeuvre de Microsoft.

J’ai tendance à penser la même chose… Quelqu’un connait-il un logiciel capable de faire mieux qu’Excel?

Enfin, cdoublet, ton commentaire est la meilleure récompense que peuvent avoir les rédacteurs. Je vois d’ici François verser sa petite larme ;)

15)
jpg
, le 07.07.2015 à 23:51
[modifier]

le meilleur est LaTeX

Ben oui, évidemment!
Mais pour la correction orthographique, c’est autre chose.

16)
François Cuneo
, le 08.07.2015 à 11:00
[modifier]

Bienvenue cdoublet!.

Je n’ai pas versé de larmes, mais je suis content:-)

En tant que Big Boss qui a toujours raison, je décrète que LaTex m’a foutu un sacré bordel lorsque je l’ai installé pour essayer de le faire fonctionner. Il est entre autres responsable de ces transfert de système qui ont planté au bout de la dernière minute qui durait une éternité, voir l’article de Fabien Conus qui pourtant ne jure que par ce logiciel.

Alors LaTex, même s’il a un rendu incomparable en particulier pour les scientifique, tu vois ce que j’en pense…:-)

17)
François Cuneo
, le 08.07.2015 à 11:01
[modifier]

Ah au fait: la correction orthographique fonctionne parfaitement avec LaTex et Antidote.

Ok il faut payer, mais on n’a rien sans rien.

Ou alors un logiciel qui ne corrige pas…

18)
Zallag
, le 08.07.2015 à 15:57
[modifier]

Petit commentaire doux-amer. Et si TOUS ceux qui avaient Antidote s’en servaient pour leurs commentaires sur Cuk, qui c’est qui serait content ? C’est ma pomme …
Bon, je sors, comme disait l’autre.

19)
Costi
, le 08.07.2015 à 17:36
[modifier]

Les commentaires élogieux sur Word me surprennent beaucoup… Peut-être ne le connais-je pas assez bien, mais tout de même, dans bien des cas il me semble qu’on peut reconnaître au premier coup d’œil des documents faits avec Word. En un mot (ou deux), c’est mal foutu. Disons que les styles par défaut aboutissent à cet aspect caractéristique des documents (interligne trop grand, trop d’espace entre boulets et texte, etc.). Il faut beaucoup bosser pour arriver à une présentation correcte.

Par ailleurs, l’interface est particulièrement incommode, avec ce fichu bandeau, et les dialogues modaux. Du moins pour quelqu’un qui a été élevé avec Mac Write II :-) Maintenant Pages et Nisus Writer. Et l’imprédictabilité du logiciel, qui s’arroge le droit de prendre la main à tout propos, même si on a désactivé tous les automatismes.

Bref, je digresse. Mais ma brève incursion dans l’utilisation de LibreOffice (il y a un moment quand même) m’avait laissé la même impression. Je pense que quand on est habitué à Word, on n’est sans doute pas dépaysé.

20)
Zallag
, le 08.07.2015 à 20:38
[modifier]

Costi, on peut difficilement estimer si un logiciel de traitement de texte est bon sans savoir quel est le niveau de celui qui a créé un document qu’on a sous les yeux.

Ce qu’il faudrait faire, c’est par exemple présenter à des utilisateurs cinq ou six textes avec des titres et sous-titres de styles tous différents pour chaque texte, avec des images, une table des matières, un index, des notes de bas de page, des renvois à des pages web ou à des fichiers dans l’ordinateur et demander de les fusionner en un seul document avec un style imposé pour chaque titre et sous-titre, pour le corps de texte, les notes de bas de page et tout le reste.

On donnerait 2-3 heures à chacun et on comparerait à la fin, mais quoi ? Les logiciels ou l’expertise des personnes ?

22)
jdmuys
, le 09.07.2015 à 06:38
[modifier]

Pour ma part, je n’utilise plus que Pages, mais que je ne recommenderai plus (temporairement j’espère) tant la version actuelle a regressé par rapport à la version précédente.

Mais je recommande chaudement Numbers, qui est un vrai bijou logiciel. Plus limité que Excel (pas de macro par exemple), c’est un bol d’air pur en comparaison pour qui aime un peu de qualité de présentation dans ses documents.

Peut-être est-ce surtout dû à l’abandon de ce parti pris stupide d’Excel qu’une feuille de calcul c’est une et une seule grande matrice de cellule quasi infinie.

Une autre très bonne idée est de rendre automatique la désignation des cellules par nom plutôt que par coordonnées. On peut le faire dans Excel, mais cela demande un effort supplémentaire, ce qui fait que rares sont les tableurs qui en font bon usage. conduisant à des tableurs spaghetti, difficile à comprendre et à maintenir dès qu’ils dépassent une simple somme.

J’adore Numbers

24)
Franck Pastor
, le 09.07.2015 à 07:53
[modifier]

En tant que Big Boss qui a toujours raison, je décrète que LaTex m’a foutu un sacré bordel lorsque je l’ai installé pour essayer de le faire fonctionner. Il est entre autres responsable de ces transfert de système qui ont planté au bout de la dernière minute qui durait une éternité, voir l’article de Fabien Conus qui pourtant ne jure que par ce logiciel.

Quel bordel ? Tu ne m’as pas mis au courant !

Pour les problèmes d’installation, il n’y en a apparemment plus aucun avec MacTeX 2015 qui est sorti récemment (prochain sujet d’article).

S’agissant de la correction orthographique, elle est possible gratuitement avec LaTeX, en utilisant Excalibur ou CocoAspell. C’est la correction grammaticale qui n’est pas possible gratuitement actuellement.

25)
ToTheEnd
, le 09.07.2015 à 08:44
[modifier]

Rien ne vaut Ragtime !

J’ai bien ri et je me suis demandé ce que cet éditeur était devenu… visiblement, ça existe encore!

La dernière version 6.5 est sortie en 2009 et elle était compatible avec OS X 10.6… et apparement, le soft est encore compatible avec OS X 10.10. Bel exploit mais je me demande encore combien de personnes utilisent cette affaire…

T

26)
Costi
, le 09.07.2015 à 09:00
[modifier]

Zallag : Oui, je suis d’accord avec toi.

Mais il me semble quand même que les choix « par défaut » proposés par Word aboutissent à une présentation très moche, et qu’il faut plus travailler (« lutter contre le logiciel ») pour aboutir à quelque chose de présentable. Rien de tel avec Pages.

27)
Zallag
, le 09.07.2015 à 10:27
[modifier]

Je connais seulement un peu Pages, mais comme beaucoup d’élèves auxquels je donne ici ou là des cours d’appui s’en servent en classe, je regarderai un peu plus à fond ce logiciel. Toutefois, comme Pages autorise l’enregistrement/exportation vers Word, je me sers de Word pour aller plus vite et mes élèves passent de l’un à l’autre aussi. Il faut de la souplesse. Certains bossent à la maison avec Word et en classe avec Pages, ça leur dérouille bien les neurones et tout le monde est à l’aise. Se crisper sur l’un ou l’autre de ces traitements de texte ne mène à rien.

Comme des profs utilisent Pages, d’autres Word, d’autres encore, comme François, apprécient OpenOffice en classe, c’est la preuve que c’est peu important de se servir d’un outil ou d’un autre, ce qui compte c’est de faire quelque chose de bien avec.

Mais perso, pour des travaux pointus et spécialisés, c’est Word, avant tout parce que je le connais vraiment mieux que tous les autres et que je peux travailler très vite.

28)
jpg
, le 09.07.2015 à 14:27
[modifier]

s’agissant de la correction orthographique, elle est possible gratuitement avec LaTeX, en utilisant Excalibur ou CocoAspell. C’est la correction grammaticale qui n’est pas possible gratuitement actuellement.

Avec Antidote, est-ce seulement le .pdf que l’on peut analyser ou aussi le .tex ?

29)
Franck Pastor
, le 09.07.2015 à 22:27
[modifier]

Le .pdf je pense, mais comme je n’utilise pas Antidote moi-même il faudrait demander à François pour en être sûr.

30)
jpg
, le 10.07.2015 à 10:20
[modifier]

Le .pdf je pense

Cela marche très bien avec le .tex, ce qui est bien pratique.

32)
Vekin
, le 19.08.2015 à 13:14
[modifier]

Autant laisser tomber OpenOffice pour de bon et prendre LibreOffice, voici pourquoi. En deux mots, Oracle a foutu le bordel dans le projet, une bonne partie des développeurs se sont barrés et ont créé LibreOffice. OpenOffice est de moins en moins mis à jour tandis que LibreOffice les aligne. OpenOffice connaît ses dernières heures.