Profitez des offres Memoirevive.ch!
Au revoir Tony, bienvenue Igor

Je vous avais présenté Tony lors de mon 1er article sur cuk.ch.

Et bien, vous savez quoi ?

Un robot, ça peut devenir dingue très vite.

Après 15 mois d'utilisation géniale, il a commencé à ne plus « voir » l'ensemble des pièces. Pire, petit à petit, il a commencé à ne plus retrouver sa base, voire à demander de dégager son passage alors qu'il n'y avait rien devant lui. Du coup, nous devions constamment repasser derrière lui. Ce qui n'était pas le but.

Alors, j'ai contacté le revendeur, un site internet suisse, qui m'a proposé de l'envoyer chez eux pour qu'ils voient ce qu'il pouvait bien lui arriver. Après 3 semaines sans lui, nous l'avons reçu en retour, avec comme seule indication « changement de batterie », qui était un problème dont j'avais lu des choses.

Et boum... rebelote... Tony n'en faisait qu'à sa tête... c'est à dire pas grand-chose.

J'ai donc contacté le fabricant via l'enregistrement du produit sur son site, après avoir réalisé que ce produit n'était pas très courant en Suisse... ce qui m'a provoqué quelques sueurs froides... est-ce que la garantie d'un achat en Suisse allait être reconnue par le fabricant, américain, via sa filiale en Europe ?

Le site est en anglais, et c'est Patty qui m'a à chaque fois répondu, dans un français digne de « reverso » (le site bien connu de traduction en ligne), avec une politesse presque trop appuyée.

Il a fallu que je fournisse des photos des messages que Tony m'indiquait, que j'explique mes observations, et que je leur adresse un scan de la facture d'achat.

Après 1 mois sans nouvelles, nous avons reçu un colis de chez Neato, et que contenait-il ?

Le nouveau modèle bien sûr ! vu que la plupart des entreprises, préfèrent aujourd'hui remplacer plutôt que réparer ! Nous étions « éligible » pour le remplacement de l'appareil.

Nous avons donc reçu Igor, soit le Neato Botvac 85, soit le fleuron de la gamme, pour remplacer Tony, prêt à rejoindre le royaume du recyclage par les circuits traditionnels. (En rédigeant ce test, je viens de voir qu'un nouveau modèle le Botvac D85 vient de sortir...)

Et maintenant, me direz-vous, qu'a-t-il de mieux ou pire que l'ancien modèle, ou la concurrence ?

Si vous voulez le détail, c'est du côté des Numériques que le test est le plus complet. Pour ma part, je peux déjà dire tout d'abord qu'il reprend tous les points forts du précédent, répondants à nos exigences :

  • une capacité pour une surface de 90 mètres composée de plusieurs « pièces » sans paliers, donc capable de « voir » les différents espaces (il en fait bien plus),
  • la gestion mixte du carrelage et de quelques tapis,
  • un bac de récupération de la saleté adapté pour la surface,
  • la capacité de ramasser les poils d'animaux (nous avons un chat),
  • un filtre pour éviter les rejets de poussières,

et en plus si possible :

  • de la puissance d'aspiration,
  • une consommation électrique maîtrisée.

En fait, il progresse dans plusieurs domaines, avec un bac de récupération un peu plus grand, et est un peu moins gourmand en énergie.

J'avais listé les points positifs et négatifs ainsi la dernière fois :

Points positifs :

  • puissance d'aspiration,
  • gestion de l'environnement (obstacle, tapis, parquet…),
  • facilité d'usage et de programmation,
  • simplicité d'entretien.

Points négatifs :

  • prix d'achat,
  • devoir déblayer les bords des pièces,
  • changer de filtre tous les 6 mois (bon d'accord, c'est le cas pour n'importe quel appareil équipé d'un filtre).

Je peux dire qu'aujourd'hui, nous pouvons être comblés, car le changement de filtre est toujours d'actualité (mais comment ne pas en être autrement pour ce point ?), le prix d'achat, nous ne l'avons pas vu ;o) et surtout, il déblaye les bords maintenant !

le voici de plusieurs côtés :

IMG_2309

Igor, vue du dessus.

IMG_2320

le moyen de communiquer, en couleur maintenant, et tactile!

IMG_2312

La station de recharge, avec son long cable,

qui est enroulable discrètement à l'arrière en cas de besoin.

IMG_2310

Là, la moustache qui dépasse, vous avez vu?

Il s'agit de la fameuse brosse!

 

IMG_2311

Vue du dessous, vous pouvez voir que la brosse principale prend presque toute la largeur. La brosse latérale tient par un aimant petit mais puissant. Elle ne s'est décrochée qu'une fois en une cinquantaine d'utilisation.

 

IMG_2313

La brosse latérale.

Bon, ok, là, elle est un peu usée, mais j'allais pas vous en parler avant d'avoir testé, non?

IMG_2314

Pour l'entretien d'Igor, on retire la partie en plastique, qui est clipsée fermement, ce qui permet d'accéder à la brosse, qui s'enlève très aisément.

IMG_2315

Cette brosse multi-sol (dur et tapis) est toujours aussi performante. Il faut juste démêler les cheveaux et autres poils enroulés.

 

IMG_2319

Pour vider le bac, il se soulève simplement.

IMG_2318

Il faut bien viser la poubelle, sinon, comme tous les aspirateurs sans sac, la poussière vole dans tous les sens. Là, je vous ai évité la photo du bac plein!

IMG_2317

Le bac peut être nettoyer, aspirer (??? oui, je sais....) facilement.

IMG_2316

Le filtre maison, toujours bien vendu.

 

En bref, nous sommes enchantés par cette marque, qui a su de plus faire preuve d'un vrai service clientèle, malgré la distance et la langue. Leur système de télémétrie est toujours aussi performant, permettant au robot de naviguer dans des configurations de pièces ouvertes avec des recoins, ou de 4 chambres palières.

Il gère un peu mieux les obstacles, en arrivant mieux à se débloquer, mais il a quelques peines à grimper de face sur notre tapis un peu épais. Il est de temps en temps arrêté au bord dudit tapis.

En conclusion, je continue à penser que ce robot est vraiment génial, par ses grandes qualités. Toutefois, pour être honnête, je vais signifier quelques défauts dans mon récapitulatif, mais qui ne sont pas repoussants à mon sens

Points positifs :

  • puissance d'aspiration toujours au top. Un tapis qu'une femme de ménage éphémère chez nous ne disait pas nettoyable revient toujours nickel dans la chambre d'une de mes filles.
  • gestion de l'environnement (obstacle, tapis, parquet…) et de la taille des pièces.
  • facilité d'usage et de programmation,
  • simplicité d'entretien.
  • léger à bouger pour passer d'un étage à l'autre.
  • la brosse latérale !!! plus besoin de déblayer les bords, il le fait très bien !
  • bruit à la baisse (ça reste un aspirateur...). S'il tourne au rez alors que nous sommes dans la chambre en haut, porte fermée (la nuit par exemple), nous ne l'entendons quasi pas.
  • autonomie au top, il peut bosser presque 90 minutes avant de se recharger, contre 45 auparavant !
  • environ 1 h 20 en une fois pour faire l'étage, soit environ 85 m2 avec 4 pièces, 1 salle de bain et le hall central (Tony le faisait en 1 h 45 avec une recharge de 45 min après 45 minutes de travail)
  • environ 1 h 30 en une fois pour faire le rez, soit environ 90 m2 en espace ouvert, alors que Tony faisait presque 2 h 15 avec une recharge de 45 minutes après 45 minutes de travail.
  • longueur du câble d'alimentation permettant autant de viser une prise en hauteur qu'une au ras du sol sans avoir un câble qui traîne.
  • il est plus bas ! et commence à passer sous certains meubles (ce qui n'était pas le cas de Tony).

Points négatifs :

  • prix d'achat, même s'il me semble qu'il diminue et que par rapport aux Roomba haut de gamme, il est concurrentiel.
  • changement de filtre et de brosse latérale tous les 6 mois à peu près (bon d'accord, c'est le cas pour n'importe quel appareil équipé d'un filtre).
  • quelques bugs selon l'emplacement de départ dans les grands espaces à plusieurs recoins. Selon où il est placé, il ne « voit » pas tous les recoins, ou ne retrouve pas forcément sa base après avoir travaillé.
  • quelques obstacles restent infranchissables selon l'angle d'arrivée.
  • devoir le nettoyer avec un autre aspirateur (à sac) parce que c'est le plus efficace !
  • il reste trop « haut » pour certains meubles.

Voilà, donc, maintenant, longue vie à Igor, et merci à Tony d'avoir si bien préparé le terrain !

 

10 commentaires
1)
Alain Le Gallou
, le 02.07.2015 à 07:50
[modifier]

Pour tester ton modèle, j’attends que mon Roomba 530 acheté le 28 janvier 2008 tombe en panne. Rien à faire, il est toujours vaillant, même en le maltraitant. Je n’ai jamais changé le filtre et je l’utilise même sur du béton. Seule maintenance, j’ai dû changer la roue avant usée.

2)
ToTheEnd
, le 02.07.2015 à 10:02
[modifier]

Idem pour moi, j’ai un Roomba 560 depuis 2008 ou 2009 et il accomplit encore parfaitement son travail… pour le changer, il faudrait qu’il meurt ou que le nouveau modèle de la série 800 soit plus abordable.

T

3)
Hervé
, le 02.07.2015 à 11:12
[modifier]

J’ai eu le même problème que toi, mais « elle » s’appelait Robotine. Mais moins de chance : après envoi, on m’a répondu « plus fabriqué(e) » – remboursement, mais avant que le remboursement n’arrive, nous avons reçu … sa soeur ! On espère simplement qu’elle tiendra plus que 2 ans, mais même dans cette version, la machine est impressionnante d’efficacité. Elle était donnée en tête de tous les tests, surtout dans les pièces où vivent des chiens et/ou chats

4)
Gr@g
, le 02.07.2015 à 15:10
[modifier]

Tiens? De 2008? Et personne pour parler de vieille daube?

Tant mieux pour vous! J’espère qu’Igor tiendra aussi longtemps, par ce que Tony, sur le coup, m’a déçu!

5)
Jambo
, le 02.07.2015 à 16:11
[modifier]

J’ai eu exactement la même expérience: chat en ligne avec le support américain de mon « Tony ». Explication, opérations de reboot et finalement scan de facture. 3 semaines après un « Igor » tout neuf devant la porte. Bravo Neato pour le service après vente. Sont forts ces Américains…

6)
ikalimero
, le 03.07.2015 à 00:28
[modifier]

Le notre se nome Wall-E au départ c’est un Botvac 75 mais je viens de changer la brosse d’origine par celle du modele 85.
On en parlait avec ma femme,après beaucoup étudié les avis les tests, un soir j’ai ramené Wall-E. Le gros aspirateur ne fonctionne pas très souvent désormais.
La nouvelle brosse est silencieuse, la différence est impressionnante.
Son efficacité est bluffante, de plus il est très poli. il retrouve toujours sa base. Les petit seuil de parquet de 15 mm ne l’arête pas. le tapis à gros poils longs des enfants ne lui fais pas peur. La mezzanine 8 m2 des enfants avec leurs 2 lits est un jeu d’enfant, il détecte parfaitement le vide.
j’espère qu’il fonctionnera des années.

7)
M.G.
, le 03.07.2015 à 11:12
[modifier]

Pour tester ton modèle, j’attends que mon Roomba 530 acheté le 28 janvier 2008 tombe en panne. Rien à faire, il est toujours vaillant,

Idem pour le mien, acheté le 10 juillet 2008 ;-)
Comme il travaille dans mon appartement de Normandie, il fonctionne peu mais toujours aussi bien et retrouve toujours sa base. J’ai seulement changé la batterie le 30 juillet 2012 (trouvée sur Amazon.fr). Elle avait rendu l’âme faute de recharges régulières. Les piles R20 du « Virtual Wall » sont des DURACELL M3 depuis le 10/07/2008. Elles ont 2 549 jours. Le lapin a vraiment les piles les plus durables ;-)

8)
François Cuneo
, le 06.07.2015 à 21:09
[modifier]

Ah eh bien mes Roomba ont tous craqué en matière de batterie.

Bon… finalement ça ne va pas si mal avec un aspirateur manuel… Le Roomba allait bien à Bofflens, où l’on n’avait pas de tapis, à Bière, il y en a partout et le machin s’emmêle dedans.

Cela dit, cet Igor me semble bien plus intelligent que mon 500 je ne sais plus combien.

9)
ToTheEnd
, le 13.08.2015 à 14:20
[modifier]

Alors petit problème avec mon Roomba 560 qui m’a inquiété car après son démarrage dans une pièce, il « calait » après 10 secondes en me disant qu’il y avait un problème avec les brosses… après un démontage plus ou moins complet (une première) et un nettoyage approfondi des roulements et autres compartiments mécaniques, le voici à nouveau vaillant et au labeur.

Pas mal après 7 ans d’utilisation…

T

10)
ToTheEnd
, le 23.09.2015 à 14:16
[modifier]

Bon… l’alerte était réelle… après quelques semaines, il a recommencé à « caler » et cette fois, un nouveau démontage et nettoyage complet n’a pas suffi.

Un nouveau Roomba 780 est déjà à l’oeuvre depuis quelques heures…

T