Profitez des offres Memoirevive.ch!
Ça tourne

Je suis entré en possession d'un truc très joli, enfin, bon, ça dépend des critères, un peu encombrant au poignet ou au cou, et qui pèse quand même quelques grammes; mais là n'est pas le propos, je pense que l'objet en question n'a sans doute pas été conçu pour être vu par d'autres personnes que celles qui l'ont fabriqué et installé.

Fortuitement d'ailleurs, j'avais vu quelques engrenages dans le fond d'une boîte pleine de bricoles située au fond d'un carton contenant plein de trucs, j'ai emporté le carton (et son proche cousin, tout aussi plein de trucs divers) sans plus regardé le contenu quand le vendeur m'a indiqué que c'était tout le carton pour cinq balles, il a souri quand j'ai dit que je repasserais chercher le tout avec mon vélo (ce n'étaient pas de très gros cartons, mais ils étaient assez lourds pour qu'on n'aie pas envie d'en porter plus d'un à la fois), ce n'est qu'au retour que j'ai découvert, tel un coffre aux trésors, cet objet, partie essentielle d'un tout plus complexe, lui même d'une complexité croissant à l'aune de l'intérêt qu'on lui porte.

ça tourne

Là, je vous le fait admirer sous toutes ses faces (pour actionner le gif, cliquer dessus).

Toujours est–il que je trouve quand même cet objet joli, mais surtout, c'est un dispositif mécanique d'apparence anodine qui a éberlué toutes les personnes qui l'ont vu fonctionner.

Parce que donc, si on actionne la roue, ça tourne quand même vachement bien !

Et pourtant, on sent que c'est une pièce défectueuse, y'a un petit bruit qui indique l'usure, qu'est ce que ça serait si c'était neuf !

piston

On devine au fond et en haut à droite un petit piston en laiton, servant de frein, d'amortisseur, et au premier plan, flou, un petit ressort de recentrage,

dessus/dessous

car la roue a de plus une liberté angulaire de quelques degrés à droite ou à gauche (d'où le piston)

La roue est en laiton, le berceau en alliage d'aluminium, en tout cas c'est léger.

Il ne semble pas y avoir de roulement, et pourtant, quand ce truc tourne, il tourne longtemps, incroyablement longtemps,

 

Environ une minute, en le lançant mollement à l'envers (les petites demi-lunes on tendance à freiner dans ce sens)..

Dans les cinq minutes en mettant toute la force d'un doigt, et Pascal a eu l'idée de le faire partir à l'air comprimé, cinq bars pendant une minute, le sont est strident, il y a certainement émission d'ultrasons (et peut–être deux à trois dB perdus à une oreille), et la roue tourne à ce moment tellement vite que quand on la met vers le bas, en la tenant à la main, le moindre mouvement fait ressentir un très puissant effet gyroscopique, dès qu'on perd l'horizon, la main est forcée d'y revenir, c'est très impressionnant.

D'après vous, quel est cet objet ?

24 commentaires
3)
Dom' Python
, le 01.07.2015 à 05:51
[modifier]

Ça te fait tourner le tête et te permet de terminer ton billet en posant une question: un zitogyre poppiforme.

4)
Zallag
, le 01.07.2015 à 07:48
[modifier]

Un élément d’une sirène d’alerte manuelle, datant de la guerre 14-18 ou 39-45 ?

5)
Blues
, le 01.07.2015 à 09:30
[modifier]

ce bidule, j’en suis certain est un enclencheur à répétition à mouvement perpétuel cliqueté ;)

8)
Hervé
, le 01.07.2015 à 11:38
[modifier]

une pièce de l’imprimante des nouveaux billets de 10’000 drachmes ! Plus ça tourne vite, plus la valeur du billet est élevée

9)
verlaine
, le 01.07.2015 à 11:56
[modifier]

Peut-être un instrument dans le domaine de l’aviation? L’horizon artificiel ou l’indicateur de virage.

12)
Blues
, le 01.07.2015 à 12:52
[modifier]

Ahah Hervé, bien joué, la période étant propice, je pensais justement à gag du genre :D

14)
M.G.
, le 01.07.2015 à 13:49
[modifier]

quand on la met vers le bas, en la tenant à la main, le moindre mouvement fait ressentir un très puissant effet gyroscopique,

D’une manière ou d’une autre, c’est un gyroscope, en effet. La question qui reste sans vraie réponse : à quoi sert-il ? La biellette qui apparaît sur la troisième photo pourrait bien être le point de départ du mécanisme d’affichage d’un Indicateur de Virage aéronautique…

16)
Gritche
, le 01.07.2015 à 16:05
[modifier]

Je ne sais pas ce dont il s’agit, cependant la couleur de l’anodisation du bâti en alu, me fait penser à du matériel militaire…Quant au moule à gâteau, il ne s’agit que du présentoir de l’objet.

17)
François Cuneo
, le 01.07.2015 à 17:39
[modifier]

Je penchais aussi pour un moule à gâteau, sauf que quand on le met au four, ce n’est pas le four qui est à chaleur tournante, c’est la pièce qui tourne.

18)
Jean-Yves
, le 01.07.2015 à 17:43
[modifier]

Certains commentaires d’aviateurs éclairés m’orientent vers un prototype grossier de prothèse de genou pour slackliner maladroit et prudent.
Hier, les douanes européennes en auraient saisi quelques exemplaires soi-disant destinés à des tests en vraie grandeur.
Si la presse n’en a pas encore parlé, c’est qu’elle n’avait que ton article comme référence!
Bon, OK …

19)
PhilSim
, le 01.07.2015 à 18:00
[modifier]

Je pencherais pour un instrument dermatologique, en l’occurrence une râpe à furoncles, qui redonne une peau de bébé au porteur de ce genre de problème grâce à la rotation rapide des petits godets excavateurs…

Ah, si Job (sans « s », hein) avait disposé de cet ustensile, quel pied…

20)
Tom25
, le 01.07.2015 à 18:11
[modifier]

Zit, je ne sais pas. Mais j’ai peur pour toi, le jour où tu devras déménager … Misère, il faudra 3 semi-remorques pour emmener tous tes trucs.
François, lui, est passionné de trucs petits et légers qui se périment en quelques années. Toi, tu craques pour des trucs volumineux et lourds, qui ont déjà plusieurs dizaines d’années et qui n’auront sans doute pas bouger dans quelques centaines d’années (si bien stockés).
Donc chez François, les nouveaux objets remplacent les vieux, toi ils s’y ajoutent !
:-))

Mais c’est aussi plaisant de découvrir un bijoux mécanique comme celui que tu nous présentes que le dernier gadget électronique.

23)
zit
, le 01.07.2015 à 23:38
[modifier]

Merci à tous pour votre enthousiasme à être près de votre clavier par ce temps plus propice au hamac ou à la terrasse aérée.

fxc, ah mais oui, c’est tout à fait ça, un smile… chemille, enfin ça, quoi !

pter, la vitesse, c’est dépassé, mais ce qui est rigolo, c’est que chaque demi-lune de l’engin est le réceptacle d’un numéro, écrit à la main, donc, si ça se trouve, c’est un modèle de bingo particulièrement chiadé, pour joueurs patients.

Dom’ Python, alors là, chapeau bas, c’est exactement la formule appropriée !

Zallag, quand je l’ai lancé à l’air comprimé, la première fois, je me suis demandé si ça n’était pas une sirène de Stuka, pouerk !

Blues, tu as touché du doigt le mot que je n’avais pas osé écrire, le mouvement perpetuel, surtout la variante clictée, un grand sentiment d’infini ne vous envahit–il pas tous à cette évocation ?

Tristan, bougrement efficace alors comme divinité, pour se faire fabriquer ce genre d’amulette…

dadshib, ah ,oui, flûûûûte ! je n’avait pas remarqué cette particularité détestable, qui lui enlève même un peu de son charme, mais qui lui ajoute un petit côté désuet, suranné presque, qui fait aussi son charme.

Hervé, oui, ils ont du le mettre au rebut, la plus petite coupure, c’est devenu sept cent cinquante trois milliards huit cent douze millions quatre cent soixante dix huit mille neuf cent quarante deux.

verlaine, tu m’as l’air bien renseigné sur la question.

Arnaud, ah, mais c’est trop, ce lien, le dessin, c’est vraiment exactement le même truc, et je ne le voyais pas du tout fonctionner dans ce sens (ni personne, je crois).

dpesch pas de doute, en tout cas, si j’achète un avion dans un vide grenier, je pense pouvoir trouver ici toutes les compétences pour pouvoir enfin faire hôôôôteeeeeeessssssse de l’aiiiiiir !

Dom’ Python, c’est vrai que je ne me suis pas trop foulé et que le rapport est excellent, mais je ne voulais pas gâcher un si bel objet par trop de prose fastidieuse.

M.G., oui oui oui, vas voir les liens d’Arnaud et de dpesch, j’avais déjà récupéré un petit morceau de cockpit sous la forme d’une pendulette d’avion d’une marque fabriquant des tocantes pour jours de polo. Encore deux ou trois bricoles, et on part en croisière !

Diego, absolument tout à fait, c’est le petit dernier, que j’ai récupéré dimanche, j’en ai déjà plusieurs qui vont se voir détournés de leur vocation première en vue d’un tout autre projet.

Gritche, je ne peux absolument pas te contredire, il s’agit bien du support, mais ce choix est–il fortuit de la part du photographe ou bien serais–ce une vile tentative de manipulation du public visant perfidement à l’habituer à voir un objet tel que celui-là hors de propos mais de manière anecdotique, régulièrement jusqu’au moment de dévoiler l’utilisation qui va en être faite qui paraitra forcément formidable tellement il aura été habitué, familiarisé avec la vision de cette forme dénuée de sens (oui, il fait plus de trois cent degrés, ça chauffe de partout).

François, c’est une idée magnifique, je vais essayer ça tout de suite (quelle température, le four?).

Jean-Yves, je n’avais aucune idée qu’il puisse exister des slackliner, mais je crois que je vais passer sur ce sport là aussi, je ne suis pas des plus équilibrés, comme garçon, j’ai de nombreux témoins pouvant attester du contraire !

PhilSim, alors pour les cals et autres durillons, j’ai testé, c’est parfait, pour ta suggestion, je vais y penser…

Tom25, ce truc n’est ni volumineux ni lourd, je rappelle que le schimilimili est un œuf, et qu’un œuf ne fait pas de politique !

Mââââââââââme P., je crois que je ne mettrait plus que des boulettes, dans le congélateur ;o).

Pour ce qui concerne l’objet en question, je ne savais pas précisément de ce dont il s’agissait, mais une des personnes à qui je l’ai montré a évoqué l’instrument de navigation nautique, et une autre personne qui m’a vu jouer avec par hasard m’a assuré son lien étroit avec l’aéronautique.

En tout cas, vous êtes très forts !

z (qui va aller saluer un hamac de très près, je répêêêêêêêêêête : en espérant la brise)