Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le Sony A7R II sur le terrain au Rock’n Poche festival (et d’ailleurs)

Avertissement: comme toujours, je vous supplie de cliquer sur les images pour supprimer le flou de WordPress, puis cliquez sur "Ouvrir dans une nouvelle fenêtre", puis cliquez encore une fois sur le résultat. Je vous ai mis quelques images en taille réduite, avec un aperçu d'un détail à 100%. Je n'ai pas la place ici pour vous poser des fichiers de 7952 * 5304 pixels.

Jeudi 30, je vois que Lightroom CC est disponible en une nouvelle version qui apporte la compatibilité avec le tout nouveau Sony A7R II.

Je me dis, super, ils sont en avance, je serai prêt quand je recevrai mon appareil en août. Mais comme mon magasin chéri sera en vacances pour trois semaines lundi, ce sera pour la rentrée.

Eh puis vendredi 31, je revenais du garage qui a réparé la voiture de Madame K, une Nissan Micra presque neuve qui s'était fait bouffer des tuyaux par les fouines…

Bouffé par les fouines 2 mois auparavant, ce qui avait failli péter le moteur, parce que ces sales bestioles ont choisi les tuyaux transportant le liquide de refroidissement.

Mais pourquoi revenais-je du garage deux mois après cet événement que je n'hésiterai pas à désigner comme presque tragique?

Parce que c'est le délai qu'il a fallu à Nissan pour faire venir lesdits tuyaux du Japon.

Eh bien bravo les voitures japonaises!

Heureusement que le mécano du Touring Club Suisse était doué et qu'il avait pu bricoler une réparation provisoire qui a donc tenu deux mois, ce qui nous a privés du chauffage, ce qui n'est pas une vraie catastrophe en ces temps de canicule, mais rentrez le soir de Nyon dans la boue et le brouillard, et vous verrez que ce fichu chauffage, vous le regrettez tout de même…

Je revenais donc du garage quand mon Apple Watch m'a signalé que… PhotoGrancy m'appelait.

Si je n'avais pas eu la montre, je n'aurais même pas entendu mon iPhone qui était sur vibreur au fond de mon sac.

Je t'aime, mon Apple Watch.

Et là, miracle, Madame Heidi, la vendeuse super du magasin me dit qu'ils ont reçu un Sony A7R II le matin même, que j'ai jusqu'à midi pour aller le chercher, avant qu'ils partent en vacances.

Je rentre à la maison, prend le bon obtenu lors de la vente du A7R, et mets mon A7 II dans son carton d'origine, tout bien rangé avec les plastiques autour, et je pars, en n'oubliant pas de retirer ma carte mémoire.

Je dois vous dire que la nouvelle était superbe: nous partions à 13 heures rejoindre le Rock'n Poche festival lors duquel je prends chaque année des photos des deux soirs de concert, sans aucune restriction ou presque.

Je regrettais de ne pouvoir tester le A7R II, mais voilà, c'était comme ça, et la surprise de l'arrivée du produit avait donc de quoi me réjouir et de m'exciter comme une puce.

Bien sûr, je savais bien que c'était dangereux de partir sur le terrain avec un appareil complètement neuf, sans avoir vraiment le temps de le prendre en mains.

Cela dit, pour tous les utilisateurs d'appareils Sony, le petit nouveau ne devrait pas poser de problèmes, l'ergonomie est en gros la même que sur tous les A7.

2015-08-02_21-39-37

 

Image Sony (cela me semble aller de soi, mais évitons les problèmes).

 

Pourquoi le A7R II?

Merci de vous référer à cet article pour cette section qui sera donc très courte.

En deux mots (même si j'ai de la peine à être concis, je sais que ça va faire un peu plus): le A7R II est un appareil qui réunit les qualités du A7R (en mieux puisque l'on passe à des fichiers de 42 MP) et celles du A7 II, à savoir

  • la stabilisation du capteur sur 5 axes dont j'ai déjà parlé à propos du test sur le A7 II
  • un autofocus performant et hybride (en mieux également, nous allons le voir)

2015-08-06_22-07-31

Image Sony. Eh oui, rien ne montre qu'il s'agit de l'A7 R II.

2015-08-06_22-08-51

Image Sony. C'est à l'arrière que, très discrètement, nous voyons en haut à gauche la notion de II. Les boutons sont les mêmes que sur le A7 II. Un ergot vient juste bloquer la molette PSAM.

 

Le nouveau viseur

Le nouveau viseur est impressionnant, tant il est vaste.

Avec son taux d'agrandissement inégalé même par les gros reflex de 0.78X, votre oeil s'y perd presque.

2015-08-01_15-56-46_02

Oui… c'est dans le viseur…

Que peut-on en dire en général, comparé à un viseur optique?

En négatif:

  • un léger scintillement reste perceptible, en particulier sur les textes ou les lignes horizontales sur une affiche par exemple, ce qui rend l'écran un peu moins confortable toujours qu'un vrai écran optique (mais on y est presque je vous dis!);
  • pour le porteur de lunettes que je suis, il me faut bouger mon oeil pour voir les informations en haut du viseur (qui ne sont pas les plus importantes cela dit, celles qui le sont étant en bas).
  • dans certains cas, les taches de lumière chaude dans une forêt ne sont pas ressenties à travers le viseur comme si on les voyait en direct. Même si le progrès est flagrant, peut et doit faire encore mieux. Attention: tout cela est parfaitement rendu dans l'image finale, c'est juste en matière de viseur que le progrès peut encore être fait.
  • en très fort ensoleillement, les contrastes sont encore trop durs.

En positif:

  • un sentiment d'ouverture assez impressionnant, comme sur un gros reflex;
  • une bien meilleure gestion des températures des couleurs: sur mes anciens A7, je chauffais toujours le viseur tellement sa froideur m'enlevait des sensations lorsque je prenais des images. D'une part, je n'ai pas touché la correction de ton du viseur du A7R II, mais je m'amuse à garder les deux yeux ouverts, et dans la grande majorité des cas, la similitude de ce que je vois avec le viseur et l'oeil qui voit "en direct live" et quasiment parfaite. Même si certaines teintes subtiles peuvent encore passer à l'as (mais dans le viseur donc, nous sommes bien d'accord, pas dans le résultat final, voir chapitre "en négatif".
  • le fait de voir (sauf en cas de très fort ensoleillement), l'équivalent de l'image finale. Quel confort tout de même!

Je suis vraiment content du progrès effectué. L'appareil tient sur ce point ses promesses, mais peut encore et doit toujours progresser.

Cela dit, comparé à certains viseurs optiques étriqués, celui proposé par Sony tient plus que largement la route.

Ah, encore une petite chose peut-être: j'ai lu que pour certains, en mode loupe pour visualiser l'image en détail en mode mise au point manuelle, il y avait une régression par rapport au 7R avec des objectifs un peu exotiques: j'ai essayé pour me rendre compte avec la mise au point manuelle, ce n'est à mon sens pas du tout le cas. Au contraire même: le très grand viseur permet une mise au point tout à fait précise. Mais bon… je n'ai pas d'objectifs exotiques… et je n'ai plus de 7R pour comparer vraiment. Ce que je sais, c'est que la mise au point manuelle me posait des problèmes sur le 7R (je ne voyais pas au dixième de millimètre disons) et qu'elle ne m'en pose aucun sur le A7 R II.

Cela dit, je m'en fiche un peu, je n'utilise à 99.999% des cas QUE l'autofocus, et ça tombe bien voyez-vous (ce sera désormais 99.9999999999% des cas), lisez plutôt ce qui suit.

Le nouvel autofocus

Autofocus annoncé performant, lisez plutôt:

2015-08-01_16-12-03

Sony dixit: 399 points AF couvrent 45 % de la superficie totale de l'image, pourcentage qu'aucun autre appareil photo numérique ne peut atteindre.

Et c'est pourtant vrai: les capteurs autofocus plein-format, que ce soit chez Nikon ou Canon, font tout riquiqui sur le grand capteur et n'occupent que le centre.

Sony dit aussi: la lecture de données accélérée (grâce au capteur rétroéclairé) et le système de mise au point automatique Fast Hybrid augmentent la vitesse de mise au point automatique de 40 %.

Je ne sais pas si l'augmentation est de 40%, ce que je sais, c'est que cette fois ça y est.

Jusqu'à ce jour, les A7 (le A7 II était en progrès, mais même lui…) étaient inférieurs à un bon boîtier reflex en matière d'autofocus.

Ce n'est absolument plus le cas.

Le A7R II accroche les sujets hyper rapidement, même en basse lumière.

C'est assez impressionnant avec le 70-200. Là où le délai de mise au point était perceptible avec le A7 II (je ne parle même pas de l'ancien A7 R qui était assez mauvais avec cet objectif en situation de spectacle), tout est rapide et silencieux avec le A7 R II.

Je le dis pour la première fois: je ne regrette plus sur ce point mon D800 de chez Nikon.

Et j'ose à peine l'écrire: j'ai même mieux.

En concert, je jetais un nombre incroyable de photos floues avec mon D800, ce n'est pas le cas avec ce nouvel appareil.

Ma méthode de mise au point était simple le premier soir: mise au point sur le collimateur central couplé avec la mesure de la lumière en mode spot, décalage du sujet et déclenchement.

Très souvent en 200 mm.

Eh bien les photos ont été pratiquement toutes exploitables. Vous le verrez plus bas.

En ce qui concerne l'autofocus en mode continu, avec rafale… Eh bien, j'ai fait courir des enfants contre moi: le suivi est excellent, toutes les photos sont nettes sur une série de 16 en mode rafale haute (5 images/seconde), mais je ne peux vous le prouver: je ne veux plus mettre des photos de mes enfants ou de personnes proches sur le réseau des réseaux, et je n'ai pas eu l'occasion de faire des tests avec des personnes anonymes en sport.

Idem avec mes enfants qui filent le long de diverses tyroliennes dans des acro-branches: le suivi est parfait, sauf quand c'est moi qui perds le sujet à 200 mm, mais pas de problème, dès que je le retrouve, le point se fait incroyablement rapidement.

Je reviendrai sur ce sujet avec des… sujets neutres, le sujet devrait être assez important pour un article en tant que tel.

J'ajouterai que je reprendrai une citation de briansmith.com (prétest que j'ai lu après avoir écrit l'intégralité du mien et que j'ajoute ici): "je demandais quand les autofocus des appareils de type hybride arriveraient au niveau des reflex, on me répondait "Pas encore, mais nous y travaillons", eh bien je ne m'attendais pas à voir cela arriver aussi rapidement".

Eh bien oui, nous y sommes, et encore! Brian Smith a fait son test également avec des objectifs Canon pour pouvoir parfaitement comparer. Je précise que les objectifs Zeiss ou Sony sont tout aussi rapides, et seraient censés communiquer encore mieux. Je n'ai pas d'objectifs Canon et surtout pas d'adaptateur pour comparer.

N'empêche, cela lance une pierre contre tous ceux qui n'arrêtent pas de geindre en prétendant que Sony a une gamme d'objectifs pauvre (ce qui, j'en parle plus bas, est de moins en moins le cas d'ailleurs).

Les qualités du Sony A7 R II

Je l'avais déjà écrit l'année passée, mais la balance automatique des blancs en spectacle est un délice comparé à ce que j'avais avec mes anciens Nikon D700 et D800.

Là où je pouvais jeter des dizaines de photos qui avaient piégé les Nikon (mais aussi les Canon avant eux, mais je ne me prononce que plus prudemment à propos des reflex de cette marque, cela fait quelques années que je n'ai pas photographié en spectacle avec eux, peut-être ont-ils fait des progrès), le Sony A7 R II s'en sort presque toujours bien.
2015-08-01-21-59-56

Pas de problème avec les bleus, les verts, les rouges… Cliquez pour enlever le flou de WP!

2015-08-01-22-47-50

J'ai jeté des images parce que je les avais mal cadrées ou parce que la vitesse n'était pas assez rapide (ah la la, ces stabilisateurs ne paralysent pas encore l'artiste de temps de la prise de vue!), mais je n'ai jamais jeté une seule image pour des raisons de couleurs folles, comme c'était le cas tellement souvent avec mon Nikon D800 (et mon D700 avant lui).

2015-08-01-19-35-00

Le pire, c'est que même quand je me trompe, l'appareil récupère des choses intéressantes…

Cette gestion des couleurs des Sony A7, héritée de Minolta, est une petite merveille.

De plus, la stabilisation poussée sur 5 axes fait bien son travail. Rappelons qu'avec les objectifs eux-mêmes stabilisés, le boîtier donne la priorité à cette stabilisation sur deux axes à l'objectif qui est plus performant, et s'occupe des trois axes restant au niveau du boîtier.

On a donc le meilleur des deux mondes.

2015-08-01_16-30-24

Image Sony, illustration de la stabilisation sur 5 axes

Et ce nouveau capteur rétroéclairé, ça donne quoi?

Dépourvu de filtre passe-bas, comme le A7R, le Sony a une résolution de 42 Mp qui donne de très beaux résultats en matière de détails dans des conditions standard, mais également dans celles qui le sont beaucoup moins.

Gageons que nous allons retrouver ce capteur rétroéclairé (le premier de ce type en plein-format) chez d'autres constructeurs bientôt, puisque Sony est le principal fournisseur des marques concurrentes (à part Canon).

2015-08-01_16-34-11

Ces capteurs rétroéclairés sont censés nous permettre de monter dans les ISO en améliorant le rendu et en diminuant le bruit.

De 3'200 à 6400 ISO, Lightroom le bruit en ajoutant son grain spécifique à moins de monter un poil au-dessus de 0 le curseur de luminance, un choix par défaut assumé par le logiciel. Certes, le bruit est très bien maîtrisé, mais c'était déjà le cas avec le A7R (je me réjouis comme un petit fou que l'appareil soit supporté par DxO qui devrait faire encore mieux, notamment en mode Prime!).

2015-08-01-19-36-45

3200 ISO (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-31

Un détail en taille réelle (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-32

3200 ISO. À gauche, la photo complète, à droite, un détail à taille réelle. (Cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-33

3200 ISO, (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

Ce qui est frappant, c'est que l'on peut maintenant monter bien plus haut et garder des images tout à fait exploitables et même de qualité.

Remarquez: j'ai écrit cette phrase samedi matin, en regardant les photos prises jusqu'à 30'000 ISO.

Je me suis dit que j'allais pousser encore un peu, et monter jusqu'à 51'200 ISO samedi soir.

Et là, j'ai été épaté.

C'est juste incroyable. Cela nous permet de monter haut en vitesses, et je ne suis pas tellement loin de me dire que c'est par là autour que je vais utiliser désormais mon appareil en spectacle qui permet alors de jouer sur la vitesse et la profondeur de champ.

Et voici quelques exemples de très haute sensibilité (51'200 ISO).

2015-08-02_21-21-33_01

Un aperçu de la photo complète (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-34

Un détail à taille réelle (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-34_01

(cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

Et le détail:

2015-08-02_21-21-35

Je le rappelle: 51'200 ISO ((cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-36

L'aperçu de la photo complète (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-36_01

Et son détail 1.1 (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-37

Un aperçu de la photo complète à 6'400 ISO (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-37_01

Et son détail 1:1 (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-38

Un aperçu de la photo complète à 6'400 ISO (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-39

Et son détail 1:1 (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-39_01

Un aperçu de la photo complète à 6'400 ISO (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_21-21-40

Et son détail 1:1 (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_22-37-38

 Un aperçu de la photo complète d'Alpha Blondie à 51'200 ISO (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

2015-08-02_22-37-12

Et un détail en mode 1:1

Un aperçu de la photo complète à 6'400 ISO (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

Un excellent capteur donc, qui va faire ses preuves ces toutes prochaines années un peu partout.

Sauf que la balance des blancs dépendra toujours du fabriquant lui-même, et là, certains auront du boulot pour égaler Sony.

Pour vous dire, tout excité, j'ai montré mes images à Madame K d'abord, qui a elle aussi été étonnée de l'équilibre des couleurs, et du rendu à cette très haute sensibilité.

Et puis, encouragé, j'ai chopé Zit qui passait par là et lui ai montré.

Eh bien, Mesdames Messieurs, Zit était sur le cul.

Enfin… sur son séant.

Oui, nous avons là un capteur exceptionnel.

Un déclencheur beaucoup plus doux, voire totalement silencieux, mais…

Le déclenchement du A7R II est immensément plus doux que celui du A7R, et même encore amorti par rapport au A7 II. Tout a été fait semble-t-il pour supprimer au maximum les vibrations amenant une amélioration de 50%. Mieux, il semblerait que cela permette de doubler le nombre de déclenchements garantis par le fabricant (500'000 cycles!).

Mieux, vous pouvez le rendre totalement silencieux en n'utilisant que l'obturateur électronique, supprimant ainsi tout mouvement mécanique, mais alors attention!

Lors de mes premiers essais au Rock'n Poche, je me suis aperçu de l'apparition de bending sur certaines images (comme si l'image était découpée horizontalement).

2015-08-02_22-19-34

Attention! Seules certaines images prises avec le mode
"déclencheur électronique totalement silencieux" peuvent faire apparaître ce phénomène!
Il est totalement absent du mode normal, fort doux au demeurant.

J'ai un peu paniqué, et j'ai pensé (avec Laurent et Zit) que le capteur devait être défectueux.

Le festival était foutu pour moi, j'avais envie de pleurer…

Et puis j'ai plongé dans les menus. Je me suis rendu compte, à l'abri de la musique, que j'étais en mode justement de déclenchement silencieux, avec l'obturateur électronique uniquement donc. En effet, j'avais voulu un peu auparavant montrer à Zit cette fonction, et avais oublié de la déconnecter.

Et dans le milieu ambiant d'un festival de rock, pas évident de s'en rendre compte.

Bing, illumination, repassons en mode normal.

Et là, plus rien du tout, une petite merveille de capteur, voir plus haut.

Mais j'ai eu peur: donc attention à ne pas abuser de l'obturateur électronique lorsqu'il y a des très forts contrastes dans l'image, tenez-le vous pour dit. Un peu embêtant d'ailleurs, parce qu'au théâtre, il pourrait être très utile, ce déclencheur silencieux, et le risque est fort également d'avoir des images avec bending si l'on veut être absolument silencieux.

Mais je le répète, l'appareil, même avec son obturateur standard, produit des sons bien amortis.

Un démarrage enfin vraiment à la hauteur

La série A7 souffrait d'une mise en oeuvre assez lente, qui pouvait varier entre 1 et 4 secondes, je n'ai jamais compris pourquoi une telle différence.

Les mises à jour ont réglé en partie ce problème, le A7 II était bien meilleur, et je n'ai jamais rencontré de problème avec le A7R II. La réactivité au démarrage est de mise, c'est un minimum pour appareil de ce prix, c'est bien.

Enfin: le chargeur est compris dans l'appareil!

Le A7R II est un appareil onéreux (3499 €, mais on peut l'obtenir avec un rabais frisant les 600 € en Suisse) et il aurait été fort de tabac que Sony ne nous offre pas le chargeur, comme je l'ai si souvent critiqué sur les autres A7.

Ouf, cette fois, le chargeur est offert. Mais il faudra vous acheter une autre batterie, l'appareil étant toujours limité à 350 photos environ, ce qui est largement insuffisant pour tenir ne serait-ce qu'un week-end de festival.

C'est vraiment sur ce point que Sony doit progresser encore.

Quant à la gamme d'objectifs que certains critiquent, rappelons qu'elle s'étoffe au rythme promis par Sony, et qu'il est par exemple possible, moyennant un adaptateur, de profiter pleinement (y compris l'autofocus) d'objectifs d'autres marques, notamment Canon.

On pourrait même dire, en poussant un peu, que les boîtiers Sony disposent de la gamme d'objectifs la plus importante du marché, puisqu'on peut tout leur monter dessus.

En conclusion

Il s'agit d'une conclusion provisoire… Je n'ai pas encore testé la vidéo, notamment les capacités 4K qui personnellement, ne me servent pas encore pour l'instant.

Notez que le A7R II semble très bien vu par les vidéastes.

Mais ce que je peux en dire après quelques jours d'utilisation, le voici:

J'avais été épaté par l'arrivée des Sony A7 et A7R, premiers hybrides plein format, pour leur petite taille et la qualité des images obtenues.

Le A7 II avait amélioré quelques problèmes d'ergonomie et apporté la stabilisation du boîtier.

Avec cet appareil, le A7 R II, Sony franchit encore une étape: dans un boîtier tout petit, tout léger, il est désormais l'équivalent de boîtiers reflex beaucoup plus lourds, voire dépasse même certains boîtiers professionnels.

En qualité d'image, c'était déjà le cas avec les modèles précédents.

À cela s'ajoute une haute définition, une dynamique et une tenue dans les très hauts ISO époustouflantes, bien meilleure que tout ce que j'ai vu à ce jour, même sur les reflex évoqués juste plus hauts, ainsi qu'une réactivité enfin totalement à la hauteur, notamment en matière d'autofocus qui passe dans les tout meilleurs.

C'est la première fois que j'ai l'impression qu'un appareil répond simplement à ce que je lui demande. Je veux une photo comme ça, et il me la fait. C'est aussi simple que cela.

Il va bien falloir que même les détracteurs de Sony le reconnaissent un jour: la marque en connaît un bout en matière de photographie.

Le A7R II est le meilleur boîtier qui m'est tombé dans les mains, je n'ai pas peur de le dire et de me faire moquer par un certain nombre de pros. Tant pis pour eux s'ils ne comprennent pas. Et pourtant, des boîtiers pro, j'en ai eu une cralée (terme vaudois qui veut dire "une chiée" tout en se montrant largement moins vulgaire). Et je dis ça conscient que le viseur électronique n'est pas tout à fait au niveau celui d'un D810 par exemple, tout en ayant sur lui certains avantages.

J'ai, et pour la toute première fois je crois, l'impression d'avoir un outil totalement abouti.

Même si je suis certain que la version 3 sera encore meilleure… (ben oui, je suis conscient tout de même).

Reste un tout petit problème: il va certainement falloir que je m'offre un SSD externe. Lightroom rame un peu, même sur le dernier MacBook Pro Retina haut de gamme avec des images de 42 MP sur un disque externe à plateaux.

Oh, rien de grave: il faut au logiciel 3 ou 4 secondes de chargement (le programme affiche Chargement) de l'image puis, une fois le message "Chargement" disparu encore une ou deux seconde(s) pour que l'image montre tout son potentiel.

Et en conclusion de la conclusion, j'aimerais remercier tout le Rock'n Poche pour son accueil toujours aussi sympathique, en particulier Laurent et sa femme Ludivine.

C'était vraiment deux jours magnifiques. En particulier grâce à Zebda, largement illustré dans cet article.

Et dimanche matin, sur la Vallée verte…

2015-08-05_11-27-19

L'aperçu de l'image à gauche, un détail 1:1 dans l'ombre à droite (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

Et depuis à Center Parcs Hauts-de-Bruyères…

2015-08-05_11-14-53

L'aperçu de l'image à gauche, un détail 1:1 à droite (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

Et à 102'400 ISO?

Et à la demande générale et à la demande de moi-même, un exemple à 104'000 ISO traité par LR en réglage par défaut.

 

2015-08-07_23-38-17

Pas mal tout de même, pour 102'400 ISO, vous ne trouvez pas? L'aperçu de l'image à gauche, un détail 1:1 à droite (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

 

2015-08-07_23-41-44

Avec un poil de correction de bruit de Luminance… 102'400 ISO, non, mais vous vous rendez compte? (cliquez pour faire disparaître le flou WordPress et cliquer sur Ouvrir dans une autre fenêtre)

 

 

 

 

31 commentaires
1)
ysengrain
, le 07.08.2015 à 09:06
[modifier]

L’immense majorité des gens qui a touché à ce boitier tient la même position que François.
Ce matin, l’excellent dpreview montre une série d’images dûes au α7 R II ici

Il n’y a guère que Lloyd Chambers, spécialiste en « paedico pediculus humanus » qui trouve à redire ici

Il me semble que le saut qualitatif pour les images et l’ergonomie est nettement supérieur à ce qu’on peut obtenir, en passant d’un 5D MkIII à un 5DsR.
Une publication sérieuse récente confirme ce point: Dans Luminous Landscape d’une part, mais aussi les observateurs remarquent qu’aucun gain en dynamique n’est apparu entre le Mk III et les Ds. Et là, Canon était déjà en retard, sur les D8x0 de Nikon, maintenant sur ce plan Sony les encalmine

[MàJ 10h] Lensrental est assez bluffé. On y rappelle aussi l’existence de l’adaptateur Metabones permettant de monter des optiques de Canon EF sur un Sony du jour.

2)
Caplan
, le 07.08.2015 à 09:38
[modifier]

On voit bien que tu es tout émouvi par cet appareil, mais…

Et depuis à Central Parc…

… tu n’étais pas plutôt à Center Parc? ;-)

4)
Desimages
, le 07.08.2015 à 11:14
[modifier]

Content François de voir ta joie devant un nouveau boitier, comme d’habitude :-)

J’ai le Sony A7II depuis mai dernier et j’en suis très content aussi. Une question me vient en te lisant: est-ce que le viseur du A7RII est différent que celui du A7II? Et, bien que je doute que mon banquier me suive dans de telles folies, quelle machine faut-il prévoir pour gérer de tels fichiers de manière confortables? Là je pose la question à l’ensemble de la communauté, on dit sur certains forum Mac qu’il vaut mieux se tourner vers le monde Windows, tant les performances des cartes graphiques sont à la traine chez Apple…

Merci à toutes et tous de vos contributions.

5)
ToTheEnd
, le 07.08.2015 à 12:46
[modifier]

Le A7R II est le meilleur boîtier qui m’est tombé dans les mains, je n’ai pas peur de le dire et de me faire moquer par un certain nombre de pros.

Je ne doute pas qu’il soit le « meilleur » et que des pros se moqueront… c’est exactement ce qu’il s’est passé avec Nokia et BlackBerry quand l’iPhone est arrivé… ou quand le numérique a débarqué et que Kodak rigolait.

T

6)
fxc
, le 07.08.2015 à 12:55
[modifier]

ou quand le numérique a débarqué et que Kodak rigolait.

Ils n’ont fait que l’inventer sans y croire

ici

7)
François Cuneo
, le 07.08.2015 à 14:30
[modifier]

Bien sûr que le viseur est différent !
Relis le passage dédié et suis le lien au début vers l’annonce de l’appareil il y a quelques semaines.
Il est beaucoup plus vaste.
Mais il a le même nombre de pixels.

8)
ToTheEnd
, le 07.08.2015 à 14:51
[modifier]

Oui et j’ai eu un de ces gros appareils Kodak en 94 ou 95 pour faire des photos dans le cadre de Paléo.. un truc à 15k balles si je me souviens bien. Kodak pensait que seul des pros seraient amener à investir dans ce genre de boîtier et encore, vu la qualité de l’époque, Kodak pensait probablement être présent dans une niche seulement… seulement la loi de Moore est passée par là et ça a tout changé.

Ceci dit, Kodak vit encore (enfin, ils sont sortis de faillite il y a 2 ou 3 ans) et Nokia aussi… ou ce qu’il en reste. D’ailleurs, Nokia a promis de revenir dans le smartphone dès que la close de non concurrence sera caduque avec MSFT… d’ici 2017 si je ne me gourre pas. Correction: 2016.

T

9)
François Cuneo
, le 07.08.2015 à 20:27
[modifier]

Bon… Je fais des commentaires tout seul ou presque vu l’enthousiasme…

Ce qui est rigolo, c’est que j’ai trouvé 51’200 ISO formidable, mais que je n’ai même pas osé essayer 102’400…

J’essaie ce soir et je vous redis…

11)
Migui
, le 07.08.2015 à 21:23
[modifier]

Lightroom rame un peu, même sur le dernier MacBook Pro Retina haut de gamme avec des images de 42 MP sur un disque externe à plateaux.

Es-tu certain que la taille du raw influe sur la vitesse de Lightroom?

A ma connaissance, une fois générés l’aperçu et l’aperçu dynamique, la grande taille des raw ne devrait plus avoir aucune influence, puisqu’il est possible, à la limite, de les déconnecter de ton disque dur principal.

13)
François Cuneo
, le 07.08.2015 à 23:44
[modifier]

Voilà.

J’ai rajouté en toute fin un essai en 102’400 ISOs.

Impressionnant non?

Et c’est fait dans des conditions d’éclairage lamentables, bien sûr, sinon, ce serait trop facile.

14)
fxc
, le 08.08.2015 à 11:35
[modifier]

je ne veux plus mettre des photos de mes enfants ou de personnes proches sur le réseau des réseaux, et je n’ai pas eu l’occasion de faire des tests avec des personnes anonymes en sport.

Les personnes anonymes aimeraient peut-être le rester……….aussi.

Pourquoi avoir besoin de 42 mégas sur un capteur, si c’est pour les regarder sur un 15 pouces ou sur un écran de télé…..

J’suis pas fort en math, mais cent photos cela fait 4 gigas 200, je n’ose imaginer la quantité de disques durs après un usage annuel normal….

16)
Biblio2
, le 08.08.2015 à 15:23
[modifier]

Salut François , ton appareil me fait rêver et je suis convaincu de ses qualites. Mais, j’ai déjà 2 systèmes dans mon sac et malheureusement le 7r ii n’améliorera pas beaucoup la qualité de mes photos. Mais je suis content que Sony continue d’innover et démontre que ses choix étaient justifiés .
J’attendrai donc le prochain Nikon , en espérant qu’il se décarcasse pour faire un aussi bon appareil…

17)
guru
, le 08.08.2015 à 20:05
[modifier]

Je suis à peu près persuadé que cet appareil est ce dont je rêve. Mais quid de la latence au déclenchement qui était une plaie sur certains Sony précédents; réagit-il aussi bien que le D800? Merci à François de ce test.

18)
ToTheEnd
, le 08.08.2015 à 22:34
[modifier]

Francois, tu arrives à jeter un œil dans « tous les commentaires » et virer les mecs qui postent des débilités sur des humeurs d’il y a 10 ans?

T

19)
François Cuneo
, le 08.08.2015 à 22:42
[modifier]

J’ai enlevé le dernier, mais aller tous les lire pour vérifier… Je suis juste en vacances une semaine, je suis en difficulté pour aller plus loin…

20)
Biblio2
, le 09.08.2015 à 07:26
[modifier]

Je viens de lire – chez JFV que le zoom 24-70 ne e faisait que 426 gr- un argument de poids!
Décidément il me fait envie ce Sony.

21)
François Cuneo
, le 09.08.2015 à 09:46
[modifier]

En effet, le futur 24-70 de chez Nikon est hyper lourd.

Je ne sais pas… Je ne comprends plus tout à fait Nikon…

Cela dit, il sera certainement excellent et je suis persuadé que la stabilisation apporte quelque chose avec les nouveaux capteurs hyper définis. Mais alors quel prix (2500 € à ce que j’ai vu)!

Le 24-70 de Sony ne pèse que 426 grammes, mais il ouvre à f4 constant. C’est tout de même plus facile. Par contre, il profite de sa propre stabilisation associée au système de stabilisation sur 5 axes du boîtier. Quel pied! Et il coûte moins de 1000 €.

Et ce vendredi que nous avons visité deux châteaux (Cheverny (celui du Capitaine Haddock) et Chambord), que j’avais mal au dos depuis quelques jours, quel pied de ce promener avec un appareil si léger avec son 16-35 f4 qui l’est tout autant!

Eh… Plus je vais en avant, plus je vois l’avantage des petites focales. J’aime beaucoup ce 16-35, vraiment.

22)
guru
, le 10.08.2015 à 15:43
[modifier]

@François, je réitère ma question: Quid de la latence au déclenchement par rapport à un Nikon D600 ou D800 par exemple ?

23)
Desimages
, le 10.08.2015 à 16:27
[modifier]

Merci François pour les éclaircissements concernant le viseur. Ma question au sujet du matériel nécessaire pour développer de si gros fichiers est restée sans réponse, je la pose donc en précisant qu’elle est l’importance de la carte graphique dans le travail avec Lightroom?
D’avance merci de vos contributions..

24)
ToTheEnd
, le 10.08.2015 à 16:36
[modifier]

J’ai le portable le plus puissant de 2014 avec la carte graphique NVIDIA GeForce GT 750M (le top de cette année là) et avec la nouvelle version de LR, je n’ai pas vraiment vu d’amélioration au niveau des performances malgré l’affirmation que la carte graphique était mieux exploitée…

Sauf erreur, le Mac de François est le même portable mais en version 2015… la carte graphique est une AMD Radeon R9… je serais surpris que LR exploite mieux cette carte graphique.

Enfin, LR6 gère mieux la mémoire…

T

26)
zit
, le 14.08.2015 à 07:37
[modifier]

Alors pour le bending en mode silencieux, j’ai fait un rapide essai de quelques photos avec un de ces joujoux qui passait à portée d’œil : j’ai l’impression que (mais ça reste à vérifier) le phénomène ne se produit qu’avec les lumières artificielles, dès 200 ISO d’ailleurs, et pas en lumière naturelle, ça doit être lié à la fréquence du courant alternatif 50/60 Hertz.

z (les hôzïzô, c’est impressionnant en effet, pour une telle densité de pixels, je répêêêêêêêêêêête : et pourtant, photographie, ça vient du grec, pas de lumière, pas de photo… normalement !)

27)
François Cuneo
, le 15.08.2015 à 18:54
[modifier]

Mais répétons que ce bending n’apparaît qu’avec l’obturateur électronique (en mode totalement silencieux). C’est bien possible que ce soit lié à la fréquence de la lumière artificielle.

Merci de tes essais.

29)
ToTheEnd
, le 20.08.2015 à 13:25
[modifier]

Merci pour ce dernier lien… c’est effectivement édifiant et je me demande à quel point Sony offre un aussi bon capteur grâce à son expérience dans le smartphone?

Je le répète, Nikon et Canon vont se faire manger tout cru.

T

30)
Pana idf
, le 24.09.2015 à 14:39
[modifier]

Bonjour,

J’ai eu aussi le phénomène de bending sur un FUJI XT1 et aujourd’hui sur un XT10 (sous lumière artificielle) mais je n’avais pas fait le lien avec l’obturateur électronique.

Le mini reportage avec le XT1 est d’ailleurs complètement raté.

Merci pour l’info car mon XT10 n’a 10 jours et j’ai failli le renvoyer pour remboursement et partir sur un A7 :-)

Merci beaucoup.