Profitez des offres Memoirevive.ch!
Une découverte : Carnomise et ma Toyota Auris HSD 136h

Parking longue durée Gratuit à Roissy CDG

Pourquoi ?
Comme je réside en permanence au Sénégal depuis toujours, lorsque je suis amené à faire un séjour en France, disposer d'une automobile passe par la location simple ou l'achat en TT (Tourisme Temporaire, qui est plus économique pour les durées de location supérieures à 21 jours).

En Location, il est pratiquement impossible d'obtenir précisément le véhicule que l'on veut. Le seul critère est la Catégorie souhaitée mais ni la marque ou le modèle exact ne sont garantis.

En TT, la marque, le modèle et les options ne peuvent être choisis qu'en fonction des "lots" qui sont proposés par le commissionnaire.

Location ou TT, à partir du moment où l'on effectue plusieurs séjours en France dans l'année, le coût annuel commence à peser sur le portefeuille et l'on se dit qu'une bonne voiture d'occasion restant en France pourrait être amortie en quatre ou cinq ans. Problème : qu'en faire lorsqu'on retourne en Afrique ?

Lorsque je suis en France, j'habite en Normandie, à 360 km de Roissy CDG et sans aucun moyen de transport direct. Bref, ce qu'il me fallait, c'était trouver un moyen de garer une voiture à Roissy pendant mes absences et la retrouver à chacun de mes voyages.

Comment ?
La solution existe, elle s'appelle Carnomise et a été dégotée après de longues recherches sur Internet par notre ami J-C !

Notion de « Voyage »
Il faut inscrire son véhicule sur le site de Carnomise en tant que Propriétaire. Toutes les formalités se font à travers le site Internet, qui est très "pro" dans sa simplicité.

Ensuite, on se présente au dépôt de Carnomise, situé dans l'ancien site PSA d'Aulnay, on remplit un contrat de "Voyage" en tant que propriétaire, qui fixe les dates et heures de départ et de retour.

Le véhicule fait l'objet d'un enregistrement vidéo de son aspect extérieur, le kilométrage est relevé, ainsi que le niveau du réservoir (il vaut mieux avoir fait le plein au préalable) et la propreté générale est notée, de manière à prévoir un lavage éventuel, qui sera facturé.

L'agent de Carnomise vous conduit ensuite à votre Terminal de Départ au volant de votre véhicule (les bagages sont dans le coffre). Le tout avec le sourire.

Le jour de votre retour, il vous récupèrera à votre Terminal d'Arrivée de la même manière, avec votre véhicule. Ensuite, direction Aulnay où tous les contrats de location gérés en votre absence vous seront remis.

Propriétaire
Dès le moment où votre automobile est prise en charge par Carnomise, elle apparaît disponible à la location sur le site "Locataire" de Carnomise, qui se présente de manière identique à tout site de location de voitures. Les prix sont éminemment attractifs, de l'ordre de 30 % inférieurs aux meilleurs du marché.

Locataire
Au jour et à l'heure de sa réservation faite sur le site Internet de Carnomise, le locataire est récupéré au Terminal de son vol d'arrivée à Roissy CDG par l'agent de Carnomise, avec le véhicule qui a fait l'objet de la réservation.

Direction Aulnay où le contrat de location est signé, comme chez tout bon loueur. Le véhicule est remis au locataire après les constatations d'usage.

Dès que le véhicule est loué, une assurance Tous Risques se substitue à l'assurance du Propriétaire. Cette assurance offre en outre une Assistance H24 gratuite pendant toute la durée de la location. En cas de gros sinistre, une franchise maximale de 800 € est débitée du compte du locataire.

Avantages
J'ai enfin trouvé le moyen d'avoir un véhicule à moi en France, que je laisse au Terminal à Roissy et que je retrouve à mon retour !

Nonobstant le fait que le parking soit gratuit pour les propriétaires de véhicules pendant toute la durée du "voyage", Carnomise reverse 50 % du montant des locations au Propriétaire. Ça fait partie de son business model astucieux. Certes, les sommes reversées ne sont pas énormes. Pourtant, les locations enregistrées entre le 11 janvier et le 3 avril – avec un taux de location de 63 % sur la période – m'ont déjà permis d'amortir le coût de la prime d'assurance annuelle du véhicule.

Inconvénients
Je n'en vois qu'un seul, surtout gênant par les formalités administratives qu'il impose de remplir : les contraventions émises pendant une location. Un flash de radar est évidemment imputé au propriétaire du véhicule, qui reçoit le P.V.

Il peut contester être l'auteur de l'infraction. Le formulaire existe, qui prévoit le prêt ou la location éventuelle du véhicule à la date de l'infraction. La première fois, on a un peu l'impression de cafter, puisqu'il faut fournir tous les éléments concernant le contrat de location et les éléments d'identité du conducteur. Par la suite, on s'y fait ! Surtout lorsqu'un(e) locataire s'est fait prendre deux fois par le même radar dans la même journée…

Comment j'ai acheté ma TOYOTA Auris HSD 136h Feel!
Ceux qui ont lu mon article sur le Système Hybride Toyota comprendront pourquoi, quitte à avoir une auto à demeure en France, autant que ce soit celle-là, dont la taille correspond par ailleurs exactement à mes besoins. Mais je ne voulais pas l'acheter neuve !

Sur le site TOYOTA, je me suis fait "ma" voiture (Modèle - Couleur - Garnitures - Options etc). Elle ressortait à 26 570 €. J'ai imprimé le document complet.

Je me suis ensuite présenté chez le concessionnaire le plus proche d'Avranches mon papier à la main en lui disant « Je veux ça mais il n'est pas question que je la paie au prix du neuf. Vous la commandez pour l'agence et vous me la revendez dans six mois ».

Nous étions en juillet de l'an dernier. Le nouveau modèle devait sortir fin août. Nous avons signé un contrat pour livraison en avril 2015, 9 000 km maximum, avec une décote de près de 25 %.

Finalement, le concessionnaire me la livrera le 30 décembre 2014 à 5 100 km, au prix convenu. Le 11 janvier, je la laissais chez Carnomise à Roissy. Lorsque je l'ai récupérée le 3 avril, elle était impeccable, avait 13 000 km et affichait une consommation moyenne de 5,2 l/100 km depuis sa mise en circulation en août 2014.

Rendez-vous est pris la semaine prochaine chez le concessionnaire pour sa première révision. Une inspection à 14 000 km m'a montré que tous les niveaux sont au maxi, y compris l'huile moteur qui est à peine colorée. Ça change du diesel qui noircit son huile dès les premiers kilomètres. Il est vrai que le moteur thermique de ce type de véhicule fonctionne toujours dans les meilleures conditions (ni sous ou surrégimes ne sont possibles).

Auris 1

Dans sa version Feel! – jantes en alu de 16 pouces.

Comme vu dans une pub récente, on a le choix de là où on met ses clés ;-)

En fait, il suffit d'avoir la clé sur soi pour que toutes les opérations

se fassent sans avoir besoin d'y toucher : verrouillage et déverrouillage de toutes les portières et du coffre, mise en route et coupure moteur etc.

Auris 2

Avec la même mécanique que la Prius, l'Auris HSD 136h permet de s'amuser !

Elle a une assise très large et colle littéralement à la route.

Auris 3

Indications claires, rien de superflu, le tout en silence.

Bref, j'ai l'auto que je voulais et je la retrouverai à Roissy dans les meilleures conditions possibles grâce à Carnomise.
--
Marc, l'Africain très content

Mise à jour du 18 octobre 2015

Par jugement en date du 08/10/2015, le tribunal de commerce de Versailles a ouvert la procédure de liquidation judiciaire à l'encontre de la société SAS Carnomise.

C'est vraiment dommage. Quelles que soient les raisons qui ont provoqué la chute de Carnomise, je n'enlève rien à mon article, en espérant qu'il en incite d'autres à faire aussi bien…

Comme le dit notre ami J-C « Il y en a d'autres ». Je le laisse essuyer les plâtres ;-)

14 commentaires
1)
skyroller01
, le 15.04.2015 à 09:09
[modifier]

Je comprends l’engouement, mais ces véhicules vieillissent super mal… Ma Prius 2e gen, avec 220’000km au compteur, est partie il y a un moins d’un mois à la casse pour raison électrique « inexpliquée » par Toyota (et quatre changements de boîtiers électroniques différents/divers). La valeur des réparations dépassaient largement la valeur de la voiture, et de toute façon ça ne fonctionnait toujours pas… :-/

Moi qui utilisait au moins la valeur résiduelle pour lancer un (petit) bout du nouvel achat, j’en ai pris pour mon grade. Fr. 45’000.–, et 7 ans plus tard, zéro. De toute façon, d’occasion le prix est nul par rapport à l’investissement, même en parfait état.

La voiture est invendable en l’état d’occasion; Toyota ne veut même pas récupérer les pièces sensibles car ils ne peuvent rien garantir (alors que la Prius a toujours été entretenue chez eux, carnet d’entretien à l’appui); et à l’export, ils vous regardent avec un beau sourire… Et ils ont raison :-)

Donc, la démolition/recyclage; Toyota a fait un geste, et l’a pris en charge. Merci…

Ce qui est dommage dans cette histoire, c’est que Toyota joue beaucoup sur sa réputation de fiabilité… N’étant, et de loin, pas une brute avec mes véhicules, je ne peux que me dire que j’ai eu un modèle du « lundi ».

N’empêche, Toyota & hybride, pour ma part, j’ai donné.

Si je n’avais qu’un conseil à donner: ne gardez par trop longtemps un véhicule hybride…

Hormis ça, et pour revenir au sujet de base et une note positive, Carnomise, ça semble bien comme principe :-)

Au plaisir de vous relire.

2)
ToTheEnd
, le 15.04.2015 à 09:32
[modifier]

Il faut être conscient que le marché hybride ou même 100% électrique, c’est relativement nouveau et que toutes les marques « apprennent ». Je ne suis pas surpris de lire qu’en 7 ans, une hybride de 45K vaut 0 à cause d’un problème technique… d’ailleurs, avec 220K km, une voiture classique avec le même prix d’achat ne vaudrait pas beaucoup plus que 4K ou 5K balles.

Le pense que le modèle de détention d’un véhicule est en train d’évoluer et que ces formules sont appelées à se développer…

T

3)
J-C
, le 15.04.2015 à 10:01
[modifier]

Bonjour à tous,

Marc et moi avons dans un premier temps imaginé autour d’un repas dominical au Sao Brazil que notre problème d’expatrié était commun à pas mal de monde (en témoigne le nombre considérable de véhicules « TT » vendu lors des vacances), que quelqu’un avait dû y réfléchir, et trouvé une solution… Bingo ! Carnomise a émergé du lot -la concurrence existe- par sa politique d’intéressement au produit des location.

Coté voiture, je n’avais pas les mêmes exigences que Marc, « 4 roues et un volant » me suffisant amplement… J’ai donc contacté l’usine Peugeot de Poissy pour me tenir informé d’éventuelles voitures de collaborateur vendues à prix réduit. Et là, encore Bingo ! J’ai acheté en juin 2014 un 107 Peugeot toutes options d’avril 2013, qui avait … 671 km au compteur ! Son propriétaire, un cadre expatrié (encore un) ne l’utilisait que dans Paris intra-muros épisodiquement…

Gros avantage, cette voiture à Paris se gare dans un mouchoir de poche, plait beaucoup à Madame, Mlle et Junior J-C, et ne rechigne pas à faire 120 km pour rejoindre notre masure normande…

Carnomise a le bon goût d’être présent à Orly (et même à Lyon et Beauvais) et lorsque je débarque de Dakar à CDG, je récupère le véhicule pour le laisser à Orly deux heures plus tard, (pas besoin de bus ou de taxi) et j’embarque illico pour Ajaccio (où m’attend un vieux -10 ans et toujours au top- Land Cruiser…)


Je tiens à jour mes statistiques de location (une vingtaine à ce jour), le produit reçu paie actuellement deux fois l’assurance de la 107.

Mais je pense que le plus important est la qualité de la relation avec le client: accueil toujours ponctuel et charmant, discussions à bâtons rompus dans la navette, et disponibilité 24/24 – 7/7

Bref, Marc et J-C en ont rêvé, Carnomise l’a fait…

Bien sénégalaisement,

Mise à jour 22 octobre 2015

Suite à la liquidation de Carnomise, je suis désormais inscrit à TripnDrive

Je teste dès samedi 24 octobre…

4)
M.G.
, le 15.04.2015 à 10:14
[modifier]

Si je n’avais qu’un conseil à donner: ne gardez par trop longtemps un véhicule hybride…

Ni aucun autre, comme le souligne ToTheEnd. 7 ans, c’est beaucoup trop, hybride ou pas. En revanche, les témoignages que j’ai pu recueillir sur les hybrides Toyota les donnent globalement pour très fiables et très économiques à l’entretien (plaquettes de frein AV remplacées à plus de 200 000 km, par exemple). Les chauffeurs de taxi parisiens ne jurent d’ailleurs plus que par la Prius. À Roissy CDG en zone de Dépose Départ, je me suis amusé à les compter : 5 taxis sur 10 sont des Prius !

En ce qui me concerne, un calcul économique s’imposera vers 100 000 km pour combiner au mieux l’achat d’un véhicule neuf en espérant pouvoir revendre l’ancien au meilleur prix. Compte tenu de leur fiabilité, les hybrides Toyota tiennent la cote s’ils ont moins de 100 000 km. Mon Auris devrait les atteindre dans moins de 5 ans.

5)
J-C
, le 15.04.2015 à 11:09
[modifier]

7 ans, c’est beaucoup trop, hybride ou pas

Il faut relativiser.

… Madame J-C serait surprise si on lui disait que sa Mini Classic 35Th de 1994 (21 ans !) ne vaut plus rien …

Parfait état, 20000 km au compteur, l’expert a certifié une valeur de remplacement de 15000 euros, en précisant « Belle Austin Mini, maniable et pratique pour la circulation urbaine. Elle a des options comme la sellerie cuir, une peinture, des accessoires et de première main. C’est un modèle recherché par les amateurs d’Austin dans cet état. Les valeurs sont en hausse pour ce type d’ Austin » tandis que le garage où je l’entretiens m’en a proposé bien plus…

C’est une question d’offre et de demande pour ce type de véhicule.

6)
ToTheEnd
, le 15.04.2015 à 11:30
[modifier]

Oui bah forcément, voiture produite à moins de mille exemplaires… pour la Prius de seconde génération, c’est 1.5 million de bagnoles produites.

On peut relativiser beaucoup mais avant tout, il faut reconnaitre qu’on ne parle pas de la même chose.

T

7)
Tom25
, le 15.04.2015 à 13:24
[modifier]

On y vient à l’hybride. J’ai une Jetta TDI de 217000 bornes. Je voulais la même, mais elle ne se fait plus qu’en hybride (essence) ou essence simple.
J’avais revendu ma Passat TDI 2600 € à 310000 km.
Je roule beaucoup pour le boulot. Mais je garde ma Jetta. Je vise de dépasser les 500000 km.

8)
M.G.
, le 15.04.2015 à 13:28
[modifier]

sa Mini Classic 35Th de 1994

C’est vrai qu’elle est superbe ! J-C aurait pu la mettre en photo dans son commentaire… Et non, elle n’est pas à vendre ! Il aurait trop peur de se faire griffer par la propriétaire qui, elle, a dépassé les 18 000 heures de vol sans perdre de son peps ;-)

il faut reconnaitre qu’on ne parle pas de la même chose.

Nous sommes bien d’accord.

9)
M.G.
, le 15.04.2015 à 13:36
[modifier]

Mais je garde ma Jetta. Je vise de dépasser les 500000 km.

Ça, c’est un autre challenge !

Dernièrement, j’ai circulé dans un taxi Mercedes à Casablanca. Il était en parfait état et affichait plus de 3 millions de km au compteur !

10)
ftql
, le 15.04.2015 à 14:08
[modifier]

Est-ce que quelqu’un pourrait m’expliquer le raisonnement derrière le

7 ans, c’est beaucoup trop, hybride ou pas

Naïvement j’imaginerai qu’année après année et km après km la valeur de revente diminue de manière plus ou moins continue. Mais que s’il y a un marché et donc des acheteurs c’est que la voiture continue à avoir une valeur d’usage si on la garde.
A la limite je peux imaginer qu’avec les années le risque augmente. Donc le coup des 7 ans pourquoi pas comme une forme d’assurance. Mais comme toute assurance elle a un coût et si on a la trésorerie dispo pour ne pas s’assurer autant se passer de cette assurance et de continuer à rouler non?

C’est une vraie question hein. J’entends régulièrement autour de moi des gens tenir ce genre de raisonnement et je n’ai jamais vraiment compris les raisonnements derrière.

11)
Tom25
, le 15.04.2015 à 14:41
[modifier]

M.G. , quand j’emmenais la Passat au garage, le mécano se frottait les teux en voyant le compteur. Puis il disait « si vous voyez l’état des autres voitures après 15000 km ! ».
Si elle les fait, tant mieux. Sinon, j’irai voir mes clients en vélo (électrique, quand même, pour environ 60 à 70000 km par an). :-)

Ma passat a du partir en europe de l’est, à en juger par les acheteurs.

12)
M.G.
, le 15.04.2015 à 14:45
[modifier]

Naïvement j’imaginerai qu’année après année et km après km la valeur de revente diminue de manière plus ou moins continue.

Ben oui, il existe même en France un Argus Officiel de l’Automobile qui fixe cette valeur au fil des années pour chaque véhicule vendu sur le marché. C’est même la bible des transactions (Garagistes, Douanes etc).

A la limite je peux imaginer qu’avec les années le risque augmente. Donc le coup des 7 ans pourquoi pas comme une forme d’assurance. Mais comme toute assurance elle a un coût et si on a la trésorerie dispo pour ne pas s’assurer autant se passer de cette assurance et de continuer à rouler non?

L’assurance en question, ce sont les frais d’entretien et de réparations du véhicule pour le conserver à niveau, qu’il faut pouvoir assurer.

J’ai un ami retraité qui vit en Normandie et qui roulait dans une splendide Mercedes 300D BVA Intérieur Cuir qui avait 15 ans et plus de 350 000 km. Un jour, panne de climatisation. Son garagiste lui réclame 2 300 € pour la réparer ! Il aurait pu les payer et reprendre sa route pour des années et des dizaines de milliers de kilomètres avant d’avoir à subir une prochaine panne. Il ne l’a pas fait.

Il avait acheté cette auto 50 000 € lorsqu’il était encore en activité. Impossible de racheter la même avec sa retraite…

Par un tour de passe-passe dont les garagistes ont le secret, il roule aujourd’hui dans une Ford Mondéo Diesel à Boîte mécanique qui lui a été fourguée d’occasion par son garagiste contre 6 500 € + la Mercedes que celui-ci lui a reprise « pour le débarrasser » (!).

Cela dit, je pense que la durée de vie « économique » et « sécure » d’un véhicule est celle de tous les contrats de leasing : 36 mois. Après, on change.

13)
cukapost
, le 16.04.2015 à 00:01
[modifier]

Cela dit, je pense que la durée de vie « économique » et « sécure » d’un véhicule est celle de tous les contrats de leasing : 36 mois. Après, on change.

Curieuse affirmation pour un Africain ;-)

Allez, j’ai encore besoin de la ZX un an ou deux , après je passe au VAE.

14)
M.G.
, le 16.04.2015 à 05:17
[modifier]

Curieuse affirmation pour un Africain ;-)

On peut être Africain et bon gestionnaire d’entreprise ;-)

D’autres font différemment et importent d’Europe tous ces vieux Diesel en fin de course dont les Blancs ne veulent plus, qui sont à l’origine de la pollution phénoménale de l’air de Dakar :-(

À Dakar, pas d’industries, pas de chauffage domestique et l’Allemagne est trop loin pour pouvoir nous gratifier périodiquement des suies de ses centrales thermiques à charbon !

La seule, unique, permanente et spectaculaire pollution de l’air de Dakar ne vient que des gaz d’échappement des camions, véhicules particuliers « venants », taxis et autres « Cars Rapides » hors d’âge…

Nota : les « venants » sont ces fameux véhicules importés d’Europe où ils sont devenus interdits de circulation du fait de leur âge.