Profitez des offres Memoirevive.ch!
Abracada… quoi ?

Abracada... quoi ? est un très sympathique jeu de déduction découvert lors du dernier Festival International des jeux de Cannes au mois de février.

abracadaquoi-

Lorsque je présente ce jeu, je dis toujours qu'il s'agit d'un mélange d'Hanabi et de Code de Vinci. Ça ne parlera qu'aux connaisseurs, certes... pour les autres, suivez le guide :)

Nous sommes des sorciers qui se battent pour découvrir un grimoire, sauf que nous sommes légèrement désorientés et avons oublié nos sorts. Il va falloir se concentrer pour retrouver les bonnes formules.

Chaque joueur possède 6 pions de vie et dispose devant lui 5 tuiles représentant des sorts (des chiffres). La subtilité c'est qu'un joueur ne voit pas ses propres tuiles mais uniquement celles de ses adversaires.

302f348a1ad6a85826537bdd413b4833ea89728e

En faisant des déductions par rapport à ce qu'il voit, il doit deviner les tuiles qui sont devant lui. Pour s'aider, il sait qu'il y a un seul sort "1" (Le dragon ancestral), deux sorts "2" (Le fantôme de la nuit), trois sorts "3" (Les rêves sucrés)... jusqu'à huit sort "8" (La potion magique). Vous pouvez d'ailleurs le deviner facilement en regardant le plateau de jeu.

Par exemple, lorsque vous constatez que les autres joueurs ont déjà cinq sorts "6" (Le blizzard) devant eux, il y a donc peu de chance que vous en ayez un à votre tour.

Le tour de jeu justement :

À son tour, un joueur doit deviner l'une des tuiles devant lui. S'il devine juste, le sort est lancé et on applique le pouvoir. Dans ce cas, il peut essayer de trouver une autre tuile ou s'arrêter. S'il se trompe, il perd alors un point de vie. Quoiqu'il en soit, le joueur doit toujours avoir 5 tuiles devant lui à la fin de son tour (à moins que la pioche de tuile ne soit épuisée).

Plus les sorts ont un petit chiffre, plus ils sont puissants mais du coup risqué à jouer. Par exemple, "Le dragon ancestral" permet de lancer le dé : tous les autres joueurs perdent le nombre de point de vie correspondant. En cas d'échec à l'invocation du dragon, le joueur actif lance le dé pour savoir combien il perd de points de vie. Il est décidément très dangereux d'invoquer un dragon !

feuilles

Tandis que "la potion magique" permet au joueur actif de gagner à nouveau 1 point de vie.

Dès qu'un joueur est éliminé, on arrête la manche en cours et on compte les points. Je vous passe le détail du comptage des points dans cet article. Pour plus de détails, il suffit de lire les règles complètes.

On recommence alors une autre manche et le premier joueur arrivé à 8 points gagne la partie.

Ce jeu est vraiment subtile et très agréable à jouer. On fait des calculs savants, on prend parfois des risques. Il y a un savant mélange de légèreté et de finesse.

17bf73e3ea91f28d391ccf54c0f887ddf07612cb

 

Même si finalement, le thème n'est pas très présent, on s'amuse assez à jeter les sorts à ses voisins. De plus, le jeu est joliment illustré.

J'ai un petit bémol avec la forme des tuiles qui ne rend pas la lecture des chiffres vraiment évidente. On se retrouve parfois avec un torticolis à la fin de la partie à force de tourner la tête pour voir toutes les tuiles (bon, ok, c'est mon côté genevois qui ressort dans cette phrase, mais à peine, je vous jure).

Abracada... Quoi ?
de Gary Kim
Illustré par Marie Cardouat
Édité par Moonster Games
Prix public : 30€
De 2 à 5 joueurs
Env. 30 min.

3 commentaires
1)
ThierryS
, le 28.05.2015 à 16:41
[modifier]

je ne lirait plus les articles de Puzzo…
J’ai acheté Loony Quest qu’il avait chaudement recommandé dans son dernier article et depuis …. l’enfer: mon fils veux faire une partie tous les soirs: une addiction complete.

Amicalement

2)
François Cuneo
, le 28.05.2015 à 17:53
[modifier]

Propose-lui alors celui-là, ça va au moins varier l’addiction!:-)

Il est assez joli en tout cas, celui-là! Et je ne serais pas fâché d’envoyer des sorts à certains.:-)

3)
Ange
, le 29.05.2015 à 18:36
[modifier]

Nous (moi, puis la famille, puis les copains, puis les collègues…) sont devenus addict du jeu « Love Letter » qu’avait aussi présenté ici Puzzo.
Il y a même un ami qui m’a offert une version (étendue à plus de 4 joueurs) qu’il a faite avec les perso d’Asterix sur base des nouveaux persos définis sur ce site : http://gusandco.net/?s=love+letter.

De plus, depuis, je deviens aussi addict aux articles de Cuk sur les jeux ! Merci.
Ange