Profitez des offres Memoirevive.ch!
Acoustique, de Bernard Lavilliers

Juste quelques mots, qui ne font pas un article de semaine…

Si vous êtes sur Spotify, Qobuz, Deezer, ou que vous me faites confiance et que vous avez quelques sous pour vous acheter un CD…

Le dernier Bernard Lavilliers, Acoustique, est d'une beauté parfaite…

2014-11-29_10-22-43

Il reprend une quinzaine des grandes chansons de ce chanteur que j'ai eu la chance de voir pas mal de fois, même au firmament de son succès, dans des salles à dimensions humaines, ce qui démontre déjà l'intelligence du Monsieur.

Dans ce disque, tout y est, la force des paroles, la puissance des textes, la douceur de la voix, sa chaleur, le fait que Lavilliers ne force jamais avec elle.

Et puis ces arrangements…

Mon Dieu, ces arrangements! Écoutez en priorité cette chanson qui me fout les frissons dans ses nouveaux habits: "La grande marée". Les refrains sont d'une beauté profonde, la contrebasse est sublime.

Mais ce n'est pas la seule chanson qui vaut la peine d'être écoutée. Tout est magnifique dans ce disque, Betty, Les Barbares, French Valley, On The Road Again, et j'en passe.

S'il vous plaît, écoutez-le, c'est tellement beau!

6 commentaires
1)
Laurent Vera
, le 29.11.2014 à 11:01
[modifier]

Je fais du lobbying avec ludivine pour l’été 2015, on me dit que c’est beaucoup trop cher. Mais j’adore également.

2)
Renaud LAFFONT
, le 29.11.2014 à 13:10
[modifier]

Francois. Merci. Merci. Merci.
Je l’ai vu 4 fois ces 3 derniers années. Et je retourne le voir le 26 janvier à côté de chez moi

3)
Dom' Python
, le 30.11.2014 à 09:38
[modifier]

Ah ouais…. magnifique!

Moi c’est Betty qui m’a scotché. Entre l’intimité de la guitare, les lointaines nappes de cordes, et quelque part entre ces deux mondes, l’harmonica qui fait le lien… Vraiment splendide.

Et puis j’aime quand un chanteur revisite son propre répertoire, non pour en faire un best-of, mais en proposer une véritable nouvelle lecture, de nouveaux arrangements.

Merci!

4)
Blues
, le 01.12.2014 à 16:13
[modifier]

Après rapide « zappage » sur Itunes > Superbe, je ne vais pas investir dans tout l’album, mais juste acheter mes titres préférés.

Et puis ces arrangements…
Mon Dieu, ces arrangements!

Je me permets ici une critique générale (pas que pour Lavilliers) -> quand un artiste tourne sous son nom, rarement on cite le nom des musiciens qui l’entoure (pas uniquement en petit corps derrière le CD); et justement dans le cas de Lavilliers, les gars qui tournent avec ont été/sont toujours une belle brochette de « bêtes » (remember le gros son de basse de Pascal Arroyo dans les années 70-80). Par contre citer Aubert ou Ringer, ça c’est du gâteau car vendeur !!!
Ce message est donc un appel à mettre en avant ces travailleurs de l’ombre (y compris les arrangeurs, etc..), OK pas autant que les célébrités que l’on s’adjoint pask’il faut vendre, mais tout de même ! Ces gens sont souvent uniquement connus QUE dans le milieu des « requins de studio » et je trouve ça vraiment dommage.

C’est en entendant les longues séries d’émissions sur maître Bashung (sur la RTS-1ère > Paradiso / réalisées entre-autre par Gérard Suter) que j’ai compris que tous ces musiciens (de l’ombre en arrière-plan) amènent une importante part d’eux-même (en idées-sons-arrangements) ce qui donne l’identité de l’album, et que sans leur participation/leur personnalité, ses disques n’auraient jamais existé en tant que tel. Cela équivaut aussi pour les autres qui tournent sous leur nom.

5)
Blues
, le 02.12.2014 à 13:22
[modifier]

pour vous acheter un CD

Question à 2 balles, tu achètes encore régulièrement le CD (ou l’album) au complet ?
Perso, je ne fonctionne plus que par titre; cela fait des années que j’ai constaté que même quand l’album est excellent, il n’y a jamais « le tout » qui me plait vraiment, de ce fait il est très rare que j’achète plus de 60% du contenu (et dans ce cas, c’est que le disque est excellent, comme par exemple le « Bleu Pétrole » de Bashung ou le « Racine carrée » de Stromae »), De là : pourquoi acheter des titres moyen ou pas terrible que de toute façon je n’écouterais pas (ou si peu).
Le reste de mes achats, c’est pas plus de 2 à 3 titres max. par-ci par-là par CD.

6)
Jean-Yves
, le 08.12.2014 à 21:50
[modifier]

C’est en entendant les longues séries d’émissions sur maître Bashung …

Réflexion partagée. 
France Inter propose actuellement de ré-écouter “Bashung de l’aube à l’aube”, jusqu’en mars 2017. Pas de podcast pour l’instant …