Profitez des offres Memoirevive.ch!
Retour de vacances, gouvernement français et sécurité routière

Chères amies, chers amis,

Snif, les vacances, c'est déjà fini. Mais je vous en parlerai lundi, quand j'aurai trié mes photos, et ce qui n'est dans ma tête désormais plus que des souvenirs.

Là, nous venons de remettre en place le contenu du coffre de l'Espace, dans les armoires ou la machine à laver le linge. Et déjà, (il est 21h48 vendredi soir au moment où je commence cette humeur) je plonge sur Cuk.ch pour voir ce qu'il s'est passé pendant notre absence.

Et bien je vois que tout s'est bien déroulé, grâce en particulier à Fabien Conus et à Sébastien Pennec que je remercie pour leur travail. Merci aussi à Caplan qui comme toujours, nous a concocté un petit Mic&Mac quotidien.

Je n'ai pas encore eu le temps de lire tous vos commentaires, je le ferai demain je pense.

Je voudrais juste dire ce que j'ai ressenti très fort cette année dans mes trajets sur les routes françaises.

Je n'ai jamais été trop pour les généralités, mais comme tout le monde, il m'arrive d'avoir des clichés dans la tête, qui pendant des années ont été confirmés par mes nombreuses expériences. En effet, il se trouve que nous partons très souvent en vacances en France, pays que nous adorons pour son art de vivre… une fois que l'on est à destination.

Parce que ce qui est certain, c'est que pendant des années, de longues années, lorsque je devais partir dans ce beau pays en voiture, j'avais peur.

Oh, pas peur de me faire agresser, je me suis toujours senti en sécurité en France. Non, j'avais peur au volant.

J'avais peur parce que premièrement, (et là je parle d'une époque que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître), le parc automobile français était dans un état tellement lamentable qu'on se demandait toujours si la voiture qui nous suivait allait être capable de s'arrêter sans l'aide de notre malle arrière.

Oui, de nombreuses voitures n'auraient jamais reçu l'autorisation de rouler en Suisse à l'époque, et en France actuellement, dans l'état dans lequel elles se trouvaient: de véritables tas de rouille inquiétants.

Heureusement, les contrôles techniques sont arrivés, et le parc s'est renouvelé au point de ne plus rien avoir à envier à ses voisins helvétiques et allemands.

Il y avait là, depuis une quinzaine d'années déjà une raison d'avoir moins peur sur les routes de l'Hexagone.

Très bien.

Mais jusqu'à cette année, j'avais toujours une angoisse profonde avant de partir. En France en effet, conduire était souvent dangereux. En Suisse aussi, c'est certain, mais la France était, en tant que telle, une sorte de caricature de l'incivilité au volant qui ne pouvait que faire peur à toute personne venant de l'étranger. Les statistiques des accidents et des morts sur les routes étaient tout de même là pour prouver qu'il y avait un sacré problème.

Tu venais de Suisse, et tu ne comprenais pas. Quoi? Ils ne s'arrêtent pas au feu rouge? Mais chez nous, tu es délinquant si tu passes un feu s'il n'est pas vert, ou un tout petit peu orange!

Comment? Ils descendent à 180 sur l'autoroute en slalomant quand la piste de gauche n'allait pas assez vite? Chez nous, c'était tout bonnement impensable.

Et puis, pour ne prendre qu'un dernier exemple, un virage avec ligne blanche n'était souvent pas une raison de ne pas dépasser, pas plus qu'un dos-d’âne.

Tout cela malgré des campagnes de sensibilisation tantôt drôles, tantôt violentes voire insupportables de réalisme, ou encore pédagogiques. Bref, le gouvernement français avait tout essayé pour mettre les gens devant leurs responsabilités, visiblement sans succès.

Tout? Que nenni! La répression avait visiblement été soigneusement mise de côté. Pensez! Il faut faire comprendre aux gens, pas les punir, cela ne sert à rien qu'ils disaient…

Or cet été déjà, j'avais senti comme un frémissement, mais cette fois, j'ai vu une sorte de révolution sur les routes de France.

C'est comme si tout avait changé d'un coup.

D'abord, entre Vallorbe et Besançon (quelques dizaines de kilomètres), nous avons croisé trois contrôles de gendarmerie et deux radars fixes.

Il faut avouer que ça fait son effet. Comme le font les silhouettes noires marquées d'un éclair rouge signalant les morts au bord de la route dans d'autres régions.

Vous l'avez compris si vous nous lisez de temps en temps, je ne suis pas particulièrement de droite, donc ce que fait le gouvernement Raffarin au niveau social m'effraie un peu. Je crois savoir que la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozi fait son lot de mécontents. Je ne me prononcerai pas là-dessus, je ne suis pas chez moi lorsque je suis en France, et il y a bien assez de choses qui ne me plaisent pas en Suisse pour que je puisse faire la leçon à mes voisins.

Par contre, au niveau sécurité routière, je suis concerné, et là, vous m'excuserez, ça fait peut-être mal de le dire, mais le résultat de ce qu'a fait Sarkozi est assez époustouflant.

Bon Dieu, vous êtes sur une route droite de plusieurs kilomètres, vous roulez à 90 km/h, et personne ne vous dépasse. Sur l'autoroute, vous êtes à 140, et vous avez l'impression que c'est vous le délinquant.

Je n'en reviens pas. On dirait que tout le monde s'est calmé d'un coup, là, comme ça!

Alors franchement, ça fait réfléchir tout ça! Plusieurs centaines de radars ont été installés sur les routes. Une répression policière s'est mise en œuvre pour lutter contre la violence routière. Certains rétorquent que c'est une entorse aux libertés individuelles? Mais de qui se moque-t-on?

Cette répression est au contraire un respect de la liberté de vivre de n'importe qui roulant sur les routes, liberté de ne pas prendre un taré doublant sans visibilité, en face, en pleine figure.

Oh, des tarés, j'en ai quand même vu deux, mais ceux-là, nous les avons en Suisse aussi.

Bref, pour la première fois, je me suis senti détendu et tranquille sur les routes françaises.

Peut-être que cela était lié au fait que je faisais également pour la première fois un long voyage en voiture automatique, ce qui pousse à rouler moins "nerveux", mais je suis certain qu'il s'agit plutôt de la politique du gouvernement français au niveau de la sécurité routière, et dans le cas précis, pour ce qu'il a fait, ce gouvernement, je ne le remercierai jamais assez.

Le seul problème? C'est que maintenant, descendre à Toulon va nous prendre un peu plus de temps, parce que si à l'époque, nous nous laissions prendre dans le courant des excès de vitesse sur autoroute, visiblement, c'est bien fini tout ça, et bon sang, c'est tant mieux.

On y sera peut-être un poil moins vite (quoi? une demi-heure ou une heure à tout casser) mais on aura plus de chances d'y arriver sans tuer ni être tué, et ça, ça n'a pas de prix.

72 commentaires
1)
marsupilami2
, le 28.02.2004 à 00:40
[modifier]

Oh oui, je te confirme que les gens se sont calmés. Ils ont même tendance à rouler en dessous des limites de vitesse en région parisienne !

Quant aux autoroutes, en roulant au dessus de la limite je me faisais doubler assez souvent, maintenant ça devient extrémement rare.

2)
Kalomir
, le 28.02.2004 à 00:42
[modifier]

Je vais entamer les commentaires en tant que Français (en en profitant pour vous saluer, parce que j'aime beaucoup le côté poil à gratter, touche à tout, et en même temps familial de cuk).

[i]Par contre, au niveau sécurité routière, je suis concerné, et là, vous m'excuserez, ça fait peut-être mal de le dire, mais le résultat de ce qu'a fait Sarkozi est assez époustouflant.[/i]

Je ne vais pas contester ton impression parce qu'en effet les routes françaises me font peur, les comportement sur autoroute en particulier. Le flicage cependant est très peu sur les autoroutes (où la police intervient fort peu), les radars automatiques sont situés à des endroits où la rentabilité est assurée. De fait, je ne conteste pas que l'effet dissuasif, vu le nombre de morts record sur les routes françaises, puisse avoir du bon.

Je ne sais pas s'il faut attribuer ces résultats au seul Sarkozy, mais le thème de l'insécurité routière est sûrement moins gonflant que celui de l'insécurité tout court, qui nous a pesé jusqu'à la nausée ces dernières années ; je pense qu'il est bon qu'en général les excès en voiture soient dénoncés comme ils le sont dorénavant, à rebours d'une espèce d'insouciance qui est sans doute criminelle, et qui est surement typique des Français en voiture.

Merci de confirmer mon impression que les Français se conduisent sur la route comme des sagouins, et le plus possible de façon incorrecte de préférence. C'est cette mentalité de péquenots, qui ne s'inquiètent que de la peur du gendarme, qui est en train de changer, et c'est un grand pas pour tout le monde.

Pour en revenir aux autoroutes, moi j'ai une hantise : les camions. Je trouve qu'ils sont totalement inconscients de se doubler comme ils le font, vu la quantité de débiles qui slaloment entre les deux voies de gauche pour arriver cinq minutes plus tôt chez eux.

3)
Franck
, le 28.02.2004 à 01:03
[modifier]

\begin{troll}
Tiens, au juste, à Grenoble, d'où je suis originaire, on s'amusait souvent à constater que parmi les chauffards sur autoroute, il y en avait une bonne part immatriculés "CH". On était persuadé qu'ils profitaient de leur venue en France pour se défouler et oublier la rigueur suisse…
\end{troll}

;-)

@+
Franck

4)
archeos
, le 28.02.2004 à 03:33
[modifier]

Franck, c'est aussi ce que j'ai remarqué (et les radars automatiques prennent 20 % d'étrangers). Mais enfin il fait bon rouler en voiture en France. Ils faut juste que maintenant que les conducteurs ont le temps de faire attention, qu'ils apprennent à rouler avec les vélos ;-)

Et là il y a du boulôt
———————–

ibn mac

5)
DanMac
, le 28.02.2004 à 07:24
[modifier]

A lire cette humeur, je commence à en avoir marre du ton paternaliste de François Cuneo. On dirait que d'aller en France, c'est faire une expédition. Ce qui est dit dans cette humeur, je l'ai constatéen Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Irlande, en Autriche, en en Suisse, en Suisse, en Suisse, …

6)
Théo
, le 28.02.2004 à 07:46
[modifier]

Ciao, je pars rider donc pas le temps de dire tout ce que je pense…

Premièrement, je me réjouis de vérifier tout ça sur l'autoroute du soleil.

Deuxièmement, c'est vrai que ça doit faire bizarre! J'ai presque de la peine à le croire, mais ce que je confirme, c'est que les amendes ça calme (en tout cas ça ME calme…). Et c'est certainement un frein plus efficace que la prévention publicitaire, malheureusement…

A+

7)
archeos
, le 28.02.2004 à 08:53
[modifier]

Quand au temps gagné, calculez, avant de gagner une heure, même une demi-heure, sur 3 ou quatre heures de route, il faut vraiment faire d'énormes excès, en comptant les péages et les inévitables ralentissements
———————–

ibn mac

8)
François Cuneo
, le 28.02.2004 à 09:13
[modifier]

Frank, c'est vrai qu'à force, lorsqu'on arrivait sur les routes françaises, on se croyait tout permis. Ce n'est de loin plus le cas, tant mieux. Et c'est aussi grâce au changement de mentalité dans le pays… ou à la peur ambiante.

DanMac, paternaliste ou pas, il y a un changement énorme. Oui, aller en France à l'époque sur les ROUTES était dangereux. Ça le reste,comme partout ailleurs maintenant.

Avant, ça l'était bien plus. Il y avait quelque chose qui clochait.

Je le redis et il n'y a aucune raison de se vexer. Le problème, c'est que j'ai presque l'impression que maintenant, c'est chez nous qu'il y a quelque chose à faire. Parce que c'est vrai que les couillons qui collent au cul sur les autoroutes, on en trouve pas mal chez nous.

Le canton de Vaud a constaté une augmentation de morts sur les routes. Ils veulent acheter tout plein de radars fixes et augmenter les contrôles de taux d'alcoolémie.
Que disent les défenseurs de la bagnole? "On veut encore faire du pognon sur le dos des automobilistes!"

Et bien si en plus, on se fait des ronds sur les délinquants, c'est tant mieux. Et si une fois le délinquant c'est moi, et bien j'assumerai!

Bref, je le répète, je suis très heureux de constater que maintenant, il fait bon rouler sur les routes de France, même si comme partout ailleurs, on y risque encore sa vie.

9)
M.G.
, le 28.02.2004 à 09:43
[modifier]

Auparavant, j'avais l'habitude de dire que pour "prendre le train" sur les autoroutes françaises, il fallait rouler à 150-155 km/h.

En 1 an, cette vitesse est passée à 135 km/h. C'est parfaitement visible et remarquable.

Comme l'a remarqué François, le comportement des conducteurs français a réellement changé de manière spectaculaire. Bravo !

Peur du gendarme, civisme ou nouvelle conscience ?

Marc, l'Africain

10)
BLUES
, le 28.02.2004 à 09:48
[modifier]

"Le résultat de ce qu'a fait Sarkozi …… Plusieurs centaines de radars ont été installés sur les routes" …….
M. Police Vaud de Suisse, Eric Lehmann, s'en est apparement largement inpispiré, puisqu'il a annoncé qu'en 2004, notre beau canton ferait office de précurseur ne installant une centaine radar un peu partout … On y arrive aussi, les autres cantons suivront.
Donc, nous aussi, nous allons apprendre ce que c'est que d'être détendu et tranquille sur les routes … HUM !
Perso, je ne suis pas vraiment contre … Mais ca me fait un peur… car trop de réglementation nuit, ca sent l'état policier à pein tube, le totalitarisme nous guette .. 1984 ?

BLUES

11)
François Cuneo
, le 28.02.2004 à 09:54
[modifier]

BLUES < Perso, je ne suis pas vraiment contre … Mais ca me fait un peur… car trop de réglementation nuit, ca sent l'état policier à pein tube, le totalitarisme nous guette .. 1984 ?>

Blues, tu veux que je te dise? S'il faut passer par un état policier sur les ROUTES pour être mieux, ça ne me dérange pas vraiment.

S'il faut des caméras dans les trains régionaux en Suisse pour que les gens ne se fassent pas agresser, ça ne me dérange pas non plus. Ou plutôt si, ça me dérange, mais si cela évite à une fille d'être agressée par trois salopards, alors je fais avec.

Ben oui, c'est comme ça… le monde change, c'est triste, mais il change, et ma fois, il faut s'adapter.

12)
Renaud
, le 28.02.2004 à 10:04
[modifier]

Effectivement, je trouve que le comportement des conducteurs francais s'est "amélioré" depuis quelques temps. Plus au niveau de la vitesse que du comportement en fait. La vitesse est stigmatisée et les radars (fixes ou mobiles) ne sont efficaces que contre les personnes en excès de vitesse. Contre ceux qui slaloment, qui brulent les feux, ne respectent pas les priorités, il y a encore du travail à faire.
J'ai beaucoup roulé en scooter ces derniers temps (suspension de permis suite à un excès de vitesse, je n'ai pas pas peur ni honte de le dire, ca m'a fait beaucoup de bien) et je suis étonné par le comportement des conducteurs. On dirait que les priorités, les feux, les stops, c'est pour les autres et pas pour eux. Bon, OK, j'habite entre Marseille et Toulon et les gens du coin ne sont pas reconnu pour leur savoir-vivre automobile.

On parle de visite médicale pour les conducteurs, il semble que le projet n'ai été retenu que pour les nouveaux conducteurs. Il faudrait une visite de contrôle des connaissances. Le code de la Route évolue régulièrement, plus rapidement ces derniers temps qu'auparavant et parfois je me demande ce que je dois faire face à une situation donnée (vitesse à respecter à tel endroit, priorité) alors que je n'ai mon permis que depuis 1989,
Je vous livre une anecdote qui illustre mon propos: j'étais engagé sur un giratoire un soir avec mon scooter quand quelqu'un en moto est arrivé et a failli me percuter. Il m'a insulté en disant que je n'avais pas respecté la priorité. Cette personne avait environ 55 ans, elle devait avoir donc son permis depuis une bonne trentaine d'année et j'ai du lui expliquer que sur un rond-point la priorité était à celui engagé et que chaque voie avait un "cédez le passage". L'hallunication quoi. Et en plus j'ai eu la frousse de ma vie quand je l'ai vu déboulé à fond sur sa moto.

Bon week-end

13)
archeos
, le 28.02.2004 à 10:08
[modifier]

C'est sur que sur un rond-point personne ne respecte la priorité à droite :-D
comme ça, même les gens qui ne connaissent pas le code de la route peuvent dire que les autres conduisent mal
———————–

ibn mac

14)
Renaud
, le 28.02.2004 à 10:40
[modifier]

Le souci des rond points c'est qu'ils sont souvent mal concu et qu'il y a un grand axe et un petit axe, avec une partie centrale pas suffisamment courbé pour forcer les conducteurs à réduire leur vitesse. résultat: ils vont tout droit et on perd l'intérêt d'un giratoire.

C'est sur, ils ont du être concu sur un PC :)

15)
ToTheEnd
, le 28.02.2004 à 10:46
[modifier]

Salut,

Mmmmhhh, c'est vrai, les routes deviennent de moins en moins un terrain d'essai pour les enragés de la moto ou de la bagnole… Mais bon, je trouve qu'il y a quand même une petite contradiction chez nous, en Suisse.

Grâce à un bon revenu, pas mal de gens peuvent se payer des voitures et des motos puissantes. J'en veux pour preuve le fait que la Suisse est le pays au monde qui à le plus de Ferrari par habitant… Toutes les constructeurs de voitures sportives/puissantes sont présents en Suisse car se marcher est très demandeur…

Perso, ce que je trouve extrêmement frustrant, c'est le fait qu'en Suisse, il n'y a pas de circuit. Je dois me taper pratiquement 800 km et me louer le circuit du Magny-Cours pour 4'500 euros la journée pour faire le "con" en sécurité. Au-delà du temps que cela prend et de la somme que ça coûte, je ne peux malheureusement pas faire ça tous les week-ends (1 à 3 fois par an tout au plus avec quelques copains).

Bref, j'ai un peu l'impression que l'Etat est content d'encaisser la TVA sur nos bagnoles, mais qu'il ne faut pas jouer avec. C'est un peu comme si un gamin achète un ballon et qu'l ne peut jouer que dans un terrain de foot avec… le reste du temps il peut se balader avec, le faire rebondir par terre, mais pas taper dedans!

Ok, ok, je suis d'accord, un ballon ne tue pas. Mais il faut quand même bien comprendre qu'il y a des gens qui se payent des bagnoles sportives parce qu'ils aiment ou aimeraient les pousser à leur limite… quelle solution offre-t-on à ces gens?

Je trouve bien hypocrite le fait d'autoriser la vente de moto qui passe de 0 à 100 en 2 secondes et des voitures qui passent de 0 à 100 en 5 ou 4 secondes en espérant que les gens respecteront les limitations…

T

16)
Achile
, le 28.02.2004 à 11:14
[modifier]

La liberté c'est pour tous le monde, pas seulement pour les gros c…. qui se croit tout permis , c'est bien fait pour eux s'ils se font verbaliser

En France il y a plus de 2 millions de personnes qui roule sans permis !

Personnellement cela fait 3 fois que je passe au bloc en 3 ans à la suite d'un accident se scooter provoquer par un automobiliste qui utilisait son portable en conduisant, je vais peut-être retravailler en fin d'année , après la pose d'une prothèse total de l'épaule le 10 février et + de 3 ans de souffrance.
BLUES , ne m'en veux pas si je trouve que ta crainte d'un "état policier" est déplacer, car nous sommes quoi que tu en pense dans un pays démocratique , et faire entendre raison à des irresponsables , cela fais parti des missions d'un gouvernement courageux .
Au cours de mes séjours à l'hôpital et en centre de rééducation j'ai vu un très grand nombres de jeunes vies briser sur les routes, vas faire un tour dans ces centres , tu verras ton opinions à ce sujet ne seras plus la même , surtout si tu te dis qu'un de tes proches pourrais devenir l'un des pensionnaires.

17)
Alex
, le 28.02.2004 à 11:27
[modifier]

Je n'ai plus peur sur les routes depuis vingt ans: je prend le train et si possible le train de nuit, comme ça j'arrive sur mon lieu de vacances le matin en pleine forme. Il m'a fallu deux accidents de voiture pour renoncer tellement la voiture est devenue dans nos pays une habitude, on ne se rend même plus compte qu'elle nous bouffe du temps et de l'argent alors qu'on peut très souvent s'en passer. En période de sports d'hiver il est navrant de voir des milliers de personnes passer une journée entière sur des routes glissantes et encombrées pour au final laisser leur tas de ferraille une semaine sur un parking.

18)
ivremort
, le 28.02.2004 à 11:31
[modifier]

DanMac: "A lire cette humeur, je commence à en avoir marre du ton paternaliste de François Cuneo."

Assez d'accord… N'aime pas trop l'humeur du jour, qui sent bon son instituteur donneur de leçons…
Vraiment ces Français se sont bien améliorés! Bravo! 8 sur 10!

La prochaine sera sûrement meilleure…

19)
Dan DT
, le 28.02.2004 à 11:43
[modifier]

Ben moi je me suis fait flasher de face la cause ?
En gelbique les indications d'autoroutes sont en vert, en France c'est pour les routes :(
Résultat, un route 2×2 bandes je suis monté à 100 km/h et pas vu la 1ère plaque 70 sur la bretelle d'accès :((
J'attends la douloureuse …

L'informatique c'est comme la confiture
Moins on en a plus on l'étale :-D

20)
Yip
, le 28.02.2004 à 11:49
[modifier]

François je suis entièrement d'accord avec toi. Vive la présence policière et les caméras de surveillance. Même si ma "liberté individuelle" en prend un petit coup, si ça peut sauver des vies je m'en accommode parfaitement. Je ne vois pas en quoi ça gêne ceux qui n'ont rien à se reprocher.

Comme toi, si un jour je suis pris en défaut en conduisant j'assumerai.

Je disais depuis longtemps : les Français se croient seuls sur les routes (je suis Français), j'espère que la répression et les campagnes choc auront réussi un peu à leur faire prendre conscience du contraire.

Je ne regrette qu'une chose, que la répression et la prévention ne soient pas plus fortes pour la délinquance. Ça marche pour la conduite, pourquoi pas pour le reste. Devoir présenter mes papiers plus souvent, voir des rondes de police la nuit ne me dérangerait pas plus que les radars ou les caméras.

Sarkozy et le gouvernement Raffarin ont au moins été efficaces sur un point, pourquoi ne pas essayer d'aller plus loin… pour la tranquilité de tous ?

22)
François Cuneo
, le 28.02.2004 à 12:04
[modifier]

ivremort
<Assez d'accord… N'aime pas trop l'humeur du jour, qui sent bon son instituteur donneur de leçons…
Vraiment ces Français se sont bien améliorés! Bravo! 8 sur 10!>

1. je suis instit, donc on ne se refait pas:-)

2. Ben oui, les Français se sont améliorés, désolé de le constater. Et si qqn a une leçon à prendre sur cette constatation, c'est nous, en Suisse.

3. Il me semble que j'aimerais bien qu'on me dise de l'extérieur ce que l'on a ressentit comme changement chez nous lors d'un séjour, surtout quand il est positif. Et même s'il était négatif, je ne prendrais pas ça pour une leçon, mais comme une remise en question.

4. Je ne sais pas si tu es Français, mais j'espère que tu ne conduis pas dans l'état de ton pseudo:-)

23)
François Cuneo
, le 28.02.2004 à 12:10
[modifier]

Marcol, le rapport est ici… heu… où en fait? Où est l'explication du pourquoi du site Cuk.ch, où l'on expliquait que nous pouvions parler d'Apple mais aussi de plein d'autres choses?

C'était à la place des Mic&Mac dans "Accueil", mais visiblement, ça a disparu. Faudrait que ça revienne en-dessous.

Je vais voir avec Noé dès qu'il rentrera.

Alors bref, Marcol, comme je l'écrivais, nous ne sommes pas obligés de parler du Mac tout le temps. Parfois, on dérape vers d'autres choses, même si là, déraper, c'est peut-être mal choisi comme vocable.

24)
Jean-iMarc
, le 28.02.2004 à 12:12
[modifier]

Je suis bien d'accord avec toi, François, et je trouve que ceux qui "gueulent" sont ceux qui ont quelque chose à se reprocher.

Pour ce qui est de la Suisse où je me rends régulièrement, je trouve que les conducteurs se comportent depuis 2/3 ans comme des français au volant, et c'est très désagréable.

Kalomir a dit : <Pour en revenir aux autoroutes, moi j'ai une hantise : les camions. Je trouve qu'ils sont totalement inconscients de se doubler comme ils le font, vu la quantité de débiles qui slaloment entre les deux voies de gauche pour arriver cinq minutes plus tôt chez eux.>

Relis toi, le problème, c'est les camions ou les débiles …
Personnellement, vu le nombre de km que j'effectue chaque année, je n'ai jamais eu de problèmes avec les camion, ils sont eux aussi usagés de la route, et il faut donc conduire en les intégrant (pareil pour les vélos et motos), et oublier qu'on est seul sur la route, et que de toute façon, c'est la faute des autres.

25)
archeos
, le 28.02.2004 à 12:41
[modifier]

Et si François a l'air moralisateur, c'est d'un point de vue ou la route est un espace de liberté sans respect de celle d'autrui, et notamment de sa liberté de vivre. Je ne conduis pas mieux que les autres, et je sais que c'est frustrant de ralentir, qu'on peut faire un excès en permanence toute sa vie sans tuer personne, qu'on peut couper un virage dix fois par jour sans conséquences toute sa vie, mais ça arrive de temps en temps. Extrêmement rarement, mais ça arrive, et la circulation fait plus que doubler tous les quinze ans. Ça oblige à revoir son comportement.
———————–

ibn mac

26)
jean-Christophe Courte
, le 28.02.2004 à 13:16
[modifier]

Achile : "En France il y a plus de 2 millions de personnes qui roule(nt) sans permis !"
Heu, tu tiens ces infos de quelle source… Sachant qu'il y a 60 millions de français, que tous ne conduisent pas, cela fait une proportion un peu extravagante, non ?!
Je déteste ce genre d'info balancée sans vérification : tu nous communiques tes sources, stp ?
Cordialement.

27)
XXé
, le 28.02.2004 à 14:28
[modifier]

Allez, j'y vais de mon grain de sel…

Il y a un certain temps que je me suis dit : respect des vitesses partout.
Donc, maintenant, c'est 50 en agglomération, 90 en dehors, etc.

J'ai, depuis le début de cette période "sage", constaté plusieurs choses :

– je passe encore trop souvent pour un extraterrestre-hurluberlu-vieux con-qui-traine-avec-sa-caisse mais je m'en fiche totalement.

– il y a encore trop d'endroits où la vitesse est "mal" limitée. Par exemple, hier j'ai traversé un village, donc limité à 50 entre le panneau d'entrée et celui de sortie, soit sur environ 1,5 km. Mais il se trouve que sur cette route, on est réellement en agglomération que sur environ 500 m. Pendant le dernier kilomètre, on est en pleine campagne. Et là, rouler à 50, c'est duuuur.
Me suis d'ailleurs fait dépasser par un "92" égaré (région parisienne et moi, je suis en Lorraine), 92 que j'ai rattrapé ( avec un grand sourire, niark ;-) ) à un carrefour quelques centaines de mètres plus loin ;-)

– j'emprunte très souvent une autoroute très fréquentée par des étrangers (Luxembourgeois, Belges zet Hollandais principalement).
Cette autoroute, du fait de son important trafic, a été limitée depuis juillet dernier à 110, voire à 90 par endroits. Sur cet axe, la fréquentation étrangère est très importante (pas de chiffres, je suis comme Jean-Christophe, je n'aime pas les trucs au hasard, mais c'est vraiment une grande partie des automobilistes). Eh bien, s'il reste bien sûr des "locaux" en excès de vitesse, les étrangers sont désormais les champions de l'irrespect ! Ca m'énerve d'autant plus que si cette route est limitée, c'est en grande partie du fait de leur grand nombre. Et, pour l'instant, ils passent devant les radars automatiques en toute impunité :-( Et re-ça m'enerf' d'autant plus qu'eux n'y passent individuellement que 2 ou 3 fois l'an alors que nous, c'est 2 ou 3 fois par jour…

– je roule depuis près de 2 ans avec un véhicule équipé d'un régulateur de vitesse couplé à un régulateur de distance. Ben je peux vous dire que si c'était un peu gadget "avant" (quoique…), maintenant je trouve cet accessoire indispensable ! Je me cale à 110, et je laisse aller. Si la voie est libre, je roule l'esprit tranquille, sans crainte de passer par erreur à 120 devant un radar. Et si l'autoroute est encombrée, je roule aussi tranquille car je sais que ma voiture va respecter une distance suffisante avec celle qui précède. Bref, c'est géant, pas du tout inutile et tout de même totalement indispensable :-)
Ma prochaine voiture en sera à nouveau équipée comme d'ailleurs d'une boîte auto, que j'ai adoptée depuis plusieurs années.

– les camions commencent à me poser des problèmes, en particulier dans les passages à 90 (traversée de deux agglomérations). Il n'est en effet pas rare de se retrouver avec une trentaine de tonnes, juste 2 m derrière… Et en plus, on a parfois droit à des appels de phares ! Là, faut un certain sang froid pour résister à l'appui sur la pédale de droite… Encore une fois d'ailleurs, le régulateur fait ici merveille, le pied n'étant plus sur l'accélérateur, on a moins tendance a appuyer par réflexe.

– je regrette aussi de plus en plus souvent qu'on ne se focalise que sur la vitesse. Il y a pourtant plein d'autres infractions.
Il m'arrive fréquemment de me retrouver en train de dépasser un véhicule, que j'ai donc rattrapé sans toucher à mon accélérateur et qui, par conséquent roulait moins vite que moi. Et arrivé à côté de celui-ci,… plus rien ne se passe ! Le gugusse a un peu appuyé et, parfois même, accélère franchement et m'empêche de le dépasser ! Évidemment, cette infraction grave est difficilement contrôlable. N'empêche qu'elle existe et devrait être sanctionnée (puisque c'est le seul moyen…).
De même, l'usage des clignotants n'est pas optionnel malgré ce que doivent en penser certains ( beaucoup ? ). Par exemple, on est sensé les utiliser lorsqu'on sort d'un giratoire. Ca évite au gars qui entre d'attendre comme un c…n le passage d'une voiture qui finalement ne passera même pas devant lui…
Et je ne parlerai même pas des gens qui roulent sur la voie du milieu alors qu'à droite c'est libre ni de la nouvelle mode qui consiste à rouler avec les feux de brouillard allumés lorsque c'est interdit… ( Z'avez vu comment, en disant que je n'en parlerai pas, j'en ai parlé ? ;-)) )

Bref, je râle, je râle, mais je reste serein… Les choses vont aller de plus mieux en plus mieux et pis de toute façon, je bosse sur Mac ( ça c'est pour Marcol ;-) )

Bonne route à tous…

28)
XXé
, le 28.02.2004 à 14:37
[modifier]

Jean-Christophe disait :
"Je déteste ce genre d'info balancée sans vérification : tu nous communiques tes sources, stp ?"

Dans le même genre, juste après l'installation du premier radar fixe près de chez nous, un copain m'a "courrielé" un article dans lequel un journaliste "bien renseigné par les milieux autorisés" nous avait balancé quelques chiffres sur le pognon que l'état allait se faire grâce à ce nouveau trayeur-de vache-à-lait-d'automobiliste.

J'ai rapidement fait quelques calculs sur la base de ses chiffres et me suis aperçu qu'on allait bientôt arriver à… 50% du PIB juste grâce aux radars !!!

J'ai rien contre les journalistes ( salut Anne ;-) ) mais j'aime pô les gens qui balancent n'importe quel chiffre au hasard, surtout si ces gens peuvent avoir une certaine influence.

Ah, j'oubliais : je suis toujours sur Mac, hein… ;-)

29)
archeos
, le 28.02.2004 à 15:09
[modifier]

XXé : si on te colle de façon insistante, ralentis encore, voire allumes tes feux arrières sans freiner réellement : ça fait une belle frayeur quand il se rend compte qu'il n'aurait pas pu s'arrêter en cas de besoin.
———————–

ibn mac

30)
Laurent
, le 28.02.2004 à 15:32
[modifier]

Archeos, ce dernier comportement (surtout les feux allumés sans freiner) constitue une infraction… Même s'il est insupportable d'être collé, pense à ce qui se passe si le gars derrière plante vraiment sur les freins et provoque un accident…

31)
François Cuneo
, le 28.02.2004 à 16:30
[modifier]

Jean-iMarc <Pour ce qui est de la Suisse où je me rends régulièrement, je trouve que les conducteurs se comportent depuis 2/3 ans comme des français au volant, et c'est très désagréable.>

Le pire, c'est que tu as raison. Sauf qu'il faut ajouter "…comme les français… Avant!" Je viens de me farcir une centaine de km sur l'autoroute Lausanne-Genève, je n'ai pas vécu cette folie sur les routes françaises cette semaine.

Moi qui me fais 30'000km par année, je commence à avoir peur au volant. Je suis tendu, au point que le matin, il y a des chemins que je ne prends plus (sortie Lausanne-Crissier pour ceux qui voient de quoi je parle).

J'envisage même de rapprocher mon lieu de travail de mon habitation.

Je ne sais pas si c'est l'âge (sûrement un peu) ou les mentalités qui changent, mais je commence à avoir de la peine à supporter tout ça, raison pour laquelle j'ai certainement été sensible au changement et au bien être tout neuf sur la Nationale 7 (entre autres).

32)
François Cuneo
, le 28.02.2004 à 16:34
[modifier]

Jean-Christophe, j'ai vu une émission récemment (zone interdite je crois) où l'on parlait des gens qui roulaient sans permis soit parce qu'ils ne l'avaient pas passé, soit parce qu'on le leur avait retiré. Il y a même un commerce incroyable là autour.

Je ne me rappelle pas des chiffres exacts, mais ils étaient à tomber par-terre.

Pas sûr qu'Achile soit si loin du compte!

33)
archeos
, le 28.02.2004 à 16:36
[modifier]

Laurent : rassures-toi, je n'aimes pas non plus le faire. Avant, j'ai toute une palette : du ralentissement (50, 40, 35), puis les signes au conducteur derrière, et en général on sort de l'agglomération. Comme je ne peux pas non plus toujours regarder derrière moi pour vérifier (bien que quelquefois j'ai de sérieuses présomptions), et que je ne veux pas non plus m'énerver à cause de ça, ça passe.
———————–

ibn mac

34)
drazam
, le 28.02.2004 à 17:08
[modifier]

Je te rassure François, ça n'empêche pas les français de rouler toujours aussi mal, même sans la neige (où là c'est franchement la cata ou la rigolade, selon). Phénomène pervers en région parisienne : à part le Périph', ils foncent tous pour piler juste avant les emplacements de radars. Mais globalement, ça ralentit néanmoins, c'est déjà ça… Pour ma part, ça fait longtemps que p"our être un champion, je n'appuie plus sur le champignon"… ;o)

35)
drazam
, le 28.02.2004 à 17:11
[modifier]

Meuh non, on fait toujours un peu de social en France, en accueillant les suisses sur nos routes… pas taper pas taper !

36)
Caplan
, le 28.02.2004 à 17:43
[modifier]

François Cuneo:
<J'envisage même de rapprocher mon lieu de travail de mon habitation.>

Ah, bon? :-/ …

37)
Achile
, le 28.02.2004 à 17:50
[modifier]

François nous avons vu la même émission , j'ai souvenir du chiffre hallucinant de 2,5 millions de conducteurs sans permis , je pose la question par couriel au magazine Autoplus , pour avoir leurs avis

38)
DéDé
, le 28.02.2004 à 18:08
[modifier]

Le jour où TOUTES les voitures seront équipées d'un éthylotest, empêchant la voiture de démarrer si positif, il y aura moins de morts sur toutes les routes et ce sera un réel progrès.
D'autres solutions sont envisageables, qui arriveront certainement un jour, si le comportement des automobilistes ne change pas.
J'ai vu, également, l'émission concernant les faux permis de conduire ! oui c'est effarant ! mais là aussi il y a des solutions, onéreuses au départ, mais payantes à la sortie. (Bien que tout peut se falsifier)
À suivre…

NB : Et parler d'autres choses que du Mac…c'est pas mal non plus ;-)

39)
Macman
, le 28.02.2004 à 19:06
[modifier]

"Le jour où TOUTES les voitures seront équipées d'un éthylotest, empêchant la voiture de démarrer si positif, il y aura moins de morts sur toutes les routes et ce sera un réel progrès"

Bof, les gens feront souffler leurs gamins, voir leur conjoint, ou un passant, moi, j'y croit pas à l' éthylotest intégré.
A+
Macman

40)
g.chatelain
, le 29.02.2004 à 00:41
[modifier]

Et même si tout ça ne servait qu'à sauver une vie, cela en vaut vraiment la peine.
François, s'il y en a qui te trouvent trop "paternalistes", et que ça les énerve, pourquoi ont-ils besoin de le dire? Il y a tellement d'autres sites sur le web!! D'où leur vient ce besoin de réagir de la sorte, plutôt que de réfléchir à la justesse de tes propos? Quels problèmes personnels ont-ils à évacuer ainsi?
En tous cas, François, t'as le chic pour trouver le sujet de conversation qui réveille tout le monde, et qui fait sortir certains démons de leur tanière. Tout cela est très intéressant.
J'avais lu un truc:
"Lorsque quelqu'un dit du mal d'un "autre", on en apprend beaucoup plus sur cette personne que sur "l'autre".
—————–
Il serait intéressant de créer une journée, rien qu'une pour voir, où tout le monde accepterait de respecter les "règles" de prudence et de courtoisie: limitation de vitesse, d'alcool, de cigarettes (pas de vidage de cendrier par la fenètre. La France, pour ça, c'est vraiment "crad"), de téléphone en voiture, etc… Bref, une journée ou chacun se comporterait en être humain responsable, pas seul au monde; responsable de soi-même et des autres.
Ensuite, on nous donnerait le bilan: combien de blessés, de morts, d'agressions, etc…au cours de cette journée.
Une journée, une toute petite journée, ou chacun laisserait son petit ego à la maison.
Une journée "sourire".
Tiens, voilà une idée: une humeur ou un forum où chacun raconterait un truc agréable, un truc qui l'a rendu heureux, comme toi en découvrant enfin le plaisir de rouler en voiture en France, de rouler normalement, tout simplement.

Moi, j'adore aller en Suisse en voiture, car dès que l'on a passé la douane et qu'on arrive en Suisse, tout d'un coup, on a une impression de propreté (et ce n'est pas qu'une impression).

41)
Duschmoll
, le 29.02.2004 à 01:13
[modifier]

Là j'ai envie de jouer les troubles fêtes.

La bagnole est je crois un de mes sujet de conversation favori… car je suis convaincu comme le disait Ernest Renan je pense, que la connerie humaine est la seule chose qui donne une idée de l'infini ! Et la bagnole en est l'aphorisme à quatre roues !
Je m'explique :
Le jour où l'humain en général et le français en particulier (j'en suis un !) aura compris que la bagnole est un moyen de transport et non un vaire valoir / objet social et un substitut phalique, sera un grraaaand jour !

Le jour où l'idée même de compétition sous toutes ses formes (sportive, économique ou bagnolesque…) ne sera plus qu'un lointain souvenir, sera un grand jour aussi !

Quoi de plus affligeant que ces crétins qui le 31 décembre au soir je crois prennent la route au volant de leur 4×4 ou de leur mobilette améliorée pour aller "affronter" le desert de millions de fois moins riches qu'eux, pour arriver avant les autres. Qu'ils crèvent !

Quoi de plus désolant que ces miliardaires encasqués aux volant de leur joujou faisant des tours de piste comme rats en cage pour arriver encore une fois les premiers. Qu'ils crèvent aussi !
Mais quand les mecs cesseront-ils de se branler devant des tas de ferraille à pneus peints en rouge ou en bleu, en rêvant d'aller plus vite que les autres ?

Combien de milénaires d'évolution faudra-t-il encore pour cesser de jouer à celui qui pisse le plus loin, qui à la plus grosse et qui finalement n'existe que par ce qu'il possède ?
Une des grandes invention de ce siècle est d'avoir donné au verbe avoir le sens du verbre être : j'ai donc je suis !! habeo ergo sum !
Et de cet aphorisme là on crêve tout les jours un peu plus, que ce soit de façon violente (en bouillie empalé sur le volant entre deux roues de semi remorque) ou de façon plus "douce" par pollution athmosphérique, réchauffement climatique (ils font quelle gueule les glaciers en Suisse ?) ou épuisement des ressources naturelles ! Et pendant ce temps nos dirigeants occidentaux ne rêvent que de vendre des bagnoles aux chinois et aux indiens !

Hé les mecs ! réveil !! clac ! clac ! arrêtez de confondre les buts et les moyens ! D'aucuns vont me dire : oui mais moi j'habite à la campagne et sans bagnole, gna gna gna et gna gna gna ! soit !
Mais le probème n'est pas l'existance des choses (la ouhature), mais l'usage qu'on en fait ! (On ne va pas interdire les couteaux de cuisine sous prétexte qu'on assassine avec !)…
Mais il n'est pas non plus interdit d'utiliser le meilleur moyen de déplacement en fonction de l'endroit, de la distance et du moment ! (on n'est pas obligé de prendre sa bagnole pour faire ses courses au camp de consommation du coin quand les commerce du coin périclitent et en repartir le caddy plein a demi par des trucs auxquels on ne pensait pas en entrant !!!)
On peut aussi se demander (mais là il faut faire un gros effort) si le déplacement est en soi nécessaire ou si le plaisir du voyage n'est pas aussi dans le déplacement soi même. Pourquoi vouloir à tout prix faire en quelques heures ce que l'on peut faire en plusieurs jours ou plusieurs mois ? Pour dire aux copains… cette année j'ai "fait" le Portugal, la Suisse, ou la Taïllande ? l'œil collé à la vidéo !

Faut-il n'avoir aucun respect de soi même, aucune auto-considération pour se sentir à ce point "inexistant" sans "avoir" (bagnole ou tout autre objet…). c'est bien là d'ailleur le fond de de commerce de la pub, quelle qu'elle soit… Avec Carrefour je positive ! en est le meilleur paradigme. Sous entendu "Sans Carrefour je négative" ou encore "sans consommer je n'existe pas !"

Et j'en arrive au Mac !
"Pensez différemment ! " et on s'étonne qu'Apple n'ai que 2 ou 3% de part de marché (ce n'est pas l'unique raison natürlich !), mais elle y participe.
Le consommateur moyen ne veut pas "penser différemment", il veut être dans la norme, celle dictée par la majorité…
Si Apple peut sembler dire "vous faites partie d'une élite qui a compris", en revanche un système qui fonctionne à merveille met son utilisateur face à sa vacuité créatrice (et maintenant, qu'est-ce que je fais avec mon traitement de texte ?), et le prive du bonheur d'avoir réussi à monter tout seul son ordi à partir de pièces éparses ( mythe du Golem et de Frankenstein ) et à faire tourner un sytème digne d'une usine à gaz.
Le Mac est un moyen et non un but et pour tout ceux qui se focalisent sur le moyen (les boutonneux bidouilleurs), c'est raté !

à suivre…

42)
Jean-iMarc
, le 29.02.2004 à 03:10
[modifier]

Mon pauvre Duschmoll, est tu sûr d'avoir tout compris, à vouloir ainsi réduire les multiples facettes de l'être humain à TA seule vision des choses … Ouvre un peu ton esprit, et imagine que ce n'est pas parce que tu n'aimes pas que les autres non pas le droit d'aimer.

43)
jean-Christophe Courte
, le 29.02.2004 à 09:19
[modifier]

Achile " je pose la question par couriel au magazine Autoplus"
Merci Achile…!!
François, déconne pas : inutile de te rapprocher de ton lieu de travail : tu es super bien à Bofflens !!! Ou alors va sur Arnex et prends le train !

44)
jean-Christophe Courte
, le 29.02.2004 à 09:24
[modifier]

Aie, aie, aie : Jean-iMarc, mister Duschmoll ne dit pas de bétises : il exprime une opinion et je le rejoins sur certains points ! Mais il vrai que j'ai un esprit assez etroit ;-)

45)
François Cuneo
, le 29.02.2004 à 09:32
[modifier]

Jean-iMarc, je ne crois pas avoir lu que Duschmoll disait interdire aux autres d'aimer (la bagnole en particulier, là), ou le moyen. Mais à certains d'en faire une arme pour être plus compétitifs, ou simplement d'exister.

J'aime bien son intervention d'ailleurs. Et le passage "Une des grandes invention de ce siècle est d'avoir donné au verbe avoir le sens du verbe être : j'ai donc je suis!! habeo ergo sum!" me fait bien réfléchir.

Je suis en plein dans cette mécanique, et ça commence à me déprimer sec.

46)
François Cuneo
, le 29.02.2004 à 09:37
[modifier]

gchatelain:<l serait intéressant de créer une journée, rien qu'une pour voir, où tout le monde accepterait de respecter les "règles" de prudence et de courtoisie: limitation de vitesse, d'alcool, de cigarettes (pas de vidage de cendrier par la fenètre. La France, pour ça, c'est vraiment "crad"), de téléphone en voiture, etc… Bref, une journée ou chacun se comporterait en être humain responsable, pas seul au monde; responsable de soi-même et des autres.
Ensuite, on nous donnerait le bilan: combien de blessés, de morts, d'agressions, etc…au cours de cette journée.
Une journée, une toute petite journée, ou chacun laisserait son petit ego à la maison.
Une journée "sourire".>

Tu sais pas quoi? Je me souviens, dans les années septante (allez, soixante-dix, vous mettez bien un tiret entre soixante et dix ou bien?), nous avons eu droit à 4 dimanches sans voitures. Ça a été magnifique, et rien qu'avec ça, on a eu ce que tu souhaitais dans ton paragraphe.

Et merci pour le soutien du premier passage. C'est vrai que j'ai trouvé un peu dur le terme de paternaliste. Ce n'était en tout cas pas ce que je voulais donner comme impression, mais si certains le prennent comme ça, ma fois c'est dommage mais c'est ainsi. Et c'est aussi leur droit de le dire ici.

47)
jean-Christophe Courte
, le 29.02.2004 à 09:50
[modifier]

habeo ergo sum !
Vérifiable 100 fois par jour, exact !!!

48)
Franck
, le 29.02.2004 à 09:55
[modifier]

Il y a bien le tiret entre soixante et dix, je confirme.

Puisque j'habite en Belgique maintenant, j'ai rangé "soixante-dix" et "quatre-vingt-dix" au rayon des souvenirs (ben oui, faut s'adapter). Et d'ailleurs "septante" est plus logique que "soixante-dix", le matheux que je suis apprécie.

Par contre tous les belges emploient "quatre-vingt". C'est vrai qu'en Suisse on dit "octante" ou "huitante" ? C'est plus cohérent avec le reste !

Moi je rejoins presque entièrement ce qu'a dit "Duschmoll". Il n'y a que les "Qu'ils crèvent" qui me gênent, même s'ils ne sont pas à prendre au sens premier !

D'ailleurs je n'ai pas de voiture et m'en porte pas plus mal.

@+
Franck

49)
François Cuneo
, le 29.02.2004 à 10:30
[modifier]

En Suisse, on dit huitante, même si certains disent "quatre-vingt", mais dans certains cantons, comme celui de Vaud, ça choque toujours un peu.

Et bien sûr que c'est plus logique!!

50)
Fabien Conus
, le 29.02.2004 à 11:03
[modifier]

Alors là je dis non !
La majorité de la suisse romande dit "quatre-vingt". Le canton de Vaud est une exception. Il fut rejoint par une partie de Fribourg et un partie du Valais.
Mais Jura, Neuchâtel, Genève, tous disent "quatre-vingt".

51)
crocro
, le 29.02.2004 à 11:08
[modifier]

Bonjour

j'ai aussi pas mal bourlingué ces derniers jours entre l'Aquitaine, les Charentes et la région parisisenne: calme plat sur l'accélérateur, j'ai même vu des poids lourds freiner dans les descentes !!!

Au point que cela devient parfois ridicule: la nationale 10 est à deux fois deux voies, sans carrefour et limité à 110, alors que l'autoroute, 2*2 voies et sans carrefour est à 130 ?

Les radars automatiques sont installés un peu partout, pas toujours là où le danger est imminent, et la limitation qu'il sont sensés faire respecter va de 90, dans les landes, à 130 à Poitiers: dans ces conditions méfiance au gros coup de frein panique du conducteur devant :-((

Bref il y a du mieux c'est certain, mais le plus simple ne serait-il pas de brider tous les véhicules ?

52)
laurent_G
, le 29.02.2004 à 11:44
[modifier]

J'habite Lyon, en ce moment je ne roule pas trop sur les autoroutes mais en ville, je ne vois pas de différence avec avant.
Les Lyonnais roulent comme des tarés, ne respectent pas les distances de sécurité, la vitesse limitée à 50 en ville, sur les quais, dans les tunnels et les feux rouges …
A chaque fois que je passe sous le tunnel de la Croix-Rousse (env 2 km), je suis à 50 km/h ( oui c'est moi le con qui roule à la vitesse limite…) et bien je me fais doubler par 98% des voitures. Certaines fois elles vont à deux fois ma vitesse !! Ceux sont des fous-fourieux.
L'autre fois, après le tunnel, au feu ( oui je les rejoins toujours au feu tricolore malgré leur avance ) je me mets à côté d'un allumé en NewBeetle qui venait de ma dépasser à 90/100 km. Je baisse ma vitre, lui aussi, et .. je l'insulte : "vous devriez rouler encore plus sous le tunnel, connard !!" ( je vouvoie les gens que j'insulte ;-) et pour moi connard c'est l'insulte suprême quand le ton y est); il me répond : "qu'est-ce que ça peut te faire, tu es de police ?" :D
Je lui avais dit ce que je voulais lui dire, je le foutais de sa réponse, je suis parti.
PS: je suis aller passer un entretien d'embauche à Genève, on me conduisait dans une grosse berline à 30km/h au dessus de la limite dans les tunnels à l'entrée de la ville, et on a été doublé par une Ferrari…
Il faut apprendre le respect d'autrui aux gens, la répression ne peut pas tout faire… (désolé pour le pavé)

53)
Jean-iMarc
, le 29.02.2004 à 12:11
[modifier]

Jean-Christophe, François, et les autres,

J'ai beau relire le post de Duschmoll, je n'y voit qu'un discours alter-mondialiste à la mode qui enfonce des portes ouvertes (pollution, compétition, manière d'exister) créé par les privilégiés que nous sommes.

Sans même relever les "qu'ils crèvent", quand je lis : " Mais quand les mecs cesseront-ils de se branler devant des tas de ferraille à pneus peints en rouge ou en bleu, en rêvant d'aller plus vite que les autres ?" je me demande si Duschmoll peut imaginer qu'il n'a pas la pensée unique (remarquez que par extension, on peut remplacer "tas de ferraille" par vélo, ski, footballeur, Evelyne Thomas, …) et je réponds ; "Et si ça leurs plaît ?, et si les gens aiment voir des courses de voitures, voir un match de foot, … et si en même temps, ils n'en avaient rien à "foutre" du salaire de Maradona, parce que ce qu'ils veulent, c'est ce faire plaisir tout simplement".

Pour en revenir au Dakar, Désolé Duschmoll, mais j'aime cette course, car ce qu'elle m'apporte, c'est la vision de superbes paysages, et des techniques de franchissement automobiles qui me plaisent, et oui, j'aime l'automobile, car c'est un moyen de transport que je trouve fantastique. Quand mon voisin de 20 ans modifie les feux de sa voiture, change sa sono, personnellement, je ne le ferais pas pour ma voiture, mais lui, si ça lui plaît, pourquoi n'aurait-il pas le droit de le faire, c'est son plaisir.

Je reviens au Dakar, tu vas me répondre qu'il y a un déséquilibre de richesses entre les gens qui font la course, et ceux qui la regarde, je te répondrai oui, comme partout sur la planète, je suis d'accord qu'il faille aller vers une évolution dans ce domaine, mais en attendant, pourquoi interdire le plaisir aux gens qui s'entassent dans des camions pour aller voir une course automobile (le rêve, l'imaginaire Duschmoll), pourquoi empêcher un villageois de vendre un litre d'essence au prix fort à un motard égaré, pourquoi refuser de voir les yeux des enfants grand ouverts devant une voiture de toutes les couleurs, garée devant leur école, d'où sort des cahiers et des crayon avec des "qu'ils crèvent", tiens, à ce propos, Daniel Balavoine est mort sur le parcours du Dakar, car il profitait de l'aura de la course pour donner des pompes à eau dans des villages.

Pour citer encore Duschmoll (désolé, ça doit être ta fête aujourd'hui) : "on n'est pas obligé de prendre sa bagnole pour faire ses courses au camp de consommation du coin quand les commerce du coin périclitent et en repartir le caddy plein a demi par des trucs auxquels on ne pensait pas en entrant !!!"

Désolé, Duschmoll, mais quand on vit dans un pays riche, et que l'on doit être heureux de gagner moins de 500 euro par mois, on préfère aller au "camp de consommation" LIDL afin de peut-être pouvoir pour une fois acheter un paquet de bonbon dégueu, mais qui fera plaisir aux gamins, car ailleurs, c'est trop cher.

Bref, ce qui me gène dans le post de Duschmoll, c'est qu'il fait impasse de la vie, de la manière de vie des autres, et ignore la part de rêve et d'imaginaire que chaque individu construit selon sa propre expérience de la vie et auquel il a droit.

54)
Jean-iMarc
, le 29.02.2004 à 12:23
[modifier]

François, tu dis : " J'aime bien son intervention d'ailleurs. Et le passage "Une des grandes invention de ce siècle est d'avoir donné au verbe avoir le sens du verbe être : j'ai donc je suis!! habeo ergo sum!" me fait bien réfléchir."

Je pense que cela existe depuis toujours, mais, maintenant, on le matérialise plus facilement, (voiture, téléphone, vêtement, …), nous vivons dans une société qui est ainsi, j'ai horreur du "c'était mieux avant", tout bouge, évolue, parfois (souvent?) pas comme on le voudrait, mais c'est ainsi, donc, faisons avec, et essayons de faire tendre les choses vers notre idéal, mais sans faire de tord à l'autre et évitons la pensée unique, les religions ont déjà fait assez de mal avec ça …

55)
DéDé
, le 29.02.2004 à 13:41
[modifier]

Faut-être tordu, pour faire du tort aux autres, quand on est tors (dans le sens large du terme) soi-même ! oups ! je vais me faire massacrer !!

Pour revenir à l'éthylotest, dont je parle plus haut, il est prouvé que les personnes "bourrées" ou "beurrées comme un petit Lu" sont, généralement, seules dans la voiture qu'ils conduisent. Quand ils sont plusieurs, les autres sont, généralement aussi, dans le même état, sinon pire.

J'ai aussi été jeune, à une époque où la limitation de vitesse n'existait qu'en agglomération et j'ai roulé vite, donc j'ai pris des risques !! on en revient ! mais pas toujours…:-((

56)
g.chatelain
, le 29.02.2004 à 13:52
[modifier]

Au sujet de "je pense, donc je suis".
La véritable question était:
"De quoi je puis être absolument sûr?
Je ne suis sûr de rien sauf du fait que je doûte"
Donc la fameuse phrase , la vraie, était;
"Je doûte, donc je suis"
Devenue par la suite: "Je pense donc je suis".
Et maintenant: "J'ai , donc je suis".
Et peut-être bientôt:
"Je suis, donc j'ai", sous-entendu, j'ai le droit de posséder.
Il y a des trucs comme ça!!! Une autre chose dont on pourrait parler dans une autre discussion: le mot "apocalypse" ne signififait pas "fin du monde", mais "dévoilement". C'est à dire: les choses cachées, se dévoilent. L'homme prend conscience de plus en plus des mensonges qu'on lui a infligé. (politique, pubs, labos, histoire, finances….)
Amusez-vous à remplacer "apocalypse" par dévoilement", vous serez surpris.
Même là, le voile est levé sur le sens du mot "apocalypse"

Au passage de l'an 2000, à Noël, à Paris, certains esprits "très intelligents" , mais pas vraiment conscients, avaient recouvert tous les arbres des Champs Elysées avec des voiles blancs!!!??? Le lendemain, il a tellement plu, que les voiles étaient devenus gris, sales. Et ils ont été obligés de retirer ces voiles. "Hasard"?

Dernière chose, pour revenir à la voiture: est-ce un hasard si on utilise le même verbe "conduire", pour "je conduis bien ma voiture", et " je me conduis bien", avec les autres…..

58)
g.chatelain
, le 29.02.2004 à 14:05
[modifier]

Révéler et réveiller:

Merci François, en révélant des choses sur tes vacances, tu as réveillé des réflexions, en permettant à chacun d'être libre de les exprimer.
Chacun a raison , en fonction de sa propre biographie.

59)
Duschmoll
, le 29.02.2004 à 15:52
[modifier]

Désolé Jean-iMarc !

Si tu relis ma prose dans sa totalité, tu pouras y remarquer que je n'ai aucune volonté castatrice à vouloir interdire la voiture ou le reste. Je le répète : le problème n'est pas tant dans l'existance des choses (en l'occurence la bagnole), que dans l'utilisation qu'on en fait. C'est d'ailleurs le fondement même de la dissuasion nucléaire, nolens volens, (qu'on le veuille ou non). Si cette arme n'avait pas été inventé, nous nous en porterions sûrement beaucoup mieux, mais si la guerre froide est restée dans les cartons c'est grâce à son existance et… à sa non utilisation. Que sa prolifération soit un danger aujourd'hui est un autre problème. L'Histoire n'est pas une expérience que l'on peut refaire pour y vérifier les bien fondés de telle ou telle théorie, malheureusement !

Les "Qu'ils crèvent !" sont certes supperflus, mais vers les 2h du mat' les neuronnes se laissent aussi aller.

J'en reviens à la ouhature !
Je pense sincèrement qu'elle est emblématique de l'égoïsme de notre civilisation européenne (les américains, du nord et du sud, sont aussi des européens et d'une certaine manière les japonnais le sont devenus aussi…).

Nous sommes à ce jour 6 200 000 132 clampins sur la planète. Tout esprit lucide sait que notre modèle occidental n'est pas viable, alors appelle ça de l'alter mondialisme ou autre chose, je m'en fout, mais les faits sont là. Ce modèle d'égoïsme est DESTRUCTEUR ! destructeur comme aucun phénomène "naturel" (la terre à 4,5 milliard d'années) ne l'a été à ce jour ! que tu le veuilles ou non ! c'est con et c'est comme ça (la loi des 5 C).

L'aphorisme selon lequel la liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres est toujours valable ! et je rajouterais que le plaisir des uns s'arrête aussi ou commence celui des autres !
J'insiste à nouveau. Prendre sa bagnole quand on peut faire autrement est CRIMINEL, eu égard les conséquences en amont et en aval d'un tel acte.
J'en remet une couche. Prendre sa bagnole pour faire un tour en campagne, montagne ou autre pour tester son nouvel IPod, a des conséquences catastrophique pour notre environnement, non pas en tant qu'acte isolé, mais en tant qu'acte collectif répété ad nauseam dans tous les coins de ce vaste monde ! c'est avoir bien peu de considération pour soi même que de penser qu'en agissant autrement (en profitant de son IPod lors d'une balade à pieds par exemple) notre acte soit inutile ! Mais c'est bien ce que nous vend la pub tous les jours : vous n'êtes rien sans ce que nous vous vendons. Et ce fond de commerce fonctionne à merveille : à quoi bon ? pourquoi voter ? ce sont tous les mêmes ! que vouez vous que j'y fasse ! tous le monde le fait ! c'est pas moi c'est les autres !
L'antienne n'est pas nouvelle (arf !) L'Enfer c'est les autres ! (Sartre).

Quelques références :
Albert Gore et Mikaïl Gorbatchov ne sont pas de doux rêveurs "écolos" fromages de chèvre et Birkenstock ! Mais ils font le même constat.
Joseph Stiglitz -étatsunien, prix Nobel d'économie, ancien directeur (démissionaire) de la Banque mondiale non plus !
Edgard Morin, Hubert Rives, Jacques Derrida, Habermas, Théodore Monot et bien d'autres… sont loin d'être de fiéfés crétins que je sache !

Quelques sources :
Les yeux, les oreilles et sa cervelle !!

Conclusion
Je crois que nous allons vers une catastrophe planétaire d'une ampleur qui, j'ose l'espérer, ne sera pas fatale ! souhaitons qu'elle soit seulement apoclyptique ! (voir plus haut la définition !)
Je souhaite aussi avoir tord !

Pour finir, je dirais que ce qui se passe aujourdh'ui dans le petit monde que nous connaissons est porteur d'un certain espoir… (oui, oui vous avez bien lu !)
Internet, les réseaux, le Mac et le reste permettent enfin une certaine dématerialisation de la consommation et elle n'en est qu'à son début.
Un exemple : télécharger quoi que ce soit de façon payante ou non induit un a-déplacement ou non usage de la bagnole pour s'acheter le dernier ordi ou le dernier disque…
Un autre exemple : la généralisation du PDF a réellement fait baisser la consommation de papier…
Etc.
Si notre bonheur de terrien est encore pendant quelques siècles de consommer, si le PIB est pour longtemps le thermomètre de nos civilisation, la dématerlisation de notre consommation est sûrement une solution. Se payer une aide ménagère, un bon resto, un concert live ou un quelconque service à domicile ou ailleurs, participe de la même logique : production de richesse, déchets nuls !! (manger chez soi ou ailleurs… ).

Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce qu'il faut faire ou pas faire, pour qui il faut voter ou non.
Il n'y a pas de chemin, il n'est que le cheminement (A. Machado – ca 1900)

Beati pauperes spiritu

60)
Jean-iMarc
, le 29.02.2004 à 17:12
[modifier]

Duschmoll, merci de clarifier ta pensée de cette nuit, je ne peux qu'approuver ton discours écolo.

Mais rassure toi, j'essaye moi aussi d'utiliser ma cervelle, même si elle n'est pas remplie de petites phrases toutes faites en latin.

Cette nuit tu parlais du "avoir est être", maintenant tu dévies sur la protection de la planète et les méfaits du mal consommer, es-tu sûr que ton mac sera bien recyclé lorsqu'il ne fonctionnera plus ? Reprends vite un crayon et du papier, ah non, pas un papier un pdf, mais, là, ton crayon ne te sers plus, il te faut à nouveau un ordi mal recyclable pour ne pas couper d'arbre.
Chaque usage d'un outil (voiture, ordi, crayon) est propre à une situation unique, il est faux de vouloir généraliser, car ce qui marche dans un cas ne fonctionnera plus dans un autre … Dans une grande ville, il est possible de se passer de voiture, dans un village, non, …

Cette nuit, tu en avais après les courses automobiles, mais sans elles, pas de progrès pour moins consommer et moins polluer, ah, mais c'est vrai tu fais tout à domicile et virtuellement ; cet après-midi, tu parles de la dissuasion nucléaire, tu penses que l'on s'en passerai bien, mais en découle une manière de produire de l'énergie, polluante, certes, mais qui remplace les centrales à charbon et pétrole. Je n'aurai pas la prétention de dire laquelle est mieux que l'autre, mais en attendant de trouver l'idéal, n'est-ce pas mieux d'utiliser la moins catastrophique à court terme afin de sauver les meubles ?

Tiens, en parlant de ça, il y a quelques années, vers chez moi, il y a eu un projet d'implantation d'éoliennes, mais il n'a pu aboutir à cause de la pression des écolos locaux qui trouvaient que ça dénaturait le paysage … il n'y a pas que dans l'automobile que la connerie est infinie.

Juste une dernière chose, peux-tu m'expliquer en quoi se payer une aide ménagère va contribuer à sauver la planète ? Pas pour repeupler quand même, nous sommes assez nombreux, enfin je pense ;-)
Merci

61)
g.chatelain
, le 29.02.2004 à 17:47
[modifier]

Voir:
http://www.leseditionsfelix.com/tesla.html

Il a existé et il existe des voitures fonctionnant très bien sans "pétrole", sans pollution, sans nucléaire. ( Et pas que des voitures)
Ceux qui les ont inventées ont été "gentilment" priés de rester bien tranquilles dans leur coin.
Voir Tesla et sa tour distribuant une énergie pratiquement gratuite.
Son banquier, Mr Morgan, l'a rapidement fait détruire, quand Tesla lui a dit qu'il était inutile de mettre des "compteurs", puisque cette énergie était captée dans l'atmosphère.

A partir des années 1945-1950, il y a eu beaucoup d'autres inventions non polluantes rapidement étouffées dans l'oeuf, car il fallait rentabiliser les capitaux investis dans la guerre.
(Il paraitrait que les nitrates pour l'agriculture venaient des stocks de poudre des munitions. Il fallait les écouler)
J'abrège….
Mais il y a un espoir, car la vérité pousse comme un brin d'herbe qui fait exploser le rocher.
Il faut prendre au sérieux chaque brin d'herbe, chaque idée, et ne pas croire que…les rochers.

62)
Duschmoll
, le 29.02.2004 à 18:40
[modifier]

Effectivement !
Les effets pervers sont-ils toujours négatifs ?
Je ne suis cependant pas bien sûr que la course automobile fasse évoluer le schmilblik, mais si c'est le cas, profitons-en. Ce n'est cependant pas une raison suffisante de la justifier.

Quant aux écolos dont tu parles ! J'en pense exactement la même chose ! Tu aurais pu citer le canal Rhin Rhone qui fut abandonné par … une ministre Ecolo (comme par hasard le canal passait dans sa circonscription !!

La femme de ménage est un exemple : faire soi même le ménage ou le faire faire ne produit rien mais permet de redistribuer du fric et de manière totalement comptable crée de la richesse !
Et quant à ce que cite G. Chatelain… il n'y a malheureusement rien à rajouter !!

Pour en finir avec les citations latines… Asterix en est bardé sans trop se prendre au sérieux !! On s'amuse de ce qu'on peut !

Felix qui potuit rerum causas cognoscere

63)
Duschmoll
, le 29.02.2004 à 18:47
[modifier]

Oups !!

"Ce n'est cependant pas une raison suffisante POUR la justifier."

64)
g.chatelain
, le 29.02.2004 à 20:36
[modifier]

Encore un petit truc:
Il "paraitrait" que c'est la pub pour les cigarettes qui finance l'essentiel des courses de formule 1.
Et que un litre de carburant pour une formule 1 coùte environ 350 Francs Suisses. Ou peut-être même plus
Il paraîtrait….
Quelqu'un a des infos là-dessus?

65)
pilote.ka
, le 01.03.2004 à 06:10
[modifier]

En tant que Parisien je trouve toutes ces réactions excessivement "intello"
François revient de vacances en France et il constate, ce que les faits démontrent, que seule une politique répressive est capable de calmer les français au volant. On n'y peut rien, les français ne sont pas des suisses.
Personnellement je trouve que la répression peut parfois être "la" solution. Par exemple notre noveau permis de conduire probatoire. On sait pertinemment que plus de 25% des accidents de la route sont provoqués par de jeunes conducteurs (sortie de boite de nuit, ivresse de la vitesse, etc). Le nouveau permis en calmera quelques uns et ça fera un peu moin de morts en plus
pilote.ka

66)
colibri
, le 01.03.2004 à 10:52
[modifier]

Et certaines d'entre elles (réactions) consternantes et d'une banalité affligeante…
Pour ce qui est de la "psycho-branlette à 2 centimes" (excusez moi pour l'expression…), pardon de la "prose" de certains… que d'énergie gaspillée…
Comme le dit si bien pilote.ka: "la politique répressive est capable de calmer les français au volant." Et elle y arrive en partie mais le problème de fond demeure malgré les radars…
La vitesse est un pousse au crime…pfff elle l'est dans certains cas mais nettement moins que l'alcool au volant… ou le comportement de certains usagers de la route…
Pour rappel on roule à DROITE en France, les clignotants ne sont pas faits pour faire "jolis" et leur non -utilisation DEVRAIT systématiquement être verbalisé (comme le prévoit la loi), on ne téléphone pas en voiture…
Alors quand vous vous retrouvez derrière ce genre d'abrutis, qui en plus vous déboite sur la capot parce qu'à 800 mètres il y a un camion qui roule 5 km/h moins vite que lui…
Pour ce qui est de la limitation de la vitesse plutôt que de jouer au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, il serait plus intelligent d'adapter ces fameuses limitations de vitesse…et pour ce qui est des radars ils sont raraments aux endroits accidentogènes (du moins les radars volants) ils sont là où ils sont susceptibles de rapporter le plus d'argent…

68)
Hallu15
, le 01.03.2004 à 13:42
[modifier]

Bonjour, ça fait longtemps que je consulte votre site avec plaisir, mais sans réagir, et là, je me lance :-) Je ne partage pas du tout les idées de sarkozy mais il faut bien avouer que sa politique en matière de sécurité routière est efficace.
On ne peut pas éduquer les crétins indélébiles avec des campagnes d'information car les personnes sensibles à ces méthodes sont en général déjà acquises à la cause et commettent rarement des délits. Les vrais abrutis ne se sentent tout simplement pas concernées. Pour ceux-ci, rien de plus efficace que des coups de pied au cul, si j'ose dire.

Ce n'est pas un problème lié uniquement à l'automobile mais à mon sens un problème plus général de mentalité de certains individus qui n'ont que du mépris pour leurs semblables et qui hélas, se servent de leur accélérateur et de leur volant pour exprimer leur manque de respect complet, ce qui les rend dangereux.

La répression est effectivement un bon moyen de les calmer mais sera-t'elle efficace à long terme?

69)
Achille Talon
, le 02.03.2004 à 19:10
[modifier]

Juste une petite remarque à propos de l'aspect "répressif" de la sécurité routière. La diminution du nombre de tués et de blessés a commencé AVANT la mise en place des radars et des contrôles. Ce qui ne veut pas dire que radars et contrôles sont inutiles, mais que c'est le premier exemple connu (de moi en tout cas) de succès d'une politique par le seul moyen de la communication : nos gouvernants, jusqu'au grand Chichi lui-même, en ont abondamment parlé pendant les premiers mois de leur présence au pouvoir. Comme c'est (à mon avis tout personnel…) leur seul succès intéressant, on ne va pas le leur chipoter.
Au fait, pourquoi la com' a-t-elle si bien marché ? Probablement parce que, au fond, la plupart des gens commençaient à fatiguer de l'ambiance compétition du moindre déplacement. Ce qui laisse espérer que ce qui reste à faire (en ville notamment) finira bien par être fait.
Surtout quand nous voyagerons à nouveau tous à cheval !
Et en voiture Simone !

70)
Duschmoll
, le 03.03.2004 à 10:23
[modifier]

Bonne remarque !
Je pense aussi que la baisse du nombre de tués sur les routes est aussi la conséquence du renouvellement et de la modernisation du parc automobile (cf la juste remarque de François), par exemple la quasi généralisation des Airbags, ABS et autres évolutions techniques.

Une chose est certaine, le nombre de personnes possédant une voiture à Paris est en baisse constante (50% à Paris vs 90% en province). Evidemment, le contexte s'y prête (transports en commun…). Nombreux aussi sont ceux qui possèdent un véhicule mais ne s'en servent que très peu !
Personellement nous n'avons pas de voiture et nous avons trois jeunes enfants ! Vélo, métro, taxi, train et location pour les vacances nous coûtent moins cher sans engoisse de garage, assurances, réparations, embouteillages et consort !
Nous habiterions en campagne, le problème serait différent ! ou plutôt, les solutions serait différentes !
En effet, le problème n'est pas la voiture, le problème est le TRANSPORT, et la voiture est UNE solution et non LA solution. Quand on croise TOUS les paramètres (argent, confort, pollution, rapidité, sécurité, efficacité, tranquilité, lieux de résidence, etc.) les solutions s'imposent d'elles même…