Profitez des offres Memoirevive.ch!
Je suis marathonien depuis cet après-midi, ça en jette hein?

Allez, un petit mode Facebook.

Mais comme je vous ai seriné plein de choses sur la course à pied, et que je disais que mon objectif était de tenter le marathon de Lausanne le 26 octobre, eh bien je vous donne des nouvelles, que vous n'êtes pas obligés de lire.

2014-10-26_17-48-56

Aller et retour Lausanne-La Tour-de-Peilz, 42.195 km.

 

Après une nuit d'angoisses (visiblement, tous ceux qui font ce genre de courses sont un peu inquiets la date du Marathon approchant, en particulier lorsqu'il s'agit de leur premier, mais même, les aguerris ne sont pas tranquilles à ce que j'ai pu entendre), je suis parti ce matin à 10:13 de la Place de Milan à Lausanne, jusqu'à la Tour-de-Peilz, où nous avons fait demi-tour pour revenir à Lausanne, où je suis arrivé à 14:27 et des poussières.

Jusqu'à La Tour-de-Peilz, soit un semi-marathon, j'avais l'impression de voler, et je suis passé en 1:56 à mi-parcours.

Je me disais que j'allais faire moins de 4 heures, et j'étais tout content.

C'était sans penser au fameux mur des 30 kilomètres, qui pour moi a été dur à passer.

Du 30e kilomètre au 42.195e kilomètre, j'ai souffert l'enfer.

Franchement, je ne pensais pas qu'il fût possible d'avoir aussi mal.

Autour de moi, beaucoup marchaient, d'autres (nombreux aussi) vomissaient.

Et là, comme on dit, heureusement que la tête fonctionne encore.

En ce qui me concernait, le problème, était que mes jambes, après la montée du 26e kilomètre, ont commencé à ressembler à du béton armé, et les articulations des hanches ne semblaient pas tout à fait d'accord d'actionner ces trucs qui pesaient cent kilos chacune.

Pas de problème de souffle, ou autres, juste les jambes qui tétanisaient.

Mais j'ai tenu.

J'ai couru de bout en bout, et ça, j'en suis plutôt fier.

C'est dur de dépasser des gens qui marchent, d'avoir mal, et de se dire qu'on continue.

Mais si j'avais lâché, je m'en serais voulu toute ma vie.

Au final, j'ai mis 4 heures 13 minutes et 59 secondes, un peu moins bien que prévu, mais pas si mal finalement, quand on sait que le Marathon de Lausanne n'est pas l'un des plus "roulants" des grands Marathons, tant s'en faut. Le record est ainsi toujours fixé à un peu plus de 2 heures et 10 minutes, alors que vous avez vu qu'à Berlin (le plus "roulant", lui), il est établi à environ 2 heures et 2 minutes.

126e sur 198 dans ma catégorie H50, 805e sur 1214 classés (plus de 1400 au départ). Bon, il y a mieux, mais franchement, en ce qui me concerne, je suis finalement assez content

Bref, je l'ai fait.

Le plus dur a été finalement de regagner la voiture, une fois que j'ai arrêté de courir à l'arrivée.

Et y entrer.

Voilà, c'est tout.

Ce n'était pas trop long, hein?

32 commentaires
1)
Caplan
, le 26.10.2014 à 18:11
[modifier]

J’ai déjà posté des félicitations dans le précédent sujet, mais je les réitère ici: BRAVO!

Mais sur les listes ici, je vois que tu es 703ème et pas 805ème…

2)
zit
, le 26.10.2014 à 19:26
[modifier]

Ahhhh, mais un grand BRAVO boss !

z (toujours à l’écoute, je répêêêêêêêêêêêêêête : et encore BRAVO !)

3)
Crifan
, le 26.10.2014 à 19:29
[modifier]

Bravo François!

J’espère que tu t’es fait plaisir avec un bon coca bien frais! ;)

5)
ToTheEnd
, le 26.10.2014 à 20:35
[modifier]

Ahahahah, je me joins aux autres pour dire que c’est bien et qu’en point de mire, tu peux viser l’ultramarathon!

Et ce bain de glaçons alors, comment? Agréable? Ah tu n’est pas encore sorti de la baignoire? Prends ton temps;-)!

T

6)
coacoa
, le 26.10.2014 à 20:36
[modifier]

Félicitations ! C’est magnifique ! Et quel que soit le classement, une superbe victoire. Bravo !

7)
François Cuneo
, le 26.10.2014 à 20:38
[modifier]

Caplan, je compte les femmes (elles étaient 206) et les hommes.

Je suis en fait 703e sur 1000 et quelques hommes.

Crifan: toujours pas de Coca!

Franck: plutôt refaire un deuxième marathon dans la foulée!

TTE: je ne dépasserai pas la distance du marathon, je peux te l’assurer. Pour les glaçons, j’ai un autre truc dont je vous parlerai bientôt.

Et merci à tous!

9)
ToTheEnd
, le 26.10.2014 à 21:09
[modifier]

Ah cool… j’ai toujours rêvé de lire un article sur le Pod de CVAC Systems utilisé par Djokovic pour récupéré après de gros tournois. A 75K le bidule, j’espère que tu peux le piloter via ton iPhone!

T

10)
cvanquick
, le 26.10.2014 à 21:34
[modifier]

Bravo belle première.
Pour mon premier, j’avais mis 2h30 pour les 30ers kms et 2h30 pour les 12 derniers.
Un souvenir mémorable. Et une fois la ligne passée, je n’avais qu’une seule envie: y revenir.
Bravor François, tu es à jamais marathonien.

11)
François Cuneo
, le 26.10.2014 à 21:47
[modifier]

TTE, mon truc est cher, mais pas à ce point-là.:-)

cvanquick, terribles, ces derniers kilomètres, je confirme.

Et c’est vrai, à jamais!:-)

16)
Bruno de Malaisie
, le 27.10.2014 à 04:44
[modifier]

Bravo!!!!
Car ne pas arrêter de courir pendant toute la course montre ta volonté…
J’ai beaucoup ri quand tu as mentionné le retour à la voiture… Surtout avec les muscles refroidis, c’est le pire de la course (ou pas loin:))

22)
nic
, le 27.10.2014 à 09:13
[modifier]

bravo! pour moi hier c’était le premier semi-marathon! très content et fier :-)

23)
Madame Poppins
, le 27.10.2014 à 09:20
[modifier]

BRAVOÔ, tu es incroyable, vraiment : je ne sais pas où tu trouves la volonté d’aller aussi loin et aussi fort. Et tu sais, quel que soit le classement final, c’est toujours une victoire sur soi-même !

Bises et bonne journée (courbatures, là, tout de suite, ça va comment ?)

25)
François Cuneo
, le 27.10.2014 à 09:47
[modifier]

Merci!:-)

Mme Poppins, faut pas que je m’assoie, après, c’est dur de se relever, mais sinon, ça va.

Et toi? Ça a bien été ces 10 km?

Courbatures?

26)
M.G.
, le 27.10.2014 à 09:50
[modifier]

Je n’aurai que deux mots : Bravo et Respect !

Ce genre de performance n’a jamais été mon truc et je le paie actuellement sur le plan de ma mobilité :-(

27)
Trucmouche
, le 27.10.2014 à 20:14
[modifier]

Bien joué !

Le chrono est accessoire, ce qui est génial c’est d’avoir fini l’épreuve (j’espère pouvoir clamer un jour que je suis un « finisher » !! :) ) et SANS marcher … C’est une superbe victoire en tous cas pour un premier marathon.

Quelle était ta distance max avant de t’attaquer aux 42 km ?

28)
Anne Cuneo
, le 27.10.2014 à 20:18
[modifier]

En retard, affreusement en retard.
Chapeau! Je dirai même plus: respect, félicitations, wow. Bref tout a été dit, j’applaudis tout de même.

29)
Ritchie
, le 28.10.2014 à 00:23
[modifier]

Bravo !

C’est vrai que pour une première c’est très bien et aussi très bien d’avoir tenu jusqu’à la fin.

Le prochain sera plus facile.

30)
Modane
, le 28.10.2014 à 15:13
[modifier]

Le plus dur a été finalement de regagner la voiture, une fois que j’ai arrêté de courir à l’arrivée.

Quoi?!… Tu n’es pas rentré à pieds?! Au point où tu en étais?…

Nan, je plaisante! Félicitations sincères!

32)
pat3
, le 01.11.2014 à 09:41
[modifier]

Ça me paraît tellement impossible… Belle preuve de gros mental! Bravo, rien a redire.