Profitez des offres Memoirevive.ch!
LaTeX en ligne, épisode 2 : Overleaf

Lors d'un article précédent (qu'il serait peut-être conseillé de relire rapidement avant d'aller plus loin) je vous avais parlé des différentes possibilités de faire du LaTeX sur le web, et entre autres de ce qu'on appelle les éditeurs LaTeX en ligne. Entre autres, la possibilité d'utiliser des éditeurs web de texte spécifiquement dédiés à LaTeX, dont l'usage devient de plus en plus répandu, en raison des facilités que cela permet : travail collaboratif plus facile et sauvegarde automatique sur différents supports virtuels, notamment.

Aujourd'hui, j'ai prévu donc de partir avec vous à la découverte d'un de ces éditeurs en ligne, appelé Overleaf.

Pour comprendre moi-même comment marche, rien ne valait un petit test sur un fichier personnel. J'ai donc concocté rapidement un exemple minimal-type de programme LaTeX que mon métier actuel d'enseignant de mathématiques m'amène à produire : un texte avec formule mathématique et schéma illustrateur. Le voici :

\documentclass[border=2mm]{article}
\usepackage{amsmath}
\usepackage{unicode-math}
\usepackage{luamplib}
  \mplibtextextlabel{enable}
  \everymplib{verbatimtex \leavevmode etex;
    beginfig(0);}
    \everyendmplib{endfig;}
\begin{document}
  L'aire sous la courbe de la parabole $y = x^2$ entre les abscisses $0$ et~$2$ vaut
  \[
    \int_0^2 x^2\,dx = \Big[ \frac{x^3}{3} \Big]_0^2 = \frac{2^3 - 0^3}{3} = \frac{8}{3}.
  \]
  \begin{center}
    \begin{mplibcode}
      u := cm; xmax = 2.8; xstep = .1; ymax = 6;
      path parabola;
      parabola = origin
      for i = xstep step xstep until xmax+.5xstep:
        .. u*(i, i**2)
      endfor;
      path xaxis; xaxis = origin -- (xmax*u, 0);
      path vert; vert = (2*u, 0) -- (2u, 4u);

      fill buildcycle(xaxis, vert, reverse parabola) withcolor .8white;
      draw parabola;
      clip currentpicture to
        origin -- (xmax*u, 0) -- (xmax*u, ymax*u) -- (0, ymax*u) -- cycle;
      drawarrow xaxis; drawarrow origin --(0, ymax*u);
      draw vert-- (0, 4u);
      label.bot("$O$", origin); label.bot("$2$", (2*u, 0));
      label.bot("$x$", (xmax*u, 0)); label.lft("$y$", (0, ymax*u));
      label.lft("$4$", (0, 4u));
      label("$\dfrac{7}{3}$", (1.3u, .6u));
    \end{mplibcode}
  \end{center}
\end{document}

Compilé avec mon éditeur habituel hors-ligne, TeXShop, et avec le « moteur » LaTeX que j'utilise le plus souvent actuellement, à savoir LuaTeX, cela donne ceci :

Capture d’écran 2015-06-11 à 07.43.17

Mon idée est donc de soumettre ce fichier à Overleaf, et de voir ce qu'il peut en faire. Je suis donc allé sur leur site :

overleaf-accueil

Page d'accueil

… puis j'ai tout simplement copié le programme sur la page d'édition qui s'ouvre automatiquement, lorsqu'on clique sur « Create a new Paper » sur la page d'accueil. Et là, le drame : la compilation, qui s'effectue automatiquement, ne marche pas ! La raison est simple : il faut utiliser LuaLaTeX pour mon fichier, et non PDFLaTeX comme il l'a fait.

Capture d’écran 2015-06-11 à 07.48.38

Mon programme LuaLaTeX : marche pas !

Comment changer cela ? Hé bien, c'est là qu'apparaît la première contrainte liée à l'utilisation d'Overleaf : il faut s'enregistrer sur leur site, en tant qu'utilisateur.

Capture d’écran 2015-06-11 à 08.05.11

Pour changer le type de moteur, il faut s'enregistrer…

Heureusement, ce n'est pas bien compliqué, ni très contraignant a priori :

Capture d’écran 2015-06-10 à 20.45.28

S'enregistrer est gratuit…

Capture d’écran 2015-06-10 à 20.43.53

Par la suite, il suffira de rentrer son adresse et son mot de passe…

Pour passer de PDFLaTeX à LuaLaTeX, il faut donc cliquer sur la sorte de petite roue crantée en haut à droite de la fenêtre, changer le « LaTeX Engine » par défaut dans la colonne de gauche et le faire passer à LuaLaTeX, et sauvegarder ce nouveau « setting » :

Capture d’écran 2015-06-11 à 09.22.09

Je passe à LuaLaTeX (et au fichier résultat en PDF — apparemment c'est en beta…).

Et ça fonctionne enfin :

Capture d’écran 2015-06-11 à 09.21.22

Intéressant de noter qu'Overleaf a un gestionnaire de version du « projet » en cours (ici le fichier .tex et son PDF) :

Capture d’écran 2015-06-11 à 09.25.40

On peut bien sûr amener les fichiers .tex et PDF sur le bureau de son propre ordinateur, il suffit pour cela de cliquer sur « Download as ZIP ».

Capture d’écran 2015-06-11 à 09.27.11

Mais ce qui fait le plus grand intérêt de ce type d'éditeur, c'est la possibilité de partager son travail avec d'autres personnes, dans le cadre d'une équipe pédagogique par exemple, grâce un lien propre à chaque fichier, et ce par plusieurs voies possibles : la simple transmission du lien lui-même, Facebook, Twitter, Google, etc.

Capture d’écran 2015-06-11 à 09.29.04

Il est même possible de publier directement son article sur des sites d'éditions scientifiques en ligne :

Capture d’écran 2015-06-10 à 20.57.27

Pour finir, notons qu'il y a trois types de licences pour utiliser Overleaf : libre, Pro (8 dollars par mois, avec possibilité de sauvegarde rapide sur Dropbox et plus de mémoire de stockage pour les projets) et Pro+ (12 dollars par mois et encore plus de mémoire). Les détails sont ici. Notez que la licence Pro a un « Free Trial » de 14 jours !

Capture d’écran 2015-06-10 à 21.04.50

Les différentes possibilités d'usage : gratuit, payant (Pro et Pro+).

Bilan : assez concluant ! À deux bémols près : dans mon travail actuel, je n'ai aucun collègue qui utilise LaTeX, ce qui diminue fortement l'intérêt de ce genre de solutions collaboratives pour moi, et surtout je n'ai pas accès en permanence au web dans ce travail… Si vous n'avez pas ces problèmes, Overleaf pourrait bien par contre vous être bien utile !

5 commentaires
1)
Oups
, le 11.06.2015 à 01:25
[modifier]

Euh… la borne à 0 passe à 1 dans le calcul.

Sinon, vindious 500 fichiers par projet ! C’est du costaud 0_°

L’exemple de calendrier « papercraft » est redoutablement simple au niveau code
Dodécaèdre

2)
Radagast
, le 11.06.2015 à 06:56
[modifier]

Site sympa pour faire du Latex quand on est invité quelque part :-)
Merci, je vais essayer.

4)
tim.othee
, le 11.06.2015 à 11:19
[modifier]

Bonjour Franck! Je suis ingénieur a Overelaf, dispo pour répondre aux questions si besoin :)

Concernant les 2 problèmes que tu as mentionné, ce sont effectivement 2 axes que nous essayons d’améliorer.
Pour les novice en LaTeX nous avons un intro au LaTeX et un mode ‘Rich Text‘.
Pour le travaille hors-ligne nous avons récemment mis en place un accès git qui permet de synchroniser ses project localement.

En espérant au ca aide plus de monde a découvrir le LaTeX!

5)
jpg
, le 11.06.2015 à 23:19
[modifier]

Merci pour ce complément d’informations, bien utile pour des travaux en collaboration.
Il est étonnant que les profsdemaths n’utilisent pas davantage LaTex écrit par et pour eux.