Profitez des offres Memoirevive.ch!
InoReader – un nouveau service de synchronisation des flux RSS

Parmi les nombreux projets à succès de Google, Google Reader figure haut dans la liste.

Lancé en 2005, il permettait d’agréger des flux RSS et de visualiser les articles de ces flux dans une interface similaire à celle de GMail. Mais sa force se situait surtout dans le fait que le site offrait une API publique qui permettait d’utiliser Google Reader comme service de synchronisation. Grâce à cette API, on pouvait récupérer l’état des articles (lus, non-lus) depuis une autre application, comme NetNewsWire par exemple.

Si en 2004 ou 2005 cette API servait surtout à lire des articles depuis un autre logiciel que le navigateur, son utilité a explosé lorsque les utilisateurs sont devenus plus nomades. À l’arrivée de l’iPhone, mais aussi grâce à tous les concurrents arrivés après, Google Reader est devenu l’ami de ceux qui lisent leurs flux RSS depuis plusieurs appareils. La synchronisation était fiable malgré la difficulté de la tâche et l’API était stable: c’est ce qu’il fallait pour que des centaines d’apps de lecture RSS se basent sur ce service.

En 2013, Google a annoncé la fermeture de Reader. Beaucoup se sont plaints. J’étais plutôt de ceux qui se réjouissaient de voir arriver un marché concurrentiel là où régnait avant un géant indétrônable devenu un peu mollasson avec l’âge. En effet, à part un redesign très critiqué, Google Reader n’était plus développé depuis longtemps. Une année et demie plus tard, il n’y a jamais eu autant de services de qualité pour assurer la synchronisation de nos flux RSS.

Une autre conséquence intéressante: la multiplication des services de synchronisation a entraîné une adaptation des apps de lecture RSS à ce nouveau marché. Ainsi une app comme Reeder fonctionne maintenant avec pas moins de onze services différents. On peut donc changer de service de synchronisation facilement, tout en gardant la même interface sous les yeux.

Aujourd’hui, je vais vous parler du service de synchronisation que j’utilise actuellement: InoReader.

InoReader

InoReader est un bon exemple de ce que j’attendais du départ de Google Reader. Un service qui construit autre chose sur la base de ce qu’on utilisait avant.
On retrouve sur InoReader toutes les fonctionnalités qu’on peut attendre d’un lecteur de flux RSS web, et d’un service de synchronisation. Je vais les passer rapidement sans m’y attarder. N’hésitez pas à poser des questions en commentaire si vous souhaitez que je m’attarde sur l’une ou l’autre.

  • Aide lors de l’ajout d’un nouveau flux
  • Gestion des flux en dossiers
  • Très nombreuses options pour personnaliser l’interface
  • Zone qui regroupe les articles marqués comme “favoris”
  • Nombreux raccourcis clavier
  • Interface traduite dans plusieurs langues

InoReader est un produit gratuit dans sa version de base et propose deux versions payantes, qui permettent de profiter des fonctionnalités qui font de InoReader un produit réellement différent des autres. Ces versions payantes sont à 30 et 50 USD par ans. J’ai opté pour la version à 30 dollars, qui me satisfait pleinement.

upgrade

Les fonctionnalités avancées

Les règles

Les règles de InoReader fonctionnent exactement comme celles d’un client de mail. C’est d’ailleurs la bonne idée des développeurs de ce service. Tout le monde sait utiliser des règles pour trier des e-mails, les classer ou les marquer!

Dans InoReader, on peut donc appliquer une série d’actions sur chaque nouvel article. Les règles fonctionnent comme on peut s’y attendre: si une (ou plusieurs) condition est satisfaite, alors une (ou plusieurs) action est lancée.

L’utilisation la plus fréquente pour moi est d’extraire des articles d’auteurs que j’apprécie mais qui publient sur un site qui produit beaucoup d’articles tous les jours.

Les conditions se basent sur les attributs suivants:

  • Titre
  • Contenu
  • Auteur
  • URL

Les actions disponibles sont les suivantes:

  • Marquer comme lu
  • Assigner un tag
  • Marquer comme favoris
  • Publier sur une page publique InoReader
  • Envoyer par email
  • Afficher une alerte
  • Partager avec Pocket, Instapaper, Readability, Evernote ou OneNote

L’interface pour créer une règle est limpide:

rules

Pour mettre en évidence les articles d’un auteur, il y a la possibilité simple mais pas optimale de marquer tous les articles du flux comme lus, sauf ceux avec l’auteur souhaité. J’ai opté pour l’assignation d’un tag, ce qui permet de ne pas toucher au contenu du flux tout en m’assurant de ne pas manquer les articles que je souhaite mettre en évidence.

Les recherches actives

InoReader permet de lancer des recherches sur tous les articles des flux auxquels on est abonné, mais aussi sur tous les flux publics qui sont connus par le service.

Ces recherches peuvent être sauvegardées avec les autres flux, et fonctionner comme eux. Ainsi, à chaque fois qu’InoReader va rafraîchir le contenu des flux, il rafraîchira la recherche.

Ces recherches permettent de suivre un sujet de manière transversale, sur tous les flux auquel on est abonné. Typiquement, lorsqu’une nouvelle version d’iOS sort, ou un nouveau produit intéressant (comme Inbox de Google), j’utilise une recherche pour ne pas manquer d’article.

Les bundles

Les bundles sont des paquets de flux, regroupés sous un nom. On peut alors s’abonner au bundle comme on le ferait pour un flux normal. Ces bundles peuvent être créés par n’importe quel utilisateur d’InoReader, et sont publics.

Une interface pratique permet de chercher des bundles et de s’y abonner.

Ces bundles sont une excellente idée. Ils permettent de suivre les articles qui parlent d’un certain sujet, sans vraiment aller sélectionner chaque site. Imaginez si François maintenait une liste des sites de photo qu’il consulte régulièrement. Je suis sûr qu’il y aurait un paquet d’entre nous qui voudrions s’abonner à ce bundle! :)

bundles

Une fois inscrit à un bundle, on voit simplement un dossier du nom du bundle qui apparaît, avec tous les articles des sites sélectionnés par l’auteur du bundle.

Groupes d’email

InoReader permet de créer une liste de contacts à qui il sera possible d’envoyer les articles par mail. Ces contacts peuvent être rangés dans des groupes, qui sont ensuite disponibles directement dans l’interface.

groups

Lorsqu’on veut envoyer l’article par e-mail, on peut facilement sélectionner le groupe ou les autres contacts. On peut aussi choisir d’envoyer une version PDF de l’article.

Listes Twitter

Twitter permet de créer des listes, dans lesquelles on regroupe des comptes Twitter intéressants sur un certain sujet. Ces listes peuvent être publiques ou privées… et lorsqu’elles sont publiques, il est possible de s’y inscrire.
InoReader permet de traiter une liste Twitter comme un flux RSS.

Conclusion

InoReader est un excellent service! Il est fiable et rapide pour les actions de base, comme la synchronisation. Il est activement développé, et ses auteurs ont eu ajouté des fonctionnalités qui sont très intéressantes et faciles d’accès, comme les règles par exemple.

Je vous encourage à le tester. Vous pouvez créer une règle et une recherche active avec la version gratuite, ce qui permet de tester les fonctions avancées sans pour autant devoir s’engager sur un plan payant.

… et comme d’habitude : si vous souhaitez partager des idées d’articles, des liens, des apps, etc… vous pouvez me retrouver sur Twitter.

16 commentaires
1)
amonbophis
, le 18.11.2014 à 08:26
[modifier]

Ces agrégateurs de flux sont de bonnes idées, et leur fonctionnement de plus en plus simple, complet et adaptable à chaque utilisateur.

Je reste plutot perplexe face à la philosophie de ces logiciels, et plus globalement face à la recherche effrénée d’information la plus récente possible. La course a l’info ne devient-elle pas un mal de notre société, qui autrement s’ennuie? Cela n’engendre-t-il pas un état de stress continuel, voir un etat de manque quand il n’y a pas de nouvelle info?
Personnellement, je ne me suis jamais senti aussi reposé que quand mon iPhone s’est cassé, et que je ne pouvais plus accéder a toutes mes informations quotidiennes.

2)
Matkinson
, le 18.11.2014 à 09:15
[modifier]

Merci pour le test, je ne connaissais pas. Perso, je suis sur Feedly, qui marche très très bien je trouve, quoique peut-être un poil trop léché. Feu NetNewsWire et GoogleReader avaient un côté bourrin qui n’était pas sans me déplaire pour leur côté efficace.

3)
ThierryS
, le 18.11.2014 à 09:23
[modifier]

Tout comme Matkinson, je suis sur Feedly qui marche bien. Je n’ai que la version gratuite qui ne permet pas les tag ou les recherches automatiques.
J’ai survolé inoreader ce matin et n’ai pas trouvé ce dont tu parlais à propos des recherches actives.
Est il possible de créer une recherche sur un mot clé et de faire en sorte que toutes les news auxquels on est abonné et ayant ce mot clé se retrouvent dans un dossier particulier ?
Vienna fait cela très bien
merci pour ton test

4)
Alain Le Gallou
, le 18.11.2014 à 09:45
[modifier]

Aucun flux RSS chez moi. Je n’aime pas être dérangé en permanence, la plupart du temps par de l’inutile. hors sujet : hier, il pleuvait à torrents, j’en ai profité pour dépanner un voisin dont le PC Vista s’écroule. Je lui ai créé une clé USB avec un Linux Mint dessus. Je vous en parle, pas pour vous dire que ça marche très bien, vous le savez, mais pour vous dire mon agréable surprise au niveau du graphisme. A si Yosemite pouvait être aussi beau que cette version de Linux Mint. Sobre et bien lisible.

5)
François Charlet
, le 18.11.2014 à 10:55
[modifier]

Je suis un grand utilisateurs de flux RSS et ne peux plus vivre sans (d’ailleurs, c’est bibi qui ai fait découvrir inoreader à Séb ;) ).

J’aimerais cependant expliquer à amonbophis et Alain Le Gallou comment j’utilise ces logiciels.

Les flux RSS ne servent pas qu’à être notifié de la publication d’une news. D’ailleurs, un flux RSS n’est pas nécessairement mis à jour à la seconde où le site publie un nouvel article. Les notifications push sont bien plus rapides (et envahissantes) à mon avis.

Pour ma part, aucune notification ne me parvient lorsqu’un nouvel article est publié. Comme vous, je souhaite consulter les nouvelles quand j’en ai le temps et l’envie, et la perspective d’être harcelé ne me plait absolument pas.

Les flux RSS ne me servent uniquement parce que je consulte une pléthore de sites et lis énormément. D’une part parce que je suis curieux et m’intéresse à beaucoup de choses, d’autre part parce que j’ai aussi besoin de lire des articles de sources variées, ne seraient que pour avoir différents points de vue.

Dès lors, pouvoir centraliser toutes les nouvelles et tous les articles à un seul endroit me fait gagner un temps considérable. Je n’imagine pas une seule seconde devoir ouvrir chaque site dans Safari… De plus, ces logiciels RSS permettent aussi d’envoyer rapidement un article vers Instapaper, ce qui me permet de les sauvegarder pour les lire plus tard, à tête reposée.

Bref, chacun utilise ses logiciels à sa façon, mais réduire les flux/logiciels RSS à un simple service de notification qui dérange quand un article est publié, c’est quand même très réducteur. :-)

Sinon, très bon article Séb ! Merci ! :)

6)
Alain Le Gallou
, le 18.11.2014 à 12:21
[modifier]

Merci Charlet ton explication m’ouvre à tester les flux RSS. Si je comprends bien, le flux ne « popup » pas à chaque arrivée, ce que je ne supporterais pas, mais collectionne à lire quand j’en ai envie. Correct ?

7)
Sébastien Pennec
, le 18.11.2014 à 12:49
[modifier]

Hello à tous,

amonbophis: il y a certainement une « addiction » à l’info, et les outils actuels y sont peut-être pour quelque chose. Toutefois, ce n’est pas une raison pour ne pas en profiter!

ThierryS: il suffit de faire une recherche depuis le champ en haut à gauche puis de la sauvegarder.

Alain Le Gallou: je crois que François t’a parfaitement répondu… les flux RSS et InoReader ne servent qu’à regrouper les source d’informations à un seul endroit. C’est toi qui décide des sources et de la fréquence de lecture.

François: merci encore du tuyau :)

9)
Jambo
, le 18.11.2014 à 13:07
[modifier]

Pour moi le gros avantage des flux RSS par rapport aux pages web est le fait que la nature même de la technologie permet d’avoir accès à des méta-données, comme les auteurs ou la date de parution par exemple. Cela permet de bien mieux pouvoir catégoriser et trier l’information de l’on cherche à consulter (qui a dit « consommer »?).

Bref, les flux RSS sont vraiment de super outils comme « porte d’entrée » aux sites web ensuite. Avoir le teaser d’un article est vraiment super pratique.

Je me suis souvent demandé, pourquoi les flux RSS sont si méconnus et jugés maintenant redondant avec Twitter et consorts alors qu’ils s’adressent à un tout autre ségment et permettent de répondre à d’autres besoins.

10)
iYannick
, le 18.11.2014 à 13:15
[modifier]

J’utilise Reeder depuis un moment en mobilité, cela me permet de ne pas multiplier les apps de sites d’infos sur mon iPad et sur mon iPhone.

Mais sur ordi, je n’arrive pas à quitter la vieille habitude de naviguer entre plusieurs sites dans mon navigateurs. Aussi parce que Twitter rempli, à sa manière, la fonction de flux RSS.

11)
François Charlet
, le 18.11.2014 à 15:45
[modifier]

@ Alain : si tu utilises la version web d’inoreader, il n’y a pas de popup particulier. Lorsque tu accèdes au site, il chargera tout seul tous les nouveaux articles de tes abonnements. A toi de lire ou marquer comme lus ce qu’il te plait. Évidemment, le gros problème c’est si, comme moi, tu reçois quotidiennement une liste de 500 articles, et que tu ne peux pas gérer ce flux pendant quelques jours. ;-)

Si tu utilises une app, il te suffit de désactiver les notifications, et tu utilises tes flux RSS comme un journal papier. :)

12)
Serge Courrier
, le 18.11.2014 à 20:29
[modifier]

InoReader n’est pas tout à fait nouveau puisqu’il est né le 7 avril 2013 (en Bulgarie).

Parmi ses (grandes) forces, j’ajouterais
– la possibilité de taguer les articles (sur le site ou sur l’application mobile)
– la possibilité de suivre des recherches dans Twitter (jusqu’à 60 dans la version Pro) et désormais dans Google+ (30 dans la version Pro)
– la très utile fonction de « fils RSS sortants » attachés à chaque tag, vous permettant de republier très facilement votre veille vers un blog par exemple
– la disponibilité d’excellentes applications mobiles tierces telles que Reeder sur iOS.

Serge Courrier
RSS Circus

13)
François Cuneo
, le 18.11.2014 à 20:30
[modifier]

Comme bien d’autres, Feedly, j’en suis enchanté.

Mais celui-là semble en effet bien tentant!

Je vais essayer pour voir.

Merci pour l’article!

14)
DePassage
, le 18.11.2014 à 21:26
[modifier]

Cool comme présentation.
Je suis curieux de savoir ce que tu fais de Newsblur à présent, sachant que tu l’as présenté plusieurs fois sur Cuk. L’as-tu laissé tomber? L’utilises-tu en parallèle?
Là, je teste depuis deux mois Newsblur et Inoreader en version gratuite avant de choisir lequel acquérir la version payante.
Chacun a une petite fonction qui tue(comme le tri pour Newsblur)et sont constamment mis à jour avec d’autres nouvelles fonctions. Les deux produits ont également des administrateurs sympathiques.
Du coup, je ne sais vraiment pas quoi choisir…

15)
Sébastien Pennec
, le 18.11.2014 à 21:42
[modifier]

Serge: merci pour ces détails supplémentaires :)

DePassage: C’est justement ce que je trouve génial: on a maintenant un vrai marché, avec des acteurs qui se font une vraie concurrence! Et le prix des différents services est très raisonnable. Du coup, je suis resté membre de NewsBlur en plus de mon abonnement à InoReader. On verra lequel je garde à la fin :)

16)
François Charlet
, le 18.11.2014 à 23:34
[modifier]

@ François : J’ai lâché Feedly car la version gratuite devenait trop bridée. Et vu mes finances d’avocat-stagiaire, je ne peux pas vraiment investir dans des technologies et/logiciels. Et la version gratuite d’inoreader fait plus que celle de Feedly. Bien plus. Je ne regrette pas d’avoir changé et pense sincèrement que si Feedly est si populaire, c’est parce qu’il a su tirer parti de la fin de Google Reader. Maintenant que j’ai changé, je ne trouve pas que Feedly mérite tout ce buzz, ainsi que cette place de n° 1. :)

Bref, lance-toi ! ;)