Profitez des offres Memoirevive.ch!
Regards sur le Japon – partie 1

Après la Chine, dont je vous ai parlé précédemment (partie 1, partie 2 et partie 3), voici la suite de notre voyage en Asie.

Changement de pays, changement de culture. Le contraste entre la Chine et le Japon est presque aussi énorme qu'entre la Suisse et la Chine. Il est difficile de concevoir que deux pays pourtant si proche géographiquement aient pu évoluer de manière si différente.

On a en Europe une image d'un Japon très propre (c'est le cas) et très riche culturellement (c'est le cas aussi). Mais en arrivant au Japon en venant de Chine, on se rend compte à quel point le Japon doit presque tout à la Chine : son écriture, sa religion (venue d'Inde en passant par la Chine), son architecture, etc.

Nous avons donc pris un vol au départ de Shanghai pour atterrir à l'aéroport de Narita à Tokyo où nous sommes accueillis en photos :

 Accueil à l'aéroport de Naruto

Nous logions dans le quartier de Shinagawa, et nous avions une magnifique vue sur la Tokyo Tower depuis notre hôtel :

Japon-VDN-3

Japon-VDN-2

Tous les Japonais se rendent au bureau le matin en pantalon noir (ou sombre) et chemise blanche (ou claire). Suite à l'accident de Fukushima et les gros problèmes d'approvisionnement en énergie qui s'en sont suivis, le gouvernement a décidé d'augmenter la température dans les entreprises à 28 °C pour faire des économies. Du coup, les employés ont le droit de ne plus mettre de cravate et de remonter leurs manches.

Japon-VDN-4

Nous sommes allés voir la Tokyo Tower, l'ancienne tour radio/TV de Tokyo au sommet de laquelle on peut se rendre pour avoir une vue magnifique sur la ville.

Japon-VDN-5 Japon-VDN-7

Vous constaterez aisément que les architectes se sont inspirés de la tour Eiffel.

Japon-VDN-6

Nous nous sommes rendus ensuite dans un magnifique jardin, très bien entretenu, dans lequel nous avons pu participer à une cérémonie du thé. C'est très japonais, donc très codifié et très... cérémonial. Et pour être franc, je n'ai pas trouvé le thé très bon (il est très très amer).

Japon-VDN-8

Voici quelques prises de vue du jardin :

Japon-VDN-12

Japon-VDN-14

Japon-VDN-19

Il y avait également une collection de bonsaïs, certains ayant plus de 100 ans.

Japon-VDN-16

Lors de la visite d'un autre jardin, nous avons pu voir les premières traces du shintoïsme, religion indigène encore très présente au Japon. On dit que 80% des Japonais sont bouddhistes et 70% sont shintoïstes.... En effet, ces religions ne sont pas exclusives, et on peut donc sans autre observer les rites des deux religions.

Japon-VDN-20

 Statues à l'effigie d'un dieu shintoïste

Des dieux shintoïstes, il y en a des tonnes. Il y en a pour à peu près tout. Autant dire que je ne les ai pas tous retenus.

Japon-VDN-23

Juojin, l'un des sept dieux de la chance

Japon-VDN-25

Quelques vues du jardin :

Japon-VDN-22

Japon-VDN-24

 On trouve souvent ces "cloches" dans les sanctuaires shinto. Leur tintement donne un côté féérique au sanctuaire.

 Nous avons pris un bateau dans la baie de Tokyo qui nous a permis d'admirer l'architecture de la ville.

Japon-VDN-30

Japon-VDN-32

 

Une passerelle entre deux immeubles, au 40e étage.

Japon-VDN-33

 

Au loin, la nouvelle tour radio/TV de Tokyo.

 

Japon-VDN-34

Japon-VDN-38La nouvelle tour radio/TV, vue de plus près.

 Japon-VDN-27

Au Japon, peut-être encore plus qu'en Chine, il y a le contraste entre le vieux et le neuf. Ceci sera d'autant plus choquant à Kyoto, donc je vous parlerai dans un prochain article.

Japon-VDN-40

Une pagode bouddhiste...

Japon-VDN-41

 

... côtoyant un temple shinto.

La grande spécialité des restaurants japonais, ce sont des sculptures en cire des plats de la carte, placées devant le restaurant. Ça a l'air kitsch, mais je vous assure que pour un touriste ne parlant pas un mot de japonais, ça vous sauve la vie !

Japon-VDN-39

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les Japonais ne parlent pas anglais. Et ceux qui le parlent le font en général très mal. Manger au Japon demande donc parfois du courage. Nous nous sommes embarqués à la fin de cette longue journée en ville dans un sushi-bar et nous avons commandé ce qui était en photo sur la carte, voici le résultat, préparé devant nous par notre cuisinier attitré (c'est un peu flou, mais à ma décharge, c'est pris avec un iPhone) :

Japon-VDN-43

Japon-VDN-42

Nous reviendrons brièvement à Tokyo lors du prochain article pour vous présenter le quartier de Shibuya. Mais la pièce maîtresse de la prochaine fois, ce sera le mont Fuji !

À bientôt,

12 commentaires
3)
Ellipse
, le 20.11.2014 à 09:21
[modifier]

Je garde un souvenir émerveillé d’un voyage fait au printemps 2013. A mon arrivée à la gare d’Ueno, quelques marches d’escalier et les cerisiers en fleur, ça a été le coup de foudre pour ce pays. J’y retournerai un jour, comme Bouvier le dit à propos d’un autre endroit. Ses carnets m’ont accompagné et rendu les visites de Kyoto et Nara presque magiques.

4)
lvme
, le 20.11.2014 à 10:20
[modifier]

Merci, j’attends la suite avec impatience, et vais me plonger en attendant dans les billets consacrés à la Chine

6)
Saluki
, le 20.11.2014 à 10:45
[modifier]

Mon seul regret est d’y être allé plusieurs fois pour le business (Tokyo, Osaka), la dernière fois il y a maintenant dix ans, et de ne pas avoir eu le temps d’y flâner.
C’est dommage…

7)
Madame Poppins
, le 20.11.2014 à 11:38
[modifier]

Le Japon, y a pas à dire, ça fait rêver. Surtout que pour moi, la nourriture japonaise est à peu près ce qui se fait de mieux en matière de gastronomie (juste après les huîtres !).

Vivement la suite !

8)
fxc
, le 20.11.2014 à 12:57
[modifier]

la nourriture japonaise est à peu près ce qui se fait de mieux en matière de gastronomie (juste après les huîtres !).

Et la fondue, n’oubliez pas la fondue…..(;D

9)
Gritche
, le 21.11.2014 à 08:47
[modifier]

J’ai lu avec intérêt vos commentaires sur le voyage au Japon que vous venez d’effectuer, pays que je commence tout juste à connaître après trois longs séjours, principalement à Kyoto. Je ne vois rien de choquant au mélange de l’ancien et du moderne dans l’architecture des villes, c’est même l’un des charmes culturel de ce pays, d’autre part, je vois que mes connaissances de Tokyo, sont insuffisantes, puisque je ne connais pas l’aéroport de Naruto, mais bien ceux de Narita et de Haneda. Il me semble que Naruto est un personnage de Manga ! Me trompé-je ?
Bien cordialement.

10)
zit
, le 21.11.2014 à 11:27
[modifier]

Ah, le Japon… et sa gastronomie !

La cuisine japonaise a ceci de formidable : non seulement est est bonne, tant du point de vue gustatif que du point de vue diététique (très légère et digeste), mais en plus, c’est un art qui se destine aux cinq sens; le goût, bien sûr, l’odorat, évidemment, mais aussi les yeux (c’est quand même plutôt recherché, la présentation) et encore, subtilement, le toucher et l’ouïe, qui profitent de la grande variété des textures proposées (un plateau de sashimi –le poisson cru– en est un excellent exemple : la texture des mollusques, les coquillages ou les céphalopodes « croustille » sous les dents, et ça s’entends, tout comme le daikon (radis blanc géant), rien à voir avec le moelleux du thon ou la texture fine et charnue de la sole ou du bar).

Quand au choc visuel que représente cette mixité de « vielle architecture » (souvent relativement neuve, d’ailleurs, les temples et autres pagodes sont reconstruits à l’identique régulièrement) et de moderne, choquant n’est peut–être pas le terme que j’aurais employé, mais c’est effectivement très étrange, comme sensations. D’autant plus que le moderne est bien plus débridé ;o) que ce à quoi on est habitué par ici, avec des réalisations incroyables, tant pour du très gros que pour du tout petit, d’ailleurs, et que le « vieux » est aussi vraiment très dépaysant par son côté exotique (tout comme nos cathédrales doivent leur paraitre exotiques).

z (en tout cas, merci pour la promenade, et vivement la suite, je répêêêêêêêêêêêêête : ah, le lever de soleil depuis le sommet du Fuji, grand souvenir… trente ans, déjà ?)

11)
Jaxom
, le 21.11.2014 à 19:44
[modifier]

J’y suis allé cinq fois et je ne fais qu’attendre la prochaine fois. Et je ne me suis pas contenté des simples circuits touristiques pour étrangers.

La dernière fois, j’ai fais un séjour linguistique à Tokyo en famille d’accueil. J’ai vraiment adoré. Si je peux la prochaine fois, je repars pour le même programme. A mon sens c’est l’un des meilleurs moyen de découvrir un pays. On est bien plus immergé dans la vie de tout les jours.

J’avais pu participer à des matsuri de quartier. Super ambiance entre voisin, c’est là qu’on voit que les japonais ne sont pas simplement des bosseurs au bureau. Ils savent très bien se détendre et s’amuser. Le match de baseball au meiji jingu stadium a aussi été très bien. L’ambiance y reste très agréable. Même si c’était entre la 2e équipe de Tokyo et la 1re d’Osaka, aucun débordement. Bien que la bière fusse vendue en plein dans les gradins. J’avais d’ailleurs pu constaté que l’image des employés de bureau sortant en groupe avec le jeune qui paient les verres pour les ainés n’est pas une légende.

Et que dire du feu d’artifice au bord de la rivière Edogawa avec 650000 personnes venues en train ! Ambiance génial avant et après dans les rues, sans parler du feu lui-même.

Sinon, dans mes pérégrinations, j’avais entre autre fait un séjour de 5 jours à Shikoku. Je crois bien que durant ces jours je n’ai du croiser que 2 occidents. Ca faisait bizarre.
Le séjour à Ise ou à Beppu ont été du même genre. Dans ce genre de destination, on sort vraiment des tours classiques et on ne croise plus que des locaux ou des touristes japonais.

12)
Gilles Theophile
, le 23.11.2014 à 11:04
[modifier]

Pour moi aussi, le Japon est une destination qui me fait rêver. Même si les photos de l’article ne lui rendent pas justice, ça fait envie, très très envie.

Et si je m’y rends un jour, je consacrerai un repas à la découverte de l’un des deux ou trois restaurants alsaciens qui existent à Kyoto, et que des amis (une française et un américain) ont pu découvrir sur place :-)