Profitez des offres Memoirevive.ch!
Entre la décroissance et la geek attitude, mon coeur balance

Bon, le boss patron d'ici m'a fait le joli cadeau de 2 articles en 3 jours (hors week-end), ce qui est assez chaud pour moi, d'autant plus que j'ai bossé vendredi soir et samedi soir!

Du coup, cette fois, pas de photos, mais un constat, une réflexion : mon rapport à l'informatique et à la technologie change; est-ce un signe de l'âge? une certaine maturité? un signe de mon pouvoir d'achat qui décline? ou autre chose encore ?

Je m'explique, MacUser depuis mon adolescence à la fin des années 80, j'ai toujours jusqu'à il y a peu voulu être équipé du plus récent ordinateur, du plus haut de gamme possible (en fonction de mes moyens), ce qui m'a amené depuis que je suis autonome financièrement plusieurs fois des produits plutôt haut de gamme au sein de notre marque favorite.

Et là paf... depuis 2 ans, voilà les choix que j'ai fait :

— mon MacBook Pro de 2008, Core 2 duo, au lieu de le changer pour un neuf, je l'ai customisé avec 12 Go Ram, un SSD et une batterie neuve en 2012, ce qui lui permet encore d'être tout à fait dans la course.

— mon iPhone 5 (le pire produit Apple que j'ai eu) a été changé il y a 2 semaines pour un.................... 5S !!!

Et hop, que m'arrive-t-il ?

bon, OK, j'ai aujourd'hui une famille avec 2 enfants, ma femme a réduit son temps de travail, et du coup, les fonds disponibles pour les achats hors frais obligatoires sont moins élevés qu'à l'époque, et que je deviens plus raisonnable en matière de répartition de la richesse...

Mais non, ce n'est pas que cela... je ne veux pas passer à une tablette qui fait téléphone, peut-être à tort. J'ai l'iPad mini pour cela. Je ne veux pas mettre à nouveau plus de Frs 300.- pour un produit qui ne va peut-être pas non plus être à la hauteur, comme le 5. Et je ne veux pas prendre un abonnement irraisonné en matière de coût non adapté à mon usage, juste pour avoir l'offre à Fr. 1.—

Je crois que le constat vient d'ailleurs. Petit à petit, ma confiance en Apple s'amenuise, et surtout, j'en ai marre à ce que l'on m'oblige à changer de matériel tous les 2 ans, alors qu'avec un peu de bidouille, et à moindre coût, l'on peut rallonger la vie du matériel, pour autant qu'il réponde toujours à mon usage.

Aussi, l'institution dans laquelle je travaille propose une salle informatique qui est mise à disposition des personnes qui ne sont pas dotées de ce matériel, ni de connexion internet. La majorité des personnes fréquentant cette « permanence » sont des des chômeurs (eh oui, il y en a en Suisse malgré tout), des bénéficiaire du RI (revenu d'insertion -  il y en a bien plus qu'on ne le pense), et des bénéficiaires de l'AI (assurance invalidité). À côté de ces gens, il y a aussi des étudiants, des artistes, etc., mais eux, en général, ils sont autonomes. Une partie des premiers cités sont par contre très peu dotés en connaissances pratiques, et me démontre que la « fracture numérique » existe bel et bien. Une partie de la population n'arrive pas à suivre l'évolution technologique et technique. Le simple changement d'interface du webmail du site bien connu Yahoo, ou d’Hotmail en Outlook a provoqué une déstabilisation bien réelle chez ces personnes.

Voir également la course en avant du modèle de location des logiciels de type office devient difficile pour ceux qui ont déjà de la peine à s'offrir une ancienne version sur le marché des occasions.

Tout cela m'a également fait réfléchir aux alternatives, à un autre rapport avec ce matériel. Cela a passé par une incitation à utiliser plutôt les logiciels libres plutôt que les payants lorsqu'ils viennent me dire qu'ils ont un ordinateur, mais pas Word, qu'ils veulent Photoshop pour faire de la retouche de photo, et j'en passe et des meilleures. Donc, nous avons pris l'option de favoriser la découverte d'OpenOffice, de Gimp, d'Ubuntu. Cela prend gentiment, très lentement, mais je vois un réel intérêt qui se développe dans une partie de nos « usagers ». Pour votre bonne compréhension du terme, c'est ainsi que nous nommons le public qui profite de nos actions, car ce ne sont ni des clients (nous n'avons rien à leur vendre), ni des patients (nous ne faisons pas de traitements)...

Du coup, de mon côté, je suis devenu bien plus attentif, et l'idée de passer un jour sous Linux grandit, ou tout du moins de se diriger dans les solutions opensource. Je ne suis pas encore vraiment familier à cette partie de l'univers informatique, mais je m'y sens de plus en plus proche, car, cela me paraît plus correct comme environnement. Il y a de plus en plus de projets réellement collaboratifs qui réunissent des groupes de personnes, et plus uniquement un informaticien passionné qui seul dans son coin va élaborer une application qu'il ne pourra plus mettre à jour, un jour. Ce développement collaboratif correspond à mon avis à réinjecter plus de sens dans notre rapport à cet outil qu'est l'informatique.

Donc, avec cette nouvelle manière que j'ai de voir l'évolution de mon propre rapport à ce domaine, je me demande si je fais partie de la catégorie des « décroissants » qui peuvent être bien plus radicaux que moi dans leurs choix de rapports à la société, ou si je reste malgré tout de celle des geeks, dont on dit qu'ils aiment l'informatique, la science-fiction, l'héroïc fantasy, et les jeux vidéos (entre autres...). Une grande partie de moi penche dans tous les cas de ce côté.

Donc, je propose de développer encore un nouveau mouvement, le « freinage » ! ;o)

Avec cette notion, on peut y voir une décélération, mais pas un arrêt, ni un retour en arrière, simplement un ralentissement du rythme effréné de ce domaine, dominé malgré tout par des géants qui pillent les données relatives à notre propre personne, en nous faisant avaler la pilule par la gratuité. J'ai plus envie d'avancer au rythme de la tortue, qui n'a rien à envier à l'homme en terme de longévité. Est-ce que sa lenteur ne serait pas une meilleur méthode pour durer?

Voilà, je voulais vous faire part de ces observations introspectives, et voir si parmi vous, d'autres sont en train de changer leur rapport à cette technologie.

Avant de vous laisser, je remets le lien des conférences proposées par Ethack traitant justement de ce qui se cache derrière la gratuité (avec l'exemple de Google, entre autres), ainsi que celle d'une tentative collaborative francophone autour de cette question des alternatives informatiques issues de l'open source. Ce collectif a l'intention de créer des alternatives à tous les services internet et logiciels les plus courants et les plus problématiques en terme de protection des données.

— Ethack

— degooglisons internet par Framasoft

Au plaisir de lire vos réactions !, et voyons si plusieurs personnes veulent freiner avec moi!

40 commentaires
1)
Blues
, le 04.11.2014 à 07:12
[modifier]

Mais que voilà un bon article avec des bonnes questions à se poser ! ;)

Perso j’ai eu les même comportements que toi jusqu’en 2008, mais depuis, après avoir réalisé tout le temps et le fric que j’avais investi là dedans (ça date de la fin des années 80 tout de même)… Il y a eu retournement complet (un peu comme toi, mais mon coeur n’a plus jamais balancé), j’ai décidé depuis lors d’être « has been » et de ne plus être au top et surtout de n’acheter plus que de la Pomme d’occasion !

Donc non seulement je freine, mais en plus je recycle :D mon dernier achat c’était il y a 2 mois : une tour MacPro de fin 2008 comme machine (privée) principale, ceci pour Frs 50.-.
Mon investissement suivant aura lieu ce mois : je passe de l’iPhone 1 (oui, oui vous avez bien lu) à l’iPhone 4 que mon fils va me vendre à un prix dérisoire.

Tout ceci a un énorme avantage : je n’essuie plus les plâtres avec de nouveau produits, car je reste aussi « en arrière » au niveau du Système et des softs (tant que se peut). Si possible que du connu, stable et éprouvé … Fini de faire le cobaye !

2)
Roger Baudet
, le 04.11.2014 à 08:59
[modifier]

Jolie Humeur, mais fausse question!
Je pense qu’on peut apprécier l’informatique sans forcément craquer pour le dernier gadget à la mode. J’applique depuis des années une règle que j’appelle «la clause du besoin»: un appareil n’est acheté que s’il a une réelle utilité. Je possède quelques machines tellement vieilles, que même des jeunes fauchés n’en voudraient pas (par exemple, ma chaîne Hifi). Mais je travaille également sur un ou deux objets derniers cris, comme mon ordinateur portable. C’est à chaque fois l’utilité réelle du bidule qui décidera de l’acquisition ou non, ainsi que du modèle (neuf ou occasion, haut ou bas de gamme). Sur ce, je reste totalement admiratif des progrès commis par le monde informatique. On semble un peu vite oublier ce qu’était le monde au temps de la machine à écrire, du téléphone à cadran ou de la pellicule argentique.

3)
ToTheEnd
, le 04.11.2014 à 09:43
[modifier]

Tout allait bien dans cette balade jusqu’à:

Je crois que le constat vient d’ailleurs. Petit à petit, ma confiance en Apple s’amenuise, et surtout, j’en ai marre à ce que l’on m’oblige à changer de matériel tous les 2 ans, alors qu’avec un peu de bidouille, et à moindre coût, l’on peut rallonger la vie du matériel, pour autant qu’il réponde toujours à mon usage.

En quoi est-ce qu’Apple oblige à changer de matériel tous les 2 ans? C’est rigolo cette façon d’évoluer et de trouver un « responsable » à ce changement en argumentant que c’est à cause, au hasard, d’Apple alors que fondamentalement, leurs produits durent bien plus que 2 ans. Je signale qu’il y a encore des millions d’iPhone 3GS en fonctionnement alors que ce truc est sorti en 2009… et je sais de quoi je parle puisque moi-même j’en ai utilisé un quelques semaines récemment et c’était mon unique mobile.

Quand Blues dit qu’il passe de l’iPhone 1 au 4 alors qu’il ne fait que téléphoner et envoyer des SMS, j’ai l’impression qu’il y a un inadéquation entre les besoins et l’outil. Pourquoi ne pas prendre un Nokia ou je ne sais quoi qui fait que ça et qui garde une autonomie de une semaine ou plus?

Après, sur la décroissance, je pense qu’il y a deux axes de réflexion et qu’il faut bien distinguer dans quel courant on se trouve avant de développer des théories.

Dans le premier, si on parle de décroissance dans le cadre d’un monde fini et qu’il est nécessaire de ralentir sa consommation, c’est une chose et il existe des milliers de pistes. Pour le second axe, et je pense que tu es dans ce cas, on se fait tout simplement vieux.

Que les choses soient claires, moi aussi je me fais vieux et moi aussi je ne suis plus aussi geek qu’avant. Bien que je pense être muni d’une fibre écolo, je ne ralentis pas parce que je vis dans un monde fini mais parce que j’ai d’autres priorités que de mettre à jour mon Mac, tester des softs et que sais-je encore. Je me pose plus de questions sur quoi j’ai besoin, qu’est-ce qui est nécessaire, sur quoi dois-je dépenser mon temps ou argent mais parce que justement, mon temps (et argent!) est limité.

Par exemple, je viens de refuser un poste de l’autre côté de la planète… position, salaire, etc. tout y était mais j’en ai marre. Et cette décision n’a rien d’écologique, aujourd’hui je n’ai tout simplement plus envie de vivre entre deux avions dans des étoiles 4 ou 5 étoiles et rentrer le weekend dans mon 150m2 vide à 5 ou 8K par mois. Il y a 10 ou 20 ans, j’aurais signé de suite.

Ceci dit, j’adhère totalement aux propos liés au changement d’interface qui peut être un véritable choc pour des gens… toutefois, je ne suis pas certain que les mettre sur des systèmes et soft « libres » soit une solution puisque dans le fond, ça revient à dire qu’ils vont se retrouver sur des systèmes qui représentent 1% du marché. Autrement dit, c’est une garantie encore plus solide d’isoler cette population puisque si d’aventure ils retrouvent du travail ou se retrouvent devant d’autres machines, ils seront encore plus largués!

A mon humble avis et pour ce type de population, il vaut mieux apprendre ou continuer à travailler sur un vieux Office/OS que de partir sur des solutions libres.

Enfin, les initiatives comme Framasoft sont intéressantes mais au-delà de leurs argumentaires fumant, je ne pense pas que ces services seront majoritaires ou même supplanteront les acteurs classiques.

T

PS: j’ai l’impression qu’il manque beaucoup de liens dans le texte…

4)
grain de sable
, le 04.11.2014 à 11:00
[modifier]

J’en ai marre à ce que l’on m’oblige à changer de matériel tous les 2 ans

Je plussoie et c’est hélas bien là ma principale incitation à switcher sous Windows

Mon dernier achat c’était il y a 2 mois : une tour MacPro de fin 2008 comme machine (privée) principale, ceci pour Frs 50.-

Très très très bonne affaire! Si il en reste à ce prix là, je suis preneur…

5)
Blues
, le 04.11.2014 à 11:08
[modifier]

Quand Blues dit qu’il passe de l’iPhone 1 au 4 alors qu’il ne fait que téléphoner et envoyer des SMS,

Oh que non, le seul truc en plus et d’importance qui justifie un tél. pommé est l’écoute de la musique, donc iTunes, juste pour gicler quelques listes quand je me balade. Mais effectivement et dit autrement, n’importe tél. pas cher m’irait très bien aussi.

PS: pour grain de sable, il s’agit là et bien sûr d’un prix d’ami (rachat à une entreprise qui a changé son parc de Mac)

6)
Gr@g
, le 04.11.2014 à 11:18
[modifier]

merci pour ces 1ères réactions.

Les liens sont ajoutés! merci TTE.

En effet, je n’ai pas parlé non plus de l’aspect écologique à réflechir plus globalement de notre rapport au matériel.

Car, au final, c’est cela qui m’intéresse. De quoi ai-je besoin, est-ce que l’objet répond à mes besoins, de quoi puis-je me passer?

Par contre TTE, je ne pense pas que c’est parce que aujourd’hui 1% des gens utilise des systèmes opensource que ce ne vaut pas la peine de les promouvoir. Peut-être qu’un basculement est possible, si une vraie transition se fait, et si on en parle autour de nous. Après, je ne suis pas pour les logiciels libres simplement parce qu’ils sont libres, mais parce que certains répondent partiellement tout du moins, à des questions globales que je me pose.

7)
ToTheEnd
, le 04.11.2014 à 11:40
[modifier]

Je plussoie et c’est hélas bien là ma principale incitation à switcher sous Windows […] Très très très bonne affaire! Si il en reste à ce prix là, je suis preneur…

Il faut savoir, tu vas passer sur Windows ou les Macs fonctionnent bien plus longtemps que 2 ans?

Par contre TTE, je ne pense pas que c’est parce que aujourd’hui 1% des gens utilise des systèmes opensource que ce ne vaut pas la peine de les promouvoir.

Ce n’est pas ce que j’ai dit mais j’ai répondu à ta motivation qui est de proposer une alternative à tes « usagers ». Promouvoir et proposer du « libre », pourquoi pas mais les habituer à ces outils qu’ils ne retrouveront nulle part ailleurs et surtout pas dans un environnement professionnel, ça me laisse perplexe dans la démarche…

Et puis les 1% ou 2% de Linux et consorts, ça fait 20 ans que ça dure… objectivement, aucune raison que ça change dans les 20 prochaines années; promotion ou pas. Je pense même que ça sera pire car avec une boîte comme Apple qui donne son OS gratuitement, la concurrence devra bien s’aligner d’une manière ou d’une autre en tirant les prix vers la bas (c’est déjà le cas dans le mobile). Linux restera un truc de geek pour des geeks (ce qui est très bien hein).

T

8)
Marcolivier
, le 04.11.2014 à 12:09
[modifier]

Pour pousser plus loin l’idée du « freinage », Alexandre Soljenitsyne donna un discours important à Harward le 8 juin 1978 où, après une description critique de la société occidentale, société qu’il avait rejoint après avoir fuit l’URSS, il évoquait l’impératif de la modération (self-restraint) à tous les niveaux afin de retrouver nos valeurs humaines. Un « must read » qui reste tout à fait actuel et qui ouvre beaucoup de questions intéressantes sur soi-même et sur notre mode de vie.

On trouve le texte en anglais ou en français sur internet.

11)
ToTheEnd
, le 04.11.2014 à 17:43
[modifier]

Cash Investigation sur France 2 !

Ça promet… je lis le résumé et tombe sur ça:

Les portables sont fabriqués dans des conditions de travail qui seraient jugées illégales aux USA et en Europe.

Ça commence bien… sauf erreur, ces conditions de travail sont légales en Chine… ainsi Apple ou Samsung devrait se soustraire à la législation locale voire même remplacer les autorités pour appliquer les lois des USA ou Européennes en Chine? Intéressant.

Sur China Labor Watch, il y a 29 rapports sur Apple et 15 sur Samsung… alors que le premier a vendu 153 millions de smartphone en 2013 et le second 313 millions en 2013.

Alors qu’Apple produit 2x moins de smartphones que Samsung, c’est Apple qui a le plus grand nombre de rapports. Est-ce que c’est parce qu’Apple est très transparent ou parce que Samsung refuse de donner le nom des sous-traitants avec lesquels ils travaillent? Je me réjouis de voir ce beau travail d’investigation journalistique…

T

12)
M.G.
, le 04.11.2014 à 18:59
[modifier]

Je me réjouis de voir ce beau travail d’investigation journalistique…

J’en ai déjà vu un extrait. Bof… Attendons ce soir, je regarderai la chose en mangeant ma soupe de légumes du jardin. Je précise que j’habite un appartement en plein centre de Dakar. Une terrasse orientée plein Sud me permet toutes les expériences de culture ;-)

Pour en revenir au reportage d’Élise Lucet, je ne suis pas certain d’aller au bout tant le peu que j’ai vu me semble orienté façon culpabilisation des revendeurs de notre monde de consommateurs à outrance…

J’ai une porte de sortie : revoir « L’Exercice de l’État » de Pierre Schoeller. Ok ! Là, il s’agit de la comédie du Pouvoir mais en ces temps troublés que vit l’Hexagone, ce peut être une bonne piqûre de rappel.

13)
Alain Le Gallou
, le 04.11.2014 à 19:02
[modifier]

Mode humour on : Pour ma décroissance il faut supprimer le site CUK. Je viens d’acheter aujourd’hui un Sony A7. À qui la faute, à faire des articles dithyrambiques. Humour à part, j’avais besoin de faire des vidéos, car depuis deux mois je donne des cours d’équitation à une équipe de jeune à côté de chez moi. Je suis aussi en train de tester Dxo v10. Pas bon non plus pour le portefeuille, mais pas de pollution, ni d’usine d’esclave.

14)
M.G.
, le 04.11.2014 à 19:25
[modifier]

[…] simplement un ralentissement du rythme effréné de ce domaine, dominé malgré tout par des géants qui pillent les données relatives à notre propre personne, en nous faisant avaler la pilule par la gratuité.

La gratuité ? Sujet cher à mon cœur, n’est-ce pas ToTheEnd ?

Une heure passée ce matin avec Xavier Niel sur BFM Business m’a conforté dans mon idée. Son école « 42 » est une idée géniale et elle est gratuite, alors qu’il va y investir plusieurs dizaines de millions d’euros sur cinq ans.

Il doit bien y avoir un retour de cash de prévu, non ?

Et pourtant ! J’adore ce trublion de 47 ans qui a commencé sur un ZX-81.

15)
M.G.
, le 04.11.2014 à 19:33
[modifier]

Mode humour on : Pour ma décroissance il faut supprimer le site CUK. […]

C’est vrai que le Boss d’ici a le chic pour provoquer des achats compulsifs ;-)

Mais ne sommes-nous pas des adultes consentants ?

16)
mff
, le 04.11.2014 à 19:56
[modifier]

Ne te casse pas le bol et continue à penser suivant tes convictions, ce n’est pas être décroissant que de réfléchir intelligemment

En effet l’expression dé-consomateur est plus juste

La consommation de certain à quelque chose d’écœurant pour moi

J’approuve ce que tu dis mais je n’aie même plus envie de développer. . . . .

17)
Franz Kappa
, le 04.11.2014 à 20:13
[modifier]

Pour pousser plus loin l’idée du « freinage », Alexandre Soljenitsyne donna un discours important à Harward le 8 juin 1978

Même si j’ai été bouleversé en lisant Une journée d’Ivan Denissovitch de Soljénitsyne à la fin de ma scolarité, ses dernières interventions donnaient plus envie de se réfugier dans une cabane de rondins à mi-distance entre Irkoutsk et la Nouvelle-Zemble en s’agenouillant devant une icône (pas de OS X) à longueur de journée, que de tenter d’aménager sa vie, celle de ses enfants.
À cette fin, je préfère le discours d’un Tim Jackson (cf. son TED mythique)…

18)
M.G.
, le 04.11.2014 à 20:23
[modifier]

Petit à petit, ma confiance en Apple s’amenuise, et surtout, j’en ai marre à ce que l’on m’oblige à changer de matériel tous les 2 ans, alors qu’avec un peu de bidouille, et à moindre coût, l’on peut rallonger la vie du matériel, pour autant qu’il réponde toujours à mon usage.

N’en déplaise à ToTheEnd, j’utilise moi aussi un MacBook Pro Core 2 duo de 2008, toujours sous Snow Leopard 10.6.8. et certains jours je me demande si ce ne sera pas mon dernier Mac.

La « Machine Apple » a besoin d’inventer sans cesse, de produire et de vendre de plus en plus. L’exemple du vélo lui va très bien : si elle s’arrête, elle tombe !

Avec une capitalisation boursière unique dans l’histoire de près de 640 milliards de dollars aujourd’hui, c’est une splendide réussite industrielle, certes, et nous y avons tous contribué ;-)

Oui, les mises à jour incessantes, tant matérielles que logicielles, nous « obligent » à changer dans des délais de plus en plus courts. Désormais, nous sommes prisonniers du « Système Apple ». C’est un fait, pas une vue de l’esprit !

Comment réagir ? Je ne sais pas.

19)
Alain Le Gallou
, le 04.11.2014 à 21:05
[modifier]

Ma réaction, il y a six mois, fut : Refus de continuer d’acheter de nouveau Mac qui m’oblige à avoir la nouvelle version de l’OS qui m’oblige à acheter pas mal de mises à jour.

Exemple mon iMac20 d’avant mon iMac27 marche toujours, mais ne peut pas avoir Maverick. Donc, je fus obligé de changer de machine (achat du iMac27) pour avoir un nouvel OS.

ou inverse, plus risqué, car non prévisible, quand le Mac tombe en panne, obligation d’un nouvel OS qui vous oblige à acheter pas mal de mises à jour.

J’ai résolu le problème avec un HackIntosh sur lequel je peux mettre la version OS que je veux. En particulier, rester sur une ancienne version comme Maverick et même Snow Leopard.

D’autre part, vu le niveau actuel de : Lightroom, DxO, Coda, LiveCode etc qui couvrent très largement mes besoins, j’ai de bonne chance de rester jusqu’à ma mort avec Maverick. (Yosemite fatigue trop mes yeux – j’ai essayé une semaine).

Cela implique d’utiliser les options hors Apple comme Dropbox pour les synchronisations. Et c’est bien, j’ai moins l’impression du rapprochement des murs de la prison dorée d’Apple qui finira par m’enfermer dans une petite cage.

20)
guru
, le 04.11.2014 à 21:16
[modifier]

Je viens d’acheter d’occase un iPhone 4S sur lequel son précédent propriétaire avait eu la mauvaise idée (pour me faire plaisir) d’installer IOS 8. Pas de chance! Apple ne permet plus de revenir à l’IOS 7 qui est bien plus performant sur ce modèle.

Alors quoi? Pour pouvoir utiliser un bon smartphone, bien rapide et efficace, je devrais passer à un modèle plus récent. C’est insupportable dans la mesure où il n’y a aucune raison technique à cette interdiction.

Vous avez dit: « prisonniers »?

21)
guru
, le 04.11.2014 à 21:21
[modifier]

@ Alain: il existe une version de la fonte Lucida Grande destinée à Yosémite. C’est déjà plus lisible.

22)
grain de sable
, le 04.11.2014 à 21:36
[modifier]

Désormais, nous sommes prisonniers du « Système Apple », c’est un fait, pas une vue de l’esprit ! Comment réagir ? Je ne sais pas.

Ben… Il suffit de quitter la secte… Cela ne vous aura sans doute pas échappé, la tendance générale est à la location des logiciels professionnels, Adobe et Microsoft donnent le ton. Effet pervers nous ne sommes désormais plus prisonniers d’une architecture, dans ces conditions PC ou Mac, tout pareil…

23)
M.G.
, le 04.11.2014 à 22:15
[modifier]

Effet pervers nous ne sommes désormais plus prisonniers d’une architecture, dans ces conditions PC ou Mac, tout pareil…

C’est bien le problème ! Je ne me vois pas quitter une prison pour une autre :-(

Alors ? Une solution à la manière d’Alain Le Gallou ? J’y pense, surtout depuis qu’il nous a communiqué le mode d’emploi…

24)
jacksonV
, le 04.11.2014 à 22:43
[modifier]

Lecteur du site depuis longtemps, je laisse mon premier message. Après 10 ans de Mac, je suis passé sur Linux (Xubuntu) et je dois dire que j’en suis très content.

Le mouvement à débuté il y a deux ans avec le passage à LaTeX, grâce à ce site et aux articles de Franck Pastor, j’en profite pour le remercier.

Cet été j’ai monté moi-même mon ordinateur et j’y ai installé Xubuntu. Le système est élégant et me convient mieux, dans sa simplicité, que les dernières évolutions d’OSX. J’espère que mon matériel tiendra au moins 5 ans.

Tout cela m’a pris un certain temps, mais j’y trouve un autre genre de plaisir. Et l’efficacité est au rendez-vous maintenant.

25)
ToTheEnd
, le 05.11.2014 à 08:40
[modifier]

N’en déplaise à ToTheEnd, j’utilise moi aussi un MacBook Pro Core 2 duo de 2008, toujours sous Snow Leopard 10.6.8. et certains jours je me demande si ce ne sera pas mon dernier Mac.

Ça ne me déplait pas et si les gens trouvent leur bonheur avec d’autres marques qu’Apple, je suis le premier satisfait.

Le fait est que je ne comprends pas la notion de « 2 ans ». Au-delà du fait que les prix on fortement baissé ces 10 ou 20 dernières années, un Mac peut tenir sans problème plus de 2 ans et les mises à jour ne sont pas obligatoires.

Bien sûr, si quelqu’un veut acheter un dernier modèle, il héritera du dernier système qu’il le veuille ou non et par extension, il devra peut être mettre à jour ses applications car ces dernières n’ont pas été mises à jour par l’éditeur…

T

26)
ToTheEnd
, le 05.11.2014 à 08:51
[modifier]

J’ai vu ce matin tôt l’émission Cash Investigation sur les smartphones. Je n’ai pas appris grand chose à part que la Chine et d’autres pays ne font pas respecter leurs lois et il faudrait donc que les industriels fassent ce boulot. Apple est cité une seule fois et en fin d’émission ce qui me fait dire deux choses: ils sont particulièrement « opaques » ou que c’est peut être la marque qui fait le plus d’efforts dans ce secteur et qu’il n’y avait rien à en dire (ou moins que les autres).

Au-delà de ne pas nous apprendre grand chose après 9 mois d’investigation (joli boulot), l’émission termine par une analogie avec l’industrie textile en déclarant que Nike et le secteur a bien changé vis-à-vis de l’époque où ils faisaient appel aux enfants pour fabriquer des produits… quelle ironie.

Tout d’abord, en regardant les évènements tragiques qui se sont produits au Bangladesh, ce n’est pas l’impression que j’en ai tiré. Ensuite, s’il est relativement facile de déplacer et modifier les processus de fabrication d’un t-shirt ou de pompes, je pense qu’il en va tout autrement d’un produit qui contient plus de 300 éléments hautement technologiques.

T

27)
skyroller01
, le 05.11.2014 à 10:07
[modifier]

Merci Gr@g pour ton humeur, et je la partage totalement.

Personnellement, je fonctionne avec:
– un iPhone 3G (pas « s »), qui suffit largement pour téléphoner, faire des photos (bon, pas terribles, mais voilà), gérer mes agendas Google et traiter mes mails (Google, ainsi que iCloud/Me/Mac, mais paramétré à la main, comme présenté ici), et minuteur encore…
– un iPad 2, iOS 8.1 (heureusement que la 8.1 est sortie, car en 8.0 il était difficilement utilisable, mais c’est bien corrigé depuis); iCloud configuré ainsi que Google Agenda;
– un MacBook blanc C2D mi-2010, dernier modèle plastique unibody; tout comme toi: SSD puis le plein de RAM, le tout en 10.10; iCloud dessus ainsi que Google Agenda; mail avec ThunderBird (la base est copiable facilement pour d’autres environnements, comme Linux);
– un ancien portable Acer Pentium M avec LinuxMint toute dernière version 17 (basé sur Ubuntu 14LTS); idem que le MacBook.

Wouala. Et je suis d’accord avec TTE, Apple ne nous oblige pas forcément à passer à « plus-mieux », ce sont les besoins qui évoluent… ou pas.

Au plaisir de vous relire.

28)
Thierry F
, le 05.11.2014 à 17:46
[modifier]

Je suis assez en phase avec ce billet.
Un ordinateur portable de 2008 avec une distribution Linux type 10.04 LTS (très stable) rend tous les services usuels pour 100€ voire moins (j’ai récemment trouvé un portable en parfait état de marche aux encombrants).

Quant à la question de la nécessaire maitrise de MSOffice par la population en situation de précarité pour accéder à l’emploi, je reste très circonspect.

29)
Gr@g
, le 05.11.2014 à 19:55
[modifier]

Un grand merci pour vos commentaires… ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à me poser des questions.

Entretemps, patatra! certaines mise à jours de Mavericks récentes semblent avoir mises à mal la cohabitation d’Ubuntu avec OSX sur nos machines au travail. Du coup, hop, plus de possibilités de travailler sur Ubuntu.

Bon, je vais tenter de faire installer Linux sur un vieux Tournesol, car celui-ci, je l’adore!!! mais il tourne vraiment mal.

30)
François Cuneo
, le 05.11.2014 à 20:09
[modifier]

Bon…

Reprenons.

D’abord, je suis navré de t’avoir mis deux fois à trois jours d’intervalle, c’est une erreur de planning dont tu m’as parlé en mail il y a quelques jours, mais comme j’ai cru comprendre que tu avais un truc à dire, j’ai fait l’autruche.

En tout cas, MERCI!

Sur le fond, j’essaie comme les autres de me maîtriser, mais finalement, c’est ça ou des séances chez le psy qui coûtent assez cher.

J’arrive à garder un téléphoner deux ans, et un iPad normalement un peu plus.

Cela dit, j’ai craqué pour l’iPad Air 2, rien que pour le Touch ID. je ne savais plus où j’en étais entre l’iPhone 6 et l’iPad Air, donc voilà, j’ai trouvé une raison de passer au suivant, et de toute manière, on avait besoin d’un iPhone supplémentaire, vu que les iPad 1 ne peuvent plus évoluer dans la famille, et que les gamins ont besoin l’air de rien de trucs assez puissants.

Je trouve vraiment dur de critiquer Apple par rapport au côté obsolète de ses ordinateurs.

Purée, il me semble tout de même que pas mal de machines peuvent profiter de Yosemite ou je me trompe? OK, pas toutes avec toutes les possibilités (Continuité entre autres, et encore, il semblerait qu’il y ait des trucs pour que ça fonctionne), mais bon, il continue à tourner tout bien?

Alain Le Gallou: je te savais navigateur, je ne me rappelais plus qu’en plus, tu étais un maître en équitation!

Et désolé de t’avoir fait acheter un A7!:-) Cela dit, tu ne le regretteras pas, j’ai la conscience tranquille!

Désolé pour les autres de vous faire faire des achats compulsifs!:-)

À ma décharge, ce site est un peu fait pour ça au départ: vous présenter des produits qu’on apprécie.

Si ça vous fait envie, c’est bien, mais ho, hé hein bon… je décline une bonne partie des responsabilités.

31)
M.G.
, le 05.11.2014 à 23:28
[modifier]

À ma décharge, ce site est un peu fait pour ça au départ: vous présenter des produits qu’on apprécie.

Et c’est pour ça qu’on est là. Ton enthousiasme fait toujours plaisir à lire, au milieu de la grisaille consumériste ambiante ;-)

Tu remarqueras d’ailleurs le nombre de « Read Only » qui sortent du bois et se lancent dans des commentaires. N’est-ce pas bon signe ?

32)
M.G.
, le 05.11.2014 à 23:42
[modifier]

Je trouve vraiment dur de critiquer Apple par rapport au côté obsolète de ses ordinateurs.

Ce qui me hérisse, c’est la volonté de rendre obsolètes bécanes « et » Systèmes pour nous obliger à monter en gamme dans le seul but d’empêcher le vélo de s’arrêter et de tomber ;-)

Le phénomène n’est pas nouveau : en 1985 Apple avait décidé de tuer l’Apple II parce que les ventes du Mac ne démarraient pas. La devise des frondeurs de l’époque était « Apple II for Ever » alors que mon Apple IIe bourré de cartes diverses était plus rapide et plus efficace qu’un Mac 128… À l’époque, le fabuleux AppleWorks était le troisième programme le plus vendu dans le monde, toutes bécanes confondues. Il ne tournait que sur Apple II !

33)
ToTheEnd
, le 06.11.2014 à 10:18
[modifier]

Ce qui me hérisse, c’est la volonté de rendre obsolètes bécanes « et » Systèmes pour nous obliger à monter en gamme dans le seul but d’empêcher le vélo de s’arrêter et de tomber ;-)

Cette affirmation n’est pas rationnelle.

Il y a des évolutions dans cette industrie et parfois, elles condamnent d’anciennes machines. J’adore la HD (1080i) mais pour avoir vu quelques écrans 4K, il me tarde de voir quelques films avec cette technologie… même si je sais très bien qu’à terme, ça condamne mon HD.

Les gens qui ne souhaitent pas de nouvelles technologies ont le choix de rester sous 10.4 si ça leur fait plaisir… voire même l’OS 8.6 si vraiment.

Après, il est illusoire dans un monde électronique de vouloir les dernières technos (soft ou hard) sur sa machine de 2008! Ça n’a jamais été le cas et ça ne le sera jamais.

T

34)
M.G.
, le 06.11.2014 à 12:41
[modifier]

Cette affirmation n’est pas rationnelle.

Peut-être, mais je l’assume. Na !

J’ai gardé un téléviseur SONY 32″ Trinitron 16/9 à dalle Wéga pendant 18 ans.

Comme j’avais goûté au SONY Bravia 40″ en France sur Freebox, j’ai écouté les copains qui m’ont incité à en faire autant à Dakar. Horreur ! le signal satellite de Canal Horizons Afrique est moins bon que la TNT en Normandie :-(

Bref, je regrette mon SONY Trinitron 32″ acheté plus de 2000 $ en 1995 et qu’on a voulu me faire prendre pour un truc obsolète.

Ah oui, « ‘on’ c’est des cons » comme disait un de mes profs de collège qui ajoutait de manière péremptoire « 36 millions d’imbéciles ne valent pas un homme intelligent » ;-)

35)
ToTheEnd
, le 06.11.2014 à 14:15
[modifier]

Encore une fois, tous les goûts sont dans la nature et personne n’oblige personne à acheter les derniers écrans HD ou 4K ou même le dernier iMac 5K d’Apple.

Perso, je maintiens que cette résolution est tout de même délirante et offre une qualité d’image hors du commun. Pour ce qui est des couleurs, j’en sais rien et je n’ai pas franchement eu le temps d’évaluer cet aspect. Dans 10 ou 20 ans, on rigolera bien en lisant ces lignes.

T

36)
M.G.
, le 06.11.2014 à 21:59
[modifier]

Là aussi, j’ai un haut le cœur de ce monde du « toujours plus ».

Toujours plus !

Ouvrage de François de Closets trouvé dans une brocante au fin fond de la Normandie en octobre dernier. Acquis pour 0,5 € ;-)

Investissement plus que raisonnable alors que je suis un fan de l’ouvrage du même auteur Le bonheur en plus qui date de 1974 et m’avait passionné à l’époque, puisqu’il débutait en évoquant les difficultés qu’avait M. Girardier à trouver un financement pour le développement du moteur de la pompe solaire du doyen Masson (Faculté des Sciences de Dakar) que j’allais voir démarrer chaque matin à 11 heures…

Dans le même temps, MATRA avait obtenu le financement de l’État pour le développement du moteur de son bolide qui venait de gagner les 24 Heures du Mans !

Dans 10 ou 20 ans, on rigolera bien en lisant ces lignes.

Ça, c’est la vision optimiste des choses ;-)

37)
ToTheEnd
, le 07.11.2014 à 10:13
[modifier]

Le « toujours plus » est un faux fuyant, c’est ce qu’utilisent les copieurs pour dire que leur produit est meilleur.

Personne ne peut nier que l’adoption d’écran à haute résolution a apporté un confort et une qualité supérieure de lecture. Théoriquement, au-delà de 350dpi, l’oeil nu n’est pas à même de voir la différence et même si Apple est en train de dépasser cette concentration de pixels avec les 401dpi de l’iPhone 6+, je pense que ce choix a surtout été guidé par la norme HD et ainsi, ne pas « cassé » le ratio de l’image ou devoir retravailler l’image à la volée pour l’adapter à un autre format.

Bref, tout n’est pas parfait mais je ne reviendrais pas à un écran de 625 lignes… ou VGA.

T

38)
zit
, le 09.11.2014 à 10:03
[modifier]

Il va bien falloir que je finisse par passer à un nouvel OS un de ces jours : j’achète de temps en temps des bundles de logiciels qui ne fonctionnent pas avec Snow Leopard, mon OS actuel qui me donne entière satisfaction… Je voudrais par exemple essayer Nikon Capture NXD (bien que je sois plutôt satisfait de NX2) : impossible.

Pour ce qui concerne la définition des écrans, j’avoue n’avoir jamais vu les pixels sur une dalle standard (à part lors de certaines expériences en macro), et je ne vois pas l’intérêt d’avoir plus de pixels, surtout quand on connaît la qualité des cartes graphiques et de leurs drivers sur mac (d’ailleurs le test de MacG est éloquent à ce sujet : avec la carte de base, c’est une catastrophe et il faut impérativement passer à l’option + 250 €). N’ayant pas de tévé et ne regardant plus d’images qui bougent, j’avoue me désintéresser complètement de ce domaine.

Concernant la photographie, quand j’ai acheté mon Nikon F 4 s, le meilleur boîtier du moment en 1991, après en avoir rêvé pendant trois ans, ça a été un gros investissement phynancier (dans les 2500 € à peu près), et fin 2014, soit vingt six ans après sa commercialisation, il tourne encore comme une horloge (et chez moi, il en bouffe encore pas mal à l’année, du triacétate), et il est toujours aussi beau ;o). Mon F 2 DP 12 de 1977 tourne beaucoup moins, mais il est encore fonctionnel : je peux aller acheter un film aujourd’hui et le mettre dedans, ça sera encore compatible… Combien de fois n’ais–je pas assisté à la scène pathétique de la petite dame demandant une carte mémoire pour son appareil à qui on répond que ça ne se fait plus (essayez de trouver une SD de deux GO ou moins, voire pire, une XD ou un Memory Stick, dans une boutique, hein, pas sur internet, je rappelle que nombreux sont les gens qui ne veulent pas de commerce virtuel, mais une boutique en dur où ils pourront venir se plaindre en cas de dysfonctionnement ou demander des conseils d’utilisation par exemple) quand l’appareil a moins de cinq ans et qu’il fonctionne encore, minable !

À l’époque du F 4 s, Nikon était une entreprise prospère (Youp La Boum) et la durée de vie commerciale d’un boîtier pro était d’environ huit à dix ans. L’intrusion de l’électronique dans la photographie a permit des avancées incroyables en terme de qualité d’image (bien que ça soit encore loin d’être parfait dans certains domaines), mais les fabricants d’appareils ont adopté le rythme frénétique des fabricants d’électronique pour le renouvellement de leurs gammes, et depuis, ils battent tous plus ou moins de l’aile du côté de la phynance… Comment ce fait–ce ? commence fesse ?

Heureusement, la course aux pixels s’est calmée avec une très grande majorité des appareils entre 16 et 24 MP et les deux produits pour grands malades que sont les D 800 et autre alpha 7 à 36 MP (mais à n’en pas douter, Canon ne va pas continuer à se laisser plumer sur ce créneau), et maintenant, ils continuent à sortir des nouveautés qui n’apportent pas grand chose de nouveau, à part des gadgets comme le WiFi ou le GPS ou un AF encore plus rapide (comme les lessives qui lavent plus blanc que blanc), enfin rien de vraiment novateur (ça fait trente ans que l’AF est plus performant que la génération d’avant, mais je préfère continuer à faire la mise au point à la main ;o)… mais ce n’est pas grave, pour faire une photo, je rappelle qu’il suffit de pouvoir gérer trois paramètres : la vitesse, le diaphragme, et la mise au point, le reste n’est que du blabla, ou bieeeeen ?

De plus en plus, je ne m’équipe que de matériel de seconde main : je profite donc bien du système, laissant le BigBossPatronD’Ici acheter les trucs au prix fort à leur sortie, pour attendre qu’il s’en lasse ou aie envie du nouveau plus mieux de la mort ki tue et le revende à vil prix… Et là, tel un charognard, je me jette sur la proie pour en profiter moi aussi. Et dans mon atelier, c’est pire : même le consommable, la petite quincaillerie, j’arrive à en trouver en vide grenier, un vieux machin tout rouillé, après moins de cinq minutes de paille de fer, d’huile fine et de coude, je retrouve un outil magnifique et parfaitement fonctionnel, et souvent de bien meilleure qualité que si je l’avais acheté neuf en grande surface de bricolage, fabriqué en Asie avec des aciers de merdre…

z (de toute façon, il semblerait que le frein ne serve plus à rien, je répêêêêêêêêêêête : va falloir apprendre à voler…)

39)
François Cuneo
, le 09.11.2014 à 11:45
[modifier]

Heureusement, la course aux pixels s’est calmée avec une très grande majorité des appareils entre 16 et 24 MP et les deux produits pour grands malades que sont les D 800 et autre alpha 7 à 36 MP (mais à n’en pas douter, Canon ne va pas continuer à se laisser plumer sur ce créneau),

Non mais dis, hé… hein… bon!

:-)

40)
zit
, le 09.11.2014 à 12:57
[modifier]

François, je pratique aussi assidument le D 800 ;o).

PhB, la Harley, pour moi, c’est La Bécane de Cocu : on l’entend arriver de tellement loin, que le couple adultère a largement le temps de se rhabiller, refaire le lit et se préparer un petit thé ;oD.

z (qui va aller changer la roue arrière du dragon, je répêêêêêêêêêêête : pneu et cassette hiver)