Profitez des offres Memoirevive.ch!
Prise en mains du casque Parrot Zik 2

Je vais vous parler de deux casques Hi-Fi, le premier ce jour, le second un peu plus tard.

Cela ne fait de loin pas de moi un spécialiste dans le domaine, d'autres sites jouent ce rôle.

Il se trouve que depuis mi-novembre, j'étais à la recherche d'un bon casque pour écouter mes morceaux sur Qobuz Musique, l'application mobile du site du même nom, sur mon iPhone.

J'ai un peu écumé les grandes surfaces type Fnac pour comparer tout ce qui se faisait dans le domaine.

Mon cahier était tout simple le casque devait être:

  • fermé;
  • doté d'un atténuateur de bruit de fond
  • le meilleur possible
  • dans une fourchette de prix comprise entre 250 et 500 €

Dans le même temps, j'ai lu pas mal de choses sur Les Numériques. J'aime bien ce site, je trouve que leurs tests sont souvent assez bons, et lorsqu'ils parlent de produits que je connais pour les utiliser, en général, je trouve qu'ils voient très bien ce qui est positif dans l'article et ce qui ne l'est pas.

Puis, un jour, j'ai lu un test très complet sur ce site consacré au casque Zik 2 de chez Parrot.

Il s'agit d'un casque

  • fermé;
  • doté d'un atténuateur de bruit de fond
  • testé comme étant excellent par Les Numériques (5 étoiles, purée, c'est rare!)
  • Bluetooth ou filaire
  • incroyablement géré par l'iPhone et une application dédiée.
  • coûtant environ 400 €

Ni une, ni deux, je suis allé à l'Âge du Soft, à Morges. Ils avaient bien un Zik de Parrot, mais le 1 seulement, puisque le 2 n'était pas encore sorti en Suisse.

J'ai pu bien évidemment l'essayer et immédiatement avec mon iPhone, j'ai senti que même dans ce premier modèle, ce que j'entendais était de qualité.

Je précise que je n'avais pas encore goûté à la Hi-Fi telle que décrite dans mes 4 derniers articles dont la table des matières se trouve ici.

Mais bon, comme indiqué au début de ce test, j'avais déjà pas mal écouté de casques, j'avais quelques produits en référence dans l'oreille, comme les Senheiser et les Bowers & Wilkins dont le P7 m'avait frappé dans l'oreille à l'AppleStore de la 5e Avenue à New York.

Il n'était tout de même pas question de prendre cette version 1, sachant que le Zik 2 allait arriver très vite.

Finalement, il est sorti en Suisse et j'en ai commandé 1.

Je vais donc vous en parler ici.

Petite chose: les photos et les graphiques sont tirés du site Parrot, les captures d'écran de mon iPhone.

Belle présentation, belle construction, et joli confort

Comme pour son premier casque, Parrot a fait appel à Starck pour designer son produit. J'aime bien ce designer dans certains domaines, comme mes lunettes, dont j'ai parlé ici en janvier… 2004, ce qui ne nous rajeunit pas et montre bien que lesdites lunettes qui restent mes lunettes principales (pour ceux qui ont suivi, j'ai eu des problèmes avec mes lentilles progressives, j'ai dû revenir aux lunettes) ont 11 ans.

La dernière fois que j'ai changé les verres, il y a un an, mon opticien a tout essayé pour me faire changer de monture: sur le conseil de Mme K et de quelques autres, je n'ai pas cédé, je les porte toujours, et je les trouve toujours aussi marrantes et sympa.

Comme quoi, un bon design, ça peut tenir la route longtemps.

Tout ça pour dire que le Parrot Zik 2 est signé Starck, qu'il est assez «classe».

2015-02-03_17-56-06_01

Le noir

2015-02-03_17-56-06

Bouton d'allumage et prise casque sur l'oreille droite

2015-02-03_17-56-05

Pas mal comme design tout de même, et comme ce n'est pas au détriment du confort…

2015-02-03_17-56-06_02

Le casque existe dans plusieurs couleurs

 

 

Son seul défaut dans ce domaine? Il n'est pas pliable, comme certains de ses congénères.

Mais il est confortable, léger (270 grammes contre 325 grammes pour la première version).

Les Numériques prétendent qu'il n'est pas fait pour les grosses têtes: partout où je suis passé, j'ai toujours dû prendre des casquettes ou des casques (même à l'armée) de taille XL ou plus de 60. J'ai un gros tour de tête, et pourtant, ce casque passe très bien et se pose parfaitement sur mes oreilles, certes en étant réglé sur sa position la plus grande.

Donc à ce point de vue, je trouve que les choses vont plutôt bien.

Ce casque est confortable, et dans la rue, vous ne le sentez très vite même plus.

Les coussinets (qui recouvrent l'oreille) et l'arceau sont en cuir synthétique très doux. Bravo!

Même les câbles recouverts de tissu gris sont «classe».

2015-02-03_17-56-07

Les spécifications du Zik 2, à gauche, à droite, celles de la première version

 

Une configuration facile

Pas plus compliqué de configurer votre Zik que d'installer un clavier sur votre système Bluetooth!

Bon, il faudra peut-être commencer par le charger, le mien est arrivé complètement à plat (voir plus loin à propos de l'autonomie).

On l'allume (un bouton On-Off est situé sous l'oreille droite), on lance l'application gratuite Zik 2 (attention à bien prendre cette version) et on jumelle.

Ensuite, tout est facile.

En effet, l'application Zik 2 est une petite merveille de fonctionnalité: vous pouvez tout régler, c'est formidable de facilité.

IMG_1667

L'élan d'accueil, où l'on voit la charge du casque, et où l'on peut activer ou désactiver les contrôles principaux.

 

Premier écran: l'atténuation du bruit

Depuis l'écran ci-dessus, on glisse la page vers la gauche avec le doigt, et l'on passe au premier écran.

IMG_1650

En mode réduction de bruit maximum

IMG_1651

en Street Mode, où il est possible de discuter avec son entourage.

 

8 micros analysent le bruit ambiant, et vous, vous choisissez dans l'application le diminution du bruit de fond en glissant simplement le cercle orange vers le centre pour une diminution maximale, et vers l'extérieur pour passer en Street mode, qui vous permet de discuter avec les autres sans enlever votre casque. La ligne médiane noire (marquée 0 sur les figures) désactivant toute fonction.

Cette désactivation est incroyablement efficace. Tout comme d'ailleurs le mode Street qui fait bien ce que l'on attend de lui: vous mettre en relation

Deuxième écran: l'égaliseur

Là aussi, tout se passe du bout du doigt.

IMG_1655

Ici, l'égaliseur sera optimisé pour la Pop, mais sans trop accentuer l'effet, j'aurais pu aller plus près du "Pop".

 

Vous pouvez aller plus ou moins vers un effet favorisant l'écoute de la voix par exemple ou un style musical.

Troisième écran: la salle de concert

Là aussi, vous pouvez du doigt choisir le type de salle et sa réverbération, tout en réglant la spatialité du casque.

IMG_1656

Ambiance Jazz Club avec spatialité relativement large

 

IMG_1658

Cette fois avec spatialité beaucoup plus restreinte

 

Quatrième écran: les presets

Là, vous avez plusieurs solutions: télécharger des presets faits par des artistes, ou les faire vous même à l'aide d'un chouette petit equalizer.

IMG_1670

Quelques pré-réglages disponibles au téléchargement

 

Vous pouvez également demander que l'écoute et le choix des presets soit intelligent et qu'ils soient envoyés directement par le programme au casque.

Vous pouvez également créer vos propres presets, toujours du bout du doigt.

IMG_1669

On peut tout faire avec cet equalizer

 

L'autonomie

L'autonomie du Zik 2 est donnée pour 18 heures en mode avion, avec réduction de bruit et connexion filaire. C'est largement suffisant pour un long voyage, mais vous pourrez tout à fait commander une deuxième batterie que vous changerez en dix secondes, puisque cette dernière est cachée derrière le coussinet de l'oreille gauche, et que le cache s'enlève très facilement puisqu'il est simplement aimanté. Je n'ai pas écrit trop facilement: il tient bien en usage courant, je ne l'ai jamais fait tomber.

En mode Bluetooth, Les Numériques le donnent à 6 heures, avec toutes les fonctions enclenchées.

Je vous dirais franchement que je n'ai pas été capable de vérifier.

En effet, ce qu'il faut savoir, c'est que même si ce casque est capable de s'éteindre tout seul au bout d'un laps de temps donné, il consomme même éteint. Et je n'ai jamais réussi à tenir 6 heures d'affilée avec le casque.

IMG_1663

légende

 

L'autonomie me semble tout à fait bonne, mais encore une fois, si elle ne vous suffit pas, l'achat d'une deuxième batterie, qu'il faudra recharger dans le casque, Parrot ne nous offrant pas de chargeur, même en option, devrait vous combler.

À noter que vous pouvez même écouter de la musique avec le fil, batterie plate, mais franchement, le son n'est alors pas terrible, voire carrément mauvais, autant ne pas utiliser cette possibilité comme argument de vente.

Les commandes

Le Zik 2 se connecte automatiquement à votre iPhone, une fois la première configuration effectuée (voir plus haut) et se commande sur l'oreille droite.

Voici les gestes disponibles.

2015-02-04_20-43-05

Tout se fait dans la douceur...

 

C'est simple, facile, quoique… vous devrez certainement vous habituer à bien différencier vos gestes. En réglant le volume, il m'est arrivé quelques fois d'arrêter la musique.

Mais très vite, les choses deviennent assez limpides, et vous ne rencontrerez pratiquement plus de problèmes.

Ce casque est aussi doté de capteurs de présence, qui arrêtent la musique dès que vous retirez le casque de vos oreilles. Certains testeurs ont critiqué le système en le disant trop sensible, puisque la musique s'arrêtait avec certains d'entre eux quand ils mâchaient trop fort.

IMG_1662

L'activation du système de détection de présence

 

 

 

Je n'ai jamais été confronté à cela, soit que je mange un peu plus discrètement que certains, soit que mon casque a été mis à jour en version 2.05, et que le test a été fait avant cette version.

Ah parce que oui, il faut que je vous le dise: si ce casque est informatisé, cela signifie qu'on peut le mettre à jour, et qu'il arrive qu'il plante!

En ce cas, il faut le redémarrer, en retirant la batterie pendant plus de 10 secondes, ce qui prend en tout 20 secondes, tout compris.

Cela dit, depuis que je suis en version 2.05, je n'ai plus une seule plantée.

IMG_1666

Le système de mise à jour

 

Et la qualité sonore, avec tout ça?

De l'avis unanime, ce casque offre une bonne qualité sonore, une des meilleures dans cette gamme de prix.

Si vous écoutez en Bluetooth, vous devrez vous contenter d'une qualité AAC, Parrot ayant fait l'impasse dans cette connexion sur l'aptX qui permet l'écoute en qualité CD.

En liaison Bluetooth, il s'agit simplement du meilleur casque actuel.

Par contre, si vous êtes relié par fil, vous profiterez de cette qualité, et la différence s'entend, le son s'ouvrant alors.

Je vous laisse regarder les analyses de fréquences des Numériques, c'est ici.

Cela dit, pour moi, il est clair que si l'on veut profiter du meilleur son possible, il faut se dépêcher de désactiver l'égaliseur de l'écran 2, et le simulateur de salle de concert.

IMG_1672

Aucun contrôle n'est actif, c'est ainsi qu'on obtient la meilleure qualité.

 

Bien évidemment qu'en ce qui me concerne, je n'active aucun preset.

J'écoute donc le Parrot Zik 2 sans bidouille, en neutralité absolue.

La seule chose que j'active dans la ville, s'est le réducteur de bruit de fond, qui n'altère pas trop le rendu sonore. Mais si je suis dans un endroit silencieux, je le désactive aussi.

Et bien évidemment que si je suis tranquille un moment à un endroit, je relie mon iPhone au casque par le fil dédié. Comme je viens de le dire, les fichiers téléchargés sur l'iPhone en qualité CD en valent la peine.

Et puis, j'hésite à me faire un preset personnel avec juste une toute petite accentuation des aiguës, le casque étant un poil faible dans les plus hautes fréquences. La compensation peut être subtile. J'hésite encore.

Ce casque est une réussite.

J'en étais enchanté à Noël, mais je dois dire que depuis que j'ai fait le pas vers la vraie Hi-Fi ces dernières semaines, je ne peux m'empêcher de ressentir un petit sentiment d'enfermement lorsque j'écoute la musique. Certainement l'effet "casque fermé" qui joue, mais disons qu'il ne me viendrait pas à l'idée à la maison d'écouter ce casque.

Il s'agit donc d'un très bon casque, encore une fois l'un des meilleurs dans sa gamme de prix.

Mais il ne rivalise tout de même pas avec une excellente chaîne.

Peut-être aussi parce que sur ma chaîne, j'écoute la musique en 24 bits et que ce n'est pas le cas avec mon iPhone, qui n'est pas capable de restituer ces fichiers.

Il existe des lecteurs spécialisés dans ce domaine, chez Sony ou chez Astelle and Kern, mais je ne vais tout de même pas faire l'achat d'un appareil comme ça en plus de l'iPhone ou bien?

Non hein?

Ce ne serait pas raisonnable…

Ah, et puisqu'on est dans la qualité sonore, j'en connais certains qui vont me dire que je n'ai qu'à brancher ce casque sur la sortie casque de mon DAC pour profiter du 24 bits.

Eh bien non! Lorsque je branche mon casque sur ma chaîne via l'adaptateur mini-jack vers gros jack, j'ai une perte incroyable dans les médiums et une sorte d'écho, le tout doublé de cracs divers lors d'attaques vocales. J'ai fait mes essais avec deux Zik, avec changement des câbles, des adaptateurs, toujours le même problème.

Le DAC me direz-vous? Que nenni! Il fonctionne parfaitement avec d'autres casques.

Donc il est clair que pour moi, le Parrot Zik 2 sert à écouter de la musique en mobile, via mon iPhone. Il n'est pas un casque de salon.

Mais encore une fois, dans son domaine, soit la mobilité, après de multiples écoutes, je suis persuadé qu'il est l'un des tout meilleurs, et en Bluetooth, carrément le premier de sa classe.

17 commentaires
1)
Ritchie
, le 06.02.2015 à 01:22
[modifier]

Salut François,

ça donne sérieusement envie !

Sinon, dans la deuxième liste en haut, c’est « filaire », non et Bluetooth sans le « – » ? Et plus bas, quand tu parles du cache pour la batterie, c’est plutôt « aimanté » non ?

« je n’ai plus une seule plantée », hum, manque qqch ici !

2)
Gr@g
, le 06.02.2015 à 06:46
[modifier]

Pur moi, un casque qui s’informatise trop me laisse dubitatif… Tes haut-parleurs de salon n’ont pas besoin de batterie ou de mise a jour non?
Je suis donc plutôt partisan du casque câblé qui ne s’occupe que d’une tâche, la restitution sonore. Si par contre un vrai égaliseurs de réglages du son de sortie de l’émetteur (iPhone donc) existait, je serai intéressé.
Et même si on est « plus libres » de mouvement avec un casque Bluetooth, je ne suis pas partisan de rajouter encore un truc sans fil pour deux appareils qui sont en général si proches (poche de veste et oreilles surtout).
Par contre, je reconnais que Parrot propose une solution qui tente de tout concilier! Tu le dis d’ailleurs toi-même, il y a une différence lorsque le casque est branché…

4)
François Cuneo
, le 06.02.2015 à 08:03
[modifier]

Ritchie, j’ai corrigé filaire, j’ai corrigé Bluetooth et aimanté.

Pour plantée, c’est bien correct. Une plantée en vaudois, c’est quand on fait une erreur ou qu’un programme… se plante.:-)

5)
pioum
, le 06.02.2015 à 09:50
[modifier]

Y’a aussi le planté de baton.

Effectivement ça fait un peu gadget ce casque par rapport à la noblesse des Maurer.

6)
Roger Baudet
, le 06.02.2015 à 09:51
[modifier]

Bon, là vraiment, j’ai des doutes…
Pourquoi autant de bazar dans un casque?
J’ai eu des casques « sans fil » dans mon studio: une source permanente de soucis avec l’accu qui est toujours à plat quand on en a besoin et les parasites liés à la transmission par ondes, sans parler de la qualité limite du Bluetooth. Il serait intéressant de comparer la qualité de l’engin avec un « bête » filaire, comme ceux qu’on utilise pour la prise de son pro (et dont le prix est bien inférieur). Attention, je ne dis pas que le Pattot Zik 2 est un mauvais achat. Son écoute et son confort sont peut-être très agréables, mais quant à la justesse du son…

7)
François Cuneo
, le 06.02.2015 à 10:22
[modifier]

Je crois avoir précisé que j’avais désactivé tous ces gadgets.

C’est dans cette configuration de base que je le préfère.

Et bien évidemment qu’un casque bluetooth n’est pas très utile en studio pour les raisons que Roger évoque.

Il s’agit d’un caque formidable pour utilisation mobile, bien au-dessus de la plupart des casques des grandes surfaces, même dans ce prix.

Mais il ne régate pas avec celui dont je vais vous parler prochainement, qui lui est filaire!

8)
Dom' Python
, le 06.02.2015 à 14:49
[modifier]

Je pratique le casque Bluetooth depuis que j’en ai eu marre de m’accrocher partout avec le fil, en utilisation nomade. Je l’apprécie également lorsque j’écoute mon podcast d’humour préféré le matin au petit déj’ (au casque parce que très tôt et sans fil parce que pas de poche à mon pyjama). J’ai pris un Sennheiser MM 400 X parce que replié il prend trèèèèès peu de place. Mais c’est la deuxième fois que je dois le changer sous garantie à cause d’un mauvais contact qui le fait tout à coup s’éteindre…

Ce Parrot me semble tout à fait tentant, et de qualité certainement meilleure que mon Sennheiser, tant question robustesse que d’un point de vue de la qualité sonore. Mais j’ai tout de même trois soucis:

– La non-pliabilité.
– J’ai aussi un grosse tête (je parle du diamètre extérieur!), mais j’ai également un gros cou. Et à défaut de pouvoir le plier, il faut que le portage en tour de cou ne soit pas strangulatoire.
– L’accu qu’il faut recharger dans le casque, je trouve peu pratique

Mais très bonne présentation, comme d’hab’, qui m’inspire tout de même un commentaire:

je ne vais tout de même pas faire l’achat d’un appareil comme ça en plus de l’iPhone ou bien?
Non hein?
Ce ne serait pas raisonnable…

Pourquoi, derrière ces points d’interrogation et de suspension, je sens poindre comme la prémonition d’une tentation naissante? Mmmmh? ;-)

9)
Renaud LAFFONT
, le 06.02.2015 à 16:06
[modifier]

Je suis fidèle à mon Bose QC3. Il est pliable et le son est génial. Je m’en sers surtout en avion et dans les aéroports (les salles d’embarquement).

10)
Oliv
, le 06.02.2015 à 19:14
[modifier]

Senheiser MM 400 x aussi. Bon casque mais n’essayez pas de jouer sur votre ordi avec un progamme MAO (musique assistée pas ordinateur): le délai du bluetooth le rend inutilisable en « live ». (pas concert, à la maison)
Pour le reste, je me réjouis une fois d’essayer un très bon casque filaire.
Mais j’en reviens toujours à écouter moins de musique mais sur du très bon matériel.
Mes oreilles me remercient de les épargner.
@François: je me réjouis de ton prochain article sur les casques.
@François encore: Bofflens n’est pas lon de l’usine PSIAUDIO….. Une visite avec écoute ferait un très bon article genre celui fait sur les Jean Maurer…. :) oui je sais, je vous bassine avec mes PSI. Mais quand vous entendrez, vous comprendrez.

12)
Daniel
, le 07.02.2015 à 17:21
[modifier]

Salut à toutes et à tous j’imagine que vous profitez de vos canapés, cheminées, etc, en sirotant du single malt bon bref dehor il fait froid….
Très récemment j’ai acquis un casque audio que j’estime personnellement exceptionnel au niveau du plaisir d’écoute.
À tester de toute urgence (seulement avec les oreilles…)
http://final-audio-design.com/en/archives/2086
Bien du plaisir
Daniel

14)
rolando
, le 08.02.2015 à 22:45
[modifier]

Belle performance technique apparemment, mais désactiver tous les gadgets n’est-il pas aller contre-nature du concept ? Seul reste le plaisir du sans fil.

Et puis, sur les petits appareils, la durée de vie des batteries est rarement bonne. Il ne leur faut souvent pas énormément de cycles pour perdre de leur autonomie.

Recherchant aussi la neutralité, j’ai opté pour un casque dont la technologie est au service du son et du confort (le KEF M500 pour ne pas lui faire de pub). Avec un bon fil plat qui ne s’emmêle pas (mais, je suis peut-être trop ’20e siècle’?).

15)
François Cuneo
, le 09.02.2015 à 20:58
[modifier]

Mais pas du tout 20e siècle.

Vous verrez que vendredi, si j’y arrive, je vous montrerai que le caque à câble est toujours bien là, et comment!

16)
Oliv
, le 09.02.2015 à 22:41
[modifier]

@ françois: ah, il n’y a pas que moi qui ne relis pas pour corriger les fautes d’orthographes :)