Profitez des offres Memoirevive.ch!
La zénitude, c’est quand on devient vieux?

Ce vendredi et ce samedi, je me suis presque fait peur…

Il faut que je vous explique: j'ai commandé l'iPhone 6 Plus vendredi passé 19 septembre, j'étais le premier du magasin où je savais pouvoir le trouver à le faire.

Donc c'était assuré, j'allais le recevoir, c'était sûr, vendredi 26 septembre, on allait même peut-être faire une exception et me le vendre jeudi soir.

Déjà là, je me suis posé des questions, parce que je n'ai même pas téléphoné jeudi pour savoir si par hasard, j'allais pouvoir ramener le mobile (quoique, j'espère qu'il l'est) à la maison.

Faut dire que je faisais le malin, parce que j'étais sûr de l'avoir le lendemain, et que de toute façon, je n'avais pas le temps de m'en occuper jeudi soir.

C'est qu'un nouvel iPhone, il faut le chouchouter au début, lui consacrer un peu de temps…

Ça se déguste un nouvel iPhone!

On n'ouvre pas n'importe comment son emballage, ce qui évitera au quidam de passer pour un couillon devant des millions de gens sur YouTube en le foutant par terre avant de l'avoir pris dans les mains.

Vendredi, je suis allé en fin de matinée chercher mon iPhone.

Ils ne l'avaient pas reçu…

Ils avaient un iPhone 16 Gb pour la démonstration (purée, il me semble déjà tellement grand, je crains d'avoir fait une bêtise en achetant son grand frère), et la centrale n'avait envoyé les iPhone pour les clients vers mon magasin que le même jour.

On me l'a promis pour lundi, avec une chance importante de l'avoir samedi.

J'ai téléphoné ce samedi à 11 heures: pas là… Vous l'aurez lundi mon bon Monsieur.

Eh bien croyez-le ou non, je ne me suis énervé ni vendredi ni samedi.

Même pas un peu.

Bon… Je ne dis pas, j'étais un tout petit peu déçu vendredi (et pas du tout samedi), mais rien de plus, même pas déprimé que j'étais.

Alors d'un côté, je me dis que je progresse, que je suis enfin capable de comprendre que tout cela n'a pas une très grande importance, que j'arrive à dépasser ce type de frustration de petit garçon qui n'a pas son jouet.

Oui, d'un côté, je suis assez content.

Mais de l'autre…

Vous voyez le titre de cette humeur quoi…

C'est que je me fais du souci: est-ce vraiment normal?

Deviendrais-je vieux?

Vieux sage?

Amorphe?

Non hein?

Non non.

En fait c'est sûr, je progresse, et puis voilà.

Vendredi, je vous dirai peut-être si ce téléphone se plie dans la poche, et même un peu plus si vous le voulez bien.

Peut-être, si je l'ai reçu…

 

 

23 commentaires
1)
Phil7
, le 29.09.2014 à 01:03
[modifier]

Ah oui… Je me demande quand même si… Non, tu as raison, tu progresses, donc tu deviens sage.

Pour ma part, j’ai reçu mon 6 plus vendredi 19, comme prévu. Purée que c’est agréable. Rapide, écran super, et quel confort d’avoir un écran de cette taille. Franchement je ne regrette pas. Mais alors vraiment pas.

2)
Renaud LAFFONT
, le 29.09.2014 à 05:55
[modifier]

j’ai reçu (le 6)celui de ma Femme ce vendredi. Elle qui n’a eu que des iPhones 3,5 pouces, ça lui fait une belle différence.

J’aimerais bien prendre le + en main, mais n’ayant pas d’Apple Store à moins de 80Km, j’attendrais l’occasion.

Son prix le met au niveau d’un iPad Air 4G 128Go voire d’un MacBookAir. Ca fait réfléchir.

3)
Dom' Python
, le 29.09.2014 à 06:00
[modifier]

Deviendrais-je vieux?

Vieux sage?

Amorphe?

Cette idée comme quoi le Vieux est forcément amorphe, je m’y oppose AVEC FORCE!

(Euh… Pas trop quand même, je ne suis plus tout jeune… ;-)

4)
PSPS
, le 29.09.2014 à 06:39
[modifier]

Hier, en visite dans le récent et magnifique Apple store d’Aix-en-Provence, j’eus l’occasion et le plaisir de comparer les deux appareils.
Si je devais en changer, je crois aussi que je me laisserais tenter par le 6 Plus, car, dans mon cas, la fonction téléphone sert assez peu…
Allez, encore un an pour réfléchir :-)

5)
Zallag
, le 29.09.2014 à 06:44
[modifier]

«Le bonheur n’est pas dans les supermarchés»

Addictologue, chef du service de psychiatrie communautaire au CHUV (à Lausanne), le professeur Jacques Besson pose un diagnostic sans concession: la société suisse, et plus largement occidentale, a développé un rapport addictif à la consommation. Je vais mettre ce petit article sur mon Dropbox, complété d’un autre du même genre, pour ceux qui en désireraient les références.

«Lorsqu’on consomme une substance, il se développe à l’égard du produit un mécanisme de tolérance. Il en faut toujours plus. On peut faire le parallèle avec la société de consommation: les seuils s’élèvent toujours plus, on veut un plus grand appartement, une plus belle voiture, des vacances plus loin… La consommation donne l’illusion de répondre au manque, mais c’est une illusion. Car le superflu ne comble pas le manque! Les gens continuent à consommer mais ils voient bien que le bonheur n’est pas au supermarché. Il y a un vide existentiel qui s’est installé et on en observe les effets sur la santé, comme la dépression, l’anxiété et les troubles de l’identité, qui accompagnent fréquemment les conduites addictives. Les grandes religions reculent, les spiritualités deviennent hygiéniques et individualistes, on fait de la méditation pour mieux «performer» dans sa multinationale…»

«Par contre, il y a un retour aux spiritualités altruistes. On s’en rend compte en regardant les étals des librairies, il y a une quête de nouveaux repères. Les addictologues s’intéressent aux rapports entre spiritualité et psychiatrie: il faut passer de l’avoir à l’être. Avec le bouddhisme et les neuroscientifiques, on constate que la compassion rend heureux. Pas parce qu’on prend, mais parce qu’on donne. Pas parce qu’on achète, mais parce qu’on aide. Le vrai bonheur serait donc à contresens de notre société de consommation!»

«Finalement, c’est peut-être une chance pour la Suisse d’arriver au stade où elle peut prendre conscience que sa vision de la richesse est dépassée. Elle qui a été à la pointe dans beaucoup de domaines a les moyens financiers et intellectuels d’explorer de nouvelles voies humanistes, qui iraient au-delà de la consommation.»

6)
Crifan
, le 29.09.2014 à 06:47
[modifier]

François, si ça peut te consoler, le délai AppleStore pour l’iPhone 6 plus est passé de 5-7 jours ouvrables à 3-4 semaines…

7)
Caplan
, le 29.09.2014 à 08:29
[modifier]

Alors d’un côté, je me dis que je progresse, que je suis enfin capable de comprendre que tout cela n’a pas une très grande importance, que j’arrive à dépasser ce type de frustration de petit garçon qui n’a pas son jouet.

Incroyable! François dans 10 ans:

8)
Saluki
, le 29.09.2014 à 08:57
[modifier]

François dans dix ans

Es-tu certain qu’il portera une écharpe de couleur safran ?

10)
ToTheEnd
, le 29.09.2014 à 10:47
[modifier]

Normalement, si tu as passé commande, tu as du recevoir un email avec un lien qui te permet de suivre ta commande… et même le jour de livraison supposé et visiblement, d’après ce que j’ai pu voir autour de moi, c’est assez fiable.

Ceci dit, mon précieux a une date d’arrivée vendredi… que la semaine va être longue avec un 3GS…

Zallag: sans être un spécialiste, les propos de JB (pas le whisky) sont clairement le reflet d’une partie de la société qui est en pleine dérive identitaire et a de plus en plus de peine à valoriser autre chose que les objets. Perso, même si j’évolue beaucoup dans les technologies, je me sens encore préserver du modèle décrit. Toutefois, alors que je passe pas mal de temps avec les jeunes, j’ai l’impression que le phénomène est plus important dans cette couche de la population (pas de chiffres à donner, juste un sentiment).

Ceci dit, c’est peut être aussi une évolution qui est tout simplement exacerbée par nos moyens de communications instantanés mais avec le temps, ça se calme (ie: François est un bon exemple même si je sais qu’il va encore craquer sur je ne sais quel appareil photo et qui sait, la Watch!).

T

12)
Karim
, le 29.09.2014 à 18:06
[modifier]

Quoi? Qu’apprends-je?… Apple commercialise des téléphones? Portables?!…

C’est quoi Apple ?

13)
ysengrain
, le 29.09.2014 à 18:07
[modifier]

Réflexion dans l’air du temps: il parait qu’il faut savoir lâcher pour aller mieux.

Ici Francois parait avoir lâché quelque chose. Quant à dire qu’il va mieux, lui seul …

14)
Jean-Yves
, le 29.09.2014 à 19:04
[modifier]

La consommation donne l’illusion de répondre au manque, mais c’est une illusion. Car le superflu ne comble pas le manque!

Vaste question à laquelle « nous » n’avons pas su répondre.
Mais la réflexion semble toujours ouverte. Rassurant, non ?

Ceci dit, je suis d’accord sur le fond …
Sauf à considérer cet “outil de communication” de plus en plus courant, moderne et efficace, et quels qu’en soient le modèle ou la marque, comme superflu.

Il peut devenir précieux lors d’un “saut technologique”.
@ TTE : Merci pour ce pur moment de poésie ;-)

Un outil reste un outil.
A chacun de définir ses priorités entre accessoire et nécessaire.

Bon, j’ai pas d’iPhone. 
Mais je réfléchis avant d’affecter des sonneries sur mon accessoire :)

15)
Saluki
, le 29.09.2014 à 21:02
[modifier]

Un outil reste un outil.

Mon papa, ébéniste, se plaisait à dire : « l’Outil n’est rien sans la Main ».

« Ed le mane fan nulle s’ cabez’ « 
Et les mains ne sont rien sans la tête.

16)
zit
, le 30.09.2014 à 07:59
[modifier]

Je me souviens des combinés noirs en bakélite, immuables.

Comment se fait–il qu’aujourd’hui, il soit nécessaire (indispensable ?) de changer d’appareil téléphonique tous les ans ? et quand la pomme décidera un renouvellement de gamme semestriel, puis trimestriel, puis mensuel (c’est la mode, faut être in), faudra–t–il acheter un nouveau téléphone tous les mois ?

Je n’ai pas encore atteint le demi-siècle, mais je me sent vieux là : si j’achète un outil, c’est que je pense en avoir l’utilité, et tant qu’il rempli sa fonction, je continue à l’utiliser. Ça se complique singulièrement avec le bidules électroniques dont le nouveau modèle est toujours plus, mieux, meilleur, plus rapide, plus fin, plus bô, plus cher et autres merveilles de la mercatique…

On peut aussi rester avec son vieux tromblon jusqu’au jour ou il ne fonctionne plus correctement.

z (qui devrait changer de guidon pour y mettre un ordinateur de poche ayant une fonction de téléphone plus grand, je répêêêêêêêêêête : et j’aime bien mon guidon comme ça ;o)

PS : c’est drôle, je me rappelle d’un BigBossPatronD’Ici qui, il n’y a pas si longtemps, nous annonçait fièrement et un tantinet taquin qu’il l’avait commandé, le nouveau précieux, et qu’il l’aurait dans les premiers, et que non, il ne dirait pas où, histoire d’être sûr d’être le premier…

PS 2 : Caplan, il marche aussi pour les résultats du loto, ton appareil ? j’en veux un !

17)
Blues
, le 30.09.2014 à 08:21
[modifier]

Comment se fait–il qu’aujourd’hui, il soit nécessaire (indispensable ?) de changer d’appareil …

Non seulement pour les tél., mais pour les appareils technologiques de toutes sortes (ordi, Phone, TV, électro-ménager) > c’est la question que je me pose depuis bien longtemps :
– comment tout ce monde se fait-il pareillement avoir ? bizarre, car ce comportement dépensier d’enfant gâté (je veux…) et de consommateur à outrance semble atteindre non seulement les jeunes mais aussi les plus âgés
– bizarre aussi que pas mal de ces mêmes gens semblent conscients que changer régulièrement = matériel pas rentabilisé = pollution supplémentaire !

On peut aussi rester avec son vieux tromblon jusqu’au jour ou il ne fonctionne plus correctement.

C’est exactement ce que je pense !
Blues … qui a (encore) un iPhone 1 et qui vient de racheter d’occasion un vieux MacPro (2008), et qui rêve d’une société moins consommatrice.. Utopie ?

18)
François Cuneo
, le 30.09.2014 à 14:59
[modifier]

Bon.

Ben Fust a d’abord perdu le colis, puis l’a retrouvé.

Sauf qu’il n’y avait pas d’iPhone 6+ dedans…

Donc toujours rien, là, ma zénitude en prend tout de même un petit coup.

19)
ToTheEnd
, le 30.09.2014 à 15:46
[modifier]

Pour les paranos à la recherche d’une alternative:

Paul Budnitz, créateur d’Ello

Blues … qui a (encore) un iPhone 1 et qui vient de racheter d’occasion un vieux MacPro (2008), et qui rêve d’une société moins consommatrice.. Utopie ?

Utopique je ne sais pas mais pour travailler depuis quelques jours sur un iPhone 3GS et c’est infernal… pourtant bloqué au système 6, rien ou presque ne tourne convenablement sur cette affaire. Les redémarrages intempestifs sont fréquents et je passe beaucoup de temps à attendre… Bien sûr, si tu ne fais que téléphoner et envoyer des SMS, peut être que même un iPhone 1 est trop puissant pour ton usage.

Ceci dit, à part moi, je ne connais personne dans mon entourage qui change son iPhone chaque année… et personnellement, je le fais pour des raisons professionnelles (bien que là, j’avais besoin de 128GB depuis 2 ans). Quelques exemples montre plutôt que les gens profitent du renouvellement de leur contrat pour acquérir un nouveau mobile et revendre l’ancien ce qui, au final de l’opération, les délestent CHF 200 à 300 balles… ou autrement dit, CHF 10 à 15 balles par mois. Pour un truc que tu utilises parfois des heures par jour, je ne trouve pas qu’on parle d’un investissement délirant.

Par contre, ce que je remarque régulièrement, c’est que la surexposition presque permanente d’Apple dans les médias entrainent forcément un bashing généralisé… un jour Apple cessera d’être une bonne marque pour la simple et bonne raison que trop de gens auront opté pour leurs produits et que c’est plus cool d’être anti-conformiste que d’acheter de la pomme.

Dernier exemple en date absurde et tout a fait représentatif; dimanche soir pendant qu’un copain montrait fièrement le dernier « précieux » iPhone 6, voilà la conversation qui s’engage entre moi et un autre gars au milieu de ce groupe:

Lui: « Ouais mais cet iPhone 6, est-ce que ça vaut vraiment la peine? » alors qu’il met à côté son iPhone 5S.
Moi: « Il y a tout de même quelques nouveautés mais ce n’est pas une obligation de l’acheter… »
Lui: « Ouais mais justement, moi j’hésite à passer chez Samsung… »
Moi, médusé: « Ah bon, et pourquoi? »
Lui: « Bah justement, au niveau de l’innovation je trouve qu’Apple ne propose plus grand chose! »
Moi, l’air totalement atterré par les propos: « Ah oui, et c’est quoi alors les innovations de Samsung qui te font hésiter alors? »
Lui: « Heu… mais bon… en fait… c’est pas ça… »

L’acheteur de l’iPhone 6 l’interrompt et commence à lui faire l’article de l’affaire et de vanter l’intégration Mac/iPhone et tout le tralalala… mais je le coupe et recentre la discussion:

Moi: « Non mais franchement, pourquoi vouloir passer chez Samsung parce que je n’ai pas compris l’argumentaire? »
Lui: « Bah en fait je m’en fous de l’intégration parce que moi j’ai un PC… »

Si Apple a toujours été une marque qui a attiré par sa philosophie ou produits, son succès insolent et le bashing à son encontre commence à faire son effet… certains veulent changer de marque ou la rejette pour une question de principe.

Personnellement, pour la première fois de l’histoire, j’espère qu’Apple n’aura pas autant de succès avec leurs produits. Mieux, j’espère que plein de gens achèteront autre chose, ça me fera des vacances.

T

20)
Blues
, le 30.09.2014 à 15:52
[modifier]

Bien sûr, si tu ne fais que téléphoner et envoyer des SMS, peut être que même un iPhone 1 est trop puissant pour ton usage.

c’est exactement à quoi il me sert, comme je n’ai jamais été un fondu du mobile, sam suffit; de plus pour les 100.- qu’il m’a couté d’occaz il y a 5 ans, tout est parfait (à part l’antenne qui a de la peine suivant où je me trouve). Pour moi c’est plutôt de l’anti consumérisme plutôt que l’anti conformisme :D

23)
Sylvie
, le 02.10.2014 à 20:16
[modifier]

Bon, François, nous voici à la même…
J’ai commandé un iphone 6 plus chez Fust en ligne vendredi 19 septembre comme toi. Le délai était annoncé à une semaine environ soit autour de la sortie officielle le 26…
J’ai appelé ce soir pour savoir où en était la livraison car le lien sur leur site pour suivre ma commande… ne fonctionne pas :-)
Ahhhh le fabuleux lâcher-prise !! Enfin une belle occasion de pratiquer…

Bon résultat, je pense que l’on va avoir un peu de temps avant de s’énerver pour l’installer et le synchroniser car selon la téléphoniste, ils n’arrivent plus à en recevoir de la part d’Apple, la demande étant trop forte. Ils tentent de négocier une rallonge pour livrer les plus anciennes commandes… ( dont la nôtre ).

Zen, zen ,zem, zaim, zaime, enfin… j’aime!!! GRRRRR

Allez, soyons content. On pourra au moins profiter du beau temps ce weekend encore ;-)