Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Denis
3 commentaires trouvés.
Article: Runkeeper et l’Apple Watch, ce n’est plus bonnard du tout!

Bonjour à tous,

J’utilise mon Suunto Ambit 2 avec Rubitrack Pro. Tout se synchronise automatiquement. En connectant la montre, les exercices vont directement sur l’ordinateur, c’est pratique pour utiliser Rubitrack lorsque on est 2 semaines à faire des globules rouges en camp d’entrainement à 2500m sans internet ;-)

Si on a internet, Strava, Rubitrack, Movescount et la balance + les accessoires Withings, tout se met à jour automatiquement en un click. Si l’on veut garder son anonymat sur Strava, on peut utiliser un pseudo, et la partie des parcours distant de 500m à 1km de sa maison peut être masqué de la carte. Les segments de Strava, (en plus de chez eux) peuvent également être automatiquement affichés et analysés dans Rubitrack. Cela permet de comparer par exemple la FC moyenne, la durée, la puissance et la vitesse très simplement sur une partie du parcoure à différentes dates en un clin d’œil. Pour gérer et planififer 15 à 25h d’entraînement multi-sports par semaine et les compétitions, c’est la solution que je privilégie sur Mac actuellement.

Concernant la mesure de la fréquence cardiaque au poignet ou au bras, les choses ne sont pas simples. La mesure optique n’est pas encore assez fiable actuellement. Par exemple j’ai acheté un capteur Scosche RHYTHM+ réputé pour sa qualité de mesure. En faisant des fractionnés, les données ne sont pas assez réactives et précises. En l’utilisant pour mesuré la FC de repos couché le matin, cela pourrais être très pratique, on l’enfile au bras ou au poignet et on mesure. Pas besoin d’aller à la salle de bain pour mouiller une ceinture de poitrine, se remettre à l’horizontale pour revenir au calme puis enfin prendre le pouls. Malheureusement les données optiques cardiaques sont fausses, chez moi, elles ne s’affichent pas sous les 42 pulsations par minute quant elles sont réellement à 35 ou 36 puls/min. Donc cette méthode est inutilisable pour examiner sont état de surentraînement. La fréquence cardiaque RR est également estimée au lieu d’être réel, ce qui fausse le calcule du temps de récupération fait par la montre ou les logiciels d’analyse. Maintenant pour une utilisation mise en forme et plaisir, cette technologie est très pratique et peu contraignante si l’on peut s’accommoder d’imprécision. Pour une utilisation dans le cadre d’entraînements structurés sérieux et une orientation de compétition, rien ne vaut actuellement une ceinture thoracique. Aujourd’hui ont trouve des ceintures très confortables et fines, par exemple la Suunto Smart Sensor, elle est Bluetooth et est entre autre également compatible avec la Ambit 3, Traverse et la nouvelle Suunto Spartan ultra ou sport.

Bon vent et bon entraînement à tous, profitez un max de la nature.

http://WWW.st-denis.ch