Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: f1oren
17 commentaires trouvés.
Article: Changement de dalle LCD sur un MacBook Pro late 2008 unibody

beau bricolage et vive iFixit pour ses tuto.

un passage que je n’ai pas compris

une prise réseau pour les endroits (comme chez moi) ou le câble a un signal plus stable et puissant que le wi-fi en raison de la limitation du débit par le fournisseur d’accès

en quoi ton fournisseur d’accès limite ton débit wifi ?

PS : ou ► où

Article: OKI C841 – Mon imprimante rêvée

Ça me rappelle une Lexmark que j’avais acheté et que j’ai fini par revendre sur Leboncoin.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que sur une laser dite soho on pouvait ne plus imprimer en n&b si un toner de couleur était vide. Ne parlons pas non plus du support technique déplorable, de l’impossibilité de faire du recto verso sans gâcher à chaque fois une page pour imprimer les instructions. Bilan plus jamais de Lexmark chez moi…

http://blog.bouckenooghe.com/2011/04/06/imprimante-laser-c540n-lexmark-ou-lart-de-gacher-un-bon-produit/

Article: Bookeen, la lecture numérique en toute simplicité

Je me retrouve pas mal dans l’article même si je suis passé à une liseuse depuis 3 ans, en l’occurrence un Kindle Paperwhite de 1ère génération dont je suis toujours satisfait même si quelques limitations d’Amazon sont frustrantes (l’impossibilité de faire directement la synchro avec Goodreads, ou le partage FB/Twitter si l’ebook n’a pas été acheté chez eux).

Parler de « bidouillage » pour mettre des epub sur un Kindle est un peu excessif, un simple clic dans Calibre (super soft pour gérer ses ebooks) pour convertir un epub en azw3 et tout roule. Mais c’est certes une étape qui peut décourager ceux peut à l’aise avec l’outil informatique.

Bonus pour François Cuneo passez ensuite les azw3 dans le plugin Calibre Hyphenate This!

Pour l’éclairage intégré, c’est tout l’inverse c’est en plein jour qu’il est le plus utile. C’est comme le flash en photo. Faut mettre l’éclairage au max lorsque la luminosité est forte et au minimum la nuit. Ça évite les reflets et améliore le contraste. Et le soir c’est très sympa de pouvoir lire au lit sans déranger personne et sans reflet.

Pour les PDF, il ne faut pas rêver il n’y a pas de solution miracle ce n’est pas un format pour liseuse, le texte ne peut pas s’adapter à la taille. Ça peut dépanner mais c’est gadget.

Concernant les numéros de pages ça n’a pas de sens avec un ebook et d’ailleurs c’est un sujet complexe car à quelle édition d’un livre (la pagination pouvant changer) faudrait-il se référer ?

Sur les Kindle les statistiques sur la progression, le temps de lecture restant pour finir le chapitre et le livre sont très pratiques.

PS : un Kindle apparaît aussi comme un disque dur lorsqu’on le branche en USB avec la possibilité de transférer des ebooks par simple glisser déposer même si utiliser Calibre est préférable.

PS : mes reproches sur le Kindle PW1, l’affichage de la bibliothèque qui ne permet pas de consulter les métadonnées d’un livre et d’organiser automatiquement les séries en se basant dessus (une misère à ce niveau). Rien de bloquant même si c’est dommage.

Article: De retour vers un plus petit iPhone, et arrivée du Wi-Fi Calling en Suisse

128 applications ne sont pas passées me dit iTunes sur le nouvel appareil…

on n’ose imaginer combien il y en a au total, c’est une collectionnite aiguë ? Franchement utile et utilisé ?

Sinon l’idéal serait que l’Apple Watch soit totalement autonome pour un usage sportif

Article: Les nouveaux Kindle Paperwhite et Voyage

@cvanquick
@Patjay68

Pour moi aucun souci pour convertir des epub avec Calibre non pas en mobi qui est l’ancien format des Kindle mais en azw3. Quelques secondes par livre et pas de souci de mise en page.

Petite astuce, passer ensuite les azw3 dans le plugin Calibre Hyphenate This! qui permet d’avoir une césure soft sur tous les Kindle http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?p=2456848
L’arrivée de la gestion native de la césure sur le Paperwhite 3 est pour moi une de ses plus grosses nouveautés

Article: Apple Music – mon avis après 2 semaines d’utilisation

Les commentaires sur iTunes desktop me font toujours demander si on utilise le même logiciel. Je précise que je suis sous Windows et pour moi ça a toujours été le meilleur gestionnaire de musique (même si je souhaite en vain que la gestion des métadonnées soit améliorée pour gérer correctement les champs multivalués => artistes, genres etc et que je regrette la disparition du Cover flow). Associé avec une Apple TV 1ère génération équipée d’un disque de 750Go et j’ai une discothèque autonome, en qualité lossless (alac), pilotable via Remote et synchro avec LastFM.

Ce que je trouve inquiétant dans la location de musique c’est que l’on se restreint au catalogue d’un fournisseur, que l’on perd le choix d’une édition d’un album (le mastering, le tracklist pouvant varier etc).

Toujours pas de lossless pour l’écoute sur une chaîne hifi.

Après c’est certain la force de frappe d’Apple est là, l’offre familiale bien étudiée.

Article: Fracture numérique, antenne de toit de 14 mètres, parabole satellite et désillusions

ah les gars et vous plaignez alors que vous habitez en métropole, alors imaginez un peu dans les DOM les débits, les tarifs (élevés en moyenne +60%), les services en moins ou en option payante, les chaînes tv en moins, le matériel dépassé mais en location payante (oh tiens la Neufbox V6 vient de faire son apparition chez nous en octobre 2014 alors qu’elle est sortie en métropole en… 2010). Chez nous un abonnement triple play c’est minimum 53€ et prévoir entre 3 et 5 ans de décalage pour les nouveaux services. La fibre à 100Mbits (en débit asymétrique, upload de 20Mbits) c’est simple c’est 100€/mois.

Article: Le Kindle au quotidien
f1oren
, le 25.11.2014 à 05:19
[modifier]
Article: Le Kindle au quotidien

2)l’éclairage n’est utile qu’en ambiance sombre, puisque justement les écrans eInk ne produisent aucune luminosité

En conditions de lumière « normale » voire forte l’éclairage est totalement inutile et consomme de la batterie pour rien.

La page est opaque à la lumière (d’où l’impossibilité du rétro éclairage) la lumière extérieure est réfléchie comme sur une page de papier, c’est ce qui rend les liseuses utilisables en plein soleil.

en fait la réalité c’est l’inverse de ce que tu dis.

C’est en plein soleil qu’il faut mettre l’éclairage au plus fort, justement pour compenser la forte luminosité ambiante et avoir un fond de page bien blanc (et de fait un bon contraste avec le texte). Et au niveau le plus bas la nuit justement pour ne pas s’abîmer les yeux. Tu devrais vérifier par toi même…

Article: Le Kindle au quotidien
f1oren
, le 22.11.2014 à 13:32
[modifier]
Article: Le Kindle au quotidien

Je vois assez peu d’avantages à une liseuse (écran moins lumineux) et leur trouve beaucoup de limites (principalement : mono tâche et changements de page horribles pour toutes celles que j’ai vu : Amazon, Kobo, Sony)

euh en quoi la luminosité d’un écran est un critère pour la lecture ? Au contraire l’important c’est d’avoir un bon contraste sans avoir un écran qui pète les yeux. Effectivement si à vos yeux l’écran d’une liseuse ne présente aucun avantage alors aucun intérêt de prendre une liseuse vu que c’est leur atout numéro un.

Pour le mono tâche ben c’est les goûts et les couleurs mais c’est aussi un avantage, aucun dérangement, pas de notification, un appareil qui reste en charge longtemps etc

Pour la lenteur sur le changement de page franchement je ne vois pas, idem pour la recherche, le dictionnaire. Après c’est sûr si on compte s’en servir pour surfer il faut mieux oublier et la prise de note est très moyenne.

Article: Le Kindle au quotidien
f1oren
, le 20.11.2014 à 06:43
[modifier]
Article: Le Kindle au quotidien

Bonjour,

En préambule je tiens à préciser que je suis moi aussi un utilisateur globalement satisfait de mon Kindle Paperwhite 2012 (1ère génération donc)

Pour répondre en vrac

Le nouveau Kindle Voyage apporte une augmentation de la résolution (167dpi à 212dpi)

c’est faux les Paperwhite 2012 et 2013 ont déjà cette résolution

La résolution du Kindle Voyage passe elle à 300dpi, capteur de luminosité, possibilité de tourner les pages en utilisant les bords de la liseuse, plus petit, plus léger
http://www.amazon.com/High-Resolution-Display-Adaptive-PagePress-Sensors/dp/B00IOY8XWQ
Mais franchement vu le prix je ne suis pas près à changer de Kindle pour si peu de bénéfice.

J’ai l’impression de me retrouver sur un vieux Palm d’il y a 10 ans … (changement de page, taille du texte, recherche, etc.). Et j’avoue que cela gâche mon expérience.

Sur Paperwhite 1 je ne ressens pas de lenteur dans l’usage quotidien y compris la recherche qui est instantanée.

Les livres achetés restent indéfiniment sur votre « cloud » Amazon,

restons prudent, on se souvient qu’Amazon n’avait hésité à une époque à supprimer à distance sur le Kindle des livres qui avait pourtant été acheté. Perso je conseille une sauvegarde en local sans parler du fait que cela permettra aussi de le convertir dans un autre format (epub) si jamais un jour on change de crèmerie, les autres liseuses ne lisant pas l’azw3
http://www.theguardian.com/money/2012/oct/22/amazon-wipes-customers-kindle-deletes-account

Format des ebooks sur Kindle
Il faut arrêter avec le mobi, le format actuel des ebooks sur Kindle c’est l’azw3 et ça depuis plusieurs années. En gros c’est pareil mais en mieux (plus de possibilité de mise en page et soft césure, cf. plus loin)

Pour les surlignages et les notes
Même s’ils ne sont pas synchronisés en ligne on peut le retrouver à la racine de la liseuse dans un simple fichier texte. Pas extrêmement pratique mais c’est là

Éclairage intégré
Rappelons que contrairement à l’idée première que l’on peut avoir, c’est en plein et par forte luminosité que l’éclairage est le plus utile et c’est là que l’on le mettra au maximum. Alors que la nuit au contraire on le baissera au minimum. Un peu comme le flash en photo, plus utile en plein soleil que la nuit (si si).

La césure sur Kindle
Un truc indispensable pour moi et qui n’est pas géré nativement par le Kindle oui MAIS par contre il supporte ce que l’on appelle la césure « soft ». En clair ça consiste à indiquer directement dans l’ebook où la liseuse peut faire des césures et ça le Kindle le gère très bien et ça change tout le confort de lecture.

Pour cela il faut  :
– avoir Calibre avec le plugin Hyphenate This!
– avoir un ebook au format azw3 (marche pas avec le mobi), si votre ebook est dans un autre format le convertir avec Calibre
– passer un coup du plugin sur l’ebook (compter une fraction de seconde)
et voilà

Wifi
sauf besoin particulier je conseille de le couper et de ne l’activer qu’en cas de besoin (Wikipedia etc) pour améliorer l’autonomie.

Enfin, j’ai rencontré une (petite) difficulté à laquelle je ne m’étais pas attendu: à chaque fois que vous prenez un livre papier pour le lire, vous voyez autant de fois la couverture avec l’auteur et le titre du livre. Sur la tablette, il se peut que vous ne voyiez qu’une seule fois cette couverture, puisque le livre s’ouvre à la dernière page lue. Et en toute logique, j’ai constaté qu’il m’était plus difficile de retenir le titre exact d’un livre lu sur Kindle que pour la version papier. Mais cet inconvénient ne pèse pas lourd par rapport aux nombreux avantages du Kindle.

ça c’est vraiment chipoter ;-)
rien n’empêche de retourner sur l’écran d’accueil pour voir la couverture.
Sinon il existe la possibilité de jailbreaker le Kindle Paperwhite et d’installer un plugin permettant d’avoir la couverture du livre en cours de lecture comme écran de veille (mais avec une couverture l’intérêt est moindre).

Ça fait longtemps que j’en aimerais un, mais franchement, un iPad, un iPhone Plus, et un Kindle, ça fait tout de même un peu redondant.

ça n’a strictement rien à voir au niveau de l’écran en terme de qualité de lecture, sans parler du fait mais ça c’est personnel, que j’apprécie d’avoir un appareil uniquement dédié à la lecture et donc je n’ai pas à me soucier de savoir s’il est ou non chargé quand j’en ai besoin. Par contre en l’iPad et l’iPhone plus là ça se discute.

Sinon perso j’apprécie de pouvoir afficher ou non le temps de lecture restant dans le chapitre, dans le livre etc, de pouvoir rechercher facilement dans le livre, le dico intégré etc

Je regrette les limitations pour gérer facilement les collections. Là encore il faut passer par le jailbreak et un plugin dans Calibre.

Article: Retour sur Google Earth
f1oren
, le 06.02.2014 à 08:26
[modifier]
Article: Retour sur Google Earth

@Tom25 il n’y a pas besoin de payer pour apparaître sur Google Map/Google Earth c’est gratuit. Une entreprise peut apparaître de deux façons : soit automatiquement à l’initiative de Google (qui doit utiliser des annuaires etc) mais la localisation est parfois imprécises (et gênant ces fiches ne sont parfois pas modifiables), soit volontairement en créant tout simplement sa fiche via Google Adresses ou Google Map Maker