Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: XXé
487 commentaires trouvés.
Article: Un iPad en vacances? Génial!
XXé
, le 05.05.2011 à 00:44
[modifier]
Article: Un iPad en vacances? Génial!

Ce sont deux appareils, avec des fonctions différentes. A mon avis, on ne peut pas les comparer.

Nous sommes bien d’accord sur ce point…

tout ce qu’on fait avec l’iPad peut être fait aussi avec un Mac.

…mais pas sur celui-là. J’utilise plein de choses sur mon iPad (et /ou iPhone) dont je ne dispose pas sur un Mac ou qui seraient bien moins pratique même avec un MacBook. Par exemple, j’utilise fréquemment des apps qui font appel aux capteurs spécifiques de l’iPad, comme la boussole ou les accéléromètres (pour vérifier un niveau ou une direction par exemple). J’utilise également des apps comme AirNav Pro qui remplace efficacement des systèmes de navigation pour avion, bien plus onéreux. Là, le GPS intégré est indispensable. Ok, il s’agit là d’usages assez spécifiques mais il n’empêche que seuls l’iPad et l’iPhone (et dans une moindre mesure certains iPod) permettent.

Au final, comme nous l’avons dit plus haut, un iPad et un MacBook sont éventuellement complémentaires mais pas comparables.

Didier

Article: Un iPad en vacances? Génial!
XXé
, le 03.05.2011 à 13:46
[modifier]
Article: Un iPad en vacances? Génial!

Mais je préfère quand même le Mac Book Air…

As-tu les deux ? Et quand bien même. En fait, je pense qu’il est difficile de comparer. Ce sont deux outils différents. Ils ont effectivement des fonctions communes mais je n’ai jamais pu comparer directement l’un et l’autre.

Avant, j’utilisais un MacBook Pro haut de gamme (besoin de puissance). Au bureau, c’était tout de même un peu juste. En nomade, il était sur-taillé pour mon usage Fin 2009, je devais remplacer mon MacBook Pro et j’ai appris la sortie de l’iPad. J’ai attentivement vérifié les caractéristiques de l’engin et hop, décidé : j’ai retardé le changement et j’ai pris un iMac pour le bureau et un iPad pour la mobilité. Outre une économie substantielle, je ne regrette absolument pas mon choix : je travaille mieux en poste fixe et fais plus de choses en nomade que je n’en faisais avec le MBP. Tout bénef à mon avis.

Tout ce laïus pour dire que malgré l’expérience des deux systèmes différents, malgré les avantages que je trouve aujourd’hui à ma nouvelle organisation, je ne compare pas l’iPad et le MacBook Pro. Je l’ai encore dit la semaine passée à un propriétaire de MacBook qui voulait savoir s’il devait passer à l’iPad.

Didier

Article: ForeverSave, la sauvegarde automatique partout

J’avais ça aussi. Ça m’énervait. J’ai cherché un truc. J’ai trouvé ça . Et depuis, mes machines ont dû se dire que j’allais ruser : plus de problème ! Et, le plus drôle, sans jamais avoir utilisé DesktopMinder. :-D

Bien entendu, il a fallu que j’écrive ça hier soir pour que ce matin, mes icônes repartent en vrac après un redémarrage ! :-P

Bon, d’un autre côté, ça m’a permis de me rendre compte que j’en avais beaucoup trop sur le bureau => hop, ménage !

Didier

Article: ForeverSave, la sauvegarde automatique partout

@Alain Le Galou : Tables est-il multi plate-formes ? Si oui, je comprends que tu suives THG dans son raisonnement mais dans le cas contraire, ça ne tient plus, ça devient du choix personnel et plus une volonté d’ouverture (ce qui n’en est pas moins respectable :-) ).

Personnellement, j’ai depuis longtemps adopté Keynote, Pages et Numbers, en acceptant le risque d’une incompatibilité future par disparition de l’appli, risque que j’estime plus faible que pour des applis bien plus confidentielles, de développeurs n’ayant pas la stature d’Apple.
Ce choix, je l’ai fait pour plusieurs raisons :
– j’aime pôtrô les usines à gaz style Word ou Excel.
– j’aime bien la facilité d’utilisation de Pages ou Numbers, globalement dans un esprit d’ergonomie “à la Apple”.
– j’évite certains logiciels, peut-être très bons mais dont le suivi risque d’être encore plus aléatoire qu’avec Apple, même si la marque à la Pomme nous a aussi montrée qu’elle pouvait lâchement abandonner un produit.

Je n’ai d’ailleurs aucun souci avec mes correspondants purement PC avec Pages ou Numbers par exemple. En effet, dans la plupart des cas, je leur adresse un PDF de mon travail. Et si ils doivent intervenir sur un document, je peux toujours me rabattre sur un format “Office”.

Didier

Article: ForeverSave, la sauvegarde automatique partout

Ben pour moi aussi, c’est Cde-S, même si parfois je fais comme François : je loupe et je râle ! ;-)

Sinon, j’aime bien le système de TextEdit. Simple et efficace. Mais j’apprécierai certainement “Autosave” et “Version” de Lion…

Par contre, un truc qui m’agace beaucoup et pour lequel je n’ai pas encore trouvé de parade (probablement un fichier plist a récupérer avec Time Machine) est la perte du classement des icônes sur le bureau après un redémarrage de la machine. Ca m’arrive assez régulièrement, va savoir pourquoi…!

J’avais ça aussi. Ça m’énervait. J’ai cherché un truc. J’ai trouvé ça . Et depuis, mes machines ont dû se dire que j’allais ruser : plus de problème ! Et, le plus drôle, sans jamais avoir utilisé DesktopMinder. :-D

Didier

Article: Offrez des bagues !
XXé
, le 09.12.2010 à 09:51
[modifier]
Article: Offrez des bagues !

Excellent (avec 2 L. Moi, j’dis ça, j’dis rien… O:-) ) article, Zit ! Il va juste falloir maintenant un billet sur la manière d’investir encore plus dans la photo sans devoir compenser par d’autres types de bagues plus… féminines !

les gens n’ont plus aucun repaire dans ce domaine, ou qu’un patron a eu le tord de confier les rennes de son entreprise à son rejeton

Ben quoi ? Si ce chef d’entreprise avait des animaux nordiques cagneux qui vivaient dans une tanière dont ils ont été expropriés, quoi d’anormal dans cette phrase ? :-P

Didier

Article: HyperDock, pour gérer ses fenêtres efficacement

De même avec des raccourcis clavier, il est possible de déplacer la fenêtre active sans cliquer dessus. Pas sûr que ce soit très utile, cette dernière option!

Ça, le système le fait seul depuis des lustres. Il suffit d’appuyer sur la touche “Cmd” (ex-Pomme, je la regrette celle-là…) pendant que tu déplaces n’importe quelle fenêtre de l’arrière plan.

Sinon, moi je suis teeeeelllllement bien organisé que je n’ai aaaaaaaabsolument pas besoin de ces utilitaires (je peux dire ça, ma femme ne me lit pas ici ! ;-) ) .
Bon, je vais fermer quelques fenêtres et virer quelques fichiers du bureau… :-D

Didier

Article: MobileMe, c’est la caca, c’est la cata, c’est la catastrophe

Des doublons sont apparus

Il me semble avoir vu quelque part un truc finalement assez logique lorsqu’on fait une telle manip. Il faut désactiver la synchro des divers ordis/iphones/pad/pod/…, faire la restauration puis réactiver les diverses synchros. En ne faisant pas ça, en reprenant des calendriers depuis TM sur un des périphériques, on prend le risque de voir les événements interprétés par le système de synchro comme étant de nouveaux événements qui vont être distribués sur les autres prériphériques. D’où les doublons.

Un choix a été fait par Apple : ne pas utiliser une architecture client/serveur. Concrètement, ça veut dire quoi ?
– sur un système client/serveur, on aurait une base de données unique qui distribuerait ses infos aux clients. Si on reprend une sauvegarde de cette base de données, tous les clients retrouveraient les données de la sauvegarde et point final. Pas de doublons.
– sur le système actuel, il n’y a pas de serveur. Tous les “clients” peuvent servir à redistribuer les infos à tous les autres. Donc, si on ajoute des événements sur un des périph, ces événements seront distribués à tous les autres.
Dans un tel cas, il faut choisir un des périph (celui sur lequel on reprend la sauvegarde) et redistribuer les données aux autres. Et pour ça, il n’y a pas de moyen vraiment simple ; on peut donc déconnecter les périphs et les re-synchroniser depuis le périph restauré.
On pourrait penser que ce système complique les choses mais il est le seul qui permet “simplement” (avec tous les guillemets qui vont bien…) de s’affranchir des limites d’un système client/serveur lorsque tous les postes doivent être autonomes et disponibles même en mode déconnecté. Sinon, ça devient très vite une véritable usine à gaz.

Bref, pensez à repartir de l’ordi restauré pour resynchroniser ensuite les autres postes (c’est ce que je prépare, au cas où, avec le “mâle alpha” dont je parlais dans mon post 37).

Didier

Article: MobileMe, c’est la caca, c’est la cata, c’est la catastrophe

Ben vous en avez des soucis !

Perso, j’utilise MobileMe sans prob depuis des lustres et ce entre 2 Mac, mon iPhone et mon iPad. Et je publie de diverses manières 3 de mes calendriers. Et ça baigne. Et si j’ajoute un truc ici ou là, il se retrouve aussi sec là ou ici.

J’ai un de mes ordis (le “mâle alpha”) que je considère toujours comme la référence. Et je m’arrange toujours pour que celui-là soit clean et que les données soient ok. De là, je peux ensuite, si besoin, remettre les choses en place. Et je fais aussi, bien sûr, des sauvegardes Time Machine et vers l’iDisk via Backup.
Avec MobileMe, j’ai eu une fois quelques soucis de synchro. Je suis reparti du “mâle alpha” pour tout rebalancer vers les autres ordis et hop, plus de problème.

Quand au nouveau calendrier, ben comme mes données sont à usage professionnel, j’ai juste préféré attendre un peu. Pour une fois… :-)

Didier

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

Moi il cesse enfin de me corriger “bises” en “buses”

Ah ben ! Tu as dû perdre un paquet de copines avant de trouver iTeachWords !!!
:-D

Eh, morceau pire cette argh, je suis qu’elle na me pleurer.
Zut, le correcteur ! Je corrige :
Et merci pour cette app, je sens qu’elle va me plaire.

(Bon, ok, j’ai un poil forcé le trait, surtout que je suis un fervent partisan du correcteur ;-) )

Didier

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

J’ai toujours déactiver le correcteur qui m’énervait. Je vais essayer de le remettre, juste pour voir !

Je pense en moi-même personnellement et in petto que ce genre de chose ne peut pas être faite juste en “essayant”.
Je m’esplik : quand je dis ça, je veux dire qu’il faut au contraire le tester assez longtemps sinon, on ne va que renforcer l’impression de départ qui, précisément, est mauvaise.
C’est un peu comme essayer une voiture avec une boîte auto quand on a passé 20 ans à conduire des véhicules à boîtes manuelles ou aussi comme de se dire “tiens, je vais essayer un Mac” alors qu’on a passé sa jeunesse et le reste sur des PC.
Le résultat ? Au premier stop, on termine avec le nez à 2 mm du volant ou on se demande comment faire pour arrêter ce satané iMac qui n’a même pas de menu “Démarrer” !!!
Mais après quelques jours, plus question de reprendre la voiture “manuelle”, même pour ramener cette #@§§% de PC au recyclage.

(eh oui, même plus de signature ! )

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

Et impossible de ne regarder que le clavier puisqu’on ne sait pas comment l’OS va transformer ce qu’on écrit ! Ca ralentit déjà la frappe, sans compter le fait de devoir répondre aux interrogations du correcteur.

Ben, je pense que l’iPhone n’est pas fait pour taper aussi vite que sur un vrai clavier. Sur l’iPad, c’est un peu mieux mais on reste bien loin d’un vrai clavier. Et ça, qu’on sache ou non taper sans regarder le clavier.

D.

PS : oui, j’ai encore abrégé. O:-)

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

Sur iOS il n’y a pas de solution convenable : impossible de regarder le texte puisqu’on a aucun ressenti physique des touches.

Tiens donc :-)
Content de lire ça. Je me souviens d’une discussion ici où on tentait de me faire croire qu’on pouvait utiliser un clavier virtuel comme un vrai. Et je réfutais cette hypothèse du fait, précisément, de l’absence de retour physique au niveau des doigts. Rien que taper le code d’accès est quasi-impossible sans regarder l’écran.

Did

PS : j’abrège ma signature, vous devez finir par savoir qui je suis ! :-D

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

J’aimerais qu’un espace s’ajoute automatiquement après certains points de ponctuation (comme la virgule, encore elle…).

D’accord aussi mais là, le problème va être de satisfaire tout le monde. Par exemple, François ne mets pas d’espace entre un mot et un point d’exclamation par exemple, alors que moi oui. Autres pays, autres règles. Et tout intégrer serait très lourd.

Did

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

J’utilise un iPod Touch 4G, et pour ma part si j’essaie de me faire au correcteur, d’autres petites choses me frustrent : j’aimerais que la virgule soit présente sur le clavier normal.

Effectivement. Mais il est probable que le problème pour Apple à ce niveau c’est le manque de place et qu’ils ont dû faire des choix. Mais je reconnais que l’absence de virgule…

Didier

Article: Eh ben voilà, il était temps… Je l’ai enfin, mon iPhone 4!

il est tout à fait possible de désactiver le correcteur d’orthographe qui, c’est vrai, peut s’avérer agaçant.

On peut aussi essayer de s’y habituer et ensuite, ne plus s’en passer !
J’avais le même problème au début : argh, mais c’est pénible ce truc ! Puis, je me suis (un peu) fait violence et aujourd’hui, je ne saurais plus faire sans ! Alors, il y a bien quelques ratés, comme le “me” qui devient “ne” chez François, mais on finit par les invalider par réflexe. En contrepartie, taper “cest” et obtenir “c’est” est un vrai bonheur. Et ce n’est qu’un exemple ! Bref, on finit par gagner un temps très précieux.

Didier

PS : bienvenue sur Cuk, le site ousque le boss il jure toujours qu’il achète rien mais qu’il doit voler plein de choses pasqu’il a toujours tout !

Article: Apprendre une langue….
XXé
, le 25.05.2010 à 12:14
[modifier]
Article: Apprendre une langue….

Intéressant article, une nouvelle fois.

De mon côté, c’est un peu comme pour François. Mon père, italien, est venu en France et il a toujours estimé que c’était à lui de s’adapter et non l’inverse, comme on le voit parfois (souvent ?). Il a donc toujours mis un point d’honneur à parler français. Je ne sais donc que bafouiller quelques mots dans ma langue… paternelle. Pour le reste, l’allemand, qu’il fallait apprendre (je suis Lorrain) car ça allait me servir n’est jamais vraiment rentré et ne m’a jamais servi. L’anglais, je m’y suis fait grâce à l’informatique. Le latin… à par conjuguer aimer… ;-)

grrrrrrrrr, encore un truc à imprimer pour demander de l’aide à Ping !

Essaye donc ça

Didier

Article: Une petite phrase…
XXé
, le 26.04.2010 à 00:49
[modifier]
Article: Une petite phrase…

Salut Madame Poppins, ça va ?
Nan, je plaisante ;-)

En fait, il est trop tard pour que je développe (la journée fut rude et je ne suis plus vraiment apte à faire des phrases cohérentes) mais en lisant ton billet, je me suis interrogé : comment éviter vraiment LA question ? Je ne sais pas si je serais capable de m’en tenir facilement à un simple “Salut” tronqué de son probablement trop fréquent “ça va ?”… Une habitude à prendre ?

Je vais essayer, tiens. Pour voir si je vais y arriver et si je vais passer pour un mufle sans empathie.

Didier

Article: Une interface revisitée pour vos courriels?…

Donc perso, je trouve la solution de Google la meilleure

Tout à fait d’accord avec ça. Et c’est une meilleure solution que de faire confirmer l’envoi car une confirmation qui se vérifie dans 99 % des cas ne sert plus à rien.

une préférence est un aveu d’échec

Ils doivent penser ça très fort aussi chez Apple, parce que pour le coup, ils sont même souvent très chiches en possibilités ! :-)

Didier

Article: Une interface revisitée pour vos courriels?…

Ce que je pense de cette suggestion ?

Ben… que je fais ça depuis longtemps ! :-)
Et surtout pour les sms sur mon iPhone, je fais exactement de même : ça évite d’envoyer un message avant de l’avoir terminé. Je le fais aussi pour des correspondants qui ont déjà un historique de sms. De toute manière, le nouveau message va s’ajouter à la liste.

Bien entendu, avec “Répondre” dans Mail, c’est moins évident.

Didier

Article: Les aventures d’un disque virtuel

Bon, que dire de toute cette histoire ?
Ben… Qu’il n’y a pas que le canard dans la vie ? Qu’on peut essayer le poulet ? :-)

Non, sérieusement : ça fait… oulah… trente ans que je fais de l’informatique. J’ai pour habitude d’expliquer aux gens que je finis toujours par gagner. C’est vrai mais ce que je ne dis pas c’est que parfois je ne sais pas trop pourquoi :-)

Tiens, un exemple : la semaine passée une amie m’a apporté une petite voiture télécommandée, jouet de son fils de 2 ans. La voiture marchait bien mais uniquement en automatique, pas via la télécommande destinée à la diriger.
J’avais proposé de jeter un coup d’œil en espérant le gros truc facile, comme un fil cassé ou quelque chose du genre. J’ai démonté la télécommande : rien à signaler. J’ai démonté la voiture : re-rien de particulier. J’ai tout remonté, essayé et… rien, la télécommande refusait toujours de faire bouger quoi que ce soit. Et tout à coup, hop, c’est parti et depuis ça marche.
Je suis tellement bon que même quand je ne fais rien, ça refonctionne. Un don.
Comme le tien, Anne. :-D

Didier

PS : j’ai une fois eu affaire au service Apple par chat. J’ai eu plus de chance que toi, ils ont réglé mon problème.

Article: Cela s’appelait Newton — et ça venait de la Pomme

Comme Guillôme (décidément, on est souvent en phase ;-) ) : parfaitement d’accord avec toi, Anne !

Mon MacBook Pro 17 ”, dernier portable d’une longue lignée depuis mon premier 170, arrive à 3 ans, je devais le remplacer.
Portable qui me sert aussi, surtout devrais-je dire, de machine fixe au bureau. Mais qui, pour cet usage, est moins efficace, moins rapide qu’un “vrai” iMac.

Je devais donc le remplacer, l’iPad est arrivé.

Et tout bien pensé, je le prendrai sans la 3G. Un abonnement économisé et de toute manière, depuis des années j’ai utilisé mes portables sans cette 3G. Il n’y a pas de raison pour que j’en ai brusquement une absolue nécessité, d’autant que, si vraiment il le fallait, j’ai mon iPhone.

Donc, pour moi c’est clair : il sort, j’achète. Et je prends un iMac pour le bureau.

Merci d’avoir développé ma pensée, Anne :-)

Didier

PS : André, allez, dès que je l’aurai, j’essayerai de me mettre à Internet. Juste pour ne pas que ta môman le fasse avant moi ! :P ;)

Article: Votre site Web sur votre Mac
XXé
, le 27.01.2010 à 14:02
[modifier]
Article: Votre site Web sur votre Mac

Certes il est conseillé de n’avoir qu’un seul routeur (c’est déjà assez compliqué comme ça) mais rien n’interdit d’avoir plusieurs routeurs. On aura alors des sous-réseaux et des paramétrages complexes.

Pour des raisons professionnelles, j’ai eu longtemps un accès Internet très limité (512) mais inévitable. Pour des raisons personnelles, j’avais en parallèle un accès en haut débit chez Wanadoo. J’avais donc effectivement deux routeurs, un Netopia et une Livebox, les deux sur le même réseau éthernet et ce sans aucun problème. Il suffit de paramétrer à la bonne adresse la rubrique “adresse du routeur” des préférences système (parfois c’est un autre nom, comme “passerelle par défaut” sur Wintruc par exemple), sur chaque ordinateur. On peut de même facilement passer d’un routeur à l’autre sur le même ordi,en ayant prévu deux configurations dans l’onglet réseau des préférences système.
J’utilisais d’ailleurs également les deux routeurs en même temps : le réseau “lent” sur Windows via Parallels et le réseau rapide sur la partie Mac de la même session utilisateur.
Pour en terminer avec ça, les deux routeurs peuvent d’ailleurs utiliser les mêmes plages d’adresses, le même sous-réseau, sans aucun souci (mais il faut bien entendu qu’ils aient chacun leur propre adresse IP).

Didier

Article: Votre site Web sur votre Mac
XXé
, le 27.01.2010 à 13:38
[modifier]
Article: Votre site Web sur votre Mac

DynDNS se met à jour automatiquement à chaque changement de votre adresse dynamique via un programme en tache de fond sur votre Mac.

Pour la Livebox dont tu parles (mais c’est très probablement vrai pour d’autres MachinBox), il est encore plus simple de paramétrer directement les identifiants de ton compte DynDNS dans la box. Du coup, plus de logiciel à télécharger sur le Mac, plus de perte de ce logiciel au changement de système, etc. Ça fonctionne impec.
Même les caméras IP permettent désormais de gérer de manière autonome les redirections du style DynDNS.

Didier

Article: Les indispensables (et autres)… du reportage photo.

Impec, un beau récap. Très intéressant. Depuis le temps que je me dis qu’il me faut un gilet…

– je_fais_mon_pénible on –
Juste une remarque : quand tu te promènes, c’est une balade, avec un seul L. Sinon, c’est une chanson ou un poème.
– je_fais_mon_pénible off –

(bon, j’arrive pas à écrire mode je_fais_mon_pénible on et off ci-dessus. Z’avez qu’à imaginer ;-) )

Article: Snow Leopard et les scanners, c’est presque le top

Puisqu’on parle scanners, le patron d’ici a fait un article sur le serveur Keyspan USB pour partager un scanner en réseau (sur une borne Extreme par exemple).

Ben moi j’en ai un (à vendre d’ailleurs puisque plus nécessaire depuis l’achat d’une imprimante réseau) qui m’a rendu bien des services mais que je n’ai pas réussi à faire fonctionner avec un ancien scanner Epson. Faut dire que je n’ai jamais vraiment insisté puisque le Keyspan avait été acquis pour une imprimante USB. Et pour ça, c’est impec.

Didier

Article: Snow Leopard et les scanners, c’est presque le top

Ceux qui ont un scanner Fujitsu Scansnap, où l’ont-il acheté.

Ben moi je l’ai racheté à un collègue qui a cessé son activité (le veinard). Il l’avait lui-même acheté quelques mois auparavant chez un revendeur au Luxembourg (on est en Moselle). Sinon, il doit se trouver par Internet.

Il est effectivement assez cher (dans les 500 € la version Mac de mémoire) mais c’est un produit d’une rare efficacité. Le seul reproche que je peux lui faire c’est qu’il a parfois du mal à avaler certains documents comme les cartes d’identité (trop rigides) et les permis de conduire dont les œillets de fixation des photos dépassent un peu trop. Mais ça reste une utilisation spécifique pour mon boulot. Si tu veux scanner du papier, aucun problème, c’est top.

Il est très réactif, le scan démarre presque immédiatement après appui sur le bouton de l’appareil, les pages passent très vite, selon le niveau de qualité choisi bien sûr, mais même en qualité mini et compression maxi (réglage que j’utilise en archivage) ça reste très lisible. Il oriente assez efficacement les pages scannées à l’envers et les redresse même lorsqu’elles sont un peu de travers. Bref, pour moi c’est vraiment un outil de première qualité.

Didier

Article: Snow Leopard et les scanners, c’est presque le top

Mais j’ai une excuse: j’ai tapé lors de ma découverte de SnowLeopard dans l’aide Mac le mot “scanner”. Et là, aucun résultat, et j’en suis resté là. Pour cet article, j’ai tapé “numéris” et là, tout est apparu. Et c’est là que j’ai vu qu’un scanner est un scanneur pour cette aide en ligne!

Pfff… Même motif, même punition : j’ai cherché hier soir la même chose sans aucun résultat sur 10.5.
J’ai réglé le problème autrement mais ça m’a aussi surpris.

Didier