Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Genosse
6 commentaires trouvés.
Article: Taxe au sac: l’humain est tout de même incroyable

Réaction au message de Korbo

Il ne s’agit pas de faire «justice«. Mais puisque tout le monde parle de «pollueur-payeur», la moindre des choses serait que les gens ne soient plus envahis de paperasses inutiles (en dépit de tous les autocollants que l’on peut mettre sur sa boîte à lettres.

Mon propos est de dire que le «pollueur-payeur» n’est que le citoyen de base… à qui on peut envoyer n’importe quoi, puisqu’il va le trier pour éviter de payer trop cher pour l’évacuation de ses poubelles.

Les gens ne sont pas toujours des «pollueurs», mais simplement des victimes de la pollution qu’on leur impose… Si tout le monde applique ma proposition ce que j’ai déjà fait parfois nous serons moins envahis de papiers indésirables.

Es-tu (puisque tu me tutoies, je le fais aussi…) vraiment sûr que la «Poste n’y est pour rien» ?

J’ai déjà «surpris» des facteurs en train de distribuer des «tous-ménages»… et je pense (mais j’avoue que je n’en suis pas sûr) que ceux de l’UDC en font partie. C’est d’ailleurs, à mon avis, le motif pour lequel les autocollants («pas de pub, merci») ne sont pas respectés.

Article: Taxe au sac: l’humain est tout de même incroyable

Bonjour à tous. J’ai lu l’article de François, et je dois dire que je reste un opposant déterminé à la taxe au sac. Ici, dans ma ville de Vevey, nous avons trié depuis de nombreuses années… et je pense que la majorité des gens ont joué le jeu: verre, piles, alu, PET, papier, compost… Bientôt, il y aura la taxe au sac. C’est le principe du pollueur payeur, une hypocrisie de notre société. Comment réagir?

– Vous avez tous reçu des petites merdes de l’UDC… Elles sont distribuées par la poste. Donc: retour dans la boîte jaune qui est au coin de votre rue. Vous n’allez quand même pas trier cela.

– Vous achetez un objet par exemple, une radio, eh bien, il y a du sagex partout. La garantie précise toujours qu’il faut l’emballage d’origine pour renvoyer l’objet s’il y a un problème. Votre sagex finira dans un sac payant… Il faut donc changer cela … et profiter pour demander des garanties sur cinq ans, comme c’est le cas en Angleterre et en Irlande, à ce qu’on m’a dit. – Préparez-vous à la disposition des poubelles en ville, pour jeter un vieux mouchoir, un trognon de pomme ou un paquet de cigarettes vide. A Berne, il n’y en a plus ou très peu. – François parle du tri des piles. Pourquoi se fatiguer: une pile, ça ne prend pas de place dans un sac payant. Vous aviez sagement trié jusqu’à présent… on veut vous faire payer: punissez! – Les bouteilles: c’est embêtant et lourd. En attendant l’arrivée d’une petite machine réduisant le verre en poudre, mettez la bouteille dans un sac en tissu, frappez-la sur le carrelage de la cuisine… et départ dans le sac payant! -Vous avez des ennemis: guettez leurs sacs de papier à recycler, chipez quelques enveloppes à leur adresse et mettez-les dans les sacs noirs que vous poserez devant leur porte… ou n’importe où. Vous verrez, ça va être super! – Bien entendu, lorsque vous allez faire vos achats, ne ramenez aucun emballage à la maison. Laissez tout traîner par terre… pourquoi perdre du temps à trier? – Ne vous attendez à aucune baisse d’impôts due à l’introduction du sac poubelle, ni à aucune autre prestation nouvelle. On devrait alors vous composter et ça serait bien mérité. Bref, même si je fus à l’époque un bon citoyen-soldat, comme dit Tristan, je reste un opposant déterminé au sac poubelle payant. Par principe. Nicolas

Article: Berlin pour les enfants
Genosse
, le 31.10.2012 à 23:20
[modifier]
Article: Berlin pour les enfants

Merci Tristan pour cette chouette présentation de Berlin.

Attention à une confusion qui peut s’avérer embêtante. Le zoo de l’est s’appelle le Tierpark. Or il y a aussi à Berlin, au centre mais pas très loin de l’est, le Tiergarten, qui se trouve être un parc (l’équivalent de Central Park à New York, à l’échelle berlinoise. Bref, pour aller au zoo de l’est, la meilleure solution consiste à prendre le métro U5 à l’Alexanderplatz, d’où il part, et de descendre à la station Tierpark.