Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: TroncheDeSnake
211 commentaires trouvés.
Article: Pomme vous salue !
TroncheDeSnake
, le 01.03.2014 à 12:15
[modifier]
Article: Pomme vous salue !

Hi hi hi!
J’ignore s’il y a encore quelqu’un qui consulte ce fil, mais je ne résiste pas à l’envie de transcrire un petit dialogue que je viens d’avoir au téléphone:

Driiing!

– Allo?

– Bonjour monsieur Python, ici la Société X. Nous sommes spécialisés dans la santé et le bien-être. Comme vous le savez, nous avons tous, tôt ou tard, des petits problèmes dans les articulat…

– Vous dites être spécialisés dans la santé et le bien-être. Si vous aviez la moindre considération pour mon bien-être, il me semble que la première chose à faire aurait été de me demander si vous me dérangiez. Au revoir madame.

Et j’ai raccroché.

Merci pour cet article et merci à Saluki pour les informations concernant les appels téléphoniques.

Article: Les thèmes sur WordPress, comment s’en sortir ?

@François, concernant la notification WP

En fait, si tu vas sur mon blog, tu dois avoir en bas de l’écran à droite, un petit onglet « suivre ». En cliquant dessus tu peux t’abonner au blog. C’est donc à priori chaque lecteur qui doit s’abonner.

Tu peux paramétrer les mails envoyés aux nouveaux abonnées dans le tableau de bord, sous Réglages – Lecture.

Maintenant, s’agissant d’un blog privé, j’ignore si ça fonctionne la même chose.

Edit: En fait, pour que l’onglet « suivre » apparaisse, il faut cocher une case dans Réglages – Lecture:
Utilisateurs non connectés: Afficher le bouton Suivre destiné aux utilisateurs non connectés.

Article: Les thèmes sur WordPress, comment s’en sortir ?

Le WordPress à télécharger est un CMS qui permet la construction d’un gros site ou d’un blog (cette version de Cuk en est un exemple) et le WordPress.com est du blog en ligne tout simple genre le blogger de Google.

Voui, je sais… Mais dans la solution en ligne il y a aussi des thèmes payant, des option de personalisation… d’où ma question.

Article: Coup de gueule: oui Antidote mérite qu’on paie pour ses mises à jour

Je suis 6’389’872’345 fois (au moins) d’accord avec ce coup de gueule!

Cette culture du « tout est , gratuitement et tout de suite » me gonfle et me semble dangereuse, très dangereuse… Quel modèle de société sommes-nous en train de bâtir?

Je serais assez pour un label Fair Trade (toute proportions gardées) du soft, qui garantisse à la fois un revenu normal aux éditeurs et développeurs, et une pérennité de leur produit.

Article: Pocket Informant, c’est fort

L’application Pocket Informant est gratuite sur iTunes store depuis le 27 janvier… (le dernier prix était 11,99€ mais l’app est passé par pas mal de prix… (source appshopper.com)

L’app gratuite Pocket Informant gratuite est l’équivalent de l’ancienne « Pocket Informant Go! » qui l’était également.

Un achat in-app permet d’upgrader en Premium, qui est l’équivalent de l’ancienne « Pocket Informant Pro » qui était payante.

Article: Pocket Informant, c’est fort

Pocket Informant est mon agenda sur iPhone depuis pas mal d’années. J’ai fait des essais avec quelques autres, notamment à cause de ces f* rouleaux pour la sélection de l’heure. Mais j’y revenais toujours. Alors lorsqu’ils les ont supprimés, j’ai entonné l’alléluia de Handel (ou « Viens boire un petit coup à la maison« , j’sais plus…).

Quand j’ai vu ton article, je me suis dit que j’allais certainement apprendre plein de trucs, comme d’hab’ avec toi. Et le premier truc que j’ai appris… c’est que la version que j’utilisais était périmée. J’me disais bien qu’ils en mettaient du temps pour s’adapter à iOS 7! Je croyais naïvement que la mise à jour me serait proposée automatiquement, ce qui n’est manifestement pas le cas. J’ai donc fait l’opération « à la mano ».

Le fait est que la gestion des rdv et tâches dans une même app est vraiment un plus. J’adore. Perso, je synchronise avec Google (calendriers et tâches). Jamais eu de problème. En te lisant, j’hésite à larguer Google et passer à « tout Apple », mais j’aurais du mal à lâcher gmail dont j’apprécie énormément l’interface, les tags, les suivis multiples, la grande quantité d’alertes possible pour un rdv …

Gestion des contacts: est-ce que PI peut vraiment remplacer l’app native Contacts? J’avoue avoir vu l’onglet contacts mais jamais approfondi la question.

Concernant Evernote, l’imagine que PI crée un carnet spécifique. Ce qui à mon sens rend la chose relativement peu intéressante, non?

Les seules choses qui me manquent de temps en temps, c’est l’affichage de l’année complète, et un scroll vertical de la vue mensuelle, tellement plus logique!

Quoi qu’il en soit, PI est vraiment top et comme toi, je le recommande!

Article: Nous avons besoin de vous

Je vais me convoquer pour une assemblée générale avec moi-même. Ordre du jour: « J’y vais ou j’y vais pas? ». Le PV sera communiqué à François en fin de journée.

Mais je voudrais reprendre deux idées des commentateurs précédents:

Comme Tom25, je n’ai pas de problème avec les trous. Je préfère nettement un cuk avec des trous que pas de cuk du tout! Un verre d’eau est un verre d’eau et il désaltère, même s’il n’est pas plein!

Je rejoins également J-C avec son idée d’open-bar. Pourquoi ne pas profiter de ces trous pour les remplir? Mmmmh? Je proposerais même que, dans la catégories « bouche-trou » l’on puisse prépare un billet qui ne soit qu’une phrase – une citation, une question, une devinette… – et que chacun puisse y aller de son grain de sel.

Voilà.

Article: C’est chouette Grafio, sur iPad

Merci pour ton article. Ce programme a l’air vraiment génial! Et ta petite demo est très convaincante. Je trouve en effet toujours intéressant de voir ce genre de demo faite sur le pouce (mais avec l’index!) par quelqu’un qui vient de prendre le truc en main. Parce qu’en voyant les démos officielles, on se demande toujours combien d’heures sont nécessaires pour apprivoiser la chose. Là c’est clair: les premiers résultats sont déjà bluffant!

En ce qui me concerne, n’ayant pas d’iPad, je n’en ai pas l’utilité. Et c’est tout là mon drame!

Article: De l’utilité de l’écriture

Parce que l’on s’est croisé (sauf erreur) lors du récital Bobby Lapointe (je connaissais Marie-Claire), et parce que je suis un tutoyeur compulsif, je me permets le tu. J’espère ne pas commettre d’impair.

Ton billet me touche particulièrement. À triple titre:

En tant de lecteur:
Parce que je suis en train de me remettre à la lecture. J’ai lu avec délices deux bouquins de ta soeur Anne. Là, je suis en compagnie d’Alexandre Jollien. En découvrant ton billet ce matin j’ai su que mon prochain bouquin serait à nouveau un Cuneo! Je me réjouis de le lire, même si le contenu n’est pas de l’ordre de la réjouissance.

En tant qu’écriveur:
Parce que je m’essaie à l’écriture depuis quelques temps, et que même si j’ai du mal à être constant, je mesure combien elle est utile, pour reprendre ton terme. Utile d’abord à celui qui écrit. La conclusion de ton billet le dit très bien.

En tant que personne humaine:
Parce que tu présentes ta démarche non comme un règlement de compte, même si l’expression de la colère en fait partie. Mais – si j’ai bien perçu – tu as visé et atteins deux buts: la clarification et l’apaisement. Mon expérience de la vie, même si elle est plus courte que la tienne, m’a enseigné la grande grande importance de ces deux valeurs, que je n’ai de cesse de de cultiver, de développer, et dont je n’ai pas fini d’apprivoiser les limites! D’ailleurs, plutôt que des buts à atteindre, ne sont-ce pas plutôt des chemins sur lesquels on s’efforce de progresser?

Alors merci pour ce billet, et à bientôt dans tes pages!

Article: Victor Horta et l’art nouveau à Bruxelles.

Je ne connais rien à l’Art Nouveau, mais plus j’en vois plus j’aime ça. Par exemple, dans la vidéo sur l’Hôtel Tassel, les motifs qui ornent les murs de l’escalier central me touchent particulièrement.

Ceci dit, lorsque je vois les photos des escaliers de l’Hôtel Salvay, et particulièrement la troisième, je suis enchanté de ne pas être responsable d’épousseter tout ça! Dans ce sens, la photo de l’Hôtel Otlet me « fatigue » moins la vue. Et par ailleurs, j’aime tellement le bois…

Merci pour cet article! J’y reviendrai, histoire de suivre les liens que je n’ai pas encore visités.

Article: Cauchemar
TroncheDeSnake
, le 29.01.2014 à 16:56
[modifier]
Article: Cauchemar

@Blues
Moi aussi j’espérais ne pas être déçu. Je craignait un peu le retour de la vieille gloire qui veut encore grappiller quelques intérêts sur un capital mal vieilli…
J’ai écouté deux fois cet album en travaillant aujourd’hui.
Ma conclusion est sans appel: le monsieur est comme un bon vin de garde, et les années ne lui ont fait que du bien. En tout cas moi, j’aime, j’adore, je kiffe, je vénère, je savoure, je vibre… J’espère que tu auras le même plaisir!
Et moi aussi j’étais fan, et je dois une bonne partie de ce que je sais faire à la guitare à Neil Young, qui était mon préféré à l’époque.

Article: Cauchemar
TroncheDeSnake
, le 29.01.2014 à 05:41
[modifier]
Article: Cauchemar

Cauchemar ? prescience, plutôt. C’est malheureusement ce qui nous pend au nez dans un avenir proche, au train où vont les choses.

Oulaaaa… J’espère bien que tu nous fais une crise de pessimisme là… Parce que le jour où je dois mettre une App à jour pour pouvoir continuer à marcher, je me converti au cudejatisme, non mais!

Article: Cauchemar
TroncheDeSnake
, le 28.01.2014 à 20:30
[modifier]
Article: Cauchemar

Journée chargée, pas eu le temps de répondre avant maintenant. Mais j’ai vu vos comm arriver et c’était sympa. Merci à chacune et chacun!

@PhB
De Kafka, je n’ai lu que La Métamorphose. Et il y a très, très longtemps. Et bien tu sais quoi? La jubilation n’est pas la première émotion qui me vient lorsque je me rappelle ce bouquin… Mais j’aime beaucoup ton comm! Effectivement, j’ai pris mon pied à inventer et décrire ces horreurs!

@Modane
Un prof de Français dont j’ai un excellent souvenir, Monsieur Jean Biderbost (j’adorerais qu’il passe par là et se reconnaise!), nous disait que, s’il aimait un texte qui le faisait rire, il préférait encore celui qui le faisait sourire. Merci pour ton sourire!

@Ysengrain
Étonnant… J’espère pour toi que tu ne venais pas de regarder Les Oiseaux d’Hitchcok!

@NewAncien
Et alors, la sieste s’est bien passée? ;-)

@François
Effectivement, je n’y avait pas pensé, mais c’est juste! J’espère que si ta logistique électronique tombe en rade, cela n’entamera pas ton plaisir à courir!

Article: Et voilà Beesy sur Mac (et sur PC!)

On est sur un site informatique ou sur marmiton .org.

Si je peux donner mon avis, ni l’un ni l’autre!
L’informatique est un des thèmes les plus fréquemment abordés, mais cela fait longtemps que cuk n’est plus un « site informatique ». Pourquoi n’as-tu pas posé cette question après un des nombreux articles sur la photo, ou après le dernier d’Anne Cueno sur Rimbaud?

Article: Et voilà Beesy sur Mac (et sur PC!)

Ton enthousiasme est contagieux!
(Je parle de ton article, de ton comm 3!)

Je ne pense pas avoir besoin d’un tel outil, mais te lire me donne envie de m’en inventer un, de besoin! Il reste tout de même un point qui, en ce qui me concerne, m’empêche de creuser la question: le fait de devoir être connecté.

J’ai récemment abandonné l’usage de dropbox pour iA Writer, parce que sur mon iPhone, je ne pouvais pas travailler sur un document synchronisé sans être connecté; je devais choisir entre dossier local non-sychronisé ou distant. Avec iCloud je n’ai pas ce problème, même si je dois le payer par un « encapsulage » de mes fichiers dans l’app.

Bon. Par ailleurs, encore une fois, je ne crois pas avoir BESOIN de Bessy, et de toute façon je n’ai pas (encore) d’iPad. Mais ça a l’air vachement bien!

Article: Pourquoi Apple fait juste

Hi hi hi! Juste après avoir lu cet article, je tombe sur celui-ci. La simplicité n’a pas que des avantages!

Ceci dit je suis bien d’accord avec toi. Mon passage à Apple n’a pas été aussi « intuitif » et facile qu’on me l’avait prédit. Et encore aujourd’hui il m’arrive d’avoir du mal, dans ma tête et mes mains, à faire cohabiter pacifiquement mes habitudes PC (au travail) et Apple (chez moi).

Mais le jour où, suite à un cambriolage, je suis rentré chez moi avec un iMac tout neuf et que, après quelques clics à faire et quelques heures à laisser faire, j’ai retrouvé intacts mon environnement, mes fichiers et paramètres, comme si rien ne s’était passé, j’ai su que je resterais chez Apple.

Parce que des réinstallations, j’en ai vécu un certain nombre dans mes années PC. Mais jamais aussi simplement et facilement; et, surtout, toujours avec l’aide d’un plus geek que moi!

Article: Apprendre…
TroncheDeSnake
, le 13.01.2014 à 18:36
[modifier]
Article: Apprendre…

Apprendre avec plaisir ne veut pas dire apprendre sans effort

Je suis entièrement d’accord avec toi! Et mon expérience est que j’ai été capable de fournir d’autant plus d’effort et faire preuve d’autant plus de persévérance que j’avais de plaisir. Et, peu à peu, je réalise que, plus que le plaisir, c’est la satisfaction (la gratification) qui compte. Mais ça, je ne l’ai appris que récemment.

Article: Apprendre…
TroncheDeSnake
, le 13.01.2014 à 08:08
[modifier]
Article: Apprendre…

J’ai pas aimé l’école. Mais alors pas du tout. À tel point que j’ai mis des années à ne plus penser que ceux qui faisaient des études y étaient condamnés, faute d’avoir eu une autre idée plus intéressante.

Pourtant toutes mes maitresses et mes profs le disaient: j’avais les moyens d’avoir de bon résultats, si seulement j’avais bossé! Et si j’ai eu de bons résultats en géométrie et « math modernes », c’est parce que je comprenais facilement et que je m’y amusait; pas parce que je travaillais. Ou alors travaillai-je avec plaisir, ce qui ne me donnait pas l’impression de travailler…

J’ai donc fait un apprentissage, dans la vente. Le psychologue « orientateur professionnel » que mes parents m’ont fait consulter leur a dit « Pour Dominique, la culture, c’est ce qu’il apprend au quotidien, dans la vie, pas dans les livres. » (Ils ne m’ont rapporté cette phrase que beaucoup plus tard, de peur que je m’en serve pour justifier mon désintérêt pour l’étude.)

Avec le recul je me dis qu’à l’époque, ce qu’on apprenait avec plaisir n’avait pas grande valeur. Ce qui était important était que l’on apprenne ce qu’on voulait nous enseigner. Et le comble du mérite était d’y arriver par l’effort et la persévérance plus que par plaisir. Ce qu’on fait avec plaisir ne nous apprends pas la vie, parce que la vie n’est pas une partie de plaisir. D’ailleurs, le plaisir c’est mal.

Bon d’accord je caricature une peu, mais pas tant que ça.

Je n’ai donc pas « appris à apprendre », et je n’ai rencontré – consciemment – cette notion que beaucoup plus tard, à plus de quarante ans, lorsque j’ai lu Liberté pour apprendre de Carl R. Rogers. Et là je me suis dit que ma vie aurait peut-être connu une autre orientation si j’avais eu ce genre de prof.

Pour répondre à ta question… comment je m’y prends pour apprendre.. ben… j’sais pas trop! En fait ça vaudrait la peine que je m’y penche un de ces jours! Mais ce qui est certain, c’est que, comme disait mon grand-père à plus de 95 ans: On n’a jamais fini d’apprendre!

Article: Services de musique en ligne: Spotify ou Rdio?

Perso j’ai opté pour Qobuz après avoir lu cet article de François. Et çui-ci aussi. Je serais dans l’incapacité de proposer une argumentation développée sur la base d’une comparaison personnelle, mais selon ce que j’en ai lu:

– Qobuz présente l’avantage de l’accès à des versions de meilleure qualité;
– Le catalogue est plus fourni en classique et jazz;
– En plus d’être une plateforme de streaming et vente, c’est également un magazine en ligne avec des articles, des podcasts…

Bon. Question catalogage, il y aurait encore pas mal de boulot pour offrir un véritable outil de recherche. Exemple: il est impossible de cibler, par exemple, l’ensemble des concertos de Bach pour violon.

Mais le principe de pouvoir découvrir des artistes en écoutant leurs albums intégralement (pas toujours possible pour des questions de droits, mais bon), comme si on les empruntait à une discothèque municipale, c’est top. J’achète ce que je veux vraiment posséder indépendamment de mon abonnement, pour le reste je streame et j’importe pour une écoute hors ligne.

Juste par curiosité: quelqu’un a-t-il une expérience satisfaisante de site de streaming pour le classique et le jazz?

Article: Le produit phare de 2013? J’ai fait mon choix

Le logiciel que j’ai découvert en 2013 et que j’utilise quasi-quotidiennement, c’est iA Writer, qui est devenu mon Hermès Baby de poche sur iPhone, et qui entretient une relation très privilégiée avec mon iMac.

Mais s’il a pris cette importance, c’est parce qu’il s’est conjugué avec la découverte et l’apprentissage de la séparation entre les étapes de rédaction et mise en forme d’un texte, quel qu’il soit.

Enfin, cet apprentissage m’a permis de (re)découvrir le plaisir d’écrire, et consécutivement, de reprendre mon blog et développer ma participation à cuk.

Juste retour des choses, puisque c’est à cuk que je dois et le logiciel et l’apprentissage mentionné!

Autant dire que, d’une certaine manière, 2013 aura été pour moi l’an cuk!

Article: Bien vivre avec sa maladie…

…encore que le « sa » me fait tiquer. C’est un tic de langage détestable utilisé par les soignants…

Curieux… En tant que patient je perçois ce possessif autrement: « la maladie » me donne l’impression d’un truc extérieur qui doit être vaincu avec des moyens définis uniquement par ses propres caractéristiques, alors que « ma maladie » me parle justement de la prise en compte de ma « globalité »; un peu dans l’esprit de l’homéopathie (du moins tel que je le comprends) qui ne s’attaque pas simplement au « rhume » mais s’applique à prendre en compte l’expérience concrète qu’en fait cet enrhumé-ci.

Mais bon, je parle de rhume où il est question de maladies beaucoup plus graves, dont je n’ai – à ce jour – pas eu à faire l’expérience, du moins pas personnellement…

Article: Bien vivre avec sa maladie…

Très intéressant!

J’ai la chance de ne connaître ni diabète, ni cancer… Par contre en lisant « obésité » je me suis senti concerné. Encore que j’aie tendance à considérer mon obésité comme une sanction (une punition) de mes habitudes alimentaires que comme une maladie. Et même si je suis passé d’une obésité « sévère » à une « modérée », j’ai tout le mal du monde à faire comprendre à mon indice de masse corporel (IMC) à jouer profil bas…

Ce qui m’a le plus interpelé, c’est la distinction que fait le Prof. Golay entre volonté et engagement dans le sujet du 12:45 que tu as mis en lien:

« La volonté ne tient pas longtemps habituellement. Alors que l’engagement personnel, c’est à long terme, ça vient de l’intérieur, c’est une survie… »

J’ai tendance à lier les deux: sans volonté, pas d’engagement possible. Ça m’intéresse donc vraiment de comprendre la distinction qu’il fait.

Par ailleurs, je vois que ce Prof. Golay a commis quelques ouvrages dont les titres m’accrochent:

Pourquoi nous n’aimons pas le sport

Comment motiver le patient à changer ?

Le seul problème, c’est que cela semble être des bouquins destinés aux professionnels de la santé, ce que je ne suis pas…

Mais merci en tout cas pour cette présentation, je m’en vais acheter (et lire!) ce livre très vite!

Article: « Tout le bonheur du monde »

oups… pas reçu de notifications après mon comm 7…

Merci encore!

@Ommadawn: Je craignait qu’on me demande où avait été prise la photo; j’aurais été emprunté pour retrouver le lieu exact. Elle a été prise durant une rando vacancière en 2007. Si le cœur t’en dis, les autres sont ici.

@Anne: Sympa de lire ton commentaire aéors que je suis en plein Trajet d’une rivière!

Article: « Tout le bonheur du monde »

@ Anne L: Merci pour l’étoile, je n’y avait pas pensé!

@ Zit: J’espère que 2014 sera soutenable!

@ yfic17: Quand j’étais gosse et que je voyais un bateau à voile, je me demandais comment il faisait pour revenir, si le vent continuait à souffler dans la même direction! J’ai mis du temps à comprendre que justement, le bateau ne va pas « où le vent le porte » mais utilise le vent pour aller où lui, le bateau, il veut aller…
Ceci dit, c’est vrai qu’il est parfois agréable et reposant de se laisser porter par le le vent, même si le lâcher-prise n’est pas forcément l’exercice le plus facile et confortable ;-)

@ Modane: merci!

@ Alain: magnifique, fascinant, mais j’avoue ne pas y comprendre grand chose! Il faudra que je regarde ça avec un ami marin et parapentiste, il m’expliquera!

@ dpesch: merci pour cette belle image. Mais j’avoue mal comprendre le lien entre mon billet et « l’ensemble est l’unicité ». Tu peux m’éclairer?

Merci à tous!

Article: Et de douze!
TroncheDeSnake
, le 26.12.2013 à 18:31
[modifier]
Article: Et de douze!

Il ne sera pas dit que j’ai laissé passer ce jour sans manifester, moi aussi, ma gratissance et ma reconnaitude à l’ensemble des rédactrices-eurs et commentateurs-trices de cuk.

J’ignore si 2014 sera Retina ou pas ;-) mais comme je voudrais qu’elle soit cukienne pour un nombre croissant de citoyens du monde!

EVIV KUC!

Article: « Du nouveau »
TroncheDeSnake
, le 25.12.2013 à 18:08
[modifier]
Article: « Du nouveau »

Anne,

La découverte de ton billet s’est faite en trois temps:

– En lisant le titre, tout d’abord, j’ai cru qu’il y avait « du nouveau » sur la planète Apple (ou Canikon, ou Panasony…) et j’en ai été surpris… Un jour de Noël… Et puis j’ai lu ton nom et je me suis dit qu’il s’agissait certainement d’autre chose.

– J’ai donc commencé à lire et j’ai compris que tu mettais à profit ce jour particulier pour une réflexion sur « le nouveau »; ça m’a plu et j’ai continué la lecture.

– Et boum: Colette, puis Baudelaire et Rimbaud sont apparus et je me suis retrouvé largué; non à cause du propos, mais en raison de mon inculture. Je n’ai pas lu tous ces gens dont j’entends parler depuis ma jeunesse et dont ceux de mes amis qui faisaient des études étaient familiers, parfois à leur corps défendant. Je manque donc de référence pour te suivre. J’ai lu pourtant, car pour moi Cuk est le lieu d’un exercice d’ouverture, un endroit où je me plais à prendre le risque de la découverte et où j’ai déjà plus d’une fois été récompensé par des trouvailles variées.

Et cette fois-ci la trouvaille a été cette phrase, déjà reprise par PhilSim:

car la nouveauté est peut-être là, non pas dans la variation permanente, mais dans le regard toujours renouvelé que l’on porte sur le monde ;

Si l’idée ne m’est pas nouvelle, la tournure me plaît particulièrement. Dans ce monde où sont mis en valeur l’adaptabilité, la mobilité, la vitesse, le renouvellement, dans ce monde où celui qui reste longtemps au même poste de travail est soupçonné de s’encroûter, dans ce monde où un outil est déjà « has-been » au bout de quelques années (comparer la durée de vie d’un marteau avec celle d’un smartphone…) j’aime me rappeler de temps en temps que la permanence de certaines choses n’en est pas une moins-value.

Le monde va, mais ça n’est pas la vitesse à laquelle il va qui m’intéresse, mais bien le regard que j’ai sur lui et l’attention que je porte à ce qu’il m’apporte.

Le vieux qui fait tous les jours la même promenade, depuis des années, a-t-il renoncé à la découverte? Ou n’a-t-il pas plutôt appris à voir les nombreuses variations de la réalité qui font que l’environnement d’aujourd’hui n’est pas tout à fait le même que celui d’hier?

Merci, Anne, pour cette phrase, que je conserve dans ma boîte-à-citations-qui-me-font-du-bien! Et tiens, p’t’êtr’ bien que je vais lire du Proust, un de ces jours!

Article: La frontière est mince…

Il est une règle que je m’efforce d’appliquer autant que possible. Celui de parler au ’je’ plutôt qu’au ’tu’. Ce principe, je l’ai entendu pour la première fois il y a de nombreuses années. Et plus je constate la difficulté que j’ai à l’appliquer, à l’intégrer, plus je suis convaincu de son importance. (Et moins je me sens visé par l’expression “HP de la parole”!)

C’en est devenu une de mes préoccupations majeures dans la pratique de la communication, de la relation. A tel point que j’ai depuis pas mal de temps un article sur le feu, pour mon blog; et depuis que je suis entré dans le cercle de rédacteurs occasionnels, je projette de partager ici le fruit de mes réflexions.

À bientôt donc, pour une réponse plus développée à ta question Madame, et pour un partage-débat dont je me réjouis!

Article: Créature Hypocrite Affreusement Tyrannique

Merci pour ce billet qui ma bien fait rire!

J’aime les animaux et les chats en particulier. Mais je n’ai pas envie d’en avoir. Je pourrait l’envisager si je vivais à la campagne, mais en ville, j’ai du mal.

Ceci dit, je serais volontiers client, s’il y en avait à Genève, d’un Bar à chats. Ça doit être assez génial.

Article: Test du Momentum, le casque nomade de Sennheiser

Mes oreilles sont probablement moins “éduquées” que les tiennes, ce qui m’a permis pendant quelques années de me “contenter” du PX100 i. Comme je me trimballe mon casque quasiment en permanence, la côté pliable est une priorité pour moi.

Mais quand j’écris “du” PX100, je devrais plutôt écrire “des”, car la durée de vie de la fiche jack était en-deçà de celle du casque lui-même. Faut dire que je me suis souvent accroché à des poignées de porte, de tiroirs… je plaide coupable, votre honneur!

Lassé de ce problème, je suis passé au Bluetooth avec le Sennheiser MM 400 X. Je me régale. Et je peux écouter ma zique en faisant la vaisselle, l’iPhone en charge sur la table de la cuisine.

Il est certainement moins isolant que le Momentum, mais je peux plus facilement (!) le mettre dans une poche.

Article: Cuk V4 en bêta publique

“raccourcir le résumé mais pas de l’augmenter”: Oui, c’est bie ce que j’avais cru écrire. Mais cela permet éventuellement de faire en sorte que ce résumé se termine sur une fin de phrase et pas su le premier mot de la suivante.

Concernant la “catastrophe”: Un résumé plus court que la hauteur de l’imagette n’est-il pas plus catastrophique qu’une suite de petites phrase courte justifiées à gauche avec retours, façon poésie?

Article: Cuk V4 en bêta publique

Activation du champ “résumé”: merci je n’avais pas vu. Cela me sera utile pour mon propre blog! ;-)

Balise “more”: je l’ai utilisée dans mon test de ce matin; ça marche très bien. J’aurais pas dû?

Retour à la ligne: je n’avais pas imaginé que ce serait si catastrophique, mais vu mon inexpérience en la matière, je te fais confiance!

Article: Cuk V4 en bêta publique

Oui, la notion de description d’un article est remplacée par les 70 premiers mots par défaut.

Voui. Et on peut soi-même limiter ce nombre de mots en utilisant la balise “more” disponible dans l’interface d’édition.

Mais il reste possible de spécifier une description manuelle pour les auteurs qui le souhaitent (c’est en fait une fonctionnalité intégrée à WordPress).

Hormis l’utilisation du “more”, qui ne fait que forcer la limitation des mots apparaissant en guise de description, y a-t-il une fonctionnalité qui permet de rédiger une vraie description qui ne fasse pas partie de l’article lui-même?

Par ailleurs, je vois que la partie du texte qui s’affiche sur la page d’accueil en guise d’intro ne tient absolument pas compte des retours à la ligne (cf mon article test de ce matin dans le V4). Y a-t-il moyen de forcer ces retours?

Cette nouvelle interface me plait beaucoup! Excellente idée que celle des imagettes avec les débuts d’articles sur la page d’accueil!

Et au risque de me répéter: bravo et merci pour ton boulot!

Article: Cuk V4 en bêta publique

il est possible de remplir une “description” dans le profil utilisateur, et celle-ci est affichée lorsqu’on clique sur le nom d’un commentateur. Je pense que c’est un bon moyen de mettre le lien vers son site web et quelques informations sans qu’elles n’apparaissent systématiquement sous chaque commentaire. Un compromis acceptable?

En ce qui me concerne, oui!