Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: i-numerix
13 commentaires trouvés.
Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

Bon il y a un truc qui énerve au plus haut point : laissez Steve Job une fois pour toute au fond de son trou. Personne ne peut dire ce qu’il aurait pensé aujourd’hui. Alors les « Steve n’aurait jamais laissé passer ceci ou cela », ça suffit.
Cela dit oui le clavier fait du bruit.

Article: Why! et Ubuntu: 1 année après, ce que je peux en dire aujourd’hui.

Je me retrouve assez dans cet article.

J’ai essayé linux, j’ai essayé Android, mais dans les 2 cas, non c’est pas possible. Pas pour l’instant mais ça longtemps que je me dis ça, « pas pour l’instant ».

Dans les 2 cas la qualité des applications est en cause avec en plus pour Android la problématique de la sécurité, de la publicité omniprésente et de la synchro locale.

Pour Linux, trop d’applications de très grandes qualité sur Mac n’ont pas d’équivalent sur Linux.

Pour un usage bureautique, je dis pas. Quoi que, tout n’est pas rose concernant la compatibilité MSOffice / LibreOffice.

Mais si Apple continue sur la voie qu’elle semble prendre en ce moment, prix délirants, gamme de bureau en friche, matériel tout soudé, connectique famélique, il se pourrait bien que le raz le bol prenne un jour le dessus…

Article: Lightroom 4 versus Capture One 7 – Partie 1

Même constat pour moi. Le rendu par defaut de LR4 est bien trop fade. Celui de C1 est bon quasiment tout le temps. La gestion de la dynamique est également meilleure sur C1. Les traitements sur LR4 sont cependant plus rapides.

En revanche au niveau catalogage LR4 est nettement supérieur et bien plus rapide.

Dans la dernière version en date de C1 V7 il subsiste encore quelques bugs casses pied.

Au final c’est la qualité des photos qui prime avec j’ai choisi C1 en espérant que les bugs soient corrigés rapidement.

Article: Ras-le-bol, des gens dynamiques et performants

Voilà un sujet très intéressant.

Le dogme de la performance est diffusé à haute dose en permanence. On le respire comme on respire l’air ambiant. Difficile d’y échapper. A l’école puis dans la publicité, dans le travail et surtout dans le sport. On vénère les champions, véritables dieux vivants et milliardaires. Ils représentent l’idéal de l’homme d’aujourd’hui. Beau, riche, puissant, indestructible.

Vous y ajoutez le dogme de la croissance infinie et du toujours plus dans la consommation de biens matériels et vous avez là le mélange explosif.

Etre de plus performant pour consommer toujours plus.

Les esprits de la grande masse sont ainsi formatés.

Il n’est donc pas étonnant que renoncer au dogme de la performance c’est également renoncer au dogme de la croissance et de la consommation.

Je rêve d’une école ou l’on apprendrait la solidarité plutôt que la compétition. D’une société ou chacun aurait sa place et apporterait sa contribution selon ses moyens sans laisser personne sur le bas côté. Quel progrès le jour ou les hommes seront guidés par le désir du bien collectif et non par la recherche du profit immédiat.

Pour ça il faut une volonté politique. La volonté politique c’est nous. Personnellement je milite depuis des années pour la décroissance. Je dois dire que pour l’instant nous sommes peu nombreux. Et la politique en Suisse c’est déprimant. C’est quoi déjà le taux de participation aux élections ici? Probablement nous ne souffrons pas assez, il fait encore trop bon vivre, c’est tranquille, pépère. Le réveil sera dur.

En attendant on fait ce qu’on peut, on collabore avec le système ou on sort du système quand on peut. Perso je n’ai pas trouvé comment avec ma femme et mes 2 enfants.

Je sais, avec mes idées, je rêve mais ceux qui ont changé le monde étaient tous de grand rêveurs. Le autres n’ont fait que suivre…

Et pendant ce temps, le monde marche sur la tête et nous allons droit dans le mur. Et comme d’habitude certains aurons un airbag d’autres non…