Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: BigCow
22 commentaires trouvés.
Article: Why! et Ubuntu: 1 année après, ce que je peux en dire aujourd’hui.

En complément de mon précédent commentaire, 2 autres fonctions qui me manquent:
1- La recherche dans les menus d’application
2- La fonction QuickView

Pour la première, dans le cadre d’une migration, sous-entendu que l’on ne connait pas bien le nouvel environnement, c’est un manque qui se fait sentir. J’avais oublié ce que c’était que de se faire tous les menus pour trouver l’option désirée.

Pour la deuxième, c’est seulement une question de pratique et d’automatisme.

Côté évolution:
– Remplacement (et suppression) de Dropbox par Owncloud Drive via framadrive.org

Article: Why! et Ubuntu: 1 année après, ce que je peux en dire aujourd’hui.

Autres récits d’une migration:
De Mac à Linux: Parce qu’il n’y a pas d’alternative.
De Mac à Linux, suite 2: Les dix premiers jours.

La mienne se termine, doucement, mais sûrement (Linux Mint Debian Edition 2 Cinnamon).
Qqs correspondances de logiciels:
Antidote –> Antidote :-)
iCloud –> OwnCloud/DropBox
Trousseau d’accès –> Enpass (multiplateforme et gratuit) couplé à DropBox
Alfred –> Albert
iTunes –> Banshee
Radium –> Radio Tray
Safari –> Opera/Chromium
Pages/Keynote/Numbers –> LibreOffice/WPS Office (super efficace)
Mail/Calendrier/Contact –> Evolution avec plug-in pour Exchange (besoin pro) et OwnCloud (besoin perso)
Messages –> Pidgin avec plug-in pour Linc (besoin pro)
NetNewsWire –> Liferea couplé au service InoReader
mPlayerX –> smPlayer2
Photos –> ShotWell
Dock –> Docky
Connexion Bureau à Distance –> Remmina
Paprika –> Gourmet
iMovie –> OpenShot
NZBVortex –> SABnzbd+
Transmission –> Transmission
Transmit –> FileZilla
TextMate –> Sublime Text
Maps –> Gnome Maps (app) / OpenStreet Maps (website) / Google Maps (website)
Samba (Apple) –> Samba (communauté du libre): ça marche bcp mieux!
youtube-dl –> youtube-dl
HandBrake –> HandBrake
Pixelmator/Acorn –> Gimp
Utilitaire de disque –> gParted
Paragon NTFS for Mac –> Outil de Configuration NTFS (ntfs-config)
F.lux –> F.lux

En plus de cela, divers outils pour manipuler les fichiers images, sons et pdf:
– Master PDF Editor 3
– Converseen
– EadyTag / MusicBrain Picard

Les coins actifs/intelligents du bureau fonctionnent en natif avec Cinnamon.
La multiplication des bureaux fonctionne en natif avec Linux (depuis fort longtemps) et l’on peut renommer les bureaux.
Je fais un classement des applis par bureau avec DevilSpie.

L’Apple Store à son équivalent en natif: Mint Install (alias Gestionnaire de logiciels).

Pour TimeMachine, je n’ai pas encore creusé la question, bien que LuckyBackup soit en attente de test.
Idem pour les captures d’écrans, j’utilise ce qu’il y a en natif…mais je vais chercher et tester autre chose.

Qu’est-ce qui me manque?
– La cohérence et l’homogénéité des raccourcis clavier des applications tiers…
– Un équivalent à Little Snitch

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

J’en ai franchement marre des critiques sans retenue ni réflexion sur « l’Apple d’aujourd’hui »… « depuis que Steve Jobs n’est plus là rien ne va plus »… »Tim Cook est tout pourri et Jony Ive est ridicule avec sa finesse »…

Alors en effet, comme le post aborde le nouveau matériel, on parle forcément de l’Apple d’aujourd’hui.
Pour le reste, personne n’a écrit ça dans les commentaires…

C’est dommage de ne pas vouloir entendre le mécontentement qui vient d’utilisateurs Apple de longue date et non de geeks aigris.
Si l’on n’est pas en accord avec le ton du post, il n’est pas possible de réagir en laissant un commentaire?

Oui le matériel Apple a tjrs été dans la fourchette haute des prix, mais depuis le passage à Intel (2006, oui 10 ans) il y a une chose qui avait changé: la possibilité de faire évoluer son matériel –> RAM/SSD/HDD/Connecteur Airport/Connecteur/etc.
Depuis 10 ans j’ai eu des MacBook à moins de 1500€ bien chargé en mémoire et en stockage avec des performances largement suffisantes pour mon besoin…professionnel (Administrateur système et réseaux).
Cette nouvelle gamme ne peut plus évoluer, si l’on n’a pas anticipé c’est figé.
Le blocage de l’évolution: c’est quand même à l’inverse de la logique de l’informatique.

** Les tarifs **
Pour ma part, je tiens à préciser que ce n’est pas une question de moyen, mais de budget.
3000€ c’est le double de mon budget informatique habituel.
3000€ c’est beaucoup trop en rapport à mes besoins, à la concurrence et à la plus-value que m’apporte le matériel Apple.

En complément: http://onrefaitlemac.com/episodes/248-orlm-245-macbook-pro-touch-bar-premier-verdict
Est intéressant dans cette vidéo (non exhaustif):
– La vie d’un Mac-user avec sa panoplie d’adaptateur
– La Touch bar et son positionnement (le public concerné)
– Le prix et son impact (notamment sur les étudiants)
– Le prix: différence entre le marché américain et européen.

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

1) étant directeur marketing, et ayant une formation initiale en marketing, j’ai étudié les mécanismes d’achat des consommateurs. Et j’ai une théorie, qui vaut ce qu’elle vaut (c’est à dire pas grand chose). Elle vaut pour Apple principalement: les gens aiment se trouver des excuses pour ne pas cèder à l’impulsion d’achat.

Je suis curieux de connaitre la définition d’un achat impulsif de la part d’un directeur marketing et de mettre ça en corrélation avec l’achat d’un ordinateur comme outils de travail et/ou de loisirs.

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

3. Le cassage systématique d’Apple commence à me fatiguer[…]

On pourrait écrire:
« La généralisation systématique de la déception des utilisateurs en cassage gratuit me fatigue. »

Je n’ai pas la prétention de représenter la communauté Apple, mais force est de constater que mon entourage « pro Apple » ainsi que moi-même, sommes déçus des derniers choix économiques (luxe et reluxe) et techniques (le tout soudé).
À tel point que nous regardons chez les voisins.

Pour ma part j’ai fait le choix de « Linux Mint Debian Edition 2 » avec Cinnamon comme « Desktop Manager » sur un vieux laptop.
Je retrouve une grande partie de mes habitudes d’utilisation et j’ai une réponse à la majorité de mes attentes.
Pour le reste je réadapte mes besoins…tout se passe en douceur.

Par la même occasion, cela m’a permis de me rendre compte combien je me suis enfermé dans un fonctionnement propriétaire et hermétique (économiquement et techniquement).
Ce plus d’Apple, son écosystème est maintenant son ennemi. À une époque cet écosystème était logiciel, j’avais une sensation de liberté. Maintenant avec tous ces appareils à interconnecter, je me sens prisonnier.

Par exemple, passer à OwnCloud (via framagenda.org) pour la gestion des contacts/calendriers/taches m’a apporté une grosse liberté sur les choix OS/Software.

Article: Vitesses intégrées sur les vélos

Lucien PETIT-BRETON: J’ai fait le tour de France 1913 sur un moyeu 3 vitesses

En 2016, j’ai ce moyeu 3 vitesses sur mon Brompton, couplé avec 2 pignons: ce qui me fait 6 vitesses.
Il y a possibilité, en relevant les manches, de passer à 3 pignons: soit 9 vitesses (au choix: étagements plus serrés ou plage de développements plus grande).
Il n’y a pas plus léger, comme moyeu à vitesses, que ce Sturmey-Archer.

Article: Et maintenant c’est le vélo qu’on dope…

Tant que le public sera friand de spectacle* et de théâtre*, rien ne changera. Tant que le public sera prêt à trouver des excuses, rien ne changera.
Pour moi c’est binaire: tu triches ou tu ne triches pas. Le « oui mais » n’as rien à faire là.

Pour Guillaume Prébois, c’est de bonne guerre, à la hauteur du pseudo spectacle de la compétition.
Après, comme pour toute information que l’on nous donne, à chacun de développer son esprit critique pour en faire bonne analyse.

Pour ma part, ça fait très longtemps (très très très très) que le sport médiatisé et plus généralement la compétition ne m’intéressent plus (pour les raisons citées).

*spectacle et théâtre ne sont pas des synonymes de compétition.

Article: Default Folder X passe en version 5

@Jean-Yves,

Je pars du principe que personne n’a raison.
Enfin si, on a raison pour soi-même…

Après qqs temps de pratique, DF ne me convenait pas, alors je fais autrement.

Sur le point précis « Finder Click », je fais part d’autres solutions qui répondent à mon « besoin ».
Elles conviennent ou pas, libres à chacun de faire son choix.

Par la même occasion, je tenais à rappeler ce que l’OS fait en natif.
C’est son gros point fort par apport à la concurrence.
Ça à son intérêt en réponse à ceux qui disent qu’il faut tout le temps payer pour améliorer Mac OS X.

Article: Et maintenant c’est le vélo qu’on dope…

Ne pas se rendre compte que l’on roule avec un tel vélo assisté électriquement, pour un novice je veux bien le croire.
Mais alors quand on a son niveau: c’est nous prendre pour des c**s.

Toutes les compétitions professionnelles médiatisées (et donc rémunérées) sont biaisées.
On vit dans un monde de théâtre aveuglé par les intérêts économiques.

En complément de l’article:
http://www.guillaumeprebois.com/blogs/mon-blog/84908164-le-petit-moteur-de-femke-van-den-driessche
La vidéo du point 4 est sympa ;-)

Article: Default Folder X passe en version 5

Des fenêtres, j’en ai tout un tas d’ouvertes, mais sur plusieurs Desktops.
Avec Exposé (3 doigts vers le haut), les noms des fenêtres apparaissent quand on passe dessus. Pour le Finder c’est le nom du dossier actif (pour cette fenêtre de Safari, c’est le titre de l’onglet). J’imagine que c’est à peu près équivalent avec Finder Click pour sélectionner la bonne fenêtre.
Si plusieurs documents ouverts dans une appli, quand on revient dessus (avec CMD + Tab) c’est le dernier document actif qui s’affiche. Donc celui que l’on est en train d’enregistrer.

Pour ma part, pas de pb de dextérité avec cette méthode:
– CMD + Tab main gauche
– Souris ou TrackPad main droite

DF je l’ai eu et utilisé qqs temps puis je l’ai supprimé, c’était plus une contrainte qu’une aide (Idem pour PF d’ailleurs). Il est certain que je ne le réinstallerai pas, c’est pour cela que je donne mon avis et ma méthode.

Mais je le répète, y’en faut pour tout le monde ;-)

NB: Moi j’ai un 13″ car je dois le promener un peu partout.
NB2: Sinon y’a encore une autre méthode, c’est Hyperdock qui affiche les vignettes (avec titres et clickable) des fenêtres ouvertes quand on passe sur l’icône des applis dans le Dock. Et ce, quelque soit le Desktop où se trouve la fenêtre. A l’image de ce que propose Windows. Il vaut 4,85€

Article: Default Folder X passe en version 5

@François et Topoman

1er scénario (Pour ceux qui ont plusieurs Desktops):
CMD + Tab pour aller sur le Finder, j’utilise Exposé si je ne suis pas sur la bonne fenêtre (3 doigts sur le TrackPad), je clic sur le dossier et maintien.
Re CMD + Tab et j’arrive sur l’appli du départ je lâche le clic.
J’ai classé mes applis par types et par Desktops, je ne suis donc pas submergé par les fenêtres.

2ème scénario (pour ceux qui n’ont pas plusieurs Desktops):
Exposé pour trouver la fenêtre du Finder, clic sur le dossier concerné.
CMD + Tab et on arrive sur l’appli de départ et on lâche.

Je trouve ces méthodes très pratiques et je ne suis tributaire d’aucune appli ce qui m’évite bien des frustrations lors des MAJ de l’OS.

Mais bon, y’en faut pour tout le monde :-)

Edit: j’utilise énormément le clavier et ses raccourcis afin de minimiser au minimum la dépendance à la souris. Très gros gain de temps.

Article: Default Folder X passe en version 5

Si je comprends bien ce qu’est le Finder Click, il existe un truc très approchant d’origine:
– Glissez n’importe quel dossier, depuis une fenêtre du Finder, dans l’arborescence de la boite de dialogue et le contenu s’affiche (Ce qui place l’enregistrement dans le dossier glissé).
Je l’utilise régulièrement depuis des années…donc rien de révolutionnaire.

Article: T’inquiète pas Doc, j’y suis pas allée à fond.

@jvi
Merci :-)
Oui fatalement il y a eu di tri de fait dans l’entourage…
À la fin de cette histoire, je me suis retrouvé dans le même hôpital que la jeune femme, elle m’a remercié d’être intervenu.
Par contre qqs années plus tard j’ai reçu une convocation pour le jugement du mec, mais je n’y suis pas allé (changement de département entre temps), ça je n’en suis pas très fier.

Article: T’inquiète pas Doc, j’y suis pas allée à fond.

N’étant pas sur les lieux de l’action je me garderai bien d’en parler précisément par contre je voudrai faire part de mon ressenti dû à mon vécu.

Pour ma part, que l’agressé soit une femme n’influence en rien mon émotion, ce pourrait être un(e) ado, une personne âgée, un(e) homosexuel (etc.) le résultat serait le même.

Cette situation me désole…
Pour commencer, que l’on soit obligé d’en arriver au KO pour se faire respecter est choquant! J’imagine que ça fait rêver bcp de monde ce côté justicier intouchable et imbattable, sauf que ça n’est pas la vraie vie: c’est celle du cinéma et d’une minorité de personnes ayant les capacités physiques et les connaissances techniques de se défendre
Ce qui m’amène à la suite; ce qui m’est encore plus violent c’est le fait d’être seul à devoir se défendre de ce genre de situation dans un lieu public où, à priori, se trouve plusieurs personnes. Que les gens ferment les yeux (quelles qu’en soient les raisons) sur une agression ou un début d’agression est violent.
Que quelqu’un se fasse humilier et/ou agresser gratuitement et publiquement (ou non, mais là je parle des situations publiques) ne devrait être toléré par personne! Seulement dans la majorité des cas, personne ne bouge.

Ce qui m’est arrivé:
Il y a presque une quinzaine d’années, un soir de la fête de la musique à Lyon, nous revenions, à pied, d’un concert de Batucada (nous étions les musiciens). En arrivant sur la place Tholozan, on voit un homme qui traine une femme (la sienne?) par terre, celle-ci hurlait et ses cris résonnaient sur toute la place.
C’était un jour festif, il y avait du monde dehors…
À notre arrivée, l’agresseur et l’agressée étaient déjà là…depuis combien de temps? D’où venaient-ils? Personne n’intervenait!

Notre groupe était composé d’une douzaine de personnes, à peu près autant de femmes que d’hommes
On se regarde, on s’interroge sur la conduite à tenir face à cette situation insupportable!
Au bout d’un moment, je sollicite mes confrères hommes, je leur dis: j’y vais, on ne peut pas laisser faire ça!

Je m’interpose, je tente de raisonner le mec, je joue un peu le bluff sauf que…le mec n’était pas en capacité d’être raisonné et ce qui devait arriver arriva: je me suis fait démonter en deux secondes. D’une parce que je n’avais pas le même gabarit que lui et surtout je n’avais pas la même rage!
Bien sûr je me suis relevé, enfin pas tout de suite, j’étais sonné et j’avais le visage en sang: ouverture au front.
Question de fierté masculine et/ou d’adrénaline, je ne pouvais pas rester sur une défaite. Je les cherche, ils avaient continué et étaient presque arrivés à la place des terreaux. Je cours et saute sur le mec…BAM: deuxième raclée!
Après ça je me suis abstenu et j’ai attendu l’arrivée des autorités (et des pompiers ^^) qui les ont interceptés (si je me rappelle bien) sur le pont de la feuillée…le mec essayait de balancer la nana par-dessus le pont.
En gros ils ont fait quasiment un kilomètre entre le moment où on les a vus et le moment où ils ont été interceptés, avec deux “bastons” entre temps, hallucinant!

Ce jour-là, je me suis retrouvé seul à défendre une femme se faisant agresser et humilier dans la rue et je me suis retrouvé seul quand l’agresseur s’en prenait à moi.
Pourtant il n’y avait pas que des inconnus autour de moi, il y avait des amis.
Je pense que si je ne m’en étais pas mêlé, peut-être que personne ne serait intervenu.
Je pense que si je n’avais pas eu le visage en sang, peut-être que personne n’aurait appelé la police et les pompiers.

Le plus dure n’a pas été de me remettre des cicatrices physiques, mais des cicatrices psychologiques.
Pour autant si je vois de nouveau une agression, je ne laisserai pas faire! Je gèrerai sûrement différemment, mais je m’interposerais encore.

Alors évidemment personne n’a envie de se faire tabasser, mais si la majorité d’entre nous réagissait dans ce genre de situations, elles diminueraient considérablement sans avoir forcément recours à la violence.

PS: je vous conseil le film “38 témoins”, lui-même tiré du roman “Est-ce ainsi que les femmes meurent?”

Article: CleanApp 3.2: ou comment désinstaller proprement

Je reposte un commentaire, car je viens de tomber, par hasard, sur le logiciel de désinstallation qui me convient complètement: TrashMe (les mêmes petits gars qui font TuneArts)

Il a un moteur de recherche (très) efficace, il pèse trois fois rien, il est compatible 64 bit et sont interface est assez sobre. En fait le truc qui me plait c’est la possibilité de: Supprimer depuis le menu contextuel (sans le daemon), Supprimer en mettant l’application à la poubelle (avec le daemon), Glisser une application sur l’icone du Dock, Sélectionner l’application depuis l’interface. A chacun de choisir sa méthode, pour ma part c’est via le menu contextuel.

A j’oubliai, il est gratuit et à priori c’est une question de principe: We currently provide free softwares because we think that nobody has to pay for some features that should have been embedded into Mac OS X.

Article: CleanApp 3.2: ou comment désinstaller proprement

@desimages

En effet AppCleaner est un des meilleurs logiciels de désinstallation :

Simple (interface minimaliste) Efficace (je n’ai jamais eu de faux positifs) Très light en mémoire (Application < 10 Mo, Daemon < 2 Mo)

J’ai rarement vu plus efficace et j’en ai testé pas mal sur du long terme.

Seul bémol, il n’y a pas encore de mise à jour pour Snow Leopard ce qui fait qu’il ne trouve pas les fichiers “caches”.

CleanApp est très bon lui aussi, mais plus lourd tant au niveau de l’interface qu’au niveau des ressources du système. Il apporte aussi un peu plus que la simple possibilité de supprimer une application (ex: utilisation de l’espace disque).