Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Mathieu Besson
144 commentaires trouvés.
Article: Partagez-vous ma dépouille

MAGE: J’ai dû mal m’exprimer: la licence que les écoles utilisent aujourd’hui est encore la vieille version FileMaker 6 Client, datant de 2002.

J’ai donc dû développer Adécoi avec cette « contrainte », alors que ça aurait été plus logique, en 2006, de le faire avec l’actuel FileMaker 8. Mais mes clients tirant parti des infrastructures scolaires pour le dépouillement auraient dû alors mettre à jour toutes leurs licences, et surtout celle du serveur, qui est nettement plus coûteux en 8 qu’en 5.5 (le serveur 5.5 est celui qui permet de servir des fichiers FileMaker 6).

Je reconnais que ce n’est pas facile de s’y retrouver. parmi toutes ces versions 5.5, 6 et 8… Mais il n’y a pas d’embrouille sur le dos des établissements scolaires.

Article: Partagez-vous ma dépouille

Olivier:
– pour l’anonymat du vote, c’est incontournable, tous les bulletins sont scrupuleusement numérotés, mais rien ne permet de savoir le nom du votant.
– pour le cryptage, il n’est pas vraiment souhaitable, parce que la traçabilité et la lisibilité ultérieure des données est plus importante (en cas de contestation des résultats, typiquement).
– Il n’y a pas de somme de contrôle, mais on peut (on doit!) facilement pointer les décomptes via les feuilles de récapitulatifs. Tout est vraiment croisé, recoupé, comparé tellement de fois par les responsables. Et finalement, c’est très simple: ce sont des sommes de coches! C’est seulement très fastidieux, et sujet aux erreurs d’attention.
– ne t’inquiète pas pour Adécoi: on voit très bien ce qui se passe dans la machine, c’est justement ce qu’on demande. Pas de « boîte noire » en l’occurrence.

Article: Asie Centrale
Mathieu Besson
, le 18.01.2006 à 12:57
[modifier]
Article: Asie Centrale

Lionel:
Superbe, tes images du Songkol. Dingue. Ça me rappelle là où nous sommes passés, en plus dépouillé encore. On voit tellement la chaleur de leur accueil sur tes photos. Ça touche.

Malheureusement, on n’a pas eu le temps de flâner au Kirghizistan (une entourloupe des chinois à la frontière, mais surtout parce qu’on avait décidé de seulement transiter vers l’Ouzbékistan et Samarcande pour la suite de notre voyage).

C’est certain, on s’en est voulu de ne pas avoir pris carrément une année sabbatique pour mieux découvrir le Kirghizistan, ce qu’on en a vu nous a fasciné!

Mathieu

Article: Asie Centrale
Mathieu Besson
, le 18.01.2006 à 12:50
[modifier]
Article: Asie Centrale

Didier Bregnard:
Merci pour les compliments! Et les sourires, c’est effectivement le souvenir le plus fort. Les gens sont charmants, dans toute cette région. Les chinois Han un peu moins ouverts (mais assez pour faire du commerce), les atomes sont nettement plus crochus avec les Ouïghours du Xinjiang (le peuple majoritaire de la province, mais sous domination chinoise, d’ailleurs très répressive à ce qu’on en sait).

RBGreg:
Pour les fonds d’écran, je vais voir ce que je peux faire. Il est vrai qu’il y en a quelques-unes, de ces photos, qui feraient bien l’affaire. Pour tout dire, désormais je prends des photos exprès pour faire des fonds d’écran, qui ne sont plus vraiment des sujets, mais plutôt des textures. Au fait, pourquoi seulement en 1280? :-)

Charled:
Manuelle. Du sur mesure, un peu inspiré par Million Dollar Home Page que j’ai découvert avec consternation tellement le concept est crétin: vendre des pixels!

Emile Verschueren:
Flacon: D70, 17-55 à 2.8, 70-200 VR à 2.8. Jamais de flash, sauf parfois de jour (oui, surtout de jour, vous avez bien lu).
Les grandes ouvertures me permettent l’effet de fond sympa, par exemple sur la photo 25 (marchand de fruits pakistanais au crépuscule). Avec le flash, la photo aurait été bousillée, écrasée.

Iris:
jamais mis mes photos ailleurs que sur Pomme A ou Cuk. :-)

Alec6:
Personne ne nous a fait sentir que nous les importunions. L’accueil de ces gens, il faut l’avoir vécu pour le comprendre. Je dirais qu’il « suffit » de prendre son temps, d’attendre, de baguenauder, et d’engager la conversation avec ceux qui ont l’air sympa. Si on se sent mal à l’aise avec d’autres, gentiment s’en aller, passer son chemin.
Relaxant en réalité d’aller passer quelques semaines dans un milieu où on ne comprend, littéralement, plus rien. On n’a plus que soi, sa personne, son feeling, ses appétits, pour interagir.
Et ces gens sont si curieux, friands. Et simples. Pas comme nous, quoi.
Pour revenir à la photo, j’avoue qu’un 70-200, ouvrant suffisamment pour ne jamais devoir flasher, aide à une plus grande discrétion, et permet d’isoler les sujets plus facilement. Sans cet objectif, point de voyage.
Ou alors en bus climatisé avec un groupe de touristes en shorts, en ramenant des images mais aucun souvenir plaisant…
Ça ne serait plus du voyage, non?

Mathieu

Article: Exclusif: prise en main du Nikon D200. Quel appareil, mes amis!

En tout cas, durant notre voyage en Ouzbékistan cet été (dont des photos seront mises sur Cuk prochainement), je vous garantis que les voitures les plus confortables, c’étaient justement les Lada. Dont la fiabilité, vu l’âge moyen des taxis, semble exceptionnelle!

Les autres (Daewoo, Volkswagen, Toyota notamment), sur les routes cabossables de la région, leurs suspensions n’arrivaient pas à la cheville de celles des increvables Lada.

Mathieu

Article: Aperture, la crise!
Mathieu Besson
, le 27.11.2005 à 14:11
[modifier]
Article: Aperture, la crise!

François!

comme je le disais le 7 novembre, « il appert de la lecture de cette Humeur annonciatrice de Test qu’Aperture, en anglois, ne prend qu’un « P ». »

Rebelote (rebelotte?), tu as mis deux « P » à Aperture!

Et FrontRRow, ça ronronne?

Et AïeOuerk?

Et iLiffe?

Et iMauvie?

Il n’y a finalement que Safari qui soit prononçable et écrisible, dans les logiciels Apple!

Mathieu

Article: iPod, lâcheur (2/2)
Mathieu Besson
, le 25.11.2005 à 17:21
[modifier]
Article: iPod, lâcheur (2/2)

Jean-Christophe Courte: Ah! Si seulement ma moitié, qui lit tous ces commentaires en n’osant y répondre et en me disant « tu vois! » quand ils abondent dans son sens, si seulement ma moitié te lisait ce soir encore…

Et si elle acceptait…

… il faudrait encore qu’Apple nous mette à jour ce *!&%?+ d’iBook 12″ dont le design date de bientôt… 5 ans (putain, 5 ans!) pour le faire encore plus petit et encore plus robuste, avec bien plus d’autonomie. Là, j’achète, et j’argumente pendant le temps nécessaire jusqu’au prochain départ en voyage.

Ou je le laisse malencontreusement tomber dans le sac à dos avant de partir, l’air de rien…

Merci à toutes et à tous, vos commentaires m’ont apporté plein d’idées!

Et j’insiste avec Khertan et YvMak: quand le disque cliquette, c’est la dernière pour le remplacer! Les garanties sont faites pour ça!

Mathieu

Article: iPod, lâcheur (2/2)
Mathieu Besson
, le 24.11.2005 à 12:30
[modifier]
Article: iPod, lâcheur (2/2)

Azuff: TROIS DOLLARS pour un café?!? Tu es fou!

En Chine, d’abord, il n’y a pas de café. Et quand il y en a, c’est effectivement à trois dollars, et c’est ignoble, parce que au bon goût Yankee. Et quand c’est si cher, tu n’achètes pas, en plus le serveur te prend pour un malade (une tasse de liquide pour 20 yuan?!? Alors qu’une brochette de mouton vaut 1 yuan!?!)

Trois dollars, c’est environ le prix d’un bon repas pour quatre personnes, là-bas.

Et 400 dollars, soit le tapis est très grand, soit il est vraiment très beau, soit tu ne l’as pas assez négocié! :-)

Content de voir que je ne suis pas le seul à avoir aligné les biftons pour récupérer mes données. Ontrack t’a donc donné satisfaction, apparemment! Ouf!

Mathieu

Article: iPod, lâcheur (2/2)
Mathieu Besson
, le 24.11.2005 à 09:21
[modifier]
Article: iPod, lâcheur (2/2)

Le Corbeau: 3000! Gaspe! J’ai bien dit dans la première partie de l’article que j’avais un GROS problème!

Mais le plus gros problème de si belles vacances, dans le fond, c’est qu’elles sont si belles que j’ai dû me restreindre pour ne déclencher QUE 3000 fois (il a même fallu que l’iPod me lâche, sans ça, ça serait plutôt 5000 à vue de nez!)

On peut faire des cours du soir de grand reporter à l’UniPop? :-) Il faut que je me recycle!

Une fois la drastique sélection opérée au retour sur l’ordi, il en reste environ 300 de superbes et qui racontent le voyage dans une présentation iView d’environ 20 minutes.

Plus, c’est bassinant, moins, on perd le fil des 5 semaines de voyage.

10% d’excellentes images donc, mais un bon tiers de chouettes photos souvenir.

Et le plaisir, ce n’est pas que la photo en soi, mais son côté « catalyseur d’autres souvenirs », pour se replonger dans l’ambiance. Pour cela, une poignée de phjotos par jour, ça ne suffit pas, je trouve…

Mathieu

Article: iPod, lâcheur (2/2)
Mathieu Besson
, le 24.11.2005 à 08:11
[modifier]
Article: iPod, lâcheur (2/2)

ocmey: non, pas de site, pas de blog, j’avoue ne pas avoir eu le temps de m’intéresser à la question! C’est certainement dérisoirement aisé, mais pour le moment, elles ne sont accessibles que par mes albums en papier! Mais je vais y songer, pourquoi pas?

BLUES: non, on ne peut pas dire que j’aie « récupéré » la somme directement. Mais j’ai appris le coût de ce risque, c’était ça le plus important pour moi. Maintenant, je n’aurais pas mis plus cher, ou je n’aurais pas payé autant pour trois jours de photos. Pour trois semaines, avec tout ce qu’on y avait vécu, un franc par photo, ça m’a semblé raisonnable.
Il n’en reste pas moins que, dès lors que j’avais fait le deuil des images, le… cerveau s’est remis en marche, et plein de détails, plein de souvenirs sont remontés, beaucoup plus nets encore. Je devrais peut-être partir en voyage sans appareil photo, finalement!
Pour ton rêve d’aller en ces contrées, vas-y! C’est bon marché (d’y aller mais surtout d’y être), c’est magnifique, et les gens sont charmants. Mais vraiment charmants, curieux, ouverts. Un formidable dépaysement, quoi!

Zorglub: ce que je me dis, c’est qu’au contraire des disques plus gros (2.5″ ou 3.5″) doivent être conçus pour être sollicités plus durement. Je présume que les mécanismes d’iPod sont testés dans des conditions d’utilisation typiques, pas extrêmes. On verra à ce titre ce qu’il ressort de la statistique lancée hier par MacInTouch sur la fiabilité des iPods . Je vous tiens au courant des résultats.

BoboMac: L’Ère du Logiciel, c’est sans doute l’ Âge du Soft , à Morges, non?
Refaire les vacances pour ce prix-là. Excellente idée! Chérie, tu nous lis? On y retourne? Et on l’achète, ce tapis en soie à Hotan?

G4Beige: je précise que je n’utilisais l’iPod que pour les photos le soir venu et qu’il faisait très sec à ces altitudes en plein été. Ce sont sans doute les cahots des mauvaises routes (les distances dans ce pays! Incroyable!), durant de longues heures, couplés à la pression basse, qui ont fini d’avoir raison de mon iPod péclotant déjà un petit peu au départ.

Mathieu

Article: iPod, lâcheur (1/2)
Mathieu Besson
, le 21.11.2005 à 12:09
[modifier]
Article: iPod, lâcheur (1/2)

Anne: Pour citer Sacha Guitry, tu as raison, je suis contre les femmes. Tout contre.

Blague à part, et machisme freudien de même, je ne mentionnais en préambule la position de Geneviève que pour expliquer pourquoi je prenais un iPod en vacances plutôt que carrément un portable. J’ajoute que, comme elle, je ne souhaite pas non plus m’encombrer d’un ordi tout le temps.

Je me doutais bien que certains (et certaines, ok) emportent leur portable en vacances, et le but était de ne pas avoir en commentaires « ben, t’as qu’à prendre ton ordi, gnolu ».

Si on ne peut même plus feindre le machisme…

Mathieu

Article: iPod, lâcheur (1/2)
Mathieu Besson
, le 21.11.2005 à 11:14
[modifier]
Article: iPod, lâcheur (1/2)

Alec6: Oui, ma femme c’est un peu KKK: Kamera, Kein Komputer!

Je précise que l’humeur est faussement machiste. J’ai adopté ce ton pour jouer au pauvre mari contrarié, qui le vit en réalité très bien.

Et ma moitié fait de magnifiques photos.

eje: merci beaucoup pour la suggestion du Gmini400. Je vais voir ça de plus près.

Pour le mitraillage versus la construction réfléchie, je ne sais pas si je les construis moins bien, mes photos. Je ne crois pas, ou pas tant que ça, finalement.

Simplement:
– la gratuité d’un second, voire d’un troisième déclenchement
– ajouté au format RAW d’un capteur qui compte toujours plus de millions de pixels
– plus du bracketing si on se pique de jouer avec Photomatix

… ça fait très vite exploser le nombre de GB à avoir à disposition!

Pour moi, le mitraillage n’est pas mon plus gros problème, mais c’est le poids des fichiers bruts, qui sont précisément ceux qu’on souhaite obtenir en achetant de gros boîtiers reflex.

Sinon je pars avec un compact, ça pèse nettement moins lourd, c’est moins cher.

Mais j’ai moins de plaisir, et les images sont tellement moins belles au final.

Mathieu

Article: Rappel de batteries chez Nikon

Juste pour vous dire que j’ai reçu ma batterie neuve hier. C’est une EN-EL3e, c’est-à dire la batterie du futur D200! Il ne me manque plus que le boîtier de mes rêves autour!

Elle a une patte de plus (appelée le contact de signalisation dans le manuel), qui permet à une petite puce d’enregister notamment le nombre de photos prises à chaque recharge et d’indiquer précisément la capacité restante (D200 uniquement pour le moment, les vieux ne tirent pas profit de cette fonctionnalité).

Elle a aussi un peu plus de capacité (1500mAh) que les batteries EN-EL3 du D70 ou EN-EL3a du D70s (qui affichaient 1400mAh).

Nikon, via mon photographe préféré, a mis une petite semaine à me la faire parvenir.

Que du bon donc.

Voilà, bonne nuit!

Mathieu

Article: De bonnes résolutions
Mathieu Besson
, le 30.10.2005 à 08:48
[modifier]
Article: De bonnes résolutions

Autre « découverte » invraisemblable à la FNAC de Lausanne ce samedi. Le Toshiba Libretto U100 .

Son écran est tout bonnement hallucinant: 1280×768 pixels, avec une diagonale de (tenez-vous bien)… 7.2 pouces! Soit une résolution de 207ppp! Ils sont malades, c’est plus des traces de doigts qu’on va trouver sur l’écran, mais des traces de nez!

Mathieu

Article: De bonnes résolutions
Mathieu Besson
, le 29.10.2005 à 10:39
[modifier]
Article: De bonnes résolutions

Fabien: en googlant sur « Infinite Depth », un terme qui m’est revenu à l’esprit lorsque tu as parlé des coins et des bords de l’écran, j’ai retrouvé quelques indices. Tu pensais sans doute au principe de Fitt ( Fitt’s Law ). Voir aussi sur AskTog ), et je suis tombé sur un autre site grouillant de réflexions, Membranophonist .

Mathieu

Article: De bonnes résolutions
Mathieu Besson
, le 28.10.2005 à 19:17
[modifier]
Article: De bonnes résolutions

Merci pour tous ces commentaires ajoutant tellement de renseignements!

Arldon: j’ai effectivement omis de m’aventurer du côté obscur, que je connais trop peu, même si j’avais bien remarqué les horribles réglages proposés par Windows qui agrandissent l’interface. Mais qu’apparemment personne n’utilise, ou presque. Ma prédiction: Mac OS 10.5 sera zoomable ou ne sera pas.

Bigalo: Effectivement, ma troisième décimale est un peu inutile, et 68 valent certainement près de 72. Mais bon, 68 c’était tout près, non? Si j’avais mis 72, les pythagoriciens dans ton genre n’auraient pas compris le calcul! Et non, je n’ai pas pensé à ressortir mon vieux 128.
Pour ce qui est du 170 « panoramique » en 640×400, c’est exact, tout comme la génération suivante: les matrices passives des PowerBook 165, 165c, Duo 230 affichaient 640×400. Mais un certain François Cuneo suscitait mon envie béate avec son 180c, le seul en matrice active avec 640×480. L’avantage (hé, hé), c’est que son autonomie était d’à peine 45 minutes. Bien fait pour lui.

Ce que je trouvais intéressant en écrivant cette humeur, c’est de voir à quel point Apple a une carte à jouer, car le hard et le soft peuvent être coordonnés.

Et pour moi, le signe qu’Apple monte en résolution de presque 20% d’un coup (c’est tout de même massif, puisque en une dizaine d’années, on n’était monté que de 10% de 90 à 100ppp), c’est un signal que de bonnes choses logicielles nous attendent bientôt, et que le reste du matériel va pouvoir suivre.

Vivement MacWorld San Francisco en janvier!

Mathieu

Article: Coucou!
Mathieu Besson
, le 23.10.2005 à 03:38
[modifier]
Article: Coucou!

Mais ce qu’elle est chouquette, cette Cukinette! Nous, on le sentait depuis six mois, que ce serait une Cukette!

Quelle chance pour ses quatre frères, enfin une fille qui va tous les mener par le bout des nez. Et François, qui est enfin rassuré: il sait aussi faire des filles! Et pour Madame Cuk, qui doit être rudement soulagée d’avoir passé ce cap…

Eviv etteiluJ! Ovarb à etuot al ellimaf!

Mathieu

Article: Dodo le PowerBook, dodo… (partie 1 de 2) (Maj à 6h40)

Tadaaaam!

Peut-être, peut-être… François, tu es homme de peu de foi!

Vous allez voir, dès demain, un Cuk content, j’en mets ma main à couper.

Lorsque François m’a dit il y a quelques jours que « c’est diiiiingue, tu te rends compte, il suffit de resetter la PRAM depuis l’Open Firmware, c’est le PMU (Power Management Unit) qui est vautré », ça m’a fait tilt: je savais l’erreur fatale qu’il faisait, sans s’en rendre compte, depuis des années, et qui lui pourrit la vie de son 17 pouces.

Quand vous verrez quelle bourde colossale il a commise…

Quelqu’un a une idée? C’est enfantin!

Il suffit de se rendre compte que François travaille tout le temps sur son ordinateur, donc chez lui et au travail.

Vous ne voyez pas? Attendez demain, vous aurez la révélation…

Mathieu

Article: CukDay, the day after the day after, ou les traductions promises

Et pour les Renaud qui ne savaient pas qu’en Suisse romande, il y a de la place pour tout une épéclée de patois différents, il y a Topio.ch qui est incontrounable.

Et je suis tombé sur un très joli article au style académique sur le Schwyzertütsch . Ça n’a pas grand-chose à voir avec les patois romands, mais c’était pour montrer une autre particularité linguistique suisse. Et pas la moindre!

Adjeû c’t’équipe!

Mathieu

Article: CukDay 4, after…
Mathieu Besson
, le 12.09.2005 à 01:38
[modifier]
Article: CukDay 4, after…

J’ai trouvé que l’ambiance était paisible. Sans doute l’accueil en poésie de Boby Lapointe. Et peut-être aussi que la Cukmunauté commence à trouver ses repères dans le temps. C’est agréable.

On remet ça pour la prochaine Cuk Day? Roger, c’était vraiment trop top!

Bravo à tous les organisateurs pour tout le plaisir qu’ils nous ont offert. Et merci!

Mathieu

Article: J’en ai jusque là; non non, plus haut; non non, encore plus haut

Dis-moi mon Cuk, quel peut bien être le lien selon toi entre un (ou plusieurs) kernel panics et une perte de données? Comment fais-tu?

On a tous eu des kernel panics de temps en temps (on en a tellement peu sous OS X qu’on s’en souvient avec des frissons à chaque fois), mais je ne connais que toi qui perde des données à chaque coup!

C’est pas bêtement un problème de disque dur? A mon avis, ton PowerBook que tu chéris tant ne tient plus, avec le temps. Il est temps de… backuper ton hardware!

A toute, je brûle des chips de 128KB en priant pour toi.

Ou alors la Cukmunnité doit se cotiser pour t’offrir un PowerMac G5 de secours pour la maison…

Mathieu

Article: Alors comme ça ce sera Intel…

Mais finalement, ce qui est mauvais, sur le PC, c’est Windows (je veux dire le logiciel), c’est pas tellement Intel, ou AMD, les, fabricants de hardware.

La chose que je vois, c’est surtout que Mac OS X, en réalité, a toujours tourné et tournera désormais officiellement sur processeur Intel. Il n’y aura plus grand-chose à faire pour qu’il tourne sur un PC « normal », non-Apple. L’opposition a toujours été entre Apple et Microsoft. Qu’Apple développe son hardware semblait logique, mais peut-être que dans deux ans, ça ne sera plus, avec grosso modo la même architecture hardware.

Et on va quand même sacrément couper l’herbe sous le pied des grincheux pécéistes, qui ne pourront plus ricaner avec les GHz de leurs Pentiums en nous disant qu’on est des ploucs avec nos G4 et G5! Un argument de moins, c’est bien fait.

Et puis c’est quand même un grand marché matériel qui s’ouvre, non? Les analyses de ToTheEnd, montrant que la Pomme tire de moins en moins de son revenu du hard (en %), ne risquent pas de s’inverser de sitôt…

Apple, c’est Applesoft!

Est-ce que la décision d’Apple est un switch? Je dirais que c’est plutôt un déswitch, dans la mesure où ceux de NeXT avaient dû programmer OS X sur PowerPC, alors qu’OpenStep tournait tranquillement sur PC.

Et puis, moi, tant que HP ne débauche pas Jonathan Ive, je me dis qu’on est tranquilles au niveau du design de nos bécanes…

C’est un peu comme si Steve, rancunier, défaisait tout ce qu’Apple a décidé durant son absence de 1987 à 1997. Le design sans âme de l’époque (paf! l’iMac), l’OS 8 puis 9 en cul-de-sac (pan! OS X), le PowerPC (ping! Intel inside), et quoi après? Il ne reste plus grand-chose…

Mathieu

Article: Plug and play? Vraiment?

Moi je dis: « Bien fait pour toi, Cuk, tu n’avais qu’à pas acheter ton Shuffle chez Manor »!

Je plaisante, évidemment.

Mais bon, techniquement, je ne peux que comprendre qu’un iPod Shuffle ne soit pas nécessairement reconnu par toutes les machines ayant de l’USB. Je préfère quant à moi qu’il fasse 512MB ou 1GB, ce qui nécessite du courant que n’arrivent pas à fournir les « vieilles » machines Apple.

AppleInsider avait relevé cela: le 20 janvier . Le Shuffle est incompatible (sans accessoire) avec les eMac et iMac d’avant 2002, grosso modo.

J’aimerais aussi signaler que cette incompatibilité est peut-être un excellent signe de santé du marché: Apple ne pense plus d’abord à nous qui étions là « quand tout allait mal », parce que la demande des acheteurs actuels d’iPod Shuffle, c’est la capacité, pas la rétro-compatibilité.

Apple ne privilégie plus ses vieux, mais ses futurs clients. Ça m’embête autant que toi, mais ça me réchauffe le coeur de les voir tournés vers l’avant, vers l’action.

Hé, Cuk, tu as jusqu’au 10 avril pour commander à ton Jonathan un nouveau Mac sur Neptun à prix imbattable, ça lui tirera peut-être un second sourire en un mois, exploit sans précédent!

Mathieu

Article: WinSwitch, une permutation moins encombrante

Aaah! Quel utilitaire in-dis-pen-sable!

Enfin je découvre le symétrique de FruitMenu , qui fait la même chose de l’autre côté de la barre de menu, en icônisant le nom de l’application de premier plan! Plus de « FileMaker Developer v6.04F » qui prend huit fois plus de pixels que « iCal ».

Merci Fabien!

Mathieu

Article: Une panne de courant sympathique

Ben nous, c’est toutes les portes anti-feu qui se sont fermées (électro-aimant qui lâchent), les collègues un peu épouérés de ne plus pouvoir travailler, et moi… soucieux pour mes serveurs. Vont-ils s’éteindre correctement?

Mais boudiou qu’il est bon d’avoir un onduleur, comme dirait Cuk. Ce machin de 50 kilos a tenu 20 bonnes minutes pour toutes ces machines qui faisaient des petits bips d’alerte. On sentait leur inquiétude monter. C’était chou.

Bip-bip sauve-moi. T’inquiète mon Xserve, j’arrive.

Mais la prochaine fois, je prends mon portable, une lampe de poche, et je mets le switch des serveurs sur l’onduleur également, c’est plus pratique si on a le réseau qui fonctionne encore au moins entre les machines centrales!

Ensuite, une fois tout bien éteint, comme un moment de jouissance. Ha! Nous voilà tranquilles, qu’est-ce qu’on fait? Ben discuter avec les gens qui passent par là. Sympa.

Jamais eu un pétage de plombs aussi calme, finalement.

A refaire. Mais la prochaine fois, plus longtemps, Madame la Foudre!

Mathieu

Article: Résultats financiers d’Apple, premier trimestre 2005

Si l’on en croit le tableau en bas de la news de Digitimes (http://www.digitimes.com/news/a20050114A7040.html), on voit effectivement qu’iBook G5 et iBook « normal » seront produits simultanément.

Si on regarde le look actuel de la page d’accueil de l’AppleStore (http://store.apple.com/1-800-MY-APPLE/WebObjects/AppleStore/), on peut penser que la gamme des portables va évoluer prochaiment pour ressembler à la gamme des desktops (mini-e-i-Power).

AppleStore, août 2005:
Portables: Book mini (G4), eBook (G4), iBook (G5), Power Book (G5)
Desktops: Mac mini (G4), eMac (G4), iMac (G5), Power Mac (G5).

Le Book mini serait un portable extrême, genre 10 pouces ultra-fin.
L’eBook serait l’iBook G4 12″ actuel, au look plastoque blanc.
L’iBook G5 serait dans un nouvelle coque sublime.
Le Power Book G5 serait exactement comme François en rêve.

Planning des évolutions au pif:

Février: derniers PowerBooks G4, 1.5-1.7GHz, relookage des eMacs.
Mai: sortie Book mini 10″, renommage iBook 12″ en eBook, discontinuation iBook 14″.
Juillet: annonce iBook G5 14″ et Power Book G5 13″, 15″ et 17″ pour la rentrée de septembre.

Je rêve tout éveillé, on verra bien.

Mathieu

Article: Popcorn et MacTheRipper, les indispensables pour copier vos DVD

Nonobstant la qualité de cet article, top-niveau comme il se doit sur Cuk.ch, je m’interroge encore sur la façon la plus simple de ripper/compresser ses DVDs de manière à en faire des « petits » .mov (pour les lire avec QuickTime, simplement) ou des .avi (VLC), capables de tenir sur un CD.

Je me sens très démuni quand je songe à archiver ma DVDthèque sur disque dur, dans des fichiers plus petits et uniques. J’ai quelques résultats sympas avec Forty-Two (http://www.kaisakura.com/), mais je ne suis pas complètement satisfait (décalages au bout d’un certain temps notamment). Je fais des tests, progressivement, mais chaque essai prend tant de temps que je n’avance pas très vite.

Bref, nonobstant mon incompétence en la matière, François Cuneo ou un autre cukien envisage-t-il de faire un test de fond en la matière, ou est-ce déjà fait? Noé, tu nous fais le guide du DivX?

Mathieu

Article: Ça me fait mal au bide, tellement c’est injuste

Je crois que cette histoire montre surtout à quel point on était mal barrés avec Mac OS 9, et surtout, surtout, l’incompétence crasse de prétendus « informaticiens » qui n’en méritent que les deux premières syllabes…

Quand quelqu’un dans cette école, ou au département, se sera rendu compte qu’avec (dans l’ordre) de la RAM, des licences OS X Client, un serveur, ils auraient depuis 2003 mis en place un réseau trois fois mieux fichu que ce qu’ils sont en train de mettre en place sous Windows pour… 2005!

Concrètement, on parle de 30×150 francs maximum pour 512MB RAM, plus 30×42 francs pour un VLA (tous les softs Apple), plus un Xserve G5 à partir de 3’900 francs (prix grands comptes), on est même pas à… dix mille francs! Quelqu’un trouve que c’est cher? Allez, comme il nous reste même quelques sous, pour 2000 balles de plus, on change tous les disques durs pour des 40GB silencieux et rapides!

Il n’y aurait donc pas un seul député vaudois qui lise Cuk.ch et qui puisse poser la question qui fait mal: « Combien a-t-on dépensé pour mettre des PC à la place des 30 Macs? » et son corollaire « Est-ce que les étudiants sont contents de pouvoir relever leur email en cliquant sur l’icône rassurante d’IE? » Je caricature, mais on est vraiment aux petits oignons pour ces jeunes pousses, à l’âge pourtant de la souplesse…

Il ne faut pas être triste, il faut être furax du gaspillage de nos deniers, moi je dis!

On me répondra peut-être: « Oui, mais vous comprenez, ces iMacs étaient des modèles à tiroir de 1998, donc embêtants à gérer sous Mac OS X (8 premiers gigas pour le système de boot, pas de NetBoot 2, plus bruyants, pas très véloces). On n’avait pas d’autre choix que de les désaffecter! »

Même.

On comprend alors que ces machines souffraient, sans RAM, sous le joug de leur iResponsable informatique, depuis près de 7 ans! La question du député qui nous lit devient: « À quoi l’Etat de Vaud paye-t-il son informaticien depuis 1998? »

C’est encore gaspire.

Ne pas rajouter une barrette de RAM, c’est aussi naze que de laisser le plastique sur les sièges d’une voiture neuve. « On me l’a livrée comme ça, alors je laisse, parce que je trouve pratique, finalement ». Imbécile.

Un ordi, ça ne sert que si on l’use! Ces pauvres iMacs ne sont jamais vraiment sortis du carton, ils n’ont eu aucune chance!

Heureusement, maintenant, ils sont entre les mains expertes et réconfortantes de François. C’est mieux que rien. Mais c’est trop tard.

Mathieu

Article: Et si je vous demandais d’en faire un peu plus?

Hello Cuk!

Pour les commentaires, dans lesquels j’écris peut-être un peu moins, mais surtout que je lis aussi moins, la raison est toute bête: avant, c’était à droite du titre qu’on pouvait cliquer, mais maintenant il faut descendre en dessous de la signature pour retrouver la fenêtre des commentaires!

Donc c’est enquiquinant, une fois qu’on a lu l’article de la journée à 7h21, de revenir en cours de journée, de devoir descendre tout au bout de l’humeur parfois longue, pour cliquer sur la bulle.

Perso je mettrais deux bulles, une à droite du titre et l’autre sous la signature, puisque ce n’est pas seulement lorsqu’on a lu l’article d’un bout à l’autre qu’on souhaite voir les réactions des lecteurs.

Ou alors je dois simplement changer mon bookmark de http://cuk.ch/articles.php?categorie_rech=humeur&display=deplie à http://cuk.ch/index.php (parce que là, à côté du titre, il y a la bulle). Mais à ce moment-là, chaque matin, je devrai faire un clic supplémentaire pour lire l’humeur! Quelle horreur, un clic de plus!

Comme quoi, un clic, ça coûte, et comme quoi aussi la majorité des lecteurs ont sans doute, comme moi, bookmarqué les Humeurs dépliées!

Cette baisse dans les statistiques est en réalité un superbe compliment, mon Cuk!

« Assez, assez, assez d’austérité, on veut, on veut, des Humeurs dépliées! »

Bye

Mathieu

Article: 4D 2004 est né, le bébé est tout simplement splendide

Puisqu’on me sollicite :-D

Bonjour à toutes et à tous!

J’adore, tous les six mois, voir François comparer les forces de 4D avec les faiblesses de FileMaker, sans savoir quoi lui répondre. Dans le fond, je m’en fiche! (sic)

En travaillant au quotidien sur FileMaker, je commence à comprendre la force première de ce logiciel: il est possible d’utiliser FileMaker n’importe comment, sans y réfléchir, sans la moindre idée de ce que l’on est en train de faire. J’ai même vu des gens (sérieusement!) créer des rubriques avec des noms au hasard du clavier. Ils se fichaient complètement de nommer les champs de manière lisible, vous imaginez!

Quant à moi, je dégaine FileMaker face à quasiment tous les problèmes auxquels je suis confronté. C’est mon canif, quoi. Il n’y a pas grand-chose pour lequel il ne soit pas adapté (et comme le canif, il déforme mes poches, et n’est pas aussi beau qu’un krys. Mais un canif, ce n’est pas un couteau!

Mon pifomètre informatique me suggère qu’avec 4D, en commençant une base de données, on sait ce qu’on veut, on doit être plus formel et plus clair. On doit comprendre la structure des données qu’on va rentrer et manipuler avant de se lancer.

FileMaker vous permet de vous en rendre compte après, et c’est sa pernicieuse force: en deux clics, n’importe quel gnolu a l’impression (je dis bien l’impression, mais c’est ce qui compte, non?) qu’il arrive à faire un fichier FileMaker.

Et même en un seul clic, tiens: François, réponds-moi, qu’est-ce qui se passe si on drag-droppe un fichier Excel sur 4D? Est-ce qu’il crée une base de données avec un modèle détaillé et un modèle en liste? Hmm?

Et l’inverse, si on droppe une base 4D sur Excel?

FileMaker devait s’appeler « ListMaker » dans une vie antérieure, c’est un logiciel pouvant faire des bases de données relationnelles mais aussi, d’abord, pour les nuls, des lignes de colonnes, version électronique de tableaux dessinés sur une feuille de papier.

Et comprendre un tableau, c’est à la portée de tout un chacun (deux variables, x et y, lignes et colonnes). En revanche, je ne connais pas grand-monde qui arrive à se représenter les problèmes sous forme de base de données (des dizaines, des centaines de variables, des relations pas linéaires ni univoques, des données qui changent au fil du temps, du vivant).

Pour terminer sur une autre analogie, un fichier Excel (ou FileMaker équivalent), c’est comme une photo, plat et figé. Quand c’est devenu faux, on en fait un autre.

Une base de données, en revanche, c’est plutôt comme un film, avec des images qui se succèdent, du son, du montage, le temps qui passe. Ça frétille…

C’est pas pareil.

Allez, à bientôt, je vais tenter de vous montrer prochainement ce qu’on peut tirer de cet affreux FileMaker! :-)

Mathieu

Article: Bof04, vive la Water Rocket!

Non, Noé, pas de Bombache, on te laissait l’exclusivité pour la prochaine Bof04.1.

Il nous faut encore explorer les pistes suivantes:
– parachutes (on va commencer à en avoir marre de tout reconstruire après 10 secondes de vol…).
– son et lumière embarqués pour retrouver plus facilement la fusée dans le maïs du voisin.
– altimètre pour valider les records (300 mètres, je ne crois pas qu’on les ait atteint, mais il est vrai qu’elle était loin, loin…)
– Plusieurs étages de propulsion.
– Amélioration de la technologie des ailerons (pour le moment, ce sont des bouts de bac à glace Mövenpick qui font les ailettes les plus légères et rigides).

On compte sur toi!

Mathieu