Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: fxc
963 commentaires trouvés.
Article: A toi l’égoïste, le je-m’en-foutiste, l’impoli, l’ingrat, le con que je croise tous les jours

En voiture, tu n’utilises pas ton clignotant/clignoteur/flèche. Je n’ai qu’à me démerder pour comprendre ce que tu vas faire.

pourquoi installer du matériel qui déconne sur tous les véhicules….genre :lampes qui ont plein de faux contacts quand on les allume ??? de plus pourquoi installer ces trucs sur les voitures, on continue quand même à les vendre.

Article: A toi l’égoïste, le je-m’en-foutiste, l’impoli, l’ingrat, le con que je croise tous les jours

Il existe 3 principaux types de conducteurs. Les très bons conducteurs, les bons conducteurs et les mauvais conducteurs. Il s’avère que si l’on creuse un peu plus, les plus dangereux sont dans la catégorie des très bons conducteurs. En fait, pour la simple et bonne raison, c’est que ce sont pour la plupart de très mauvais conducteurs qui ont une opinion surdimensionnée d’eux-mêmes. La tâche donc du bon conducteur est double, d’une part, faire attention aux mauvais conducteurs et surtout éviter les très bons conducteurs.


Le très bon conducteur se reconnait d’abord à son attitude sur la route. Il n’ira jamais faire ses démonstrations sur circuit, au risque de se retrouver en face de vrai très bons conducteurs. Le très bon conducteur a un complexe de supériorité, il considère donc les autres conducteurs comme des parasites sur son territoire de jeu, et les vrais très bons conducteurs comme des usurpateurs (mais heureusement pour lui que l’on trouve uniquement sur circuit).


Le très bon conducteur est toujours pressé. Même en vacance, quand il a le temps, il est pressé. Pire encore, ce sont les autres qui sont lents, et d’ailleurs, ils font exprès d’être lents. Il aura donc le devoir de tout faire pour dépasser les lents. Les tactiques sont diverses, doubler par la droite, par une voie d’accélération ou de sortie, dans un rond-point, par l’intermédiaire d’une station-service, ou tout autre raccourci qui pourraient enfin le faire progresser d’une, de deux, voir de 3 voitures. La seconde de gagnée est une satisfaction pour le très bon conducteur, qui faut bien le dire, est souvent un précoce dans bien des domaines.


Le très bon conducteur a souvent un QI à la hauteur de ses ambitions. Ainsi, il est persuadé qu’en klaxonnant, le bouchon va se dégager, qu’en collant la voiture de devant, celle-ci va aller plus vite, que l’importance qu’on lui porte est à la dimension des lumières sur son véhicule. Le très bon conducteur considérera que ceux qui n’ont pas compris ses messages ne sont que des imbéciles.


Le très bon conducteur a besoin de rouler le plus longtemps possible en plein phare. C’est principalement pour savoir où il va, puisqu’il est toujours pressé. Il roulera surtout avec ses antibrouillards dès la nuit tombée. Il comble ainsi le fait que la nuit, tous les chats sont gris. Il sera frustré en cas de brouillard, neige ou forte pluie, car tout le monde roulera comme lui.


Le très bon conducteur sait où il va c’est pour cela qu’il n’a pas appris à ce servir du clignotant. Cette technologie qui dépasse son domaine de compréhension n’est en fait qu’un big brother lumineux. Les autres imbéciles n’ont donc pas à savoir s’il va déboiter, se garer, tourner, doubler… bref, changer de direction. Arf, comme il les a bien eus alors !
Le très bon conducteur sait parfaitement téléphoner au volant. Il maitrise tout à fait la polyvalence. Le fait qu’il ne se sert jamais du clignotant est un facteur aidant.

Le bon conducteur s’apercevra cependant de l’attitude étrange du très bon conducteur, comme un tangage avancé entre le talus de la route et la ligne blanche, et une vitesse très fluctuante. Le mauvais conducteur aura la fâcheuse tendance à vouloir doubler le play-mobile qui roule à 50 sur la nationale. Cependant, il n’aura pas prévu que ce dernier se fera une pointe à 110 dès qu’il aura raccroché. Le très bon conducteur justifie ses appels par des urgences (appeler sa secrétaire pour sortir la pochette jaune, va faire les courses, annuler le coiffeur, qu’il va livrer dans 10 minutes…).


Le très bon conducteur déteste d’être doublé par un autre très bon conducteur. Il n’aura donc qu’une idée en tête, celle d’accélérer tout d’abord, et éventuellement essayer de repasser devant. Il considère donc que les péages d’autoroutes sont de bonnes opportunités pour répondre à l’affront. Satisfaction qu’il aura pendant une bonne dizaine de minutes, car il aura le devoir d’aller bientôt faire le plein d’essence.


Le très bon conducteur est forcément prioritaire. En agglomération il devra donc s’appliquer à passer devant les autres d’une manière ou d’une autre. Le stop ou le feu rouge sont des signes qu’il faut absolument respecter, surtout par les autres. Pour le très bon conducteur, le Stop peut s’apparenter à un « ralentir un p’tit coup » et le feu a de toute évidence, de nombreuses nuances entre l’orange et le rouge. Perception que les autres conducteurs et la police en particulier n’arrivent pas à distinguer.


Le gyrophare étant un témoin lumineux d’urgence et donc de priorité, ils rendent jaloux les très bons conducteurs qui n’ont que leurs appels de phares pour afficher leur empressement. Cependant, certains propriétaires de gyrophares ou de plaques particulières considèrent qu’être en retard à une réunion est prioritaire. Ils font donc eux aussi partie des très bons conducteurs.


Le très bon conducteur se gare forcément toujours parfaitement, mais des fois seulement très bien lorsqu’il est vraiment pressé. Ainsi, il ne prendra une place handicapé uniquement s’il n’a qu’une baguette à acheter, ou 50 mètres à marcher. Il se garera de travers, car pour lui les lignes ne sont pas droites dans le bon sens, dans un rond-point, pour ne pas rouler en téléphonant, ou pour aller acheter son paquet de clopes. La gêne qu’il aura occasionnée l’agacera quelque peu, les autres conducteurs ayant manifestement décidé de l’emmerder.


Le très bon conducteur ne supporte pas d’être mélangé avec les autres conducteurs. Il se concentrera donc sur une seule chose à la fois. On le distingue ainsi sur une persistance à rester sur la voie du milieu. Il se fera d’ailleurs doubler par un autre très bon conducteur agacé. Motivé par ses victoires répétées, ce dernier restera d’ailleurs sur la dernière voie de gauche, puisque d’une part, il a la voiture qu’il faut, qu’il n’est probablement pas du pays et qu’en plus et surtout, que c’est le meilleur conducteur.


Ensuite, nous avons les porteurs d’autocollants. Le L dont le permis fraichement obtenu est un signe de maîtrise et compétence. Il aura surtout la principale activité de montrer lui aussi qu’il est un très bon conducteur. Vous avez celui aussi du « attention bébé à bord », qui est un message d’avertissement à l’ensemble de la communauté automobiliste, qu’il y a à l’intérieur un futur conducteur et qu’il faut faire gaffe. L’attention demandée aux autres, n’est pas forcément réciproque, car lorsque le rejeton n’est plus dans l’habitacle, le très bon conducteur reprendra immédiatement du service actif.

Enfin, les conducteurs a casquettes surtout les plates mises du mauvais coté dont le qi (je ne parle pas des hp mâââââââmes poppins, cela leur ferrait trop d’honneurs) dont le qi dis-je doit être entre moins 25 et moins 50, ceux-là doivent être évités de toutes urgence, il m’arrive même de m’arreter quelques instants pour en être débarassé.

Article: Une forme de « coming out »
fxc
, le 14.03.2016 à 19:39
[modifier]
Article: Une forme de « coming out »

fxc, sincèrement ? Si j’avais su que j’avais manqué à qui que ce soit, je serais revenue plus vite !

Oui, vraiment sincèrement, j’aime et j’aimais votre prose, elle ouvre l’esprit et permet de réfléchir autrement, et puis vos questions finales, certaines me mettait dans l’ambarras et n’y répondais point.

Une petite citation ( qui peut valoir pour tous les membres de la communauté cuk)

« un seul être vous manque et tout est dépeuplé. »

Article: Petites réflexions sur l’AppleWatch, après quelques mois d’utilisation

Bon, c’est quand qu’ils m’engagent chez Apple?

Dieu nous en garde, si je savais dessiner, je verrais bien un cukien avec une grosse valise, des ibidules partout, islip, ichaussettes,etc qui sonnent quand il faut les changer.

Et dans le phylactère: »Depuis que François Cuneo est ceo d’apple, la valise est là uniquement pour les chargeurs. « 

Article: Boutabou
fxc
, le 25.02.2016 à 13:58
[modifier]
Article: Boutabou

Bon.

Alors moi, je me disais que ça allait être un jeu pour moi.

Et puis je lis vos commentaires…

Et je me dis que finalement, ce ne sera pas le cas…:-(

Je te conseille le roi qui boit…

Le 1° roi du jeu commande ce qu’il veut

Le 2° Goute

Le 3° boit

Le 4° paye

A la base c’est un jeu pas cher, un jeu de carte suffit, bon au final, euh, on est mal.

Je ne suis pas très joueur, incapable de tenir plus de 4 cartes en main, aucune mémoire de ce qui est sorti et lorsque , pour faire plaisir, je joue, il ne faut pas 5 minutes pour que je me fasse eng…. par les autres, cartes ou jeu de société, c’est pareil. Juste bon à faire des réussites et encore sur iphone ordi ou tablette.

Mais je ne désespère pas, je lis chaque fois les billets de puzzo, me disant que je trouverais bien un jeu pour mes pieds.

Article: Jamais sans Jamait.
fxc
, le 18.02.2016 à 08:22
[modifier]
Article: Jamais sans Jamait.

Engagée, de l’humour, de la douceur, je vous conseille d’écouterAgnès Bilh

La plus jolie chansond’amour pour sa maman

En prime son humour grinçant

L’inceste

Engagée

pour la petite histoire, elle est venue dans ma région et malgré un prix dérisoire, 5 euros, nous étions 25 dans la salle, quel plaisir, malgré le petit nombre de personnes elle s’est donnée comme si elle passait à l’olympia.
Ce qui n’est pas comme ce soit disant plus grand harmoniciste de country qui dans les mêmes circonstances regardait sa montre toutes les 5 minutes, vers la fin de sa prestation et lorsqu’il me regardait, j’ai fait la même chose, si vous aviez vu sa tête et mon fou-rire.

Article: Circulaire, mais plongeante
fxc
, le 06.02.2016 à 20:01
[modifier]
Article: Circulaire, mais plongeante

Ayant dans ma vie pro. fabriqué une tripotée de cadres avec une scie à onglet, avec la 1° à main, j’utilisais une lame à métaux pour un rendu parfait, par la suite j’ai acheté une électrique et demandé une lame avec le maximum de dents, les lames d’origines sont parfaites pour tronçonner mais pas pour un travail de précision, ce doit être la même chose pour les scies circulaires.

Article: Circulaire, mais plongeante
fxc
, le 04.02.2016 à 16:39
[modifier]
Article: Circulaire, mais plongeante

Il y a 2 ou 3 ans je vois par hasard un concours dremel sur le net ou il fallait faire une pub pour la marque, je ne fatigue pas beaucoup et fait le truc suivant

Directe

Rapide

Efficace

Magique

Etc

J’ai gagné pour +- 1000 euros de machines dont celle-ci clic ici

La plus efficace pour couper dans du mélaminé, plastique, etc. coupe nette, il n’y a pas de dents sur la lame, le seul défaut c’est vraiment une machine pour droitier, les gauchers, malgré l’aspiration en prennent pleins la figure.

De plus pour du travail occasionnel cette machine est efficace et moins chère qu’une fessol, moins de profondeur de coupe mais suffisante pour 80% des travaux.

Article: A force, je me réveille
fxc
, le 03.02.2016 à 12:41
[modifier]
Article: A force, je me réveille

au début de la saga, un commerce de jouet m’avait demandé de photographier les mômes avec Saint-Nicolas, le hic étant qu’en plus il y avait dark vador, je vous dis pas les pleurs, les cris, je me souviens d’un tout petit qui c’est barré à 4 pattes, il a été dur à récupérer, il avait traversé le magasin plus vite que buz l’éclair.

Article: Textures
fxc
, le 12.01.2016 à 00:47
[modifier]
Article: Textures

Même réflexion que Mr Saluki, sauf que c’est un peu plus loin et puis je ne sait pas si tout cela est bon au pti déj. résultat, je redescend dans la cuisine et j’avale tout ce qui dépasse, heureusement nous n’avons plus de poisson rouge.

Article: Et de quatorze!
fxc
, le 27.12.2015 à 17:55
[modifier]
Article: Et de quatorze!

Je me joins avec joie au concert de louanges : moi aussi, cul.ch a changé ma vie

Au coin avec le bonnet d’âne……

A quoi cela sert que François se décarcasse à faire des humeurs sur antidote, car en plus d’être le chef, il est aussi instituteur et lui seul a le droit d’infliger des « colles ».

Quoique je suis quand même d’accord avec caplan (;D

Article: Joyeux Noël!
fxc
, le 25.12.2015 à 17:38
[modifier]
Article: Joyeux Noël!

Joyeux Noël ! Depuis l’Alsace où je reçois depuis mon arrivée des kilos de surpoids…

Même chose pour moi, ils sont fous les alsaciens, t’as fini l’entrée, t’as déjà plus faim.

Bonnes fêtes à tous les cuckiens, aux anciens, aux jeunes et à tous ceux qui en feront la demande.

PS pas de cadeaux connectés mais un série de machins en ferrailles et carbone qui font toucher une petite sans toucher la grosse…. (uniquement pour les connaisseurs)

Article: Visite guidée de Porrentruy
fxc
, le 17.12.2015 à 13:09
[modifier]
Article: Visite guidée de Porrentruy

Plus il y a de fromage, plus il y a de trous et plus il y a de trous… moins il y a de fromage.Coluche

Et pis si il y avait des trous dans le gruyère cela ce saurait , ou bien…

Et pour la petite histoire, lorsque j’achète du gruyère en grande surface, labélisé suisse et pas made in bretagne, il est comme du chewing-gum, sans goût et chaque fois j’enrage. L’emmenthal c’est pareil.

Article: Les énergies renouvelables au Sénégal. Quelques réalisations.

En suisse vous avez ceci

J’avais vu il y a longtemps des maisons privées utilisant ce système, les « radiateurs » étaient composés de tuyaux de cuivre sur lesquels étaient fixés des plaques du même métal, le tout posés sur un mur de l’habitation de façon aléatoire ce qui donnait en plus de la chaleur un effet déco pas mal, le tout relié à une pompe à chaleur tirant son énergie de panneaux solaires à eau posés sur le toit.