Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Desimages
50 commentaires trouvés.
Article: Utilisation conjointe de Lightroom et Capture One

J’ai installé C1 et j’ai fait quelques tests avec les raw des Sony A7II et RX100mIII, les résultats me semblent en effet sensiblement meilleurs que ce que j’obtiens avec Lightroom.

Je cherche un groupe qui partagerait ses expériences, pas trop loin de chez moi (entre Vevey et Lausanne), histoire de prendre en main le logiciel. D’avance merci.

Article: Qobuz, ils ne sont pas encore morts, on y croit!

J’ai essayé hier encore de « soutenir » Qobuz et d’acheter 2 ou 3 albums, en vain. J’y ai passé une demi heure, impossible de finaliser ma commande, tellement leur site rame, et encore moins d’écouter des extraits avant de faire mon choix. Pas de problème sur les autres sites visités.

Article: Le Sony A7R II sur le terrain au Rock’n Poche festival (et d’ailleurs)

Merci François pour les éclaircissements concernant le viseur. Ma question au sujet du matériel nécessaire pour développer de si gros fichiers est restée sans réponse, je la pose donc en précisant qu’elle est l’importance de la carte graphique dans le travail avec Lightroom?
D’avance merci de vos contributions..

Article: Le Sony A7R II sur le terrain au Rock’n Poche festival (et d’ailleurs)

Content François de voir ta joie devant un nouveau boitier, comme d’habitude :-)

J’ai le Sony A7II depuis mai dernier et j’en suis très content aussi. Une question me vient en te lisant: est-ce que le viseur du A7RII est différent que celui du A7II? Et, bien que je doute que mon banquier me suive dans de telles folies, quelle machine faut-il prévoir pour gérer de tels fichiers de manière confortables? Là je pose la question à l’ensemble de la communauté, on dit sur certains forum Mac qu’il vaut mieux se tourner vers le monde Windows, tant les performances des cartes graphiques sont à la traine chez Apple…

Merci à toutes et tous de vos contributions.

Article: Anne Cuneo nous a quittés, ce mercredi soir

Une grande dame est partie, je me dis qu’elle doit être en chemin pour le paradis des écrivains. Je me souviens en particulier de son combat contre les initiatives xénophobes, elle a été la voix des migrants, de toutes les femmes et de tous les hommes contraints à la recherche d’un meilleur avenir, ou d’un moins pire…
Mes pensées à celles et ceux qui lui étaient proches.

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

François écrit « Sachez que si [Qobuz] disparaissait un jour ou l’autre, moi je ne sais pas ce que je pourrais devenir. »

Peut-être mon commentaire n’a rien à faire ici, mais je suis triste de lire ceci à un moment où l’actualité nous rappelle qu’il est des questions autrement plus vitales que le matériel que nous pouvons nous offrir pour satisfaire notre besoin d’exister.

Article: Tout fout l’camp, je vous l’dis

Tout cela me laisse sans voix, et je n’en rajoutai pas aux commentaires précédents. Non, ce qui m’a frappé comme une gifle, ce sont les termes utilisés pour qualifier la dame assise à vos côtes. Passe encore pour « vieille dame », mais au mot « ancêtre », j’avoue avoir sursauté. En voici la définition du Robert Mobile: 1. Personne qui est à l’origine d’une famille, dont on descend. ➙ aïeul. — Ascendant au-delà du grand-père.
2. Se dit d’une espèce dont une autre provient. Le mammouth est l’ancêtre de l’éléphant.
3. Initiateur lointain, devancier. ➙ précurseur. Un ancêtre du surréalisme.

Sans doute cette personne devait être équipée d’un matériel ultra hight-tech pour entendre les propos des jeunes gens assis en face de vous,, ou était-ce un avatar?

Article: Pourquoi Apple fait juste
Desimages
, le 17.01.2014 à 10:14
[modifier]
Article: Pourquoi Apple fait juste

Donc Windows Phone est aussi naze qu’Android face à Apple puisque ce dernier sauvegarde TOUT et gratuitement jusqu’à 5GB.

Ce jour de réaction me laisse perplexe, d’abord il n’y aurait que Apple qui ne soit pas « naze », et puis un Smartphone, quel que soit sa marque, qui n’aurait que 5 GB à sauvegarder, ça me parait tout aussi léger que le ton du commentaire cité me semble lourd.

Encore une fois, je n’ai rien contre Apple, bien au contraire, je suis un vieil utilisateur, quasi de la première heure, et je rêve même d’acquérir un portable Retina. Cependant, je trouve que le caractère des commentaires de quelques-uns devient, ici comme ailleurs, de plus en plus unilatéral et hautain. Un peu d’ouverture d’esprit, que diable !

Article: Pourquoi Apple fait juste
Desimages
, le 16.01.2014 à 10:12
[modifier]
Article: Pourquoi Apple fait juste

C’est une très bonne chose que de simplifier l’usage des outils numériques et, pour être dans la même situation que Zallag, je partage pleinement son avis.

Cependant, il n’y a pas que Apple qui propose une sauvegarde en ligne de manière automatique d’un Smartphone, tout comme il n’y pas que ios et Android dans la vie. J’utilise un Windows Phone et la sauvegarde du téléphone est automatique pour ses paramètres, les SMS et les applications. Il faut passer par un abonnement au Cloud seulement pour les photos et les autres documents.

Je ne crache pas sur Apple, merci de ne pas taper, j’ai assez comme ça avec ma migraine :-) et je n’ai rien de particulier contre les produits pommées, si ce n’est les mises à jour foreuse, avec ios7 entre autres…

Article: Deux petits bijoux de plein format: le Sony Alpha 7 et 7r

C’est pas pour embêter Jean-François qui change d’avis et de matériel comme les champs au fil des saisons, mais il semblerait que les Sony 7, et tout particulièrement le 7r, ne soient pas exempt de défaut.

http://www.mirrorlessrumors.com/now-we-know-it-sony-a7r-has-a-worse-corner-performance-compared-with-the-leica-m

A relever que cette source a plutôt pour habitude de faire l’éloge de Sony en mettant assez largement la marque en avant. Quant à moi, je n’ai aucune action Leica, et encore moins les moyens d’en posséder un. Je me pose aussi la question de la pertinence de comparer à l’usage un D800, son vrai viseur et son parc d’optique de haut vol avec ce qui me semble être un jouet électronique, au demeurant intéressant sur le papier, mais dont les performances pures sont à pondérer avec la qualité et le choix des objectifs disponibles.

Article: DxO 9: et si on se laissait le temps de friser la perfection?

Merci François pour cet article détaillé et enthousiasmant. Une question : ce DxO 9e du nom gère-t-il les raw de Fuji?

Sinon, et en aparté, je me dis qu’il n’est pas utile de censurer le commentaire de jeanbscl, juste de lui souhaiter de prendre un peu le frais.

Article: Quelques mots sur le Lumia 1020

Mais que fait le patron ? C’est quand même un peu fort ! Non seulement cet article publicitaire ne dit aucun bien d’un produit pommé, mais en plus il fait l’apologie d’un Smartphone concurrent : “le Lumia 1020 nous permet de conserver objectivement le leadership sur la photo…”. Je rêve.

Je rejoins Passant et je proteste, c’est du spam. Heureusement, Mme Poppins nous rappelle à la bonne humeur et à une légèreté toute estivale, ouf.

Article: Photo Manager Pro
Desimages
, le 07.05.2013 à 16:53
[modifier]
Article: Photo Manager Pro

Hors sujet @ Desimages, ok merci de la précision. Je me demandais si j’avais perdu la tête. Toutefois, il faudrait que les Cuéno regardent ce bug, car ce n’est pas normal que TU puisses éditer MON commentaire. Comme JE ne dois pas pouvoir éditer le TIENS.

J’avais soulevé le problème il y a quelques temps, des Cukiens bienveillants m’avaient expliqué comment faire pour répondre à un commentaire. Malheureusement, et ce n’est pas de la mauvaise foi, je n’ai rien compris, j’ai trouvé cela très compliqué et j’ai tout oublié. Il me semble en effet que cliquer sur le bouton “crayon” devrait permettre de répondre à un commentaire et non pas d’éditer le message d’une autre personne, tout à fait d’accord, ça doit être un bug.

Et là, je viens de vérifier, je peux éditer, voire carrément supprimer tous les commentaire si ça me prend. Étrange.

ps: c’est Cuneo, pas Cuéno ,-)

Article: Photo Manager Pro
Desimages
, le 07.05.2013 à 13:59
[modifier]
Article: Photo Manager Pro

Edit : Mais ce n’est pas moi qui ai écrit la phrase ci-dessous ??? : Citation de PasMoi

Et c’est intéressant sur iPhone aussi ?

Ca a buggué ?

C’est moi, je plaide coupable. J’ai négligemment cliqué sur “répondre” et ça a buggué, pardon.

Merci pour la réponse, si d’autres ont essayé sur iPhone, merci de vos retours.

Article: Les citations à son sujet sont presque infinies…

Zut, je ne sais toujours pas comment citer ou répondre à un commentaire, et re-zut, y aura-t-il un ami en devenir pour me dire comment m’y prendre ?

Blague à part, je suis touché par ce que vous écrivez, TroncheDeSnake, au sujet de l’amitié que éprouvée pour votre femme. ce n’est pas simple pourtant, l’amitié entre personnes du même genre. Aujourd’hui, parmi mes “meilleurs amis”, il y a mon Aimée et une amie proche depuis 25 ans et peut-être plus, on ne compte plus. Et ce qui caractérise le plus ces deux relations, c’est la confiance, justement, le sentiment qui traduit le mieux le mot amitié à mes yeux.

Il y a peu, je me suis senti de moins en moins à l’aise dans une amitié, pourtant importante à mes yeux. Je me suis rendu compte que, plus encore de me sentir trahi par cet ami, si proche durant longtemps, je me trahissais moi-même à refuser de voir la brisure du lien, tant la distance s’était installée au fil de nos vies discordantes. Reste le questionnement, comprendre pour quoi avoir laissé faire le silence et la confiance s’en aller ?

Article: Traces, Etrusques et St-François

En poussant timidement la porte de la basilique de Santa Maria degli Angeli, on ne saurait imaginer pareille petite merveille, comme la nomme si justement Anne L. La Portioncule est en fait une chapelle du VIe siècle, remise en état par St-François au début du XIIIe. Plus merveilleux encore pour ma compagne et moi, alors que nous avions une heure à patienter avant le départ de notre train, est la rencontre avec la sœur franciscaine qui nous a conté l’histoire de ces lieux.

En pénétrant dans l’imposant édifice, j’ai été envahi de scepticisme lorsqu’une petite voie m’a ramené sur terre, nous demandant, à ma Belle et moi, si nous avions un peu de temps pour écouter l’histoire de la Portioncule. C’est une toute petite dame qui s’adressait gentiment à nous, du sourire plein les yeux et la générosité peinte sur son visage. Elle se présente, mentionnant brièvement ses séjours en Afrique et la fatigue de l’âge qui l’a ramenée en Europe pour y servir plus paisiblement son Seigneur en accueillant et en guidant les touristes. Elle raconte et c’est l’enchantement. Je comprends que ce qui m’avait semblé être une maquette est en fait une vraie chapelle du VIe siècle. Elle semble minuscule en effet avec ses quatre mètres sur sept, comme perdue sous les immenses voûtes de la basilique édifiée « par-dessus elle » au XVIe pour la protéger. C’est que là St-François comprend qu’il doit vivre selon les évangiles, de là encore que partiront ses premiers frères franciscains annoncer la paix au monde. De là aussi que St-François se voit accorder l’indulgence pour “tous ceux qui, contrits et confessés, viendront dans cette église”, mais à quatre conditions, nous confie dans un murmure la sœur conteuse. Et que si les tremblements de terre de 1832 et de 1997 ont passablement endommagé la basilique, la Portioncule, elle, est restée intacte.

Nous avons voulu connaitre bien évidemment les quatre conditions à remplir pour obtenir le Pardon d’Assise, la sœur nous les a décrites. Elle semblait un peu triste cependant devant notre déception d’apprendre que nous n’accéderions pas si simplement au paradis. Nous l’avons pourtant chaleureusement remerciée de son récit et nous nous sommes dirigés vers la petite chapelle. Oui, une merveille cachée sous le faste vertigineux des murs d’une hauteur exagérée, tout cela impuissant à égaler la beauté du mystère qui venait de nous être conté.

Le secret de l’immortalité qu’on ne saurait espérer pour nos écrits, nos images ou nos messages adressés à la postérité réside sans doute ici. Dans le souffle de la parole du conteur.

ps: les sœurs franciscaines vous accueillent Via Protomartiri francescani 19, 06081 Santa Maria degli Angeli, Assisi – PG Tel 075.8041106 ; email: fmmrose@libero.it

Article: Traces, Etrusques et St-François

Merci à chacune et chacun de vos commentaires et encouragements.

A la demande d’Anne Cuneo, voici les légendes des photos: 1. la Porta Marzia, Perugia 2. Statue d’un couple au-dessus d’une urne étrusque, Musée archéologique national d’Ombrie, situé dans le couvent San Domenico, à Perugia 3. St-François recevant les stigmates attribué à l’Ecole de Giotto, Basilique inférieur San Franceso, Assisi 4. Inscription au-dessus de l’entrée d’une tombe, nécropole étrusque, Orvieto

Je reviendrai tout bientôt compléter en commentaire cet article d’une jolie histoire qui m’a été contée dans la basilique Sainte-Marie-des-Anges, tout spécialement pour Anne L.

Article: Le souci du Fujifilm X-Pro1
Desimages
, le 23.06.2012 à 10:24
[modifier]
Article: Le souci du Fujifilm X-Pro1

@françois: ”… le capteur Nikon (enfin Sony) …”

Cher François, il me semble avoir lu quelques part que Nikon fabrique maintenant ses propres capteurs, c’est du moins le cas pour le D3200, pour le D800, je ne sais pas, mais cela explique en partie la qualités des rendus du nouveau petit 3200 en hautes sensibilités par rapport aux Sony.

Et à propos du Nex 7, Sigma vient de sortir des optiques fixes pas chères du tout et de bonne facture, selon DxO. Je commence à être tenté et c’est bientôt mon anniversaire…!

Article: Encyclopaedia Universalis 2010, cette fois j’en ai marre

@THG: “le concept est totalement dépassé à l’heure où tout se fait sur le Web.” Sauf que tout le monde ne bénéficie pas d’une connexion au web à haut débit, il est par exemple impossible de surfer au delà de 25-30KB/s dans mon petit village, à Denezy. Et puis que dire de la qualité du contenu de Wikipedia?

Par contre, à lire le billet de François, je renonce à acheter Universalis 2010, tant pis. A moins que: quelqu’un a-t-il essayé de le faire tourner sur Parallels?

Article: Snow Leopard, pas révolutionnaire?

olala! La belle foire d’empoigne! Je n’y retrouve pas mes pixels ;-)

Il me reste une question en suspens pour passer à SL: Est-ce que mon “vieux” MacBook Pro 2.2 GHz tournera un peu mieux avec ce “système optimisé”, pour citer mon revendeur et est-ce que j’aurai des problème avec la CS3, que j’utilise très peu, et avec Photoshop CS4 que j’utilise un peu plus en complément de Lightroom ? Et puis, est-ce que je risque de rencontrer d’autres problèmes?

Merci d’avance à ceux qui auront la gentillesse de m’éclairer, simple utilisateur que je suis.

Article: Trois petites choses comme ça, en passant

Sais pas pourquoi, mais voilà que les sujets iPhone’s commencent à m’intéresser ;-) Craquerai-je ? Craquerai-je pas ? A la lecture de votre article, François, il me vient une question: c’est quoi le push et quel est son fonctionnement pour qu’il dévore à ce point les ressources énergétiques de votre précieux ?

D’avance merci de vos éclaircissements et bon été.

Article: 4 jours à Paris plus léger, tu peux pas…

Merci pour ce petit test de terrain, cher François, je possédais la version Panasonic de ce fort joli compact et, si j’étais plutôt satisfait des résultats (tout particulièrement en basse lumière), je ne peux pas en dire autant que vous sur la (bonne) gestion de la balance des blancs, que je trouvais (presque) catastrophique. Y aurait-il de vraies différences entre ces deux boitiers sensés êtres identiques, à l’exception de la pastille rouge et de l’absence de renflement sur la version estampillée Leica. Quant au maniement des commandes de l’appareil, je suis beaucoup moins enthousiaste que vous et je n’ai pourtant pas de grandes mains ;-) Bref, j’ai revendu le Panasonic pour reprendre un compact Canon, le G10 qui ne m’a déçu que sur la dynamique (trop) réduite du capteur.

Article: L’heure de se poser des questions?

Bonjour François,

Votre “humeur” d’aujourd’hui trahit, et c’est bien normal, une profonde déception, doublée d’un sentiment d’incompréhension. Je prendrai par conséquent soin d’éviter de relever ici votre incroyable capacité à vous émerveiller pour les “merveilleux” produits technologiques nouvellement offerts à la convoitise du consommateur lambda, vous en avez sans doute suffisamment lu sans que je vienne en rajouter. Non, je préfère vous remercier pour la peine que vous avez prise à nous faire partager vos premiers pas avec l’iPhone. Contrairement à ce que nous avons pu lire dans les quotidiens romands, votre article a au moins le mérite de permettre à vos lecteurs de se faire un avis objectif sur ce qu’est réellement le dernier joujou à la mode.

Oui François, vous y avez mis beaucoup d’enthousiasme, pas plus cependant que lorsque vous testez pour nous le dernier boitier à la mode, et peu importe finalement que vous laissiez l’impression que vous êtes un “fonctionnaire trop bien payé”. C’est votre argent que vous dépensez et si vous mettez autant d’énergie à le gagner que celle avec laquelle vous nous avez présenté Lightroom dans les locaux de Mémoire vive, à Lausanne, vous méritez largement votre salaire.

Cela dit, on peu comprendre la réaction de certaines personnes à votre lecture, tant parfois vos propos encensent le système de la (sur)consommation. Peut-être devriez-vous dépersonnaliser vos tests en omettant, par exemple, de relever par le détail vos achats répétés chez votre marchand préféré du boulevard de Grancy et vous concentrer sur les qualités et défauts du matériel que vous testez pour vos lecteur, ce que vous faites très bien. Car c’est de cela qu’il s’agit sur cuk.ch, un service que vous nous rendez en nous permettant de choisir tel ou tel produit après nous être informés sur ses réelles possibilités.

Continuez François et laissez passer la caravane des commentaires amers. Le soleil brille, c’est l’été, profitez de vos vacances en famille et revenez-nous vite avec votre sourire.

Cordialement.

Yvan

Article: Piratage: le nouveau tabou?
Desimages
, le 10.07.2008 à 16:38
[modifier]
Article: Piratage: le nouveau tabou?

Merci Guillôme pour cet article et de de permettre ainsi à ceux qui ont acheté un logiciel et sa licence, mais qui ne peuvent l’utiliser pour les raisons que vous avez si bien décrites. J’en ai moi-même fait les frais, c’est le moins qu’on puisse dire avec Universalis et Antidote. Quant à Office pour Mac 2008, par exemple, il est en effet bien plus simple de le “pirater” que de tenter de l’essayer… Reste la question des “Clean Intall” ou du changement de machine avec la situation où l’utilisateur averti tiendra mordicus et malgré les recommandations d’Apple à tout réinstaller à zéro: dans nombres de, on a droit à seulement 3 activations. Les personnes qui usent des procédés tel que Serial Box ne sont pas (tous) des voleurs et de loin.

Article: Apéro présentation LightRoom, et… hem… non rien.

Ne nous fâchons pas, de grâce, ce n’est pas le plaisir que François éprouve à s’offrir le matériel qui lui convient que je conteste, mais bien la course effrénée à la consommation qui prend le pas sur la création photographique, entre autres.

Oui, je suis heureux de lire en français l’opinion d’un utilisateur averti, qui plus est doté d’un regard pertinent. Non, je ne peux me résoudre à suivre les fabricants dans le renouvellement accéléré de leurs produits au détriment de la valeur intrinsèque du boîtier de la génération précédente et du service après-vente.

Article: Apéro présentation LightRoom, et… hem… non rien.

L’appareil photo qui invente la lumière:

”Jamais le Canon n’a éclairé la scène de manière quasiment à voir dans le noir”. “Je vous le dis, cet appareil rajoute de la lumière, c’est incroyable”.

“Cet appareil rajoute de la lumière”.

Je ne voudrais blesser personne, mais un appareil photo qui trouve de la lumière là où il n’y en (presque) pas, c’est un peu fort, non? Après LE Leica qui permettait de photographier à lueur d’une bougie, voilà le D3 qui va encore plus loin: obtenir des images dans le noir, ou presque. Oui, je l’avoue, j’envie François et tous ceux qui peuvent s’offrir un si bel engin, il n’y a pas de mal à se faire du bien.

Quoique! Où tout cela s’arrêtera-il? Après la course aux pixels, celle à la finesse de l’image obtenue dans de mauvaise conditions de lumière, oui c’est bien, mais! Du commun des amateurs passionnés au professionnel, y aura-t-il quelqu’un pour s’offusquer de la perte de valeur du précieux D2 ou D200 qui, pour le coup sont devenus brusquement obsolètes sur le marché de l’occasion? Comme on dit dans le Jura, les billets de 1000 ça se trouve pas sous les sabots d’un cheval!

La photographie est un moyen d’information, de communication et d’expression merveilleux. Il y a de la magie à saisir un instant aussi bref que le 125e de seconde. Gardons cela en mémoire et ne nous égarons pas au-delà dans le consumérisme.