Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Raphaël Fauveau
110 commentaires trouvés.
Article: Ben quoi? Oui… j’ai craqué…

J’ai hâte de le recevoir… mais ayant commandé chez Amazon, ça prendra un peu plus de temps (c’est même moins cher que sur l’Apple Store Education)

Petite question pour François: j’ai cru comprendre que le driver pour l’Epson R2400 ne sortira pas avant mi/fin novembre. Tu as trouvé un méthode pour imprimer avec depuis Leopard?

Parce que ça, c’est le truc qui risque finalement de me faire attendre un peu pour la mise à jour. Si je ne peux plus imprimer mes photos, c’est un vrai problème!

Article: Selon mon expérience, n’installez pas Parallels 3.

Et bien chez moi, ça marche nickel (pas encore essayé de jeux, mais sinon aucun problème pour la mise à jour sous Windows XP).

D’ailleurs François, quel idée d’installer Vista – les drivers sont pas encore au point, même sur un PC classique (même si Vista en tant que tel est quand même mieux qu’XP, mais je vais encore attendre un peu).

Article: Test du Pentax K10D, par Pierre GAY

J’ai acheté à Noël un Samsung GX10 (le frère jumeau du K10D) et j’en suis très content. Globalement, c’est le même appareil, avec un avantage, et un inconvénient: l’avantage, c’est que l’ergonomie du GX10, en particulier les menus, est bien meilleur que pour le Pentax. Le défaut, c’est que Samsung a tendance à proposer moins de mise à jour du firmware que Pentax.

Autre défaut potentiel pour les puristes, mais là je ne suis pas sûr, c’est que le Samsung ne propose en format que le JPEG et le DNG. Mais comme j’utilise depuis quelque temps Lightroom ($99 avec le tarif étudiant – imbattable comme rapport qualité-prix) comme outil de développement, cela ne me gêne pas trop, le DNG étant très bien traité avec Lightroom.

Article: Business et éthique font bon ménage, je vous le promets…

ToTheEnd: non, j’ai aussi été accepté à l’IMD ;)
Le choix n’a pas été facile, mais après six semaines ici, je n’ai aucun regret.

La seule exigence d’équité fout le système en l’air tant celui-ci est à l’opposé de l’équité.
Ou alors tu imagines une équité qui se contenterait de n’être qu’un mot. C’est ce que font, en conscience, certains politicards menteurs. C’est, au bout du compte, ce que fait l’école de Raphaël.

Fau-il que je comprenne, moi qui adhère sans naïveté à ce que l’on enseigne ici, que je ne suis q’un sale hypocrite ? C’est ce que comprends en lisant ces lignes. Et plus globalement, j’ai quand même l’impression qu’il existe chez certains un refus borné d’envisager qu’un système en lequel ils ne croient pas peut évoluer. Et après on vient me parler d’ouverture d’esprit et d’hypocrisie…

Par ailleurs, je n’ai toujours pas vu ici un début de réponse aux problèmes auxquels on fait face. Au moins, nous, on essaye d’améliorer les choses.

Raphaël

Article: Business et éthique font bon ménage, je vous le promets…

Je viens de finir mes cours pour la journée (ce qui, malheureusement pour moi, ne veux pas dire que ma journée est finie), j’ai donc eu du temps pour lire tous commentaires. Je suis d’abord content que cette petite humeur est déclenchée tant de passion. Après, je constate que beaucoup ont une vision TRES manicheenne des choses et rêvent de voir l’économie de marché s’effondrer – cependant j’attends toujours les solutions de rechanges…

Carnea: c’est vrai que cette humeur n’est pas vraiment relative au Mac, mais on en a vu d’autre sur Cuk ;)

Alec6 (je crois que c’est toi qui a parlé de ça): la notion d’entreprise socialement responsable s’applique aussi aux problématiques environnementales, que l’on considèrent comme partie prenante des responsabilités d’une entreprise par rapport à la société.

justement, sur la notion environnementale, j’ai une petite histoire assez instructive, surtout pour ceux qui considèrent que tout cela n’est que de la poudre aux yeux et ne fera jamais évoluer les choses.
Il existe ici une chaîne de supermarché nommé Allfood, qui ne fait que des produits bio, produits dans le respect de normes environnementales strictes, avec des règles claires de partage des bénéfices entre tous les intervenants, dont le producteur qui ne peut pas être payé moins que son prix de revient (tout inclus, y compris son salaire) plus une certaine marge, indépendamment des aides qu’il pourrait recevoir. Donc globalement il ne peut pas vendre à perte. Un de ses produits vedettes est un yahourt au soja – donc avec du soja bio bien sous tous rapports ;) Et tout ça est contrôlé par une fondation indépendante.

Allfood est un grand succès ici, aussi bien sur la côte ouest que sur la côte est (moins au Texas, mais c’es normal) et les clients raffolent de ses produits. Le grand méchant Wal-Mart, voyant cela, à décidé de contre-attaque: c’est depuis devenu le plus grand acheteur mondial de soja bio produit selon les mêmes règles qu’Allfood, et contrôlé par la même fondation.

Les esprits critiques vont me dire que c’est cosmétique, juste une ligne de produit, et que ça sert l’image de Wal-Mart. Et alors ? C’est un progrès, ils vont être obligés de faire de même avec d’autres produits, et globalement tout le monde y gagne. Pas besoin que le CEO de Wal-Mart soit passionné par le business éthique: suffit qu’il l’applique pour que ça commence à faire tâche d’huile… Et face à des entreprises comme la même Allfood oou Cosco, ils sont même en train de changer leurs pratiques salariales (qui étaient vraiment lamentable, il faut bien l’avouer…)

Un cas comme ça, ça me donne de l’espoir: si même un géant comme Wal-Mart est obligé de changer ses pratiques à cause d’un plus petit que lui, c’est que l’on peut avoir un impact sur notre environnement sans rapport avec notre taille. Et même si au début c’est un peu forcé, ça oblige les gens à prendre conscience des choses, et au bout d’un moment, ils font cela naturellement.

Donc oui, j’y crois et je suis sûr que l’on peut améliorer le monde comme ça (je rappelle que je crois profondément dans une économie de marché avec des valeures morales fortes – ça nécessite juste une adpatation de certains critères, adaptation qui est en train de se produire).

Par ailleurs, ce soir j’ai dîné avec Priya Haji (ancienne élève du MBA de Berkeley ;) qui est la fondatrice de World of Good . Pour les anglophones, je vous conseille d’aller y faire un tour: vous verrez que l’on peut faire du business en s’impliquat dans la société. Et je peux vous garantir que tous les actionnaires de cette compagnie ne sont pas des philantropes: ils sont là pour gagner de l’argent, mais de la bonne manière (le fameux « redefining good business »).

Raphaël

ps: Marc, berkeley est toujours à la pointe de la contestation, même si, par nature, c’est un peu moins le cas de la business school… Mais c’est quand même un endroit très rafraichissant.

Article: Business et éthique font bon ménage, je vous le promets…

Marief: j’ai parfaitement conscience de ce que j’ai écrit et je l’assume complètement (pour la faute sur conscient, c’est juste que je suis nul en orthographe/grammaire, et je ne me suis pas relu ;)

coacoa: personne n’a dit que le capitalisme était parfait, mais tu ne peux nier ses réussites (en particulier en Asie)

tibbets1: non, ce n’est pas cosmétique. En plus de l’aspect moral, qui ne regarde finalement que ceux qui le veulent, ça ressort clairement du besoin de faire évoluer le capitalisme pour éviter justement son effondrement et que les gens ne se détourne de ce système pour des systèmes qui n’ont jamais mieux fonctionnés.

Anapi: il ets vrai que Berkeley est assez particulière aux USA (même comparé aux autres Universités de la côte ouest, c’est considérée comme une fac très libérale, au sens américain du terme, malgré le fait que notre doyen soit l’ancien responsable financier de l’Etat de Californie pour notre Governator adoré, A. Schwarzenegger), mais c’est un mouvement qui touche toutes les grandes univeristés ici, y compris celles de l’Ivy League.

Okazou: faut que je te réponde, mais vu la longueur de ton commentaire, je le ferais demain – là faut que je dorme (il est 1h du matin ici ;)

Article: Business et éthique font bon ménage, je vous le promets…

Hervé: j’assume à 100% le risque pris. Mais si ça peut au moins faire que quelques personnes réfléchissent au sujet et commencent à évoluer, j’aurais réussi quelques choses. Quand aux commentaires d’Okazou ou d’autres, je les attends avec impatience.

Zitouna: désolé de ne pas avoir réussi à au moins titiller ton intérêt sur le sujet. en même temps, ton commentaire n’est pas vraiment argumenté…
Mais je reste persuadé des bienfaits de l’économie de marché lorsqu’elle est pratiquée par des personnes responsables et conscient de leurs responsabilités vis à vis de la société. Et c’est pas pour se donner bonne conscience que l’on fait tout ça: c’est parce que c’est juste et normal, et également le seul moyen d’assurer une croissance équitablement répartie. Evidemment, on ne va pas changer le monde en deux semaines, mais on y travaille.

Cependant, j’aurais pu titrer « Business et éthiques peuvent faire bon ménage »

Raphaël

Article: Al Gore, son PowerBook, sa vie et son film: An Inconvenient Truth

J’ai vu ce film mi août à Berkeley.

Très bien fait. Je ne peux que conseiller, comme toi, à tout le monde d’aller le voir.

Et Al vient bientôt faire une conf à la Business School sur Business et Social Responsibility. Ca devrait être intéressant.

Article: vi
Raphaël Fauveau
, le 17.07.2006 à 11:09
[modifier]
Article: vi

Merci pour l’article: j’utilise Vi pour éditer le fichiers de mon serveur distant, mais j’en était resté à une utilisation très basique.

Je vais peut être pouvroi être plus efficace maintenant…

Encore une raison pour lesquelles j’adore Cuk.

Article: Développer ses fichiers RAW, un bien beau livre de Gilbert Volker

Parfois, je me demande si François n’est pas un suppôt du capitalisme et de la société de consommation: avec tous ces tests intéressants, ça donne furieusement envie d’acheter (oui, je suis faible et influençable).
Mais vu le sujet, je vais encore me laisser aller – Volker (eh oui, moi aussi je me suis posé la question prénon-nom), vous avez un nouveau lecteur, dès que j’aurais mis la main sur l’ouvrage (passage à la FNAC dès demain).

Et bonne vacances à toute la famille Cunéo – pour moi, nada cette année…

Article: Desktop Manager, le démultiplicateur d’écran

bob. si je me suis permis de fiare un test ici-même d’un logiciel non officiellement finalisé, c’est que, de mon côté, je n’ai jamais eu de problèmes de quelque nature que ce soit. Je le trouve très stable sur ma machine, et il n em’a jamais fait le genre de coup qu’il semble t’avoir fait.

VirtueDesktop est effectivement pas mal, mais il n’y a a priori pas de moyen d’afficher un pager en permanence, et surtout la consommation de mémoire vive est beaucoup plus importante (sur une config identique – quatre écrans, et des applications ouvertes dans chacun des écrans), VirtueDesktop consomme 56Mo, et DesktopManager, 8Mo. ça commencer à faire une grosse différence.

PtitVert: les fenêtre d’une application s’ouvre toujours dans le bureau actif – je préfère que cela fonctionne ainsi, car j’ai parfois besoin d’ouvrir, par exemple, une fenietre FireFox dans plusieurs bureaux. Ca demande juste un peu de rigueur.

Article: Souvenirs d’un « homme en noir »

Tiens, on ne m’avait jamais appelé Raoul ;)
Hervé, je n’ai pas dis ça pour te vexer. Je ne suis pas non plus fan de la présence du tir au JO… surtout que c’est largement moins pratiqué que les échecs (et quelqu’un pourra-t-il m’expliquer pour le golf n’y est toujours pas ??). A tout prendre, autant avoir les échecs.
Et rassures toi, je n’ai aucun doute sur l’endurance physique nécessaire pour tenir une compétition – je vais donc peut être me mettre aux échecs au lieu d’aller courir dans les bois!

Article: Les intermittents du spectacle

Un régime d’assurance-chômage qui, ceci dit en passant, est déficitaire à hauteur de 90 %, son déficit (738 millions d’euros en 2001, rien que ça !) étant comblé par les cotisations des salariés du privé (ça ne choque personne ?).

Si, moi! mais c’est sans doute parce que je suis un financier capitaliste malfaisant, travaillant pour le grand capital. (ceci dit, ça me choque vraiment, mais c’est pareil pour les tous les régimes spéciaux – fonctionnaires, sncf… – qui relèvent pour moi des privilèges dignes de l’ancien régime).

Article: Les intermittents du spectacle

D’accord avec toi, Renaud: quand je dis que je bosses dans un banque, les gens n’arrêtent pas de me demander des conseils sur les investissements à faire. Or je ne bosses pas du tout dans cette branche là (nos clients sont des corporates ou des banques). Donc, je réponds qu’en dessous de 10 millions d’euros d’investissement, je ne peux rien pour eux. Généralement, ça les calme ;)

Article: Les intermittents du spectacle

…même s’ils sont plus intéressants que, au hasard, les gens … de la finance.

Merci! c’est pas sympa ça ;) Et puis d’ailleurs, si tous les gens du spectacle étaient intéressants, ça marcherait peut être un peu mieux pour eux, non ?

Quand à dire qu’ils font partie d’une élite, j’ai du mal à acquiescer – ou alors l’élite des gens accrochés à leur privilèges (quoique, on a nos fonctionnaires…)

Bon, maintenant: débat!

Article: Désolé de vous le dire mais…

Mais non Frank, t’es pas lourd… tu souffres juste d’une psychose constatée chez quelques personnes appelée la LaTexite – tu remarqueras la similitude avec kryptonite – ça doit vouloir dire quelques choses.

mais revenons à nos moutons: c’est vrai que l’on constate moins de commentaires – et, mea culpa, moi aussi je deviens fainéant. mais promis, Ô Grand Maître de Cukland, on va se reprendre.
Hé, les gens! C’est aussi à vous que je cause – on va TOUS se reprendre…
Et mois le premier – quoique peut être pas avant le 19 mai au soir, après mon passage en Cuklandie!

Article: Désolé de vous le dire mais…

Mais non Frank, t’es pas lourd… tu souffres juste d’une psychose constatée chez quelques personnes appelée la LaTexite – tu remarqueras la similitude avec kryptonite – ça doit vouloir dire quelques choses.

mais revenons à nos moutons: c’est vrai que l’on constate moins de commentaires – et, mea culpa, moi aussi je deviens fainéant. mais promis, Ô Grand Maître de Cukland, on va se reprendre.
Hé, les gens! C’est aussi à vous que je cause – on va TOUS se reprendre…
Et mois le premier – quoique peut être pas avant le 19 mai au soir, après mon passage en Cuklandie!

Article: Inverter, MacBook Pro, Boot Camp, Windows, et toutes ces choses

moi, depuis l’annonce de BootCamp je suis jaloux de tous ceux qui ont un MacBookPro. Mais, courageusement, je tiendrais encore un peu avec mon vieux PowerBook de 2003 (je me suis promis fin 2006, je tiendrais).

Quant à son utilité, c’est vrai que le premier truc qui me vient à l’esprit, c’est le jeu (et oui je trouve parfois un peu le temps – essayer donc Albatross18 sur Internet, c’est très rigolo). Mais pas seulement… Access par exemple, que Microsoft n’a jamais (et ne le fera jamais) porté sur Mac – pas top comme logiciel (quoique très facile à utiliser), mais c’est quand même ce qui est utilisé le plus partout dans le monde, y compris pour faire de gros développements dans des grosses boites… ou alors je pourrais accéder au réseau de ma boite depuis chez moi, vu que les outils de connexions n’existent que pour Windows.

Article: NetVibes.com, votre centre d’information personnalisé

Tout ça c’est bien joli, mais comme beaucoup de sites reposant sur la techno AJAX, ça ne passe pas dans un environnement d’entreprise (une banque dans mon cas) très sécurisé, dont les pares-feux (deux ou trois en cascades chez nous, si je ne me trompe) ont tendance à filtrer un maximum de choses pour un maximum de sécurité.

Article: Incroyable MacBook!
Raphaël Fauveau
, le 30.03.2006 à 00:16
[modifier]
Article: Incroyable MacBook!

Ca devient frustrant ces tests – jusque là, j’étais plutôt pas mécontent de mon p’tit PB 1,25GHz… mais là, moi qui me suis dit que j’allais attendre la version 2 de ces machines (ou plus précisemment les machines à base de Merom), ça va devenir dur d’attendre.

Mais que vient faire un Canon EOS 5D chez François?

Il accumule toujours plein de trucs inutile ;) Ca doit être sympa les vide-greniers à cuk-land.

Article: Le Trésor de la Langue Française informatisé

La barre de saisie (carret) est ce signe clignotant qui attend, dans sa zone de saisie, que l’on entre un caractère. C’est l’invite.
D’accord avec toi pour convenir de la mocheté du site du dico des synonymes. Mais là, l’invite est en place pour la saisie dès qu’on arrive. C’est moins pire !

Chez moi, ça ne marche pas comme ça: je suis obligé de cliquer dans la zone de saisie pour pouvoir commencer à saisir quelque chose (avec Safari). Tout comme avec le TLFi.

Article: Le Trésor de la Langue Française informatisé

Okazou, là je te trouve dur.
C’est vrai que l’interface est moche, et que l’affichage pas vraiment sexy, mais je t’assure qu’utiliser la version autonome ne présente pas de difficultés particulières: je n’ai jamais rencontré de problèmes avec les scripts sur les pages et tout fonctionne très bien.

Par ailleurs, je considère que si, effectivement, on peut trouver à redire sur l’interface via le navigateur, elle a l’avantage d’être identique sur n’importe quel système, et cela, pour certaines personnes, c’est un avantage. De plus, les développeurs du TLFi ont pris en compte les spécifités du Mac et de MacOS X, comme le démontre la présence de l’application dans le menu Services. C’est pas obligatoirement difficile à faire, mais ça a été pris en compte. Ils auraient pû être beaucoup plus fainéants.

Et par ailleurs, le manuel présent dans la boite (oui, le gros pavé en photo) est spécifique à l’application Mac, ce qui est suffisamment rare pour être signalé, avec un véritable manuel d’installation et d’utilisation.

Alors oui, l’effort fourni n’est sans doute pas suffisant, mais au moins, il y a eu un vrai travail d’adaptation à la plateforme.

Et puis je trouve la comparaison avec iLife assez peu adéquate: le TLFi n’a rien à voir avec ce type de logiciel, donc la comparaison de prix me paraît peu pertinente. Ce que l’on paye là, c’est le contenu, et l’avantage de l’avoir à disposition sur sa machine en permanence.

ps: je ne suis pas sûr de comprendre ta remarque sur la barre de saisie ?
ps2: je ne trouve pas le site que tu donnes en exemple beaucoup plus sexy que le TLFi !!

Article: Le test du Trésor de la Langue Française informatisé

Completely agree! Corrigé.

C’est le problème d’écrire principalement in English dans le texte (pour le bureau) – j’ai tendance à écrire certains mots similaires avec l’orthographe anglo-saxonne, et à la relecture, cela ne me choque pas. Et j’avais oublié de passer ce petit bout de texte au correcteur orthographique. J’ai encore eu le cas aujourd’hui avec profile, au lieu de profil.