Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: zit
1602 commentaires trouvés.
Article: Technophile edition
zit
, le 14.04.2016 à 20:10
[modifier]
Article: Technophile edition

Avec la Lytro, c’est cette petite station de travail qui est nécessaire pour dérusher :

et il en faut quatre autres pour le montage et comptez une petite douzaine pour les effets spéciaux ;o).

Ces p*#é& de robots, ça fout les chochottes ! ont-ils entendu parler d’un certain Isaac Asimov et de quelques trois petites lois ? La sympathique DARPA en a-t-elle entendu parler ?

z (d’ailleurs, Google a revendu très vite la boîte après que la dernière video d’Atlas soit sortie, je répêêêêêêêêêêêêête : pas une très bonne pub, ces bestiaux phynancés par les militaires)

Ahhh, les noms, chez Canon… et Sony n’est pas mauvais non plus, c’est la poésie du XXI ième siècle ;o)

PS : j’ai croisé un binôme prof/stagiaire JRI des Gobelins en allant faire une moisson de café ce midi ;–)

Article: L’art contemporain et moi, une rencontre

Ça fait presque quatre lustres que je fréquente une maternelle de l’art contemporain, l’endroit où de jeunes gens apprennent… quoi, au juste ? à devenir artiste ? devient-on artiste ? Et bien je suis de votre avis, à tous : c’est n’importe quoi ! et c’est magnifique !

Je ne suis pas pour autant un spécialiste de la chose, l’histoire de l’art ne m’intéresse absolument pas, ce qui fait que je n’ai pas forcément le bagage indispensable à la compréhension de ce qu’il m’est donné à voir. Et c’est sans doute là qu’une certaine proportion de l’art contemporain est inintelligible : ça s’adresse à des initiés, une élite qui sait, et qui peut hocher la tête d’un air compassé et attentionné alors que le commun des mortel hochera la tête d’un air outré et dégouté. Comme en musique, certain genres ne s’adressent pas à la plèbe.

Pour autant, quel que soit le genre, certaines œuvres ont cette capacité à frapper l’esprit, à donner envier de contempler, et je crois que le terme de résonance employé à plusieurs reprises est primordial. Si je me place du point de vue du praticien et non plus du spectateur, quand je produit quelque chose, j’ai le sentiment que l’idée n’est pas née dans la sauce blanche située entre mes oreilles, mais qu’une antenne en moi a capté l’idée qui se baladait quelque part dans une autre dimension comme avec un poste de radio quand, en balayant la plage de fréquences, on finit par trouver du son intelligible. Et je crois que c’est aussi ce qui se passe quand on tombe en arrêt, pour des raisons inconnues, devant une œuvre : la syntonisation s’est effectuée, et on est réglé sur la même fréquence que l’artiste au moment de la création.

z (mais il y en a quand même qui se foutent de la gueule du monde, je répêêêêêêêêêêête : l’artiste est un humain comme les autres, y’a des gens formidables, et d’autres…)

PS : Dom’ tu est infernal, avec tes billets qu’il faut une semaine pour ébaucher un semblant de réponse !

Article: Maîtriser une langue
zit
, le 12.04.2016 à 10:48
[modifier]
Article: Maîtriser une langue

Chuis penta, mais pas du niveau décrit céans, déjà, en français, j’ai des lacunes, l’anglais est fluent sauf pour le slang, le japonais, je ne le parle que comme une petite fille de 4 ou 5 ans (et n’ai jamais réussi à apprendre à l’écrire ou le lire correctement, j’ai déjà bien du mal à calligraphier lisiblement certaines de nos si simples 26 lettres !), quand à l’español ou l’italien, bin, malgré des années d’étude, faut une immersion pour que ça revienne sans trop de mal (et puis l’italien sonne presque exactement comme le japonais, skifait que des mots nippons viennent s’immiscer chez Dante).

Mais c’est quand même agréable parler à des personnes dans leur langue, quand on est dans leur pays… au Japon, c’est rigolo, mais il m’est arrivé que des personnes âgées me disent ne pas comprendre ce que je leur disait (demande de chemin dans la rue), juste parce qu’il leur était inconcevable qu’un étranger (je suis châtain aux yeux clairs, donc je n’ai vraiment pas l’air d’un local) puisse maîtriser leur langue ;o). Il m’arrive de rêver en japonais.

z (qui adore parler avec l’accent marseillais -assez proche de l’accent italien- en anglais, je répêêêêêêêêêêête : and ze parisian frênche accent ise so sexy ;o)

PS : mais j’essaye, autant que faire se peut, de parler le rosbif, et pas le burger ! pouah !

Article: Le déménagement
zit
, le 05.04.2016 à 07:52
[modifier]
Article: Le déménagement

Ahh, les noces, les noubas, les fiestas, c’est vrai que c’est lassant, à la fin; avec la température qui remonte, les passerellades vont reprendre de plus bêêêêêlle dans mon immeuble qui n’est pas une PPE (merci, Jean-Yves ;o), mais une SCI (société civile immobilière pour ceux que ça intéresse).
En ce qui me concerne, bien que n’aimant pas les gens, je trouve encore intéressant d’avoir des interactions imprévues avec des personnes, ça peut être pour boire un coup, mais aussi pour accomplir des tâches nobles telles que sortir les poubelles, repeindre la cage d’ascenseur ou refaire le monde.
Sinon, Patron, je vais faire en sorte que vous soyez satisfait et mettrait tout en œuvre pour que l’article promis soit livré dans l’étang (dans quoi ? ;o). L’essentiel est achevé et je suis en train de charger la bête, reste encore les finitions, mais ça, c’est bien connu, ça peut attendre…

z (qui aime bien les sardines aussi, je répêêêêêêêêêêêêêêête : lever les filets, faire mariner au moins 30 minutes dans du jus de citron additionné d’huile d’olive, de ras el hanout, puis fariner et faire cuire à sec dans un plat en terre… ça sent beaucoup moins ;o)

Article: Le déménagement
zit
, le 03.04.2016 à 02:42
[modifier]
Article: Le déménagement

Je reviens d’une soirée où il a beaucoup été évoqué l’idée de collaboration, dans le sens du travail collaboratif, habitat collaboratif, et qu’il fallait bien comprendre que la chose importante, c’était l’idée du don, de s’associer pour travailler ensemble à notre propre bonheur, un truc pas vraiment utopique (puisque qu’en des endroits ça fonctionne), juste de décider de ce qui est possible et de ce qui est impossible et de faire en sorte de rendre possible ce qui l’est.

Pour en revenir aux cartons, je vais bientôt quitter mon atelier, et je risque de passer un peu de temps à gérer cette affaire (et les outils, c’est lourd ! pire que les bouquins…), mais je vais bientôt vous proposer une solution de rangement très futée (je peut dire ça parce que ce n’est pas mon idée ;o) que j’ai mise en application simplement, se sera l’occasion d’un prochain article.

z (en tout cas, bon courage pour les cartons, je répêêêêêêêêêêêête : pour les voisins, c’est dômâââââââge, t’aurais pu en choisir des sympa)

Article: Maroc – Le Roi Soleil !
zit
, le 31.03.2016 à 21:53
[modifier]
Article: Maroc – Le Roi Soleil !

Merci pour cette découverte, c’est vraiment un projet magnifique.

Mais je me demande si le problème de l’énergie n’est pas tout simplement le(s) monopole(s), tant de la captation que de la distribution. Je crois beaucoup en l’avenir de l’autoproduction de l’énergie, la petite structure qui alimente une petite consommation… Va falloir apprendre à être frugaux ;o).

Je suis peu surpris du peu de suivi des projets du type Trombe (que je ne connaissais pas, merci pour le lien), il est hors de question que l’énergie ne soit pas un enjeu monopolistique, n’est-il-pas ?

z (Et cet y vend pas, il achète du gaz, quel délire ! je répêêêêêêête : à table)

Article: Cohabitation routière
zit
, le 31.03.2016 à 21:25
[modifier]
Article: Cohabitation routière

Tom25, non, je crains en effet que « le mon­tant des taxes sur les voi­tures (taxe car­bu­rant, frais d’au­to­route et autres) ne couvrent pas les frais d’en­tre­tien des routes ». Il n’y a pas que le coût de la chaussée, en général, lâââââââârgement facturée par nos amis bétonneurs, mais avec que des vélos, il n’y aurait pas non plus besoin de dépenser des sommes faramineuses dans tous les dispositifs visant à empêcher les accusés d’enfreindre le code de la route (radars, bites et autres splendides barrières de métal et de béton, rond-points ahurissants, sans parler de toute la maréchaussée employée au contrôle de tout ce merdier); le poids économique sur le système de santé est énorme aussi, tant du point de vue direct (accidents nécessitant une intervention des services d’urgence, maréchaussée encore, pompiers, SAMU, DDE) que du point de vue indirect (bien que la pollution ne soit pas due aux seuls transports, loin s’en faut, elle est responsable de plus en plus de cas liés à des problèmes respiratoires, des cas graves, nécessitant hospitalisations et soins onéreux); et il ne faudrait pas oublier non plus que la France a la chance d’avoir quelques fabricants de ouatures qui sont sponsorisés par nos impôts pour aller fabriquer leurs mer…veilles (ma langue a failli fourcher) chez des gens aux coûts sociaux plus avantageux; et ce pôôôôvre Total à qui l’état va verser de l’argent, puisque c’est bien connu, le pétrole, ça ne paye plus…

Voilà un tableau rapide de quelques trucs qui coûtent à la société grâce à la bagnole, et il ne s’agit pas de quelques routes à 5 millions le km (la France s’en sort bien, au Quebec, j’ai vu qu’ils se plaignaient de prix jusqu’à 10 fois supérieurs ;o).

Pour ce qui est de l’usager faible, je fréquente quotidiennement à vélo des trucs qui sont bien plus rapides, lourds et dangereux que quelques sangliers et autres biches qui semblent être des compagnons merveilleux et plein d’attention, par rapport à la faune que je rencontre à la sortie du périf, sur la butte aux cailles (dont le sommet est la place d’Italie), ça fait longtemps que les dernières ont été écrasées par une camionnette de livraison (les cailles) et avenue des Gobelins, il se trouve des usagers de la voie publique précautionneux, mais ils ne savent pas qu’ils font courir un risque dingue à tous les tarés du volant (et de la pédale) ? Non, là où je roule, c’est la loi de la jungle, et souvent, en arrivant, quand je gare mon engin, je pousse un soupir intérieur de soulagement : ça y est, j’ai encore survécu ! chouette ! Bien sûr, il n’y a pas que les voitures qui participent à la frénésie, les deux et trois RM sont l’équivalent de sauriens affamés depuis des années et effectivement, de nombreux cyclistes font aussi absolument n’importe quoi, tout comme les piétons courant presque, leur portable requérant toute leur attention au moment où ils traversent, de dos à la circulation, en biais.

Nonobstant, il est quand même rare qu’un piéton tue un autre piéton en lui rentrant dedans, les accident opposant un vélo et un piéton peuvent être graves, mais ils s’en tirent globalement plutôt bien, quelques contusions, fractures, on voit que la légère augmentation de vitesse, et la contondosité (si vous me permettez) de la bicyclette (pourtant inférieure en masse de plusieurs grandeurs par rapport à l’ensemble de mobiles étudiées piéton/cycliste+cycle) est certainement pour beaucoup dans l’aggravation des cas, et donc, dans le cas où le véhicule ne fait pas 15 % du poids de son passager, mais en général plus de 2000 % de plus, et que la vitesse de ces engins étant ce qu’elle est, c’est plus souvent le piéton ou le cycliste qui morflent quand un de ces monstres ne fait que l’effleurer, il est donc légitime de les considérer comme usagers faibles. Parce que s’il y a des types qui marchent n’importe comment dans la rue, ils risquent leurs peau, le soucis, c’est que quand le même type continue sa conversation, au volant de sa belle, ce sont les autres qui risquent avant tout leur peau.

z (l’OMS se félicite, il n’y a plus que 1.300.000 morts par ans sur les routes du globe, je répêêêêêêêêêêêête : alors qu’il y a de plus en plus de bagnoles !)

Article: Cohabitation routière
zit
, le 31.03.2016 à 15:45
[modifier]
Article: Cohabitation routière

Enfin, les véhicules qui se garent sur la bande des cyclistes (voitures ou motos) devraient être sanctionnés, car ils mettent danger les cyclistes qui doivent se déporter sur la bande des automobiles (en faisant une exception pour les livreurs qui ne peuvent faire autrement).

NON, NON, NON et NON ! les livreurs doivent se parquer en double file sur leur voie de circulation et laisser la bande cyclable à ses usagers. C’est extrêmement dangereux, quand on est sur un véhicule qui roule au plus à 25 km/h (en ville, ça me parait bien téméraire de dépasser cette vitesse) et qui pèse au plus 22 kg, de se déporter au milieu d’autres véhicules roulant deux fois plus vite et pesant jusqu’à 100 fois plus.

Car le problème est bien là, un bête problème de physique où sont impliqués des masses en mouvements plus ou moins rapides, avec une certaine énergie cinétique et une certaine inertie. Qu’est-ce qui différencie un abruti au guidon d’un vélo d’un abruti au volant d’un kat-kat ? : sa capacité de nuisance… Un abruti au guidon d’un vélo a sans doute de la facilité à se tuer ou se blesser sérieusement, de faire la même chose à une personne au pire, le même connard au volant d’un pétrozaure peut obtenir un bien meilleur score.

La liberté de se déplacer est une formidable conquête, au moyen–âge, un serf était propriété de son seigneur et n’avait pas le droit d’aller voir ailleurs si l’herbe y est plus verte, les automobilistes la revendiquent fièrement, cette liberté, sans voir que leur véhicule est un outil d’asservissement, déjà du conducteur, et de toute la société qui s’est construite autour.

Un petit graphique intéressant trouvé chez Carfree pour parler du poids des transports individuels polluants sur la société :

Et oui, une bagnole de deux tonnes use plus les routes qu’un vélo de 22 kg au pire ! qui l’eût cru ? Ce qui est hilarant, c’est que les usagers des véhicules polluants se pensent spoliées et éreintés par l’état, alors que s’il y a tant et tant d’impôts, c’est en grande partie à cause d’eux ;o).

Migui, je ne comprends pas en quoi « l’usager faible » est un problème ? veux-tu dire que ce n’est pas sympathique pour les « usagers forts » ? Pour ma part, je me sent très souvent dans le cas d’un « usager faible » sur ma rossinante, et quand je suis confronté à plus faible que moi, je m’écrase humblement, oui, je m’arrête aux passages piétons sans feux si j’y vois un quidam véléitant une traversée, et ça me vaut des coups d’avertisseur d’usagers plus forts que moi qui n’imaginent pas une seconde s’arrêter si un sémaphore ne l’exige pas (alors que c’est la loi, mais je ne compte plus le nombre de fois où, piéton, un furieux accélère à la vue du passage piéton alors que je fais mine de m’engager .I.).

La chaussée est à tout le monde, seules les autoroutes et quelques voies rapides sont interdites aux usagers faibles, et c’est bien stipulé à leur entrée, ce qui veut donc dire que tout le reste est à tout le monde, que le véhicule fasse quelques kilos de carbone ou de nombreuses tonnes de ferraille et autres matériaux durs. Et non, ce ne devrait pas être la loi du plus fort !

z (merci Franck pour ce débat, je répêêêêêêêêêêêêêêêête : et sus aux pétrozaures !)

Article: Un bon plan
zit
, le 24.03.2016 à 07:50
[modifier]
Article: Un bon plan

Dom’ Python, on peut faire ce que l’on veut,
1.les murs, dans ce soft ont des propriétés élastiques dont j’apprécierais qu’ils la transposition dans la réalité.
2. je n’ai pas l’impression, pour les reliefs, mais je n’ai pas vraiment exploré tous les recoins.
3. pour les textures perso, je ne crois pas non plus, par contre, j’ai oublié de mentionner la possibilité d’importer un plan de départ.
4. oui, oui, c’est le deuxième volet, je n’ai mis que quelques éléments de cuisine, un canapé et un lit, outre le jacuzzi.

Alain, je n’avais même pas pensé à regarder s’il existait un logiciel adapté, je me contentais de galérer dans Ai.

fxc, merci pour l’info, c’est téléchargé.

Gokart, je n’avais pas pensé à l’aspect pérennité de la question, mais c’est effectivement un point important (je n’ai pas vraiment de projets immobiliers en vue non plus, je me suis juste amusé à faire sauter une pièce chez moi pour agrandir le salon). Je vais aller voir ce Sweet home D. Ça a l’air terrible, comme boulot, kiné ! au moins aussi dur que l’enseignement supérieur ;o).

Ivme, j’ai un mal fou avec la 3D, mais ce truc est hyper simple en 2D, je n’ai pas d’ail padre mais ce n’est pas du flash, ça devrait fonctionner, et oui, on peut imprimer son plan.

djtrance, c’est virtuel, on se calme…

infisxc, je vais vraiment suivre cette piste, c’est pas gênant de devoir installer la passoire Java ?

Gokart, ça n’a pas l’air bien naturel, dans cette cabine.

tibet, la hauteur des murs ne se paramètre que sur une valeur.

PhB, bonne info.

djtrance, puisqu’on te dis que c’est virtuel…

benoit, décidément, ça a l’air unanime, allez hop j’y go.

z (encore un plantage redoutable de la carte graphique juste après que j’aie eu fini l’article, je répêêêêêêêêêêêête : c’est en même temps assez joli, des morceaux d’écran se mettent à se promener de ci de là de manière aléatoire, d’abord, dans la fenêtre du navigateur où est l’appli, puis persistent, même après avoir tout quitté et même relancé le Finder, et ça bouge !)

Article: Les freins sont inutiles… (Mis à jour le 19/11/2014)

Tiens, il y a des commentaires polluants dans un article sur la pollution !

juste une petite image :

Bon, chez moi, l’image ne s’affiche pas, je vous la décrit donc : il s’agit d’une carte de la région parisienne très rouge orangée : depuis hier, suite à une semaine de ciel bleu, on atteint, comme tous les ans à la même période, un pic de pollution aux particules fines…

C’est étonnant, non, la régularité de ces pics de pollution printaniers ?

Ou bien faut s’habituer, c’est le printemps, l’agrochimie déverse à plein tubes ses poisons et tout le monde en profite, avant même que ça arrive dans l’assiette !

z (bonne journée, je répêêêêêêêêêêêêête : n’oubliez pas : respirez le moins possible)

Article: CamFi, le boitier Wifi pour les reflex Canon et Nikon

Très intéressant, ce système, surtout pour les possesseurs de Nikon, ou de Canon pros, donc dépourvus du ouifi.

Et effectivement, si l’application proposée par Canon offre de nombreuses possibilités de réglage, celle de Nikon est juste un scandale (si l’on compare avec ce qu’offre la concurrence).

z (qui aime bien pouvoir déclencher à distance, je répêêêêêêêêêêêêêêête : voire à proximité, mais sans toucher le boîtier)

Article: Semainier…
zit
, le 16.03.2016 à 09:26
[modifier]
Article: Semainier…

Quelle semaine trépidante !

Avec des liens musicaux commak (pour ma part, j’aime beaucoup le lien du mercredi, j’ai le disque, enfin, il doit encore être chez le voisin à qui je l’ai prêté ;o), mais la vidéo complète, sans les coupures, woah, merci !

Quand au hackintosh, je suis aussi dans la réflexion, bien que ma machine de six ans fonctionne encore, il y quelques moments ou son âge me pose des problèmes (surtout pour ce qui concerne la carte graphique), et donc… en ce qui concerne les difficultés dont Apple aurait à souffrir suite à cette action, c’est vrai que la boîte prends l’eau de toutes part, dans six mois ils sont morts, non ?

z (le gif du samedi déchire ! je répêêêêêêêêêêêêête : les télés, qu’est-ce-que ça déforme ! et cet arbre qui se rapproche à toute vitesse, derrière, ça fout les chocottes ;o)

Article: Une forme de « coming out »
zit
, le 15.03.2016 à 09:03
[modifier]
Article: Une forme de « coming out »

Ah mais quel plaisir de te relire, Mââââââââââme P. !

Je fais partie de ceux qui interviennent peu à la suite de tes billets, car souvent, ils me laissent dans un état de perplexité, de confusion mentale, qui rend impossible une réaction, et quand j’ai trouvé quoi dire, et comment, il est bien trop tard, l’article ne fait plus la Une depuis longtemps.

Je me demande si je n’aurais pas quelques rayures de ci de là, mais le fait pour moi de ne pas être normal me rassure plutôt qu’il ne m’inquiète ;o). L’instinct guide de très nombreux de mes actes… Mais là n’est pas le propos !

Tu es d’une cruauté implacable, Mâââââââââme P. !

Comment peux tu, sibyllinnistiquement, au détour d’une phrase, dans un article parlant de tout autre chose, briser le cœur d’au moins la moitié du lectorat fidèle, comme ça, d’un coup fatal ?

Bin oui, m’enfin, prévenir, comme ça, paf :
« J’ai un instant été libre, célibataire, mais là, c’est fini, je ne le suis plus, nanana… ;op »
(bon, d’accord, tu n’a pas écrit nanana, mais c’est tout comme !)

Et ne dit pas que tu n’es pas sans savoir que tu as alimenté les phantasmes de milliers de lecteurs quotidiens pendant des années.

z (au plaisir de te relire, je répêêêêêêêêêêêêêête : et alors, mmmm, un mois à imaginer des tribulations « piquantes »…)

PS : ysengrain 29, j’adore !

Article: Ma vie en 12 Volts
zit
, le 19.02.2016 à 17:04
[modifier]
Article: Ma vie en 12 Volts

Le composant LED a une durée de vie très importante s’il ne chauffe pas trop, le problème tient plus dans la durée de vie des composants de l’alimentation, et dans le cas extrême des ampoules que tu décrit, c’est que l’on doit avoir un transformateur AC 240 volts / DC bien plus basse tension, et ce sont ces composants qui ont le plus de chance de lâcher en premier. Dans le cas des rubans dont je parle, l’alimentation (à découpage) est externe et si elle ne fonctionne plus, il suffit de la changer.

Par contre le prix d’achat est quand même assez élevé.

Pour l’ampoule de remplacement en E 27, j’en ai trouvé de très chouettes avec des filaments de LED à la façon de l’ampoule Edison, en 6 watts et 2400 K, très puissant et très chaleureux, ou en 4 watts et en E 14, ça va effectivement très bien pour remplacer les ruineuses (durée de vie, consommation) incandescentes.

djtrance, ce doc est redoutable, à vomir les pratiques des industriels, en tout cas, ce n’est pas Steeeeeve qui a inventé l’obsolescence programmée.

z (qui adore les belles LED, je répêêêêêêêêêêête : fiat lux !)

Article: La bouilloire à thé Solis Tea Maker Prestige «2 in 1»

Mon foyer accueille depuis l’été dernier une bouilloire Riviera & Bar (mais quel nom de marque débile, j’ai failli ne pas acheter rien que pour ça !), qui permet d’obtenir une eau à la température souhaitée, de 60 à 100 ° C, et je peux l’utiliser aussi pour obtenir une eau à 90 ° pour le café que nous buvons dans une cafetière à piston et filtre inox.

Mon mélange quotidien est composé de maté et de thé vert sencha japonais à parts égales, et depuis l’année dernière, d’une fleur d’hibiscus. Le mélange maté sencha se buvait trop facilement et j’arrivais à en consommer la même quantité que le bigBossPatronD’Ici, ce qui est un peu trop, je trouve, si l’on ne compense pas cette absorption par une élimination par sudation, et au boulot, je sue peu (pas comme sur un vélo), l’hibiscus, outre sa forte teneur en acide ascorbique, a un goût un peu astringent qui permet d’en moins boire.

Par contre, pour l’infusion du jour, je ne chauffe pas l’eau, et un sachet rempli par mes soins dure toute la journée : au début d’un vert pâle, puis un vert plus dense tirant sur le jaune, pour continuer en rosé et finir parfois sur un rouge ressemblant à un pinard qui a connu le soleil (le rouge, c’est l’hibiscus).

z (bonne dégustation, je répêêêêêêêêêêêête : j’en suis au stade vert/jaune)

Article: Ma vie en 12 Volts
zit
, le 18.02.2016 à 17:22
[modifier]
Article: Ma vie en 12 Volts

Pas de navire, mais un dragon qui produit du 6 volts alternatif depuis sa roue avant, ça permet d’alimenter un phare assez puissant, et, dans un avenir proche, un dispositif transformant l’AC en DC 5 volts pour alimenter un ordinateur de poche ayant une fonction téléphone, un système sonore , des clignotants, un feu stop, un feu de position, avec une batterie tampon.

Mais même en intérieur alimenté par du 240 volts, je crois que l’on pourrait réfléchir à des systèmes en basse tension, au moins pour l’éclairage… Ça fait un moment que je pense refaire complètement l’éclairage de chez moi avec des LED qui fonctionnent en 24 volts, pour la qualité de lumière que l’on peut obtenir avec les derniers modèles de rubans permettant un dosage de la température de couleur de 2800 à 6000 K et une puissance spectaculaire pour une consommation électrique très faible, et quand on ajoute à ça une durée de vie de 30000 à 50000 heures (en cas d’utilisation à 70 % de la puissance maximum, la durée de vie du composant LED augmente), ça fait beaucoup d’arguments pour, le seul argument contre étant le tarif d’achat de ces merveilles de technologie qui n’est pas anodin, mais si on fait un calcul intégrant la baisse de consommation induite et la durée de vie des lampes traditionnelles, je crois que c’est assez vite amorti.

z (qui vous en reparlera sûrement, je répêêêêêêêêêêêêête : quand j’aurais fait le pas)

Article: Helicon Remote et Helicon Focus: la paire pour le « focus stacking »

Le procédé est vraiment très intéressant, j’en avait découvert l’existence dans un commentaire (disparu depuis) ici même qui pointait vers les incroyables images de Nicolas Reusens utilisant le logiciel Zerene Stacker… que j’avais trouvé un peu onéreux, la paire Helicon n’est pas donnée non plus…

Surtout si l’on considère la géniale mise à jour (gratuite) de microgiciel qu’a proposé Olympus à la fin de l’automne aux heureux possesseurs des OMD EM1 et EM5 MkII, permettant, entre autre, de faire du picture stacking directement dans le boîtier, ou encore, un bracketing de mise au point redoutablement efficace et rapide en vue de procéder à l’empilage a posteriori.

Guru, un petit test en perspective ?

En tout cas, s’il se trouve bien un domaine pour lequel le passage au numérique a vraiment changé la donne, c’est bien celui de la macro !

Zallag, le Lytro, c’est effectivement une idée aussi formidable, mais on est limité à l’écran, si j’ai bien saisi le concept, il me semble que Panasonic propose aussi une fonction un peu équivalente sur le GX8 tout frais sorti.

z (qui aime bien la macro, je répêêêêêêêêêêêêêêête : et le maquereau aussi d’ailleurs ;o)

Article: iRobot Roomba 980, un aspirateur avec caméra et piloté par iPhone, serait-ce plus efficace?

Alors bon, là, je crois que l’on a affaire à une dérive sérieuse et pour le moins inquiétante : le titre de l’article laisse imaginer des merveilles de technologies embarquées et connectées, et quoi ? juste un ramasse miettes !

Ôôôôh, BigBossPatronD’ici, entends ma complainte : tu nous promets un test d’un appareil muni d’une caméra, et on ne sais même pas quelle est sa résolution, la profondeur de pixels et la sensibilité iso, si c’est un stabilisateur optique ou numérique, et quelle est l’amplitude du zoom, la focale, son ouverture, rin de rin… même pas une image pour voir la qualité de la bête !

Quoi ? la caméra ne sert qu’à Roomba ? pour qu’ils puissent repérer les lieux, afin de transmettre aux services concernés (fisc, brigade des mœurs, des stups, immigration et autres) les images les concernant.

Déçu je suis… moi qui pensais que j’allais pouvoir contrôler grâce à cet engin, tranquillement depuis le guidon de mon dragon, les allées et venues de mes chats : qui pisse dans le pot du ficus, qui se fait les griffes sur mes vinyles, les réveiller pendant la sieste, voire, si j’en achetais deux, faire une petite course dans le couloir.

Et bin non, rin de rin !

z (en tout cas, j’espère que le mot passe ouifi du machin n’est pas du genre 12345 ou password, je répêêêêêêêêêêêêête : des fois qu’un esprit malintentionné aie l’intention d’utiliser la chose pour inspecter l’appartement… où sont les Jean Maurer, les toiles de maîtres et la réserve de coca zéro…)

Article: Et maintenant c’est le vélo qu’on dope…

Haaa, mais la belle et saine émulation du sport, l’esprit de compétition, fondement de notre civilisation, résidus de notre condition animale : je suis le plus fort, j’aurais la plus belle femelle (laquelle cherchera forcément le mâââââââle dominant, le plus à même de lui fournir le produit de sa chasse, d’assurer sa sécurité et celle de la progéniture dont il ne manquera pas de la combler, à leur image, forts et victorieux), c’est ça, et tout un tas d’autres moyens d’arriver à ses fins pour être le meilleur.

z (au moins, ça ne ruine pas la santé, un petit moteur, je répêêêêêêêêêêêêêête : pour qui le vélo est un moyen de transport)

Article: Circulaire, mais plongeante
zit
, le 06.02.2016 à 08:51
[modifier]
Article: Circulaire, mais plongeante

Mathieu, la scie à chantourner, j’en ai trouvé une en vide grenier à la campagne, c’est vrai que pour les petites coupes précises, c’est impeccable (bien que je n’aie pas encore eu le temps de trop m’en servir). J’avoue que j’aimerais bien une scie à ruban, genre la fameuse Inca… (et un tour mécanique, et une fraiseuse, et un tour à bois, et une pannoteuse, et une scie circulaire de table de grande dimension, et une découpe jet d’eau, et l’atelier de 150 m2 qui va avec ;o).

fxc, avec la Festool, je confirme, il y a vraiment une coupe impeccable de suite, ils vendent un petit accessoire spécial (consommable) pour le mélaminé pour parfaire le truc, mais j’ai entendu parler d’un modèle d’une autre marque (impossible de m’en souvenir) équipée d’une seconde petite lame d’attaque en dessous pour la perfection absolue (comme sur les pannoteuses ou les grosses scies de table.

pioum, oui, mon sympathique voisin est assez maniaque et, après visite de mon petit atelier, il a estimé que son joli jouet ne risquait rien entre mes mimines (mon local accueille déjà sa scie à radiale helvète –une merveille aussi–, son chalumeau oxyacétilénique et son compresseur 50 litres… j’ai beaucoup de chance !).

Jambo, je n’y avais pas pensé, mais oui, l’analogie avec le mac est bien trouvée, on sent vraiment la marque qui innove, qui cherche, et trouve des solutions élégantes à des problèmes quotidiens (leurs mandrins spéciaux sont hallucinants, un pour visser à 90 ° et l’autre légèrement excentré pour visser bien droit même le long d’une paroi, dingue).

cirovert, ah, oui, c’est le gros problème avec les outils au top : impossible de revenir à de la douille après !

colonel moutarde, effectivement, trouver ce genre de produits au rabais, c’est une gageure !

dadshib, je suis tellement maladroit que je serais presque ceinture plus bretelles, pour assurer une belle coupe, par contre, un seul serre-joint suffit largement, même pour les très grandes longueurs.

fxc, joli coup ! j’ai une Dremel classique, avec son flexible, mais je l’utilise assez peu, c’est un peu trop fin pour mes besoins, par contre, ce sont effectivement des outils assez efficaces.

Ange, l’aspi Festool est vraiment incroyable (mais ils ne le font pas cadeau !), ça change tout.

colonele moutarde, indispensable, le martyr, c’est aussi ce qui permet d’avoir des coupes impeccables des deux côtés (et de ne pas risque de se prendre la planche que l’on vient de couper sur le pied si l’on est sur tréteaux). Pour l’alu, en 10 mm, c’est impressionnant, et ça me donne bon espoir que la lame spéciale que j’ai acheté pour la scie de mon voisin me permette d’attaquer sans soucis mon PMMA de 20 mm habituel…

z (y’a quand même de bon outils, je répêêêêêêêêêêêêête : et ça aide vraiment à faire un travail de meilleure qualité)

Article: Default Folder X passe en version 5

Merci pour le test, c’est l’un des rares utilitaires dont je ne peux pas me passer : quand on y a goûté, la fenêtre d’enregistrement Apple semble inutilisable.
Pour ce qui est de son prix, c’est un habitué des bundles, je l’ai donc acheté plusieurs fois, mais, bien que pas encore sur El Capitan, je pense que je vais faire la mise à jour.

z (simple et efficace, je répêêêêêêêêêêêête : indispensable)

Article: Le DVD Cuk 2016
zit
, le 05.01.2016 à 08:12
[modifier]
Article: Le DVD Cuk 2016

Magnifique Guillôme !

Tu as oublié JumpCut, le simplisme gestionnaire de presse papier qui fonctionne encore avec X.9.5.

Et je ne peux me passer de Shades, un utilitaire qui baisse automatiquement la luminosité de ces saloperies d’écran d’ailmac au démarrage (une heure de ces trucs avec la luminosité à fond donne un de ces mal au crâne, avec l’option yeux épuisés activée).

z (en tout cas merci pour cette somme, je répêêêêêêêêêêêêête : plein de pépites)

Article: Bonne année, évidemment
zit
, le 01.01.2016 à 11:52
[modifier]
Article: Bonne année, évidemment

Les fêtes du solstice ont encore joué leur rôle : il semblerait que les jours se mettent à nouveau à s’allonger : bravo à tout le monde pour ce magnifique effort collectif et en avant pour une nouvelle révolution (de la terre autour du soleil, hein ;o).

z (la bise, qui pique… je répêêêêêêêêêêêêête : je n’ai pas fréquenté mon blaireau depuis une semaine ;o)

Article: Bookeen, la lecture numérique en toute simplicité

Je viens de commander pour quelques mètres carré de multipli bouleau (le plus mieux du contreplaqué finlandais) en vue de réaliser quelques bibliothèques supplémentaires afin de ranger tous ces bouts d’arbres réduits en papier qui encombrent partout. Je vous en parlerai peut–être quand le projet aura avancé (déjà en refaisant le calepinage plusieurs fois, et en réduisant d’un cm une cote, je gagne une plaque de 1500 x 3000 !).

Mais je me pose effectivement la question de la liseuse (je lis beaucoup), au moins pour les auteurs libres de droit ou ceux qui font le choix d’éditer et de distribuer leurs ouvrages par eux même : il est en effet scandaleux que les éditeurs continuent à prendre leurs marges de la même manière alors que les frais techniques de l’édition électronique sont infiniment inférieurs à ceux du papier.

z (en tout cas, merci pour le papier, guillôme, je répêêêêêêêêêêête : en avant le progrès !)

Article: Et de quatorze!
zit
, le 27.12.2015 à 12:33
[modifier]
Article: Et de quatorze!

Et une de plus (qui a dit un de moins ?).

Je me joins avec joie au concert de louanges : moi aussi, cul.ch a changé ma vie ! avant, je me contentais d’un nonchalant laisser-aller, surfant sur la molle vague de la paresse, et maintenant, je suis en proie à une activité frénétique, sans cesse m’interrogeant et tentant d’apprendre de nouvelles choses pour les partager céans, c’est passionnant.

Donc encore un grand merci au BigBossPatronD’Ici, à Noé et à tous les autres qui mettent ici chaque jour une petite pierre à l’édifice du savoir.

z (vous ne trouvez pas que le printemps est arrivé assez tôt, cette année ? je répêêêêêêêêêêête : comment ça, un lilas en fleur ne fait pas le printemps ?)

Article: Test des App à photo
zit
, le 24.12.2015 à 10:46
[modifier]
Article: Test des App à photo

Gilles Theophile, oui, c’est étrange, cette fonctionnalité est présente depuis déjà quelques années et ça n’a pas l’air de prendre beaucoup, d’ailleurs le fait que l’Olympus Air soit sorti depuis presque un an au Japon et ne soit distribué nulle part ailleurs est symptomatique. Pourtant les possibilités de cette technologie sont incroyables. Ça doit être vu comme trop amateur ou trop geek…

Ce qui serait chouette, c’est que Capture One sorte une app permettant de piloter n’importe quel boîtier, avec un contrôle des paramètres aussi poussé que depuis le mac…

cerock, je n’ai jamais dit que ça ne fonctionnait pas, j’ai juste été incapable de l’utiliser, c’est probablement très simple, mais encore trop compliqué pour moi ;o).

François, ça doit pourtant avoir de la gueule, le retour du Setter sur l’ail pad pro ! pour faire une mise au point précise en macro ? mais bon, je sais, une app gratuite… plein d’app gratuites testées en pleines fêtes du solstice, j’abuse de ta patience et de ta bonté ;o).

Jean-Yves, mon équipement photographique ne me permet pas non plus de profiter pleinement du futur, mais, étant d’un naturel curieux, je me renseigne… Et puis je pense que bien que ça ne soit pas une fonction fondamentale, ça peut être un des éléments qui orientera le choix d’un achat vers un appareil plutôt qu’un autre au moment de la décision finale. Pour ta suite, je suis certain que ça doit être possible… avec un Sony que je n’ai pas été fichu de faire fonctionner ;o).

Migui, je n’ai pas entendu parler de ce dispositif, mais tant qu’à avoir un fil, autant utiliser un mac avec un bon Eizo branché dessus, si c’est pour se la jouer grand studio parisien, et là, avec Capture One, on a accès à tous les réglages possibles. D’ailleurs, en y pensant, serait-il possible que la médiocrité de l’app Nikon vienne du fait qu’ils soient (parmi les fabricants d’appareil) les seuls à vendre (assez cher) une application pour desktop permettant de piloter un boîtier ? Pour ne pas cannibaliser les ventes (qui doivent être assez minables, quelques pros, des labos de recherche ici ou là) de leur Camera Control Pro, ils font un wifi tout moisi ? Toujours est-il que, pour ce qui concerne la latence au déclenchement, j’ai été plutôt favorablement surpris par toutes les app, que ça soit avec un compact (expert, il est vrai), un hybride, ou un reflex, ça a l’air instantané (et puis, fréquentant assez rarement les lignes d’arrivées d’athlétisme, je ne suis pas à quelques femtosecondes près).

z (vous avez vu la longueur des ombres avec ces lumières hivernales ? je répêêêêêêêêêête : c’est la saison rêvée pour les autoportraits en silhouette)

Article: L’Apple Pencil: cette humeur va être courte

voilà le mien, de Pencil, vous noterez qu’il s’agit du modèle « Doré BlingBling » en aluminium aviation (il y est même écrit « AÉROPLANES CAUDRON ») de 1927.

Avec son MiniPad :

François, attention, c’est une invention révolutionnaire :

en l’ouvrant (au bon endroit grâce au très astucieux Signet™ BleuSansLesDents), on a un accès immédiat à toutes les informations stockées dans un format libre de droits, et universel, la capacité de stockage est impressionnante, d’ailleurs…

C’est là que ça va te plaire, rendu possible par la formidable innovation technique appelée « Reliure », les feuilles de papier RESTENT ENSEMBLE ! ainsi, impossible de les perdre ;o).

Bon, il reste le problème non encore résolu de la gomme que je ne sais pas où ranger, si vous avez des pistes…

Et les températures de fonctionnement, de – 80 °Celsius à 451 ° Fahrenheit quand même ;o).

z (par contre, le son n’est pas terrible, je répêêêêêêêêêêêête : mais alors l’autonomie, un truc de dingue : À VIE !)

Article: Les Islandais sont des gens intéressants

Ça, c’est un pays que j’aimerais bien visiter, rien que pour faire trempette dans les sources thermales.

Par contre, je ne conseille pas la lecture de leur auteur de polar le plus connu , Arnaldur Idrianson : quelle déprime ! faut pas qu’il y aie une armurerie ouverte ou une corde qui traine.

z (et les z’orores boréales, ça doit être bath ! je répêêêêêêêêêêêête : et puis un pays qui laisse crever les banques véreuses –tautologie, pléonasme ?– ne peut qu’avoir toute mon estime ;o)

Article: Le Sigma DP1 Quattro, plaisir de la «slow photo»

Pour les optiques Sigma, la nouvelle série Art propose non seulement des cailloux d’un rapport qualité prix imbattable (tout simplement d’une qualité optique époustouflante, pour les focales fixes), mais avec une qualité de fabrication qui n’a pas grand chose à envier aux optiques pro de chez SoNiCa, ils ont fait de gros efforts sur le plan cosmétique (qui était un peu leur point faible). Après faut voir comment ça vieillit, mais ça inspire confiance.

z (par contre, je suis toujours incapable de prendre une photo avec un appareil dépourvu d’un viseur, je répêêêêêêêêêêêêêête : ouais, je sais, aucun effort)

Article: Des livres pour Noël, part three
zit
, le 11.12.2015 à 17:20
[modifier]
Article: Des livres pour Noël, part three

Ahhhh, le Manuel d’Éclairage ! une merveille que j’ai découvert grâce à ta première revue. Je ne saurais que le conseiller à quiconque souhaite découvrir ou approfondir le sujet de la lumière.

z (qui va aller jeter un coup d’œil à la chose rapidement, je répêêêêêêêêêêêêêêête : j’aime bien aller chez Eyrolles… mon porte monnaie, beaucoup moins ;o)

Article: Mobilité douce
zit
, le 11.12.2015 à 17:11
[modifier]
Article: Mobilité douce

J’avoue que je suis partagé avec les VAE : à titre personnel, sans assistance, j’ai une autonomie de plus de 100 km avec juste mes guiboles qui fonctionnent à peu près correctement ;o), mais d’autre part, je dois admettre que si le Laurent que je commence à connaitre un peu se met au vélo grâce à l’assistance, c’est quand même un gros plus par rapport à un autre moyen de transport pourvu d’un moteur pétaradant !

Pour ce qui est du coût, 1500-2000 balles pour un moyen de transport efficace et agréable, c’est une somme, certes, mais j’ai l’impression que pour cinq fois plus, on n’a pas grand chose de sérieux en bagnole (bien que je ne sois pas un spécialiste de la question), donc l’investissement me paraît raisonnable. Et il faut voir aussi le coût au km à l’année : un vélo ne bois pas d’essence, ne nécessite pas d’assurance particulière, ne prend pas de PV et ne coute rien non plus à parquer. Un jeu de pneus par an, quelques gouttes de gras sur la chaîne et peut–être une paire de patins de frein suffisent.

fxc, super ton lien, j’aime beaucoup le feu stop (ça fait des années que j’en rêve), et surtout, le dernier truc, le Halfbike, ça a l’air vraiment complet comme exercice physique, pour aller faire des petites courses à deux pas, c’est génial : je crois qu’avec un collègue, on va craquer et s’en prendre un à deux (pour étudier la chose et voir s’il n’y aurait pas moyen d’en fabriquer un nous même ;o).

z (bienvenue au club, Laurent ! je répêêêêêêêêêêêêêête : l’année prochaine, tu seras suffisamment affuté pour qu’on aille se faire quelques cols ensemble, non ?)

Article: Le port du casque à vélo
zit
, le 04.12.2015 à 13:55
[modifier]
Article: Le port du casque à vélo

C’est drôle, j’ai comme une impression bizarre en lisant vos commentaires : il me semble que nous avons d’un côté des cyclistes, dont la plupart disent mettre un casque, et qui ne voient pas la nécessité d’obligation de la chose, et de l’autre côté de bagnolards qui exigent, vu que l’option de l’éradication du fléau pédalant pourrait être mal interprétée, le port dudit.

En tant que 100 % cycliste pour mes déplacements, je le répêêêêêêêêêêête, je ne fait pas 200 mètres sans casque ni gants, je m’arrête à tous les sémaphores rougissants dépourvus de ces nouveaux panneaux y permettant le passage (non prioritaire) des cyclistes , je m’arrête même aux passages piétons sans feux, si l’un d’eux fait mine de traverser, obligeant parfois un véhicule motorisé à faire de même (mais en général, ils foncent si je ne suis pas bien au milieu pour les obliger à respecter l’usager le plus faible). Le code de la route, de mon point de vue, ça a été développé pour protéger les usagers les plus faibles, et il n’est pas du tout adapté, puisque les usagers qui ont besoin de plusieurs tonnes de ferraille et autre matières plastiques pour déplacer 70 kg en moyenne ne respectent jamais les plus faibles et les plus lents, qu’ils considèrent comme une gène, voire pire (ça se sent dans certains commentaires).

Combien de tas de ferrailles puants m’obligent à sortir de la protection de la piste cyclable chaque jour ? parce qu’ils s’y sont garés « pour une minute ». J’aimerais bien que ces gens là essayent juste une fois, pour voir, ce que ça fait quand, à 20 km/h max, on doit changer de file pour passer dans le flux limité à 50 km/h des pétrozaures; pour ce qui me concerne, j’ai l’habitude, et surtout deux bons rétroviseurs pour voir arriver l’ennemi, mais je trouve toujours ça VRAIMENT très dangereux, pourtant, cette « petite incivilité » ne me semble pas très verbalisée…

Je tiens à rappeler que le vélo, pour ce qui me concerne, est, avant tout, mon moyen de transport, et pas un sport (bien que petit à petit, j’avoue en venir à aimer me promener loin des embarras urbains), et j’avoue que j’aimerais que ça s’apparente moins à un sport de combat !

Je sais bien que de nombreux cyclistes ne respectent rien ni personne, et il est même surprenant que le nombre de tués annuel soit si faible (c’est bien la preuve que c’est pas si dangereux ;o), j’en suis moi-même fort contrit, mais il faut voir que n’étant pas respecté par les lourdaux dominants qui pensent que l’espace public leur appartient en totalité… Que penser par exemple des millions (?) de tonnes de ferraille et de béton nécessaires pour border les rues de nos agglomérations de bittes et autres barrières afin que les gentils automobilistes ne viennent pas s’y garer ? alors que c’est formellement interdit par la loi ! C’est bien sûr un autre débat que le port du casque, mais j’ai bien peur que l’automobile (et les 2 et 3 RM) ne soit responsable d’une dérive comportementale que je trouve inquiétante.

z (qui a bien du mal avec les père la morale qui veulent faire respecter les lois qui les arrangent, mais s’accordent très facilement quelques libertés au moment où ça les arrange, je répêêêêêêêêêête : je suis casqué, mais je refuse totalement que ça puisse faire l’objet d’une loi, soyons sérieux !)

Article: Le port du casque à vélo
zit
, le 03.12.2015 à 11:05
[modifier]
Article: Le port du casque à vélo

Au début de mes pédalisations urbaines et biquotidiennes (entendez par là le vélotaff), je n’en portais pas, puis, pour faire plaisir aux femmes de ma vie (ma douce et môman), j’en ai mis un, et bien qu’il m’aie fallu en changer suite à mon passage à la position horizontale, je le met même pour aller acheter le pain, quoiqu’avec mon genre de machine, je me sentirais vraiment en sécurité (en descente de col) avec un cuissard et un petit haut en cuir doublés Kevlar sur les bras et tout le côté des jambes : en vélo couché, les chutes font des bleus à basse vitesse, et de la pizza quand on roule plus vite ;o), la tête semble bien à l’abris des épaules, mais je me méfie du mobilier urbain, je me suis déjà pris des poteaux bien douloureux en marchant, alors avec une vitesse au moins quadruple !

Par contre, rendre le casque obligatoire me semble une hérésie, j’ai un ami qui a succombé à une chute dans son escalier, faut–il rendre le port du casque obligatoire en cas de marche où que ce soit ? les trottoirs sont des marches. Et pour ce qui est des morts survenus suite à la pratique de ce moyen de transport bien pratique qu’est la bicyclette, il semble que le petit bout de polystyrène dont il est question aujourd’hui ne peut pas grand chose, grande vitesse de choc à la campagne ou à la montagne (tout seul ou contre un véhicule) ou tourner à droite avec un poids lourd en ville.

Par contre, j’ai une dent contre les cyclistes ninja, qui roulent en ville tout habillés de noir, de nuit, sans lumières : ces cons sont invisibles, tant qu’il n’est pas trop tard !

Jibu, c’est quoi la marque de ton super casque à visière ? par intempéries, ça doit être bien mieux que les lunettes, qui se couvrent de buée, en plus des gouttes : ça n’arrange pas la visibilité, et de toute façon bien améliorer le confort par gros temps (grésil, grêle, pour la neige, il faut le masque de ski, tout simplement).

z (en tout cas, avec ou sans casque obligatoire, la pratique quotidienne de la bicyclette est un bonheur, je répêêêêêêêêêêêête : le problème, c’est qu’avec le temps bizarre qu’il fait on ne sait plus comment s’habiller… tant qu’on n’est pas obligé de porter un masque à cartouche pour sortir…)

Article: Les énergies renouvelables au Sénégal. Quelques réalisations.

Il est superbe, ce moteur Masson-Girardier. Et pourquoi tous les bâtiments construits n’ont–ils pas obligation d’intégrer au maximum des solutions de ce genre ?
Comment ? certaines personnes auraient un intérêt phynancier à ce que les gens consomment le plus d’énergie possible ? parce qu’ils en vendent ? Ahhhhh…
Et puis le coût de l’installation, les bâtisseurs ne seront pas nécessairement les usagers, donc les bétonneurs bétonnent (yenna qui font ça bien dans le coin) au moins cher.
Les petits systèmes ont de l’avenir, si les gros les laissent se développer tranquillement, mais j’ai comme l’impression que l’ambiance économique est plus du genre : les gros écrasent les petits, et, ceux qui ne se laissent pas écraser, on les bouffe (et quand on mange quelque chose, ce qui en ressort… devrait aller au compost ;o).

Même si la production d’énergie solaire est insuffisante sous nos latitudes, elle n’est pas nulle. et l’éolien, bin du vent, il y en a beaucoup dans les villes, toutes ces vallées artificielles que sont les rues et les avenues, avec certaines configuration particulières générant naturellement du vent (collines, eau sous forme de fleuve, de lac ou d’océan), il y a de quoi installer beaucoup de microéolien, et à proximité immédiate du lieu de consommation.

Quand au stockage qui semble poser d’incommensurables problèmes à l’échelle du gigawatt, si chaque petit dispositif de production est relié à un système de stockage à proximité : une pompe pour relever de l’eau, ou un moteur pour lever un poids, quand on libère le système, la gravité permet, à très grande échelle (le système du double lac de rétention), une récupération d’énergie colossale, mais à petite échelle, pourquoi serait–elle nulle ?

Imaginez un instant que sur tous les ascenseurs du monde, le moteur fonctionne dans un sens, la montée, comme un dispositif de stockage, et que dans l’autre sens, la gravité fasse tourner le moteur qui sera utilisé à ce moment comme un alternateur, produisant de l’énergie au lieu d’en consommer !

J’en connais qui vont m’objecter le rendement épouvantable du système, mais comme il a été dit plus haut : kest’en’naafout’ du rendement d’un système gratuit ?

En tout cas, merci, Marc pour cet article captivant.

z (small is beautyfull, je répêêêêêêêêêêêêêêête : petit, c’est aussi plus simple)

Article: DAC baladeur Hi-Res Cowon Plenue 1: le must du son mobile

Ce que je trouve sidérant, c’est la capacité incroyable de ce dispositif :

pour la lévitation !

Ça fonctionne aussi sans l’ampli, juste avec le casque ? doit être pas mal pour la course, moins dur pour les articulations, je comprends parfaitement ton choix, François.

z (doivent avoir au moins un ingénieur tibétain, je répêêêêêêêêêêête : ne fonctionne qu’avec la musique « sacrée » ;o)

Article: D’la balle !
zit
, le 05.11.2015 à 23:46
[modifier]
Article: D’la balle !

François, le petit projet sur lequel je travaille actuellement est une amélioration de mon dragounet, il n’est pas encore prévu pour éviter les arrêts au stand ;o).
C’est un dispositif qui me permettra d’améliorer encore mon aérodynamique, ma sécurité et mon confort, pour un surplus de poids que j’espère négligeable eu égard au poids de la bestiole avec son pilote et au gain sur la trainée et les turbulences, je vous en parlerais moins succinctement quand ça aura plus avancé que ça (en fait, cet exercice est épatant, j’y ai déjà passé un bon nombre d’heures, juste pour arriver à une forme qui me satisfasse, c’est une première pour moi, de travailler autant sur le volume, jusqu’à présent, je faisait de la 2 D 1/2, avec des angles droits, là, tout est courbe, et je vais bientôt attaquer le plat de résistance, la stratification : fibre de carbone, aramides et autres basalte, lin et chanvre, époxy et polyester, plein de nouvelles choses à découvrir mais il faut encore que je trouve le temps d’avancer sur ma matrice…). C’est un coffre pour remplacer la paire de sacoches, faut que je puisse y loger quand même quelques bouteilles et des victuailles, donc il aura un volume assez important.

Modane, améliorer la potabilité de son eau, en Bretagne, ça doit être intéressant, c’est vrai que l’eau de pluie est plutôt rare, dans ce coin, mais ça vaut le coup de tenter l’aventure quand même (je rappelle que les rumeurs de pluie fréquentes sur l’extrême occident de la France sont colportées par des personnes y ayant une résidence secondaire voulant y être tranquille).

Dom’ Python, j’ai déjà vu quelques autres photos de la même série, ça s’appelle un prone, et bien que la gain aéro par rapport au vélo droit soit formidable, je préfère de loin ma position, du point de vue confort ! (par contre, je ne sais pas du tout comment s’appelle la démonstratrice ;o).

PhB, le but du bicitractor n’est pas d’éventrer la terre, si j’ai bien compris, on laisse les vers de terre en paix et on ne traite qu’en surface, ça remplace le sarclage et le binage pour les parcelles régulièrement entretenues, et avec un siège bien comme il faut, on a une force de poussée avec un petit développement qui n’est quand même pas nulle (100, 150, 200 watts ?) et ça repose le dos et les articulations des jambes qui sont quand même bien sollicités au jardin et au potager : la terre est basse. Je pense que pour tirer une grande bâche bien chargée en ronces et autres branches mortes, c’est aussi plus facile qu’à pied. Ce n’est évidemment pas quelque chose qui puisse luter contre un truc qui brûle des algues ou des forêts préhistoriques avec un bruit que j’ai de plus en plus de mal à supporter en ville, alors en pleine campagne !
Quand à la solidité, la structure en tubes carrés d’acier de 30 ou 40 m’a l’air de pouvoir tenir le coup, et un minimum de poids me semble indispensable de toute façon pour que les outils puissent travailler quand même, par contre, il est évident que ce n’est pas un vélo de course !

z (qui va devoir aller s’acheter un litre d’essence, je répêêêêêêêêêêêête : pour dégraisser les chaînes, c’est impeccable, et ça me fait des années : je filtre à chaque usage ;o)

Article: Article rasoir
zit
, le 10.10.2015 à 08:28
[modifier]
Article: Article rasoir

T, et oui, c’est magnifique, la mercatique, à ce niveau.

J-C, bien sûr, Mon nom est personne, quel bon souvenir. Il parfait que c’est assez à la mode de se faire faire la barbe et que c’est très agréable. j’avoue ne pas être tenté : j’aime bien me débrouiller tout seul.

Renaud ;o)

Lutoblerone, aucune bravitude ici, c’est impressionnant, certes, faut pas trop trembloter, juste un poil d »inconscience et hop.

Modane, c’est impressionnant que quand on a pas essayé, après c’est plutôt « eh, ce n’est que ça ? ».

Mirou, lamophobe à ce point là ?

fxc, pourvu que ce type de produits dure ; à l’école, c’est avec des lames de ce genre que l’on fait les « objectifs » des sténopés ;o).

ysengrain, ce que je regrette le plus, de mes périodes barbe, c’est la mousse de la Guiness : on peut continuer à boire un peu après avoir posé son verre ;o).

PSPS, faudrait réessayer, là, c’est vraiment une peau comme les fesses de Venus (la déesse, pas la joueuse de tennis ;o).

Marcolivier, pourquoi n’avoir pas persévéré ?

Myvista, quelle organisation ! c’est magnifique ! je n’utilise pour ma part aucun autre produit qu’un savon en bol très basique, mais on m’a vanté récemment le savon artisanal Père Lucien qui a l’air de faire une mousse splendide, je crois que je vais m’offrir cette folie (doit être huit à dix fois plus couteux que le Monsavon, mais bon, on ne vit qu’une fois ;o). Quand à l’électrique, je n’aime pas les petits bruits qu’engendre notre société moderne, ça brouille l’écoute, ça fatigue inutilement (comme la pub pour les yeux), donc ,je cherche, surtout le matin, au réveil, à en produire le moins possible de moi même.

z (faut que je bouge, je répêêêêêêêêêête : à ‘taleur)

Article: Ça va être plus compliqué, Cuk.ch, pour moi, ces prochaines semaines

Ah, oui, Mâââââââme P. a raison, marcher, ça va te faire du bien, au lieu de continuer à faire vibrer tout ton corps à chacun des petits sauts, ce que te fait faire la course à pied, et si tu trouve que la marche, c’est un peu ramolo pour le palpitant, essaye de marcher un peu vite dans une petite côte bien raide.

Et pour ce qui est de la photo, avec une télécommande ou même l’ail faune en wifi, l’appareil sur un bon trépied, et par exemple le 90 mm qui a l’air sympa, il y a de quoi passer du bon temps quand même, rien que dans n’importe quelle pièce de chez soi.

Et pour tout le reste, je crois qu’il peut être passionnant de voir ce que ta main gauche est réellement capable de ne pas faire, j’en parlais encore hier dans mon billet, ça doit être de la télépathie, car je ne savais pas l’imminence d’un passage sur le billard. En fait, à force d’essayer de répartir l’effort sur des tâches de longue durée (le polissage du PMMA, par exemple), j’ai commencé à essayer souvent la main gauche, et je me demande juste si elle n’est pas juste paresseuse, cette main, déjà, à moins de faire de l’aviron, tout le bras s’arrange pour développer moins de puissance musculaire que l’autre, histoire de dire « héé, attend, tu vois bien que tu peux rien me demander, j’ai pas de force, je sais rien faire ».

Évidemment, je ne suis pas à ta place, mais je crois que la meilleure manière de prendre les choses, c’est de voir ça comme une expérience qui ne peut être qu’enrichissante à tous points de vue. Avec quand même de bons défis à relever, si tu me passe cette expression dont le côté martial et compétiteur ne me plait pas vraiment, mais c’est la première qui m’est venue à l’esprit et elle convient à ce que je souhaite exprimer.

z (quand je me réveille le matin, si je suis vivant, c’est déjà une belle journée qui commence, je répêêêêêêêêêête : le reste, les petits détails du quotidien, c’est ce qui fait la vie)

PS : Mâââââââââââââme P. alors comme ça, c’est toi le dragon de la dicté… hem, j’ai du très bon moka ;O)

Article: La Fanfare Revuelta
zit
, le 17.09.2015 à 22:26
[modifier]
Article: La Fanfare Revuelta

Merci pour la découverte vivifiante.

J’adore les fanfares, les balkaniques (Fanfare Ciocarlia), les nouvelleorléanesques (The dirty dozen brass band), les funky (Ceux qui marchent debout), celles des zardecs.

Mais c’est vrai qu’en vrai, c’est quand même bien mieux.

z (qui aime bien la musique en vrai, je répêêêêêêêêêêête : et la fanfare, c’est très en vrai)

Article: Une houle destructrice à Dakar
zit
, le 17.09.2015 à 22:08
[modifier]
Article: Une houle destructrice à Dakar

Super article, c’est pas l’homme qui prends la mer…

Incroyable la route qui disparait au bord de la piscine, il a fallu que je regarde bien la seconde photo pour comprendre ! (on y devine à peine la piscine, et elle est à contre champ)

Il y a un restaurant, un peu à l’ouest des remparts de st Malo, juste en bord de plage, dont les vitres, trèèès épaisses, prennent les vagues de grandes marées de plein fouet, c’est très spectaculaire, j’ai regretté, au début, de n’avoir pas une table à côté, mais finalement, ça doit être épuisant !

z (pas vu la mer, cette année, je répêêêêêêêêête : merci, M.G.)

Article: L’été en pente raide
zit
, le 17.09.2015 à 21:53
[modifier]
Article: L’été en pente raide

Ah oui, super vacances !

Je n’ai pour ma part qu’escaladé tous les cols de la vallée verte en deux jours, ça doit être faisable en une journée extrême, mais ce sont des cols de moyenne montagne, on est encore très près du Léman, et ça dépasse rarement les 10 % très longtemps, et encore, sur certains cols seulement, c’est d’ailleurs un terrain fabuleux pour s’entrainer à la montagne, car il y a des cols vraiment faciles mais assez long et d’autres plus durs, yen a même un à 10 % sur 3 km, mais c’est le plus raide.

Je vous ferais peut être un petit rapport une fois sur ces pentes verdoyantes, hé, Franck, ça te dirais pas, quelques sorties en Vallée Verte, un de ces jours ? tu m’attendrais en haut des côtes, mais je peux me charger du ravito, je monte lentement (de toute façon, le vélo est lourd, alors je ramène souvent des cailloux, des saucissons, des fromages et du pinard trouvés en chemin ;o).

Excellente, la vidéo du gars avec son braquet de malade dans la rue à 32 %, mais tant qu’à ne pas être gêné par la position, je préfère monter dans mon fauteuil à deux roues, je doit pouvoir aller à la même vitesse que lui dans la deuxième partie de la vidéo, quand il avance un poil plus vite (une marcheuse le dépasse), dans les deux ou trois km/h, c’est grâce à mon entrainement parisien : au lieu de mettre pied à terre quand le feu est rouge, je ralentis le plus possible en essayant de ne pas me foutre par terre, comme un pistard en chaise longue, par contre, au démarrage, les fixies admirent mes feux arrières ;o).

J’ai vraiment les boules que ma monture soit interdite d’une fête com le Rad am Ring, ça doit être formidable de pouvoir prendre toute la route dans les courbes en descente, sur un billard pareil !

Pour ta sortie péri-grenobloise, je pense que c’est un circuit que je pourrais achever avec plaisir, mais en plus d’une matinée ! jolies côôôôôôtes ! j’adore quand c’est raide, je sue des litres, ça fait du bien, mais je reste toujours en régime tranquille, souffrir n’étant décidément pas mon truc, je me contente de brûler un peu de sucres et de graisses, à mon rythme (qui est quand même de moins en moins pire, je découvre seulement le plaisir des cimes depuis que je me sent en parfaite sécurité dans les descentes, mieux, que j’y prends un pied total !, l’entrainement, les km quotidiens, ça paye).

Et la vélomédiane, très beau parcours aussi, y-avait-il des zeureux zalongés ou était-ce aussi réservé aux adorateurs de la selle en bois ?

TTE, Strava, c’est la seule app que je n’ai pas testé, les autres (Road Bike Pro, RunKeeper, Cyclemeter, VeloPal et autres MotionX-GPS, pour ne pas les citer) étant tellement farfelues sur les distances, vitesses, dénivelés, que je préfère vraiment iPhiGéNie, j’ai finit par prendre toutes les options, cette année, et c’est super (bien que je n’en maitrise pas 20 %, le manuel est riche !), je pensais faire une chronique là dessus, j’enregistre donc toutes mes sorties un peu longues avec toutes ces app, et à chaque fois, je compare avec mon compteur, qui est très bien réglé, et je me marre, un peu jaune, parce que j’ai quand même déboursé quelques sesterces, mais
il y a des fois ou l’on m’annonce que j’ai dépassé les 200 km/h ou grimpé des passages à 33 %, n’importe quoi ! ces trucs là, c’est de la foutaise ! et en plus ils n’arrêtent pas de me proposer de partager mes exploits, sur leurs site, façon rézosossio, vraiment pas mon truc, et l’export des traces GPX n’est simple que par leur site, justement, MotionX-GPS est le moins délirant quand même… mais il est moins ciblé sport/compète, ce qui explique peut–être (et iPhiGéNie est dans une autre catégorie, plus cher aussi, mais c’est un vrai outil).

z (qui est très occupé par son dragounet en ce moment, je répêêêêêêêêêêêêêête, je vous en reparlerais une autre fois)

Article: Les bouquins qui s’ouvrent d’eux même à la bonne page

Merci de bien vouloir excuser le retard de ma réponse (et mon absence dans les parages), mais de très nombreuses raisons en sont la cause : problèmes d’ordinateur, depuis que j’ai décidé, début aout, de passer à Mavericks à cause du Lima, j’ai déjà passé un temps fou à réaliser l’opération : DiscMaker ne fonctionne pas avec le léopard des neiges, j’ai donc dû passer par un lion que j’avais installé quelque part, mais suite à de nombreuses mauvaises manipulations, je me suis retrouvé avec un Yosemite tout frais, après un grand nombre de tentatives infructueuses d’installer Mavericks, je me suis dit que bon, allons y, j’ai donc passé des heures à installer tous mes softs, jusqu’au dernier, Nikon Capture NX qui refuse totalement de s’installer dessus (il lui faut au moins X.7, mais X.10, il ne connais pas)… Finalement, j’ai enfin réussi à être sous Mavericks (et il a à nouveau fallu que je me rencogne l’installation de tous mes logiciels, à la main bien sûr, avec les N° de série éparpillés dans mes courriels), mais le système était instables, kernel panic réguliers, plantages en série, bref, que du bonheur, jusqu’à ce que je trouve enfin, samedi dernier, le fautif, un disque Firewire, le premier de la longue chaine de périphériques dans ce format, était en train de mourir et foutait le Bronx. En plus de ça, j’ai commencé un stage au sujet duquel vous entendrez parler un de ces jours dans lequel je m’éclate : minimum 12 heures par jour, entre l’atelier, et les recherches sur le ouaibe, ce qui me laisse l’esprit et le corps lessivé (mais heureux). Et puis les terribles problèmes de voisinage du genre : « qu’est-ce-qu’on boit ? On va chez qui ? quand il commence à faire frais sur les passerelles », terrible je vous dit, et ça prend du temps et de l’énergie ;o).

Donc merci pour vos commentaires (je trouve toujours, au réveil, le temps de lire cuk, tout, les commentaires et les articles, mais pas le temps et l’énergie pour écrire je suis dans une phase très manuelle avec mon stage).

Renaud, la recette la plus longue que j’aie faite est de mon cru : une couche de creusois (gâteau moelleux à la poudre d’amandes), une couche de gâteau au chocolat très beurré (sans farine), et on remonte encore dans le même ordre, le tout étant collé entre chaque couche avec de la mousseline pralinée (la crème à Paris-Brest). Une tuerie, totalement interdit par tous les diététiciens, mais c’est très long, je n’en ai fait que deux fois, pour des anniversaires de voisines, et je l’ai donc appelé le minotier (on habite dans une ancienne minoterie).

Ah, oui TTE, il y a même, à la fin du livre un chapitre traitant de l’obésité des gourmands ;o) !

Alain, je n’ai pas le niveau pour la grande cuisine, mais c’est magnifique à lire, et à adapter (simplifier).

ysengrain, je doit avoir une recette d’oreilles d’ours (dans le Ginette Mathiot), mais il s’agit de petits beignets sucrés touts légers.

jpg, les Mathiot, je ne les ai découverts que très tard, je les consulte plus rarement.

Crifan, faudrait que j’y jette un œil gourmand.

M.G., La vie et la passion de Dodin-Bouffant Gourmet, je voulais absolument en parler dans l’article, mais j’ai oublié. J’ai adoré ce bouquin, drôle, délectable (pas un livre de cuisine, mais bien le roman de la vie de de Brillat Savarin, empereur des gourmets).

R2D2, woah !

fxc, il vaut mieux que ça ne ressemble pas aux images, parce que pour que ça aie l’air joli en photo, on fait des trucs ignobles et immangeable, c’est une des raisons qui m’éloigne de la photo de cuisine.

Modane, combien de kilo d’Alka Seltzer ?

M.G. excellent aphorisme ! tout est dit !

Jean-Yves, merci beaucoup pour le partage, je le commence dès que j’ai un moment.

Iris, ah mais zut ! je pensais que le forum était fermé mais que tout le monde y avait encore accès !

Donc la voilà, cette magnifique recette :

Après les pommes et les poires qui ont fait leur temps et avant les fraises et autres délices d’été, il reste une petite place pour une spécialité de notre bon canton de Vaud (qui est comme chacun sait,le plus beau du mooooonde), la tarte au vin.

Simple, sans épluchage fastidieux et d’une saveur point trop sucrée, elle devrait plaire à nos amis les hommes.

Pour une tarte d’env. 24 cm de diamètre, il vous faut:

– 300 g. de pâte brisée
– 1 cuillère à soupe de farine
– 80g. de sucre
– 2 dl d’un petit vin blanc sec et fruité (Renan, je compte sur toi pour les détails :wink: )
– 4 à 5 cuillères à soupe de crème liquide
– 1 cuillère à café de cannelle en poudre
– quelques flocons de beurre

* Abaissez la pâte à 3 mm et foncez la plaque.
* Piquez abondamment à la fourchette.
* Saupoudrez la farine (à travers une passoire pour éviter les grumeaux) et la moitié du sucre.
* Ajoutez la crème dans le vin blanc et versez délicatement sur la pâte.
* Répartissez le reste de sucre et saupoudrez de cannelle.
* Parsemez de quelques flocons de beurre.
* Enfournez env.20 minutes dans le four préchauffé à 220°

Voilà, c’est déjà prêt. Merci qui ? :lol:

Saluki, mauvais perdant ;o) !

Charled, faudrait que j’aille voir ça.

Ange, vu l’état de mes bouquins, je préfère éviter l’emploi d’un dispositif électronique à la cuisine, les recettes trouvées sur le ouibe, si elles sont bien, je les imprime et les range dans une chemise ;o).

Saluki, ça a l’air chouette, tout ça !

PhB, là j’ai fait dans le classique franchouillard, mais celui-là n’est pas sur mes étagères, pour le bizarre !

François, y’a pas le coq au vin à la sauce tomate pour remplacer le rouge ? quelle misère ! Nouvelle collection, ah non ! je croule sous les piles de livres !

z (qui vous laisse, je répêêêêêêêêêête : j’ai du polystyrène à aller poncer)

Article: A+ Remote: la télécommande qui manquait à Audirvana Plus

Je vien de recevoir une paire de petits Lima, en « pionnier », pour justement essayer de voir si ça ne serait pas une solution sympathique…
Oui, je sais, c’est pour streamer, mais je pense que ça pourrait suffire à mes besoins.
Il faut d’abord que je tue le léopard des neiges pour le remplacer par Maverick, en attendant El Capitan, j’installe la beta de l’application, et je vous prépare un petit test. D’ailleurs, ça fait bizarre, sur l’ordinateur de poche ayant une fonction de téléphone, d’installer une app. sans passer par le store ni faire de manip interdite !

Je les ai commandés en janvier, suite à la chronique de Korben et j’avais un peu oublié ces 149 € en vadrouille ;o).

z (Lima has killed the snow leopard, je répêêêêêêêêêêêêêête : sur l’air de Video killed the radio star ;o)

Article: Sauver un immeuble de la démolition

Passionnant !

Quelle a été la durée de l’opération ?

Pour ce qui concerne la nécessité de la réhabilitation, je suis plus circonspect : il n’est pas très joli, cet immeuble ;o)… je préfère de loin la case à impluvium (ça a l’air grand, comme truc).

Je suis assez d’accord avec Ivme, pour ce qui est de l’architecture en France, on autorise des millions d’hectares de verrues en tôle ondulée et autre horreurs pour les zones commerciales péri-urbaines alors que les archis des bâtiments de France font la fine bouche sur la nuance de la teinte de la couleur d’une tuile d’une maisonnette perdue au fin fond de la cambrousse (qui a dit deux poids deux mesures ?). La ville la plus incroyable que j’ai pu voir, c’est Osaka : des quartiers entiers d’immeubles plutôt bas (R + 2 R + 3 seulement), dont de nombreuses finitions en béton à la Ando Tadao : on a envie de toucher les murs tellement ça a l’air doux ! Et une variété incroyable, du plus sage au complètement exubérant, apparemment là-bas, du moment que les normes antisismiques sont respectées, le reste à l’air vraiment très libre…

Bon, ça progresse un peu quand même, je trouve que les dernières réalisations dans ma ville (Vitry sur Seine, proche banlieue parisienne), qu’elles soient de nature publique ou privée, vont dans un sens intéressant, maximum R+5 ou 6 et des tentatives (plus ou moins réussies, là n’est pas le problème) d’originalité avec les finitions en façade, du bois, de la couleur…

Quand aux éco–quartiers, si, si, c’est du développement durable… pour Bouigues et consort ;o).

z (ya pas un dicton qui dit : le béton, 10 ans à sécher, 30 ans à pourrir ? je répêêêêêêêêêêêêêêêêête : j’aime bien mes murs en pierre – le bâtiment que j’habite est né 100 ans avant moi-)

PS : sinon, j’aimerais bien faire un petit plan de lavabo en finition béton ciré, en enduit de 10 mm sur du carreau de plâtre ou du Siporex par exemple, de conseils avisés je suis preneur !

Article: Le Sony A7R II sur le terrain au Rock’n Poche festival (et d’ailleurs)

Alors pour le bending en mode silencieux, j’ai fait un rapide essai de quelques photos avec un de ces joujoux qui passait à portée d’œil : j’ai l’impression que (mais ça reste à vérifier) le phénomène ne se produit qu’avec les lumières artificielles, dès 200 ISO d’ailleurs, et pas en lumière naturelle, ça doit être lié à la fréquence du courant alternatif 50/60 Hertz.

z (les hôzïzô, c’est impressionnant en effet, pour une telle densité de pixels, je répêêêêêêêêêêête : et pourtant, photographie, ça vient du grec, pas de lumière, pas de photo… normalement !)