Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: mikélé
95 commentaires trouvés.
Article: BeFunky : de la retouche en ligne

@TTE
une version SVR du (superbe) cabriolet F-Type ? incroyable ! 8-D

http://www.jaguar.com/jaguar-range/f-type/convertible-models/f-type-svr.html

je descends dans le sud de la France aujourd’hui avec un petit avion de chasse anglais… on verra comment ça se finira :-)

Aujourd’hui ??? Tout dépendra du chemin emprunté et de l’horaire…
Mais bon courage quand même !

Article: Ça bouge, ça court, ça vole!

@TTE

J’ai utilisé le terme MPEG4 en référence au MPEG2.

Mais, alors que MPEG2 désignait uniquement un codec (celui du DVD et du DVB-T de l’époque, pré-avril 2016 en France), MPEG4 est davantage un conteneur, d’ailleurs très fortement basé sur le format MOV / QuickTime d’Apple.

Dans un fichier MPEG4 (.MP4, .M4V, .MOV, .MKV, .AVI, .TS, .M2TS, .MTS, etc…), on trouve de nos jours principalement du codec H.264, sous une forme ou une autre. Et effectivement, le H.265 (High Efficiency Video Codec) y apparaît de plus en plus mais demande une puissance de décodage bien supérieure, pas encore suffisamment aidée par la très grande majorité des cartes graphiques en base installée.

Et pour les téléviseurs, si la plupart ont maintenant la capacité de décoder le H.264 (la TNT-HD), on est encore très loin, hormis sur les 4K bien entendu et leur prise HDMI 2.0, d’avoir le H.265 dans leurs circuits.

En résumé, à qualité égale, les tailles des différents codecs :
H.264 = MPEG2 / 2
H.265 = H.264 / 2
Le corollaire est vrai : à taille égale, le codec « next gen » est sensiblement meilleur. Mais c’est surtout le gain de taille qui est retenu en pratique.

On voit bien l’intérêt des derniers codecs mais encore faut-il que les utilisateurs puissent les visualiser sur leur ordi ou leur télé. D’où l’utilisation ultra-majoritaire du H.264, et cela en dépit de son exigence de royalties par l’organisation MPEG-LA.

Article: Ça bouge, ça court, ça vole!

@Borak
« @mikélé : Tu n’as pas lu complètement, pour une diagonale de 110cm à 2,5m tu ne fera pas la différence entre 4K et Full HD. Pour un gain de qualité avec la 4K, il faut simplement une taille plus grande. »

OK, tu as peut-être raison. Mon téléviseur a une diagonale de 55″ (140 cm) et donc je ne sais pas ce que donneraient 8 Mpix en 43″ (110 cm)

Ce que je connais par contre, c’est la différence entre un iMac 27″ et un iMac 27″ 5K : c’est le jour et la nuit ! Et avec un téléviseur de 55″ de diagonale, à 2,5 m de distance, entre le FullHD et l’UHD, c’est le jour et le crépuscule ! ;-D

Et jusqu’à présent, je n’ai pas encore évoqué l’avantage du « gamut étendu »…
A+
Mikélé

Article: Ça bouge, ça court, ça vole!

@Alain
Je referai les tests un de ces jours en branchant mon antenne hertzienne sur ma clé USB eyeTV. Car le logiciel d’elgato permet d’afficher le débit, la résolution et l’entrelacement.

N’oublions pas non plus qu’auparavant, beaucoup de chaînes émettaient en MPEG2 – même en HD – et que le passage progressif au MPEG4 (obligatoire depuis le 5 avril) a permis de diviser par deux les débits et cela à qualité égale (HD ou SD).

Article: Ça bouge, ça court, ça vole!

@Ritchie
« Sachant que sur une pellicule 24×36 on a environ du 6 Mpixels (en grain). »

Vieux débat que celui de la résolution des films argentiques !
Et ils sont nombreux parmi les « photographes argentiques » à penser que l’on peut tirer bien plus d’un format 120 (6×6) que d’un APN moyen format. Certains parlent même de 400 MPix pour du 4″x5″ !

Quant à moi, je pense que 20-25 MPix est la limite pratique pour du format 135 (24×36), avec une pellicule récente (Velvia 50, Ektar 100), de bonnes optiques et un bon scanner (et pas nécessairement un Nikon SuperCoolscan 9000ED, hors de prix de nos jours).

Perso, je scanne mes diapos et négatifs à 3200 ou 3600 dpi ce qui donne une image d’environ 4500×3000 pixels (13.5 MPix ) ou 5000×3300 (17 MPix).

Soit, et cela me permet de revenir au 4K, bien plus que les 8 MPix de l’UHD ou pire encore, les 2 Mpix du FullHD !

@Borak

Car pour moi, l’intérêt d’un tel téléviseur, c’est surtout pour la « projection » de diaporamas. Je n’ai pas encore de source commerciale 4K mais les quelques vidéos 4K que j’ai pu tester – et pas que des démos hyper travaillées – me font dire que la différence de qualité entre le FullHD et le 4K est quand même bien visible, même à 2,5 mètres…

Article: Ça bouge, ça court, ça vole!

@Alain Le Gallou
Pas vraiment d’accord avec ces chiffres.

Pour commencer, la résolution FullHD est de 1920×1080.
Quand au format anamorphosé de 1440×1080, c’est celui du format HDV (MPEG2), qui est quand même de la HD. Le principal problème, c’est que c’est généralement un format entrelacé.

Quant aux débits, il est vrai que les diffusions télé sur box ADSL (free notamment) sont souvent à 4-5 Mbps pour augmenter la clientèle atteignable via ADSL, alors que les débits TNT-HD étaient eux à 8 Mbps au même moment. Je n’ai pas vérifié récemment après la « révolution du 5 avril 2016 » (j’ai le câble en numérique donc je n’utilise plus beaucoup la TNT) mais j’imagine que cela doit être la même chose.

Le vrai problème par contre, c’est la proportion de contenu SD depuis cette date, et France3 notamment (qui a découvert le 16:9 en… 2009 !) n’est toujours pas au niveau HD lorsqu’il s’agit de reportages sur le terrain. :-/

Article: Les changements sont d’importance sur DxO v10

> Je maintiens que vos commentaires sur la politique commerciale, sur le Luxembourg … ne devraient pas avoir leur place ici.

François, en tant que « maître des lieux », as-tu une opinion sur le sujet ?

Personnellement, je m’abstiendrai à l’avenir d’échanger avec un tel individu, qui s’est apparemment arrogé le droit d’estimer ce qui est – ou n’est pas – approprié sur cuk.ch. J’ai le souvenir récent de commentaires peu éduqués de sa part – et dont tu étais aussi la cible – sur l’usage (payant) de JPEGmini pro qui auraient dû m’inciter à plus de réserve. Mon temps est précieux et je ne souhaite pas le gâcher à polémiquer avec ce genre d’esprit étroit.

Je termine en précisant que je suis moi-même – bien à l’abri derrière mon clavier – franco-luxembourgeois (si, si, et je t’en envoie la preuve en mail perso) et que DxO est – à la grande surprise de notre ami – tout à fait au courant de mes idées sur leurs politiques commerciale et fiscale.

Dont acte.

Article: Les changements sont d’importance sur DxO v10

François > mikélé: le prix de la suite est tout de même abordable par rapport à ce qu’offre DxO non? Même en version Elite.

François, ne te méprends pas : DxO-OP est un outil fantastique qui se justifie totalement, surtout pour quelqu’un qui comme moi ne souhaite pas se trimballer tout un attirail d’objectifs prime. Car je le dis souvent à mes amis, DxO-OP rend fabuleux un objectif « correct partout excellent nulle-part » (comme un zoom étendu du type Nikkor 28-300). Et à ce titre, l’investissement est tout à fait justifié. Sans parler des ISO 1600 à 6400, dorénavant exploitables grâce à la fonctionnalité PRIME.

Ce que je déplore, c’est cette sorte de rente de situation que cherchent à se créer les éditeurs de logiciels (comme DxO et Adobe), sur le dos de leurs fidèles clients avec des prix de mise à jour très élevés (ou des abonnements comme CC), plutôt que de chercher la croissance avec de nouveaux utilisateurs. Et comme tu le sais, je connais assez bien le développement et l’industrie du logiciel… ;-)

Alors pour moi, appeler 9.5 une version 9.2 juste pour pouvoir dire à leurs clients : vous voyez, on vous offre une mise à jour « presque majeure » gratuite, c’est un peu du flan ! C’est le cas avec la nouvelle version 2.5 de ViewPoint qui n’apporte rien par rapport à la 2.1.8 si ce n’est la compatibilité avec la v10 de OP, et un nouveau splash screen !

Car les bugs de DxO-OP sont encore légion, certains traînant depuis la v8. Depuis que je l’ai installée, j’ai dû « force-quitter » la v10 une bonne dizaine de fois sur mes 2 machines, toutes les deux à jour (Mavericks et Yosemite), très saines et surtout ne causant aucun problème avec mes nombreuses autres applis. Des problèmes presque toujours liés à la « base de données » OP qui se corrompt très régulièrement. Et c’était pareil en 9.5.3.

Et il m’arrive très souvent de devoir réinstaller l’appli (par glisser / déposer) pour résoudre un blocage au lancement. Une appli qui s’auto détruit à l’usage en quelque sorte ! Alors perso, j’appelle cela du « codage avec les pieds » de l’interface utilisateur et je me pose des questions sur les contrôles qualité en place chez DxO. Je leur ai même demandé de prévoir l’utilisation par ligne de commande ! (demande rejetée) :-P

Article: Les changements sont d’importance sur DxO v10

M. Theophile, vous trouvez mes commentaires risibles ?
Grand bien vous fasse !

Car si je vous comprends bien, les commentaires sur cet article de cuk.ch devraient être limités aux seules fonctionnalités du logiciel ? Fort heureusement… non !

Mais si je me mets à votre place, c’est à dire celle d’un formateur (évangéliste ?) dont une partie probablement non négligeable des revenus dépend de ses bonnes relations avec ces deux éditeurs (DxO et surtout Adobe), je comprends beaucoup mieux votre propos.

Sachez seulement qu’en tant qu’utilisateur *payant* et de longue date de toute la panoplie des outils DxO et contraint récemment à mettre à jour (pour la dernière fois) ma Creative Suite en CS6 du fait de la politique commerciale d’Adobe et de son CC tant décrié, j’ai tout à fait le droit d’exprimer mon désaccord sur le sujet. Et je ne suis pas sûr que vous déboursiez vous-même le moindre euro pour recevoir en avant-première l’intégralité des logiciels de ces éditeurs…

Et si je trouve choquantes les politiques commerciale et fiscale de DxO, c’est également mon droit ou même mon devoir, ne vous déplaise, de les porter à la connaissance des lecteurs du forum. Car en tant que résident fiscal français, cette pratique d’optimisation des revenus et des taxes me scandalise et je ne pense vraiment pas être le seul à penser cela, ici ou ailleurs.

Google et Apple en sont d’autres exemples.

Alors effectivement, je peux comprendre que vous puissiez avoir un certain « détachement » de ces considérations et que vous cherchiez par tous les moyens à ne jamais « cracher dans la soupe » et le plus souvent vous afficher en défenseur zélé des produits avec lesquels vous gagnez votre vie.

À bon entendeur

Article: Les changements sont d’importance sur DxO v10

Oui Renaud, je m’en souviens !
Mais je n’avais pas beaucoup d’objectifs à l’époque. :-)
De toute façon, vue la croissance du nombre de modules, ce n’était pas tenable.

Il reste quand même qu’ils allaient dans la bonne direction question politique commerciale et qu’ils ont apparemment changé d’avis. Car retirer d’OP (pour les nouveaux acheteurs) les fonctionnalités de VP, je trouve cela très mesquin et cela même si je ne suis pas concerné !

Ah oui, j’allais oublier : vu qu’ils facturent depuis le Luxembourg, je bénéficie d’une TVA à 15% (le minimum possible dans l’UE) au lieu des 20% en France (ou en Allemagne ou au Royaume Uni)… mais bon, ils se gavent encore plus (le prix TTC n’a pas changé, mais le HT a augmenté) et ce n’est plus la France qui touche cette TVA… vraiment très classe pour une boîte française de Boulogne-Billancourt ! :-/

Même leur adresse au Luxembourg fait penser à un paradis fiscal (rue de Nassau) !

Article: Les changements sont d’importance sur DxO v10

> une nouvelle politique de vente est proposée.
Quel optimiste ce François !
Je dirais plutôt « une nouvelle politique de vente est IMPOSÉE. »

Car bien qu’ayant acheté – depuis des années – « Optics Pro Elite 9.5 » + « ViewPoint 2 » + « FilmPack Expert 4.5 », eh bien je dois à présent me délester de 69 euros pour la mise à jour du premier et 49 euros pour une version « Elite » de FilmPack 5… qui m’apportera quoi au juste ?
Pour ViewPoint 2.5, c’est encore gratuit… il faut dire merci ?

J’ai vraiment l’impression d’être pris pour une vache à lait avec ces prix exorbitants pour des mises à jour, notamment celle de FilmPack.

Et que dire pour ceux qui ont un boitier DX et n’avaient jusqu’à présent pas besoin de la version Elite des full-frame… Ils doivent maintenant payer le prix fort pour avoir PRIME ou le nouveau ClearView !
DxO : Greedy like Adobe !

Mais c’est vrai que la version 10 de PRIME est beaucoup plus rapide (43 mins contre 107 pour 33 images de D800 sur un MBPR top) et je n’ai pas encore pu tester ClearView, et notamment le comparer à NeutralHazer de Kolor.

Article: Apple, la trahison de trop (MAJ)

Lightroom continue et continuera à vivre sa vie avec une licence perpétuelle.

C’est cela ! Et on est prié de le croire !
Tu parles au nom d’Adobe ?

J’ai dû en catastrophe acheter une licence CS6 (pas donnée) parce que :
1• les plugins que j’avais achetés (noiseware, nik, DxO, Autopano, etc…) ne supportaient plus ma CS3 (pas donnés non plus)
2• il est simplement hors de question – et définitivement – que je loue un logiciel, et à fortiori CC

Merci Adobe !

Et puis sinon, LR, non merci ! Chaque fois que je dépanne un copain (sur PC) qui a des soucis de compréhension avec LR, ça me donne des boutons…

Alors c’est vrai, je suis assez dégoûté de cet abandon en rase campagne d’Aperture par Apple mais optimiste de nature, je n’ai pas abandonné tout espoir avec la future appli Photos. D’autant qu’Aperture fonctionnera encore parfaitement d’ici 3 ans.

Maintenant, utilisant déjà DxO depuis longtemps, mon plan de secours pour le catalogage – où Aperture est souverain – ce sera plutôt Media Pro 1 de PhaseOne. Un retour aux sources en quelque sorte. Car iView Media Pro v3.13 – d’avant le rachat / enterrement par Microsoft – fonctionne toujours très bien ! (en dépit d’un ou deux soucis cosmétiques mineurs et le non support de certains fichiers comme les .ARW de Sony)

Note : mes photothèques comportent plus de 200 000 photos numériques (1998-2014) dont environ 125 000 issues de RAW et environ 9 000 photos argentiques (1900-2014) scannées avec grand soin via SilverFast Archive Suite qui procure le confort des RAW aux scans à travers ses fichiers HDRi…

Article: Ils ont fait des petits !
mikélé
, le 15.01.2014 à 01:54
[modifier]
Article: Ils ont fait des petits !

@Laurent

J’avais compris, ou plutôt je m’en doutais ! ;-)

J’ai juste sauté sur l’occasion pour chambrer les zélateurs du vinyl avec cette image très parlante. Encore une fois, je ne reproche pas aux amateurs des grandes galettes d’aimer ces dernières, seulement à certains de dire (vraiment) n’importe quoi d’un point de vue technique / physique / scientifique ! (comme j’ai pu l’entendre dans certaines boutiques « audiophiles » ces 30 dernières années.)

Désolé si j’ai pu te vexer en te citant. :-/

Article: Ils ont fait des petits !
mikélé
, le 14.01.2014 à 15:56
[modifier]
Article: Ils ont fait des petits !

@Laurent Vera> Superbe, j’adore le microsillon…

Moi aussi, mais probablement pas pour la même raison… ;-)

Car je me demande toujours pourquoi certains évoquent encore – en 2014 – une prétendue « supériorité » du vinyl sur le « numérique » (CD, les escaliers, tout ça…)

Il est assez évident qu’à la *vue* de ces micro-sillons, merci zit, beaucoup comprendront de visu qu’on ne peut pas décrire le son, à fortiori stéréo, de façon aussi fidèle qu’avec les procédés numériques modernes, et même leur plus ancien représentant, le CD.

Alors que l’on *préfère* le son en question, soit, tous les goûts sont dans la nature… :-/

Que l’on n’y entende goutte au théorème de Nyquist-Shannon, c’est compréhensible.

Mais que l’on ne me dise pas que l’on peut faire de la stéréo « un peu sérieuse » avec un sillon dont les deux « versants » sont toujours équidistants ! (car gravés par un « burin » de largeur fixe) À la limite avec 2 pistes analogiques sur une bande magnétique, pourquoi pas… et encore, les pistes se chevauchent un peu ! Diaphonie, c’est quoi ça ?

Sinon zit, très belles images et j’ai encore beaucoup de boulot pour approcher ta compétence – au niveau de tes chevilles s’entend – en matière de micro photographie !

Article: Retour sur JPEGMini
mikélé
, le 07.01.2014 à 12:52
[modifier]
Article: Retour sur JPEGMini

@Stilgar : De plus, sauf erreur de ma part, c’est le JPEG 2000 qui est basé sur les ondelettes.

Je confirme ! Le JPEG (non 2000) n’utilise pas la technique des ondelettes (wavelets). L’intérêt du JPEG, c’est qu’il est omniprésent, de nos ordis à nos téléphones, nos téléviseurs, etc…

J’ai acheté la version Pro de JPEGmini l’autre jour (36 MPix…). C’est pas donné ($149+TVA) mais bon, les résultats sont là.

@ysengrain : le JPEG n’est pas un souci en terme de qualité, lorsqu’il ne sert qu’à la toute dernière étape de retouche de l’image. C’en est un lorsque l’on ouvre, modifie, sauve son image de nombreuses fois, car là, les pertes qualitatives s’accumulent !

En utilisant un logiciel qui ne travaille que sur les originaux (tels Aperture, Lightroom mais pas iPhoto), on n’a aucun souci à compresser en JPEG la version finalisée de son image. Et JPEGmini fait du très bon boulot à optimiser la taille de l’image (2,8X dans mon cas par rapport à du JPEG 97% en sortie de DxO).

Je regrette seulement qu’il ne prenne que des fichiers JPEG en entrée. Pourquoi ne peut-il pas compresser des TIFFs en JPEGs optimisés, c’est un mystère. Mais bon je vais approfondir le sujet et poser quelques questions au support technique.

Article: Deux petits bijoux de plein format: le Sony Alpha 7 et 7r

@François / DxOMark

En résumé, les 3 premières places sont “trustées” par le même capteur 36,3 MPix fabriqué par Sony, et le D800 est 3ème car son filtre anti-moiré lui fait perdre quelques points dans ces tests assez impitoyables.

Mais connais-tu la nature des modifications du capteur du A7R par rapport à ceux des D800 qui datent maintenant de bientôt 2 ans ? (le D800 aurait dû sortir fin 2011… sans les “problèmes” à l’usine de Sendai suite au fameux tsunami)

Article: Innovation et ski: Dupraz D2!

Si je comprends bien, ce sont des ski “post paraboliques” ?

Ouais ? ben on est pas pareils !

J’ai acheté cette année à Bourg St Maurice deux paires neuves de VR27… en 2.10 m ! :-) Ils sont magnifiques, très fins et très légers, super précis et vraiment nerveux et je m’éclate bien avec ! bon d’accord, je dois être un peu maso (mais juste en ski et snowboard / planche à ski) car pour moi, pas de plaisir si c’est trop facile ! :-P Et puis la poudreuse, j’ai pas la chance de pratiquer assez souvent.

PS : Euh oui, je fais plus de 1,90 m et 100 kg

Article: DxO 9: et si on se laissait le temps de friser la perfection?

Dans la foulée du post de zit, je repose ma question DxO de tout à l’heure mais qui se retrouve maintenant un peu “perdue” car sur le post “embargo” :-)

Quelqu’un a-t-il une solution / bidouille pour utiliser un module DxO avec un appareil argentique ? Du style corriger géométriquement les photos (scannées) prises avec un zoom Nikkor 18-35 (de 2013) sur un Nikon F4 (de 1986) ?

Cela fonctionnerait-il de rajouter des métadonnées EXIF en faisant croire à DxO que c’est un D700 ou D800 – et le même objectif bien-sûr avec la bonne focale et la bonne ouverture – qui a pris la photo ?

Article: Article sous embargo jusqu’à 15 heures

“J’ai investi dans l’optique”…

OK, mais c’est bien plus cher et surtout… bien plus lourd ! (et donc souvent décourageant, particulièrement en montagne). Car pour moi, utiliser DxO Optics Pro avec un zoom, c’est comme avoir des tas d’objectifs “prime”. Et pour plein d’appareils de plein de marques ! :-)

Enfin, c’que j’en dis…

D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une solution (bidouille) pour utiliser un module DxO avec un appareil argentique ? Du style corriger géométriquement les photos (scannées) prises avec un zoom Nikkor 18-35 (de 2013) sur un Nikon F4 (de 1986) ? Cela fonctionnerait de rajouter des métadonnées EXIF faisant croire à DxO que c’est un D700 ou D800 qui a pris la photo ?

Article: Découverte d’iTunes Match
mikélé
, le 02.07.2013 à 17:01
[modifier]
Article: Découverte d’iTunes Match

iTunes Match serait vraiment ideal en ce qui me concerne… s’il n’y avait cette limitation à 25000 chansons (hors achats iTunes) et l’absence de paroles dans les versions “matchées”.

Avec mes 35000 chansons dont environ 2000 achetées sur iTunes et un grand nombre avec les paroles rajoutées par mes soins, pas vraiment envie de gérer 2 bases iTunes, l’une avec les 25000 autorisées à être “matchées” et l’autre le surplus !

J’attends donc l’extension de la limite mais cela fait un moment et je commence à m’impatienter.

Article: JPEGmini
mikélé
, le 24.03.2013 à 11:05
[modifier]
Article: JPEGmini

@Migui : “le format est propriétaire”

Heu non… cela reste du JPEG ! Le format est tout à fait générique, ce sont juste les optimisations qui sont propriétaires ! Car sinon, cela poserait des problèmes avec des tas de logiciels de lecture JPEG (ordis, télés, boxes, etc…).

Article: JPEGmini
mikélé
, le 23.03.2013 à 11:13
[modifier]
Article: JPEGmini

@Renaud

?? cf. mon propos (2e §) Et à quoi servirait alors le RAW ? Non le JPEG de l’appareil n’est (de loin) pas aussi bon que celui que peut créer DxO ! Donc aucun intérêt ce JPEG si ce n’est un gain de temps pour le tri des photos à éliminer, mais pas plus loin que cette étape. Et mes machines sont rapides donc pas de souci de ce côté là.

Pour être tout à fait clair en termes de taille (Nikon D800): • le NEF 36 MPix 14bits non compressé : 76 Mo • le NEF 36 MPix 14bits compressé lossless : 45,2 Mo • le DNG généré par DxO : 128,3 Mo ! • le TIFF 16 bits généré par DxO : 265,9 Mo !! • le TIFF 8 bits généré par DxO : 52,0 Mo • le JPEG (97%) généré par DxO : 15,6 Mo • le JPEG généré par jpegmini : 3,5 Mo

Donc si je peux passer de 15,6 à 3,5 Mo pour chacune de mes photos, ce sont des centaines de Go gagnés ! Mais on n’en est pas là.

Article: JPEGmini
mikélé
, le 23.03.2013 à 10:47
[modifier]
Article: JPEGmini

@Renaud

MacOS X est tout à fait capable de convertir un RAW (.NEF, .CR2, etc…) en une image bitmap (en mémoire) qui pourra alors être compressée par l’application faisant appel à ses services (jpegmini par exemple). Et cela en prenant en compte le profil inclus dans le fichier RAW (sRGB, Adobe98, etc… ).

Cela restera une conversion assez basique, j’en conviens, mais supérieure selon moi à ce que fait un appareil photo lorsqu’il crée un JPEG à partir des informations de son capteur (le contenu d’un fichier RAW) !

Comme mes applications – DxO et Aperture, je n’utilise pas CaptureNX – ne peuvent modifier un .NEF, mon propos concernait plutôt le format TIFF, qui peut être obtenu, lui, sans perte de qualité depuis le .NEF.

Le but (mon espoir) ? obtenir un JPEG (très léger) ultra optimisé par jpegmini sans avoir à conserver le TIFF (très très gros) obtenu par “développement” du NEF (très gros) sans passer par un JPEG (pas léger).

Article: JPEGmini
mikélé
, le 23.03.2013 à 10:12
[modifier]
Article: JPEGmini

@cerock / Cédric

Je ne comprends pas bien ton propos : peut-être est-il lié au fonctionnement de jpegmini ?

Car j’ai bien noté que jpegmini remplace le JPEG d’origine par une version plus légère et sans perte visible de qualité. Mais dans le cas d’une image “lossless” comme le RAW ou le TIFF, il faudrait que jpegmini crée un autre fichier, JPEG bien sûr, mais cette fois à partir d’une image non “dégradée”. Et alors la comparaison avant / après serait évidemment moins flateuse…

Article: JPEGmini
mikélé
, le 23.03.2013 à 09:44
[modifier]
Article: JPEGmini

Une autre limitation assez sérieuse : “JPEGmini currently accepts only JPEG photos as input.

Donc pour l’instant, ni RAW ni TIFF en entrée. :-(

La seule solution étant de passer par un “gros JPEG” (qualité > 95%) et d’espérer que pas trop de détails n’ont été perdus jusque là…

En même c’est un peu compréhensible d’un point de vue commercial : les différences avant / après seraient bien plus visibles ! :-D

Article: JPEGmini
mikélé
, le 23.03.2013 à 04:56
[modifier]
Article: JPEGmini

Lorsque je l’avais évalué il y a quelques mois, j’avais trouvé le résultat très probant. Mais le point rédhibitoire était la limitation à 16 MPix pour la version Mac du logiciel. Je viens de vérifier à l’instant sur leur site et la limite semble avoir été portée à 28 MPix.

C’est mieux mais pas encore suffisant pour le D800 et ses 36 MPix ! Je vais donc attendre encore un peu avant de pouvoir l’utiliser. ;-)

Nota : la version “serveur” du logiciel – upload vers et re-download depuis leur site – permet de s’affranchir de la limitation mais au prix d’opérations trop fastidieuses selon moi…

Article: L’iPhone et la navigation routière: 1er bilan

je dirai plutôt cet horrible scanner Fujitsu

Tu as techniquement raison et ces deux aspects sont assez regrettables… Mais cela ne fait pas de ce formidable outil un horrible scanner ! Surtout couplé à Devon Think Pro Office.

Il a tout simplement “changé ma vie”… et je ne suis pas de Marseille ! ;-)

Article: L’iPhone et la navigation routière: 1er bilan

Une dernière ch’tite question : si je prends la version “Europe” complète, y a-t-il la possibilité de gérer ses cartes à l’unité, du style je n’ai pas besoin des pays de l’est ou scandinaves dans l’immédiat, je les supprime donc de l’iPhone et je les ré-installerai lorsque j’en aurai l’utilité ?

Car mon iPhone n’a que 16 Go et je crains la saturation suite à l’installation du logiciel Tomtom

Merci par avance :-)

Article: L’iPhone et la navigation routière: 1er bilan

Merci à tous pour vos réponses ! :-)

Je vais donc de ce pas installer ce logiciel Tomtom sur mon iPhone et mon iPad, avec à priori des cartes mises à jour à vie, et cela me coûtera nettement moins cher que le simple renouvellement des cartes (Europe) sur mon GPS dédié, avec qui plus est pour ce dernier des cartes irrémédiablement liées à l’appareil !

Quant au confort de visualisation, cela va sûrement me faire drôle de passer d’un écran du genre 320×240 pixels à un iPad retina en 2048×1536 ! :-)

Article: L’iPhone et la navigation routière: 1er bilan

Une petite question pratique : si j’ai un iphone et un iPad, je peux utiliser mon application TomTom sur les 2 appareils (comme pour les autres applis si compte iTunes identique) ?

Ou bien ils ont un système d’activation lié au type / n° de série de l’appareil ? (ce qui ne me surprendrait pas vraiment de leur part, à ces mesquins… :-/ )

Article: Ça y est, j’ai mon nouveau MacBook Pro Retina

Félicitations pour ton nouveau MBP sans concession ! Car un écran de portable retina est un peu moins minuscule lorsqu’il s’agit d’afficher les photos de ton D800E ! ;-)

> Je ne suis pas sûr que lui vivant, nous aurions de l’USB3 sur nos machines, ou du HDMI.

Hmmm… pas sûr que tu aies raison sur ces 2 aspects : Apple a simplement attendu qu’intel propose l’USB 3 dans son “chipset” et pour le HDMI, la raison est probablement à rechercher dans la finesse “suffisante” du connecteur (il existe des prises HDMI plus compactes encore), le HDCP et le fait que les vidéo-projecteurs intègrent désormais tous l’HDMI de nos jours. Car mini display port + adaptateur = moins cool pour ces utilisateurs haut de gamme !

Article: Si vous pouviez arrêter de me pomper l’air avec l’argentique

Non François, pas de double catalogue, je procède de la sorte :

1) je suis très strict sur le nom de chaque photo afin qu’il soit unique (par ex. D300-72536.NEF, TZ7-01-053.MOV ou FT2-10456.JPG), idem pour les clips vidéos, tous en .MOV (DV (Hi8 ou miniDV), MTS (AVCHD), ces derniers étant transformés en .MOV via ClipWrap sans la moindre perte de qualité et de taille équivalente)

2) je gère mes photothèques Aperture par référence uniquement

3) je maintiens deux “hiérarchies fichiers” par année, mois et “projet”, identiques à ma hiérarchie de dossiers / projets dans Aperture, l’une pour les JPEGs (référencée par Aperture), l’autre pour les NEFs, la dernière dans le seul but de retrouver facilement le NEF qui correspond au JPEG. Bien sûr chacune sur son disque dur.

Ainsi, je sauvegarde facilement (et surtout rapidement) des copies de mes dossiers et de mes photothèques (métadonnées et aperçus) sur des disques externes que je stocke “à droite à gauche” dans la famille en cas de pépin (vol, incendie, etc…).

Car autant te dire qu’il n’est pas question de perdre le moindre d’entre eux ! Et donc, j’ai beaucoup de disques durs… ;-)

Article: Si vous pouviez arrêter de me pomper l’air avec l’argentique

Pas de panique les amis : je conserve bien tous mes fichiers RAW ! :-) J’en ai même 1,3 To partagés entre D300, D800 et les divers appareils qui m’ont été prêtés toutes ces années…

Donc, lorsque j’en ai besoin (exposition “difficile”, etc…), je peux toujours revenir aux RAW pour mes meilleures photos et les convertir en JPEG (voire TIFF) en mode “manuel”. J’ai d’ailleurs même retraité la plupart de mes JPEGs DxO 5 par la version 6 lorsqu’elle est sortie et qu’elle amenait des progrès qualitatifs notables. Car ce que j’attends principlement de DxO, ce sont ses corrections optiques et son dématriçage “second to none” ! Tout le reste (interface utilisateur notamment) est pénible…

Mais comme il faut un certain temps pour afficher chaque NEF, et ce n’est pas le D800 qui a amélioré les choses, et que j’ai plus de 150000 photos (la moitié environ en NEF/CR2), c’est assez appréciable. Sans parler de la taille de mes photothèques – une par an désormais – lorsque je les sauvegarde… en double ! :-D

Et puis… j’adore Aperture ! :-P

Et pour moi, ce dernier ne fait pas que du catalogage, loin de là… Même les photos en sortie de DxO ont souvent besoin de rotation, recadrage et retouches diverses, mais au moins avec les réglages standard de DxO, on part d’une bonne base !