Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Madame Poppins
1311 commentaires trouvés.
Article: Mezzo piano
Madame Poppins
, le 19.01.2017 à 11:47
[modifier]
Article: Mezzo piano

Origenius,

Complaisez-vous, complaisez-vous, tel était et est le propos : laisser l’imaginaire voguer est tellement…

Croyez-moi, la deuxième partie de mezzo piano ne brisera en rien ces suites personnelles, la fin est comme une fenêtre, elle ouvre et ne ferme rien, promis !

Merci finalement pour votre compliment sur ma rédaction, il me touche.

Article: Mezzo piano
Madame Poppins
, le 10.01.2017 à 10:05
[modifier]
Article: Mezzo piano

Tibet, justement, « avoir le plus accès » ne veut pas dire, je crois, renier sa part masculine : conjuguer les deux est essentiel (même si j’admets ne pas vraiment savoir définir ce que signifie « part féminine » et « part masculine » sans tomber dans des clichés : probablement que ying et yang serait plus… « juste »).

Article: Se prendre la tête pour une flèche

Dom, ceux qui poufferaient oublieraient une chose : tu es seul juge de ce qui est bon pour toi, de ce qui « sonne » juste pour toi.

Merci pour ce billet qui me rappelle que le multitasking n’est pas un état enviable.

Finalement, les contradictions sont indispensables dans la vie : sans elles, tu serais un robot programmable.

Belle journée toute blanche,

Article: Mezzo piano
Madame Poppins
, le 09.01.2017 à 23:14
[modifier]
Article: Mezzo piano

DanielH, la musique, on l’entend si on peut : je suis ravie qu’elle résonne dans tes oreilles…

Radagast, encore faut-il en avoir, de l’imagination, je suis ravie que l’évocation trouve écho à la tienne.

fxc, je tairai ce que je pense de la fermeture, ca ne va pas. PAS DU TOUT.

M.G, être surpris, n’est-ce pas un délice ?

drazam, à ton avis ?

djtrance, ta mémoire est excellente, le titre ainsi décroché est remisé dans mon armoire depuis plus d’une année…

Merci pour vos commentaires, à bientôt pour d’autres aventures ;-)

Article: Mezzo piano
Madame Poppins
, le 09.01.2017 à 14:07
[modifier]
Article: Mezzo piano

fxc, le vécu peut être réel ou imaginaire… partiel ou complet… passé ou à venir…

Tibet, en écrivant cette brève nouvelle, j’étais loin de me douter que j’apprendrais un nouveau mot : organoleptique, c’est pas un très joli mot mais j’aime son sens.

ysengrain, j’adore l’idée de te surprendre et ton commentaire 11 me démontre que tu lis entre les lignes…

François, ravie que tu aies apprécié la lecture de mezzo piano, en tant que musicien, le terme doit te parler…

Radagast, je ne sais pas si c’est superbement écrit, tu as simplement pris le temps de lire et d’imaginer le reste…

Grandegigue, nous ne saurons jamais ce qu’il se serait passé si la baby-sitter était arrivée à l’heure… mais peut-être est-elle la cause d’un éventuel non retour de la dame suite au whatsapp…

M.G, je suis ravie que ce texte ait fait écho dans ton parcours, j’espère que les souvenirs sont source de plaisir et non de regrets.

Tom25, je pense que tu apprécieras davantage la nouvelle fortissimo…

djtrance, belle lecture ce soir : c’est un sacré compliment que tu me fais de vouloir t’en réserver la lecture pour un moment moins stressé que la course du matin !

Article: Bonne année 2017
Madame Poppins
, le 01.01.2017 à 02:08
[modifier]
Article: Bonne année 2017

2017, ok, tu es encore jeune mais tu devrais quand même avoir déjà compris que copier, c’est moche, très moche… tu n’as pas le droit de faire comme 2016…. tu arêtes tout de suite ! 😢

http://fr.euronews.com/2017/01/01/plusieurs-blesses-dans-l-attaque-d-un-night-club-a-istanbul-tv-turque

Malgré tout, envers et contre tout, je vous souhaite que 2017 vous apporte ce dont vous avez besoin et que cette nouvelle année vous offre ce dont vous avez envie !

Article: Débattre?
Madame Poppins
, le 28.12.2016 à 22:22
[modifier]
Article: Débattre?

J’avais envie de dire le bonheur que me cause la découverte d’autant nouveaux pseudos qui prennent la peine de s’inscrire pour dire leur attachement à ce site, merci ! Je savais que vous existiez mais vous n’étiez que des clics quotidiens : vous lire « en chair et en os », c’est tellement mieux !

Revenez bientôt, revenez souvent !

Article: Quand le « bon » titre n’existe pas…

Origenius,

Je suis malheureusement bien moins élégante : je ne « trépigne » pas, je jure, fort et au besoin en différentes langues pour allonger la liste des « expressions »… par chance, il n’existe pas non plus d’enregistement de ce méfait (cf zit en 37) !

La prochaine fois, envisagez un whisky partagé (avec moi) en guise de catharsis ;-)

Article: Quand le « bon » titre n’existe pas…

Slimblackboogie,

Pourquoi « à peine avouer » ? Le droit de ne pas aimer mes billets, il est acquis à chacun – y en a même qui détestent carrément – et votre commentaire n’en est que plus agréable puisqu’il dénote de la faculté à ne pas estampiller la personne et de laisser une chance à chaque nouveau billet ! Merci, ça, ça va. Bien. BIEN ;-)

Article: Quand le « bon » titre n’existe pas…

C’est donc maintenant un fait établi et avéré : il n’y a pas de pharmacien sur cuk, je n’ai toujours pas obtenu mes anti-dépresseurs à l’oeil !

En revanche, je suis soulagée de lire que zit, il est comme moi, il a plein d’articles en stock dans sa tête, il a les doigts qui fourmillent et le cerveau en ébullition, une pointe de charme en sus, merci pour ton commentaire sur mon élégance : la nuit est peut-être plus courte mais elle reste le moment de la journée qui m’inspire le plus.

Article: Quand le « bon » titre n’existe pas…

Je note : à la mi-journée, le récit érotique retient davantage l’attention que les andouillettes, intéressant, intéressant ;-)

Je ne peux malheureusement pas encore garantir que je serai capable de le rédiger, ce récit mais promis, je vais essayer : un récit écrit par une femme, forcément, Ysengrain, que ça va potentiellement plaire à une autre femme, Puzzo ;-)

Merci pour vos gentils mots, merci pour vos messages et les compliments.

Article: Joyeux Noël
Madame Poppins
, le 23.12.2016 à 23:21
[modifier]
Article: Joyeux Noël

Mes vœux de santé à toutes et tous, une bise spéciale à Ysengrain qui de toute évidence va bien : il râle 😉 ne pourrions-nous pas nous rejoindre sur le fait que l’émotion, chacun la trouve comme il peut, avec les moyens techniques, les connaissances qui lui sont propres et son ouïe ? L’essentiel est justement de la ressentir, cette émotion…

Article: Les souvenirs…
Madame Poppins
, le 13.12.2016 à 20:54
[modifier]
Article: Les souvenirs…

Argos, ta description de Noël dans ton coin du monde est intéressante, j’ignorais tout cela ! En janvier, les rues doivent sentir l’encens à plein nez, non ?

Saluki, je me souviens encore à quel point Tom Pouce, 7 ans maintenant, a pu jouer avec… les ficelles des cadeaux !

Dom, je suis parfaitement d’accord avec toi : je préfère les pâtes improvisées parce que l’ambiance s’y prête, spontanément, au foie gras imposé parce que c’est le 31 !

Belle suite d’Avent, au plaisir de vous retrouver après !

Article: Les souvenirs…
Madame Poppins
, le 12.12.2016 à 16:52
[modifier]
Article: Les souvenirs…

Amely, félicitations, c’est une si belle nouvelle ! J’espère que tout se passe bien et que les Noël seront magiques : dire ou ne pas dire la vérité sur le père Noël est un « problème » que les discussions entre enfants dans la cour de l’école résolvent souvent « très bien » !

Gece, les fautes d’erreur, comme je les appelle, c’est fréquent lorsque je rédige mes billets à 23h00 en me disant tout au long de la rédaction « merde, j’ai pas de quoi faire un sandwich à Mini demain » :-) J’écris, j’efface, je complète, je reprends, très frénétiquement, un oeil sur la montre…. Tu ne dis toutefois rien sur ta perception de Noël, dommage !

François, le livre, électronique ou en version papier encore ?

Basalte, ce qui rend Noël aussi magique, c’est d’offrir une petite attention à un adulte qui ne s’y attend pas du tout : je le fais régulièrement avec des personnes avec lesquelles je travaille avec plaisir et bonheur.

Pierre A Cordier, est-ce à dire que « tout fout l’camp » ?

Article: Les souvenirs…
Madame Poppins
, le 12.12.2016 à 08:40
[modifier]
Article: Les souvenirs…

M.G, mes enfants n’ont plus de grand-père : je pense qu’ils en adopteraient bien un !

Mirou, je vois exactement la scène avec Charlotte, j’avais tout comme toi adoré ce passage (et le reste du film d’ailleurs).

ToTheEnd, c’est pour ça que le made in China a également prévu les guirlandes lumineuses qui ne mettent pas le feu à l’arbre, aux rideaux, aux tapis et au reste de la maison ;-) Prends une remorque, ça permet de n’abattre qu’un seul arbre :-)))

Article: Roue à aubes, moulin hydraulique, ou comment vivre au sprint incessamment

« pour avoir de la patience, il faut avoir du temps »

J’ai pris le temps de relire d’abord ton ancien billet et suis tombée sur cette phrase, elle m’a plu, je l’ai laissée tourner dans ma tête et me suis promis que ce soir, tant pis pour la douche, les enfants auraient le temps….

J’ai continué pour découvrir comme premier commentaire celui d’Okazou et ça aussi, ça a été comme un ralentissement du temps, j’ai pensé à Anne, deux ans bientôt…

Le temps sur cuk a souvent une saveur particulière, aujourd’hui aussi puisque j’ai cliqué… pour acheter « dans le jardin de l’ogre » : lire a pour moi toujours ralenti le temps et j’ai repensé à mon amie, morte du cancer du sein il y a cinq ans.

Son mari avait adressé une photo d’elle avec cette petite phrase : lorsqu’on ne peut rajouter des jours à la vie, on se doit de rajouter de la vie aux jours ».

Tu l’as fait, Ysengrain, avec ton billet, merci !

Article: O….r
Madame Poppins
, le 10.11.2016 à 14:08
[modifier]
Article: O….r

Bon, et, elle avait quoi, la patiente ?

Avoir pour collègue des gens comme lui (et comme toi), doit être un ravissement, je trouve ta description de votre relation très touchante. Merci d’avoir partagé ces souvenirs, belle journée malgré la pluie.

Article: Pu****, 14 ans !
Madame Poppins
, le 20.10.2016 à 10:19
[modifier]
Article: Pu****, 14 ans !

Je retiens le plaisir que tu as eu à partager avec les lecteurs – trices de cuk, je t’en souhaite sous d’autres cieux, si bien accompagné !

J’espère quand même que parfois, tu passeras pour un article, dont le terme « bouche-trou » n’est pas joli mais qui vient parfois sauver le rédacteur du jour.

Que les excellents souvenirs restent, que le meilleur soit à venir !

Article: Savoir, savoir-faire et savoir-être

PSPS, j’aimerais presque qu’il s’agisse de mauvaise foi : il se trouve que selon ma vision, il s’agit surtout de l’impossibilité à trouver un mode de communication qui tienne compte des sensibilités de l’un comme de l’autre.

Tilékol, comme tu le dis, en présence de tiers, ça aide : c’est bien pour ça que ma proposition de rencontre pour mettre les choses à plat devait inclure la collaboration d’une personne neutre, pour faire émerger des modes de communication acceptables pour l’un comme pour l’autre.

Ellipse, prendre de la distance, c’est en effet toujours une excellente solution mais pour ce faire, il faut aussi être capable de méta-communiquer, je crois. A suivre.

Ysengrain, ce n’est pas la première fois que j’entends cette expression « pervers narcissique » mais j’avoue ne pas vraiment savoir de quoi il s’agit (outre un phénomène qui remplit depuis peu les rayons « développement personnel » chez les libraires). Cela dit, je ne crois pas que la personne soit perverse, narcissique peut-être : les deux termes ne sont pas forcément liées, « ou bien » ?

Blues, je conserve en effet l’espoir qu’une mise à plat pourra résoudre, à tout le moins aplanir les difficultés.

François, le plus difficile, je trouve, notamment dans la situation que tu décris, c’est d’obtenir de l’autre qu’il s’arrête un bref instant, juste le temps de prendre aussi en considération ton point de vue, ta manière d’aborder et de traiter les questions. Je suis en revanche ravie que par la suite, la collaboration au sein de la Municipalité a été placée sous le signe d’une collaboration fructueuse !

Article: Rire, sourire et… ?
Madame Poppins
, le 06.10.2016 à 17:08
[modifier]
Article: Rire, sourire et… ?

Merci Dom pour ce billet. La partie qui résonne le plus en moi, c’est celle que tu as appelée « bénir ».

Pour ma part, ce sont parfois des vagues de reconnaissance, de gratitude qui me prennent, sans que je ne les verbalise forcément, surtout face à la beauté de la nature, d’un lever de soleil, des nuages qui filent dans le ciel. Parce que, justement, j’ai la chance de vivre sous des cieux cléments et que, globalement, je n’ai pas grand mérite dans ce que je suis, tant de choses m’ont été données par mon lieu de naissance, mes origines, mes parents.

Bonne suite, à bientôt ;-)

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Je ne renie aucun de mes propos et je ne présenterai évidemment aucune excuse, je n’ai dénigré, ni insulté personne, je ne fais qu’exprimer un avis.

Tu le sais, plus ignare que moi en matière informatique, tu meurs, mes photos sont loupées depuis 46 ans et je vais probablement continuer à me complaire dans cette médiocrité pour le reste de mon existence. C’est dire si je n’ai rien compris aux questions techniques, auxquelles je ne m’intéresse pas.

En revanche, cette phrase m’interpelle : après des heures et des heures de cogitation (hors contexte cuk), je suis parvenue à la conclusion qu’il n’était pas antinomique de reconnaître « je vois, je constate, je lis, je sens que tu es blessé.e, j’admets ne toujours pas comprendre pourquoi, je suis toutefois désolé.e de cette situation et le regrette pour toi ».

Cela ne veut pas dire qu’on renie ses propos, c’est juste une manière de faire une place à l’autre et à son ressenti lequel est par essence subjectif. La relation, même si elle est conflictuelle, est primordiale, je crois, et viser un « vainqueur » et un « perdant » serait une erreur.

Ainsi, sincèrement, je suis peinée de lire que tu te sens agressé au point d’évoquer des poursuites pénales et espère pour tous les protagonistes qu’une cohabitation courtoise pourra reprendre.

Belle journée à toutes et tous,

Article: Façon de parler = façon de penser?

Une chose est établie : avec de telles locutions, les moteurs de recherche vont classer cuk dans de nouvelles catégories… et le lectorat se diversifier 😂

L’expression qui me fâche souvent est en lien avec la sexualité : « c’est un truc de lopette », « ce mec est une vraie pédale »… Franchement, a-t-on un jour dit « mais quel hétéro, celui-là » ? Jamais ! Alors arrêtons de faire de l’homosexualite – qui ressortit de la vie intime – un sujet de pseudo plaisanterie !

Merci, Dom, j’ai beaucoup apprécié ton billet ! Et je suis fan du dressage d’ours !

Article: Résultats de l’enquête Cuk.ch de la semaine passée

si on faisait un référendum sur le TTExit, je suis sûr que le IN l’emporterait

En effet, je voterais « in » : mon souci est plutôt formel que portant sur le fond ;-)

Pour le surplus, je suis toujours étonnée qu’autant de gens estiment n’avoir rien à dire : ok, le commentaire ne serait peut-être pas novateur mais souvent, il ajouterait malgré tout des arguments, une manière différente d’exprimer les choses.

Bref, lancez-vous, osez, vous silencieux – silencieuses !

Article: Etre féministe : et vous ?

Aborder la discussion sur l’égalité sous l’angle « la femme deviendra aussi nulle que l’homme » est une chose que je n’ai jamais comprise, TTE : quelle femme as-tu entendu revendiquer la « force obscure » de la masculinité ?

Nept, le monde idéal serait donc, selon toi, celui où les déménageurs seraient des femmes ?

Radagast, « je ne suis pas… mais », c’est LA phrase : pas contre les homosexuels, pas contre les étrangers…. Elle est toujours révélatrice d’une certaine manière de penser, je crois.

Robert, le billet du jour n’était pas prévu mais il est vrai qu’il aurait été plus opportun le 14 ;-)

Ysengrain, un homme peut parfaitement être féministe, non ?

Article: Charades
Madame Poppins
, le 14.06.2016 à 20:38
[modifier]
Article: Charades

J’aimerais pouvoir affirmer que j’ai pris la peine de réfléchir aux réponses éventuelles à donner aux différents commentaires : ça serait de la mauvaise foi et comme le dit si justement Origenius – une fois de plus – la mauvaise foi est un poison dans une réelle discussion.

Bref, je reviens uniquement maintenant – alors que parfois, j’aime bien réagir le jour même – parce que je suis l’exemple de François : je suis en train de préparer mon déménagement. Et les cartons s’entassent, le désordre règne en maître mot malgré mes efforts pour le juguler…. Vivement le 18 juillet !

Le sud de la France de Modane, je l’ai compris mais je fais choux blanc (pourquoi d’ailleurs pas choux « rouge » ?) face à Jean-Yves :-( ce qui me renvoie à cet atroce sentiment de désarroi que je ressens face aux contre-pétries dont aucune n’a jamais réussi à faire vibrer mes neurones… Tu m’aides, Jean-Yves ?

Ysengrain, cette antériorité non résolue, elle résonne en moi, fort… Elle peut être un frein à l’échange, je le conçois mais elle peut aussi être comme autant de capteurs face à l’autre : j’ai comme un sixième sens pour deviner lorsque l’autre a vécu un événement très douloureux depuis que j’ai été confrontée à la mort de mon père et de ma soeur alors que j’étais jeune adulte. Je ne sais pas si ces deuils sont « résolus » ou pas mais je les vois aujourd’hui comme une « chance » dans ma relation à l’autre.

Tom25, s’engueuler, comme tu dis, cela n’est guère productif mais quand on pense que la colère est une émotion primaire, il se pose immanquablement la question suivante : qu’y a-t-il derrière cette colère ? Pourquoi tel propos, telle attitude occasionnent-ils une telle rage ? Et c’est là, lorsque l’introspection est sincère, que cela devient « intéressant » et plein d’apprentissages.

Gr@g, je suis surprise de lire que l’un de tes collègues estime que tu n’as n’as de grandes qualités rédactionnelles : elle se lit bien, ta prose ! Evidemment, entre celle de « loisir » sur cuk et celle d’un dossier professionnel, il y a certainement des différences mais quand même. Quoi qu’il en soit, je suis ravie que tu aies décidé d’écrire ici.

A+, j’ai un ado qui vient m’exposer son spleen…

Article: Oups!
Madame Poppins
, le 18.05.2016 à 22:41
[modifier]
Article: Oups!

Mais si tu nous dis ton matos, on t’aide! ;)

Mon matos, c’est « déménagement à venir et encore rien de concret pour le matos, je réfléchis (mal de toute évidence) à la question » :-))) Et dire que ma mère pouvait simplement me confisquer ma petite « console » avec laquelle je jouais à tetris :-)))