Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Basalte68
3 commentaires trouvés.
Article: Les souvenirs…
Basalte68
, le 12.12.2016 à 12:29
[modifier]
Article: Les souvenirs…

Comme c’est bien dit. Noël est un point de repère qui nous permet de fixer des souvenirs encore plus sûrement, et comparer les époques. Le plus dur, adulte et parfois sans plus de parents, c’est de réaliser que l’on est plus le spectateur mais l’acteur, qu’il nous faut porter le monde sur nos épaules : la dinde, le sapin, les cadeaux ne viennent plus tout seuls.

Article: Maîtriser une langue
Basalte68
, le 11.04.2016 à 09:59
[modifier]
Article: Maîtriser une langue

Pas vraiment bilingue avec l’anglais, mais un jour en visitant une exposition, je me suis rendu compte que je ne pouvais plus dire si le texte que je venais de lire était en français ou en anglais. Ça ne s’arrange pas et je continue de trouver ça étrange.
Je suis d’accord pour dire que comprendre et s’exprimer sont deux compétences distinctes. De même, si la deuxième langue est peut-être moins riche de subtilités et associations culturelles, cela me semble presque un avantage : une langue allégée de contraintes.
Quant au niveau des langues en France… je n’arrive même pas à faire comprendre à mes enfants à quel point c’est important de sortir du confort de sa langue maternelle. Et que passé 40 ans, apprendre une langue devient vraiment difficile. J’essaye bien avec le portugais, mais ma mémoire capricieuse fait obstacle et le temps fait défaut.
Tout ça pour dire : quelle chance de baigner dans un environnement multilingue !

Article: Une forme de « coming out »

comme si je pouvais maintenant rassembler en moi tous ces morceaux de puzzle éparpillés depuis… toujours

Je n’ai pas encore fait de démarche, mais un témoignage d’un blogueur que je lis depuis longtemps m’a intrigué. J’ai lu le livre qui l’avait marqué et je m’y suis reconnu, un peu… beaucoup.
Et dans la foulée je renoue avec Cuk et je vous retrouve, toujours pétillante, et la coïncidence me trouble.
J’ai eu cette sensation de rideau qui s’ouvre, de puzzle qui s’assemble d’un coup ! Et je vois maintenant qu’une partie de moi n’avait pas abandonné et allait instinctivement vers des personnes différentes, des livres, des films au thème récurrent, comme si je cherchait une réponse ou voulait me la montrer.
Ce sera toujours un plaisir de vous lire, et maintenant de vous parler.