Profitez des offres Memoirevive.ch!
MacTeX 2014

C'est devenu une tradition annuelle : présenter à sa sortie le nouveau cru de MacTeX, la distribution LaTeX phare sur Mac OS X.

MacTeX-logo

Cette année, je ne déroge pas à la règle. La nouvelle version s'appelle MacTeX 2014, forcément. Pour rappel, c'est en fait un habillage façon Mac OS X de la principale distribution LaTeX pour Unix (en ligne de commande) qui s'appelle TeX Live, sortie il y a un peu plus d'un mois dans sa version 2014, justement. Elle est compatible avec toutes les versions de Mac OS X de Leopard à Mavericks et même Yosemite. Évidemment, comme quasiment tout ce qui concerne LaTeX, elle est libre et gratuite !

Pour les nouveaux venus sur ce site qui se demandent ce que diable peut être ce LaTeX, je ne peux que leur conseiller de lire cet excellent article d'introduction, paru ici même il y a déjà dix ans dans sa première version, écrite alors par Fabien Conus, et mise à jour deux fois depuis par votre serviteur. La lecture des deux premières section de cet article est suffisante pour se faire une bonne idée de la chose ! Pour faire (très) court, disons que c'est un formateur de texte qui « enfonce » de par sa qualité typographique tous les traitements de texte genre Word ou Open Office, formateur de texte dont InDesign a sans vergogne repris l'algorithme de mise en page, et qui a la particularité d'être en même temps un langage de programmation simple.

Cette version de TeX Live proprement dite, par rapport à la précédente, ne présente pas de révolution particulière, elle contient une mise à jour de la plupart des « paquets » LaTeX qui forment la base de la pratique de tout « TeXnicien » qui se respectent.

En revanche, son habillage Mac (MacTeX donc) présente quelques changements : les versions précédentes installaient, outre TeX Live, une application appelée convert (une sorte de Graphic Converter en ligne de commande). Ce n'est plus le cas maintenant, TeX Live ne nécessitant apparemment plus les conversions de formats bitmaps qu'offrait convert.

Un autre absent de marque, c'est l'interface graphique multi-plateformes TeXworks, dont j'avais fait un article de présentation sur ce site. Cette application n'est plus disponible dans MacTeX, mais elle figure cependant (parmi d'autres applications et utilitaires complémentaires de la distribution principale) dans les MacTeXtras, qu'on peut télécharger et installer à part si on est intéressé.

Dernier changement, les fontes OpenType TeX Gyre et Latin Modern ne sont plus installées par MacTeX dans l'arborescence classique des fontes Mac OS X (habituellement /Library/Fonts), ce qui permettaient leur utilisation directe par d'autres applications que LaTeX. Elles restent cependant disponibles dans TeX Live 2014 elle-même bien sûr, et les autres applications peuvent en fait toujours les utiliser via des « alias » Mac OS (pas essayé).

Le lien de téléchargement de MacTeX est ici. Attention, c'est lourd, et même de plus en plus lourd chaque année (2,4 GB). Une fois téléchargé, il reste à l'installer, ce qui sera plus rapide. Cela se fait selon la procédure classique, en double-cliquant sur le package qui aura atterri dans votre dossier de téléchargement, et en suivant les instructions.

Résumons encore une fois ce que MacTeX va installer :

  • TeX Live 2014 donc, dans un dossier (invisible) /usr/local/texlive/2014 ;
  • Le « couteau suisse » en ligne de commande du PostScript et du PDF, GhostScript, dans le dossier  /usr/local/bin;
  • Le panel « Distribution TeX », à trouver dans les préférences systèmes, qui permet en cas de problème de revenir à une version antérieure de TeX Live/Mac TeX, si vous en aviez une :

    DistributionTeX

  • Diverses applications et fichiers Mac OS X, dans le dossier /Applications/TeX :
    • TeXShop, l'interface graphique à LaTeX la plus utilisée sur notre plateforme, présentée dans notre introduction ;
    • TeX Live Utility (dans un sous-dossier appelé Utilities), le gestionnaire de téléchargement et de mise à jour des paquets LaTeX, présenté (dans une version antérieure) ici ;
    • Excalibur, un correcteur orthographique dépouillé dédié à LaTeX, présenté ici ;
    • BibDesk, servant à la gestion des bases de données bibliographiques, étudié (dans une version devenue ancienne également) dans cet article ;
    • LaTeXit, un éditeur d'équations ultra-sophistiqué, permettant aux autres « texteurs » de disposer de la puissance de LaTeX en matière de mise en forme d'équations mathématiques, présenté ici (là aussi, l'article nécessiterait une mise à jour) ;
    • FixMacTeX2014.pkg, un package Mac OS X permettant la correction de quelques bugs spécifiques apparemment à MacTeX lorsqu'après l'avoir installé on passe de Mountain Lion à Mavericks (ce qui n'a pas encore été mon cas) ;
    • Un fichier PDF, What Is Installed.pdf, décrivant (en anglais) tout ce qui est installé par MacTeX, de façon plus détaillée qu'ici.

À un moment donné du processus, il est possible de personnaliser l'installation, en choisissant de ne pas installer soit TeX Live 2014, soit GhostScript, soit l'ensemble des compléments Mac OS X que je viens de citer.

Si vous trouvez que 2,4 GB c'est beaucoup trop, vous pouvez télécharger une version « anorexique » mais fonctionnelle de TeX Live, appelée BasicTeX, disponible ici. Elle suffit cependant largement pour suivre un cours d'introduction à LaTeX tel que celui dont j'ai parlé plus haut, à condition de la compléter par les MacTeX-Additions, c'est-à-dire MacTeX sans TeX Live. L'ensemble ne fait que 300 MB environ.

Et maintenant, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter, pour cette année encore, un Happy TeXing !

11 commentaires
1)
borelek
, le 10.07.2014 à 09:57
[modifier]

Merci beaucoup. J’adore ce genre d’essai.
Voici typiquement un outil pour les gens qui veulent bien se donner un peu de peine pour un bon résultat. Le contraire des « nuls » pour lesquels tant de livres sont écrits.

2)
flup
, le 10.07.2014 à 10:21
[modifier]

Installé le jour de sa sortie ;-)
D’autant plus indispensable maintenant que TeXLive intègre un package essentiel pour moi, qui permet de mélanger texte et notations musicales (j’en avais développé un « maison », mais lilyglyphs est bien plus étendu, personnalisable et m’a permis de franchir le pas vers XeLaTeX)

Il ne me reste « plus qu’à » apprendre à maîtriser les outils que sont Tikz et Beamer pour mon nouveau cours de septembre ;-)

3)
ToTheEnd
, le 10.07.2014 à 11:11
[modifier]

Merci, j’ai rajouté à mon Firewall cette nouvelle version afin que je ne la télécharge pas, même par inadvertance;-)

T

4)
JPO
, le 10.07.2014 à 11:59
[modifier]

Merci.
J’ai installé MacTex 2014 dès sa disponibilité, fin mai je crois bien. Comme à chaque fois aucun souci. Je en travaille plus maintenant qu’avec XeLaTeX ou LuaLateX, suivant ce que j’écris (la compilation avec LuaLateX est bien plus rapide).

5)
Blues
, le 10.07.2014 à 14:14
[modifier]

Moi je fais comme TTE (toujours les bons mots pour rire :D) et je passe mon tour… car je préfère largement « Indesign pour les Nuls » où tout est Wisivig et où il n’y pas besoin de mettre les mains dans le cambouis.
Par contre, ayant à faire journalièrement à plein de « clients » qui m’amène des PDF produits pas diverses versions de LaTex, je dois dire que pour le print je suis époustouflé par les possibilités de ce soft et la qualité des PDF produits (sép. des couleurs, etc..), Chapô, merci Franck.

6)
macatex
, le 10.07.2014 à 17:34
[modifier]

Salut et merci de soutenir ce logiciel qui est un outil indispensable pour les mathématiques.
Et je viens d’ajouter une règle dans mon FireWall pour filtrer l’humour à 2 balles de Monsieur JeSaisTTEou ;-)

8)
Franck Pastor
, le 10.07.2014 à 22:57
[modifier]

Merci à vous tous pour vos commentaires, même à ceux qui sont rétifs-allergiques à LaTeX ! ;-)

Pour Flup : dans MacTeX 2014 se trouve une nouvelle version de Tikz, la 3.0, il paraît qu’elle intègre beaucoup d’améliorations. Mais j’imagine que tu es déjà au courant !

9)
drazam
, le 11.07.2014 à 15:12
[modifier]

Rhôôô, du latex avec interface graphique à la mac os x sans une seule ligne de commande et avec un poids d’installation comparable à MS Office Pro, céplutoutafé du latex vintage/old school staïle…
Pour toua Franck, du vrai latex!

10)
pat3
, le 14.07.2014 à 23:49
[modifier]

À chaque fois, je me dis, allez, faut essayer, et à chaque fois, je suis découragé dès le descriptif de fichiers à installer. Comment peut-on se lancer dans ce truc quand on n’a pas des équations à taper?

Pour moi, une fois de plus, ce sera le mystère du LaTeX, le retour.
À l’année prochaine! :-)

11)
Franck Pastor
, le 15.07.2014 à 09:05
[modifier]

Pat3, tu n’as rien à installer toi-même, c’est le package d’installation de MacTeX qui s’en charge !

Comment peut-on se lancer dans ce truc quand on n’a pas des équations à taper?

Des éléments de réponse ici (en anglais) et (en français) :-)