Profitez des offres Memoirevive.ch!
Telegram – le remplacement de Whatsapp

Whatsapp, c'est une app considérée comme quasiment indispensable sur tout smartphone, qu'il soit Android, iOS ou Windows. Son principe ? Permettre l'envoi de message style SMS (textos pour les Français) gratuitement.

Comme l'app fonctionne sur toutes les plateformes, c'est un moyen très simple de court-circuiter les opérateurs téléphoniques et d'éviter des coûts astronomiques.

En outre, Whatsapp apporte des fonctionnalités supplémentaires par rapport à un simple SMS :

  • Accusé de réception
  • Accusé de lecture
  • Envoi d'images (sans passer par un MMS)

Et pourtant, après quelques années d'utilisation, je vais supprimer Whatsapp de mon iPhone.

La raison, je pense que la plupart d'entre vous s'en doutent, c'est le rachat de l'app par le tout-puissant Facebook.

Facebook, malgré certaines qualités indéniables, a prouvé à plusieurs reprises par le passé son mépris total pour la vie privée de ses utilisateurs. Et je ne suis pas naïf, si Facebook est prêt à poser 19 milliards de dollars sur la table, ce n'est pas pour racheter une technologie qu'ils possèdent déjà (ou qu'ils seraient en mesure de recréer très rapidement). Non, ce que Facebook achète, ce sont des millions d'utilisateurs, leurs contacts, leurs habitudes, leurs messages. Et ça, pour Facebook, ça vaut de l'or.

Ainsi, comme je refuse que toute image que j'envoie par Whatsapp devienne la propriété de Facebook, comme je refuse que mes contacts soient utilisés par Facebook, et comme je refuse que Facebook aille fouiller dans ma vie privée via Whatsapp, je m'en vais désinstaller tout ça.

Alors quelle alternative ?

Certes, il y a iMessage (quoique, ce qu'en fait Apple reste un mystère), mais on se limite alors aux appareils iOS.

En cherchant une alternative et en lisant pas mal d'articles sur le sujet, j'en ai ressorti deux candidats : Telegram et Threema.

appicon128

Threema est issu d'un éditeur suisse, utilise des serveurs situés en suisse et vante sa sécurité, utilisant une cryptographie 255 bit. L'application est payante ($1.99, 2 CHF, 1.79€).

t_logo

Telegram est une application créée par deux Russes, propose également des conversations cryptées et utilise des serveurs situés dans le monde entier. Une partie du code de Telegram est open-source et une API est disponible pour créer des applications compatibles. En outre, l'application est gratuite.

Les deux applications proposent donc de faire un pas vers plus de sécurité. Après réflexion, j'ai finalement opté pour Telegram pour plusieurs raisons :

  • Plusieurs de mes amis l'avaient déjà adopté
  • L'app est gratuite
  • Telegram offre (pour l'instant) plus de fonctionnalités

Au premier lancement, Telegram m'a demandé si je l'autorisais à accéder à mes contacts, ce qui lui a permis de détecter qui parmi mes connaissances utilisait déjà l'application :

2014-03-15 13.01.22 

C'est également depuis cet écran d'accueil que je peux inviter d'autres personnes et que je peux commencer une conversation secrète (j'y reviendrai plus loin).

Au niveau de son fonctionnement, on n’est pas du tout dépaysé si on est un utilisateur de Whatsapp ou de iMessage. On retrouve l'organisation des messages au style iChat :

2014-03-15 13.16.20

On retrouve le premier symbole ✓qui signifie que le message a été distribué à son destinataire et le second qui indique qu'il a été lu par son destinataire. Grâce à l'attache trombone en bas à gauche, on peut envoyer différents types de fichiers comme des images, des vidéos, des documents, etc.

2014-03-15 13.02.12

La très bonne surprise, et c'est un vrai plus par rapport à Whatsapp, Telegram peut s'installer sur n'importe quel appareil fonctionnant sous iOS (Whatsapp ne pouvait être utilisé que sur iPhone). J'ai ainsi pu l'installer sur mon iPad, même si l'application n'est pas native. Ainsi, grâce à l'utilisation du Cloud, je peux commencer une conversation sur mon iPhone, la continuer sur mon iPad et la terminer sur mon Mac !

Lorsque Telegram est installé et activé sur un autre appareil que celui d'origine, on en est averti, de manière à éviter toute utilisation frauduleuse :

2014-03-15 13.02.22

Dans le message ci-dessus, le texte mentionne la fonctionnalité "Terminate all sessions". Celle-ci se situe dans les réglages de l'application :

2014-03-15 13.01.40

Outre les réglages de notifications sonores, on trouve les réglages de conversation :

2014-03-15 13.01.45

On y règle la taille du texte et le chargement automatique des images, puis cette fameuse fonctionnalité "Terminate all other sessions" qui permet d'effacer toutes les conversations et toute session ouverte sur d'autres appareils que celui que vous avez dans les mains. Cette mesure de sécurité permet encore une fois d'éviter une utilisation frauduleuse de votre session.

Sur l'écran d'accueil, il y a la possibilité de lancer une conversation secrète. Ces fonctionnalité permet de commencer une discussion avec un autre utilisateur de manière cryptée de bout en bout, sans stockage sur les serveurs de Telegram et qui s'auto-détruit après un certain temps.

Je n'ai pas encore fait une utilisation intensive de l'application, mais elle me semble pour l'instant robuste, rapide et très agréable à utiliser.

De plus, grâce au fait qu'elle offre une API ouvert, il existe des applications compatibles pour plein de plateformes différentes, y compris pour MacOS X

Bref, si vous aussi vous craignez l'intrusion de Facebook dans votre vie privée, faites une croix sur Whatsapp et rejoignez la communauté Telegram.

47 commentaires
1)
ToTheEnd
, le 20.03.2014 à 00:35
[modifier]

Pour le moment et alors que je n’ai pas de profil FB, je vais continuer d’utiliser WhatsApp. Je rappelle que l’intégration à FB n’est pas encore faite et j’attends de voir ce que le fondateur dira le jour où ça se fera car il a des avis très tranchés sur beaucoup de choses… dont la pub!

A noter aussi que si certains quittent ce produit pour aller voir ailleurs, le service a enregistré dans les semaines qui ont suivis le rachat une cadence d’enregistrement de 100 utilisateurs à la seconde… c’est plus de 3 millions par jour.

Une des raisons à cela c’est que l’app était surtout utilisée par des 10-25 ans mais très peu par des « vieux ». Le taux de pénétration était élevé en Europe, Afrique et Amérique du nord… En Asie, c’est WeChat le leader et ailleurs, il y en a d’autres. Autrement dit, WhatsApp avait 450 millions de connectés et maintenant, depuis l’annonce, ils doivent être à 550 millions ce qui en fait un outil toujours plus incontournable. Je vois mal le péquin moyen avec 3 ou 4 apps pour être toujours connecté…

Par contre, il me semble y avoir une erreur ici:

On retrouve le premier symbole ✓qui signifie que le message a été distribué à son destinataire et le second qui indique qu’il a été lu par son destinataire.

Si tu parles de Telegram, j’en sais rien… mais par contre, si tu parles de WhatsApp, le deuxième √ signifie que le message a bien été délivré sur l’appareil du destinataire, mais ça ne veut pas dire qu’il l’a lu…

T

2)
Dom' Python
, le 20.03.2014 à 05:52
[modifier]

Sauf erreur, le premier ✔️signifie que le message à été reçu sur le terminal destinataire, et le deuxième qu’il a été affiché sur l’écran de celui-ci.

Edit: ceci dit, lorsque je veux retrouver une conversation pour y pêcher un numéro de tél. par exemple, je dois vérifier sur Mail, SMS, Facebook, Whatsapp… Ça n’en fera jamais qu’un de plus!

Merci quand même!

3)
Simon
, le 20.03.2014 à 07:13
[modifier]

Dans le cas de Whatsapp, le premier vu signifie uniquement que le message a bien été reçu par le serveur Whatsapp.
Le deuxième vu signifie que le message est arrivé sur l’appareil du destinataire. Dans le cas de l’iPhone, il est nécessaire que l’app whatsapp soit au premier plan pour obtenir la confirmation de réception.
Telegram promet que le service ne sera jamais payant, qu’il n’y aura jamais de pub, que le contenu des messages ne sera jamais utilisé. Ok, super. Mais quel est le modèle économique? J’imagine que les coûts pour maintenir un tel service sont tout de même importants… Est-ce que le but est d’accumuler le plus d’utilisateurs et de les revendre dans quelques années? A Google, à Facebook?
C’est la raison pour laquelle je ne me suis pas précipité sur cette nouvelle app…

4)
Diego
, le 20.03.2014 à 07:21
[modifier]

En même temps, ça vous fera peut être sourire, mais je parviens péniblement et en me donnant beaucoup de peine à envoyer au grand maximum 300 SMS par mois, et mon forfait en compte 3000. Alors je vais continuer à envoyer des SMS ! (D’ailleurs, je me demande bien qui pourrait arriver à envoyer 3000 SMS par mois, c’est possible ?)

De plus, à en croire le SMS reçu ce matin à 6h23, telegram envoie un message à tous ses contacts pour les encourager à switcher. Un peu intrusif à mon goût.

5)
Fabien Conus
, le 20.03.2014 à 07:32
[modifier]

Bonjour a tous,

Mes réponses seront un peu sporadiques puisque je suis sur les pistes de ski toute la semaine.

Concernant l’accusé de réception, tout ce que chacun d’entre vous a écrit ne me semble pas contredire ce que j’ai écrit, non ? A moins que j’aie loupé une subtilité.

Pour Diego: Telegram propose a l’utilisateur l’envoi d’un message à tes contacts, mais ne le fait pas du tout automatiquement. C’est a l’utilisateur de valider cet envoi.

6)
Adi Kha
, le 20.03.2014 à 08:21
[modifier]

Bonjour à tous,

Concernant les petits vus ils ne fonctionnent pas de la même manière entre Androïd et iOS !

Le premier indique toujours la transmission du message et le second, sur Droïd, l’arrivée sur le téléphone (pas obligé qu’il soit lu) alors que sur les appareil Apple la seconde coche ne s’affiche que si le message à réellement été lu avec l’app en premier plan (les notifications ne comptent pas).

Ce sujet à été soulevé au boulot car un collègue était vraiment accro ! ;-) Pas le temps de lui envoyer le message que déjà il l’avait lu et ceci de jour comme de nuit ! Après l’avoir gentiment chambré, on s’est rendu-compte qu’en fait avec son Nexus, tant qu’il avait du réseau, le 2ème vu s’affichait toujours instantanément !

Sinon telegram pas mal du tout, mais pour moi cela dépendra directement du nombre de personnes qui l’utiliserons ! Si pour moi aussi quelque part le rachat de WA par FB me dérange, pas envisageable pour l’instant de m’en séparer, on verra dans quelques mois…

En tout cas merci Fabien pour l’article !

7)
yomel
, le 20.03.2014 à 08:37
[modifier]

Pas de mention de Viber ?
J’utilise what’s app pour quelques contacts qui n’ont pas Viber et lorsque j’ai lu le rachat par Facebook ça m’a un peu refroidi, comme dit TTE a voir ce qu’ils vont faire.

Le seul soucis avec viber c’est la mauvaise intégration sur ipad (on ne peut pas avoir un compte actif à la fois sur iphone et ipad… mais on peut avoir le client qui tourne sur l’ordi en même temps pas de soucis, vivement qu’ils règlent ça).

8)
ToTheEnd
, le 20.03.2014 à 08:58
[modifier]

A moins que j’aie loupé une subtilité.

Bah recevoir sur l’appareil ou avoir lu, ce n’est pas la même chose.

(D’ailleurs, je me demande bien qui pourrait arriver à envoyer 3000 SMS par mois, c’est possible ?)

Avant WhatsApp, j’envoyais 2 ou 3 SMS par mois. Je détestais ça. Cette app a tout changé et aujourd’hui j’en suis à 77k messages envoyés (140k reçus). Comparé au SMS qui était très limité et dont les opérateurs comptaient les messages, ici l’interactivité est géniale et il n’y a plus de notion de limite ou de compteurs. C’est un peu comme l’époque où Internet était limité à un certain volume de données: tu n’utilisais pas Internet de la même manière.

Et je suis sûr que je suis un utilisateur moyen… y doit y avoir beaucoup plus enragé que moi…

T

9)
fxc
, le 20.03.2014 à 09:47
[modifier]

Et je suis sûr que je suis un utilisateur moyen… y doit y avoir beaucoup plus enragé que moi…

Sans doute moi, un ou deux sms par mois et encore les bons mois….(;D

10)
iYannick
, le 20.03.2014 à 09:47
[modifier]

J’ai aussi laissé tombé Whatsapp pour Telegram à l’annonce du rachat par FB.

Par contre, il y’a des trucs qui manquent sur Telegram, comme les messages vocaux par exemple.

Mais il y’a des trucs qui sont bien mieux, comme la vitesse de l’app qui est à des lieues de ce fait Whatsapp, pas de limitations en nombre de photo à envoyer.

Je garde Whatsapp jusqu’à la modification inévitable des CGU qui nous diront que nos messages sont propriété de FB, car même si la majorité de mon entourage l’a adopté, il y’a encore deux irréductibles qui n’ont pas encore fait le pas.

Si ils ne le font pas, ils devront, passé un certain délai, me contacter par iMessage ou payer leur SMS.

En plus l’îcone de Telegram fait bien mieux sur le dock de mon iPhone que celle de Whatsapp, et j’ai déniché un client Mac OS sur le Mac App Store qui est très bien foutu.

11)
Zedwarf
, le 20.03.2014 à 09:51
[modifier]

Ce n’est plus la dernière start-up à la mode, mais pourquoi ne pas utiliser tout bêtement Skype ?
– c’est multiplateforme, ordinateurs et mobiles
– la base installée est large – c’est là que j’ai le plus de chance d’y retrouver mes contacts
– ca gère les messages et le vocal
– possibilité d’envoyer photos et vidéos
– toutes les conversations sont synchronisées entre les différentes sessions ouvertes
– avec le push applicatif, on reçoit ses messages même si l’appli n’est pas ouverte –> fonctionnement similaire à Whatsapp, Viber, iMessage, etc…
– conversations de groupe possibles

Qu’est-ce que font les autres plateformes, que ne fait pas Skype ?

12)
iYannick
, le 20.03.2014 à 10:06
[modifier]

J’ai pensé à Skype, le problème, c’est que l’ajout de contacts se fait par un nom d’utilisateur ou un email.

Quand on parle d’un service qui va en priorité sur son téléphone, c’est infiniment plus confortable que l’identifiant du correspondant soit son numéro de téléphone, car l’ajout est à ce moment automatique (moyennant un scan du carnet d’adresse par l’application.)

13)
ToTheEnd
, le 20.03.2014 à 10:09
[modifier]

mais pourquoi ne pas utiliser tout bêtement Skype ?

Au-delà que ça m’ennuie d’utiliser un produit Microsoft, le seul avantage, c’est le côté multiplateforme. Par contre, je ne suis pas d’accord avec l’affirmation que le push fonctionne comme d’autres applications… y a souvent des ratés et c’est donc un réel problème. Parfois, sur l’iPhone, je reçois des notifications 30mn après une discussion. Pire, le changement des profils se met à jour jusqu’à 3 ou 5 jours après la modification par l’utilisateur. Parfois, il faut carrément redémarrer l’app (forcer à quitter et la redémarrer). Bref, pas suffisamment fiable.

T

14)
Madame Poppins
, le 20.03.2014 à 11:44
[modifier]

Diego, je ne serai donc jamais une geek : pour une fois que je testais directement après lecture un truc conseillé sur cuk, voilà que tu te crois victime d’un « spam »… le message relevait de ma seule « action » ! Quant au nombre de sms que je parviens à envoyer par mois, faut que je regarde mais je dois être capable de faire « mieux » que 300…

15)
François Cuneo
, le 20.03.2014 à 11:52
[modifier]

Diego parle de 3000!

Et moi je suis en illimité. Ça commence à devenir compliqué de vérifier ses SMS, ses Whatsapp, ses Telegram…

16)
ToTheEnd
, le 20.03.2014 à 12:15
[modifier]

Oui, mais 3k ou 10k, les gens n’utilisent pas la même chose que illimité.

Pour la multiplication des apps du type IM, il est évident que la majorité des gens ne vont pas adopter 5 ou 10 outils différents et dans ce sens, WhatsApp a une bonne longueur d’avance… jusqu’au jour où ils modifieront leurs CGU… mais à moins d’une close délirante, je ne pense pas que ça déclenchera un exode massif.

T

17)
jibu
, le 20.03.2014 à 12:55
[modifier]

Le modèle économique de telegram ne présage tout de même rien de bon… Et le fait que ce soit russe n’est pas pour rassurer !

18)
Diego
, le 20.03.2014 à 13:03
[modifier]

@François et Twitter, et Facebook, et G+, et j’en passe… Maintenant c’est quand je bosse que j’ai l’impression de procrastiner

19)
iYannick
, le 20.03.2014 à 13:35
[modifier]

Et moi je suis en illimité. Ça commence à devenir compliqué de vérifier ses SMS, ses Whatsapp, ses Telegram…

Moi aussi, et je n’utilise des apps d’IM uniquement parce que dans mon entourage, il y’a encore des personnes qui fonctionnent même avec des cartes prépayées. Sans eux, il y’aurait longtemps que Message serait ma seule application. De plus que maintenant, en attendant que tout le monde soit passé sur Telegram je reçois les messages sur trois applis, et je confirme : c’est chiant.

jusqu’au jour où ils modifieront leurs CGU… mais à moins d’une close délirante, je ne pense pas que ça déclenchera un exode massif.

Bah ça risque d’être un pet dans l’eau, comme à l’époque d’Instagram. Maintenant, je connais de plus en plus de personne qui se méfient de FB, quitte à fermer leurs comptes. Peut être que ladite modification des CGU aura son petit effet auprès des sceptiques.

Personnellement, je me suis grandement vexé quand j’ai appris que mon numéro de téléphone ne coutait que 43$

Le modèle économique de telegram ne présage tout de même rien de bon… Et le fait que ce soit russe n’est pas pour rassurer !

Entre un PDG en schlaps Adidas qui se fait espionner par la NSA et un Président à moitié secoué, je sais franchement pas te dire lequel je choisirai.

Quant au modèle économique, je crois qu’il est un peu plus sécurisé que Whatsapp. Les types qui ont mis Telegram sur pied sont également les fondateurs du réseau social russe VK qui cartonne et qui doit leur rapporter assez de pognon pour mettre Telegram à l’abri.

Enfin bon, je m’avance pas non plus, la dernière application qui avait un avion en papier comme logo a été rachetée par Google…

20)
nic
, le 20.03.2014 à 13:35
[modifier]

Lui, il a un forfait de SMS illimité.
Il en envoie donc un. Et il fait bien attention que cela en soit un de SMS, en appuyant avec son doigt sur le message et en choisissant «Envoyer comme SMS/MMS», car il s’est déjà fait avoir par son iPhone, il croyait envoyer des SMS, mais c’était en fait des iMessages, et comme il a son forfait SMS illimité, il veut bien envoyer des SMS, des vrais, tant qu’à faire!
Sauf que la personne qui le reçoit, la femme de sa vie en aparté, n’en a pas, elle, de forfait illimité.
Elle envoie donc sa réponse avec whatsapp.
Il est à l’étranger et a épuisé son forfait data. Il ne reçoit le message que le soir, à l’hôtel, un 3 étoiles chouette, pas trop loin de la gare, où il a droit au WiFi gratuit dans le lobby.
Il lui répond, sur whatsapp, en s’excusant pour le retard, et en lui faisant part de son infini amour.
Elle, fidèle lectrice de cuk.ch, ainsi que toute nouvelle fière boycotteuse de Facebook, est entretemps passée à Telegram et elle ne recevra donc jamais son message…

Comme quoi, de nos jours, un pigeon voyageur peut encore être utile.

Et romantique
:-)

ciao, n

21)
Tom25
, le 20.03.2014 à 16:35
[modifier]

iYannick, si j’ai bien deviné ton histoire de coût de ton n° de tél, c’est son prix de revente comme “ils” vendent des adresses emails pour les spammer.
Si c’est ça, moi ce serait l’inverse, je serais vexé que mon n° vaille plus de 10 cts, le contraire signifierait que je suis bon à tondre pour eux.

Pour en revenir à l’article, j’envoie peu de SMS. Mais merci de ces infos.

24)
Fabien Conus
, le 20.03.2014 à 22:43
[modifier]

Concernant la russitude de l’application, il est tout de mène important de noter que si les créateurs sont effectivement de la nation du kgb, la société est quant a elle basée en Allemagne.

Et au sujet des 3000 SMS, voire des SMS illimités. J’ai moi aussi les SMS illimités, mais je pense a mes correspondants qui ne dont pas forcément dans le même cas.

26)
Tom25
, le 21.03.2014 à 07:45
[modifier]

mais je pense a mes correspondants qui ne dont pas forcément dans le même cas.

Si chacun se met à se soucier des problèmes des autres …
:-))

28)
flup
, le 21.03.2014 à 09:48
[modifier]

Comme d’autres je reste dubitatif sur le qualification « gratuit » qu’on associe à ces applications. Certes, tout le monde n’a pas de forfait avec SMS illimités, certes le système est plus puissant (messages plus longs, images, etc.) mais tout le monde n’est pas tout le temps près d’un Wifi, et en l’absence de ce dernier, le message utilise une partie du forfait de données (qui dans certains pays sont parfois payés au prix fort).

29)
StephSinalco
, le 21.03.2014 à 14:08
[modifier]

Bonjour à tous,

Deux remarques sur cet article, au demeurant plutôt bien écrit :

1. J’ai l’impression tout d’abord qu’il s’agit plus d’un procès d’intention que d’une réaction à un changement quelconque… Pour l’instant, si je ne m’abuse, les conditions générales (quelles conditions ?) n’ont pas changé, Facebook n’a rien annoncé et, plus généralement, s’il est sain de déplorer les écarts de Facebook quant à la protection de la vie privée, il est naïf de croire que les autres font mieux. Il est très probable que Whatsapp aie activement creusé dans nos données depuis des années et le rachat ne change au final pas grand chose, si ce n’est l’identité de celui qui regarde.

2. D’un point de vue purement technique maintenant : comparer Whatsapp et Telegramm n’a que peu de sens en soi. Il est probable qu’un trentaine d’applications proposent plus ou moins les mêmes features (qui ne sont pas si avancées que ça, soyons clairs…) La vraie force de Whatsapp, ça n’est pas l’application, mais le parc installé. Whatsapp marche, parce que tout le monde a Whatsapp. Exactement comme Facebook… Essayer de détrôner le roi en se contentant de faire pareil, c’est la mort assurée (Hello Google+ !)

Excellent weekend

30)
Sébastien Pennec
, le 21.03.2014 à 16:30
[modifier]

Hello Steph,

Il y a bien quelque chose qui a changé, c’est le business model du propriétaire. Avant le rachat, on ne savait pas si nos données étaient utilisées ou pas. Les deux scénarios étaient possibles, à 50-50. Penser que l’un ou l’autre était plus probable relève, justement, du procès d’intention. Après le rachat, on sait qu’elles vont l’être parce que c’est la raison d’être du nouveau propriétaire. C’est comme ça que Facebook gagne de l’argent, donc ils vont le faire, tôt ou tard.

Perso, je vais continuer avec iMessage et les SMS, parce que 99% des gens avec qui je discute ont un iPhone (c’est un hasard, je ne sélectionne pas mes amis là-dessus, promis ! J ). iMessage est parfois mauvais (synchro OSX, international, etc…) mais fait largement le job. Ça faisait un bail que What’App était installé sur mon téléphone juste parce que certains m’envoient encore des messages par là. Si ça baisse, tant mieux.

Et sinon, 100% d’accord sur le parallèle avec Google+… Les autres plateformes vont certainement voir leur nombre d’utilisateur monter, mais il ne va pas y avoir un « What’s App 2 » prochainement. Il en faut beaucoup plus pour motiver des centaines de millions de personnes à changer de système.

31)
ToTheEnd
, le 21.03.2014 à 17:29
[modifier]

Avant le rachat, on ne savait pas si nos données étaient utilisées ou pas. Les deux scénarios étaient possibles, à 50-50.

Je sais qu’on nous ment et qu’il se passe 10 millions de choses qu’on ignore mais ces scénarios sont pures spéculations extrêmement éloignées de la réalité.

Si tu suis les deux fondateurs de WhatsApp, tu apprendras plein de choses et que pour eux, venant entre autre de Yahoo (20 ans de carrière à eux deux dont un était le numéro 44), la vie privée est sacrée et la pub est ce qu’il y a de pire.

Pour s’en convaincre, j’invite tous ceux qui doutent de cette dernière affirmation à lire une petite note de Jan Koum (CEO de WhatsApp) postée il y a bientôt 2 ans… avant donc que la frénésie ne s’empare de cette app mais surtout, alors que des gens leur demandait d’introduire la pub pour rendre leur app gratuite comme tous les autre concurrents:

Why we don’t sell ads

Le message ne peut pas être plus clair.

T

32)
Sébastien Pennec
, le 21.03.2014 à 18:20
[modifier]

TTE, Jan Koum, le même qui disait qu’il ne comptait pas vendre sa compagnie parce que selon lui seules les entreprises qui ne se vendent pas restent sur le long terme…

Ce qu’ils disent ne vaut pas grand chose. Pas plus lui que les autres d’ailleurs. C’est en regardant leurs business model (par exemple) qu’on peut tenter de deviner des trucs. Selon moi, ils n’utilisaient pas les données des messages, mais c’est un avis personnel. Je n’ai rien pour l’appuyer. On n’en sais rien.

33)
ToTheEnd
, le 22.03.2014 à 12:48
[modifier]

Il faut faire preuve d’analyse quand on compare des propos tenus dans certaines circonstances et après un accord.

WhatsApp a été vendu à FaceBook mais dans le deal, Jan a obtenu ce que personne ne pensait possible: aucune attache à FaceBook. La boîte est gérée comme une entité externe et le business continue as usual.

Bien sûr, ce n’est pas une garantie que ça ne changera pas mais pour le moment, les choses sont telles qu’elles ont été décrites et elles ne devraient pas changer car Jan doit rejoindre le conseil d’administration de FaceBook. A ce poste, il verra très bien les intentions de la boîte au sujet de WhatsApp.

Enfin, le business model de la boîte est hyper clair et mega simple. Pas besoin d’avoir fait Harvard ou des cours de théologies pour sonder cette affaire. L’app coûte 1 dollar par an et dans moins de trois mois, ils intégreront la voix avec, j’imagine, des passerelles pour appeler des gens sur une ligne standard… de quoi probablement augmenter les revenus. Avec plus de 600 millions d’utilisateurs, le réseau sera un des plus importants au monde.

Dernier post du CEO qui est, au sujet de la vie privée, on ne peut plus sincère et limpide:

Setting the record straight

T

34)
iYannick
, le 22.03.2014 à 15:02
[modifier]

Justement. Koum peut écrire tous les billets qu’il veut, ce type a perdu toute crédibilité.

Répéter à qui veut l’entendre qu’il ne vendra jamais sa boîte, avant ou pendant un accord, et arriver à ce résultat, ça en dit long sur le bonhomme.

Pour mémoire, il niait toute intention de vente encore une semaine avant que le rachat soit annoncé. Je doute d’un tel deal ait été bouclé en 6 jours.

Donc il peut écrire tout ce qu’il veut… Je doute que Zuckerberg se soit délesté de 19 milliards de dollars pour se la faire compter. Je crois davantage que Koum essaye de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’hémorragie d’utilisateurs.

Et quand on voit l’inflation de création de comptes WeChat, Line, Telgram & cie, on comprend pourquoi.

35)
ToTheEnd
, le 23.03.2014 à 22:53
[modifier]

Koum peut écrire tous les billets qu’il veut, ce type a perdu toute crédibilité.

A mon sens cette phrase est gratuite et n’apporte pas beaucoup de crédibilité à son auteur.

Mark Zuckerberg et Jan Koum se sont rencontrés en 2012 autour d’un café et sont devenus amis (sorties, diners, randonnées, etc.). Officiellement, les discussions sur le rachat ont commencé lors d’un diner le 9 février 2014 pour s’achever le 14 février avec un montant. Je ne parle même pas de cette blague apparemment vraie qui traine sur un forum de Flyertalk et dont l’auteur est Jan himself quand il donne un détail rigolo sur le deal.

J’avoue avoir du mal à comprendre cette réaction épidermique à cette affaire et je ne sais pas si Jan pensait réellement ne jamais vendre sa boîte mais il faut bien des ronds pour faire tourner cette affaire qui réalisait à peine 20 ou 40 millions de dollars par an (15% de la boîte appartenait à Sequoia Capital qui sont des investisseurs plutôt chiants). Par contre, je suis sûr d’un truc: il n’aurait jamais vendu sa boîte pour voir le repreneur nicker l’interface, rajouter des pubs et tout dégueulasser ce qu’ils ont mis des années à construire. Ce que Mark a proposé (ou a du accepter), c’est de ne rien changer et c’est ce que Jan voulait.

Les conditions du rachat ont clairement été énoncées et pour le moment, ça ne change donc strictement rien. Bien entendu, ce n’est pas une garantie pour les 100 ans à venir mais quelque chose me dit que si FB tentait de dénaturer l’app, Jan se barrerait.

Bien malin serait celui qui peut dire à quoi ressemblera notre paysage numérique dans 10, 5 ou même 3 ans. Très clairement, quelques semaines seulement après le rachat de Viber, FB a tenu à acquérir le leader mondial de l’IM qui est en forte progression avant que quelqu’un d’autre ne le fasse. Pour le moment, je ne pense pas que FB ait un plan très clair d’intégration et c’est tant mieux…

Enfin, à l’image de certains intervenants, je ne doute pas que cette affaire ait provoqué des départs épidermiques. Seulement dans le même temps, WhatsApp a bénéficié d’une publicité délirante et dans les semaines qui ont suivi l’annonce, le service a enregistré 100 nouveaux inscrits à la seconde… ça fait plus de 8 millions de nouveaux membres par jour!

Autrement dit, toujours plus de gens utilisent ce service ce qui va le rendre encore plus incontournable… à moins de jongler avec plein d’autres apps. Très clairement, tant que les CGU ne changent pas, je ne vais pas m’emmerder à adopter d’autre apps.

T

36)
iYannick
, le 24.03.2014 à 19:03
[modifier]

Et c’est là que je ne suis pas d’accord. En jouant de logique, malgré que les deux soient des potes, je ne connais pas pas beaucoup de boites qui dépenseraient un tel montant et ne pas en attendre un ROI.

Ce ne sera clairement pas demain, mais en attendant si Koum se barre, je ne sais pas dans quel sens ce serait dommageable. Le service est là, l’infrastructure aussi, un éventuel départ serait un pet dans l’eau, rien de plus.

FB gagne de l’argent avec sa pub, comme tu le dis on ne peut pas prévoir l’avenir, mais garder Whatsapp complètement indépendant me semble « bisounoursesque »

Car malgré (l’apparente) bonne foi de Koum, cela reste une histoire de gros sou. Et oui. Il n’est pas crédible. Car renverser un discours qu’il tient depuis perpet’ via un dîner avec son pote de point.de-croix, il faut le faire. Mais bon, chaque à un prix. Celui de Koum, c’est 19 milliards de dollars.

37)
ToTheEnd
, le 24.03.2014 à 23:14
[modifier]

Mais en somme, tu n’es pas d’accord sur quoi? Parce que à part critiquer un mec que tu ne connais pas, ce n’est pas très clair et tes remarques sur l’essence et objectif d’une M&A me semblent pour le moins simplistes.

Une boîte comme WhatsApp a besoin d’argent pour se développer et les mecs ont beau avoir mis tout leur fric dans cette affaire, il a quand même fallu aller demander de l’argent (Sequoia Capital). C’est un processus normal pour une startup dans ce genre d’activité: pour survivre et se développer, il faut de l’argent.

En d’autres mots, je continue de penser que l’affirmation « je ne vendrai pas » est une phrase commune liée aux conséquences d’une vente du type acqui-hire ou du genre qui est commune dans ce secteur. A partir du moment qu’on lui a garanti que ça n’arriverait pas, il s’est laissé convaincre pour une belle somme (j’en conviens). Mais il ne faut pas se leurrer, cette boîte avait besoin d’argent! En 2 ans, les 250K dollars investis par les fondateurs ont fondu et une première tournée pour lever des fonds a rapporter 8 millions auxquels il a fallu ajouter 50 millions 2 ans plus tard… alors que la boîte a seulement réalisé un CA de 20 millions sur 2013!

Affirmer « je ne vendrai pas », c’est s’économiser beaucoup de temps avec tous les requins de ce milieu mais surtout, envoyer un message clair à tous les blaireaux qui pensent que tu es aux abois et que tu ne seras pas facile à acquérir ou intégrer (désintégrer).

Il faut voir la question autrement: valait-il mieux négocier un contrat en béton avec un ami plutôt que de donner tous les 6 ou 18 mois ses parts à un fond à la con jusqu’à ce que ce dernier détienne 51% des parts?

Enfin, ce que je trouve délirant dans ce fil et qui est symptomatique de notre temps, c’est l’animosité envers un gars à qui on a donné peut être 1 dollar une fois. Si on avait le même niveau d’exigence face à des journalistes et politiciens, on n’aurait pas cette société.

T

38)
Tom25
, le 25.03.2014 à 07:30
[modifier]

Si on avait le même niveau d’exigence face à des journalistes et politiciens, on n’aurait pas cette société.

Les politiciens, on ne leur donne pas, ils se servent en se votant eux-mêmes leur salaire.
Les journalistes, encore une fois, je te trouve bien agressif. Il y a ceux du PAF, plus proches des stars de téléréalités que du journalisme, et il y a les vrais journalistes. Tu me diras que c’est la même chose pour les politiques, mais là on les voit encore moins.

Pour en revenir à ces boîtes, au départ, quand ils l’ont créé, quel était leur but alors ? Comment comptaient-ils se faire de l’argent si ce n’est en la vendant ?

39)
iYannick
, le 25.03.2014 à 11:20
[modifier]

Mais en somme, tu n’es pas d’accord sur quoi? Parce que à part critiquer un mec que tu ne connais pas, ce n’est pas très clair et tes remarques sur l’essence et objectif d’une M&A me semblent pour le moins simplistes.

Ce n’est pas que je ne suis pas d’accord. C’est un rachat comme il y’en a tant d’autres, il n’y a pas matière à s’émouvoir.

Non, je dis, monte simplement au créneau quand j’entends Koum s’exprimer. Car sans connaître la cuisine interne du deal, mais en tant que simple utilisateur du service, je me rend compte qu’ll est difficile de faire confiance à son boss, et donc audit service.

Je m’explique.

– Jan Koum défend la confidentialité de son service, alors qu’il a laissé une des entreprises qui pratique une des politique de confidentialité les désastreuse du genre. Et ce n’est pas comme si de grosses entreprises (ont dit que MSFT était sur les rangs) l’avaient aussi approché. Des entreprises qui aurait aussi allongé pas mal de billets et qui auraient gardé Whatsapp intact. Ils ne sont peut être pas beaucoup fiables que FB au niveau des données personnelles, mais au moins ne se torchent-elles pas ouvertement avec la vie privée de leurs utilisateurs.
Et c’est pour moi le point le plus incohérent dans le discours de Koum.

– Qu’importe que MZ soit son poteau, tu as déjà vu une entreprise dépenser une telle somme pour ne pas en attendre un ROI, ou du moins ne pas en bénéficier à moyen-terme ? Moi je cherche mais pour l’instant je ne trouve pas.

– MZ a toujours voulu que FB Messenger remplace le SMS (on se demande bien pourquoi, tiens). Le problème c’est que c’est un service né sur le Web, contrairement à des services de chat comme Whatsapp qui né sur les téléphones. Pas besoin d’extrapôler mille ans en partant de cela.

Donc oui, il y’a un gap entre ce que Koum dit et fait. Et ce n’est que le début.

40)
ToTheEnd
, le 25.03.2014 à 12:19
[modifier]

En résumé, ton explication, c’est 3 suppositions pour arriver à une affirmation.

Dans quelques mois, j’imagine qu’on verra qui de nous trois est le plus à côté de la plaque…

T

41)
ToTheEnd
, le 02.04.2014 à 21:15
[modifier]

Malgré les appels au boycott et les larmes des défenseurs de la protection des données, WhatsApp vient d’annoncer un nouveau record. Il y a quelques jours, le service a échangé sur 24 heures 64 milliards de messages entre ses membres… 20 milliards envoyés et 44 milliards reçus.

En d’autres mots, le service semble avoir toujours plus de succès…

T

42)
ToTheEnd
, le 11.04.2014 à 10:26
[modifier]

Petite nouvelle cocasse. Officiellement, Drop Box n’est pas à vendre et aurait refusé une offre de rachat de la part d’Apple mais elle vient de déclarer que Condi Rice allait rejoindre son Board…

Marrant de vouloir être aussi indépendant et d’intégrer dans son conseil d’administration la nana qui a de lourdes responsabilités dans les écoutes sur des employés de l’ONU et autres scandales, y compris sur l’invasion irakienne.

T

43)
ToTheEnd
, le 23.04.2014 à 10:05
[modifier]

Petit post rigolo de la part de WhatsApp: la barre des 500 millions d’utilisateurs actifs a été passée. Chaque jour sont échangés 700 millions de photos et 100 millions de vidéos.

T

44)
ToTheEnd
, le 13.01.2015 à 10:51
[modifier]

Bientôt un an que cette What’sApp a été racheté et pour le moment, toujours pas de signe d’intégration ou désintégration avec Facebook.

Par contre, gros retard dans le lancement de la voix qui aurait du être dispo depuis Q2 de l’année dernière.

Ceci dit, loin d’un exode, What’s App vient de franchir les 700 millions d’utilisateurs et il délivrent environ 30 milliards de messages par jour. C’est pratiquement 50% de plus que tous les SMS envoyés dans le monde par jour.

Délirant.

T

45)
ToTheEnd
, le 22.04.2015 à 08:41
[modifier]

Avec un an de retard, What’s App vient de sortir une mise à jour qui supporte la voix… A noter aussi, une meilleure gestion des médias lors de l’envoie de photo ou vidéo dans un fil.

Pour le moment, toujours pas de signe de pub, d’intégration ou de désintégration avec Facebook.

T

46)
ToTheEnd
, le 02.02.2016 à 10:22
[modifier]

Deux ans après, il faut faire un point: What’s App vient de franchir la barre symbolique de 1 milliard d’utilisateurs sur un mois…

Toujours aucun signe de FaceBook… à voir quelle sera la prochaine étape.

T

47)
jibu
, le 21.10.2016 à 10:08
[modifier]

bon, ça à bougé un coup; difficile encore à voir précisément les aboutissants de la brèche Facebook/whatsapp