Profitez des offres Memoirevive.ch!
Mes réglages en photo de concert (cette année)

Avertissement habituel: pour voir les images (réduites à 3'000 points dans leur plus grande dimension de toute manière, il n'est pas question de bousiller la bande passante et l'espace disque de Cuk.ch avec des images à 36 MP), il vous faut cliquer une première fois sur l'image, puis, le résultat obtenu dans Aperçu (ou autre lecteur), il vous faut encore cliquer une deuxième fois pour afficher la taille réelle.

Deuxième partie de mon retour du Rock'n Poche, comme promis, consacré à quelques réflexions sur la photo de scène selon mes goûts.

J'aime faire des photos de concert, et ce depuis des années.

image

Le bassiste de "Debout sur le Zinc" par DXO7

image

La même par Lightroom 4

image

Et la même avec un rendu "TMax 3200 et son grain" par DXO

 

Avec l'avènement du Nikon D700 il y a quatre ans, le bonheur est encore plus intense, puisque ce boîtier était le premier à vraiment supporter les hauts ISO, et il se trouve que même avec un objectif lumineux, monter dans les ISO est souvent de la première importance.

Cette année, je suis bien évidemment parti avec mon nouveau Nikon D800E.

image

image

Debout sur le Zinc, encore... Faut dire que c'est vraiment superbe, ce groupe, je vous en parle dans ma troisième partie. Deux images à 6'400 ISO, réduites à 3'000 pts par Lightroom 4

Je n'étais pas inquiet du tout, puisque je sais que ce boîtier est une merveille en hauts ISO, en tout cas autant que son prédécesseur, et ceci malgré une montée du nombre de pixels importante sur le capteur Full Frame.

En 4 ans, les progrès (et cela chez toutes les marques, bon, certaines moins que d'autres) sont assez faramineux au niveau de la sensibilité et de la qualité des rendus.

Cela dit, j'ai lu partout que 36 millions de pixels augmentent le risque de flou de bouger.

Et comme je ne suis pas un dieu du déclenchement parfait, il fallait que je trouve une petite solution.

Il faut que je vous dise que mon objectif préféré pour le spectacle (et mon objectif préféré tout court d'ailleurs) est le 70-200 f2.8 VR2.

Pour les concerts, je ne suis pas du genre à prendre des images de la scène en général. C'est comme tout dans la vie d'ailleurs, je ne sais pas par exemple photographier au grand-angle. J'ai eu les meilleurs, je ne les utilisais jamais. Ceci explique peut-être cela d'ailleurs.

image

OK, c'est joli niveau ambiance, mais ça ne m'intéresse pas...

J'ai bien le 50 f1.4 et le 85 f1.8 qui sont encore plus lumineux, mais le 70-200 est mon préféré, ouvert à 2.8 partout.

Depuis quelques années, un troisième paramètre intervient dans la prise de vue.

Ce sont les ISO.

Une photo fonctionne grâce au réglage de trois paramètres: la vitesse, la focale, et les ISO.

Vous me direz: comment ça depuis quelques années? À l'époque, on choisissait aussi un film en fonction du reportage que l'on allait faire!

Oui, sauf qu'à l'époque, vous aviez un film pour 36 images, vous ne changiez qu'un fois la chose terminée.

Depuis que les ISO ne sont plus un problème lorsqu'on les laisse monter, ces derniers font vraiment partie du réglage de chaque image, prise individuellement.

Voici donc comment je m'y prends pour mes phots de scène au niveau du calcul de la lumière:

  • Mode Spot (la lumière est calculée sur une toute petite partie de l'image), que je laisse au centre.
  • Réglage "Mémo expo par déclencheur" du menu Mesure/exposition du menu principal "Jeux de réglages perso"

Ces réglages me permettent de mettre au point sur l'oeil de l'artiste, ou tout du moins sur son visage, de décaler la visée en gardant le déclencheur à demi enfoncé et de déclencher avec le calcul de la lumière qui se souvient du réglage effectué.

Ceci permet d'éviter au calculateur de se laisser piéger par la quantité de noir toujours immense sur une scène et évite de surexposer les visages.

Bon.

Voilà pour le réglage de base, ce qui permet de faire ça (Scène de Chineese Man, début du concert):

image

 

Maintenant, pour éviter le flou de bouger.

Jusqu'à il y a peu, je me mettais en mode P (comme les couillons) et choisissais par exemple 4'000 ISO.

Même si les ISO élevés sont bons, 4'000, parfois, on aurait pu baisser un peu (ce qui améliore toujours les choses de toute manière), et parfois, ce n'est pas assez, monter à 6'400 ISO est indispensable.

Comme l'objectif était la plupart du temps ouvert par le mode P à f2.8, c'est sur la vitesse que l'appareil travaillait, et il se trouve qu'il descendait facilement au 50e de seconde, ce qui, avec la focale de 200 mm est insuffisant, même si la stabilisation VR2 fait des merveilles.

Mais des merveilles sur ma manière de déclencher, pas sur le bouger des artistes qui sont rarement des statues sur scène.

Cette année, j'ai donc innové!

J'ai décidé de régler mon appareil ainsi:

  • Mode S (priorité à la vitesse)
  • Réglage de la vitesse au 320e de seconde (je prends une fois et demie la plus grande focale, soit 200 mm)
  • ISO automatiques (avec limitation à 6'400 ISO)

Bien évidemment, l'appareil ouvre souvent à f2.8, et travaille ensuite avec la montée des ISO (la plupart du temps entre 1250 ISO et 6'400 ISO).

Remarquez également que j'aurais pu choisir une vitesse minimale de 320 secondes dans le menu "Réglage de la sensibilité" ce qui aurait permis éventuellement d'augmenter la vitesse au cas où il y en aurait eu la possibilité (ce qui n'aurait pratiquement jamais été le cas en photo de scène). Au final dans ma situation, cela serait revenu pratiquement au même.

image

Ici, l'appareil a choisi d'ouvrir à f2.8 mais de ne monter qu'à 2'000 ISO

image

image

image

image

Bon, pour Didier Wampas, je suis monté au 400e de seconde, il valait mieux!

Et qu'est-ce que cela donne?

Franchement?

Je suis très content. Bien moins de photos floues ou un peu floues, et bien sûr beaucoup plus de photos nettes (qui l'eût cru?).

Et que se passe-t-il lorsque même à 6400 ISO, l'ouverture à f2.8 ne suffit pas?

image

Emir Kusturica au bar des artistes après son concert

D'abord, j'aime bien que ce soit sous-ex ici. Mais de toute manière, si vraiment vous le désirez, avec un petit +1 IL à partir d'un fichier RAW, ça ne pose pas vraiment de problème.

image

Ici corrigée par LR4

ou alors par DX07 ci-dessous

image

Il y a sous-exposition bien évidemment, ce qui très souvent n'est absolument pas grave. Il s'agit la plupart du temps de photos du public, ce qui rend tout à fait l'ambiance de pénombre dans laquelle il se trouve.

 

image

J'aime bien cette image, même si elle est sous-ex.

23 commentaires
2)
Saluki
, le 03.08.2012 à 03:09
[modifier]

Rentré à “pas d’heure”, je me suis jeté sur cet article que j’attendais.

Mmmm ! Merveille M’sieur Patrond’Ici…

3)
cerock
, le 03.08.2012 à 09:09
[modifier]

C’est une excellente idée… c’est vrai qu’on ne pense pas assez au ISO automatique. Les photos sont superbes et se festival a vraiment l’air chouette.

4)
Laurent Vera
, le 03.08.2012 à 10:16
[modifier]

Tu m’en vais parlé pendant le festival, mais je ne t’avais écouté que d’une oreille. Effectivement c’est très efficace… Tiens Emir rigole, j’avais raté ça.

5)
zit
, le 03.08.2012 à 10:16
[modifier]

Remarquez également que j’aurais pu choisir une vitesse minimale de 320 secondes dans le menu “Réglage de la sensibilité” ce qui aurait permis éventuellement d’augmenter la vitesse au cas où il y en aurait eu la possibilité…

Ça, 320 secondes, ç’aurait été original et intéressant : Attention, le petit oiseau va sortir, ne bougez pas, pendant 5 minutes vingt… ;o)

Sinon, tes résultats sont splendides. Et ça donne quoi du point de vue des rouges ? On ne se rend pas compte sur cette sélection, vu qu’il n’y en a pas (à part la dernière), à moins que les deux images de Debout sur le zinc avec un fond bleu n’aient eut un fond violet à l’origine ?

z (quand à moi, je n’ai pas encore ouvert le dossier contenant mes images numériques de ces deux soirs, je répêêêêêêêêêêêêête : et pourtant, je n’ai que 261 photos et 11 films, c’est chouette, de revenir à l’argentique, on fait beaucoup moins de photos ! ;o)

6)
pilote.ka
, le 03.08.2012 à 10:20
[modifier]

Photo superbes. Mais Rock’n Poche est un concert de vieux qui ne représentent pas l’idée que je me fait du rock.

8)
fxc
, le 03.08.2012 à 10:56
[modifier]

Mais Rock’n Poche est un concert de vieux

Oh le vilain, chez nous on remplace ‘vieux” par “doyen”

PS c’est pas moi qui a commencé ,na.

9)
gscb
, le 03.08.2012 à 10:56
[modifier]

Bravo pour les belles photos et merci pour le partage des tips, j’ai testé ton réglage mais mon Nikon D70 est à la rame en iso…il s’arrête à 1600. Concernant l’iso auto, pour les photos de jours j’utilise également: Iso Auto + le pgm A + le diaphragme manuel ajusté à convenance en fonction du sujet et des effets de profondeur de champ… Les photos avec ce réglage me semblent relativement réussies et belles…

10)
Guillôme
, le 03.08.2012 à 11:43
[modifier]

Très intéressant et très pratique cette capacité des réflex numériques à prendre en charge les iso comme un paramètre supplémentaire à faire varier au sempiternel couple vitesse/focale!

Marrant, je préfère la correction DX07 à Lightroom pour le bassiste, par contre, je préfère largement la correction LR4 à DXO pour le fichier Raw de Emir Kusturica!

Est-ce à dire que l’on posséder plusieurs logiciels de traitement Raw?

Quel logiciel te donne le plus de satisfaction en moyenne pour du post traitement (Dxo, LR, Aperture…)?

11)
fxc
, le 03.08.2012 à 12:21
[modifier]

Bonjour aux spécialistes de nikon d700/800, j’ai un ami qui possède un d700, le hic sa mesure spot se fait en laissant le doigt sur le déclencheur et sa mise au point sur le même bouton et de la même façon, résultat photo bien exposée mais floue.

D’un naturel patient, je me suis attelé au problème le d700 dans une main le mode d’emploi dans l’autre bonjour le poids…. je ne suis pas parvenu à trouver le truc pour dissocier les deux, avoir soit la map sur le déclencheur soit la mesure spot, le mode d’emploi n’est pas clair a ce sujet et pitet mon explication non plus.

Un cukien que je remercie m’avait répondu par mail, la chose n’a pas fait avancer le schmilblik

Je vous remercie.

12)
Origenius
, le 03.08.2012 à 13:52
[modifier]

Etant possesseur d’un D700, et pour tenter de répondre à ta question fxc, si toutefois je l’ai comprise…

Alors donc j’ai fait des essais, et j’en suis venu à l’explication suivante :

Si dans les réglages : Menu autofocus (a), Activation AF (a5), AF-ON seulement > OK est sélectionné, le déclencheur pressé à moitié mesurera la lumière, tandis que l’autofocus sera inactif. Si tu presses simultanément sur le bouton AF-ON, l’autofocus s’activera. C’est une manière d’activer l’autofocus « manuellement ».

À l’inverse : Si Menu autofocus (a), Activation AF (a5), Déclencheur/AF-ON > OK est sélectionné, alors, le déclencheur pressé à moitié mesurera toujours la lumière et l’autofocus sera également actif, il conviendra de presser simultanément le bouton AE-L/AF-L pour désactiver l’autofocus, et ainsi dissocier ces deux fonctions.

Dans le premier cas on fait du manuelfocus, et dans le deuxième on désactive l’autofocus : il y a une petite nuance. Ainsi les réglages s’adaptent à la personnalité du photographe. C’est pas mal non ?

13)
François Cuneo
, le 03.08.2012 à 13:59
[modifier]

Marrant, je préfère la correction DX07 à Lightroom pour le bassiste, par contre, je préfère largement la correction LR4 à DXO pour le fichier Raw de Emir Kusturica!

Est-ce à dire que l’on posséder plusieurs logiciels de traitement Raw?

Marrant: pour moi, DXO lisse trop et j’aime mieux le grain de LR dans la première, et j’aime mieux DXO dans Kustu (oui Laurent, c’est vrai, je suis très fort de l’avoir chopé alors qu’il rigolait, j’en suis très fier!:-))

14)
zit
, le 03.08.2012 à 15:09
[modifier]

fxc, on peut activer l’AF avec le pouce de la main droite sur le bouton approprié.

Pour ce qui concerne ISO Auto, j’avoue l’apprécier pleinement en mode Manuel : je choisis, la vitesse et le diaphragme qui conviennent au résultat photographique que je souhaite obtenir, et l’appareil se démerde pour le reste (j’en avais d’ailleurs vanté le côté pratique lors du test du D300). Mais en fait, je préfère manuel complet, je regle ma vitesse, mon diaphragme et mes zizos…

z (pilote.ka, quel âge as–tu ? je répêêêêêêêêêêêêêêête : parce que la moyenne d’âge du public, au Rn’P, c’est à vue de nez, bien en dessous de 25 ans, donc effectivement, ça m’étonnerais que l’on y voie un jour Dorothée, Chantal Goya ou Casimir ;o)

15)
Laurent Vera
, le 03.08.2012 à 19:04
[modifier]

Je viens de voir le commentaire de pilote.ka, je t’engage à venir voir chez nous l’année prochaine, on recausera ensemble de la moyenne d’age du festival, et puis tus sais, aujourd’hui le rock regroupe beaucoup de style, etje ne crois pas que chinese man fasse de musique de vieux. Ne confond tu pas avec nos amis de guitare en scène à Saint julien en Genevois ?

16)
Modane
, le 03.08.2012 à 19:52
[modifier]

Super intéressant aussi pour le béotien que je suis. Mais je crois que je vais être obligé de changer de boîtier…

17)
fxc
, le 03.08.2012 à 23:45
[modifier]

Merci à Origenius et à ” je Répêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêête” pour le coup de main.

18)
François Cuneo
, le 04.08.2012 à 10:10
[modifier]

Zit, en ce qui concerne les rouges, je te réponds lundi dans l’article. Et je corrige la vitesse bien sûr!:-)

Laurent, je crois que je vais faire une quatrième partie dédiée au public. Comme ça pilote.ka saura:-)

21)
aacp
, le 05.08.2012 à 18:33
[modifier]

Et quand on est en mode P, mais qu’on décale l’exposition en plus ou en moins pour ajuster diaphragme ou vitesse, on n’est qu’un demi couillon ? ;-)

23)
406
, le 09.08.2012 à 08:11
[modifier]

Sympa ce papier. Hier, on vient justement de recevoir le firmware 2 pour les canon 7D, ce qui nous rajoute la limitation de l’iso auto. cool :-) (et d’autres fonctions intéressantes…)